Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 09:17
Billet. Étienne Tshisekedi « chasse » Joseph Kabila de la scène politique congolaise

En écoutant le message prononcé le mardi 4 octobre 2016 par Étienne Tshisekedi lors du conclave du « Rassemblement », Joseph Kabila, Président sortant de la RD Congo devra accepter une évidence : Le début de la fin de sa carrière en tant que premier citoyen de la RD Congo a commencé.

Arrivé au sommet de l'état par le concours de certaines circonstances, Joseph Kabila avait toutes les chances d'écrire son nom dans l'histoire de la RD Congo en lettres d'or.

Du fait qu'il se prénommait « Kabila », du fait qu'il était officier militaire et que la RD Congo était en guerre, les apparatchiks du pouvoir de l'époque n’hésitèrent pas beaucoup à le désigner comme successeur de Mzee Laurent Désiré Kabila, assassiné quelques jours plutôt. Quoique par la suite, les investigations montreront que cette ascension n 'était pas si accidentelle que cela et que quelque part, des cerveaux avaient planifié un certain nombre de choses.

Mais le jour de son accession au pouvoir, endeuillé par la disparition du Mzee dont le discours patriotique commencer à séduire, le peuple souverain n'avait pas dit non en voyant le nouveau monarque.

Parachuté à la tête du pays, Joseph Kabila ne se sentait pas redevable vis-à-vis du peuple congolais car, ce n'est pas lui qui l'avait hissé au sommet.

En 2003, le dialogue inter-congolais de Sun City conféra à Joseph Kabila une certaine légitimité. Il eut ainsi l'occasion de diriger le pays sous la formule 1+4. Ce régime avait pour mission de mettre la RD Congo sur la voie démocratique de la façon suivante :

- Recenser la population et le corps électoral,

- Faire adopter une nouvelle constitution par référendum,

- Organiser les élections en commençant par les locales pour terminer par la présidentielle.

À cette étape, Joseph Kabila aurait pu quitter la scène politique avec tous les honneurs, en ne se présentant pas, en se contentant d'être le pouvoir organisateur.

Hélas, il franchit pas. Et c'était le début d'une aventure. Pour quelle issue ? La scène politique congolaise de l'époque n'était pas vide : Antoine Gizenga, Zanga Mobutu, Kibasa Maliba, Jean-Pierre Bemba, Étienne Tshisekedi…

Pour devenir Président, Joseph Kabila devait surclasser tous ceux-là.

Deux anomalies majeures eurent lieu.

- Lors de la rédaction de la nouvelle constitution, Joseph Kabila n'avait même pas 35 ans. Tous les textes constitutionnels congolais précédents donnaient 40 ans comme âge minimum pour être candidat à la présidentielle.

La constitution en élaboration ramena l'âge minimum du candidat Président à 35 ans. Constitution taillée sur mesure ?

- Le cycle électoral décidé au dialogue inter-congolais de Sun City avait prévu de commencer par les locales, il commença par la présidentielle. C'était la décision du Lobby Louis Michel qui tenait la bourse pour l'organisation des élections congolaises de l'époque.

Malgré ces appels de pieds, Joseph Kabila avait encore la possibilité de sortir de la scène politique la tête haute en ne se présentant pas à la présidentielle. Durant ses cinq ans de règne, Joseph Kabila n'avait pas été un grand tribun capable de galvaniser les foules, bien au contraire.

Joseph Kabila devenu Kabange dans l'entre-temps pour des raisons évidentes, décida d'être candidat à sa propre succession.

On le verra affublé comme son ombre de Vital Kamerhe durant toute la campagne électorale 2006… Pour mieux se faire comprendre !

Qui dit campagne, dit bataille sans merci où tous les coups étaient permis.

Des questions surgirent :

- Au fait, qui est-il ce Joseph Kabila ?

- Quel est son cursus scolaire ?

- Est-il le fils de Laurent Kabila ?

- N'est-il pas un imposteur ?

- ...

Après la présidentielle de 2006, jouissant désormais d'une certaine légitimité des urnes, Joseph Kabila siffla « la fin de la récréation ».

Dans les faits, des appétits de pouvoir étaient apparus : tendance à concentrer tous les pouvoirs , bombardement de la résidence de Jean-Pierre Bemba son challenger de 2006, rétrécissement de l'espace de l'expression démocratique, embastillement des opposants...

Janvier 2011, en prévision de la présidentielle de novembre, Joseph Kabila envoie aux Congolais un signal sans équivoque :

L'article 71 de la constitution est modifié. Il était libellé comme suit «  Le Président de la République est élu à la majorité absolue des suffrages exprimés. Si celle-ci n'est pas obtenue au premier tour du scrutin, il est procédé dans un délai de quinze jours, à un second tour. »

Cet articles est ainsi modifié :

« Le Président de la République est élu à la majorité simple des suffrages exprimés ».

Oui, un seul tour au lieu de deux.

Novembre 2011, LA RD Congo assiste à un véritable hold-up électoral par un bourrage des urnes digne des républiques bananières.

Il aurait accepté la défaite, Joseph Kabila aurait pu encore être excusé.

Joseph Kabila entame un deuxième et hélas dernier mandat présidentiel.

Dès 2013, le spectre de la fin de ce deuxième et dernier mandat apparaît. Commencent de multiples manœuvres pour modifier la constitution jusqu'aux manifestations de janvier 2015 réprimées dans le sang.

Mi-2015, changement de stratégie : Joseph Kabila approche l'opposition pour un dialogue. Cela piétine durant une année.

En désespoir de cause, Kabila sort ses toutes dernières cartes : caporaliser la Cour Constitutionnelle et la CENI, acheter certains opposants pour un hypothétique « dialogue » pouvant lui donner une certaine légitimité ...

À ce jour, le dialogue versus Kabila-Kodjo balbutie risquant de se transformer en eau de boudin.

En date du 4 octobre 2016, vient alors le coup d'estocade qu’Étienne Tshisekedi assène à Joseph Kabila :

« - 19 septembre 2016 : avertissement,

- 19 octobre 2016 : carton jaune,

- 19 décembre 2016 : carton rouge,

- 20 décembre 2016 : dehors ! »

Durant les jours à venir, le combat de Joseph Kabila pour se cramponner au pouvoir risque de ressembler à celui de Don Quichotte contre les moulins à vents.

Le verdict est déjà prononcé, le peuple l'a entendu et va l'intérioriser :

- Étienne Tshisekedi vient de véritablement « chasser » Joseph Kabila de la scène politique congolaise.

C'est une véritable épitaphe politique de Joseph Kabila que le sphinx de Limete a prononcé .

Bruxelles, le 5 octobre 2016

 

Cheik FITA

 

Billet. Étienne Tshisekedi « chasse » Joseph Kabila de la scène politique congolaise

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens