Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à Voir et à partager. 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, parcours de fils, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, sa conférence de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, fils Avis sur le boycotter des musiciens du Congo Par les combattants ...

 17/11/2014, Fin d'Ebola en RD Congo. RFI

Bonne nouvelle dans la Lutte contre Ebola:. Les autorites de la République démocratique du Congo announcent samedi la fin de l'Épidémie sur leur Territoire déclarée fin août en RDC.

Le Ministre congolais de la Santé Félix Kabange Numbi a announcé samedi la fin de l'Épidémie, 42 jours après l'enregistrement du dernier malade, Soit deux la Période d'incubation

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

 Il ya du sang  Dans Mon portable et ma télévision, est Ce que je viens de découvrir En regardant non reportage ancien de Canal Plus Datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, NOTAMMENT le coltan, par Les multinationales occidentales. Le coltan Est Un minerai entrant Dans la composition de Nombreux Composants électroniques Que l'sur Retrouvé Dans Les portables, les Télévisions, les armes, les missiles, .... VOICI LA LISTE DES 85 mises Multinationales (ci-dessous) de en cause par L 'ONU DANS LE pillage de la RDC et financement indirect de la guerre civile à l'est.

lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

Vie de Renégat: 

MALU MALU cheikfitanews

En RD Congo, l'église désavoue Malu Malu l'abbé. (RFI) L'abbé Apollinaire Malu Malu was désavoué par l'Eglise catholique. La conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), Réunie samedi CE 29 juin 2012, non Demande des sanctions canoniques. Contre lui le Prêtre AVAIT ETE Reconduit Il ya PEU Choix à la Tête de la commission électorale. Malu Malu PRDE, les premiers ministres de la MINISTRES MINISTRES MINISTRES DANS Temps de l'ONU, fils poste de directeur général de l ' Institut panafricain Cardinal Martino. La CENCO request also aux Fidèles et aux «  Les Les Les Les Les hommes de bonne volonté  »d'être Prêts à faire Échec à Toute manœuvre de la modification de la Constitution. Source de RFI

1. Partant, Le Cas de M. l'Abbé Apollinaire Malumalu, prêtre du Diocèse de Butembo-Beni Qui a OptE D'Oeuvrer Au Sein De La CENI Sérums Pris en CHARGEUR Fils nominale Evêque Sie appliquera Fils Un endroit les sanctions canoniques Qui s 'imposent.
1.Peinés par le CAS très regrettable de l'engagement de M. l'Abbé Malumalu à la CENI, les Evêques de la CENCO l'Ontario, Verser Une partie de Leur, Demis de sa Fonction de directeur général de l 'Institut panafricain Cardinal Martino (IPCM).
1.CE CAS déplorable de Donné aux Evêques de la CENCO Membres, l'Opportunité d'exhorter et de RAPPELER à tous les ecclésiastiques (Prêtres, religieux et religieuses) la noblesse de Leur identité Dans l 'église et l «impératif d'honorer SES EXIGENCES Dans leur Vie et Leur ministère. (Extrait de la CENCO communiqué)

cheikfitanews.net, contactez Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 13:33
  1. DISPARITION - Artémios Ventoúris Roúsos de son vrai nom s'est éteint à Athènes à l'âge de 68 ans. Le musicien et interprète grec de Quand je t'aime ou My reason avait vendu près de 60 millions d'albums dans le monde.
     
     
    Demis Roussos, de son vrai nom Artémios Ventoúris Roúsos, est un musicien et chanteur grec, né le 15 juin 1946 à Alexandrie en Égypte et mort le 25 janvier 2015 à Athènes. Wikipédia
  2.  
  3. Naissance : 15 juin 1946 (68 ans),Alexandrie, Égypte

 

Ce qu'en dit la presse: 

http://www.lefigaro.fr/musique/2015/01/26/03006-20150126ARTFIG00170-mort-de-demis-roussos-de-la-pluie-et-des-larmes.php

 

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20150126_00592050

 

http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2015/01/26/le-musicien-et-chanteur-grec-demis-roussos-est-mort_4563587_3382.html

http://www.dhnet.be/medias/musique/le-chanteur-demis-roussos-est-decede-54c622a03570af82d514ca6e

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 14:20
Lu pour vous. Loi électorale en RDC: retrait par l'assemblée nationale de l’alinéa controversé

Par 

En RDC, alors que la très controversée loi électorale est examinée par une commission de députés et de sénateurs pour trouver un compromis, le président de l'Assemblée nationale congolaise Aubin Minaku annonce le retrait pur et simple de l'alinéa controversé de la loi. Il faisait du recensement de la population un préalable à l'organisation des élections.

Dans les couloirs du palais du peuple, toute l’après-midi de samedi, on assisté à de longues heures de tractations. Les rencontres préliminaires entre sénateurs et députés ne donnent rien. Les premiers ne veulent plus toucher au texte adopté la veille, les autres veulent des modifications. Des formules trop vagues selon les sénateurs.

Vers 19 h, le président de l’Assemblée nationale convoque la presse et prend tout le monde de court. L’alinéa controversé de la loi électorale ne sera pas modifié, mais retiré du texte. Le recensement ne conditionne plus la tenue des élections. Aubin Minaku dit avoir entendu le peuple : « Telle était la demande de certains, ceux qui ont réellement revendiqué sur le plan démocratique. Nous avons répondu à leurs attentes afin qu’il y ait sérénité. C’est ce que nous avions voulu dès le départ au niveau de l’Assemblée nationale. Nous avons répondu à leurs attentes parce que dès le départ, il n’était nullement question de contourner la Constitution. »

Il s’engage aussi au respect de la Constitution et des échéances électorales : « Le retrait de cet alinéa signifie notamment ce qui suit : toutes les dispositions de la Constitution de la République, notamment celle concernant les délais d’organisation des différentes échéances, celle concernant la nécessité d’identifier les nationaux, je dis bien toutes les dispositions de la Constitution, doivent être respectées par toutes les institutions de la République. Voilà le point de vue de l’Assemblée nationale. Parce que les élus directs du peuple ne peuvent qu’être en parfaite harmonie avec le peuple en toute circonstance. »

lien: http://www.rfi.fr/afrique/20150124-loi-electorale-rdc-annonce-minaku-retrait-alinea-controverse-kamerhe/

 
Réactions à Kinshasa
 
25/01/2015 - par Kamanda Wa KamandaÉcouter

Victoire de la rue

 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 20:59

Samedi 24 janvier 2014 au métro Trône, plusieurs Congolaises et Congolais ont répondu au message d’appel pour un sit-in contre les tueries de Kinshasa du 19 au 22 janvier 2015, quand la population est descendue dans la rue pour protester contre un projet de loi pouvant faciliter le maintien au pouvoir de monsieur Joseph Kabila.

Différents messages ont été lus par les organisateurs, les jeunes, les femmes, les activistes…

Paul Nsapu de la FIDH venu spécialement de France pour la manifestation s’est également adressé aux manifestants. Il a  ensuite accordé des interviews à plusieurs médias belges et africains, donnant le bilan des organisations de droits de l'homme afin de contredire les chiffres du pouvoir de Kinshasa.

Pour la plupart des manifestants, la pression doit continuer non pas seulement pour une loi moins inique, mais aussi pour que Kabila quitte le pouvoir, compte tenu des crimes qui lui sont imputés.

 

Bruxelles, le 24 janvier 2015

Cheik FITA 

Bruxelles. Sit-in pour dénoncer les tueries du régime de  Kabila à cause d’une loi électorale scélérate

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 13:43

NPM. Une séance du sénat congolais. source, site du sénat

Le sénat congolais a adopté à l’unanimité (79 membres présents sur 108),  le projet de loi électorale qui a été à la base de trois jours de ville morte à Kinshasa et de manifestations dans d’autres villes de la RD Congo, avec plusieurs morts à la clé.
Contrairement à la chambre basse qui avait adopté l’article 8 qui stipulait que le recensement devait conditionner l’élection présidentielle en 2016, le sénat a adopté une formule contraire et qui stipule ceci :  « l'actualisation de la liste électorale définitive, en fonction des données démographiques disponibles, se fait dans le respect des délais constitutionnels et légaux prévus pour l'organisation des élections présidentielles, législatives, provinciales, ...»
Et monsieur Kengo de lancer cette petite phrase : « Nous avons été à l’écoute de la rue. »
Reste l’harmonisation entre les deux chambres, sachant que la chambre basse a le dernier mot.


Bruxelles, le 23 janvier 2015 
Cheik FITA

Partager cet article

Published by Cheik FITA
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 10:13

La RD Congo est actuellement secouée par des manifestations de rue à caractère politique. A la base?

La volonté de monsieur Joseph Kabila de se cramponner au pouvoir au-delà de décembre 2016. Pour se rendre utiles, ses lieutenants ont conçu le projet de loi électorale qui a dernièrement été soumis à l’assemblée nationale issue du hold-up électoral de 2011.

Cette assemblée a déjà adopté ce projet de loi dans lequel l’article 8 conditionne l’élection présidentielle au recensement. Or ce recensement pourrait prendre des années car, tributaire de la seule volonté de l’ONIP, office nationale de l’identification de la population. Cette office est dirigée par des inconditionnels de Joseph Kabila, qui lui obéissent au doigt et à l’œil.

Le sénat congolais qui faisait une deuxième lecture de cette loi pourrait élaguer l’article 8, source de toutes les suspicions.

Est-ce pour autant que la bataille pour des élections apaisées sera gagnée ?

Non.

L’article 135 de la constitution donne en définitive le dernier mot à l’assemblée nationale. Voici cet article :

Article 135

Tout projet ou toute proposition de loi est examiné successivement par les deux Chambres en vue de l’adoption d’un texte identique.

Lorsque, par suite d’un désaccord entre les deux Chambres, un projet ou une proposition de loi n’a pu être adopté après une lecture par chaque Chambre, une commission mixte paritaire chargée de proposer un texte sur les dispositions restant en discussion est mise en place par les deux Bureaux.

Le texte élaboré par la Commission mixte paritaire est soumis pour adoption aux deux Chambres.

Si la Commission mixte paritaire ne parvient pas à l’adoption d’un texte unique ou si ce texte n’est pas approuvé dans les conditions prévues à l’alinéa précédent,

L’Assemblée nationale statue définitivement. En ce cas, l’Assemblée nationale peut reprendre soit le texte élaboré par la Commission mixte paritaire, soit le dernier texte voté par elle, modifié, le cas échéant, par un ou plusieurs des amendements adoptés par le Sénat. »

La phrase suivante est sans équivoque :

« L’Assemblée nationale peut reprendre… le dernier texte voté par elle, »

Monsieur Kengo et les sénateurs auront joué leur rôle, avec une certaine honnêteté de la part d’un certain nombre d’entre eux, mais cela ne suffira pas à endiguer la crise politique actuelle.

Le jusqu’auboutisme de monsieur Kabila, l’égoïsme, la cupidité, la prostitution intellectuelle des députés de la majorité, corrompus jusqu’à la moelle épinière et véritable caisse de résonance, la mauvaise foi des kabilistes à différents niveaux doivent pousser le peuple congolais à demeurer vigilants et à maintenir la pression : dans la rue, à travers les médias et diplomatiquement.

Les « honorables » députés du clan Kabila sont entrés dans l'histoire par la fenêtre: Ils n’ont pas hésité de passer en force et nuitamment cette loi, le jour de l’anniversaire de l’assassinat du Héros national Patrice Lumumba. Tout un message.

Bruxelles, le 23 janvier 2015

Cheik FITA

 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 08:57

Paul Nsapu, secrétaire général de la FIDH qui suit de près les soubresauts politiques en RD Congo a livré à notre rédaction ce qui suit :  

« Hier jeudi 22 janvier 2015 à 14h00, sur instruction du procureur général de la république mr Kabange Numbi, Me Jean Claude Muyambo a été, manu militari, extrait de sa cellule de la prison de Makala et amené à une audience en chambre foraine.  Au cours de celle-ci, Me Muyambo, sans plus, a demandé qu' il soit acté qu' il est fait prisonnier personnel de M. Joseph Kabila. 
En ma qualité de défenseur des droits de l'Homme,  j’ai  à plusieurs reprises,  téléphoné à M. Kabange Numbi qui a refusé de décrocher son téléphone. 
2. S’agissant du cas de M. Christopher Ngoyi, les collègues défenseurs des droits de l'Homme n’ont pas pu retrouver le lieu où les éléments armés de la garde républicaine l' ont amené après son enlèvement mercredi 21 janvier 2015. A l’instar des assassinats de Floribert Chebeya, Fidèle Bazana et d' Armand Tungulu, nous craignons pour la vie de notre collègue Christopher Ngoyi. »

CDB

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 20:59

Bruxelles 24.01.2015 à 13h30, métro Trône. Manif en soutien aux victimes de Kabila

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 14:33

 

Le jeudi 22 janvier 2015, les membres de la famille de Christopher Ngoyi, les activistes des droits de l’homme ont procédé à une battue, à la recheche de l’endroit où serait détenu Christopher Ngoyi, coordinateur de la société civile de la RD Congo, enlevé la veille par la garde prétorienne de Kabila.

Tard dans la nuit du même jour, des membres de l’auditorat militaire se sont présentés à la résidence de Christopher Ngoyi procédant à une fouille et emportant des documents, dont le discours que monsieur Christopher aurait dû prononcer le 11 janvier dernier à la manifestation qui avait été empêchée par la police.

Ils étaient en possession d’un mandat de perquisition.

Ce jeudi donc, le groupe de recherche est passé à l’auditorat militaire de la Gombe, pas de présence de Christopher Ngoyi. Ils se sont ensuite rendus au camp Kokolo, rien.

Une seule alternative reste : l’ANR, agence nationale de renseignements. Il n'y a pas de doute, l’enlèvement de Christopher Ngoyi est purement politique. Le pouvoir cherche des boucs émissaires alors que la racine du mal est connue. C’est :

  1.  La volonté manifeste de monsieur Kabila de se cramponner au pouvoir.
  2. La conception par des aventuriers politiques de cette loi scélérate, dans le but de caresser dans le sens des poils, leur mentor.
  3. L’attitude des parlementaires de la mouvance présidentielle qui ont voté sans état d’âme cette loi, après sûrement avoir empoché de grosses enveloppes de dollars.

Et tout cela, au mépris du bon sens. Une véritable insulte aux Congolais, à qui l’on a tenté de faire avaler une véritable couleuvre.

La sagesse voudrait que cette rafle à caractère politique cesse sinon, le peuple  qui récupère progressivement son pouvoir via la rue pourrait  se radicaliser avec possibilité de raser le système en place.

 

Bruxelles, le 22 janvier 2015

Cheik FITA

 

RD Congo. Enlèvement de Christopher Ngoyi de la société civile, où est-il détenu ?

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 09:44

Monsieur Christopher Ngoyi coordinateur de la société civile en RD Congo  a été enlevé à Kinshasa, le mercredi 21 janvier 2015 dans la soirée par des éléments armés, sûrement de la garde prétorienne de Kabila.

Peu avant son enlèvement un peu de la façon dont Floribert Chebeya l’avait été, monsieur Christopher Ngoyi nous a accordé une interview sur la situation à Kinshasa dont nous publions la version audio ci-dessous.

En délégation, les membres de la plate-forme « sauvons la RDC » s’étaient rendus à l’hôpital général Mama Yemo pour visiter les victimes des tirs de balle et prendre en charge leurs différents frais médicaux.

Ils étaient épiés par une dame en civil mais qui était de la garde prétorienne présidentielle. Il y aura une altercation verbale, celle-ci appellera du renfort.

Après Mama Yemo, les membres de la plate-forme « sauvons la RDC »se dirigeront vers un centre hospitalier de la Croix-Rouge. En passant, ils apercevront le meeting du gouverneur de la ville monsieur André Kimbuta au rond-point huileries, manifestation qui sera par la suite caillassée par des jeunes gens opposés à la loi électorale que le clan Kabila voudrait imposer.

Quant à la journée elle-même en générale, elle aura été également une journée ville morte, comme les deux précédentes.

Quelle est la suite des événements ?

Selon monsieur Christopher Ngoyi, la plate-forme « sauvons la RDC » a certes lancé le mouvement. Mais aujourd’hui, la dynamique a été récupérée par la population. Et ce sont les vœux de la population qui guident désormais les actions.

La population reproche à monsieur Kabila ceci :

Être le responsable de la misère, du chômage,

Être dans l’incapacité de gouverner le pays,

Avec cette loi scélérate, vouloir, se cramponner indéfiniment au pouvoir.

Par conséquent le mot d’ordre est désormais : « Kabila doit partir »

La télévision nationale a diffusé dans la soirée du mercredi 21 janvier des images du procureur de la république apparemment disposé à exécuter les instructions du gouvernement pour traquer les initiateurs de la révolte populaire. Instrumentalisée à souhait, la justice congolaise se pliera en quatre pour mettre sur pieds des simulacres de procès.

L’arrestation des leaders politiques et des membres de la société civile est ni plus ni moins qu’une fuite en avant. C’est tout le peuple congolais qu’il faudrait désormais arrêter et embastiller.

 

Bruxelles, le 22 janvier 2015

Cheik FITA

 

 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 23:30

 

Une information parvenue à notre rédaction ce mercredi 21 janvier 2015 en soirée informe l’opinion tant congolaise qu’internationale que " M. Christopher Ngoy de la société civile vient d'être enlevé par les éléments de la garde républicaine au niveau du rond-point Victoire situé dans la commune de Kasa-Vubu. Nous craignons pour sa vie."

C’est signé, Paul Nsapu Secrétaire Général de la FIDH.

Christopher Ngoy est un des membres influents de la plate-forme « Sauvons la RDC » qui s’oppose au projet de loi électorale, actuellement en discussion au sénat congolais, 

Lors d’un entretien téléphonique qu’il nous a accordé en fin d’après-midi, il nous a décrit la troisième ville morte à Kinshasa, ainsi que la visite que leur équipe a rendue à différents blessés, à l’hôpital Mama Yemo.

Il y a même eu une altercation avec des membres de la garde présidentielle qui ont tiré des coups de feu dans l'enceinte de l’hôpital provocant panique et même un accouchement prématuré d’une femme qui attendait ses soins.

En partant, les membres de la garde présidentielle leur avaient proféré des menaces.

Cette arrestation est-elle la conséquence de ces menaces, ou une tentative de décapiter le mouvement "sauvons la RDC" ?

 

Bruxelles, le 21 janvier 2015

Cheik FITA

 

lire aussi :

 Dispersion brutale par la police à Kinshasa d'une manifestation de "Sauvons le Congo"  lien: http://www.cheikfitanews.net/2015/01/dispersion-brutale-par-la-police-a-kinshasa-d-une-manifestation-de-sauvons-le-congo.html

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien Minister luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRE:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Liens de SITES

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens