Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

14 juin 2008 6 14 /06 /juin /2008 16:14

 
Pour un coup d’essai, les membres du CD&V, parti du Premier ministre belge ont réussi un coup de maître ce vendredi 13 juin 2008, dans leur tentative de rencontrer la communauté congolaise de Belgique.

Ils attendaient une centaine de personnes, ils se sont retrouvés face à trois fois plus.

Du coup, la salle des glaces du Centre Communautaire flamand 'De Markten' située au 5, place du marché aux grains à 1000 Bruxelles s’est retrouvée fort exiguë.

Pourquoi cette rencontre? Comment expliquer l’engouement des Congolais?

 Il est un peu plus de 19 heures quand madame Biwaka Masala Eme d’origine congolaise introduit la manifestation dans un court discours en néerlandais et en français.
Elle est directement suivie par Brigitte Grouwels, Secrétaire d’état au gouvernement bruxellois. Dans un discours franc et direct elle donne les principales raisons de cette rencontre:

·         Mieux se connaître

·         Aborder les problèmes communs comme l’immigration

·         Dissiper les préjugés

·         Tenir compte du rôle important de la communauté congolaise de Belgique, et à Bruxelles plus particulièrement.

·         Vivre ensemble et non cote à cote.

En passant, Madame Grouwels rappelle que le CD&V est le premier parti tant au niveau fédéral qu’au niveau régional en Flandre.

Cela suffit-il pour que les Congolais de Belgique connaissent et le CD&V, et la communauté flamande ainsi que toutes ces réalisations?

Sait-on par exemple qu’il y a à Bruxelles, capitale bilingue, 22 centres communautaires flamands comme celui où l’on était réuni?

Sait-on qu’il existe à Bruxelles onze centres flamands d’aide au seniors?

La barrière de la langue est à la base de cette ignorence. Ce ne serait pas une mauvaise chose que davantage de congolais maîtrisent le néerlandais.

Le CD&V est pour une société ouverte, non raciste, respectueuse de l’identité de l’autre et pour un respect mutuel.

La secrétaire d’Etat se demande: «Est-ce cette image-là qui est véhiculée dans la presse francophone?

Abordant la situation politique belge, madame Grouwels dit qu’il y a un malaise au niveau fédéral. D’où vient ce malaise ?

Pas du CD&V! Il se dit à tort que le CD&V est un parti séparatiste. Cela est faux. Via ses différents membres qui ont été Premiers ministres, le CD&V a beaucoup travaillé et pour l’essor de la Belgique, et pour son unité: Leo Tindemans, Wilfried Martens, Jean-marie Dehayne et maintenant Yves Leterme.

Le CD&V n’a pas de plan pour la fin de la Belgique alors que cela est une obsession pour certains partis politiques francophones.

Il n’existe pas de complot flamand. Ainsi pour elle, «Bye Bye Belgium», l’émission de la RTBF diffusée il y a un an n’est qu’une caricature flamande de mauvais goût qui n’a rien à voir avec la réalité flamande.

Ce que veut le CD&V, c’est plus de pouvoir aux régions et aux communautés. Et pas le pillage des caisses fédérales pour une région.

Parlant de son parti, madame Grouwels informe la communauté congolaise que le CD&V est un parti de membres. Il en a 80.000. avec sa présence à la primature, il compte dépasser le cap de 100.000. Et au CD&V, un membre a quelque chose à dire. Il y a toujours débat, ce n’est pas le chef qui décide. À Bruxelles, dans chacune des 19 communes, il y a une section du parti, et presque partout des élus.

Pour conclure, Brigitte Grouwels insistera sur le dialogue et la diversité de la population bruxelloise. Cette diversité devra être visible même dans le secteur de l’emploi, comme cela est le cas dans la société Colryuit par exemple.

Après Brigitte Grouwels, ce sera au tour de la sénatrice Sabine de Bethune de prendre la parole afin d’aborder le volet de la politique internationale. Et pour cause, elle est membre de la commission des relations extérieures au sénat!

Pour l’occasion, seront bien sûr abordées, les relations belgo-congolaises qui connaissent actuellement un pic de fièvre.

Dans l’accord gouvernemental, il est écrit que le Congo est une grande priorité pour la Belgique: un partenariat dans le dialogue, non exempt de critique. Madame Grouwels confirmera que le message de monsieur De Gucht au pouvoir de Kinshasa avait fait l’objet d’un consensus au gouvernement:

·         Deux ans après les élections, le démarrage du Congo est lent. C'est une évidence,

·         Plusieurs indicateurs sont au rouge

·         La corruption est toujours omniprésente

·         La bonne gouvernance laisse à désirer

Néanmoins, tout cela doit être quelque peu relativisé. On n’en est pas encore à la gabégie. Il sied donc d’arrêter le dérapage à temps. D’où ce discours critique. Mais cela devrait-il déboucher sur la diabolisation?

Le dialogue entre le Congo et la Belgique doit continuer. Mais pour qu’il continue, doit-on rompre le contact?

Sinon, cela ne risque-t-il pas de devenir pire qu’avant?

La Belgique étant encore membre non permanent du conseil de sécurité de l’ONU, elle ne manquera pas de proposer les problèmes du Congo à l’ordre du jour et plus particulièrement les problèmes d’insécurité surtout à l’Est, ainsi que les violences.

Et la meilleure proposition pour sortir le Congo du bourbier est de dresser un plan avec des indicateurs clairs comme ceux concernant la corruption, la bonne gouvernance. Et si le chemin est bien balisé, d’ici cinq à dix ans, bien de choses peuvent changer positivement au Congo, en commençant par le bien-être de la population. En passant, il faut signaler que plus de 80% des congolais vivent en dessous du seuil de pauvreté.

En ce qui est de la coopération au développement, lors de la dernière conférence des ambassadeurs belges au Palais d’Egmont, Charles Michel, Ministre de la coopération au développement a donné des chiffres on ne peut plus clairs: 2/3 des investissements belges vont vers l’Afrique centrale. La Belgique est le troisième intervenant financier au Congo après les USA et la Grande-Bretagne. Ainsi, chaque belge contribue avec 10 € dans la coopération avec le Congo.

Il y a une centaine de boursiers congolais en Belgique, plus de 35 ONG actives au Congo, près de 170 actions, et une coopération poussée avec les universités.

Le quatrième orateur sera le député régional Walter VANDENBOSSCHE. Il insistera sur l’appui des initiatives, et l’appui des projets de la diaspora au pays.

La rencontre étant conçue comme un moment d’échange, à 20heures 15 commence la série de questions-réponses.

Les sempiternels problèmes qui minent les communautés étrangères sont abordés: équivalence des diplômes, segrégation à l’emploi, régularisation des sans-papiers ou des personnes étant arrivées en Belgique avec un visa étudiant.

Quoique la rencontre était placée sous le thème de la vie commune en Belgique entre communautés, les problèmes congolais brûlants de l’heure n’ont pu être évités:

·         Elagage subtil de la constitution congolaise des articles ayant trait à l’appartenance congolaise de son sol et de son sous-sol. Conséquences, on assiste à une véritable coupe-règlée du territoire national par des «investisseurs» sans scrupule. Se procurant au musée Tervuren des cartes géologiques du Congo, ils se rendent chez nous pour exiger des portions bien précises de terre afin d’y mener leurs activités… Un véritable «Far-West!» Et… curieusement, cette constitution avait été boutiquée quelque part en Belgique pour être ensuite poussée du bout de bras au Congo vers le référendum. Hasard? Calcul?

·         Le rôle ambigu de la Belgique dans la politique congolaise lors de différentes crises: indépendance, accession de Mobutu au pouvoir en 1965, processus démocratique. Jusqu’à quand ce jeu de dupes? Et en 2008, cela fait exactement un siècle que cela dure!

·         La situation des droits de l’homme plus que préoccupante. On ne tue pas seulement à l’Est, on tue aussi à Kinshasa, on musèle la presse, on transforme la chaîne de télévision nationale en propriété d’un seul courant politique, on bastonne les opposants, on interdit les marches, on traque les défenseurs de droit de l’Homme. Ni la terre, ni l’homme ne sont respectés!

·         La situation moribonde du pays et la nécessité d'une implication des congolais eux-même dans le sauvetage du pays,

·         La décapitation de la démocratie par l’arrestation en Belgique du leader de l’opposition de Bemba.

Dans leurs réponses, les membres du CD&V reconnaissent qu’ils ne sont pas nécessairement au courant de tout ce qui se trame au Congo. En cas de nécessité, ils en saisiraient le parlement ou interpelleraient les membres du gouvernement.

Pour ce qui est du cas Bemba, la Belgique est signataire de la charte de la CPI et elle ne peut que s’éxécuter face à un mandat de cette cour. En outre, avec la séparation des pouvoirs, l’exécutif ne peut interferer dans un dossier judiciaire.

En conclusion, madame Sabine dira qu’une des meilleures pistes de sortie du bourbier pour le Congo, c’est l’émergence d’une société civile forte, véritable contrepouvoir et qui peut être soutenue, étant le plus proche de la population

L’autre défi reste la création d’une structure formelle de la communauté congolaise de Belgique qui serait ainsi une interface crédible entre les autorités belges et la communauté.

Vers 21h30, avant le verre d’amitié, la séance est clôturée par la remise d’un cadeau de la communauté congolaise de Belgique, aux représentants du CD&V.

En filigrane de la manifestation il peut être retenu ceci:

·         La communauté flamande, via le CD&V a amorcé une opération de séduction vers notre communauté ici en Belgique.

·         Il est un fait, la communauté flamande a plusieurs lignes budgétaires qui peuvent contribuer aux différents projets de congolais tant ici en Belgique qu’au Congo.

·         L’obstacle de la langue devra être surmonté. Ceux des congolais qui vivent en Flandre parlent néerlandais. Mais ceux de Bruxelles, presque pas.

·         En prévision des prochaines élections régionales, si le parti flamand concrétise ses différentes propositions, nous assisterons à quelques surprises dans le score des candidats congolais alignés dans les partis francophones

·         La communauté congolaise de Belgique étant en majeure partie opposée au système politique congolais, le CD&V et les partis flamands gagneront à être rigoureux vis-à-vis de la navigation à vue du pouvoir de Kinshasa.

·         Et les congolais de leur côté, sauront-ils surmonter la poursuite de leurs petits intérêts égoîstes et ainsi que certains appétits ridicules de leadership, pour désigner enfin un comité directeur de la communauté, condition sine qua non pour être pris au sérieux par les différents partenaires? Nous avons beau être nombreux en Belgique, mais nous restons toujours un conglomérat de groupuscules incapables de fédérer leurs énergies pour le bien supérieur de tous.

Cheik FITA

 Bruxelles, le 14 juin 2008

 



  

Partager cet article

Published by Cheik FITA
commenter cet article

commentaires

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens