Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 11:03

Photo kif-kif.be

Par RINA RABAU

A l'occasion de la commémoration des 50 ans de la migration marocaine et turque en Belgique, je me pose la question de savoir pourquoi la Belgique, contrairement à d'autres pays européens comme la France et le Royaume Uni, n'a pas recouru entre 1945 et 1960 à la main d'œuvre ouvrière en provenance de sa colonie congolaise ou des territoires sous mandat belge en l'occurrence le Rwanda et le Burundi. Cette question n'est pas sous-tendue par l'idée de promouvoir la migration du travail mais simplement par la curiosité par rapport à la politique migratoire que la Belgique a appliquée dans la 1ère moitié du 20ème siècle.

Bien qu'il ne soit pas facile de trouver une réponse officielle - s'agirait-il d'un désintérêt total ou la problématique serait plutôt fort sensible? - le Dr. Bonaventure Kagné (i), sociologue à l'Université de Liège, avance deux hypothèses. La première hypothèse suppose que les différentes entreprises d'exploitation au Congo demandaient une forte main d'oeuvre et ne pouvaient se passer de la main d'oeuvre localement disponible. La seconde hypothèse suppose que l'autorité coloniale d'alors tenait à préserver l’homogénéité raciale pour ne pas bouleverser l'ordre colonial établi. Une discussion sur ces deux hypothèses peut s'avérer délicate mais demeure nécessaire afin de combler l'hiatus existant entre notre conscience historique. D'où la présente tentative dans laquelle je vais essayer la politique belge dans une perspective européenne.

La première hypothèse s'articule autour de la forte demande de main d'oeuvre pour l'industrie au Congo (les mines d'extraction), au Rwanda et Burundi pour les plantations de café. Suite à cette forte demande l'autorité coloniale ne pouvait se permettre de puiser la main d'oeuvre dans sa colonie et territoire sous mandat afin de l'utiliser en Belgique. Bien que ces hypothèse semblent à priori admissibles/fondées cependant elles ne sont pas tranchantes car d'autres puissances coloniales à l'instar de la France et du Royaume Uni ont bien puiser la main d'oeuvre dans les colonies. En outre, si la Belgique n'était pas tenue comme la France et le Royaume Uni à un protocole d'accord avec d'autres instances publiques, elle aurait pu selon son bon vouloir utiliser cette main d'œuvre sans tenir compte des conditions de vie de ces ouvriers.  En d'autres termes, il reste incompréhensible dans quelle mesure il était vraiment impossible d'acheminer en Belgique quelques milliers des travailleurs. Les congolais ont pourtant servi comme matelots sur les bateaux cargo à destination de la Belgique mais devaient signer un contrat dans lequel ils s'engageaient à ne pas quitter le bateau à Anvers sous peine de lourdes sanctions pour violation de contrat. 

La seconde hypothèse, en rapport la préservation de "l’homogénéité raciale" repose sur l'idée d'une supériorité raciale qui, en 1945, dominait depuis un siècle et défendu par des figures comme le diplomate français Arthur de Gobineau et son ouvrage "Un traité sur l'inégalité des races humaines' (1853-1855). Dans la perspective du complexe de supériorité une idéologie a été construite en vue de la préservation de l’homogénéité raciale afin d'éviter qu'un brassage des races n’entraîne une dégénérescence de la race blanche considérée comme supérieure et ne représente une menace pour l'ordre racial établi. Un bon exemple de cette idéologie est illustré dans l'ouvrage 'Bâtards de la colonie" de Kathleen GHequière & Sibo Kanobana, dans lequel il est décrit sur base des témoignages personnels comment les enfants issus des relations mixtes furent humiliés car ils troublaient relations coloniales. Ces enfants n'avaient de place dans la vision sociale "noir-blanc" des colonisateurs et étaient souvent arrachés à leur mère africaine pour être placés dans une famille belge, un internat ou un orphelinat. Ces genres de témoignages se trouvent également en France avec "La question métisse' (ii) et au Royaume Uni avec les ‘métis’ (iii) de l'Australie.

Contrairement à ce que suggère la première hypothèse, la seconde pose comme postulat que l'autorité belge ne voulait tout simplement pas d'ouvriers (noirs) africains. Une suggestion qui est également valable pour le Royaume Uni, la France et les Pays-Bas, du moins selon le professeur Randall Hansen, historien et politologue à l'Université de Toronto. Le professeur écrit dans son essai (iv) que les puissances coloniales ne voulaient pas recourir à la main d'œuvre des colonies, malgré la forte disponibilité de potentiels travailleurs immigrés. Les puissances coloniales préférèrent en premier lieu les travailleurs immigrés des pays européens. Le Royaume Uni par exemple s'intéressait essentiellement aux travailleurs immigrés venant de l'Allemagne, de l'Italie et d'Ireland. Ce n'est que lorsqu'il devint clair qu'il y avait très peu de main d'œuvre européenne disponible, que le Royaume Uni commença systématiquement à accepter les travailleurs immigrés des colonies (v). D'autres puissances coloniales lui emboîtèrent le pas.

Toutefois, je pense qu'une troisième hypothèse pourrait être avancée, laquelle affaiblit quelque peu la seconde mais participe de la sauvegarde de l'ordre colonial.

Cette hypothèse se fonde sur la crainte que les travailleurs congolais, rwandais et burundais entreraient en contact avec la Colonie Belge, les communistes critiques et commenceraient finalement à se rebeller contre le système colonial. Cette crainte explique pourquoi la Belgique en 1946 privilégia un accord de partenariat avec l'Italie plutôt que de faire venir en Belgique des travailleurs immigrés du Congo et des territoires sous mandat. C'était tout aussi vrai au regard de la demande d'indépendance du Congo. Après l'indépendance mouvementée, les relations belgo-congolaises, s'en trouvèrent gelées si bien qu'il était logique qu'au début des années 60, on dut recourir aux travailleurs immigrés turcs et marocains (vi)  

On ne peut que formuler des conjectures le fait que peu de travailleurs immigrés vinrent de la colonie et des territoires sous mandat en Belgique. Il est possible que la réponse à cette question repose sur une conjonction des facteurs d'ordre idéologico-racial, démographique et économique. C'est bien dommage qu'il existe à ce jour très de peu de sources pouvant donner une réponse concluante à cette question car cela aurait aidé à dissiper quelques zones d'ombre dans notre histoire coloniale. Cet article succinct est donc l'esquisse d'une recherche plus approfondie. 

 

Rina RABAU 

présidente de l'association Belgo-Congolaise Bana Leuven.

 

i ‘Africains de Belgique, de L’indigène à l’immigré’ – par Bonaventure Kagné - in ‘L’héritage Colonial N°1228 Novembre-Décembre 2000’

ii ‘Les enfants de la colonie’ par Emanuelle Saada

iii (http://en.wikipedia.org/wiki/Half-caste)

iv Migration to Europe since 1945: Its History and its Lessons – door Randall Hansen – in The Political Quarterly Publishing Co. Ltd. 2003

v The New Commonwealth Migrants 1945-62 – door Zig Henry- in History Today Volume:35 Issue:12 1985

vi http://nl.wikipedia.org/wiki/Belgisch-Congo

Pourquoi n'y avait-il pas en Belgique des travailleurs immigrés congolais entre 1945 et 1960 ? Quelques pistes d'explications.

Partager cet article

Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens