Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=-J5ObUKrHmw

 

 

 

 

 

http://www.cheikfitanews.net/2017/03/elections-au-rassemblement-temoignage-de-celui-qui-a-pilote-le-processus.html

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=0quPBiMbkpo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=b82o4074eXI&t=72s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=sSkgK9Ux0LA&t=424s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SoYmgRJwLic

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=V6v6vSD8K8Q&t=9s

Vidéo du slogan-phare des congolais

pour fin mandat de J. Kabila

kabila oyebela

réserve photos du site

Suivez  attentivement cette Vidéo.

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 08:34
72è session de l'AG de l'ONU, Joseph Kabila parle le 23 septembre à 9h00

Le passage des orateurs à la 72è session de l'Assemblée Générale de l'ONU continue. Voici la liste des orateurs prévus pour le 22 et le 23 septembre 2017

Le Président Joseph Kabila sera le premier à prendre la parole le 23 septembre. Son discours est très attendu pour plusieurs raisons :

- Depuis le 19 décembre 2016, son deuxième et dernier mandat est terminé, il ne peut plus valablement engager les Congolais et la RD Congo,

- Le 31 décembre 2016, sous l’égide de la CENCO, le clan Kabila et le « Rassemblement » avaient signé un accord qui permettait à Joseph Kabila de rester au pouvoir durant douze mois à condition de cohabiter avec l'opposition. Hélas, une fois l'Accord signé, Joseph Kabila avait repris tous les pouvoirs, dédaignant la signature de ses envoyés à la CENCO, modifiant unilatéralement certains termes de l'Accord, pour pouvoir nommer « son » Premier Ministre, un transfuge de l'UDPS, et pour mettre à la tête du CNSA, « commission national de suivi de l'accord », Olengha Nkoy, un nain politique en remplacement d'une icône comme Étienne Tshisekedi.

- Le processus électoral qui aurait dû tendre vers la fin bat toujours de l'aile,

- La décrispation politique figurant dans l'Accord de la Saint Sylvestre est mise à mal : des opposants comme Moïse Katumbi ne peuvent toujours pas rentrer au pays, ceux qui sont prison comme Diomi Ndongala, Franck Diongo, Huit Mulongo y croupissent toujours,

- Les manifestations de l'opposition sont toujours interdites,

- Le corps de l'opposant historique Étienne Tshisekedi est toujours interdit d'enterrement au pays.

À tous ces problèmes et à bien d'autres, que dira Joseph Kabila ?

Aura-t-il enfin le courage de dire, qu'il va quitter le pouvoir, ne pouvant plus se représenter ? 

 

Bruxelles, le 22 septembre 2017

Cheik FITA

 

 

Assemblée générale Soixante-douzième session

9 heures 15e et 16e séances plénières

Salle de l’Assemblée générale

1. Paul Biya, Président de la République du Cameroun

2. Taneti Maamau, Président et Chef du Gouvernement de la République de Kiribati

3. Faustin Archange Touadera, Président de la République centrafricaine

4. Suite du débat général [point 8]

- Pavel Filip, Premier Ministre de la République de Moldova

- Charles Michel, Premier Ministre du Royaume de Belgique

- Lyonchoen Tshering Tobgay, Premier Ministre du Royaume du Bhoutan

- Edi Rama, Premier Ministre de la République d’Albanie

- Joseph Muscat, Premier Ministre de la République de Malte.

- Allen Michael Chastanet, Premier Ministre de Sainte-Lucie,

- Jose Ulisses Correia e Silva, Premier Ministre de la République de Cabo Verde

- VietNam

- Cuba

- Tunisie

- Thaïlande

- Australie

- Hongrie

- Algérie

- Kenya

- Islande

-Suède

15 heures 17e et 18e séances plénières

Salle de l’Assemblée générale

1. Roi Tupou VI, Roi du Royaume des Tonga

2. Suite du débat général [point 8]

- Manasseh Sogavare, Premier Ministre des Îles Salomon

- Zoran Zaev, Président du Gouvernement de l’ex-République yougoslave de Macédoine

- Hailemariam Desalegn, Premier Ministre de la République fédérale démocratique d’Éthiopie

- Antoni Martí Petit, Chef du Gouvernement de la Principauté d’Andorre

- Hassan Ali Khayre, Premier Ministre de la République fédérale de Somalie

- Thomas Motsoahae Thabane, Premier Ministre du Royaume du Lesotho

- Saint-Vincent-et-les Grenadines,

- Cambodge

- Belize

- Saint-Marin

- Liechtenstein

- Grèce

- Barbade

- Émirats arabes unis

- Mongolie

-Bénin

- Brunéi

- Darussalam

- Malaisie

- Sierra Leone

 

Assemblée générale Soixante-douzième session

Samedi 23 septembre 2017

9 heures 19e et 20e séances plénières Salle de l’Assemblée générale

1. Joseph Kabila Kabange, Président de la République démocratique du Congo

2. Suite du débat général [point 8] No 2017/182 Journal des Nations Unies

Vendredi 22 septembre 2017

6 Taban Deng Gai, Premier Vice-Président de la République du Soudan du Sud

- Yosiwo George, Vice-Président des États fédérés de Micronésie

- Sher Bahadur Deuba, Premier Ministre de la République fédérale démocratique du Népal

- Peter Paire O’Neill, Premier Ministre de l’État indépendant de Papouasie-Nouvelle-Guinée

- République arabe syrienne

- Inde

- Djibouti

- Arabie saoudite

- Bahamas

- Philippines

- Singapour

- Bahreïn

- République démocratique populaire lao

- Irlande

- République populaire démocratique de Corée

15 heures 21e et 22e séances plénières

Salle de l’Assemblée générale Suite du débat général [point 8]

- Érythrée

- Suriname

- Soudan

- Îles Marshall

- Oman

- Trinité-et-Tobago

- Tchad

- Jamaïque

-Maldives

- Burundi

- Niger

- Grenade

- Dominique

- République-Unie de Tanzanie

- Norvège

72è session de l'AG de l'ONU, Joseph Kabila parle le 23 septembre à 9h00
Repost 0
Published by Cheik FITA
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 04:18
Document. Compte-rendu de la réunion sur la RD Congo en marge de l'AG de l'ONU (72ème session)

Le trio Kabila-Tshibala-Nangaa

doit organiser les élections avant le 31 décembre 2017

Le rapport de la réunion de la réunion sur la République démocratique du Congo en marge de la 72ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies est explicite : il 

« ... a souligné la nécessité de renforcer les mesures de renforcement de la confiance pour créer des conditions propices à la poursuite et à la conclusion fructueuse du processus électoral. Les participants ont réaffirmé la centralité de l'accord du 31 décembre 2016 et la nécessité de sa mise en œuvre intégrale pour ouvrir la voie à la tenue rapide d'élections libres, équitables, pacifiques et crédibles en République démocratique du Congo.
 
3. La réunion a souligné que la mise en œuvre rapide et complète de l'accord du 31 décembre 2016 est essentielle pour soutenir la légitimité des institutions de transition. »

En termes non diplomatiques : Il doit y avoir des élections en RD Congo avant le 31 décembre 2017, en application de l'accord du 31 décembre 2016.

C'est une obligation pour le trio Kabila-Tshibala-Nangaa.

Ainsi, toutes les manœuvres de ce trio pour qu'il n'y ait pas élections avant le 31 décembre 2017, n'auront pas l'appui de l'ONU.

Mais sachant que le seul logiciel qui fonctionne dans le clan Kabila c'est celui de se maintenir au pouvoir, même après le 31 décembre 2017, « Le Rassemblement » et la société civile ont été bien inspiré de publier depuis New York un communiqué d'une transition sans Joseph Kabila. C'est le plan B.

Ainsi, en même temps qu'il faut se préparer pour la présidentielle et les législatives avant fin 2017, en même temps il faut continuer la pression pour que le clan Kabila soit bouté dehors, au cas où il s'avérait qu'il n'y aurait pas élections, suite à un sabotage.

Ci-dessous, le rapport de la rencontre sur la RD Congo à l'ONU, en marge de la 72è session de l'assemblée générale de l'ONU.

NOTA BENE. Traduction google.

Bruxelles, le 21 septembre 2017

Cheik FITA

Note aux correspondants: Réunion sur la République démocratique du Congo en marge de la 72ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies

Résumé du président
 
 
1. Le 19 septembre 2017, les Nations Unies ont convoqué une réunion sur les préparatifs des élections en République démocratique du Congo au siège de l'Organisation des Nations Unies à New York, en marge du débat général de la soixante-douzième session du Assemblée générale des Nations Unies. La réunion a convenu d'une approche coordonnée impliquant les Nations Unies, l'Union africaine, l'Union européenne, l'Organisation internationale de la Francophonie et la Communauté de développement de l'Afrique australe, notamment par la création d'une équipe coordonnée d'experts, afin de faciliter la mobilisation de le soutien politique, technique, financier et logistique requis, conformément à la résolution 2348 (2017), pour assister la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI)
 
2. La réunion s'est félicitée de l'engagement exprimé par les autorités de la République démocratique du Congo de respecter la Constitution et a souligné la nécessité de renforcer les mesures de renforcement de la confiance pour créer des conditions propices à la poursuite et à la conclusion fructueuse du processus électoral. Les participants ont réaffirmé la centralité de l'accord du 31 décembre 2016 et la nécessité de sa mise en œuvre intégrale pour ouvrir la voie à la tenue rapide d'élections libres, équitables, pacifiques et crédibles en République démocratique du Congo.
 
3. La réunion a souligné que la mise en œuvre rapide et complète de l'accord du 31 décembre 2016 est essentielle pour soutenir la légitimité des institutions de transition. À cet égard, les participants ont exhorté les parties prenantes congolaises à redoubler d'efforts pour se préparer à la tenue rapide d'élections présidentielles et législatives gratuites, équitables, pacifiques et crédibles, conformément aux dispositions de l'accord du 31 décembre 2016 et, en parallèle, prendre un renforcement de confiance supplémentaire mesures, conformément à l'accord, afin de créer un environnement propice à la réussite du processus électoral.
 
4. La réunion a reconnu les progrès réalisés par la CENI dans l'enregistrement des électeurs, avec l'aide de la MONUSCO et le suivi de l'Organisation internationale de la Francophonie, et a souligné la nécessité d'une publication anticipée d'un calendrier électoral et d'un budget, selon l'accord du 31 décembre 2016. La réunion prend note de l'engagement répété des autorités de la République démocratique du Congo à financer le prochain cycle électoral, malgré les difficultés budgétaires auxquelles le gouvernement fait face. Les participants ont également encouragé les donateurs à financer le fonds multi-partenaires pour le Projet d'Appui au Cycle Electoral au Congo (PACEC) pour soutenir le processus électoral dès que ces éléments essentiels seront convenus et formalisés.
 
5. En ce qui concerne la situation sécuritaire, la réunion a souligné la nécessité du respect scrupuleux des droits de l'homme et des efforts renouvelés dans la lutte contre l'impunité en République démocratique du Congo, en particulier en raison du meurtre de civils par Etat et non- les acteurs de l'État, tandis que l'ONU a souligné son engagement à travailler de manière constructive avec les autorités congolaises pour relever les défis persistants à cet égard.
 
6. Les participants se sont également inquiétés de la crise de la sécurité et de l'humanité en RDC, aggravée par les activités déstabilisatrices des groupes armés étrangers et domestiques, et ont encouragé une coopération régionale renouvelée pour faire face aux cycles récurrents de violence, y compris au moyen du prochain Mécanisme régional de surveillance prévu le 19 octobre à Brazzaville, République du Congo. Ils ont encouragé un soutien international soutenu à l'aide humanitaire en République démocratique du Congo et ont souligné la nécessité d'un soutien global pour atténuer les souffrances des populations et pour fournir des secours aux pays hôtes recevant des réfugiés congolais. La réunion a en outre appelé à un groupe de donateurs plus diversifié, y compris aux États membres des régions économiques émergentes,
***** 
Participants 
1. Union africaine 
2. République démocratique du Congo 
3. Union européenne 
4. Communauté économique des États d'Afrique centrale (CEEAC) 
5. Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) 
6. Conférence internationale pour la région des Grands Lacs 
7. Organisation Internationale de la Francophonie 
8. France 
9. Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord 
10. Fédération de Russie 
11. République populaire de Chine 
12. Représentant du groupe de contact international (Pays-Bas) 
13. Nations Unies

Document. Compte-rendu de la réunion sur la RD Congo en marge de l'AG de l'ONU (72ème session)
Repost 0
Published by Cheik FITA
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 02:46
Mille fois merci

 

 

Mille fois merci.
Le 9 septembre 2017,
la disparition soudaine de notre fils, beau-fils, frère, mari et père, Kasongo Dibwe Fita Benjamin nous avait subitement précipité au fonds du ravin de chagrin et de désespoir.
Depuis ce trou obscur,
des messages de compassions,
de soutien et d'encouragements ont commencé à nous parvenir, des assistances de tout genre
se sont manifestées,
des centaines de présences humaines
se sont jointes à notre désarroi…
Comme des fils qui nous étaient lancés
au dessus de nos têtes.
Heure après heure, jour après jour,
ces fils ont finalement constitué une corde si longue et si solide que nous nous y sommes agrippés.
Dans sa remontée, cette corde nous a lentement hissé vers la lumière et nous avons pu enfin sortir de l'obscurité,
percevoir de nouveau les rayons de la vie et de l'espoir, nous en abreuver.
Merci à chacune et chacun de vous pour tous ces fils salvateurs.
Mille fois merci.
Famille Dibwe Fita
Famille Mutamba Paul
Famille Kasongo Dibwe Fita Benjamin
Famille Cheik FITA

 



 

 

 

Mille fois merci
Repost 0
Published by Cheik FITA
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 16:08
Paul Nsapu : « A l'ONU , notre communiqué dénonçant les mensonges des Kabilistes atteindra tout le monde »

Mardi 19 septembre 2017 à Bruxelles, entre deux avions ,Paul Nsapu de la FIDH a bien voulu accorder une interview à l'Info en Ligne des Congolais de Belgique à propos du communiqué de presse publié depuis New York, concernant l'après-Kabila.

La 72è session de l'Assemblée Générale de l'ONU se tient à New York, et beaucoup d'enjeux politiques s'y jouent.

Une délégation du régime Kabila y séjourne.

Pour Paul nsapu, la mission principale des kabilistes à l'ONU est d'aller mentir, peindre positivement la situation du pays, et en profiter pour tenter de convaincre le monde qu'il faut encore deux ans à Joseph Kabila et à la CENI pour organiser les élections.

« Pures mensonges s'est exclamé Paul Nsapu. D'où l'idée de diffuser ce communiqué et mieux, de le faoire parvenir à tous les délégués .

« Il faut une transition sans Kabila, sans la CENI dans sa formule actuelle » Et le manifeste du citoyen congolais « ESILI » servira de feuille de route pour les congolais.

Plus de détails dans les deux vidéos ci-dessous :

- La première en français,

- La deuxième en Lingala.

 

Bruxelles, le 20 Septembre 2017

Cheik FITA

 

Paul Nsapu : « A l'ONU , notre communiqué dénonçant les mensonges des Kabilistes atteindra tout le monde »
Repost 0
Published by Cheik FITA
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 13:11

Mercredi 20 septembre 2017

Il est 13h00, heure de Kinshasa, des paisibles citoyens sont allés au ministère des affaires étrangères à propos de leurs passeports semi-bio, pour juste déposer un mémo...

conséquences, tous arrêtés, embarqués dans des vehIcules de la police, direction ; IPKIN, 

Une trentaine de personnes...

images brutes 

 

 

Repost 0
Published by Cheik FITA
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 06:23
72è session de l'Assemblée Générale de l'ONU, orateurs du 20 et du 21.09.2017

Les allocutions des délégués de différents pays se poursuivent à la 72è session de l'Assemblée Générale de l'ONU. Qui vont parler le mercredi 20 et le jeudi 21 ? Les voici

 

9 heures

1. Sauli Niinistö, Président de la République de Finlande

2. Almazbek Atambaev, Président de la République kirghize

3. Ilham Heydar oglu Aliyev, Président de la République d’Azerbaïdjan

4. David Arthur Granger, Président de la République du Guyana

5. Dragan Cović, Président de la Présidence de la BosnieHerzégovine

6. Juan Carlos Varela Rodríguez, Président de la République du Panama

7. Paul Kagame, Président de la République du Rwanda

8. Petro Poroshenko, Président de l’Ukraine

9. Horacio Manuel Cartes Jara, Président de la République du Paraguay

10. Hassan Rouhani, Président de la République islamique d’Iran

11. Rumen Radev, Président de la République de Bulgarie

12. Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire

13. Mahmoud Abbas, Président de l’État de Palestine

14. Suite du débat général [point 8]

- Donald Tusk, Président du Conseil européen de l’Union européenne

- António Luís Santos da Costa, Premier Ministre de la République portugaise

- Shinzo Abe, Premier Ministre du Japon

- Mark Rutte, Premier Ministre du Royaume des Pays-Bas

- Theresa May, Premier Ministre du Royaume -Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord

- Paolo Gentiloni, Président du Conseil des Ministres de la République d’Italie

 

15 heures 9e et 10e séances plénières

Salle de l’Assemblée générale

1. Lenin Moreno Garcés, Président constitutionnel de la République de l’Équateur

2. Suite du débat général [point 8]

- Marta Gabriela Michetti Illia, Vice-Présidente de la République argentine

3. Denis Sassou Nguesso, Président de la République du Congo

4. Michelle Bachelet Jeria, Présidente de la République du Chili

5. Raimonds Vējonis, Président de la République de Lettonie

6. Jacob Zuma, Président de la République sud-africaine

7. Hage Geingob, Président de la République de Namibie

8. Filip Vujanović, Président du Monténégro

9. Klaus Werner Iohannis, Président de la Roumanie

10. Arthur Peter Mutharika, Président de la République du Malawi

11. Hery Martial Rajaonarimampianina Rakotoarimanana, Président de la République de Madagascar

12. Macky Sall, Président de la République du Sénégal

13. Roi Mswati III, Chef d’État du Royaume du Swaziland

14.Faiez Mustafa Serraj, Président du Conseil de la présidence du Gouvernement d’entente nationale de la Libye

15. Baron Divavesi Waqa, Président de la République de Nauru

16. Suite du débat général [point

 

Jeudi 21 septembre 2017

9 heures 11e et 12e séances plénières Salle de l’Assemblée générale

1. Aleksandar Vučić, Président de la République de Serbie

2. Jovenel Moise, Président de la République d ’Haïti

3. Moon Jae-in, Président de la République de Corée

4. Michel Aoun, Président de la République libanaise

5. Nicos Anastasiades, Président de la République de Chypre

6. Roch Marc Christian Kaboré, Président du Burkina Faso

7. Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, Président de la République du Ghana

8. Ali Bongo Ondimba, Président de la République gabonaise

9. Abdrabuh Mansour Hadi Mansour, Président de la République du Yémen

10. Danny Faure, Président de la République des Seychelles

11. Suite du débat général [point 8]

- Mokgweetsi Eric Masisi, Vice-Président de la République du Botswana

- Andrej Plenković, Premier Ministre de la Croatie

- Justin Trudeau, Premier Ministre du Canada

- Tuilaepa Sailele Malielegaoi, Premier Ministre de l’État indépendant du Samoa

- Miro Cerar, Premier Ministre de la Répubublique de Slovénie

- Allemagne

- Fédération de Russie

- Chine

15 heures 13e et 14e séances plénières

 

1. Salvador Sánchez Cerén, Président de la République d’El Salvador

2. Azali Assoumani, Président de l’Union des Comores

3. Excellence Tommy Esang Remengesau Jr., Président de la République des Palaos

 

Mercredi 20 septembre 2017

4.Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, Président de la République de Guinée équatoriale

5. Evaristo do Espirito Santo Carvalho, Président de la République démocratique de Sao Tomé-et-Principe

6. Robert Gabriel Mugabe, Président de la République du Zimbabwe

7. Suite du débat général [point 8]

- Muhammad Jusuf Kalla, Vice-Président de la République d’Indonésie

- Al Hussein bin Abdullah II, Prince héritier du Royaume hachémite de Jordanie

- Giorgi Kvirikashvili, Premier Ministre de la Géorgie

- Enele Sosene Sopoaga, Premier Ministre des Tuvalu

- Gaston Alphonso Browne, Premier Ministre et Ministre des finances et de la gouvernance des entreprises d’Antigua-et-Barbuda

- Shahid Khaqan Abbasi, Premier Ministre du Pakistan

- Pravind Kumar Jugnauth Premier Ministre, Ministre des affaires intérieures, des communications externes et de l’unité nationale, Ministre des finances et du développement économique de la République de Maurice

- Sheikh Hasina, Premier Ministre de la République populaire du Bangladesh

- Charlot Salwai Tabimasmas, Premier Ministre de la République du Vanuatu

- Umaro Sissoco Embaló, Premier Ministre de la République de Guinée-Bissau

- Selom Komi Klassou, Premier Ministre de la République togolaise

- Bélarus

- Kazakhstan

- Espagne

- Luxembourg

- Danemark

 

SOURCE: Journal des Nations Unies

 

72è session de l'Assemblée Générale de l'ONU, orateurs du 20 et du 21.09.2017
Repost 0
Published by Cheik FITA
commenter cet article
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 06:21
L'AG de l'ONU à New York minée par le « Rassemblement » et manifesterdc.com « Esili »

La 72è Assemblée Générale de l'ONU s'ouvre le mardi 19 septembre 2017. Le blocage du processus électoral congolais y sera à l'agenda.

À quelques heures de l'ouverture de cette Assemblée Générale, le « Rassemblement » et le Manifeste du Citoyen Congolais « ESILI »viennent de publier une déclaration qui mettra à mal la fuite en avant diplomatique du régime de Kabila.

Signée par Félix Tshisekedi, Moise Katumbi du « Rassemblement », André Mbata, Paul Nsapu et Floribert Anzuluni du Manifeste du Citoyen Congolais « ESILI », cette déclaration exige « une transition sans Mr Kabila, devenu illégal et illégitime, conduite par des personnalités éminentes, consensuelles chargées de préparer les élections démocratiques, libres, transparentes et paisibles qui ne sont pas possibles ni avec Mr Kabila, ni avec la CENI dans sa configuration actuelle ».

Et les signataires de la déclaration «appellent  les Nations Unies à rejeter tout calendrier électoral de la CENI allant au delà de décembre 2017 et à soutenir la proposition de sortie de crise contenue dans le Manifeste du Citoyen Congolais pour un retour rapide à l'ordre démocratique/constitutionnel. »

Ci-dessous cette déclaration

 

Bruxelles, le 19 septembre 2017

Cheik FITA

L'AG de l'ONU à New York minée par le « Rassemblement » et manifesterdc.com « Esili »
L'AG de l'ONU à New York minée par le « Rassemblement » et manifesterdc.com « Esili »
Repost 0
Published by Cheik FITA
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 16:11
Panique dans les écoles de Kinshasa, la version de la police

Lundi 18 septembre 2017, toutes sortes de bruits ont circulé à Kinshasa au point que les parents de plusieurs écoles ont vite récupéré leurs bambins.

Que s'est-il donc passé?

Voici la version de la police de Kinshasa.

 

Panique dans les écoles de Kinshasa, la version de la police
Repost 0
Published by Cheik FITA
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 22:08
72è session de l'AG de l'ONU, quels Présidents africains parleront le premier jour ?

La 72è session de l'Assemblée Générale de l'ONU s'ouvrira le mardi 19 septembre 2017 à 9h00, heure de New York.

Il y aura deux rounds d'allocutions : 18 durant l'avant-midi, et 18 l'après-midi.

Le premier Président africain à prendre la parole sera Alpha Condé de Guinée. Et Jacob Zuma d'Afrique du Sud bouclera la journée.

Au total, dix Présidents Africains prendront la parole le jour de l'ouverture. Ci-dessous la liste complète des orateurs du premier jour. Les noms des présidents Africains sont en gras.

 

Assemblée générale

Soixante-douzième session Mardi 19 septembre 2017 9 heures 3e et 4e séances plénières Salle de l’Assemblée générale

1. Rapport du Secrétaire général sur l’activité de l’Organisation : exposé du Secrétaire général sur son rapport annuel

2. Ouverture du débat général

3. Michel Temer, Président de la République fédérative du Brésil

4. Donald J. Trump, Président des États-Unis d’Amérique

5. Alpha Condé, Président de la République de Guinée

6. Doris Leuthard, Présidente de la Confédération suisse

7. Andrej Kiska, Président de la République slovaque

8. Muhammadu Buhari, Président de la République fédérale du Nigéria

9. Excellence Miloš Zeman, Président de la République tchèque

10. Emmanuel Macron, Président de la République française

11. Ellen Johnson-Sirleaf, Présidente de la République du Liberia

12. Juan Manuel Santos Calderón, Président de la République de Colombie

13. Emomali Rahmon, Président de la République du Tadjikistan

14. Edgar Chagwa Lungu, Président de la République de Zambie 1

5. Dalia Grybauskaitė, Présidente de la République de Lituanie

16.Cheikh Tamim bin Hamad Al-Thani, Émir de l’État du Qatar

17. Recep Tayyip Erdoğan, Président de la République turque

18. Benjamin Netanyahu, Premier Ministre de l’État d’Israël

 

15 heures 5e et 6e séances plénières Salle de l’Assemblée générale

1.Ibrahim Boubacar Keita, Président de la République du Mali

2. Prince Albert II, Prince Souverain de Monaco

3.Andrzej Duda, Président de la République de Pologne

4.Abdel Fattah Al Sisi, Président de la République arabe d’Égypte

5. Shavkat Mirziyoyev, Président de la République d’Ouzbékistan

6. Serzh Sargsyan, Président de la République d’Arménie

7. Luis Guillermo Solís Rivera, Président de la République du Costa Rica

8. Yoweri Kaguta Museveni, Président de la République de l’Ouganda

9. Maithripala Sirisena, Président de la République socialiste démocratique de Sri Lanka

10. Danilo Medina Sánchez, Président de la République dominicaine

11.Kersti Kaljulaid, Président de la République d’Estonie

12. Jimmy Morales, Président de la République du Guatemala

13. Mohammad Ashraf Ghani Ahmadzai, Président de la République islamique d’Afghanistan

14. Adama Barrow, Président de la République de Gambie

15. Evo Morales Ayma, Président de l’État plurinational de Bolivie

16. Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République islamique de Mauritanie

17. Juan Orlando Hernández Alvarado, Président de la République du Honduras

18. Jacob Zuma, Président de la République sud-africaine

source : Journal de l'ONU

Bruxelles, le 16 septembre 2017

Cheik FITA

72è session de l'AG de l'ONU, quels Présidents africains parleront le premier jour ?
Repost 0
Published by Cheik FITA
commenter cet article
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 08:24
Bruxelles, dernier hommage à Kasongo Dibwe Fita Benjamin

Vendredi 15 septembre 2017 à 19h30, a eu lieu à Bruxelles à la paroisse Saint Charles de Molenbeek-Saint-Jean, une messe en mémoire Kasongo Dibwe Fita Benjamin, frère de Cheik FITA.

Officiée par l'abbé Gilbert Yamba, la messe a réuni plusieurs personnes : amis et frères dont certains venus très loin, de la RD Congo le matin même, de province, de France.

Dans son homélie, l'abbé Gilbert Yamba a d'abord rappelé le sens de la mort dans la vie de l'homme et le comportement que celui-ci devrait adopter.

Il a ensuite parlé des vertus du disparu : la recherche de l'excellence, l'altruisme.

Recherche de l'excellence : il y a 41 ans, Kasongo Dibwe Fita Benjamin avait quitté son Katanga natal pour aller étudier à Kinshasa la capitale, une discipline que beaucoup de gens ne viennent de découvrir qu'il y a une dizaine d'années : l'informatique.

Altruisme : penser aux autres, faire du bien aux autres dans la société congolaise d'aujourd'hui est une vertu rare.

Avant la bénédiction finale, Cheik FITA a lu un hommage à son frère, par moments avec une voix tremblotante suite au choc et à l'émotion, et à d'autres moments, obligé de marquer une petite pause pour essuyer une larme ou retrouver une voix moins émotive.

Les participants se sont enfin retrouvés dans une salle de la paroisse pour partager un verre et un un léger repas.

 

Remerciements à tous ceux qui ont permis la réussite de la rencontre

Chorale : Malu Efekele et ses choristes

Photos : Farel ND.

Vidéo : Gérard Kanabasawo

maître de cérémonies : Ngoy Mitch

Intendance : Joël K. et Paguy K., Giscard K.

Restauration : Cora, Laurette, Patricia, Marice, Sara.

 

 

Bruxelles, dernier hommage à Kasongo Dibwe Fita Benjamin

Document

Oraison funèbre En hommage à Kasongo Dibwe Fita Benjamin, mon frère.

 

Il n'y a pas moment plus douloureux que celui où l'on doit se séparer à jamais avec un être qu'on aime,

un être qui a fait partie de votre vie durant des années, des décennies au point qu'il faisait désormais partie de vous-même.

Un fait particulier a caractérisé mon frère : il a eu plusieurs « noms ».

À sa naissance à Shinkolobwe, nos parents lui ont donné le nom de Kasongo Benjamin. Kasongo, le nom du frère cadet de notre père Dibwe Crispin.

Oui, mon frère et moi, nous sommes nés à Shinkolobwe. Ville qui est entrée dans l'histoire du monde grâce à l'Uranium qui y avait été extrait par notre ancienne métropole, vendu aux américains pour fabriquer la bombe qui fut à la base de la fin de la deuxième guerre mondiale.

Mon frère a eu plusieurs pans dans sa vie, et plusieurs noms :

Si ses enfants l'appellent papa en ce jour triste,

Ses neveux et nièces tonton ou papa aussi, comme cela est de coutume chez nous,

Ceux qui ont grandi avec lui l'appellent jusqu'aujourd'hui Benja,

Ceux qui l'ont connu durant ses études supérieures à Kinshasa entre 1977 et 1980, ses cousines et cousins de Kinshasa l'appelaient Fifi, Prince Fifi, ou Ya Fifi.

Ses jeunes frères l'appelaient Casina.

Lors du recours à l'authenticité, il s’appellera Kasongo Dibwe Fita. Après 1997, Benjamin reviendra aussi tôt.

Que peut-on retenir de la vie de Benjamin ?

Durant ses études primaires dans différentes cité minières : Kambove, Fungurume, Panda et finalement Musonoie à Kolwezi, il a été un écolier très brillant : souvent 1er de la classe, rarement au-delà de la troisième place. Au point qu'à l'obtention de son certificat d'études primaires, il allât étudier dans l'une des écoles secondaires les plus prisées de Kolwezi : l' école technique de Mutoshi.

Après deux ans, il va dans une école privée où il obtient son brevet du cycle d'orientation et s'inscrit par la suite au collège Jean 23 de Kolwezi, actuellement Institut du Lualaba. Là, il obtient son diplôme d'état.

Il fait deux années de travail civil en tant qu'enseignant dans une école primaire de la commune de Manika à Kolwezi.

Et là, ses écoliers l'appelaient : « citoyen », en réalité prononcé « stwa-un. »

En 1977, il s'envole pour Kinshasa. Ses anciens condisciples vont étudier le droit ou la médecine, lui va étudier une discipline dont le nom était encore inconnu à l'époque : « l'Informatique ».

De retour au Katanga, il entre à la Gécamines comme stagiaire d'abord, puis engagé comme informaticien.

Et là, il poursuivra une carrière ininterrompue jusqu'à ce jour, gravissant progressivement différents échelons.

Mon frère Benjamin a eu une vie familiale dont sont issus six enfants avec sa tendre épouse Mama Stella. C'est elle qui samedi 9 septembre matin, toute en larmes, me contera les derniers moments de la vie de celui qu'elle appelait : « mon chéri ». Trois décennies de vie commune et d'amour, dans ce monde de grandes vicissitudes.

Benjamin et moi, nous avons vécu ensemble durant notre enfance, durant nos études primaires et durant nos études secondaires, périodes les plus porteuses d'émotion de la vie d'un homme.

Enfin, un fait rare que peu de gens savent :

Moi son grand frère je suis connu comme dramaturge et metteur en scène congolais.

Il y a 41 ans, Benjamin et une dizaine de ses amis de l'époque avaient joué un rôle unique dans cette carrière artistique :

ils avaient étaient acteurs de ma première pièce de théâtre, de ma première mise en scène, de la troupe Théâtre ORCAN que je venais de créer, et qui aura par la suite un succès national et international durant plusieurs décennies.

Qui avait fait 80 % du casting de cette première expérience théâtrale ? Benjamin.

Je lui en suis très reconnaissant, à lui et à tous ses amis de l'époque.

À 61 ans, le Très Haut a décidé de rappeler à lui mon frère Benjamin. J'ai mal qu'il n'ai pas vécu plus longtemps. J'ai très très mal.

Mais d'un autre côté je me dis : Benjamin a vécu, il a bien vécu, je suis fier de lui. Je suis fier d'être son frère, je suis fier pour tout ce qu'il a fait sur cette terre des hommes, pour les autres, car il était très altruiste, pour nous ses frères, sœurs , enfants, neveux, nièces et mêmes petits-fils, je suis fier qu'il ait pu rendre Maman Stella heureuse, épanouie.

Benjamin, en ce jour de séparation, au nom de toute la famille, je te le dis : nous t'aimons et nous t'aimerons toujours.

 

Jean, ton frère

Bruxelles, dernier hommage à Kasongo Dibwe Fita Benjamin
Bruxelles, dernier hommage à Kasongo Dibwe Fita Benjamin
Bruxelles, dernier hommage à Kasongo Dibwe Fita Benjamin
Bruxelles, dernier hommage à Kasongo Dibwe Fita Benjamin
Bruxelles, dernier hommage à Kasongo Dibwe Fita Benjamin
Bruxelles, dernier hommage à Kasongo Dibwe Fita Benjamin
Bruxelles, dernier hommage à Kasongo Dibwe Fita Benjamin
Repost 0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

Lu pour vous, A propos de la surfacturation du passeport congolais, cri d'une victime de l'arnaque: 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens