Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

Messe en souvenir de Letty BUNGA

Samedi 23.08.2014 à 15h30. 51, avenue Toison d'Or, Bruxelles

Liste des 85 multinationales qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

 Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les Télévisions, les armes, missiles,…. Voici la liste des 85  multinationales (ci-dessous) mises en cause par l’ONU dans le pillage de la RDC et financement indirect de la guerre civile à l'est.

lire la suite en cliquant sur le lien suivant : http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

Vie de rénégat: 

MALU MALU cheikfitanews

En RD Congo, l'église désavoue l'abbé Malu Malu. (RFI)L'abbé Apollinaire Malu Malu a été désavoué par l'Eglise catholique. La conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), réunie ce samedi 29 juin 2012, a demandé des sanctions canoniques contre lui. Le prêtre avait été reconduit il y a peu à la tête de la commission électorale. Malu Malu perd, dans un premier temps, son poste de directeur général de l'institut panafricain Cardinal Martino. La CENCO demande aussi aux fidèles et aux « hommes de bonne volonté » d'être prêts à faire échec à toute manoeuvre de modification de la Constitution. source, RFI

1. Partant, le cas de Mr l’Abbé Apollinaire Malumalu, prêtre du Diocèse de Butembo-Beni qui a opté d’œuvrer au sein de la CENI sera pris en charge par son Evêque qui appliquera à son endroit les sanctions canoniques qui s’imposent.
1.Peinés par le cas très regrettable de l’engagement de Mr l’Abbé Malumalu à la CENI, les Evêques de la CENCO l’ont, pour leur part, démis de sa fonction de directeur général de l’Institut panafricain Cardinal Martino (IPCM).
1.Ce cas déplorable a donné aux Evêques membres de la CENCO, l’opportunité d’exhorter et de rappeler à tous les ecclésiastiques (prêtres, religieux et religieuses) la noblesse de leur identité dans l’Eglise et l’impératif d’honorer ses exigences dans leur vie et leur ministère. (Extrait communiqué de la CENCO)

cheikfitanews.net, contact téléphonique :0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 21:01

 

Durant cette semaine du 18 août 2014, la radio internationale française RFI diffuse des reportages depuis Bruxelles, sur l’état de santé et le séjour du président Étienne Tshisekedi en Belgique.

Nous reprenons pour nos lecteurs ces reportages réalisées par Florence Morice.

 

Ci-dessous, le troisième reportage: les réponses de Félix Tshisekedi, chargé des relations extérieures de l’UDPS , aux questions de RFI.

 

Bruxelles, le 19 août 2014

Cheik FITA 

 

 

 

 

 

 

 

Santé d’Étienne Tshisekedi. Réponses de Félix Tshisekedi aux questions de RFI

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 15:26

 

 

Durant cette semaine du 18 août 2014, la radio internationale française RFI diffuse des reportages depuis Bruxelles, sur l’état de santé et le séjour du président Étienne Tshisekedi en Belgique.

Nous reprenons pour nos lecteurs ces reportages réalisées par Florence Morice. Ci-dessous, les déclarations de  monsieur Rigobert Kuta, Représentant Europe de la MPP, majorité présidentielle populaire, et président du parti politique congolais PARESO.

 

Bruxelles, le 19 août 2014

Cheik FITA 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
18 août 2014 1 18 /08 /août /2014 23:49

Quel est l’état de santé du Président Étienne Tshisekedi depuis son arrivée à Bruxelles ? Dans quel hôpital est-il suivi ? Où passe-t-il la nuit ? Que pensent les Congolais de Belgique de la venue du leader de l’UDPS ?

Bien malin qui saurait répondre à toutes ces questions.

Pour tenter d’avoir une information de première main, la radio française RFI a dépêché à Bruxelles une envoyée spéciale : Florence Morice qui est descendue au quartier de Matonge le lundi 18 août 2014 afin de relever le pouls de la communauté congolaise de Belgique.

Ci-dessous un de ses reportages.

 

Bruxelles, le 19 août 2014

Cheik FITA

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
16 août 2014 6 16 /08 /août /2014 21:41

 

NPM: MM. Karl Vanlouwe, Etienne Tshisekedi, François de Donnea et Pierre Mbuyi, PHOTO cheikfitanews

photo d'archives 

Monsieur Étienne Tshisekedi, leader du parti congolais UDPS, est arrivé à Bruxelles le samedi 16 août 2014 peu avant 17h00 en provenance de Kinshasa par un vol privé. C’est ce que nous a déclaré Félix Tshisekedi, chargé des relations internationales de l’UDPS que nous avons joint au téléphone en soirée.

Monsieur Félix Tshisekedi a tenu à préciser que le voyage du ¨Président Tshisekedi a eu lieu par un vol privé et non par un avion médicalisé comme cela a été repris par plusieurs médias.

De l’aéroport de Zaventem, monsieur Étienne Tshisekedi a été directement conduit à sarésidence bruxelloise.

Le programme de son séjour prévoit un repos complet, des consultations auprès des médecins et enfin un agenda politique.

Pour notre interlocuteur, le repos et les consultations médicales sont justifiés par les différents soubresauts consécutifs aux élections de 2011. «  Il est nécessaire de faire un point sur sa santé. »

En septembre, il est prévu un agenda politique. Au programme de cet agenda, une rencontre avec la communauté congolaise de l’étranger.

À notre question de savoir si le Président Tshisekedi était en chaise roulante ou pas à sa descente d’avion, monsieur Félix Tshisekedi nous a déclaré qu’Étienne Tshisekedi est descendu seul de l’avion. Il était juste fatigué suite au long vol, le jet privé n’offrant pas le même confort que les avions commerciaux.

Sauf changement de programme, monsieur Etienne Tshisekedi pourrait rentrer en RD Congo fin-septembre.

 

Bruxelles, le 16 août 2014

Cheik FITA 

Bruxelles. Repos, consultations médicales puis agenda politique pour Tshisekedi.

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
16 août 2014 6 16 /08 /août /2014 08:19

 

Selon une dépêche de l’AFP reprise par plusieurs médias internationaux dont la RTBF Radio à 9h00, monsieur Etienne Tshisekedi, 81 ans, a quitté samedi 16 août 2014 à l'aube, l'aéroport international de Kinshasa à bord d'un avion médicalisé qui a pris la route de Bruxelles.

La dépêche poursuit : «  Il a décollé à 05h25 (04h25 GMT) avec son épouse Marthe, un de ses enfants et un médecin. L'opposant, incapable de marcher, a été transporté à bord du jet qui doit faire plusieurs escales avant d'atteindre la capitale belge. »

Un peu plus tôt, le porte-parole adjoint de l’UDPS a diffusé le communiqué suivant :

« Mesdames, Messieurs ;

L'Udps tient à annoncer à l'opinion, tant nationale, qu'internationale, que le Président élu M. Étienne Tshisekedi Wa Mulumba, a quitté Kinshasa ce matin Samedi 16 Aout 2014 à destination de Bruxelles, où il a prévu de poursuivre sa convalescence. Contrairement, à la propagande essaimée ces derniers temps par ce régime aux abois, le Président de l'Udps n'est pas dans un état critique. Après quelques semaines de repos, il entamera des activités politiques et diplomatiques avec les partenaires du Congo. Il rencontrera également la diaspora congolaise pour fixer la position du parti par rapport aux questions politiques de l'heure. »

Augustin KABUYA

Porte-parole Adjoint de l’UDPS

00243999981499

00243815088028

00243844660828

 

Bruxelles, le 16 août 2014

Cheik FITA 

Étienne Tshisekedi en route pour Bruxelles

Partager cet article

Published by Cheik FITA
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 21:11

Jeudi 14 août 2014 de 15h00 à 17h30, des combattants sont allés bloquer les deux passages qui mènent vers l’ambassade de la RD Congo à Bruxelles afin d’exprimer leur colère contre la présence de monsieur Kin Kiey Mulumba, ministre-Kabila des télécommunications.

Avant que les combattants n’arrivent, une dizaine de véhicules de la police, voitures et fourgonnettes avaient déjà pris position aux même s endroits c’est-à-dire, les croisements de la rue Montoyer-Marie de Bourgogne et Luxembourg –Marie de Bourgogne, barricadant le passage avec des chevaux de frise.

Seuls ceux qui avaient des jetons pour un rendez-vous administratif, ou le personnel de l’ambassade pouvaient franchir la barrière policière.

Durant les nonante minutes que durera le « siège », juste une dame et un monsieur se présenteront pour la conférence de monsieur Kin Kiey, sous les huées des combattants qui les traiteront de « collabo ».

Comme les initiateurs de la manifestation avaient promis à la police de lever le siège, à 17h30, à l’heure convenue, les combattants partiront, satisfaits d’avoir fait entendre leur message de rejet du système politique en place en RD Congo, via cette manifestation statique.

Notre consœur Colette Braeckman qui sortait de l’ambassade en prévision de son prochain voyage au Congo acceptera de dire quelques mots sur la volonté du clan-Kabila de vouloir revoir la constitution. « Cela accapare toute l’attention politique en RD Congo en ce moment, mais il y a d’autres problèmes au pays, c’est pour dans deux ans, les élections. Mais elle ajoutera : « Il faut demeurer vigilant ».

 

Bruxelles, le 14 août 2014

Cheik FITA

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 17:39

Dans une interview vidéo nous accordée le mercredi 13 août 2014, le mouvement de pression Bana Congo a demandé à monsieur Kin kiey Mulumba, ministre-Kabila, d’annuler sa conférence qu’il compte tenir à l’ambassade de la RD Congo à Bruxelles, le jeudi 14 août 2014 après-midi.

Monsieur Aubin Kikonka le président de Bana Congo a justifié cette demande par trois raisons :

  1. Les Congolais qui vivent à l’étranger n’ont jamais reconnu le régime issu du hold-up électoral de novembre 2011, et qu’ils qualifient d’imposture.
  2. Depuis lors, tous les apparatchiks du pouvoir ne sont pas le bienvenu en occident.
  3. le 6 août dernier, lors du sommet USA-Afrique de Washington, des garde-corps de monsieur « Joseph Kabila » ont agressé un combattant qui manifestait pacifiquement. Et cela est considéré par tous les combattants comme étant, et un défi, et une déclaration d’hostilité.

Les Bana Congo demandent ainsi à tous ceux qui auraient reçu une invitation pour cette conférence de s’abstenir de se déplacer.

Ils demandent enfin à tous les combattants et tous les Congolais soucieux du changement au pays de se rendre à l’ambassade de la RD Congo afin d’y manifester leur désapprobation.

Kin Kiey Mulumba fut le dernier ministre de l’information du Maréchal Mobutu. Une fois en exil, il prit les armes pour combattre Laurent Désiré Kabila sous le label du RCD Goma. Pourtant éminent professeur,  et éditeur d'un journal qui a été longtemps une référence en RD Congo, Kin Kiey  est devenu aujourd'hui un grand chantre du kabilisme avec un slogan du style –le corbeau et le renard- : « Kabila, nano totondi yo te », « Kabila, nous ne sommes pas encore fatigué de toi ». Sous-entendu : « Tu peux encore rester au pouvoir ». Un appel de pied pour changer la constitution, quelle que soit la manière .

 

Bruxelles, le 13 août 2014

 

Cheik FITA 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 07:17

 

 

Le système issu du hold-up électoral de novembre 2011 en RD Congo a-t-il les ressources d’imposer « Joseph Kabila » comme président après décembre 2016 ?

Les signaux politiques des derniers jours poussent plutôt au scepticisme si pas au pessimisme.

Il y a eu d’abord le sommet USA-Afrique où monsieur « Joseph Kabila » a participé. Peut-on affirmer que cette participation aura été d’un grand éclat ?

Les déclarations faites à ce sommet par les initiateurs du sommet, en rapport à des systèmes ressemblant à celui en cours en RD Congo ne permettent pas de pavoiser : bonne gouvernance, avertissement contre toute tentative de modifier la constitution, rappel gentil de ne pas briguer un troisième mandat… Difficile de ne pas s’y reconnaître.

Parallèlement au sommet USA-Afrique, le pouvoir politique post-11 novembre 2011, pour paraître un brin démocratique avait été obligé de permettre (Permettre ? Est-ce donc interdit ?)… La tenue d’un meeting de l’opposition au moment même où monsieur Obama recevait ses « collègues » Présidents.

Peu habitués à entendre un autre son de cloche, en deux temps trois mouvements ce qui sert de justice mettra la main au collet d’un député qui aurait eu pendant le meeting, une langue un peu trop pendue. L’infortuné n’aura même pas eu le temps de souffler qu’il était déjà jeté dans un trou à la prison de Makala.

Et patatras, tous les médias du monde relaient l’information.

Comme si cela ne suffisait pas, alors que la délégation officielle est encore aux Etats-Unis, les garde-corps de monsieur « Kabila » ont une grande inspiration : tabasser un combattant ! Ils en agressent donc un de la façon la plus sauvage qui soit. Certains membres de la délégation prennent même des photos de la scène qu’ils diffusent comme trophée dans les réseaux sociaux.

Quelle belle victoire !

Cécité politique oblige, ces garde-corps avaient vu des combattants, mais à l’arrivée hélas, ils auront tabassé un américain ! Un citoyen américain qui usait d’un des droits les plus respectés au pays de l’oncle Sam : le droit de manifester. Conséquence ? Départ du sol américain en catastrophe dans la crainte d’une levée d’immunité et d’une arrestation éventuelle.

Comme lot de consolation, un gain médiatique. Grâce une simple vidéo postée par un américain sur youtube : d’anonymes, ces barbouzes sont devenus des stars dans tous les médias du monde : journaux, Internet, Radios, télévision…

S’ils voulaient attirer la poisse sur leur camp politique, leur acte moyenâgeux aura été une prouesse.

Autre action médiatique.

Il y a quelques jours, c’est un média pro-pouvoir qui annonce sans plus ni moins l’arrestation de monsieur Malu Malu !

Ah bon ? Arrêter ce grand Joker devant l’éternel que le pouvoir détient, seul capable  de réussir à convaincre les 70 millions de Congolais ainsi que toute l’opinion internationale que les élections indirectes valent mieux que les élections directes, seul capable de trouver la formule magique pour contourner ainsi le verrou de l’article 220 ?

Après recoupement, on se rendra compte que cela n’aura été qu’une tempête dans un verre d’eau.

Nos confrères de la chaîne nationale de télévision sont à leur tour entrés dans la danse : ils annoncent l’évacuation imminente par avion médicalisé de l’icône politique qu’est Étienne Tshisekedi. Celui dont on avait encerclé la résidence durant des mois aux lendemains de la présidentielle chaotique de novembre 2011. Tous les médias du monde relaient l’information.

Même en réfléchissant par l’absurde, nos confrères peuvent peut-être avoir eu un vrai scoop en détenant le dossier médical de monsieur Tshisekedi. Seulement, à l’image de cet enfant qui ameutait faussement tous les jours le village en criant au lion, du sommet d’un arbre, alors qu’il n’en était rien, le jour où il y eut un vrai lion, le garnement fut bien croqué, le village croyant à un nouveau canular.

Oui, les médias officiels ont tellement habitués les téléspectateurs à la pensée unique.

Que conclure de cette cacophonie ?

Autant dans nos cultures bantoues que dans les différentes cultures du monde, l’excès de paroles cache toujours quelque chose.

Dans l’actualité politique de la RD Congo, le fait qui ressort de plus en plus, c’est le compte à rebours inexorable vers la fin d’un système.

Le système finissant en RD Congo aura beau chercher à dissimuler la vérité, en réalité, cette agitation ne ressemble ni plus ni moins qu’à un cache-sexe qui ne parvient plus à cacher l’essentiel : une fin de règne.

 

Bruxelles, le 13 août 2014

Cheik FITA 

source de  l'illustration: 

http://p6.storage.canalblog.com/66/25/1085832/84041912_p.jpg

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 15:44

Localiser sur la carte

Au moment où en RD Congo, des esprits tordus cherchent à modifier la constitution afin de la tailler à la mesure de leur chef, et figurer dans l'histoire de la RD Congo sur une mauvaise page, dans les pays occidentaux où nous vivons, la constitution s’inscrit en lettres majuscules dans l’histoire du pays.

Exemple, en Belgique, il existe même une place de la constitution, à Bruxelles. Vous connaissez ? Si non, lisez ce qui suit.

 

Bruxelles, le 12 août 2014

CDB 


Aucun bien de ce lieu n'est repris à l'inventaire

La pl. de la Constitution est tracée suivant l'AR du 17.05.1864, face à l'entrée principale de la 1re gare du Midi (voir av. Fonsny 47, 48, 49).

Son nom fait référence à la Constitution belge, adoptée le 7 février 1831. À l'origine, la place est également communément dénommée « place du Midi » ou « place de la nouvelle station du Midi ». Elle est en partie aménagée sur le remblai d'un bastion en éperon de la 1re enceinte, dit « demi-lune de Saint-Jean ». Celle-ci servait à l'époque de pré de séchage pour les manufactures d'indiennes du riche industriel et financier Frédéric-Chrétien Basse.

Les travaux d'aménagement de la place débutent en 1869, pour se terminer en 1877.

L'aménagement originel de la place a aujourd'hui disparu. Au beau milieu de celle-ci existait un square rectangulaire divisé par deux allées au croisement desquelles se situait une fontaine. Latéralement, ce square était longé par deux autres allées, plantées d'arbres. Le bâti était concentré dans deux îlots triangulaires implantés symétriquement de part et d'autre de la place, l'un bordé par l'av. de la Porte de Hal et l'autre par le bd Jamar. Les maisons situées sur le pan coupé formant l'angle entre le bd Jamar et l'actuel bd Poincaré avaient également leur adresse sur la place.

La suppression de l'ensemble de l'aménagement de la place est décidée en 1910 pour l'établissement de la jonction Nord-Midi. Un viaduc, dit « pont du Midi », divisera désormais la place en deux. Les travaux débutent en 1911. Le soubassement du futur viaduc est à peine établi que les travaux sont interrompus par la guerre de 1914-1918, pour ne reprendre qu'en 1936 et s'achever dans les années 1950 (voir av. Fonsny 47, 48, 49).

Dans le cadre de l'implantation de la gare TGV au début des années 2000 (voir av. Fonsny 47, 48, 49), la partie nord-ouest de la pl. de la Constitution est annexée au bd de l'Europe et renommée esplanade de l'Europe (voir esplanade de l'Europe). La pl. de la Constitution est depuis lors confinée au sud-est du chemin de fer, dans le prolongement de l'av. Fonsny. Par ailleurs, les maisons situées sur le pan coupé séparant les bd Poincaré et Jamar sont annexées à ce dernier (voir nos 1, 1a, 1b, 1c, 1d bd Jamar).

Dès la fin des années 1860, la place est bordée de bâtiments d'espritnéoclassique, à usage d'hôtel, de restaurant ou de café. La plupart des r.d.ch. sont dotés d'une marquise. Côté pair se dressent, dès les 1resannées du XXe s., deux vastes hôtels : l'Hôtel de la Providence (voir r. de l'Argonne 18) et l'Hôtel de l'Espérance, remplacé en 1953 par un vaste immeuble à appartements (voir no 2-16).

 

Ouvrages

DEMEY, T., Bruxelles, histoire d'une capitale en chantier, CFC éd.,Bruxelles, 1990, t. 2, p. 205.
DUBREUCQ, J., 1997, pp. 75-84.
GOMBERT, C., et al.Saint-Gilles. Guides des communes de la Région Bruxelloise, Guides CFC-Éditions, Bruxelles, 2004, p. 13.
Saint-Gilles. Ensembles urbanistiques et architecturaux remarquables, ERU asbl, Bruxelles, 1988, pp. 24-25.

LIEN / 

http://www.irismonument.be/fr.Saint-Gilles.Place_de_la_Constitution.html

Bruxelles, place de la constitution, vous connaissez ?

Partager cet article

Published by Cheik FITA-IRISMONUMENTS - dans cheikfitanews
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 16:58

Du 28 au 30 novembre 2014, auront lieu à Bruxelles, des journées théâtrales dénommées : « Cheik FITA, un auteur et son œuvre »

Pourquoi ces journées ?

Pourquoi Cheik FITA, et qui est-il ?

Ces journées seront organisées par un comité de soutien à la grande production littéraire et très méconnue,  du dramaturge et metteur en scène congolais : Cheik FITA.

Connu dans la communauté congolaise de Belgique et même de l’étranger comme journaliste-reporter, parallèlement à son action citoyenne, Cheik FITA, qui est né quelques années avant l’indépendance du Congo, mène depuis très longtemps une vie d’homme de théâtre.  Et le public l’ignore.

De 1976 à 2014, Cheik FITA a écrit et mis en scène plus de trente-cinq pièces de théâtre, jouées avec succès au pays, partant du Katanga en passant par Kinshasa, ainsi que dans certains pays d’Afrique et du monde.

Un des douze finalistes du concours théâtral interafricain de Radio France en 1979, Cheik FITA avait été grand prix National de théâtre en 1987, en RD Congo.

L’œuvre dramatique de Cheik FITA  est un témoin unique de l’évolution de la RD Congo durant le dernier quart de siècle de la RD Congo ainsi que sa première décennie du 21è siècle.

Cheik FITA a abordé un grand nombre de thèmes: Les valeurs morales, différentes antivaleurs minant la société congolaise, la famille, la démocratie, la dictature, l’éducation, la femme, l’enfant, la mort, la jeunesse, l’environnement, la guerre…

Les spectacles montées par Cheik FITA balaient tous les genres : comédie, tragédies, tragi-comédies, ballets recourant aux arts du spectacle traditionnel congolais (tam-tam, chants, danses, maquillage, costumes, lokole…), des spectacles destinés à différents publics : enfants, jeunes, adultes, troisième âge.

 … Avec des distributions allant d’un personnage (one-man-show)  à plusieurs.

Ainsi durant trois jours, le comité organisateur a prévu :

  • Trois pièces de théâtre : Le ballet Mutambu, « Moins homme » dite « la guerre de Kolwezi », une tragi-comédie, et le one-man-show : « Lisanga »
  • L’édition de cinq pièces de théâtre de Cheik FITA.
  • L’impression en tirage limité de la trentaine des pièces de théâtre de Cheik FITA : à l’intention des bibliothèques, des écoles, des chercheurs
  • Des conférences sur l’œuvre de Cheik FITA
  • Des ateliers d’initiation aux arts du spectacle traditionnel congolais.

Après ces journées, le comité organisateur compte proposer ces spectacles dans plusieurs autres communes, villes de Belgique ainsi que des pays européens environnants.

Vous êtes intéressés à produire un de ces spectacles, contactez le comité organisateur des journées via le lien suivant : http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

 

Bruxelles, le 11 août 2014

Le Comité d’organisation des JTAO

Théâtre. Bruxelles 28-29-30 novembre 2014, journées théâtrales « Cheik FITA, un auteur et son œuvre »

Partager cet article

Published by Cheik FITA/COMITE JTAO - dans cheikfitanews

ANNONCES...MESSAGES

 

LIBERTE DE LA PRESSE . Charles Goerens, eurodéputé & ancien ministre luxembourgeois 

et Cheik Fita, dramaturge & Journaliste congolais 

 LIVRE: RD CONGO, LA DÉMOCRATIE ASSASSINÉE?

De Cheik FITA

(cliquez sur la couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

 Soutenez notre journal en ligne en achetant ce livre

Prix: 15 €, 200 pages

En annexes, des photos

Points de vente actuels à Bruxelles: 

Chez Hermène Kaba, chaussée de Wavre

Maison africaine flamande KUUMBA, 35 rue de la paix, à Matonge

Pour ceux qui sont en dehors de Belgique

Contactez-nous via le contact du site (en dessous du logo) 

Par mail : cheik-fita@myway.com

Phone : 0032495336519 

=======================

LIENS DE SITES

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.culturecongolaise.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog