Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

21 novembre 2018 3 21 /11 /novembre /2018 09:35
Elections congolaises de décembre 2018, nécessité d’une mobilisation de la diaspora

Le jeudi 22 novembre 2018 commence la campagne électorale pour les élections congolaises du 23 décembre 2018.

L’issue de ces élections aura-t-elle un impact sur la diaspora congolaise ?

La grande diaspora congolaise à travers le monde et spécialement en Europe, et en Amérique a-t-elle un devoir face à cela ?

Avant d’y répondre, des interrogations subsidiaires méritent d’être soulevées.

1. D’abord, faut-il qu’il y ait élections les 23 décembre 2018 ?

Oui, c’est le moyen le plus sûr de faire partir du pouvoir Joseph Kabila et son système.

Ensuite, c’est le souhait de la majorité des Congolais, sans compter les nombreuses victimes de ce processus électoral.

2. Les élections auront-elles lieu ?

Tout indique qu’à 90%, les élections auront bel et bien lieu le 23 décembre 2018. Peut-être pas des élections idéales. Mais des élections qu’il faut gagner.

3. La machine à voter sera-t-elle employée ?

Oui, le régime Kabila a mis le paquet pour imposer cette machine, et qu’elle soit employée. A part des slogans sans impact, les opposants à la machine à voter n’ont exhibé à ce jour aucune force capable de plier la volonté de la CENI, la Commission Electorale Nationale Indépendante. Comme le dit si bien un proverbe de chez nous : « Ce n’est pas parce que vous fermez les yeux, que la montagne qui est devant vous va disparaître. » Quand vous ouvrirez les yeux, la montagne sera toujours là ! Alors, autant ouvrir les yeux tout de suite.

L’opposition congolaise n’a à ce jour pas été en mesure de dépasser le niveau de slogan.

4. Pourrait-il y avoir un chaos le jour des élections ?

Oui, il y a beaucoup de probabilité que le jour des élections, il y ait des couacs. Du fait de la nouveauté de l’outil d’abord, du fait de la lenteur du passage de chaque électeur dans l’urne ensuite. Du fait de la mauvaise foi du clan au pouvoir enfin.

5. Le dauphin de Joseph Kabila pourrait-il sortir vainqueur de ces élections ?

Non. Parce qu’il est un inconnu d’abord, parce qu’ensuite le régime pour lequel il roule est très impopulaire.

6. Le régime de Joseph se prépare-t-il à frauder ?

Oui. La machine à voter a été introduite pour trafiquer les résultats. Si l’opposition n’est pas vigilante, le régime de Kabila opérera un forcing pour imposer son dauphin. Une fois cela fait, Joseph Kabila contrôlera tout le système, neutralisera le « Président » imposé, puis tentera de revenir. Et si Joseph Kabila revenait, ce sera pour un règne sanglant d’au moins 25 ans, à moins qu’une véritable révolution ne le chasse dans l’entre-temps.

7. Le régime de Joseph Kabila peut-il être arrêté le 23 décembre 2018 ?

Oui, à ce jour, seul tout le peuple congolais mobilisé à bloc est en mesure d’arrêter les manœuvres de Joseph Kabila. A condition qu’il y ait une très grande mobilisation de tous les Congolais le 23 décembre 2018 tant au pays qu’à l’étranger pour observer le scrutin, s’en approprier, collecter tous les résultats sortis de tous les 90.000 bureaux de vote.

  1. Cette mobilisation est-elle possible ?

Oui. A condition que tous les leaders politiques de l’opposition donnent le mot d’ordre d’abord, à condition que dans la diaspora, une autre mobilisation ait lieu pour rendre publics les résultats sortis des urnes et que l’opinion tant nationale qu’internationale soit alertée.

  1. Face à une telle mobilisation, le régime de Joseph Kabila pourra-t-il se plier ?

Oui.

  1. Est-il possible de prendre le régime Kabila à son propre jeu? Oui.
  2. Concrètement, comment y arriver ?Pour la diaspora, depuis un mois, à Bruxelles, la plate-forme « Antenne Monde de la société civile RD Congo » organise chaque samedi de 14h00 à 15h30 un sit-in dénommé « Tous électeurs ? Tous observateurs ! » à la place Lumumba de Bruxelles pour sensibiliser les Congolais sur la nécessité de mobiliser les frères et sœurs au pays.

(voir tous les articles à ce propos sur le site).

Suite à la tempête provoquée par l’issue du conclave de Genève, le samedi 17, il n’y a pas eu sit-in. Le samedi 24  non plus, il n’y aura pas sit-in. Mais l’action reprendra le samedi 1er décembre jusqu’au samedi 22 décembre, la veille du jour des élections.

  1.  
  2. La diaspora congolaise a-t-elle à ce jour une autre action en mesure d’influencer l’issue des résultats des urnes ?

Non. Le réalisme exige d’entreprendre une action faisable, que de courir derrière un vœu, noble certes, mais qu’on ne peut concrètement réaliser.

Ce ne sont pas vingt ou cent personnes mobilisées à Bruxelles qui modifieront le cours du processus électoral congolais actuel. Mais mille personnes mobilisés, oui. Autant si pas plus mobilisés à Paris, Londres, Montréal… Oui.

Ceci est donc un défi pour les Congolaises et Congolais de Belgique et d’ailleurs. La mobilisation de la diaspora n'est pas une nécessité, mais une obligation patriotique. L’heure est venue.

 Après le 23 décembre, ce sera trop tard.

Rendez-vous le samedi 1er décembre 2018 à la place Lumumba de Bruxelles.

 

Bruxelles, le 21 novembre 2018

Cheik FITA

Elections congolaises de décembre 2018, nécessité d’une mobilisation de la diaspora

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens