Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 08:51

Le 28 novembre 2015, le hold-up électoral de 2011 totalisera quatre ans. En même temps, le compte à rebours par rapport à  la fin définitive du pouvoir de monsieur Joseph Kabila ne se comptera plus en années, mois et jours, mais en mois et jours seulement.

Que retenir de ces quatre années ainsi que des dix autres précédentes ? Quel avenir pour la RD Congo pour cette dernière ligne droite ? Nous scruterons cela sous le prisme de la génération 18-33 ans.

On juge un pouvoir par ses réalisations pour la population, pour les citoyens, pour chaque catégorie de citoyens, pour chaque citoyen.

Quel bilan le régime finissant de Joseph Kabila laissera-t-il à la population ?

Ceux qui auront 18 ans en 2016, année des prochaines élections, avaient trois ans quand Joseph Kabila est arrivé au pouvoir.

Ceux qui avaient 18 ans en 2001, en auront 33 en 2016.

Quel regard cette tranche d’âge a-t-elle sur les 15 ans de présence du Raïs à la tête du pays ?

Quel est le parcours moyen de ces enfants qui avaient 3 ans  en 2001 et qui en auront 18 en 2016 ?

À travers toute la république, du nord au sud, de l’est à l’ouest, combien d’entre eux peuvent s’estimer heureux des années 2001-2016 pour ce qui suit :

Une bonne alimentation,

L’accès :

Aux soins de santé

À l’eau potable,

À l’électricité,

À l'école, 

À la sécurité des biens et de soi-même,

Au transport,

À un logement décent,

Aux bienfaits de la technologie,

À la culture et au loisir,

À l’information  et à la formation,

Aux bienfaits de la technologie,

À une vie familiale paisible ?

Celui qui était devenu majeur en 2001, a-t-il réalisé aujourd’hui tous ses rêves, grâce à l’état ? A trente-trois ans, peut-il estimer avoir eu tous les atouts comme tous les jeunes du monde ayant son âge, ou a-t-il l’impression d’être à la traîne ?

Constituant la majeure partie de l’électorat, les 18-33 ans doivent être conscients que leur vote fin 2016 signifiera soit la continuité du système en place, soit une véritable alternance pour donner la chance au plus grand nombre.

Voteront-ils pour le statu quo ou pour le changement ? Pour un changement réel, profond, des hommes, de systèmes et de méthodes de gestion de la res publica?

Compte tenu de leurs aspirations et de la vie de galère leur imposée, ils n’ont qu’un choix : voter pour le changement, la rupture.

Doivent-ils attendre le jour du vote pour prendre conscience de leur pouvoir ?

À près de 12 mois des échéances, pour tous les jeunes de 18 à 33ans, l’heure est venue de se mobiliser, de mobiliser.

C’est maintenant 12 mois avant le jour du scrutin, que les 18-33 ans, doivent prendre toutes les précautions pour sanctionner ceux qui durant 15 ans ont privatisé l’état à leur profit, insensibles à la misère des autres, à la misère du plus grand nombre.

Dans tous les quartiers, dans toutes les communes, dans toutes les villes, dans toutes les provinces, les 18-33 ans sont en devoir de dresser le bilan de  tout le système Kabila et de chacun de ses apparatchiks, d’en débattre et d’en évaluer l’impact.

L’heure est venue de surveiller la marche du pays pour les douze mois restants, en détectant et en dénonçant très tôt toute tentative, toute manœuvre des actuels dirigeants visant à se cramponner au pouvoir.

L’heure est venue pour se positionner très clairement dans un des deux camps, ou celui du changement et de la rupture avec la mauvaise gouvernance, ou celui du statu quo, de la fuite en avant.

Quinze ans de pouvoir s’évaluent en termes de milliers de kilomètres de routes et de chemin de fer, d’hôpitaux, d’écoles, de bourses d’études, d’habitations pour la population,  d’emplois créés…

Durant 15 ans, la population, qu’a-t-elle vue de tout cela ? Rien !

Par contre, durant quinze ans, les tenants du pouvoir se sont engraissés en pillant le pays, en bradant ses richesses et en clochardisant la population. Devraient-ils encore rester à la tête du pays après fin 2016 ?

Non. Car, cela signifierait que ce serait la porte ouverte à 15 nouvelles années de galère, d’injustice, de mépris du plus grand nombre. Un véritable danger.

Et le danger c’est ceci :

Ceux qui auront 33 ans en 2016, en auront presque cinquante, quinze ans après. Ils auront ainsi raté leur vie,  comme ceux qui ont 50 ans aujourd’hui ont raté la leur. Il  y a quinze ans, ils n’en avaient que 35, ils croyaient encore. Aujourd’hui, ils déchantent.

La génération 18-33 ans ne doit pas se faire d’illusion face aux éventuels discours mielleux de ceux qui veulent se cramponner. Non. La génération 18-33 ans doit se mobiliser et mobiliser toute son énergie, toute sa créativité pour que 2016, soit l’année de la rupture avec la bêtise, l’égoïsme et l’aventurisme dans la gestion de l’état, du bien commun, par une caste, pour une caste, contre le plus grand nombre.

Que dans les quartiers, les classes terminales du secondaire, les instituts supérieurs et les universités naissent pour  les 18-33 ans, des groupes d’échange et de réflexions; que tous ces milliers de groupes se mettent en réseaux. Que dans chaque groupe il y ait présence de différents profils et complémentarité.

Que dans les conversations de tous les jours, l’enjeu fin 2016 et l’état de la nation soient des sujets permanents de discussions et d’échanges dans les domaines suivants : politiques, économiques, sociaux et culturels.

Il est vrai, « Le pouvoir appartient au peuple ». Mais il n’y a qu’un jour par cycle de quatre ou cinq ans durant lequel le peuple a l’occasion de s’exprimer, c’est le jour des élections.

Lors des expériences précédentes, le peuple congolais a été floué. En tirant les leçons du passé, dès aujourd’hui, le peuple congolais doit déjà préparer ce prochain grand jour.

Et ce grand jour, le jour de l’élection, les 18-33 ans devront rester vigilents et collecter les résultats de tous les bureaux de vote à travers tout le pays, les rendre publics, et les protéger.

Avant d’y arriver, dès maintenant, la pression sur les gouvernants doit commencer.

La première pression, c’est de les obliger immédiatement :

  1. À promulguer le calendrier électoral,
  2. À commencer l’enregistrement des électeurs.

Oui, « Ngonga ebeti ». L’heure est venue, l'heure a sonné.

 

Bruxelles, le 9 novembre 2015

Cheik FITA

 

 

RD Congo 2001-2016. Génération 18-33 ans, gagnante ou perdante?

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens