Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

Vie de Renégat: 

MALU MALU cheikfitanews

En RD Congo, l'église désavoue Malu Malu l'abbé. (RFI) 

L’abbé Apollinaire Malu Malu a été désavoué par l’Eglise catholique. La conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), réunie ce samedi 29 juin 2013, a demandé des sanctions canoniques contre lui. Le prêtre avait été reconduit il y a peu à la tête de la commission électorale. Malu Malu perd, dans un premier temps, son poste de directeur général de l’institut panafricain Cardinal Martino.

La CENCO demande aux fidèles et aux «  hommes de bonne volonté  »d'être prêts à faire Échec à toute manœuvre de la modification de la Constitution. Source de RFI

1. Partant, Le Cas de M. l'Abbé Apollinaire Malumalu, prêtre du Diocèse de Butembo-Beni qui a opté d'oeuvrer au sein de la CENI,... des  sanctions canoniques à son endroit  s 'imposent.
1.Peinés par le cas très regrettable de l'engagement de M. l'Abbé Malumalu à la CENI, les Evêques de la CENCO... Dans l 'église et l'impératif d'honorer ses exigences dans leur Vie et Leur ministère. (Extrait de la CENCO communiqué)

cheikfitanews.net, contactez Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 23:03

 

 

Le samedi 20 février 2016 à 14h00, la « Dynamique de l’opposition »       tiendra une conférence de presse au  Press club Brussel Europe pour commémorer la marche des chrétiens qui avait été réprimée le 16 février 1992 par le gouvernement de l’époque.

Cette commémoration est également motivée par le fait qu’en 2016, comme en 1992, le peuple congolais doit écrire une nouvelle page de son histoire avec les élections et l’alternance au sommet de l’état. Hélas, comme en 1992, le pouvoir d’aujourd’hui, prépare plutôt une tragédie, au lieu de se plier à la volonté du peuple.

La dynamique de l’opposition à Bruxelles, invite donc tous les Congolais à venir à cette commémoration, pour honorer la mémoire de ceux qui avaient perdu leurs vies pour que la démocratie vive.

Ce sera aussi la sortie officielle en Belgique de la plateforme « Dynamique de l’opposition ».

Voici le programme du jour

14H Mise en place 
14h15 – 45 : Célébration de la Parole de Dieu et prière pour Nos Martyrs. 
14h45 – 15h00 : Entracte 
15h00 Point de presse 
15h45 Témoignages de quelques invités 
16h00 Echange : question – réponse 
18h00 Clôture 

Adresse : rue Froissart 95 à 1000 Bruxelles, (référence, rond-point Schuman)
 

Bruxelles, le 12 février 2016

Cheik FITA 

Dynamique de l'opposition à Bruxelles, conférence  "pas de remake du 16.02.1992 en 2016"
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 09:24

 

La dynamique de l’opposition, le Front Citoyen 2016 et la société civile congolaise ont décrété une journée ville morte à Kinshasa et dans toute la République Démocratique du Congo, pour le mardi 16 février 2016.

Cette journée commémore les martyrs de la démocratie qui étaient tombés sous les balles de la dictature en 1992.

Pourquoi cette action en 2016?

En 1992, le pouvoir de l’époque ne voulait pas que se tiennent les travaux de la CNS, Conférence Nationale Souveraine.

Vingt-quatre ans après, la RD Congo se retrouve pratiquement dans la même situation : le peuple veut des élections en 2016 selon les prescrits de la constitution, le pouvoir actuellement en place fait de la résistance.

C’est donc la réponse du berger à la bergère.

Quelques jours plus tôt, l’UDPS a programmé pour son 34ème anniversaire les actions suivantes :

Samedi 13 et dimanche 14 : rassemblement dans les quatre fédérations du parti à Kinshasa et peut-être aussi à travers le pays,

Lundi 15, messe à la paroisse Saint Joseph de Matonge à 11heures.

Un bémol cependant dans la communication de l’UDPS : le mot « dialogue » qui est repris dans le communiqué du Secrétaire Général Bruno Mavungu. Lors des manifestations pour les Léopards, en même temps que la population scandait « Kabila oyebela, mandat esili », elle criait aussi : « toboyi dialogue », même si l’entendement de l’UDPS et des Kabilistes n’est pas le même pour le mot « dialogue ». « La confusion profite toujours à celui qui crie le plus fort ».

Un week-end très chaud s’annonce donc pour le régime de monsieur Joseph Kabila.

Ayant été frustré par la confiscation pour des raisons politiciennes, de la célébration de la victoire des Léopards au CHAN Rwanda 2016, la population congolaise prendra un malin plaisir à faire un pied de nez au régime de monsieur Kabila, en obéissant au mot d’ordre de l’opposition.

 « Yebela ! »

 

Bruxelles, le 12 février 2016

Cheik FITA

16 février 2016, ville morte à Kinshasa… Comme du temps de Mobutu
16 février 2016, ville morte à Kinshasa… Comme du temps de Mobutu
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 08:23

Le jeudi 10 février 2016, lors d'un point de presse, à propos des délais pour organiser les élections, le nouveau Président de la CENI-RD Congo, Commission electorale nationale indépendante, a tenu des propos qui vont dans le sens de la violation de la constitution.

Comme sorti d'un long sommeil, monsieur Corneille Nangaa, a expliqué comment, il lui faut entre 13 et 16 mois pour organiser les élections !

Pourtant, son job est tout autre : organiser les élections en respectant les délais constitutionnels, et non chercher des arguments pour expliquer comment il ne peut pas respecter les délais.

Pour cela, un article de la constitution montre exactement les obligations de la CENI. C'est l'article 76, qui invoque l'organisation des élections en cas de vacance à la Présidence de la république ou en cas de décès du Président.

Voici ce que dit l'article 76 :

« En cas de vacance ou lorsque l’empêchement est déclaré définitif par la Cour constitutionnelle, l’élection du nouveau Président de la République a lieu, sur convocation de la Commission électorale nationale indépendante, soixante jours au moins et quatre-vingt-dix jours au plus, après l’ouverture de la vacance ou de la déclaration du caractère définitif de l’empêchement. En cas de force majeure, ce délai peut être prolongé à cent vingt jours au plus, par la Cour constitutionnelle saisie par la Commission électorale nationale indépendante.»

Ainsi, les délais constitutionnels pour organiser la présidentielle existent : c'est quatre-vingt-dix jours. Et en cas de forces majeures, ce délai est prolongé de cent vingt jours maximum.

Qu'en est-il pour la situation actuelle en RD Congo ?

En étant le plus pessimiste, 120 jours avant le 28 novembre 2016, c'est le 28 juillet. Quatre-vingt-dix jours avant le 28 juillet, c'est le 28 avril 2016.

Cela, ce sont les délais constitutionnels.

Or, la RD Congo n'est pas dans cette situation extrême. Le Président n'est même pas mort, il est bien vivant.

Monsieur Nangaa a posé des faux problèmes. Comment avoir l'argent ? Comment trouver l'appui logistique en avion ? Comment augmenter le nombre du personnel pour que le boulot se fasse vite ? Ça c'est le job de monsieur Corneille Nangaa et son équipe. Ils sont suffisamment bien payés pour cela, et par le contribuable. S'ils sont incapables de respecter ces délais, qu'ils démissionnent. Il y a suffisamment de gens intelligents en RD Congo pour les remplacer tous.

Pour le cas d'espèce, en vertu de l'article 69 de la constitution, le Président de la République est en devoir de dénoncer très rapidement ces propos et de rappeler à l'ordre le successeur de l'abbé Malu Malu.

Pour cela, voici ce que dit cet article de la constitution :

« Le Président de la République est le Chef de l’Etat. Il représente la nation et il est le symbole de l’unité nationale. Il veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics et des institutions ainsi que la continuité de l’État… »

Ne pas dénoncer cette dérive, exposerait le Président de la République à être accusé de haute trahison.

 

Bruxelles, le 11 février 2016

Cheik FITA

lire aussi : Billet. Élections congolaises, aventurisme au sommet de l’état

Corneille Nangaa de la CENI, des propos en violation de la constitution
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 06:35

Sous la plume de Liliane J. Ndangue, le 8 février 2016, le site Internet http://www.cameroonvoice.com/ a publié la liste des dix pays les plus dangereux au monde, « selon Le rapport est du conseil des relations étrangères du département d’État américain »

La raison pour laquelle nos confrères ont publié cette information est celle-ci :

Après le Soudan du Sud, leur pays est le deuxième pays le plus dangereux au monde !

Curieusement, en lisant la suite du classement, surprise pour les Congolais de Kinshasa ; leur pays est 9ème dans ce classement peu envieux, dans le top dix ! Coiffant de justesse au poteau l'Irak, l’Afghanistan et la Corée du Nord.

Et cela fait des années que la RD Congo navigue dans ce marigot nauséabond.

Les mauvaise langues se poseraient la question suivante : « Wumela » ?

 

Bruxelles, le 10 février 2016

Cheik FITA 

Lu pour vous. RD Congo dans le top 10 des pays les plus dangereux!
Lu pour vous. RD Congo dans le top 10 des pays les plus dangereux!
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 13:48


Des sources proches de la famille du  prisonnier politique et activiste des droits de l'homme, Christopher Ngoyi Mutamba, la rédaction de l'Info en Ligne des Congolais de Belgique a appris que le lundi 8 février 2016 en soirée, Christopher Ngoyi Mutamba a été acheminé d'urgence, de la prison de Makala au centre hospitalier Nganda.
Les malaises avaient commencé dans la soirée même, et les services pénitentiaires ont jugé utile de  transférer le détenu dans un centre hospitalier.
Le mardi 9 février 2016 vers 13h30 heure de Bruxelles, la tension artérielle de Christopher Ngoyi Mutamba s'était stabilisée mais le prisonnier semblait encore faible.

Christopher Ngoyi Mutamba avait été arrêté le 21 janvier 2015 lors des manifestations de la population contre les tentatives de changement de la loi électorale. Durant plusieurs jours, il fut détenu dans un lieu secret, sûrement un des cachots des services secrets. Mais suite à la pression des médias et des organisations de Droits de l'Homme, il fut enfin exhibé à la télévision comme un gangster. Jusqu'à ce jour, il est toujours détenu sans jugement.

 

Bruxelles, le 9 février 2016
Cheik FITA

Christopher Ngoyi Mutamba admis au centre hospitalier Nganda
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 09:05

 


La victoire des Léopards de la RD Congo au CHAN Rwanda 2016 a provoqué une explosion de  joie dans toutes les rues , de Kinshasa, de toutes les  villes de la RD Congo ainsi que dans tous les villages du pays… Jusque dans la diaspora congolaise.
En temps normal, cet événement aurait dû être fêté comme un événement sportif sans plus.
Hélas, deux ingrédients inattendus se sont invités :
- La tension politique autour de la présidentielle de novembre 2016 marquant la fin du deuxième et dernier mandat électif du Président Kabila,
- Le pays où l'équipe nationale de la RD Congo devait disputer cette coupe : Le Rwanda.
En janvier 2015 les Congolais étaient descendus dans la rue pour manifester contre l'adoption d'une loi électorale qui aurait permis à monsieur Joseph Kabila de rester au pouvoir au-delà du délai constitutionnel. Il y eut la répression, il y eut des morts. En finale, la voix du peuple fit reculer le régime. L'alinéa querellé fut retiré du projet de loi.
Depuis lors et bien avant, les Congolais vivent sous un régime policier : pas de manifestations ou presque pas, médias officiels mis aux pas, opposants traqués, à la moindre manifestation de la population, les chars sont exhibés dans la rue.
Du côté du Rwanda, pays organisateur, comme tous les pays participants, on aspirait à gagner la coupe. 
En organisant le CHAN, Paul Kagame qui n'est pas le premier venu en politique se donnait 50 à 60 % de chances pour que la coupe reste dans son pays. 
Quant aux Congolais, en se qualifiant pour le CHAN Rwanda 2016, il  y eut un déclic dans leur subconscient collectif. Si la RD Congo voulait gagner la coupe, elle devait s'attendre à rencontrer le Rwanda pays organisateur et sérieux prétendant au titre. Au mieux lors des éliminatoires, au pire en finale.
Ce qui devait arriver arriva !
Le Rwanda et la RD Congo se rencontrèrent en quart de finale dans un « match qu'il ne fallait pas perdre ». La RD Congo gagna après un match fort en émotions. Il y eut explosion de joie à Kinshasa et à travers toute la RD Congo.
En réalité cette explosion de joie fut aussi un véritable exutoire pour tous les refoulements depuis l'entrée de l'AFDL à Kinshasa dans le camion rwandais jusqu'à l'entêtement actuel à se cramponner au pouvoir du plus grand héritier de l'AFDL : Joseph Kabila. 
Et les Kinois bons créateurs, bons chanteurs et frondeurs à souhait ont ainsi créé un slogan, une prière, un objectif, un chant de guerre, une menace à peine voilée pour ne pas dire « Un ordre de quitter ! » : « Kabila oyebela mandat esili ». Traduction : « Kabila sois sur tes gardes , ton mandat a expiré »
Dimanche 7 février 2016 jour de la finale, jour de joie en cas de victoire, qui voit-on sur le plateau de la télévision nationale ? Un haut gradé de la police nationale qui veut réglementer la façon d'être joyeux en cas de victoire des Léopards. Les chars et autres blindés sont largués contre la liesse populaire. En réalité, le cri de guerre de la population avait déjà été reçu cinq sur  cinq en haut lieu et y a fait mouche.
À Kigali, à l'issue du match, les Léopards de la RD Congo gagnent. Paul Kagame le Président du Rwanda remet la coupe au Capitaine de l'équipe congolaise. Image pleine de symboles. Dans le subconscient collectif congolais, ce geste apparaît comme une véritable capitulation de l'ennemi, sur ses propres terres.
Si à Kigali, la page du conflit psychologique RD Congo-Rwanda vient d'être tournée, à   Kinshasa, le scénario est encore tout autre.
À grand renfort de gaz lacrymogène, blindés et autres chars, le maître des lieux en est encore à livrer un combat contre un ennemi invisible dont on ne peut juste entendre que la voix qui crie : « Kabila oyebela mandat esili ». Visiblement, un combat d'arrière garde.

 

Bruxelles, le 8 février 2016
Cheik FITA

 

Billet.  Combat en RD Congo entre chars et le slogan « Kabila oyebela, mandat esili »
Published by Cheik FITA
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 19:50

Dimanche 7 février 2016 au stade Amahoro de Kigali au Rwanda, les Léopards de la RD Congo ont remporté le CHAN 2016 en battant le Mali par trois buts à zéro.

Le premier but congolais a été marqué dans la première mi-temps par Meschak. le même Meschak récidivera en deuxième mi-temps avant que Bolingi ne vienne clôturer la série des buts.

La coupe et les médailles ont été remis aux champions par monsieur Paul Kagame, le Président rwandais. Les Léopards ont alors fait un tour d’honneur dans le stade pour saluer les spectateurs, dont des milliers de Congolais qui ont traversé la frontière entre la RD Congo et le Rwanda.

Prochain CHAN, au Kenya dans deux ans.

Bruxelles, le 7 février 2016

Cheik FITA

photo capture d'écran canal plus par H.N.A (Mony)

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 13:13

Samedi 7 février 2016  de 11h00 à 13h00, au Press Club Brussels Europe, Dr Kibutu Ngimbi Célestin a donné une conférence de presse autour du thème : « Relever le défi d’une organisation globale et internationale de la diaspora congolaise ».

En Belgique, quand on cite le nom de Kibutu, on pense directement au Pasteur qui dirige l’EIB, Eglise Internationale de Bruxelles.

Qu’est-ce qui a bien pu motiver cet homme de Dieu a tenir une conférence de presse, dans un lieu qui reçoit généralement les hommes politiques, alors que son église a suffisamment d’espace pour accueillir et la presse, et le public ?

D’entrée de jeu, Dr Kibutu a posé la problématique : ayant voyagé dans tous les continents, il a fait deux constats :

  1. Les Congolais sont partout dans le monde, entre 5 et 8 millions selon les chiffres qui circulent.
  2. Dans le monde, il y a aussi d’autres diasporas : chinoises, argentines, nigérianes, juives…

Toutes ces diasporas sont fortes, organisées, capable d’influencer la marche de leurs pays respectifs et même celle d’autres pays.

Pourquoi la diaspora congolaise tout aussi nombreuse n’est pas à ce niveau ?

Une vision lui est venue: proposer à la communauté congolaise, via les médias de venir ensemble pour s’organiser et devenir, pourquoi pas,  une méga organisation internationale inclusive. Dans cette organisation, chaque Congolais ou groupe de Congolais serait comme une pièce d’un puzzle.

« En tant que Congolais, nous avons des points communs, les langues nationales, les danses, les modes d’expression de joie, les accoutrements… Seul manque, un cadre global dans lequel s’exprimer, agir, se développer. »

Que faire ? Le docteur Kibutu propose trois étapes :

  1. Rassembler les Congolais partout ils se trouvent, choisir pays par pays , des comités prêts à militer et réfléchir pour la cause de la diaspora et capables de préparer les rencontres et les actions.
  2. Être en mesure au  31 mai, d’installer douze comités dans une douzaine de pays, six dans l’Union Européenne, deux en Afrique, deux en Amérique du nord… Un premier texte pour la gestion de l’organisation leur serait soumis pour débat et réflexions. Texte fondateur d’une future méga organisation.
  3. Procéder à des cotisations

À propos du troisième point qu’est la cotisation, Dr Kibutu a raconté une conversation qu’il avait eu avec un juif :

« Vous les Congolais, votre peuple est le plus proche des juifs. Nous avons en commun :

  • Des millions de morts,
  • La perte du contrôle du territoire,
  • L’assiduité à la prière.

Mais une seule chose nous différencie : nous on cotise, vous, vous ne le faites pas. Et sans cotiser,  jamais vous ne résoudrez vos problèmes. »

C’est ainsi que Dr Kibutu a lancé un message à la diaspora congolaise :

Il faut relever la tête et aller au-delà de nos différences.

Et pour commencer, il s’est entouré d’une dizaine d’amis Congolais pour jeter les bases d’une organisation  qu’il veut grande et internationale.

Prochaine étape : le 31 mai 2016. À cette date, parvenir à mettre en place au moins douze comités (dans douze pas différents).

Ensuite, organiser un congrès qui pourrait réunir au moins 50.000 personnes. À voir le nombre de Congolais de la diaspora, cela devrait être réalsiable.

Les différentes questions tant de la presse que du public ont tourné autour de la faisabilité du projet :

  • L’opportunité de l’action
  • La réceptivité des Congolais,
  • Les pesanteurs de la mentalité du Congolais(égoïsme, jalousie face aux initiatives des autres, divisions fréquentes dans les groupes…)
  • Le conflit de leadership
  • Et surtout la volonté de cotiser.

Le défi lancé par Dr Kibutu à la diaspora congolaise est légitime, fondé et opportun. Au moment où le pays est à la croisée de chemins avec les enjeux électoraux de fin 2016, face aux forces du statu quo, une diaspora organisée et forte pourrait facilement peser au profit des forces du changement  dans le sens de l’unité, de la paix, de la victoire de la vraie démocratie et de la concorde.

Pour cela, la diaspora congolaise peut-elle ou non, relever le défi qui lui est lancé: devenir aussi forte que les autres diasporas du monde ?

Bruxelles, le 7 février 2016

Cheik FITA

 

Le défi de Dr Kibutu à la diaspora congolaise, pourquoi ne pas devenir aussi forte que les autres diasporas ?
 Le défi de Dr Kibutu à la diaspora congolaise, pourquoi ne pas devenir aussi forte que les autres diasporas ?
 Le défi de Dr Kibutu à la diaspora congolaise, pourquoi ne pas devenir aussi forte que les autres diasporas ?
 Le défi de Dr Kibutu à la diaspora congolaise, pourquoi ne pas devenir aussi forte que les autres diasporas ?
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 19:20

 

Photo: Honorable Kiluba Mwika et Nelson Mandela

Coup de tonnerre dans le monde culturel et politique du Katanga: L'honorable Célestin Kiluba Mwika Mulanda a quitté la terre des hommes le 4 février 2016 à 10h00 à l'hôpital de la Gécamines Panda à Likasi au Katanga.

Kiluba Mwika c'était une plume et une voix.

Une plume car il est l'auteur de plusieurs recueils de poèmes et de plusieurs pièces de théâtre dont « l'empereur Ntambwe Atubonge », « Le Wayambard », «Dieu IV»...

Une voix parce que Kiluba Mwika a été député de Likasi de la dernière législature avant le processus démocratique de 1990.

Ses interventions à la tribune du parlement ne laissaient jamais indifférents compte tenu de leurs pertinences.Et il avait l'habitude de les commencer par un proverbe de chez nous, au point qu'il fut élu meilleur parlementaire de l'année.

Lors de la conférence nationale souveraine, Kiluba Mwika continua à sortir du lot. Au point que le jour où les délégués du Katanga avaient voulu quitter la CNS sur pression du pouvoir, Monseigneur Monsengwo donna à Kiluba Mwika la parole dans la plénière pour une motion qui fit pleurer et les conférenciers, et les millions de téléspectateurs qui suivaient. Il avait dénoncé le mauvais rôle que l'histoire faisait jouer au Katanga!

Le cours de l'histoire changea car les délégués du Katanga ne partirent pas, la Conférence Nationale Souveraine fut sauvée.

Après la démocratisation, Kiluba Mwika milita au sein du PDSC patriarche Bo-Boliko.

Du point de vue professionnel, Kiluba Mwika a été cadre à la Gécamines, Générale des Carrières et de Mines.

Avec la disparition de Kiluba Mwika, nous perdons personnellement un grand ami, un humaniste et une personne de Grand cœur.

À ses enfants, ses petits-enfants et toute sa famille, l'Info en Ligne des Congolais de Belgique présente ses condoléances les plus attristées.

À Likasi, le deuil se tient au No 9, avenue de la justice.

Le programme des funérailles sera communiquée.

Voici les numéros de contact pour le deuil :

Pasteur Mike Kiluba 00243858855544 ou 002430829648424 ou 00234999929746

 

Bruxelles, le 6 février 2016

Cheik FITA

Photo: Cheik FITA & Kiluba Mwika alors tous deux parlementaires, à la foire du livre de Bruxelles en1994)

 

UN EXTRAIT VIDEO DE KILUBA LORS DE LA REMISE DU DIPLOME DE MERITE ARTISTIQUE EN 2014

NOTA BENE UNEXTRAIT VIDEO DE KILUBA LORS DE LA REMISE DU DIPLOME DE MERITE ARTISTIQUE EN 2014
Célestin Kiluba Mwika, une voix s'est éteinte, une plume s'est brisée
Célestin Kiluba Mwika, une voix s'est éteinte, une plume s'est brisée
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 21:40

Jeudi 4 février 2016 en soirée, au Centre Culturel de Watermael-Boitsfort, 3 place Antoine Gilson, 1170 à Bruxelles. la représentation BENELUX du parti congolais UNADEF a organisé une cérémonie d'échange de vœux pour l'année 2016.

Dans son mot de circonstance, monsieur Alain Kaniki Kabamba, représentant-Benelux de l'UNADEF a d'abord dépeint la situation actuelle de la RD Congo en cette année 2016 caractérisée par des défis politiques majeurs.

Et pour relever ces défis, la diaspora aura son importance compte tenu de son poids économique et social, mais qui ne se reflète pas encore dans son poids politique.

En ce qui concerne le dialogue tel que prévu par le pouvoir, l'UNADEF, considère cela comme une manœuvre pour arriver à un «glissement », et l'UNADEF n'est pas partie prenante de cela. car, si chacune des institutions actuelles fait son job, tous les prétendus problèmes brandis comme obstacles à l'organisation des élections seront aisément résolus.

Appel a été lancé à la communauté internationale pour faire pression sur le pouvoir de Joseph Kabila afin qu'il ne fasse pas obstruction à l'organisation des élections dans les délais, au risque de plonger le pays dans un schéma semblable à celui du Burundi.

En jonction avec les autres partis du G7, l'UNADEF compte passer à des actions concrètes pour barrer la dérive dictatoriale qui caractérise aujourd'hui le pouvoir de monsieur Joseph Kabila.

L'UNADEF, Union Nationale des Démocrates et Fédéralistes est un de sept partis politiques congolais qui ont été exclus de la majorité présidentielle en 2015, pour avoir demandé au Président Kabila de respecter la constitution en ne cherchant pas à se maintenir au pouvoir par de multiples manœuvres. L'UNADEF est dirigée par Monsieur Charles Mwando Nsimba. Il y a quelques temps, pour des raisons obscures, le régime de monsieur Kabila l'avait empêché de se rendre dans son fief électoral.

Pour l'UNADEF, 2016 est obligatoirement une année d'alternance politique.

 

Bruxelles, le 5 février 2016

Cheik FITA

Alain Kaniki de l'UNADEF/BENELUX:En 2016, obligation d'alternance en RD Congo
Alain Kaniki de l'UNADEF/BENELUX:En 2016, obligation d'alternance en RD Congo
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews

ANNONCES...MESSAGES

Réchauffement climatique. Soirée "contes africains"ULB 20.11.2015 à 19H00. 

Confirmez votre présence par SMS au 0032495336519 ou par mail: cheik-fita@myway.com

Sur Passion FM, 106.5 le vendredi 09.10.2015 de 14 à 16,entretien Jacqueline Corbisier-Cheik FITA

Bruxelles, samedi 28.03.2015 à 18h00, Salle Garcia Lorca Prés de métro Annessens. 47-49, rue des foulons, 1000, Bruxelles

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

http://www.mastakongo.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens