Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=-J5ObUKrHmw

 

 

 

 

 

http://www.cheikfitanews.net/2017/03/elections-au-rassemblement-temoignage-de-celui-qui-a-pilote-le-processus.html

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=0quPBiMbkpo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=b82o4074eXI&t=72s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=sSkgK9Ux0LA&t=424s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SoYmgRJwLic

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=V6v6vSD8K8Q&t=9s

Vidéo du slogan-phare des congolais

pour fin mandat de J. Kabila

kabila oyebela

réserve photos du site

Suivez  attentivement cette Vidéo.

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 08:33
Billet. RD Congo, 1er juillet-31 décembre 2017 : le retour de la manivelle

Le temps a ceci de particulier : il ne peut être nargué car, tout ayant un début et une fin.

Le 31 décembre 2016, le clan Kabila et apparentés signait l'Accord de la Saint Sylvestre avec le « Rassemblement » des forces politiques et sociales congolaises acquises au changement, pour une gestion commune d'une transition de 12 mois.

Le 30 juin 2017 à minuit, une moitié de ce temps de transition va s'écouler. L'autre moitié, la dernière va commencer.

Cette première moitié a été caractérisée par le détricotage systématique de l'Accord par le clan Kabila qui a méprisé sa signature. Joseph Kabila le Président sortant a refusé la cohabitation.

Que se passera-t-il en RD Congo durant cette deuxième moitié de la transition?

1. Le 31 décembre 2017 ce sera la fin de cette transition politique de 12 mois avec tout ce que cela implique, conformément à l'Accord de la Saint Sylvestre. Comme le 19 décembre 2016 à 23h59, monsieur Joseph Kabila se retrouvera dans une situation d'illégitimité : il ne pourra plus engager la RD Congo.

2. Les évêques catholiques ont donné le ton : le peuple congolais doit se mettre debout… Et il se mettra debout.

3. Le « Rassemblement » organisera bientôt un conclave. Qu'en sortira-t-il ? Certains membres du « Rassemblement » le déclarent déjà : une désobéissance civile se profile à l'horizon. C'est-à-dire que le pays va être ingouvernable. La clique d'individus qui « prend en otage les 70 à 80 millions de Congolais » verra sa marge de manœuvres se réduire progressivement.

4. « Qui sème le vent récolte la tempête dit-on », les effets pervers découlant du mépris des engagements vont rattraper le clan Kabila, le cogner à la tête, l'étourdir et peut-être même le faire chuter.

Y a-t-il espoir qu'il y ait une quelconque entente entre le clan Kabila et le « Rassemblement » dans lequel la majeure partie des Congolais se reconnaissent ? Peu probable. Le clan Kabila a affiché une mauvaise foi sans nom :

Quelques exemples :

- Le refus du retour au pays du corps d’Étienne Tshisekedi pour son inhumation,

- L'obstination à mettre des embûches sur le retour au pays de Moïse Katumbi,

- Le tripatouillage de l'arrangement particulier de l'Accord de la Saint-Sylvestre,

- La nomination de l'ex-UDPS Bruno Tshibala comme Premier Ministre,

- Le refus de mettre en place le CNSA,

- Les tueries en masse au Kasaï et à Beni,

- Les manœuvres de la CENI, la Commission Électorale Nationale Indépendante, toujours pas de fichier électoral, pas de calendrier électoral,

- Sans compter les vieilles pratiques dictatoriales d'avant le 19 décembre 2016 : confiscation des médias officiels, interdiction des manifestations, caporalisation de la justice, privatisation de l'armée, de la police et des services de sécurité…

Ajouter à cela le fait que du chef de rue au Président de la République, aucun animateur n'a la légitimité des urnes.

On ne peut narguer ni mépriser un peuple à ce point.

Trop c'est trop.

La situation politique générale du pays est pourrie.

Y a-t-il risque d'affrontement entre le clan Kabila et le peuple congolais ?

Oui.

À l'issue de cet affrontement, le peuple congolais sera-t-il en mesure d'imposer sa volonté ?

Oui.

Y aura-t-il un perdant ?

Oui.

Qui ?

Le clan Kabila.

Joseph Kabila réussira-t-il à se cramponner au fauteuil présidentiel au-delà du 31 décembre 2017 ?

Très peu probable.

Entre le 1er juillet et le 31 décembre 2017, bien de choses bougeront en RD Congo sous la pression populaire. Ce sera la conséquence des turpitudes du clan Kabila durant le premier semestre 2017. Entre le 1er juillet et le 31 décembre 2017, le clan Kabila devra s'attendre au retour de la manivelle.

Bruxelles, le 28 juin 2017

Cheik FITA

 

 

Repost 0
Published by Cheik FITA
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 14:34
Olivier Kamitatu à Thambwe Mwamba: le sol congolais a vu naître Moïse Katumbi

Qu'espérait donc Thambwe Mwamba en évoquant la nationalité italienne dont serait porteur Moïse Katumbi, un KO en face?

Le lundi 26 juin 2017 à l'hôtel Steigenberger ex Conrad de Bruxelles, olivier Kamitatu, porte-parole de Moïse Katumbi a tenu une conférence de presse durant laquelle il n'est pas allé par le dos de la cuillère pour relever les bretelles à monsieur Thambwe Mwamba. A écouter les propos tenus, le duel Kabila-Katumbi ne prendra fin qu'avec la mise hors combat d'un des deux belligérants.

D'entrée de jeu, Olivier Kamitatu a d'abord évoqué les derniers hauts faits d'armes du régime pour lequel Thambwe Mwamba a décidé d'être le chantre.

- Dans le grand Kasaï, des décapitations et des massacres,

- A Beni, des bombes larguées sur les écoles,

- A Kinshasa, kidnappings et braquages sont le lot quotidien...

Quelques extraits de la communication:

"La tragédie congolaise porte un nom et un seul: Joseph Kabila,

- Une dictature s'est installée au Congo,

- Aux abois, il l'est! Ministre de la justice de son état, il l'est aussi,

- Terrassé et rattrapé par les graves accusations à son endroit, le ministre Thambwe Mwamba use et abuse de sa fonction de ministre de la justice...

Ainsi, en ce qui est de la nationalité italienne dont serait porteur Moïse Katumbi, Olivier Kamitatu a affirmé qu'il s'agissait d'un montage grossier. Il a même exhibé un gros dossier reprenant tous les faux documents fabriqués par les services du régime de Kabila.

Pour conclure, Olivier Kamitatu dira:

"Moise Katumbi est bel et bel congolais d'origine... Le sol congolais a vu naître Moise Katumbi des entrailles d'une maman d'ethnie Bemba Sanga..."

Et à une question de journaliste il répondra: ici en Belgique, il y a le moniteur belge où l'on peut consulter l'identité de tout citoyen. Un équivalent du moniteur belge existe aussi en Italie...

Autre question et réponse: Avec quel passeport Moïse Katumbi voyage-t-il?

Avec un passeport congolais!

Sous-entendu, passeport délivré par les mêmes autorités politiques qui accusent Katumbi du contraire.

Thambwe Mwamba n'a-t-il pas par hasard ouvert la boîte de Pandore dont il ne pourra plus réussir à gérer le contenu? Le clan Kabila  n'est-il pas par hasard un véritable panier à crabes en ce qui est des détenteurs de plusieurs nationalités, pire des étrangers ayant usurpé la nationalité congolaise avec laquelle ils n'ont aucun lien.

 

Bruxelles, le 26 juin 2017 

Cheik FITA 

 

Repost 0
Published by Cheik FITA
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 09:30
Bruxelles. Colloque , Comment améliorer l'entrepreneuriat africain en Belgique

Au Bota 75, organisé par l 'AIES, association africaine pour l'initiative économique et la solidarité

Bruxelles le 26 juin 2017. Plus de détails dans la journée dans un reportage de Cheik FITA et Gérard Kanabasawo

 

Bruxelles. Colloque , Comment améliorer l'entrepreneuriat africain en Belgique
Repost 0
Published by Cheik FITA
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 05:08

Après 14 ans d'existence, des centaines de millions de dollars dépensés, en RD Congo, la CENI, Commission Electorale Nationale Indépendante peine à démontrer à l'opinion qu'elle est capable de fonctionner normalement.

Ce reportage de nos confrères de TV5 laisse sans voix.

Comment en ce 21ème siècle une institution qui a autant de moyens financiers et de moyens humains peut se permettre de faire attendre des gens durant des heures pour un simple enrôlement?

Oui, file d'attente est synonyme de désorganisation, incompétence, amateurisme, manque de moyens, mauvaise foi, magouilles..'

Le personnel est-il compétent? Si non, y a-t-il eu complaisance dans le recrutement de tous ces gens qui travaillent à la CENI?

Le matériel est-t-il performant? Si non, y a-t-il eu magouilles dans l'achat de ce matériel? 

Cette scène de désolation se passe à Kinshasa la capitale. Que pourrait-il en être dans les coins reculés de la République où la CENI  a opéré et pourra opérer à l'abri des regards indiscrets?

La CENI est-elle consciente qu'elle a une grande responsabilité dans l'évolution politique du pays?

Les partis d'opposition et particulièrement le "Rassemblement" ne sont-ils pas en devoir de mobiliser toute la population congolaise afin qu'elle s'approprie d'urgence tout le processus de recensement, et ne pas laisser la CENI naviguer ainsi à vue?

Y a-t-il ou non des Congolais assez intelligents pour organiser l'enrôlement des électeurs sans qu'il n'y est des files d'attentes?

Il y a urgence.

Bruxelles, le 26 juin 2017

Cheik FITA

Repost 0
Published by Cheik FITA
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 10:22
Sport automobile. Vettel ou Hamilton, guides de nations déjà fortes
Sport automobile. Vettel ou Hamilton, guides de nations déjà fortes

Par B.L

Le Grand Prix de Baku est déjà passé et deux hommes sont sous les feux des projecteurs. D’un côté l’Allemand Sebastian Vettel et de l’autre le Britannique Lewis Hamilton. Deux pilotes qui représentent les deux nations fortes de la discipline reine des sports mécaniques sur circuit.

Vettel pour l’honneur

En début de saison, la tâche s’annonçait compliquée pour l’Allemand de la Scuderia Ferrari. Un statut qui n’est pas sans rappeler celui qui a écrit les plus belles et les plus longues pages de l’histoire de la formation italienne : Michael Schumacher. Car si l’Allemagne est si haute dans le classement des nations en Formule 1, c’est surtout grâce aux nombreux titres glanés par celui qui a acquis le surnom du « Baron Rouge ». Sebastian Vettel semble bien parti cette année, il a désormais plus d’une victoire d’avance sur ses principaux ennemis et il se dirige ainsi vers un cinquième titre mondial.

Allemagne et Royaume-Uni en tête de grille

Les chiffres et le sport ne font pas toujours bon ménage mais pour ce qui est de la F1, les écarts sont beaucoup trop grands pour considérer une quelconque erreur statistique. De tous temps les pilotes Britanniques ont été rapides au volant de leurs monoplaces, une hégémonie partagée désormais avec l’Allemagne depuis les années 1990 qui correspondent à l’avènement de Schumacher.

Derrière les comptes font peur. L’analyse Bwin montre preuve l’appui la situation difficile pour la concurrence. « Parmi les autres pays autrefois performants, ni le Brésil ni la France n’ont remporté de course ces dix dernières années ».

Sport automobile. Vettel ou Hamilton, guides de nations déjà fortes

Un constat qui n’est guère plus réjouissant pour les autre pays. Fernando Alonso pourtant double champion du monde n’arrive pas à revenir sur le devant de la scène. Une situation qui l’agace, au point de s’essayer à d’autres compétitions comme les 500 Miles d’Indianapolis.

Qui pour stopper Vettel et Hamilton ?

Une nation pourrait créer la surprise. Il s'agit de la Finlande. D'abord car le dernier champion à n'être ni Britannique ni Allemand n'est autre que Kimi Räikkönen. "Iceman" a eu le temps d'essayer le WRC, sans succès, avant de revenir à la monoplace et d'être à nouveau compétitif. Alors, pourquoi les Finlandais ? D'abord pour Kimi, mais ensuite pour une raison bien particulière. Dans l'ombre des deux géants Vettel et Hamilton chez Ferrari et Mercedes, les deux équipiers sont Finlandais. Valtteri Bottas et vous l'aurez compris, Kimi Räikkönen. Une position qui est idéale si la régularité est au rendez-vous. Bottas est pour l'instant 3e du classement, avec une victoire, une pôle et 3 podiums... Sebastian Vettel et Lewis Hamilton ont la faveur des parieurs Bwin.fr avec des cotes à 1.65 et 2.20. Derrière, ce sont bel et bien les Finlandais qui récupèrent les miettes, côtés à 34 tous les deux.

Repost 0
Published by Benoît Laurenti - dans cheikfitanews
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 16:17
RD Congo. Ouverture d’une enquête internationale sur les événements au Kasaï

Vendredi 23 juin 2017 à Genève, une résolution a été adoptée à l’unanimité au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies. Cette résolution  appelle le Haut-Commissaire à nommer une équipe d’experts internationaux pour enquêter «sur les violations du droit international humanitaire et les violations des droits de l’homme et atteintes à ces droits commises dans la région du Kasaï.».

Les membres du gouvernement de monsieur Bruno Tshibala avaient pour mission d'empêcher la constitution d'une équipe indépendante pour enquêter sur les massacres perpétrés au Kasaï sous prétexte de souveraineté nationale!

Au final, il y aura bien des yeux étrangers pour démêler les événements survenus au Kasaï depuis bientôt un an.

Ci-dessous la déclaration du Haut Commissaire des Nations aux Droits de l'Homme.

Bruxelles, le 23 juin 2017

Cheik FITA

NOTA BENE. Seule la version anglaise de la résolution est disponible pour le moment, elle est en pièce jointe plus bas. Dès que nous aurons la version française, nous la mettrons également en ligne

 

GENÈVE (23 juin 2017) – Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Zeid Ra’ad Al Hussein a déclaré ce vendredi que l’ouverture d’une enquête internationale sur les violations odieuses des droits de l’homme et atteintes à ces droits dans la région du Kasaï en République démocratique du Congo envoie aux auteurs présumés le message que la communauté internationale a fermement l’intention de les traduire en justice.
 
La résolution, adoptée à l’unanimité au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, appelle le Haut-Commissaire à nommer une équipe d’experts internationaux pour enquêter «sur les violations du droit international humanitaire et les violations des droits de l’homme et atteintes à ces droits commises dans la région du Kasaï.». Depuis 2016, environ 1,3 million de personnes originaires de la région du Kasaï ont été déplacées par les violences, et 30 000 se sont réfugiées en Angola.
 
«Nous soutenons pleinement l’établissement d’une commission d’enquête internationale et la considérons comme un pas de plus vers l’identification et la poursuite des auteurs de graves violations des droits de l’homme, a déclaré le Haut-Commissaire Zeid.
 
Je présenterai un rapport complet avec les conclusions de l'équipe au Conseil des droits de l'homme. Cette équipe mènera son enquête de manière entièrement indépendante, dans le respect des normes internationales et conformément au mandat qui lui a été conféré par le Conseil. La résolution réitère clairement l’importance d’assurer la protection de toutes les personnes qui collaborent avec l’équipe, ce qui souligne la nécessité que le groupe d’experts opère en totale indépendance. Nous comptons sur la pleine coopération des autorités, en particulier pour nous octroyer un accès illimité à tous les sites, dossiers, individus et lieux concernés.»
 
«Les victimes – qu’elles aient été tuées, mutilées, soumises à des violences indescriptibles ou forcées de quitter leur maison – méritent qu’on leur rende justice.»
 
Le Haut-Commissaire a ajouté que ses services continueront à observer la situation des droits de l’homme, à établir des rapports et à apporter une assistance technique aux autorités de la République démocratique du Congo.
 
La résolution demande au Haut- Commissaire de faire une mise à jour orale au Conseil à sa session de mars 2018, suivie d'un rapport détaillé en juin 2018.

 

 

 

United Nations

A/HRC/35/L.36

 

General Assembly

 

ORAL REVISION

23/06/2017 @9:35

Distr.: Limited

22 June 2017

 

Original: English

    

Human Rights Council

Thirty-fifth session

6–23 June 2017

Agenda item 10

Technical assistance and capacity-building

                         Tunisia:* draft resolution

35/…   Technical assistance to the Democratic Republic of the Congo and accountability concerning the events in the Kasai regions

      The Human Rights Council,

      Guided by the purposes and principles of the Charter of the United Nations,

      Reaffirming that all States have a responsibility to promote and protect the human rights and fundamental freedoms enshrined the Universal Declaration of Human Rights, and other relevant instruments to which they are parties, including the International Covenants on Human Rights, and to fulfil their obligations under those treaties and agreements,

      Recalling General Assembly resolution 60/251 of 15 March 2006,

      Recalling also Human Rights Council resolution 33/29 of 30 September 2016 and its previous resolutions, on the situation of human rights and technical assistance in the Democratic Republic of the Congo,

      Recognizing the important role of the United Nations Organization Stabilization Mission in the Democratic Republic of the Congo and the United Nations Joint Human Rights Office in the Democratic Republic of the Congo in documenting human rights violations and in improving the situation of human rights in the country,

      Gravely concerned by the recent reports of a wave of violence, serious and gross human rights violations and abuses, and violations of international humanitarian law in the Kasaï regions perpetrated by all, including those involving recruitment and use of child soldiers, sexual and gender based violence, destruction of houses, schools, places of worship, and State infrastructures by local militias, as well as of mass graves,

      Strongly condemning the killing of two members of the expert group established by United Nations Security Council resolution 1533 (2003), Ms. Zaida Catalán and Mr. Michael Sharp, who were killed in Central Kasaï while discharging their mandate,

      Deeply alarmed by the humanitarian consequences of the violence affecting civilian populations in the Kasaï regions, which have led to more than 1.27 million internally displaced inside the country and at least 30 000 seeking refuge in neighbouring countries,

      Taking note of the United Nations Security Council Press Statements on the situation in the Democratic Republic of the Congo of 25 February 2017 and 4 May 2017,

      Also taking note of the press release by the United Nations High Commissioner for Human Rights on 9 June 2017, of the need to complement national efforts,

      Stressing its commitment to the fight against impunity with a view to ensuring the non-recurrence of human rights violations and abuses,

      1.            Condemns in the strongest terms all the violence, incitement to hatred and ethnic violence, human rights violations and abuses as well as violations of international humanitarian law witnessed in the Democratic Republic of the Congo, in particular those carried out in the Kasaï regions since August 2016, including those involving ethnically motivated violence, violence and abuses against women and children, unlawful recruitment and use of child soldiers, assassinations, extrajudicial killings, enforced disappearances, rapes and other forms of sexual and gender based violence, cases of mistreatment or torture and other cruel, inhuman or degrading treatment or punishment;

      2.            Urges the Government and all the relevant institutions of the Democratic Republic of the Congo to take all the necessary measures to prevent all violations of international humanitarian law and all the human rights violations and abuses in the Democratic Republic of the Congo, in particular when they constitute war crimes or crimes against humanity, and to hold accountable all those responsible, regardless of their political affiliation;

      3.            Emphasizes the individual responsibility of all stakeholders, to act in strict compliance with the rule of law and human rights,

      4.            Urges the Government of the Democratic Republic of the Congo to respect, protect and guarantee all human rights and fundamental freedoms for all, in accordance with the State’s international obligations, and to respect the rule of law;

      5.            Recalls that the Government of the Democratic Republic of the Congo bears the primary responsibility to protect all civilians within its territory, and urges it to exercise maximum restraint and proportionate lawful use of force in its efforts to restore order, in accordance with international law;

      6.            Commends the role played by regional and international organisations as well as neighbouring countries in providing protection and assistance to all people affected by the crisis in the Kasaï regions;

      7.            Calls on the Government to continue its cooperation with the Office of the High Commissioner for Human Rights, the United Nations Joint Office for Human Rights, the Human Rights Council and its special procedures, and underlines the necessity for the United Nations Joint Office for Human Rights to have unfettered and timely access to the whole territory, in particular to the Kasaï regions, to operate without hindrance and to have access to all relevant persons and documents;

      8.            Welcomes the commitment of the Government of the Democratic Republic of the Congo to continue its efforts through joint investigations on human rights violations and abuses and violations of international humanitarian law perpetrated in the Kasaï regions with MONUSCO and the United Nations Joint Office for Human Rights, in association with the African Union, as announced by the Minister for Human Rights during the interactive dialogue on the Democratic Republic of the Congo of 22 March 2017;

      9.            Takes note of the initial results of the national investigation into the allegations of human rights violations and abuses committed in the Kasaï regions;

      10.          Requests the High Commissioner for Human Rights to dispatch a team of international experts, including experts from the region, to collect and preserve information, to determine the facts and circumstances in accordance with international standards and practice, and while ensuring the protection of all persons who will cooperate with the team, in cooperation with the Government of the Democratic Republic of the Congo, including by facilitating visits and access to the country, sites and persons, concerning alleged human rights violations and abuses, and violations of international humanitarian law in the Kasai regions, and to forward to the judicial authorities of the Democratic Republic of the Congo the conclusions of this investigation in order to establish the truth and to ensure that the perpetrators of deplorable crimes are all accountable to the judicial authorities of the Democratic Republic of the Congo;

      11.          Requests the High Commissioner to present an oral update, and invite the team to participate in an enhanced interactive dialogue at the 37th session; and requests the High Commissioner to present a comprehensive report with the team’s findings, and to invite the team to participate in an interactive dialogue at the 38th session;

      12.          Requests the Office of the High Commissioner to provide the necessary technical assistance to the Government of the Democratic Republic of the Congo regarding its investigations into the allegations of human rights violations and abuses committed in the Kasai regions;

      13.          Requests that the Office of the High Commissioner for Human Rights receives all necessary and appropriate resources for the conduct of this mandate;

      14.          Decides to remain seized of the situation.

 


                                *    On behalf of the States Members of the United Nations that are members of the Group of African States.

RD Congo. Ouverture d’une enquête internationale sur les événements au Kasaï
Repost 0
Published by Cheik FITA
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 17:26
Félix Tshisekedi :le peuple fera échouer le dernier scénario de J. Kabila pour se maintenir au pouvoir

Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi était l'invité de l'émission « Congo-Kinshasa vu de Bruxelles » animé par Baudouin Amba Wetshi de congoindependant.com et Cheik FITA de l'Info en Ligne des Congolais de Belgique. C'était le mercredi 21 juin 2017 à Bruxelles.

Tous les sujets d'actualité ont été abordés :

- Les funérailles d’Étienne Tshisekedi pour lesquelles le régime Kabila invente régulièrement des obstacles afin qu'elles n'aient pas lieu,

- La crise politique née de la volonté de Joseph Kabila de ne pas partir du pouvoir, en sabotant l'organisation des élections puis en sabordant l'Accord de la Saint Sylvestre,

- Le bilan de l'an 1 du « Rassemblement »,

- Les relations avec Moïse Katumbi ainsi qu'avec le tout nouveau venu sur la scène politique congolaise : Sindika Dokolo,

- La tragédie humaine du Kasaï avec ses fosses communes, ses milliers d'exilés ayant fui le pays, son million de déplacés internes.

- Les perspectives d'avenir pour les six mois qui séparent la RD Congo de la fin définitive du petit mandat arraché par Joseph Kabila pour être à la tête du pays durant un an..

Félix Tshisekedi s'est ainsi prêté à toutes les questions.

Que retenir de cet entretien ?

La RD Congo traverse une période de grande crise politique caractérisée par la présence d'animateurs de différentes institutions tous hors mandat. Une véritable imposture.

Ainsi les différentes déclarations du chef de file de l'opposition qu'est Félix Tshisekedi doivent être prises au sérieux car, vue l'impopularité criante du régime Kabila et son rejet total par le peuple, la grande majorité des congolais se reconnaissent plutôt dans l'opposition et ses leaders .

Quelles perspectives d'avenir ?

Pour Félix Tshisekedi, Joseph Kabila n'a aucune envie de quitter le pouvoir et il cherche par tous les moyens à s'y maintenir :

- Il avait tenté de modifier la loi électorale, il a échoué,

- Il a tenté de modifié la constitution , il a échoué,

- Il a cherché le glissement, il y est presque parvenu, mais avec l'Accord de la Saint Sylvestre en obtenant un petit bail de douze mois, d'un autre côté, il a perdu des plumes, comme la possibilité de tripatouiller la constitution, ou d'organiser un référendum. Pire,  il est obligé de partir du pouvoir le 31 décembre 2017 !

- Ainsi, Joseph Kabila envisageait d'organiser un référendum, il est en train d'échouer,

- Et son dernier scénario ? Une élection à la Poutine. Pour Félix Tshisekedi, là encore, il va échouer.

« Le peuple congolais fera échouer ce dernier scénario de Joseph Kabila. » conclura Félix Tshisekedi, Président du « Rassemblement » la plus grande force politique du pays face au régime de Joseph Kabila.

Bruxelles, le 22 juin 2017

Cheik FITA

Félix Tshisekedi :le peuple fera échouer le dernier scénario de J. Kabila pour se maintenir au pouvoir
Repost 0
Published by Cheik FITA
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 04:25

Alexis Thambwe Mwamba était l'invité de TV 5 Afrique le mardi 20 juin 2017 après son passage à Genève.

Il est interrogé sur les massacres au Kasaï, l'enquête de l'ONU,

La plainte contre lui à propos de  l'avion abattu en 1998 par le mouvement rebelle RCD/Goma auquel il appartenait

Repost 0
Published by Cheik FITA/TV 5
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 06:17
Billet. Quand on n'a rien à cacher, on ne craint pas une enquête indépendante

Mardi 20 juin 2017 à Genève, lors de la session des Nations Unies sur les Droits de l'Homme, la situation des massacres au Kasaï sera abordée.

Les massacres du Kasaï, c'est des chiffres terrifiants :

- Des centaines de morts,

- Une quarantaine de fosses communes,

- Un demi-million d'enfants privés de scolarité,

- Des milliers de familles à jamais déstabilisées,

- Des dizaines de milliers d'exilés hors du pays,

- Plus d'un million d'exilés intérieurs,

Le gouvernement de fait de la RD Congo sera représenté par son ministre de la justice, monsieur Alexis Thambwe Mwamba.

Alexis Thambwe Mwamba, celui-là même qui défraie la chronique ces derniers jours dans deux dossiers:

- Il est l'autorité de tutelle des prisons congolaises qui ont connu des évasions toutes autant massives que spectaculaires dans plusieurs villes de la RD Congo, avec des morts à la clé.

- Une plainte vient d'être déposée contre lui en Belgique pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité suite à son implication dans l'abattage d'un avion civil. Ce qui causa une cinquantaine de morts. C'était il y a 19 ans, quand monsieur Thambwe Mwamba était haut cadre du mouvement rebelle RCD/Goma.

Doit-on enfin rappeler le parcours du gouvernement dont est membre sieur Thambwe Mwamba ?

- Depuis le 19 décembre 2016, le Président de la République dont dépend monsieur Thambwe Mwamba n'a plus la légitimité des urnes,

- Un accord a permis au Président de Mr Thambwe Mwamba de rester au pouvoir douze mois. Mais c'est sur base d'un texte falsifié de cet accord que monsieur Thambwe Mwamba a été nommé ministre de la justice.

Ainsi, sieur Thambwe Mwamba a-t-il de comptes à rendre au peuple congolais? Non, il ne lui doit rien. Mais il a plutôt des comptes à rendre à celui de qui il tire son pouvoir: Le Président de la république.

À Genève, Thambwe Mwamba ne parlera pas comme avocat du peuple congolais, mais comme celui d'un seul individu : le Président de transition Joseph Kabila.

À Genève, deux positions s'affronteront :

- Pour une mission d'enquête internationale indépendante,

- Contre une mission d'enquête internationale indépendante.

La position de l'ONU est connue : c'est celle d'envoyer une commission d'enquête indépendante.

Le peuple congolais en a-t-il besoin ?

Oui.

Le régime de Kinshasa en a-t-il besoin ?

Dans la mesure où il prétend oeuvrer pour le peuple, Oui, et pour les raisons suivantes :

- C'est de notoriété publique, la RD Congo a peut-être des experts, mais il est peu probable que ces experts soient suffisamment outillés. Il n'y a pas de honte à cela.

- Les massacres du Kasaï ont terni l'image de la RD Congo. Si le régime Kabila veut que cette image s'améliore, il a intérêt d'être lavé de tout soupçon grâce à une enquête internationale indépendante.

Logiquement, le régime de Kinshasa a-t-il intérêt à accepter une mission d'enquête internationale et indépendante d'enquête ?

Oui.

Et si par contre il advenait que l'envoyé du régime de Kinshasa prenait une posture contraire à Genève, qu'est-ce que cela voudrait-il signifier ?

Cela voudrait dire que le régime de Joseph Kabila ne veut pas que toute la vérité soit connue.

Or, « quand on n'a rien à se reprocher, quand on voudrait que la vérité triomphe, on ne craint pas une enquête indépendante, fut-elle internationale », bien au contraire.

 

Bruxelles, le 20 juin 2017

Cheik FITA

Cet article est également accessible sur le site:

http://congolaisdebelgique.be/

via le lien:

http://congolaisdebelgique.be/20-juin-2017-billet-quand-on-na-rien-a-cacher-on-ne-craint-pas-une-enquete-independante/

Billet. Quand on n'a rien à cacher, on ne craint pas une enquête indépendante
Repost 0
Published by Cheik FITA
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 05:21
Musique. Décès à Paris de Kalama Soul

Le magazine Ngambo na Ngambo a annoncé sur sa page facebook le décès à Paris, le mardi 20 juin 2017 à 1h40, de l'artiste musicien Kalama Ilunga Jean mieux connu sous le nom de scène de Kalama Soul.

Nouvelle triste et bouleversante.

C'est non seulement la perte d'un grand artiste et d'un grand patriote, c'est également la perte d'un ami de plus d'un quart de siècle.

Une personne positive, sociable et toujours joviale.

Kalama Soul a commencé sa carrière musicale au Katanga dans les années 70 avec la chanson "Hadisi njo".

C'est grâce à la chanson « Naza ballado té » puis « Mama lopango monoko » qu'il conquit rapidement le public kinois et congolais.

À l'entrée de l'AFDL, Kalama Ilunga fut conseiller au ministère de la culture et des arts sous Raphaël Ghenda.

De retour en Europe, Kalama Ilunga continua à lutter pour le retour de la vraie démocratie en RD Congo.

L'Info en Ligne des Congolais de Belgique présente à l'épouse de Kalama Ilunga, à ses enfants ainsi qu'à toute la famille de l'illustre disparu, ses sincères condoléances.

Cheik FITA

Ci-dessous une interview de Jean Kalama Ilunga en 2010:

 

DOUBLE NATIONALITE, REVISION CONSTITUTIONNELLE, ELECTIONS… : REGARD DE JEAN KALAMA-ILUNGA

 

http://www.cheikfitanews.net/article-double-nationalite-revision-constitutionnelle-elections-regard-de-jean-kalama-ilunga-49687483.html

Musique. Décès à Paris de Kalama Soul
Musique. Décès à Paris de Kalama Soul
Repost 0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

Lu pour vous, A propos de la surfacturation du passeport congolais, cri d'une victime de l'arnaque: 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens