Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 07:58
Octobre, novembre, décembre : une poudrière appelée RD Congo, quelle issue ?

Que se passera-t-il politiquement en RD Congo en octobre, novembre et fin décembre 2017 ?

Le régime de Joseph Kabila réussira-t-il à se maintenir à la tête de la RD Congo comme en fin 2016 ou, le peuple congolais, excédé par la roublardise, le mensonge et l'aventurisme du clan Kabila, réussira-t-il à balayer le système?

L'état des lieux

Il faut être aveugle, de mauvaise foi et cynique pour ne pas constater une évidence : à partir de ce mois d'octobre 2017, la RD Congo entre dans une zone de forte turbulence politique pour trois raisons très simples :

- Sur toute l'étendue de la RD Congo, du quartier à la présidence de la République, aucun dirigeant n'a un mandat du peuple,

- L'Accord politique signé le 31 décembre 2016 alors que le pays entrait dans une zone de turbulence similaire, n'a pas du tout été appliqué. La raison ? Le clan Kabila qui avait les manettes du pouvoir avait estimé qu'une fois la pression populaire tombée, il pouvait récupérer de la main droite, ce qu'il avait cédé de la main gauche dans l'Accord de la Saint Sylvestre.

- Comme tous les peuples du monde, le peuple congolais voudrait que ceux qui dirigent le pays à tous les niveaux, aient son mandat.

Les forces en présence

En RD Congo, il n'y a plus aujourd'hui que deux camps :

- Ceux qui soutiennent Joseph Kabila avec ses institutions périmées et sa vision à savoir : continuer à être au pouvoir au mépris de la durée de mandat,

- Ceux qui veulent le départ de Joseph Kabila du pouvoir au plus tard le 31 décembre 2017, et qui considèrent que Joseph Kabila et ses hommes ne pourront plus engager le pays au-delà de cette date buttoir.

La bipolarisation est presque totale. Il n'y a plus de place pour les « ni »- «ni ».

Problématique

Le pays peut-il indéfiniment continuer à fonctionner avec des imposteurs à tous les niveaux ? Non.

Au delà du 31 décembre 2017, les animateurs actuels de différentes institutions du pays auront-ils un brin de confiance du peuple ? Non.

Les anti-Kabila, à savoir essentiellement le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement et les mouvements de la société civile sont-ils disposés à prendre langue avec le clan Kabila pour un éventuel arrangement politique ? Jusque là non, et peut-être jusqu'au délai butoir du 31 décembre 2017.

Entre l'acceptation d'une situation de fait pourrie sous prétexte de « calme social », et la révolte contre l'arbitraire, de quel côté le peuple congolais penchera-t-il ? Du côté de la révolte.

Les détonateurs

Un certain nombre de faits peuvent être des détonateurs :

- Le comportement mafieux des Kabilistes et apparentés.

L'idéologie du clan Kabila étant : « Profiter au maximum de la caisse de l'état, se faire corrompre, détourner les deniers publics, empocher des commissions sur toutes les affaires…  » et souvent au mépris des pleurs et grincements de dents de la population, il n'est pas exclu qu'un excès de zèle quelque part puisse mettre le feu aux poudres. Il n'est qu'à voir le tollé soulevé par la décision du gouvernement Tshibala de mettre fin à la circulation des passeports.

- L'ambiance dans les stades avec les désormais habituels chants anti-Kabila. Un plaisantin peut toujours lancer un mot d'ordre anarchique qui pourrait facilement être relayé à la sortie du stade. Et les matchs de football, il y en aura beaucoup d'ici le 31 décembre. Les supprimer est impossible,

- La misère généralisée.

Le transport est difficile, les fonctionnaires sont mal payés, manger à sa faim devient une prouesse…

- La cohabitation richesse arrogante des membres du clan Kabila et vie de clochards de la population,

- Les laisser pour compte du kabilisme.

Le clan Kabila s'appelle pompeusement « Majorité Présidentielle ». Mais en réalité il s'agit d'une minorité qui profite des richesses du pays. Bien de petits politiciens ont rejoint le clan en vue d'éventuels profits. Qu'ont-ils gagné ? Des miettes avec en prime le mépris de la population.

En cas de choc frontal avec le peuple, ces petits kabilistes accepteront-ils de mourir pour Kabila, ou à la première salve, ne vont-ils pas prendre leurs jambes au cou, laissant ainsi les barons du pouvoir se faire démolir par la colère populaire ?

- Le jusqu'auboutisme de Joseph Kabila : à ce jour, le peuple scrute en vain un signe de la part du Président sortant disant assez clairement qu'il est disposé à quitter le pouvoir, à le laisser à d'autres.

Joseph Kabila aura-t-il la sagesse et la prévoyance de se prononcer à temps ou, faute de repères, s'y prendra-t-il trop tard, quand la situation aura atteint un point de non-retour ?

- Les mots d'ordre du « Rassemblement ».

Cette plate-forme avait promis une feuille de route reprenant des actions à organiser jusqu'au départ du pouvoir de Joseph Kabila. Le « Rassemblement » est dans l'obligation d'affiner ses stratégies et de les mettre en application rapidement. Si le « Rassemblement » et son jumeau que sont les mouvement citoyens manœuvrent bien, il sont en mesure de mettre dans les rues de Kinshasa deux à cinq millions de personnes. Avec un tel nombre de personnes, le régime de Kabila ne peut pas résister.

Est-ce possible ? Oui, tous les ingrédients sont réunis et en face, le fruit est tellement pourri qu'il suffit de bien secouer le cocotier pour que tout s'effondre.

Issue

Que l'on le veuille ou pas, entre le mois d'octobre et décembre 2017, la RD Congo sera une véritable poudrière, les lignes bougeront. Quelle sera l'amplitude de cette secousse ? Quels pourraient en être les dégâts?

Tous les signaux doivent désormais être attentivement scrutés, et aucun ne doit être négligé.

Bruxelles, le 3 octobre 2017

Cheik FITA

 

Octobre, novembre, décembre : une poudrière appelée RD Congo, quelle issue ?

Partager cet article

Repost0

commentaires

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens