Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 12:26


  

 

 

La huitième édition de « Matonge en couleurs »  s’est déroulée comme toutes les années : flot incessant de visiteurs, musique à tue-tête, barbecue, bière à flot.

C’était l’occasion de rencontrer de personnes que l’on avait perdues de vue depuis des mois, voir des années…

Stars, politiques, parents, belges anciens du Congo ou mariés à des congolaises,  jeunes, enfants et même bébés en poussettes, personne n’a manqué à l’appel. La  nostalgie du bled natal était palpable.

Au-delà de la fête, « Matonge en couleurs » tangue désormais entre deux pesanteurs : Le défouloir d’un côté pour les visiteurs dont le plus gros contingent est constitué des congolais, le business pour les organisateurs et les propriétaires des stands, les marchands ainsi que les petits vendeurs d’un week-end.

Qu’est-ce qui fait courir les Congolais ?

Celui qui a vécu à Kinshasa sait qu’à Matonge, la vie ne s’arrête pas. Bien de choses sont disponibles : boisson, musique, brochettes, filles de plaisir, vendeurs à la criée, petites affaires… Vingt-quatre heures sur vingt quatre. Il y a ceux qui y atterrissent  à la tombée de la nuit, il y a aussi ceux qui n’y arrivent qu’au-delà de minuit, et ceux bien sûr qui n’en partent qu’après le lever du soleil.

Oser transporter à Bruxelles cette ambiance pour quarante-huit heures, c’est pratiquement ramener dans les bagages un grand désir et ses travers : celui de se défouler. Le programme prévoyait vingt-trois heures pour plier bagages ? Les décibels des podiums pouvaient être arrêtés, mais les « ambianceurs » n’étaient pas disposés à rentrer dormir comme des curés. Dans la nuit du samedi au dimanche, quand nous avons quitté les lieux vers deux heures du matin, il y avait toujours autant de gens sur chaussée de Wavre que vers vingt-deux heures !

De plus en plus de filles et femmes à l’habillement suggestif occupaient le terrain. À chacun ou chacune sa marchandise à brader, brocante oblige.

Le dimanche soir, la police a fait de son mieux pour faire respecter l’heure de la fin : plus de barbecue après 22 heures sous peine d’amendes, plus de musique. Mais le public lui est bien resté durant très longtemps…. 

Dans cet environnement socioculturel, ici à Bruxelles, un phénomène social est apparu et qui mérite d’être épinglé : la poussée des jeunes d’origine congolaise, filles et garçons.

À la fête de « Matonge en couleurs » il était loisible de s’en rendre compte. Très nombreux, par grappes entiers,  surtout autour du podium de musique qui a été installé cette année à la place Fernand Cocq, loin de la sortie de la bouche du métro, vrai centre nerveux de « Matonge .» Très accrochés à la musique de leurs stars locales, s’abreuvant de la rythmique, des paroles, et des mélodies dispensées. Qu’ont-ils comme problèmes ou préoccupations ? Quelle influence cette proximité a-t-elle sur leur comportement d’aujourd’hui ou de demain ? Que se disent-ils entre deux morceaux de musique?

Leur habillement actuel surtout en été, très suggestif et qui, à défaut d’exhiber  complètement certaines parties du corps, les met expressément en évidence est-il innocent ?

Quand au business, il doit bien être présent mais jusqu’à quelles limites ? Sur les affiches et autres supports publicitaires, un certain flou apparaît dans la dénomination de l’événement. De Matonge en couleur on glisse subtilement vers d’autres dénominations, en prenant soin de garder le mot « Matonge » quelque part. C’est cela la vache à lait : supprimez Matonge, vous n’aurez plus le flot de milliers de congolais qui viennent dépenser sans compter.

Y a-t-il quelque part tentative de détourner l’idée originale telle que l’avait conçue monsieur Kungu, initiateur du projet ? La propriété intellectuelle a ses droits.

L’évènement ne devrait-il pas être organisé en tenant compte de la donne congolaise ? Devons-nous rappeler qu’en 2004, la tension politique au Congo avait failli s’inviter à « Matonge en couleur » ? Il n’est pas prudent de perdre la mémoire.

« Coupez les racines d’un arbre, et vous n’aurez plus de fruit. »

Bien de personnes impliquées dans les coulisses de l’événement « Matonge en couleurs » ou en tirant forts dividendes semblent ignorer cela. Pour preuve, cette anecdote :

Le lundi 23 au lendemain de la fête, sous nos yeux, un commerçant de nourriture exotique balance un paquet de tracts d’une manifestation congolaise prévue pour le 28. Logiquement, pour lui, la fête est terminée.  Je lui fais remarquer :

- La manifestation annoncée sur ce tract n’a pas encore eu lieu.

Il me répond :

-         Il y en avait beaucoup.

Je lui rétorque :

-         Alors, il faut restituer les tracts aux propriétaires, ils ont dépensé de l’argent pour imprimer cela.

Il veut discuter. Je sors mon appareil photo. Quand le flash crépite, il prend ses jambes au cou et s’abrite rapidement dans le magasin.

Moralité ?

Tant qu’ils sont clients et déboursent, les Congolais sont bons. Après ? Leurs problèmes, à la poubelle !

 

Cheik FITA

 

 

Bruxelles, le 25 juin 2008


PHOTOS DU DESSUS : DZANI MPIANA, WABABECKAM, et KUNGU
photos ci-dessous
Hélène Madinda du L'espace Matonge, Gisèle Mandaila, Stella Mandaila
l'artiste Jadis
des clientes attendant d'être servies
Ghislaine Molai
WABABECKAM en pleine exhibition

  

 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

commentaires

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens