Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 05:54

Le verrouillage de l’article 220 de la constitution actuelle de la RD Congo est une telle épine pour le clan « Kabila » que celui-ci tente différents scénarii pour se cramponner au pouvoir.

Le premier scénario est d’user de la majorité mécanique dans ce qui sert de parlement pour planifier une révision d’articles révisables. Par exemple, introduire le vote indirect des élus provinciaux.

Le deuxième scénario, c’est de raser l’actuelle constitution, en élaborer une autre, la soumettre à un référendum.

Dans l’état actuel des institutions politiques en RD Congo, aucun des deux scénarii n’est applicable pour deux raisons, les voici.

  1. Des sénateurs qui n’ont plus mandat.

 L’article 105 de la constitution dit ceci :

Le sénateur est élu pour un mandat de cinq ans. Il est rééligible.

Le mandat de sénateur commence à la validation des pouvoirs par le Sénat et expire à l’’installation du nouveau Sénat.

Le mandat des sénateurs actuels avait commencé en 2007. Cinq ans après, ce mandat avait expiré … De la même façon que la validité des médicaments et des aliments expire.

Le même article poursuit, dans une sorte de contradiction que ce mandat expire avec l’installation du nouveau sénat. Raison pour laquelle monsieur Kengo et ses sénateurs siègent encore… En attendant l’installation du nouveau sénat.

Si la lettre de cet article a apparemment été respectée, son esprit a été violé. Pourquoi ?

En attendant l’installation du nouveau sénat ne veut pas dire, en attendant le jour où  la CENI voudra bien organiser les élections. Cela veut dire la CENI, sachant que son rôle est d’organiser un cycle d’élections, son obligation première est de respecter les délais. Si l’article 211 de la constitution donne le pouvoir à la CENI d’organiser  les élections, c’est de les organiser régulièrement, d’une façon cyclique, régulière.

Et pour le sénat, régulier sous-entend tous les cinq ans. Sachant que le mandat des sénateurs devait prendre fin en 2012, que devait faire la CENI ? Démarrer le processus de telle sorte qu’à l’échéance du mandat de 2007, le pays soit doté d’un nouveau sénat.

Cela n’a pas été fait.

Est-ce que cela donnait droit au sénat de jouer aux prolongations ? Non.

Monsieur Kengo, président du sénat sortant l’avait implicitement reconnu lors de l’interview qu’il nous avait accordée en mars 2013 à Bruxelles en disant « C’est pour cela aussi qu’il a été convoqué des concertations nationales. » Sous-entendu pour régler ce problème de légitimité.

L’actuel gouverneur du Katanga monsieur Moïse Katumbi, autre mandataire dont le mandat a déjà expiré, a déjà eu lui, le courage de reconnaître qu’actuellement, les gouverneurs de province expédient les affaires courantes.

Mais pour le sénat, il n’y a pas de possibilité d’expédier les affaires courantes. On ne peut plus légiférer quand on n’en a plus mandat. Un point, un trait.

​2. De l'impossibilité de réunir les deux chambres en congrès.

La deuxième raison pour laquelle il n’y a pas de possibilité de réviser ou de changer la constitution vient de l’article 218 dans lequel il est dit ceci :

« Toutefois, le projet, la proposition ou la pétition n'est pas soumis au référendum lorsque l'Assemblée nationale et le Sénat réunis en Congrès l'approuvent à la majorité des trois cinquième des membres les composant. »

Les membres du sénat sortant ayant déjà consommé leurs cinq ans, ils ne peuvent ni légiférer, ni se réunir en congrès avec les membres de l’assemblée nationale.

Ainsi, jusqu’à l’expiration de l’actuelle législature, il n’est plus possible d’organiser un référendum car celui-ci est conditionné par la réunion en congrès des deux chambres !

En conclusion ?

  1. Tout ce à quoi on assiste par rapport à la constitution n’est que de l’agitation, de la mauvaise foi, de l'aventurisme politique, et une véritable insulte au peuple souverain.
  2. Monsieur Kengo et ses sénateurs ont le devoir de reconnaître la caducité de leurs mandats. Il n’est pas exclu qu’un jour, il leur soit demandé de restituer  à l’état, les honoraires qu’ils continuent à toucher.
  3. Au lieu de jouer aux acrobates, monsieur Malu Malu et sa CENI sont dans l’obligation de planifier et d’organiser toutes les élections endéans 2016.
  4. Les partis politiques d’opposition doivent sensibiliser la population sur ces terribles anomalies,
  5. La population est en devoir de faire échec à toutes les gesticulations politiciennes qui tendraient, soit à modifier l’actuelle constitution, soit à la raser, pour les raisons que l’on connaît.

 

Bruxelles, le 24 septembre 2014

Cheik FITA

RD Congo. Impossibilité de réviser ou de changer de constitution avant 2016, voici pourquoi

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens