Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=-J5ObUKrHmw

 

 

 

 

 

http://www.cheikfitanews.net/2017/03/elections-au-rassemblement-temoignage-de-celui-qui-a-pilote-le-processus.html

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=0quPBiMbkpo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=b82o4074eXI&t=72s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=sSkgK9Ux0LA&t=424s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SoYmgRJwLic

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=V6v6vSD8K8Q&t=9s

Vidéo du slogan-phare des congolais

pour fin mandat de J. Kabila

kabila oyebela

réserve photos du site

Suivez  attentivement cette Vidéo.

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

23 août 2017 3 23 /08 /août /2017 22:48
Le SG de l'UDPS aux Congolais de Belgique «Nous appliquerons l'article 64»

C'est dans une salle Kuumba pleine à craquer au quartier Matonge de Bruxelles que monsieur Jean-Marc Kabund A Kabund, Secrétaire Général de l'UDPS s'est adressé mercredi 23 août 2017 à la communauté congolaise de Belgique.

L'orateur a retracé à l'intention de son auditoire les causes de la crise politique congolaise actuelle. Ces causes sont autant internes qu'externes.

"Si l'UDPS en est arrivé à négocier avec le clan Kabila, c'est suite à plusieurs pressions, surtout de la communauté internationale."

Il a donné les raisons qui avaient poussé l'UDPS a accepter le dialogue avec Kabila : « Ce n'est pas par naïveté comme certains le criaient sous les toits, mais par pragmatisme face aux différentes pressions», surtout de la communauté internationale qui selon monsieur Kabund, avaient placé Joseph Kabila à la tête de la RD Congo pour leurs intérêts d'abord. Parmi les parrains, il y avait bien sûr certains pays frontaliers.

Mais aujourd'hui, tous ces parrains déchantent quand ils constatent que non seulement leur poulain est devenu l'obstacle numéro un à toute paix et tout développement dans la sous-région mais pire, il ne veut plus quitter le pouvoir en sabordant le processus électoral.

Monsieur Kabund a dénoncé l'attitude de Kabila quand il s'est organisé pour être le seul à tirer profit de l'Accord de la Saint Sylvestre.

Mais le peuple congolais a à sa portée l'article 64 qu'il devra appliquer pour se débarrasser de la dictature.

Jean Marc Kabund A Kabund a parlé aussi de l'importance de la diaspora dans la lutte pour le changement. Il a en passant déploré la gué-guerre entre certains combattants de Belgique. « Comment un combattant peut-il combattre un autre combattant ? » C'est unis que nous pouvons défenestrer la dictature qui trône en RD Congo ».

Durant le débat, toutes les questions ont été posées sans tabou.

En véritable tribun, le Secrétaire Général de l'UDPS a répondu à toutes les questions de l'auditoire.

Bruxelles, le 23 août 2017

Cheik FITA

Le SG de l'UDPS aux Congolais de Belgique «Nous appliquerons l'article 64»
Le SG de l'UDPS aux Congolais de Belgique «Nous appliquerons l'article 64»
Le SG de l'UDPS aux Congolais de Belgique «Nous appliquerons l'article 64»
Repost 0
Published by Cheik FITA
commenter cet article
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 08:08
 Billet. Le rapport de force Kabila-Rassemblement a définitivement changé

À dix jours du mois de septembre 2017 qui s'annonce noir pour le pouvoir en place en RD Congo, le rapport de force Kabila- »Rassemblement » semble définitivement changer.

En décembre 2006, après son élection à la présidentielle, Joseph Kabila était au sommet de sa puissance. On se souviendra toujours de cette petite phrase lors d'un de ses discours : « La recréation est terminé ».

Pour matérialiser cela, en 2007, l'armée bombarda la résidence de Jean-Pierre Bemba, son challenger de la présidentielle. Pourtant, des diplomates étaient chez Bemba en ce moment-là. Par la suite il y eut affrontement entre l'armée et les fidèles de Bemba qui furent défaits.

Contraint à l'exil, Bemba se retrouvera par la suite à la CPI.

Cette posture au sommet durera-t-elle longtemps ?

Début 2011, Joseph Kabila fit changer la constitution afin que la présidentielle soit à un tour.

La présidentielle de 2011 fut chahutée. Il y eut des bourrages d'urnes ainsi que des tripatouillages dans les chiffres de la CENI.

Lors du prestation de serment pour le second et dernier mandat, Joseph Kabila n'eut comme invité de marque occidental, que Didier Reynders, le ministre belge des affaires étrangères. Bien maigre récolte.

En 2012, son pouvoir toujours contesté, Joseph Kabila lança les concertations nationales. Malgré le débauchage de quelques membres de l'opposition, le pouvoir de Joseph Kabila continuait toujours à battre de l'aile.

En 2015, Joseph Kabila tenta de tripatouiller la loi électorale. Cela déboucha sur une réaction vive de la population. Joseph Kabila recula.

En 2016, la CENI Commission Électorale Nationale Indépendante, entre dans la danse. Elle recule indéfiniment la da te du scrutin.

Dans L’entre-temps plusieurs partis anciennement de la majorité présidentielle quittent Kabila et forment le G7. Dans ce mouvement, Moïse Katumbi, gouverneur du Katanga, quitte aussi le bateau.

2016, Joseph Kabila tente des négociations, d'abord avec l'UDPS, puis avec toute l'opposition en général. Cela débouchera finalement sur l'Accord de la Saint Sylvestre qui permet in extremis à Joseph Kabila de « glisser » au-delà de son second et dernier mandat.

Croyant avoir définitivement rebondi, Joseph Kabila saborde l'Accord et ramène tous les pouvoirs à lui. Mais Samy Badibanga et Bruno Tshibala qu'il prend comme Premier Ministre sont vite dévalués au bout de trois mois chacun.

Joseph Kabila se met à dos l'ONU, l'Union Européenne.

Un nouveau personnage apparaît dans l'arène politique : Sindika Dokolo. Riche et beau-fils d’Eduardo Dos Santos, il prend des positions de plus en plus radicales face au régime de Joseph Kabila.

 Le 18 août 2017 à Paris est publié le manifeste citoyen « ESILI » qui regroupe plusieurs forces de la société civile et qui a l'appui de la CENCO, Commission Épiscopale Nationale Congolaise avec comme point de mire, une transition sans Kabila, pour organiser les élections.

Panique dans le clan Kabila qui se réunit en catastrophe et déclare subitement se préparer pour les élections.

Trop tard. Le dernier prétexte qu'avait Joseph Kabila pour rester au pouvoir, s'envole, à savoir, organiser les élections. Le nouveau mot d'ordre étant : élections oui, mais sans Kabila.

Joseph Kabila se retrouve ainsi dépouillé et avec désormais contre lui :

- Le « Rassemblement »,

- Le peuple congolais,

- La société civile et l'église catholique,

- L'Union Européenne,

- l'ONU,

Sans compter que dans son propre camp, 

les militaires, les policiers, les agents des services de sécurité ont le moral dans les talons . Tout autant paupérisés que le gros des Congolais, il est peu probable qu'en cas d'affrontement, ils se mettent du côté de Joseph Kabila.

Joseph Kabila ayant de moins en moins de solutions pour sa sortie de la scène politique congolaise, l'étau se resserre ainsi contre lui et le rapport de force est désormais en sa défaveur.

 

Bruxelles, le 22 août 2017

Cheik FITA

 

Repost 0
Published by Cheik FITA
commenter cet article
20 août 2017 7 20 /08 /août /2017 09:04
Matinée politique à Bruxelles animée par le SG de l'UDPS

En séjour en Belgique, monsieur Jean-Marc Kabund A Kabund, Secrétaire Général de l'UDPS a animé une matinée politique à Bruxelles le samedi 19 août 2017, à l'intention des membres de son parti.

Quels ont été les sujets abordés ?

La réponse dans l'interview ci-dessous accordée à l'Info en Ligne des Congolais de Belgique par monsieur Kabund.

 

Bruxelles, le 20 août 2017

Cheik FITA

Matinée politique à Bruxelles animée par le SG de l'UDPS
Matinée politique à Bruxelles animée par le SG de l'UDPS
Repost 0
Published by Cheik FITA
20 août 2017 7 20 /08 /août /2017 07:57
«Esili», regards croisés. Mike Mukebayi, Daniel Safu, Gérard Bisambu, Léonie Kandolo, Ch. Vuanga, JJ Wondo

Le « manifeste ESILI »est désormais lancé dans l'arène politique congolaise. Ce manifeste s'est fixé un objectif principal : contraindre monsieur Joseph Kabila à quitter le pouvoir pour n'avoir pas voulu organiser les élections et et assurer l'alternance à la tête du pays.

Et un des moyens pour chasser Joseph Kabila du pouvoir, c'est de mobiliser des millions de personnes grâce à des actions qui devraient aller crescendo.

Seul un peuple mobilisé peut défenestrer une dictature, quelle qu'elle soit, l'histoire est suffisamment riche en pareilles situations.

"Le manifeste ESILI" fait sien ce principe.

Juste après l'adoption du document, l'Info en Ligne des Congolais de Belgique a recueilli à chaud la réaction de quelques participants :

- Mike Mukebayi, Daniel Safu et Christelle Vuanga journalistes venus de Kinshasa,

- Gérard Bisambu de l'AETA, spécialiste en processus électoraux venu de Kinshasa,

- Léonie Kandolo, activiste des droits de l'homme, venue de Kinshasa,

- Jean-Jacques Wondo, analyste, vivant en Belgique.

Bruxelles, le 20 août 2017

Cheik FITA

 

«Esili», regards croisés. Mike Mukebayi, Daniel Safu, Gérard Bisambu, Léonie Kandolo, Ch. Vuanga, JJ Wondo
Repost 0
Published by Cheik FITA
19 août 2017 6 19 /08 /août /2017 11:14
« Esili », à bâtons rompus avec Sindika Dokolo

Lors de la signature du manifeste « ESILI » à Paris, , les médias congoindependant.com et cheikfitanews.net ont abordé pour une une interview, monsieur Sindika Dokolo du mouvement citoyen « Congolais debout », également signataire du manifeste.

Ci-dessous le lien de l'entretien vidéo, ainsi que celui de l'article de Baudouin Amba Wetshi à ce propos.

 

 

 

 

« Esili », à bâtons rompus avec Sindika Dokolo
Repost 0
Published by Cheik FITA
19 août 2017 6 19 /08 /août /2017 00:14
« Esili » le cri de guerre qui ambitionne de chasser Joseph Kabila du pouvoir

Lors d'une conférence de presse tenue à Paris le 18 août 2017 au siège de la FIDH, une déclaration dénommée « Manifeste ESILI » a été rendue publique à l'issue de leurs travaux, par les participants à une rencontre citoyenne. Dans ce manifeste, il est exigé le départ du pouvoir du Président Joseph Kabila avant le 31 décembre 2017.

ESILI, est un mot lingala qui veut dire : « C'est fini ».

La rencontre citoyenne de la société civile congolaise a été initiée par l'IDGPA, Institut pour la Démocratie, la Gouvernance, la Paix et le développement en Afrique. Et elle avait comme thème : « Mobilisation citoyenne pour le retour à l'ordre constitutionnel en RD Congo ».

Tenue dans la plus grande discrétion du 15 au 17 août 2017 au Dolce Hôtel à  Vineuil-Saint-Firmin, dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France, la rencontre a connu la participation :

- Des mouvements citoyens de la société civile congolaise dont les membres sont venus de plusieurs provinces de la RD Congo, et d'Europe : Lucha, Filimbi, Congolais debout, ACAJ, ASHADHO, IRDH,

- Des organisations de défense des droits de l'homme,

- Des organisations spécialisées dans l'observation des processus électoraux : AETA, Ligue des électeurs,

- Des journalistes congolais venus pour la plupart du Congo et certains de la diaspora,

- Des délégués de la CENCO, Conférence Épiscopale Nationale Congolaise,

- Des personnalités congolaises de différents secteurs,

Joseph Kabila acceptera-t-il de quitter le pouvoir gentiment ?

Pour atteindre son objectif, le mouvement « Esili » a décidé de contraindre Joseph Kabila à quitter le pouvoir par la pression de la rue, en mobilisant la population congolaise avec différentes actions qui seront ainsi menées dans différentes villes de la RD Congo jusqu'à obtenir le départ de Joseph Kabila du pouvoir.

Et une fois Joseph Kabila parti, que se passera-t-il ?

Il y aura « Une transition citoyenne dont les membres seront désignés à la suite d'une concertation nationale ayant mission principale d'organiser des élections crédibles, transparentes, ouvertes et libres et qui n'en seront pas candidats.»

 

Paris, le 18 août 2017

Cheik FITA

 

« Esili » le cri de guerre qui ambitionne de chasser Joseph Kabila du pouvoir
Repost 0
Published by Cheik FITA
commenter cet article
18 août 2017 5 18 /08 /août /2017 11:49
Paris, manifeste Esili
Paris, manifeste Esili
Paris, manifeste Esili
Repost 0
Published by Cheik FITA
commenter cet article
18 août 2017 5 18 /08 /août /2017 09:22
Repost 0
Published by Cheik FITA
17 août 2017 4 17 /08 /août /2017 12:23
Conférence de presse à Paris : Mobilisation citoyenne pour le retour à l’ordre constitutionnel en RD Congo

L’Institut pour la Démocratie, la Gouvernance, la Paix et Développement en Afrique (IDGPA) et de nombreuses associations et mouvements citoyens congolais ont le plaisir de vous inviter à la Conférence de Presse :

MOBILISATION CITOYENNE EN RDC :
Pour le retour à l’ordre constitutionnel
Vendredi 18 août à 11H00
Au siège de la FIDH
17 passage de la Main d’or
75011 Paris

Le 23 juin 2017, la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) lançait l’appel, « Le pays va mal, debout congolais », pour sauvegarder la démocratie en RDC et exiger le retour à l’ordre constitutionnel au plus tard le 31 décembre 2017.

Du 15 au 17 août 2017, l’Institut pour la Démocratie, la Gouvernance, la Paix et Développement en Afrique (IDGPA) a convié plusieurs associations et mouvements citoyens afin de répondre à cet appel de la CENCO.

Cette rencontre s'est tenue à Paris et a rassemblé des mouvements citoyens congolais dont Filimbi, Lucha, Les Congolais debout, la Plateforme CASC, des représentants de la Commission Justice et Paix de la CENCO, des organisations de Défense des Droits de l’homme, dont la Ligue des Electeurs, l'ASADHO, l'ACAJ, et AETA, ainsi que différentes personnalités indépendantes, des journalistes engagés de la société civile et des représentants de la diaspora.

A l’issue de cette importante réunion, une conférence de presse est prévue pour présenter les conclusions des travaux.

Contact Presse : +33(0)612581286
+32(0)486579391

 

Conférence de presse à Paris : Mobilisation citoyenne pour le retour à l’ordre constitutionnel en RD Congo
Repost 0
Published by Cheik FITA
16 août 2017 3 16 /08 /août /2017 04:37
Document. Assassinat des deux enquêteurs de l'ONU en RD Congo, crime d'Etat?

Dans un rapport de 115 pages (dont des annexes de la page 40 à 115), rendu public le 10 août 2017, le Groupe d’experts sur la République démocratique du Congo est revenu sur l'assassinat en RD Congo de deux ses membres. À la lecture de ce rapport, des questions reviennent sur les lèvres : « Est-ce un crime prémédité ? Est-ce un crime d’État ? »

Ci-dessous, un résumé du rapport

Cheik FITA

Résumé

L’assassinat de deux de ses membres – Michael Sharp, coordonnateur et spécialiste des groupes armés, et Zaida Catalán, spécialiste des questions humanitaires, a été, pour le Groupe d’experts, le fait le plus marquant survenu au cours de son mandat actuel. Ce fait sans précédent, qui ne lui a pas permis de mener toutes les activités de terrain prévues pour l’établissement du présent rapport, constitue une attaque délibérée contre le Conseil de sécurité. Il témoigne aussi, plus généralement, des conditions de sécurité préoccupantes qui règnent en République démocratique du Congo : les trois provinces du Kasaï ont connu une escalade brutale de la violence et d’autres zones souffrent toujours d’insécurité chronique.

Depuis son dernier rapport, le Groupe a constaté une diminution de la violence liée aux élections dans l’ensemble du pays malgré plusieurs cas d’interférence de groupes armés dans le processus d’inscription sur les listes électorales.

Les groupes armés tels que les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), le Conseil national pour le renouveau et la démocratie, les Forces démocratiques alliées et les Forces républicaines du Burundi continuent de représenter des menaces contre la paix et la sécurité en République démocratique du Congo. On observe toutefois une évolution de la dynamique du conflit et de la mobilisation armée, qui, comme indiqué précédemment, se traduit par une plus grande fragmentation des groupes armés, lesquels opèrent de façon plus décentralisée tout en restant intégrés à des réseaux bien constitués.

Dans ce contexte, les groupes armés locaux et étrangers sont de plus en plus interdépendants, ce qui ne va pas sans jouer sur les formes que prend la violence.

Ces liens peuvent s’expliquer en partie par le fait qu’ayant évolué avec le temps, les groupes armés étrangers ont commencé à compter des Congolais dans leurs rangs, parfois même à des postes de commandement. Le Groupe a également constaté plusieurs cas de collaboration entre des éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et des groupes armés.

En ce qui concerne les ressources naturelles, la mise en place de la traçabilité des minéraux en République démocratique du Congo a considérablement réduit les possibilités, pour les groupes armés, de tirer directement profit de l’exploitation et du commerce de l’étain, du tantale et du tungstène, tandis que s’amenuisent par ailleurs celles d’en tirer des bénéfices indirects. Le Groupe a constaté que le système de traçabilité de l’Initiative de la chaîne d’offre d’étain de l’ITRI, quoique bien conçu et inspiré par de bonnes intentions, présente des lacunes dans sa mise en œuvre, ce qui permet à différents acteurs de faciliter la contrebande, à dessein ou par inadvertance.

Le Groupe a également constaté plusieurs ruptures de la chaîne de traçabilité des minerais dans la province du Nord-Kivu ainsi que la vente en cours d’étiquettes au marché noir en République démocratique du Congo.

Le secteur de l’or continue de pâtir de l’absence d’un système de traçabilité.

Par conséquent, les minerais d’or d’extraction artisanale provenant de zones touchées par le conflit peuvent encore être exportés en contrebande vers les marchés internationaux et générer des flux financiers illicites. Le Groupe a également découvert qu’un officier supérieur des FARDC était impliqué dans l’exploitation de l’or. Par ailleurs, les certificats de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs font l’objet d’une utilisation frauduleuse visant à exporter de l’or à Doubaï, principal acquéreur de l’or d’extraction artisanale en République démocratique du Congo, Kampala demeurant la principale plaque tournante de la contrebande. Le Groupe a estimé que les règles et procédures pourraient être améliorées de manière à permettre aux compagnies aériennes et à la République démocratique du Congo, ainsi qu’aux pays de transit et aux pays acquéreurs de lutter plus efficacement contre la contrebande d’or par des passeurs.

Le Groupe a constaté des violations de l’embargo sur les armes, tant sur le

territoire de la République démocratique du Congo que dans le cadre des flux transfrontaliers. Un réseau de ressortissants congolais et burundais, dont des éléments des Forces de défense nationale (FDN) burundaises, a été impliqué dans un trafic d’armes à Uvira, dans la province du Sud-Kivu. Le Groupe a également constaté d’autres violations de l’embargo sur les armes impliquant les FDN et des FDLR

 

Document. Assassinat des deux enquêteurs de l'ONU en RD Congo, crime d'Etat?
Repost 0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

Lu pour vous, A propos de la surfacturation du passeport congolais, cri d'une victime de l'arnaque: 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens