Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

lundi 22.09.2014

Fuite en avant et tentative de changement de la constitution en RD Congo

Deux groupes parlementaires de l’opposition, l’Udps d’Etienne Tshisekedi et l’Unc de Vital Kamerhe ainsi que leurs alliés-le Mpcr de Vuemba, le Cder de Jean Lucien Busa, le Rcd-Kml de Mbusa Nyamwisi et le Parti Travailliste de Steve Mbikayi ont annoncé avoir suspendu leur participation aux plénières ayant trait uniquement à la révision constitutionnelle et aux projets de loi liés au processus électoral. ‘‘Nous suspendons notre participation à toute plénière qui aura pour ordre du jour le débat général sur les projets de lois du gouvernement portant organisation des élections que sur celui ayant trait à la révision constitutionnelle’’

source: http://7sur7.cd/new/assemblee-nationale-udpsuncmpcrcder-leurs-allies-claquent-porte/

VIDEO à Voir et à partager. 

Cheik FITA: Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, ses convictions, sa lecture de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycott des musiciens du Congo par les combattants... 

Le virus Ebola dans la province congolaise de l'Equateur

Les analyses faites par l’Institut national de recherches biomédicales (INRB) attestent deux cas d’Ebola sur les huit prélèvements ramenés de l’aire de santé de Djera à Boende dans la province de l’Equateur, où une «fièvre hémorragique d’origine indéterminée» a fait treize morts. (25.08.2014

Liste des 85 multinationales qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

 Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les Télévisions, les armes, missiles,…. Voici la liste des 85  multinationales (ci-dessous) mises en cause par l’ONU dans le pillage de la RDC et financement indirect de la guerre civile à l'est.

lire la suite en cliquant sur le lien suivant : http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

Vie de rénégat: 

MALU MALU cheikfitanews

En RD Congo, l'église désavoue l'abbé Malu Malu. (RFI)L'abbé Apollinaire Malu Malu a été désavoué par l'Eglise catholique. La conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), réunie ce samedi 29 juin 2012, a demandé des sanctions canoniques contre lui. Le prêtre avait été reconduit il y a peu à la tête de la commission électorale. Malu Malu perd, dans un premier temps, son poste de directeur général de l'institut panafricain Cardinal Martino. La CENCO demande aussi aux fidèles et aux « hommes de bonne volonté » d'être prêts à faire échec à toute manoeuvre de modification de la Constitution. source, RFI

1. Partant, le cas de Mr l’Abbé Apollinaire Malumalu, prêtre du Diocèse de Butembo-Beni qui a opté d’œuvrer au sein de la CENI sera pris en charge par son Evêque qui appliquera à son endroit les sanctions canoniques qui s’imposent.
1.Peinés par le cas très regrettable de l’engagement de Mr l’Abbé Malumalu à la CENI, les Evêques de la CENCO l’ont, pour leur part, démis de sa fonction de directeur général de l’Institut panafricain Cardinal Martino (IPCM).
1.Ce cas déplorable a donné aux Evêques membres de la CENCO, l’opportunité d’exhorter et de rappeler à tous les ecclésiastiques (prêtres, religieux et religieuses) la noblesse de leur identité dans l’Eglise et l’impératif d’honorer ses exigences dans leur vie et leur ministère. (Extrait communiqué de la CENCO)

cheikfitanews.net, contact téléphonique :0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 19:58

Le 21 octobre 2014, le juge Cuno Tarfusser, juge unique de la Chambre préliminaire II de la Cour pénale internationale (CPI), a réexaminé de sa propre initiative la détention des suspects dans l’affaire Le Procureur c. Bemba, Kilolo et al. et a ordonné la mise en liberté provisoire d’Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido.
C’est ce qui ressort d’un communiqué de la CPI, cour pénale internationale.
Interrogé à ce propos, monsieur Jean-Jacques Mbungani, chargé des relations extérieures du MLC nous a confirmé l’information ajoutant que les concernés seront effectivement libres dans les heures qui suivent, après certaines formalités administratives.
Monsieur Mbungani a ajouté que ce dénouement pourrait avoir un impact positif sur le procès principal à savoir, celui de Jean-Pierre Bemba, président du MLC, mouvement pour la libération du Congo, également détenu à La Haye.
Le communiqué de la CPI qui annonce cette libération ajoute : 
« Les quatre suspects, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido, seront libérés respectivement en Belgique, en République démocratique du Congo, au Royaume-Uni, et en France. Ils devront toutefois comparaître devant la Cour si elle le demande.
La décision de la Chambre préliminaire II sera mise en œuvre dès que le Greffe de la CPI aura accompli les mesures nécessaires. Le Bureau du Procureur a également le droit d’interjeter appel contre cette décision et demander un effet suspensif pour cet appel. »
C’est depuis le 25 novembre 2013, après leurs arrestations qu’Aimé Kilolo Musamba et Fidèle Babala Wandu avaient été transférés au quartier pénitentiaire de la CPI. Et leur première comparution avait eu lieu  le 27 novembre 2013.


Bruxelles, le 21 octobre 2014 
Cheik FITA


 Libération par la CPI de Fidèle Babala, Me Kilolo…Jean-Jacques  Mbungani explique

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 07:59

Professeur Tharcisse Loseke. Photo cheikfitanews

Le médecin neurologue belgo-congolais Tharcisse Loseke a tenu vendredi 17 octobre 2014 au Press club Brussels, à Bruxelles, une conférence de presse afin d’annoncer à la presse internationale sa candidature au poste de Secrétaire général de l’OIF, organisation internationale pour la francophonie.

Dans un discours de neuf minutes, monsieur Tharcisse Loseke a donné les principaux traits de sa vision, une fois à la tête de l’OIF : une plus grande expansion du français et de la culture francophone, l’environnement, le développement durable, une diminution de la cassure économique entre les pays francophones du Nord et ceux du Sud, la mise à contribution de grands outils de diffusion du français : musique, théâtre, cinéma, sport, médias…

Après la conférence de presse, lors du cocktail, monsieur Loseke a longuement échangé avec les participants.

Politiquement, monsieur Loseke n’est pas du même bord que monsieur Kabila.

Un handicap ?

Lors de l’interview qu’il nous a accordée, monsieur Loseke considère plutôt cela comme un atout car, dans la charte de l’OIF, il est recommandé aux pays membres de mettre une sourdine sur leurs différends politiques internes, lorsqu’il s’agit de traiter des problèmes de l’OIF.

Son origine congolaise, un atout ?

Oui, selon lui car, l’heure de la RD Congo semble être arrivée. Au delà du poids démographique de la RD Congo dans l'OIF, la touche congolaise grâce à ses énormes ressources culturelles sera un plus.

Ancien ministre congolais de l’environnement, professeur d’université, médecin pratiquant, pour de raisons professionnelles, monsieur Loseke vit depuis trente ans entre Bruxelles et Kinshasa.

 

Bruxelles, le 19 octobre 2014

Cheik FITA

OIF. Le congolais Tharcisse Loseke, futur Secrétaire Général ?

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 12:06

De passage à Bruxelles, le professeur Julien Ciakudia homme politique Congolais résidant en Grande-Bretagne nous a accordé une entrevue durant laquelle il a passé en revue l’actualité de l’heure dominée par un sujet à savoir, les tentatives du clan « Kabila » de chercher à charcuter ou à changer la constitution pour les raisons que tout le monde connaît.

Avant de donner sa lecture de cette actualité, monsieur Julien Ciakudia nous a informé que depuis quelques années, il entreprend un grand lobbying auprès des décideurs du monde afin que la RD Congo puisse éviter l’instabilité politique due à la volonté du clan « Kabila » de se maintenir au pouvoir par tous les moyens.

Récemment, il a ainsi été reçu au Vatican, au Congrès  américain, et à la présidence de la Tanzanie. Pour monsieur Ciakudia, s’il faut la majorité de la population pour accéder au pouvoir, il faut en même temps prendre langue avec les grands décideurs du monde dont les Etats-Unis d’Amérique et la Grande Bretagne.

« En 2011, c’est Tshisekedi qui avait gagné les élections, mais les grands décideurs du monde n’avaient pas mis leur poids dans la balance pour que les résultats des urnes coïncident avec l’effectivité du pouvoir.»

Tirant les leçons de tout cela, monsieur Ciakudia a mué son mouvement UPR, anciennement Union des Patriotes Résistants en parti politique : Union des Patriotes pour la République. Ce qui lui permettra de briguer la présidence en 2016.

Quant à la tentative du clan « Kabila » de changer la constitution pour que monsieur « Joseph Kabila » se présente en 2016, monsieur Ciakudia a qualifié cela de pure agitation et pense qu’il serait naïf de croire que monsieur Barack Obama ait désigné un envoyé spécial pour les Grands Lacs et pour la RD Congo juste pour amuser la galerie : « Il n’y aura pas de révision de la constitution et "Joseph Kabila"  ne briguera pas un troisième mandat. »

Ceux qui s’agitent dans le clan« Kabila » devraient se référer à la décision des Etats –Unis en 1996 de mettre fin au règne de Mobutu, et à ce qui s'en était suivi. « Kabila n’est pas plus fort que Mobutu ».

Il a terminé en affirmant que le peuple congolais mérite mieux, et non cette vie de misère que lui a imposée le règne de « Kabila ».

 

Bruxelles, le 16 octobre 2014

Cheik FITA

NOTA BENE. VIDEO EN COURS DE CONFIGURATION. REVENEZ D'ICI PEU

Julien Ciakudia  en lobbying à Bruxelles après d’autres capitales: Plus de "Kabila" après 2016

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 08:45

Depuis Bruxelles, APRODEC asbl et deux partis rwandais de l’opposition ont lancé lundi 13 septembre 2014 un appel à mobilisation pour manifester à Londres contre la venue de monsieur Paul Kagamé, Président du Rwanda.

C’était au cours d’une interview nous accordée par les concernés, sur l’actualité en RD Congo et au Rwanda avec comme thème, la venue de Paul Kagamé à Londres, et les échéances électorales en RD Congo, au Rwanda, au Burundi et en Ouganda où les constitutions limitent le nombre des mandats présidentiels.

En ce qui concerne le voyage de monsieur Paul Kagamé, celui-ci sera à Londres le lundi 20 et le mardi 21 octobre 2014 pour un sommet sur l’investissement en Afrique. Lieu : Savoy Hotel Westminster de Londres.

 Pour madame Marie Madeleine BICAMUMPAKA du parti FDU-INKINGI, parti créé et dirigé par madame Victoire Ingabire, actuellement écrouée dans les geôles de monsieur Kagamé, et monsieur Jean-Marie Micombero du RNC, Rwanda National  Congress,   « un dictateur qui bafoue les droits de l’Homme dans son pays, ne devrait pas mettre les pieds en occident. »

Appel est ainsi lancé à tous les Rwandais épris de paix et de justice de se rendre au lieu de la conférence dès 7heures du matin afin de manifester contre le dirigeant de Kigali.

Monsieur Kalombo de l’APRODEC asbl a aussi lancé un message aux Congolais  de Londres et d’ailleurs, pour qu’ils se mobilisent aussi contre Kagamé, celui-ci étant le tireur de ficelles de la politique de « Joseph Kabila. »

Un ou plusieurs cars partiront de Bruxelles pour cela.

Le mardi 14 octobre 2014 à 18heures, au lieu habituel (que tous les opposants rwandais connaissent) les organisateurs tiendront une réunion préparatoire pour les modalités pratiques. Invitation est lancée aux opposants.

Quand au tripatouillage constitutionnel, les opposants rwandais ont affirmé que monsieur Kagamé n’émet aucun signal montrant qu’il veut quitter le pouvoir. Néanmoins, sa tâche est de plus en plus ardue pour deux raisons : ceux qui le soutenaient en occident se rendent de plus en plus compte que le monsieur n’est pas fréquentable. Secundo, durant longtemps, les Rwandais tant au pays qu’à l’extérieur se faisaient tous petits face à la machine du FPR qui avait comme fond de commerce, le génocide de 1994. Les temps ont changé. La preuve, la diffusion par la BBC du documentaire dénonçant monsieur Kagamé tant au Rwanda qu’en RD Congo. Tout montre que les occidentaux avaient ces informations depuis longtemps. Pourquoi cette diffusion subite ?

A propos du changement éventuel de la constitution en RD Congo, monsieur Benjamin Kalombo de l’APRODEC asbl a démontré comment monsieur « Joseph Kabila » est désormais coincé : Non seulement l’article 220 de la constitution est verrouillé, quant au nombre de mandats, mais aussi du fait que toute action sur la constitution doit passer par le congrès à savoir, la réunion du sénat et de la chambre basse. Or, depuis 2012, les sénateurs ont épuisé leur mandat, à l’image d’un médicament dont la date de péremption est atteinte. Ces beaux messieurs ne représentent plus que leurs propres intérêts et ils ne peuvent plus engager le peuple congolais.

Pa rapport au processus électoral congolais, monsieur Benjamin Kalombo a attiré l’attention sur un cas particulier : celui du rapporteur de la CENI, Commission électorale nationale indépendante. Monsieur Kalamba son rapporteur, issu de ce qui se dit opposition au parlement. Il se comporte plus en porte-parole de l’abbé Malu Malu qu’en rapporteur de la CENI. Il doit favoriser l’accès au fichier électoral, gage de scrutins transparents. Les données actuelles montrent que monsieur Malu Malu fait tout pour garder ce fichier opaque.

 

Bruxelles, le 14 octobre 2014

Cheik FITA 

 

Appel à manifestation contre la venue de Paul Kagamé à Londres

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 05:41


Du 13 au 26 octobre 2014, les forces de police des États de l'Union Européenne (UE) procèderont à des contrôles massifs de personnes dans l'espace Schengen et aux frontières extérieures.
Une semaine après la commémoration du drame de Lampedusa d’octobre 2013, une « chasse aux migrants » nommée Mos Maiorum sera lancée, coordonnée par le ministère italien de l’Immigration avec le soutien de Frontex et d’Europol. Cette opération de grande envergure vise à intercepter et collecter des données personnelles sur les détenteurs de faux documents, les demandeurs d'asile déboutés et les passeurs.
Outre le fait grave que le Parlement européen ne semble pas avoir été averti de ce projet, le manque de clarté sur la base légale et la mise en œuvre de l’opération pose problème. Aucune information n’a été donnée sur les suites qui seront données à ces interpellations et si des opérations de retours conjoints seront prévues.
Une fois de plus, le séjour irrégulier est assimilé à un délit criminel, au mépris de la jurisprudence de la Cour de Justice de l’UE (arrêt El Dridi qui condamne la pénalisation du séjour irrégulier). Une fois de plus, les demandeurs d'asile sont perçus comme de potentiels fraudeurs. Une fois de plus, la collecte de données personnelles sert une véritable chasse aux « sans-papiers ».
À travers de telles opérations, les institutions européennes nourrissent le fantasme d'une invasion criminelle en Europe. Adjuvant d'une politique discriminatoire, l’agence Frontex entrave les droits des migrants et des réfugiés comme l'a démontré le bilan de la campagne inter-associative Frontexit..
Alors que la société civile, l’ONU et le Conseil de l'Europe appellent à cesser l'hécatombe en facilitant l'accès au territoire européen, les annonces par la Commission de mesures énergiques pour mettre fin aux "drames de la migration" sont restées lettre morte. L'absence de mécanismes communs de sauvetage en mer et d'accueil des migrants et des réfugiés contraste avec cette frénésie sécuritaire.
Les réseaux mafieux et criminels n’existeraient pas si des voies d’entrées dites légales étaient accessibles pour les personnes migrantes et réfugiées.
Depuis le début de l’année 2014, plus de 3000 personnes ont trouvé la mort en Méditerranée. Le dialogue de sourds atteint son paroxysme.
La migration n'est pas un crime. Les migrants ne constituent pas une menace. Les réfugiés ont droit à une protection internationale. L'Europe doit cesser cette guerre meurtrière, dont Frontex est le symbole.

 

SOURCEhttp://www.frontexit.org/fr/actus/item/417-operation-mos-maiorum-la-traque-aux-migrants-sans-papiers-en-europe

Lu pour vous. Du 13 au 26 octobre 2014, traque des migrants et sans papiers dans l'espace Schengen

Partager cet article

Published by Cheik FITA/http://www.frontexit.org/fr/ - dans cheikfitanews
11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 09:56

Le gouvernement de Charles Michel issu des élections de mai 2014 a prêté serment devant le Roi Philippe le samedi 11 octobre 2014 peu après 10h00.

Après la prestation de serment, tous les membres du gouvernement ont eu leur premier conseil de ministre.

 

Bruxelles, le 11 octobre 2014

Cheik FITA 

 

Photo: capture d'écran direct RTBF

Prestation de serment du gouvernement  Charles Michel

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 17:38

Gouvernement belge dirigé par le Premier Ministre Charles Michel (10.10.2014)

L'ordre de préséance des membres du gouvernement est le suivant :

  • M. Charles Michel, Premier ministre
  • M. Kris Peeters, Vice-Premier ministre et ministre de l'Emploi, de l'Economie et des Consommateurs, chargé du Commerce extérieur
  • M. Jan Jambon, Vice-Premier ministre et ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, chargé des Grandes Villes et de la Régie des bâtiments
  • M. Alexander De Croo, Vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au développement, de l'Agenda numérique, des Télécommunications et de la Poste
  • M. Didier Reynders, Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de Beliris et des Institutions culturelles fédérales
  • M. Hervé Jamar, ministre du Budget, chargé de la Loterie nationale
  • M. Koen Geens, ministre de la Justice
  • Mme Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique
  • M. Daniel Bacquelaine, ministre des Pensions
  • M. Johan Van Overtveldt, ministre des Finances
  • M. Willy Borsus, ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l'Agriculture, et de l'Intégration sociale
  • Mme Marie-Christine Marghem, ministre de l'Energie, de l'Environnement et du Développement durable
  • M. Steven Vandeput, ministre de la Défense, chargé de la Fonction publique
  • Mme Jacqueline Galant, ministre de la Mobilité, chargée de Belgocontrol et de la Société nationale des chemins de fer belges
  • M. Pieter De Crem, secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, adjoint au ministre chargé du Commerce extérieur
  • M. Bart Tommelein, secrétaire d'Etat à la Lutte contre la fraude sociale, à la Protection de la vie privée et à la Mer du Nord, adjoint à la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique
  • Mme Elke Sleurs, secrétaire d'Etat à la Lutte contre la pauvreté, à l'Egalité des chances, aux Personnes handicapées, à la Lutte contre la fraude fiscale, et à la Politique scientifique, adjointe au ministre des Finances
  • M. Theo Francken, secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, chargé de la Simplification administrative, adjoint au ministre de la Sécurité et de l'Intérieur

 

Source :belgium.be

----- 

Appartenance politique:

LES MINISTRES

Willy Borsus (MR)

Hervé Jamar (MR)

Steven Vandeput (N-VA)

Marie-Christine Marghem (MR)

Jan Van Overtveldt (N-VA)

Koen Geens (CD&V)

Jacqueline Galant (MR)

Daniel Bacquelaine (MR)

Maggie De Block (Open Vld)

 

LES SECRÉTAIRES D'ÉTAT

Pieter De Crem (CD&V)

Elke Sleurs (N-VA)

Theo Francken (N-VA)

Bart Tommelein (Open VLD)

Présidence de la Chambre des représentants:

Siegfried Bracke (N-VA)

Belgique. Le Gouvernement Charles  Michel est là

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 04:10

 

Mardi 7 octobre 2014, Charles Michel, président du MR a été désigné comme nouveau Premier Ministre belge. Il succédera à un autre Premier Ministre francophone : Elio Di Rupo.

C’est l’aboutissement de longues négociations aux lendemains des élections de mai 2014.

Que pensent les Congolais de Belgique du nouveau Premier ministre?

Et lui-même Charles Michel, que pense-t-il du pouvoir de Kinshasa ? Des relations belgo-congolaises ?

 

Mardi 31 mai 2011, alors nouveau président du MR, Charles Michel avait été reçu par la diaspora africaine. Lors du débat, la question congolaise s’était invitée. Notre confrère Baudouin Amba Wetshi avait interpellé monsieur Charles Michel sans mettre les gants. Ses propos étaient conformes à ce que les Congolais de Belgique pensaient du MR, de Louis Michel père de Charles, de la politique belge vis-à-vis du Congo.

A ce jour, peu de choses ont changé dans cette perception.

Ci-dessous une vidéo d’archives reprenant l’intervention du journaliste congolais suivie de la réponse de Charles Michel à propos de la situation en RD Congo.

 

Bruxelles, le 8 octobre 2014

Cheik FITA

 

Lire aussi l’article : CHARLES MICHEL AUX CONGOLAIS DE BELGIQUE : KABILA NOUS A DECU

 

Lien : http://www.cheikfitanews.net/article-charles-michel-aux-congolais-de-belgique-kabila-nous-a-decu-75440455.html

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 03:29

« La constitution de Luluabourg était purement congolaise. » Ainsi a parlé le patriarche Lwakabwanga Mukungishi, vendredi 3 octobre 2014 dans la salle des ACP à Bruxelles lors de la cérémonie en son honneur.

Il ajoutera que toutes les forces vives de la Nation étaient représentées. C’était il y a cinquante ans. Comment peut-on s’expliquer qu’aujourd’hui, un demi-siècle après ce comportement de sagesse et de responsabilité pour la stabilité du Congo, des pyromanes cherchent à bouter le feu à la case RD Congo parce que pour eux, le pouvoir pour le pouvoir, c’est l’unique intérêt dans la vie ? Quitte à ce qu’il y ait l’instabilité, des morts ?

Après avoir écouté ce sage et doyen de la vie politique nationale, il n’y a qu’à souhaiter que les jusqu’auboutistes de tout poil, souvent nés après l’indépendance,  vont réfléchir par deux fois  avant de s’aventurer tête baissée dans une tentative éventuelle de charcutage ou de changement de la constitution, au risque d’attirer sur eux et sur leurs progénitures, toutes les malédictions.

 

Bruxelles, le 8 octobre 2014

Cheik FITA 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 19:44

Partager cet article

Published by Cheik FITA/BBC

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE . Charles Goerens, eurodéputé & ancien ministre luxembourgeois 

et Cheik Fita, dramaturge & Journaliste congolais 

 LIVRE: RD CONGO, LA DÉMOCRATIE ASSASSINÉE?

De Cheik FITA

(cliquez sur la couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

 Soutenez notre journal en ligne en achetant ce livre

Prix: 15 €, 200 pages

En annexes, des photos

Points de vente actuels à Bruxelles: 

Chez Hermène Kaba, chaussée de Wavre

Maison africaine flamande KUUMBA, 35 rue de la paix, à Matonge

Pour ceux qui sont en dehors de Belgique

Contactez-nous via le contact du site (en dessous du logo) 

Par mail : cheik-fita@myway.com

Phone : 0032495336519 

=======================

LIENS DE SITES

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.culturecongolaise.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog