Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à Voir et à partager. 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, parcours de fils, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, sa conférence de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, fils Avis sur le boycotter des musiciens du Congo Par les combattants ...

 17/11/2014, Fin d'Ebola en RD Congo. RFI

Bonne nouvelle dans la Lutte contre Ebola:. Les autorites de la République démocratique du Congo announcent samedi la fin de l'Épidémie sur leur Territoire déclarée fin août en RDC.

Le Ministre congolais de la Santé Félix Kabange Numbi a announcé samedi la fin de l'Épidémie, 42 jours après l'enregistrement du dernier malade, Soit deux la Période d'incubation

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

 Il ya du sang  Dans Mon portable et ma télévision, est Ce que je viens de découvrir En regardant non reportage ancien de Canal Plus Datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, NOTAMMENT le coltan, par Les multinationales occidentales. Le coltan Est Un minerai entrant Dans la composition de Nombreux Composants électroniques Que l'sur Retrouvé Dans Les portables, les Télévisions, les armes, les missiles, .... VOICI LA LISTE DES 85 mises Multinationales (ci-dessous) de en cause par L 'ONU DANS LE pillage de la RDC et financement indirect de la guerre civile à l'est.

lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

Vie de Renégat: 

MALU MALU cheikfitanews

En RD Congo, l'église désavoue Malu Malu l'abbé. (RFI) L'abbé Apollinaire Malu Malu was désavoué par l'Eglise catholique. La conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), Réunie samedi CE 29 juin 2012, non Demande des sanctions canoniques. Contre lui le Prêtre AVAIT ETE Reconduit Il ya PEU Choix à la Tête de la commission électorale. Malu Malu PRDE, les premiers ministres de la MINISTRES MINISTRES MINISTRES DANS Temps de l'ONU, fils poste de directeur général de l ' Institut panafricain Cardinal Martino. La CENCO request also aux Fidèles et aux «  Les Les Les Les Les hommes de bonne volonté  »d'être Prêts à faire Échec à Toute manœuvre de la modification de la Constitution. Source de RFI

1. Partant, Le Cas de M. l'Abbé Apollinaire Malumalu, prêtre du Diocèse de Butembo-Beni Qui a OptE D'Oeuvrer Au Sein De La CENI Sérums Pris en CHARGEUR Fils nominale Evêque Sie appliquera Fils Un endroit les sanctions canoniques Qui s 'imposent.
1.Peinés par le CAS très regrettable de l'engagement de M. l'Abbé Malumalu à la CENI, les Evêques de la CENCO l'Ontario, Verser Une partie de Leur, Demis de sa Fonction de directeur général de l 'Institut panafricain Cardinal Martino (IPCM).
1.CE CAS déplorable de Donné aux Evêques de la CENCO Membres, l'Opportunité d'exhorter et de RAPPELER à tous les ecclésiastiques (Prêtres, religieux et religieuses) la noblesse de Leur identité Dans l 'église et l «impératif d'honorer SES EXIGENCES Dans leur Vie et Leur ministère. (Extrait de la CENCO communiqué)

cheikfitanews.net, contactez Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 11:16

Mardi 3 mars 2015, la coordination de l'IPDD a tenu une conférence de presse  au  Press Club Brussels pour expliquer au public le bienfondé de leur plate-forme ainsi que les objectifs poursuivis.

l'IPDD, Initiative Panafricaine pour la Défense de la Démocratie, est une plate-forme de partis politiques africains  d'opposition qui s'est donné comme cheval de bataille la lutte contre les velléités de révisions constitutionnelles dans les pays africains, et plus particulièrement, au sud du Sahara.

Entre 2015 et 2017, plusieurs dirigeants africains auront consommé leurs deuxièmes et derniers mandats.

Durant longtemps, c'était une habitude, vers la fin du mandat, la plupart des dirigeants africains révisaient la constitution et prolongeaient ainsi leur bail à la tête du pays.

En 2014, la tentative du Burkinabé Compaoré qui a été balayé par le peuple a créé chez les opposants africains une lueur d'espoir: il était possible de balayer une dictature grâce à la rue. En janvier 2015, Joseph Kabila de la RD Congo qui nourrissait aussi des ambitions cachées de s'éterniser au pouvoir, a été freiné net par la rue. Encore un peu, son régime aurait été balayé. Depuis lors, le peuple le tient à l'œil, malgré les arrestations des opposants et autres menaces.

Lors de la conférence de presse, une dizaine de membres de la plate-forme étaient là, et originaires de plusieurs pays africains: Centrafrique, Côte d'Ivoire, Sénégal Tchad, Congo-Brazzaville, RD Congo, Burundi...

L'initiative de l'IPDD s'inscrit ainsi dans l'air du temps. Une véritable épine sous le pied des dictateurs et autres apprentis potentats. Il est souhaitable que de leur côté,  les opposants ne mènent pas leur lutte juste pour remplacer les dictateurs, et une fois au pouvoir, retomber par la suite dans les mêmes travers. 

Une autre inquiétude, les opposants actuels ont comme reflexe de courir les capitales de certaines puissances : Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, comme si le pouvoir était octroyé là-bas, et non par le peuple souverain. Les citoyens devraient ouvrir l’œil.
 

Bruxelles, le 4 mars 2015

Cheik FITA 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 21:32

Jean-Claude Vuemba. Photo cheikfitanews.net

De passage à Bruxelles et en partance pour les Etats-Unis, monsieur Jean-Claude Vuemba, député de la circonscription de Kasangulu au Bas-Congo nous a accordé une brève interview durant laquelle il a brossé la situation en RD Congo, en ce début d’année 2015.

D’entrée de jeu, Jean-Claude Vuemba a dénoncé et déploré au pays, des comportements dignes d’un régime finissant : privations de liberté, arrestations arbitraires, enlèvements, même des cadavres, emprisonnements…

En illustration, il s’est référé à  tous les soubresauts du pouvoir, durant la          période du 21 au 25 janvier 2015.

Il a été déploré l’enlèvement des cadavres, victimes lors de ces manifestations. Destination ? Ironie du sort, certains des membres des familles des victimes ont tout simplement été jetés à la prison de Makala. Pourquoi ?

Jean-Claude Vuemba a ensuite stigmatisé un comportement d’un autre âge : un certain nombre d’opposants ont vu leurs numéros de téléphone bouchés par l’ANR, l’agence nationale de renseignements, au grand dam des opérateurs de téléphones mobiles. Quant à l’Internet longtemps coupé, monsieur Vuemba ne voit pas ce qu’un pouvoir qui n’a rien à se reprocher peut craindre par rapport à l’internet.

Sur l’enlèvement et la détention arbitraire de Christopher Ngoyi, il a eu ce commentaire : « Dans un pays normal, comment la police ou l’armée peuvent-elles faire disparaître quelqu’un durant 10 jours ? Comment peut-on perquisitionner la maison de quelqu’un, en son absence ?

«  Du 19 au 25 janvier, c’est le peuple qui s’est exprimé, quoiqu’à l’appel des leaders politiques et ceux de la société civile.

« Aujourd’hui, le pouvoir est dans la rue, le régime est aux abois. »

Jean-Claude Vuemba a félicité les Congolais vivant à l’étranger pour toutes les actions et autres pressions en direction  de différentes ambassades de grandes puissances à travers le monde. C’est cette prise de position de la diaspora qui a  par ricochet, beaucoup contribué  à la prise de conscience du peuple congolais qui s’est mis debout en janvier et a démystifié le pouvoir de Kabila.

Jean-Claude Vuemba a conclu en deux mots: l’obligation de tenir à l’œil monsieur l’abbé Malu Malu, la nécessité de continuer la pression.

 

 

Bruxelles, le 3 mars 2015

Cheik FITA 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 18:20

 

Mercredi 4 mars 2015, l'activiste des droits de l'homme et leader de la société civile Christopher Ngoyi Mutamba pourrait comparaître au tribunal de grande instance de Matete à Kinshasa.

Paul Nsapu, secrétaire général de la FIDH  que nous avons interviewé à ce propos à Bruxelles, nous a fait savoir que cette comparution éventuelle viole la procédure. Avant toute comparution, l’incriminé doit être notifié huit jours fermes plus tôt. Ce qui n’a pas été le cas. Et toujours selon monsieur Paul Nsapu, instruction a été donnée par la "hiérarchie" de « charger » Christopher Ngoyi . le juge Ndiangena qui aura la lourde charge de dire le droit, aura-t-il suffisamment de liberté pour cela ?

Paul  Nsapu considère ce procès comme une parodie de justice, un procès contre le peuple congolais qui doit se mobiliser pour dénoncer cette parodie de justice.

Ce qui avait eu lieu du 19 au 21 janvier 2015, c’était le peuple congolais qui s’exprimait. Ce procès est monté par le pouvoir pour se dédouaner. Et c'est le reflexe de gens qui tiennent au pouvoir pour le pouvoir.

La FIDH a mobilisé ses avocats pour la circonstance.

Il sied de rappeler que Christopher Ngoyi Mutamba avait été enlevé et détenu durant plusieurs jours en un lieu secret avant que, suite à une forte pression, le pouvoir puisse enfin exhiber sa proie comme un trophée, devant la presse.

 

Bruxelles, le 3 mars 2015

Cheik FITA  

Affaire Christopher Ngoyi, parodie de justice ? Le point avec Paul Nsapu

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 19:17

 

Monsieur Denis Sassou N’Guesso, Président du Congo Brazzaville séjourne à Bruxelles depuis samedi 28 février 2015. C’est ce qu’on peut lire sur le site de l’agence d’information d’Afrique Centrale. Le but de ce voyage est de participer à un sommet international sur la reconstruction économique  des pays touchés par le virus Ebola.

Plus d’informations dans nos prochaines livraisons.

Bruxelles, le 1er mars 2015

Cheik FITA

Flash. Denis Sassou N’Guessou  à Bruxelles.

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 17:06

Le vendredi 27 février 2015, des combattants de France ont tenté d’intercepter la voiture de monsieur Paul Kagamé, lors de son dernier séjour à Paris, alors que le chef d’état rwandais était invité à l’UNESCO.

Dans la rue, il y avait les pro-Kagamé, très soutenus financièrement  par Kagamé via ses ambassades en France et en Belgique.

Il y avait aussi des opposants rwandais.

Les Congolais de leur côté  s’étaient postés à des endroits où il y avait possibilité d’intercepter le cortège de monsieur Kagamé.

Dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez découvrir comment a été la journée du 27.02.

 

Bruxelles, le 1er mars 2015

Cheik FITA

Vidéo. Les combattants de France tentent de contrer Kagamé à Paris

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 08:59

Martin Fayulu président du parti congolais ECIDE, «engagement pour la citoyenneté et le développement »  et une de têtes d’affiche de la plate-forme « sauvons le Congo », était de passage à Bruxelles où il a tenu une conférence dans la salle de la C S C située Rue Pletinckx 19 à 1000 Bruxelles.

Durant la conférence, monsieur Martin Fayulu  a longuement échangé avec un grand auditoire venu l’écouter. Après une introduction par le modérateur du jour qui a donné le parcours politique et citoyen de monsieur Martin Fayulu, celui-ci a pris la parole non pas pour un long exposé, mais pour donner les balises de la rencontre, voulant plus répondre aux préoccupations de l’auditoire que de donner un exposé ex cathedra.

Quelques axes ont ainsi été tracés :

  • L’engagement de l’orateur pour changer l’image de la RD Congo et la volonté de voir chaque congolais se réapproprier ce penchant.
  • La sensibilisation du Congolais pour qu’il se réveille davantage et fasse sienne la nécessité de ne pas laisser le processus démocratique entre les mains de gens sans foi ni loi. Ce qu’il illustrera par le front que leur plate-forme avait ouvert contre l’abbé Malu Malu, véritable bras séculier du clan Kabila.
  • La vigilance tout azimut face aux manœuvres de monsieur Joseph Kabila qui cherche par tous les moyens et différents subterfuges à se cramponner au pouvoir, pouvoir qui est caractérisé malheureusement par une dérive totalitaire inacceptable qui embastille tous ceux qui se battent pour le réveil du peuple. Le cas le plus récent étant l’enlèvement puis la détention illégale jusqu’à ce jour, du leader de la société civile Christopher Ngoyi Mutamba, une autre tête d’affiche de la plate-forme « sauvons le Congo ». A cette pensée, monsieur Martin Fayulu a eu difficile à retenir quelques larmes… Une véritable révolte intérieure.
  • La nécessité du départ du pouvoir de monsieur Joseph Kabila, au plus tard le 19 décembre 2016, et donc l’obligation pour les forces du changement d’accéder au pouvoir pour enfin développer la RD Congo, au vu des ses potentialités énormes, et au profit de chaque citoyen.

À voir le nombre impressionnant de questions posées, l’auditoire voulait assouvir une grande soif d’informations, de la bouche de quelqu’un qui agit quotidiennement sur terrain. Hélas, par moments, les questions allaient dans toutes directions.

Ce qui poussera  Paul Nsapu, Secrétaire Général de la FIDH, présent dans la salle d’interpeller les Congolais que nous sommes sur le rôle que chacun de nous doit jouer dans cette phase décisive du processus démocratique de la RD Congo : « Que chaque Congolaise et chaque Congolais soit l’œil et l’oreille de la dynamique du changement, que toute information des dérives dictatoriales du clan Kabila soit dénoncée et portée à la connaissance des défenseurs des droits de l’homme qui s’attèlent actuellement à ficeler des dossiers lourds pour tous ceux qui se pavanent aujourd’hui à la tête du pays, au mépris des droits les plus élémentaires de l’homme et du citoyen. » il suggérera : Le passage à Bruxelles d’un acteur politique comme Fayulu devait être rentabilisé en abordant les problèmes de la nation d’une façon plus pointue.

Monsieur Martin Fayulu adressera un grand satisfecit aux Congolais vivant à l’étranger,  pour les différentes actions qui ont démystifié le pouvoir de monsieur Joseph Kabila. Il ajoutera : « Ce n’est pas suffisant ». Les Congolais de l’étranger devraient s’organiser pour devenir un véritable observatoire du processus démocratique en RD Congo, grâce à une division savante du travail, et une grande  mobilisation des énergies humaines et de moyens.

La plate-forme « sauvons le Congo » dont fait partie Martin Fayulu a été le fer de lance du  réveil du citoyen Congolais qui a pu exercer son droit selon l’article 64 de la constitution, le 19, 20 et 21 janvier 2015 en descendant dans la rue pour barrer la route au projet funeste de la loi Boshab. Cette loi inique cherchait sans plus ni moins à faire glisser le calendrier électoral pour que monsieur Joseph Kabila reste au pouvoir au-delà du 19 décembre 2016, à l’image de ce que Kengo et ses sénateurs ont pu réussir en s’octroyant tout un mandat non électif !

Le passage de Martin Fayulu n’est qu’une étape d’une longue tournée commencée aux Etats-Unis sur invitation du congrès américain, qui se poursuivra à Paris de ce samedi 28 février 2015.

 

Bruxelles, le 28 février 2015

Cheik FITA

Martin Fayulu aux Congolais de Belgique, plus d’unité, plus d’organisation, plus de sensibilisation, plus de détermination

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 09:18

 

Un car rempli d’opposants rwandais a quitté Bruxelles le vendredi 27 février 2015 peu avant 9h00 en direction de Paris.

Le but de ces opposants est d’aller protester contre la présence de monsieur Paul Kagamé au siège de l’UNESCO où a lieu une conférence sur l’utilisation des téléphones mobiles et des tablettes par les jeunes et les femmes.

Dans l’opinion congolaise, on considère que le Rwanda s’est enrichi en pillant le coltan au Congo, au point de donner une visibilité au régime de monsieur Kagamé auprès des multinationales fabriquant les tablettes et autres outils numériques, avec comme matière première, le coltan.

La manifestation des opposants rwandais commencera à 13h00 pour se terminer à 15h00.

 

Bruxelles, le 27 février 2015

Cheik FITA

Bruxelles. Un car d’opposants rwandais en route pour  l’UNESCO à Paris, contre Kagamé

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 06:57

 

Lors de notre émission « Compte à rebours » du mardi 24 février 2015, madame Madeleine Bicamumpaka du parti rwandais de l’opposition « FDU-Mouvement National Inkubiri » a lancé un appel à manifestation contre la présence de monsieur Paul Kagamé à Paris, le vendredi 27 février 2015, devant le siège de l’UNESCO.

Sur le plateau pour commenter l’actualité, à nos côtés, nous avions aussi Dr Benjamin Stanislas Kalombo président de l’asbl APRODEC.

En ce qui est la présence de monsieur Paul Kagamé à Paris, non seulement nos deux invités ont appelé les Congolais et les Rwandais à manifester devant le siège de l’Unesco à Paris, mais ils ont également relevé un lien troublant entre cette présence de Paul Kagamé à Paris et les tueries à l’est de la RD Congo. Voici comment.

La conférence à l’Unesco  a trait à l’apprentissage de l’utilisation des téléphones mobiles et des tablettes chez les jeunes. Selon madame Madeleine Bicamumpaka, parmi les sponsors de l’événement, il y aurait la multinationale Nokia, grande acheteuse du coltan. Et nos invités de se poser la question suivante : « Le Rwanda étant devenu la première plaque tournante mondiale de la vente du coltan (exploité en RD Congo et non au Rwanda !), cela n’est-il pas la raison justifiant le déplacement de monsieur Kagamé ? »

Il faut signaler que monsieur Paul Kagamé sera accompagné du ministre rwandais de la Jeunesse et des Technologies de l’information, Jean-Philibert Nsengimana.

D’où, cet appel à manifester.

Quant au deuxième thème de notre émission à savoir, la publication du calendrier électoral en RD Congo et la quasi-certitude de voir monsieur Kabila partir de la présidence au plus tard le 19 décembre 2016, nos invités ont appelé à la prudence.

Certes la publication du calendrier est une avancée à ne pas sous-estimer. Mais il reste des pesanteurs :

  • La présidentielle est prévue en novembre et non en septembre 2016, ce qui est anticonstitutionnel et source de tensions.
  • Le budget du processus électoral est expressément faramineux.
  • Le fichier électoral n’est toujours pas audité. Cela laisse la porte ouverte à toutes  sortes de manœuvres et coups fourrés.
  • Monsieur Kagame et monsieur Kabila étant de véritables frères siamois, le sort de l’un est lié au sort de l’autre. Monsieur Kagamé laissera-t-il son siamois partir, sans être tenté de fomenter des troubles à l’Est de la RD Congo afin de perturber les échéances?

En conclusion, nos invités ont appelé à la prudence, mais surtout à l’intensification de la pression afin que  le compte à rebours actuel en RD Congo arrive à son terme.

Bruxelles, le 25 février 2015

Cheik FITA

 

POST SCRIPTUM. Aux dernières nouvelles, les ambassades du Rwanda de Bruxelles et de Paris ont commencé à mobiliser les "Intore", ces inconditionnels de monsieur Paul Kagame afin qu'ils manifestent aussi devant l'UNESCO pour soutenir leur Président. Belle ambiance en perspective.

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 19:36

Serge Kubla (MR), bourgmestre de la commune de Waterloo a été arrêté et incarcéré à la prison de Saint-Gilles à Bruxelles, le mardi 24 février 2015 à 6h05.

C’est l’information qui est à la une dans tous les médias belges.

Voici ce qu’on peut lire sur le site de la RTBF :

« Corruption en RDC : le bourgmestre de Waterloo Serge Kubla sous mandat d'arrêt

Le bourgmestre de Waterloo Serge Kubla (MR) a été inculpé et placé sous mandat d'arrêt mardi pour "corruption concernant une personne qui exerce une fonction publique dans un État étranger" comme auteur ou coauteur par le juge d'instruction de Bruxelles Michel Claise, a indiqué le parquet fédéral dans un communiqué. »

La femme de monsieur Muzitu, ancien Premier ministre de Kabila est citée comme ayant touché des mains de monsieur Serge Kubla, un acompte de 20.000 €  sur une somme de 500.000 €

L’avocat de monsieur Kubla, interviewé sur RTL-TVI dans son journal de 19h00 a lâché cette phrase venant de la bouche de son client : « On ne peut pas faire les affaires autrement en RD Congo. »

Serge Kubla préside l’organisation du centenaire de la bataille de Waterloo qui aura lieu en juin 2015 et qui intéresse plusieurs médias du monde. L’événement aura bien besoin d’une grande publicité, mais pas de ce genre.

Bruxelles, le 24 février 2014 

Cheik FITA

photo:waterloo.be

La femme d’un cacique de la MP citée dans un scandale de corruption par la justice belge

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 12:59

 

Samedi 21 février 2015 à Bruxelles, Étienne Tshisekedi le président de l’UDPS est apparu et a donné pour la première fois un message politique en public.

Après les interrogations que les uns et les autres avaient sur sa santé, après les soubresauts dans son propre parti, après les positionnements des uns et des autres pour la présidentielle de 2016, l’apparition de Tshisekedi a sûrement perturbé les calculs de certains.

Autant lui-même Tshisekedi revient de loin par rapport à sa santé, autant les membres de son propre parti sont dans l’obligation de prendre de la hauteur, de se serrer les coudes car, Tshisekedi+UDPS+ aspirations profondes du peuple congolais= changement véritable en RD Congo après les deux années électorales, 2015-2016.

La présence ce jour-là des délégués des partis comme le MLC et l’UNC ainsi que celle de différents courants du mouvement des combattants Congolais d’Europe était un signal et qui doit être capitalisé. Cela permettrait de balayer le système kabiliste qui a chosifié le Congolais, cela permettrait par la même occasion, de santionner tous les animateurs politiques qui s’en seront mis plein les poches en « gérant » la république  de 2011 à 2016, via les institutions issues du hold-up électoral de 2011.

Ceux qui étaient en dehors de la gestion calamiteuse de l’état durant cette période doivent transcender leurs egos, viser l’utile et ne pas être distraits par l’accessoire dans l’actuel combat politique pour assurer une alternance totale, de la base au sommet.

Le long parcours politique de Tshisekedi et sa constance, uniques sur l’échiquier politique congolais actuel sont un atout et une source d’inspiration pour ce dernier virage pour l’établissement d’un état de droit en RD Congo. Ne pas reconnaître cela, relèverait de la mauvaise foi. Or, après le départ de Kabila, la RD Congo a besoin de se construire sur des valeurs et non sur des antivaleurs. Et l’ingratitude est une des antivaleurs dont devraient se débarrasser ceux qui aspirent à gérer le pays après avoir bouté le kabilisme dehors.

Les Congolais ont assez souffert, le Congo a suffisamment été la risée du monde entier.

 

Bruxelles, le 24 février 2015

Cheik FITA 

Sortie politique d’Étienne Tshisekedi à Bruxelles : Discours, avis, interviews

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien Minister luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

disponibles

. chez Hermène Kaba,entrée galerie d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, KUUMBA, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de SITES

 http://ccpa-pacc.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens