Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

Barack Obama en Normandie le 06.06.2014

president official portrait hires

Le 11 février 2014, lors de son séjour aux Etats-Unis, le  Président français François Hollande a invité Barack Obama pour le 70ème anniversaire du débarquement en Normandie en ces termes: "Je souhaite, Barack, que vous soyez là le 6 juin 2014, 70 ans après le Débarquement". Barack Obama a accepté..

FLASH-FLASH-FLASH

Le voyage aux USA de monsieur Tshisekedi reporté.

COMMUNIQUE UDPS VOYAGE TSHISEKEDI ajourné

BONNE ANNEE 2014--

Liste des 85 multinationales qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

 Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les Télévisions, les armes, missiles,…. Voici la liste des 85  multinationales (ci-dessous) mises en cause par l’ONU dans le pillage de la RDC et financement indirect de la guerre civile à l'est.

lire la suite en cliquant sur le lien suivant : http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

-------------------------- 

Vie de rénégat: 

MALU MALU cheikfitanews

En RD Congo, l'église désavoue l'abbé Malu Malu. (RFI)L'abbé Apollinaire Malu Malu a été désavoué par l'Eglise catholique. La conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), réunie ce samedi 29 juin 2012, a demandé des sanctions canoniques contre lui. Le prêtre avait été reconduit il y a peu à la tête de la commission électorale. Malu Malu perd, dans un premier temps, son poste de directeur général de l'institut panafricain Cardinal Martino. La CENCO demande aussi aux fidèles et aux « hommes de bonne volonté » d'être prêts à faire échec à toute manoeuvre de modification de la Constitution. source, RFI

1.Partant, le cas de Mr l’Abbé Apollinaire Malumalu, prêtre du Diocèse de Butembo-Beni qui a opté d’œuvrer au sein de la CENI sera pris en charge par son Evêque qui appliquera à son endroit les sanctions canoniques qui s’imposent.

1.Peinés par le cas très regrettable de l’engagement de Mr l’Abbé Malumalu à la CENI, les Evêques de la CENCO l’ont, pour leur part, démis de sa fonction de directeur général de l’Institut panafricain Cardinal Martino (IPCM).

1.Ce cas déplorable a donné aux Evêques membres de la CENCO, l’opportunité d’exhorter et de rappeler à tous les ecclésiastiques (prêtres, religieux et religieuses) la noblesse de leur identité dans l’Eglise et l’impératif d’honorer ses exigences dans leur vie et leur ministère. (extrait communiqué de la CENCO)

 ________________________

Cheik FITA contact téléphonique :0032495336519

Cheik FITA contact téléphonique :0032495336519


Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

 

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

 

Faites-vous recenser en ligne en cliquant sur le lien suivant

http://www.congolaisvivantaletranger.com/membre/inscription.php 

      pour plus d'info sur nous, veullez cliquer sur lelien suivant: 

http://www.cheikfitanews.net/article-debut-du-recensement-des-congolais-vivant-a-l-etranger-et-des-communautes-congolaises-de-l-etranger-99791809.html 

 

 

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 08:35
 
 
La supra-organisation belge « E-CA-CRE-AC » a ouvert la première de ses deux journées de conférence inaugurale ce jeudi 21 février 2008 dans le prestigieux cadre du Palais d’Egmond, 8, place du petit sablon dans la commune de 1000 Bruxelles.
 
Dès l’arrivée sur les lieux, on pouvait remarquer une présence discrète de la police : une fourgonnette et un véhicule banalisé garé non loin du grand portail.
Une fois dans le petit hall un service d’accueil avec liste imprimée de ceux qui avaient réservé.
Quelques congolaises à qui on refusait l’entrée me lancent comme mot de bienvenue : « On parle du Congo sans les Congolais, les blancs entrent, les Congolais restent dehors… » En effet, devant moi, mon confrère Cornélis Landu du Signal tente d’expliquer au service d’accueil, carte de presse à l’appui qu’il est journaliste congolais et que …Fin de non-recevoir.
Après avoir traversé la grande cour puis un couloir puis une autre cour et longé un bâtiment, nous accédons au hall de la grande salle de conférence. Des panneaux fléchés balisent le parcours Au pied des escaliers des hôtesses qui remettent des macarons et une belle farde chemise imprimée avec le logo et l’adresse de la méga-structure. À l’intérieur, les documents de travail nécessaires : programme, annonces…
La grande salle de conférence avec traduction simultanée est véritablement prise d’assaut. Toutes les places autour de la table ovale sont occupées. Les rangées qui sont derrières également.
À 9h35, Herman de Croo, ancien président du sénat belge et Président des journées ouvre la séance en français et néerlandais. Le Premier Ministre Guy Verhofstadt ne pourra pas être là pour le mot d’ouverture, retenu par les travaux de préparation du budget.
Lui succèdent au micro, Théodore Trefon, directeur de « E-CA-CRE-AC », le Ministre fédéral belge Charles Michel qui prononce le mot d’ouverture au nom de son gouvernement, Jean-Pierre MUTAMBA ambassadeur de la RD Congo « Au nom du Chef de l’Etat » Dans son credo : Un plan Marshall pour le Congo. A l’entrée de la salle de conférences, sur l’étalage d’autres livres et publications sur le Congo, soutenu par de grandes affiches publicitaires, « Le défi » un livre bi-lingue du diplomate congolais est bien visible !
Commencent alors la succession des conférenciers et des modérateurs. Deux pauses café et deux pauses « walking-lunch » bien arrosés de vin. Conséquences, quelques-uns uns d’entre nous piqueront par moments de petits sommes, généreusement retransmis par les écrans géants installés dans la salle bleue, où étaient « parqués » ceux qui n’avaient pu accéder à la grande salle.
QUEL EST L’ETAT DU CONGO AUJOURD’HUI ?
Plus d’un an après les élections, le constat est unanime : Le pays va mal. Insécurité par ici, députés provinciaux en babouches par-là, processus électoral non encore achevé, réseau routier quasi-inexistant, « L’état des routes démontre de la déroute de l’Etat » … Bref, la misère gronde, le peuple qui avait cru qu’après les élections il y aurait des changements dans son vécu déchante. Dans son ingéniosité légendaire, le kinois a inventé une astuce pour survivre : « Le sixième chantier ! »
Même l’abbé Malu-Malu, qui fut chef d’orchestre de la mise en place de ce qu’on appelle « les nouvelles institutions » y va de ses flèches. Malgré certains superlatifs en faveur des tenants du pouvoir de Kinshasa, Aldo AJELLO, ancien représentant du Secrétaire général de l’ONU pour le Congo n’a pas la langue de bois. Si l’armée congolaise est incapable d’assurer la sécurité et l’intégrité du Congo, c’est parce qu’elle est mal payée ou pas payée du tout. Alors que les milliers de « militaires fantômes » eux, sont payés eux. Sa solution ? Séparer la chaîne de commandement de la chaîne de paie.
Olivier Kamitatu, ministre du plan et le plus gradé des délégués du pouvoir était ainsi bien seul, face à ce tableau sombre de l’état de notre Nation. Au point que lorsqu’il intervenait, certaines salves d’applaudissements nous faisaient sursauter. Nous n’en avons plus l’habitude par ici : le soutien de quelques membres de la délégation venue du Congo sans doute.
Le troc dans le cadre de la coopération Chine-Congo est une couleuvre difficile à faire avaler aux congolais et aux nombreux hommes d’affaires belges présents dans la salle. Le ministre de l’AMP (alliance pour la majorité présidentielle) réplique : « Les Chinois ne construiront que 3.000 kilomètres de routes, le Congo a besoin de 52.000 kilomètres de routes. Notre coopération est ouverte à tout le monde… » Avec son budget d’à peine trois milliards de dollars (moins que le budget de certaines villes belges !) Que peut le pouvoir de Kinshasa ?
BELGIQUE : CARTES SUR TABLE
Depuis l’indépendance du Congo, les relations belgo-congolaises ont souvent été en dents de scie. Du temps de Mobutu, le Congo pouvait encore hausser le ton. Depuis, c’est le profil bas. Plus par désespoir, promesses électoralistes obligent, et même par maladresse diplomatique, que par stratégie politique, le pouvoir de Kinshasa s’est amouraché des chinois. La Belgique s’est alors rendu compte que bien de marchés congolais pourraient désormais lui échapper. Encore un peu ne taxerait-on pas les dirigeants du Congo d’ingrats ?
Mais les Belges, sont-ils francs ? Dans la communauté congolaise de l’étranger, l’annonce de cette conférence a énervé plus d’un. Comment les Belges peuvent-ils s’autoproclamer experts du Congo ? Quel est leur but, n’est-ce pas de tirer un profit économique au Congo ? Avec ou sans les Congolais ? Nous n’étions qu’une trentaine de noirs dans la salle qui contenait près de 240 personnes. Comment cela peut-il être interprété ?
Deux invités à la conférence n’ont pu venir de Kinshasa : le journaliste Ben Clet Kankonde du  journal Le Potentiel est l’un des deux. Le visa lui ayant été refusé parce qu’il n’a pas de compte en banque au Congo. Mais au Congo, il n’y a ni banque ni poste, ni … ni… On se souviendra que lors du processus électoral, les bailleurs des fonds avaient refusé qu’il y ait recensement général de la population. Et la Belgique était de ceux-là. Aujourd’hui, les effets pervers se font sentir.
Pour les élections, les congolais vivant à l’étranger avaient été écarté. Et aujourd’hui, et le pouvoir de Kinshasa, et le pouvoir belge leur font les yeux doux.
S’il faut une coopération entre la Belgique et le Congo n’est-il pas impérieux d’être à l’écoute les uns des autres ?
Pourquoi cette ruée vers Bruxelles des tenants du pouvoir de Kinshasa ?
Quel est l’agenda belge pour le Congo ?
Que veulent les hommes d’affaires belges ?
Qu’attend la population du Congo ?
Que veulent les Congolais vivant à l’étranger ?
Si la conférence de l’ « E-CA-CRE-AC » a permis un semblant de rencontre entre différents protagonistes, ne sied-t-il pas de mettre toutes les cartes sur tables, de tracer un cadre bien précis d’une nouvelle coopération entre le Congo et la Belgique.
À ce stade, chacun dit ce qu’il veut, écoute ce qu’il veut entendre de l’autre, ne retient que ce qui l’intéresse. Un véritable dialogue de sourd. Dans l’entre temps, des millions des congolais broient du noir, vivent au troisième millénaire dans des conditions antédiluviennes sur un sol qui procurent joie et bonheur à d’autres.
Le moment pour que tout cela change, n’est-il pas venu ?
 
Cheik FITA
 
Bruxelles, le 22 février 2008
 

Partager cet article

Published by Cheik FITA
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

ANNONCES...MESSAGES

Spectacle LISANGA et baptême livre MOINS HOMME: Par ALIMIA MONGALA
Extrait spectacle, Chanson Nicole , interview, témoignage Papa Paulin K. Lecture résumé "MOINS Homme" par Joël Kabemba

 

Cheik Fita : Kabila -Tshisekedi ,2 Profils , 2 Parcours/J'ai fait 1 choix délibéré
 

LIBERTE DE LA PRESSE . Charles Goerens, eurodéputé & ancien ministre luxembourgeois 

et Cheik Fita, dramaturge & Journaliste congolais 

 __________________________________________

LIVRE

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE ASSASSINÉE?

De Cheik FITA

(cliquez sur la couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

 Soutenez notre journal en ligne en achetant ce livre

Prix: 15 €

200 pages

En annexes, des photos

Points de vente actuels à Bruxelles: 

Chez Hermène Kaba, chaussée de Wavre

Maison africaine flamande KUUMBA

35 rue de la paix, à Matonge

Pour ceux qui sont en dehors de Belgique

Contactez-nous via le contact du site (en dessous du logo) 

Par mail : info.congolaisdebelgique@yahoo.fr

Phone : 0032495336519 

=======================

LIENS DE SITES

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.culturecongolaise.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog