Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

20 août 2020 4 20 /08 /août /2020 07:10
Bruxelles. Une pétition pour la double nationalité en RD Congo sur orbite

Par Cheik FITA

Bruxelles, le 20 août 2020

Lors d’une conférence au Press Club Brussels Europe à Bruxelles le mercredi 19 août 2020,, Me Dieudonné Tshibuabua a annoncé la mise en ligne d’une pétition afin de recueillir 100.000 signatures afin d’exiger à l’assemblée nationale congolaise la revision d’un article de la constitution.

Lequel ?

Celui ayant trait à la nationalité.

Le plaidoyer de Me Tshibuabua vise essentiellement à ce que les Congolais qui ont acquis une autre nationalité (belge, française, américaine par exemple) ne puissent pas perdre leur nationalité congolaise d’origine, qu'ils aient la double nationalité.

Durant sa conférence Me Tshibuabua s’est longuement appesanti sur l’historique de la nationalité congolaise qui commence avec la création de l’Etat Indépendant du Congo par le Roi belge de l’époque, Léopold II. Il a également fait une analyse comparative entre les différents textes constitutionnels congolais en ce qui concerne la nationalité.

Cette acception a évolué avec le temps selon les textes constitutionnels respectifs qui régissaient le Congo.

Une fois indépendant, le Congo a rédigé sa première constitution, celle dite de Luluabourg. Et dans celle-ci, on retrouvait déjà la notion de nationalité une et exclusive.

Il y eut le règne de Mobutu qui eut à une époque comme Directeur de cabinet un certain Bisengimana, sujet rwandais avec ce que cela avait amené comme manœuvres dans la problématique de la nationalité pour certains étrangers…

Puis vint la guerre de l’AFDL qui amena dans ses bagages des sujets rwandais dont certains se revendiquaient Congolais.

En 1998, ce fut une autre guerre dite de libération conduite par des Rwandais qui avaient mis au devant quelques pantins congolais. Cette guerre se termina par le dialogue de Sun-City ou tous les va-t-en-guerre se mirent autour d’une table, chacun défendant ses intérêts visibles et cachés.

C’est ainsi qu’à l’issue du dialogue inter-congolais de Sun-City naîtra un projet de constitution qui sera l’ancêtre de l’actuelle constitution congolaise adoptée par référendum  en  2006.

Par rapport aux constitutions précédentes, Me Tshibuabua a relevé que cette dernière  contient un changement apparemment anodin : l'intrusion du mot "ethnies" alors que dans les textes antérieurs on parlait de "tribus".

Et voici ce que dit la constitution congolais actuelle à ce propos :

Chapitre 2 : De la Nationalité Article 10 La nationalité congolaise est une et exclusive. Elle ne peut être détenue concurremment avec aucune autre. La nationalité congolaise est soit d’origine, soit d’acquisition individuelle. Est Congolais d’origine, toute personne appartenant aux groupes ethniques dont les personnes et le territoire constituaient ce qui est devenu le Congo (présentement la République Démocratique du Congo) à l’indépendance.

Or, dans la constitution de Luluabourg, il était dit ceci :

Section II. De la Nationalité. Article 6. Il existe une seule nationalité congolaise. Elle est attribuée, à la date du 30 juin 1960, à toute personne dont un des ascendants est ou a été membre d’une tribu ou d’une partie de tribu, établie sur le territoire du Congo avant 1908. »

Ethnie n’étant pas synonyme de tribu, par quelle magie, y a-t-il eu ce changement ?

Qui en était à l'origine? Etait-ce innocent ?

C'est dans cet environnement que la pétition pour la double nationalité devrait être lancée.

Il faut l’épingler : Depuis plusieurs années, alors que des sujets notoirement connus comme Rwandais cherchent par tous les moyens à devenir des Congolais, pendant ce temps, des Congolais eux ont fui leur pays au point de se retrouver très nombreux à l’étranger. « Au moins dix millions » a affirmé Me Tshibuabua. Ils  sont devenus Belges, Français, Anglais, Américains… et ont ainsi perdu la nationalité congolaise.

Avec l’arrivée de Félix Tshisekedi à la tête du pays, de grandes ouvertures politiques ont lieu et il y a plus de libertés au pays. Et les anciens Congolais veulent revenir au Congo et redevenir Congolais... Tout en gardant la nationalité acquise ailleurs.

Pour cela, il faut surmonter l’obstacle constitutionnel. D’où l’idée de cette pétition.

Est-ce suffisant ?

L’orateur a affirmé que la constitution d’un registre national de la population serait d’une grande utilité dans ce combat car, chaque citoyen devra donner toute son identité à verser dans le fichier national… Bien d’aventuriers seront démasqués.

Au stade actuel, cela est-il vraiment suffisant ?

Ce qui a poussé l’Info en Ligne des Congolais de Belgique à poser la question de savoir s’il avait été mis en place un lobbying pour prendre langue avec différentes institutions de l’Etat congolais ayant en charge l’identification des Citoyens.

Cela était en cours selon Me Tshibuabua.

L’opinion congolaise est-elle préparée à une telle révision constitutionnelle ?

Depuis la guerre du RCD Goma en 1998, les Congolais sont allergiques à tout ce qui pourrait favoriser d’une façon ou d’une autre le Rwanda de Paul Kagame.

Un lobbying au profit des Congolais de la diaspora pourrait-t-il être bien accueilli au pays ?

La diaspora congolaise n’a pas bonne presse chez les Congolais vivant au pays. Déjà en 1997 à la chute de Mobutu, il y eut le phénomène « diassa-diassa » (diaspora déglinguée).

Avec  l’arrivée de Félix Tshisekedi au pouvoir, les membres de la diaspora congolaise qui se sont rués au pays, ont-ils meilleure presse par rapport à la génération de 1997?

Ensuite, il y a un autre goulot d’étranglement : les deux chambres sont à majorité kabilistes. Et c’est à elle que reviendra le privilège de réviser la constitution !

Par quelle magie ces deux chambres navigueraient-elles en faveur de cette loi ?

Enfin, il y a un effet collatéral qui pourrait subvenir.

Kabila étant parti du pouvoir à contrecœur, ses ouailles au parlement cherchent par tous les moyens à réviser la constitution au profit de leur « autorité morale ».

La dernière tentative a jeté la population dans la rue et il y a eu mort d’hommes. Ils semblent s'être ravisés. Pour toujours?

Et si d’aventure la pétition de la double nationalité réussissait à obtenir ses cent mille signatures et atterrissait  au parlement, cela n’offrirait-il pas aux kabilistes une brèche dans laquelle ils s’engouffreraient à cœur joie et tenter de réviser par la même occasion à la hussarde d’autres articles de la constitution ? Souvenons-nous du passage en force de 2011 de la présidentielle de deux à un tour, cela n'avait pris que quelques heures !

La problématique de la double nationalité ne se limite pas seulement aux Congolais. Elle est malheureusement empoisonnée par les visées expansionnistes du Rwanda qui tient à avoir des citoyens rwandais qui ont également la nationalité congolaise... Le changement de la loi sur la nationalité devrait-il  être pris à part, sans être  intégré dans toute la complexité politique actuelle en RD Congo?

Bruxelles. Une pétition pour la double nationalité en RD Congo sur orbite

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens