Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 19:40
   

Près de quatre-vingt congolaises ont posé ce vendredi 27 juin 2008 à Bruxelles un acte qui aura sûrement un impact sur la marche socioculturelle voire politique du Congo : la signature de la charte du FIREFEC, «  forum inter-régional des femmes congolaises .»

 

L’événement a eu lieu à l’Université Libre Internationale de Bruxelles, au n° 1 de la Rue Defacq dans la commune d’Ixelles.
Dans son mot d’introduction, madame Marie-Claire Ruhamya a commencé par remercier celles et ceux qui les ont assistés pour réussir la manifestation : le professeur Arthur Yenga de l’ULI grâce à qui la salle a été disponible, les personnalités invitées mais empêchées. Certaines comme Joëlle Milquet ou Didier Reynders enverront leurs représentantes. Véronique Lefrancq pour la présidente du CDH, et Gisèle Mandaila pour Didier Reynders. Madame Ruhamya donnera ensuite les raisons ayant poussé les femmes congolaises à mettre en place cette structure : la prise de conscience de la situation dramatique, la nécessité d’agir ensemble, l’incontournabilité d’une synergie « Organisations féminines de Belgique-Organisations féminines du Congo ».
La parole sera ensuite donnée aux représentantes de chaque province pour présenter leurs membres ainsi que les problèmes rencontrés par les femmes de leurs provinces d’origine. Aucune province n’a donné un tableau exempt de la bêtise masculine : Horreur, Horreur, Horreur !
Quelques invitées prendront la parole dont les représentantes des deux vice-premiers ministres belges ainsi que madame Biebie de Kinshasa.
Puis viendra la signature de la charte par le comité organisateur ainsi que les déléguées de chacune des onze provinces du Congo.
Un cocktail sera enfin servi, à l’issue de la manifestation..
Quel est le contenu de la charte ?
Celle-ci comprend cinq parties :

-1. Le constat 

de l’instabilité latente et de la persistance de la guerre en RD Congo

des actes de viols et de violences massives perpétrées à l’encontre des jeunes filles, des femmes et même des hommes

de l’extrême pauvreté

de la sous représentativité des femmes dans les instances nationales

 

2. de la prise de conscience des femmes congolaises face à leur rôle et à leurs responsabilités dans le développement de la nation.
3. de la décision de créer une dynamique d’action
4. de l’engagement d’œuvrer pour la promotion des droits humains, de mener des actions de lobbying…
5. du soutien des actions des femmes du terrain….
D’où tire origine cette structure ?
C’est depuis près de six mois que des congolaises de Belgique se réunissent régulièrement pour échanger sur la situation dramatique que traverse le Congo notre pays et plus particulièrement sur le sort peu enviable réservé par les hommes aux femmes à savoir : viols, tueries, humiliation…
Il y a eu des discours, des résolutions, des professions de foi et à la clé ? Rien ! Les hommes détiennent les commandes de la quasi-totalité de toutes les manettes du pouvoir. Et à leurs compatriotes femmes, ils n’assurent ni sécurité, ni vie décente, ni respect. Ceci est l’expression d’un véritable ras-le-bol. : Comment peut-on prétendre diriger un pays et assister à ce sort si peu enviable de ses compatriotes femmes ?
« On n’est mieux servi que par soi même dit-on. » Les femmes congolaises de Belgique sont arrivées à la conclusion que si elles devaient attendre que leurs compatriotes hommes résolvent tous ces problèmes inhumains, les poules risquent d’avoir des dents.
D’où la nécessité de s’unir pour mieux résister à l’agression masculine. Oui, les violeurs, c’est des hommes ! Et c’est parce que les femmes sont isolées que bien d’hommes, surtout en uniforme se permettent de transformer les femmes congolaises en objet de défoulement sexuel , pire en bétail de boucherie.

Les récits et témoignages entendus sont unanimes : Du Bakongo à la province orientale, de l’Equateur au Katanga, de Kinshasa au Sud-Kivu et Nord-Kivu, du Bandundu au Maniema en passant par les des deux Kasaï, la détresse est la même : on tue, on viole, on humilie impunément. Encore un peu on dirait que les hommes sont solidaires entre eux dans cette sale besogne car, les bourreaux circulent toujours librement !
Il faudrait être de pierre pour ne pas laisser couler des larmes quand on entend et on écoute tous ces récits pathétiques et dramatiques.
Pourtant, cela continue ! Au moment où nous couchons ces lignes, quelque part dans le grand Congo, une femme ou une fillette est violée ou tuée, peut-être sous les regards impuissants de ses parents. Et c’est ainsi depuis des mois, des années. Cela risque d’être ainsi durant des mois, des années.
« Fini les larmes, maintenant, nous nous battrons ! » Poing fermé, tel est le cri d’une dirigeante du caucus des femmes congolaises de Kinshasa qui était sur le podium. Et dans son regard, une grande détermination.
Y a-t-il des hommes au Congo ? Si vraiment il y avait des hommes au Congo, notre pays en serait-il arrivé là ? Quand on dit à quelqu’un, « Tu es un homme ! » Qu’est-ce à dire ? Et dans sa subtilité, la langue française permet de dire ceci, même à une femme, à l’occasion d’un acte de bravoure: « Tu es un Homme ! »
À l’occasion de la signature de la charte du « FIREFEC », ne devons-nous pas tous nous lever et dire à nos compatriotes femmes : « Vous êtes des Hommes ! »
Et alors, en tirer toutes les conséquences : Nous, nous ne sommes pas des Hommes ! Sans pour autant dire que nous sommes des femmes… heureusement !
En fait, si nous étions des hommes, comment pouvons-nous justifier cette humiliation du pays : son occupation durant des années par d’autres hommes… Comme nous pourtant ! Et cela a été le déclic de toutes ces souffrances que subissent les femmes congolaises aujourd’hui !
Si nous étions des hommes, comment expliquer qu’ici en Belgique par exemple, ce soient des femmes qui réussissent à s’entendre, à mettre une structure représentative de toutes nos provinces ?
Si nous étions des hommes, comment expliquer que nous ayons si difficile à réunir autant de personnes lors des rencontres touchant à l’honneur et à l’image de notre pays ?
Nous pensons qu’il est grand temps que les hommes congolais de toutes les corporations et de tous les âges parviennent à se fédérer tous dans une structure de la société civile, susceptible de servir d’interface pour les organisations de la société civile au pays, et leurs permettre de soutenir la population pour qu’enfin la misère, l’insécurité… prennent fin et que le Congolais soit content de vivre heureux sur la terre de ses ancêtres si généreusement pourvue par la providence.

 

Cheik FITA
Bruxelles, le 27 juin 2008

 

NOTA
Une version « papier » sera diffusée et qui reprendra plusieurs photos de participantes, ainsi que les déclarations des déléguées de toutes les provinces
Renseignements au 00 32 495 33 65 19 E-mail : cheik-fita@myway.com

 





 

 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

commentaires

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens