Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 10:20






 

 

Monseigneur Monsengwo archevêque de Kinshasa a tenu une  conférence de presse ce lundi 03 novembre 2008 à Bruxelles, au siège de la Conférence épiscopale de Belgique.

Initialement prévue au  21 rue aux vieux grains à 1000 Bruxelles, pour des raisons de sécurité, cette conférence de presse a été délocalisée. Malgré cela, à part la presse, certains compatriotes de Belgique très impliqués dans les actions pour le changement, avaient pu trouver le lieu et entrer dans la salle : Docteur Loseke, ancien ministre du gouvernement Tshisekedi, Dr Isabelle Kidisho d’une plate-forme des femmes, Samson Cibayi de la dynamique de combat, Jean-Pierre Samba du mouvement pour la révolution des mentalités…

Compte tenu de l’envahissement évident et arrogant  de notre territoire et de la catastrophe humanitaire qui en résulte, la notoriété de Monsengwo, ses analyses pointues et sa connaissance des problèmes congolais  n’étaient pas étrangers à cet engouement.  

Il était évident que les questions suivantes n’auraient pas manqué d’être posées :

 

Pourquoi y a-t-il près de deux millions de déplacés congolais dans la guerre de Nkundabatware à l’Est du Congo ?

Kagame est-il innocent ?

Le régime Kabila est-il  irréprochable ?

Quels sont les intérêts de certains pays ?

Quelle doit être l’attitude du Congolais ?

Pourquoi la Monuc n’est-elle pas si efficace ?

Quels sont les agendas cachés des uns et des autres ?

À quoi rime le ballet diplomatique actuel ?

 

Comme l’a si bien dit ce même lundi  le commentateur du journal de 13 heures, de la chaîne de télévision belge, RTL-TVI, à toutes ces questions et à bien d’autres, Monseigneur Monsengwo « n’a pas eu la langue de bois »

 

Il est 10h45 quand Monseigneur Monsengwo entre dans la petite salle d’une trentaine de places. Il est introduit par un prêtre belge qui nous donne les raisons de la présence de Monseigneur Monsengwo à Bruxelles : Il revient du Synode des évêques à Rome.

C’est donc en toute logique que Monsengwo nous parle du Synode d’où il revient : sa signification, sa structure, son mode de fonctionnement, le thème qui y a été abordé… Trois évêques africains dont Monseigneur Monsengwo y siègent.

 À onze heures sept, le modérateur, l’Abbé Claude Musimar donne la parole au premier intervenant, Sébastien Mayard du journal La Croix.

«  - Quel appel lancez-vous aux ministres européens qui se réunissent à Marseille à propos de la situation qui a lieu à l’Est du Congo et dont les tristes images font la une de la presse actuellement ? »

Pour Monsengwo, quand les gens meurent, il faut les secourir. Il y a en ce moment, 1,6 millions de Congolais qui ont été contraints de fuir leurs villages à cause de la soldatesque de Nkundabatware. Mais cela est un épiphénomène.

Les raisons profondes sont l’ensemble de violation de la parole donnée par les protagonistes, l’infidélité à sa signature. En novembre dernier, il y avait eu les accords de Nairobi. En janvier il y a eu les accords de Goma. Et la suite ? « Pact sunt servanda ». tant qu’on ne sera pas fidèle à ses accords…

Aujourd’hui dans la situation du Congo, le droit international est piétiné : l’intégrité et la souveraineté du Congo ne sont pas respectées. Pourquoi certains devraient-ils se donner le luxe de transférer chez les autres leurs problèmes ?

Oui, il y a le droit du peuple,

Oui, il y a le droit des minorités.

Mais en RD Congo, toutes les ethnies sont des tribus minoritaires. Faut-il tuer 4.000.000 de personnes en 10 ans pour défendre une minorité ?

Au vu des moyens mis en jeu, c’est trop.

Droit des groupes humains ?

Les Tutsis ont droit à la vie

Les Tutsis congolais ont droit à la vie.

Les Tutsis rwandais ont droit à la vie.

Et les Congolais ?

… Habiter le Congo, c’est se soumettre aux lois du Congo.

 

Comment arriver à la  fin des massacres ?

les Hutus peuvent rentrer au Rwanda, avec la présomption d’innocence, et en cas de jugement, ils ont droit à un jugement équitable, pas un jugement politique.

Il y a eu des conférences nationales un peu partout en Afrique, il faut qu’il y ait un dialogue inter-rwandais dans l’équité et la concorde pour résoudre les problèmes qu’il y a entre les deux ethnies.

Au Congo, sur les quatre cents ethnies, il n’y en a que quatre qui se tirent dessus, les Hema et les Lendu, les Hutus et les tutsis.

 Négociations ?

Oui mais l’intégrité et la souveraineté de la République démocratique ne sont pas négociables.

Et le ballet diplomatique actuel ?

 

Tous ces diplomates qui bougent autour du Congo doivent avoir à l’esprit une seule chose : le droit doit être respecté sinon les décisions seront subjectives.

La guerre de Nkundabatware, est-ce une progression dans notre démocratie ou un recul ?

Il y a la guerre chez nous depuis 1996, aucun problème n’a été résolu. Aujourd’hui, la guerre ne résout aucun problème.

Se faire justice dans un Etat de droit est une mauvaise piste. Et on ne peut pas rêver à accéder au pouvoir par les armes.

Quid de la rencontre avec les Congolais de Belgique?

Lors de la messe de la Toussaint, l’eucharistie a été perturbée. Dans l’église, c’est le prêtre qui a le monopole de la parole.

« on ne revendique pas ses droits en ne respectant pas les droits de Dieu » De telles attitudes ne sont pas pour faciliter les rencontres.

A propos des causes profondes

Monseigneur Monsengwo énumère :

  1. Vouloir défendre sa nationalité contre son pays.
  2. Se faire mettre en place par des gouvernements étrangers. On devient alors soumis à ce pays
  3. Donner le pouvoir aux belligérants comme cela l’a été lors du 1+4 a été un mauvais signal pour la démocratie.
  4. Les appels de la Cenco en 2005 et 2006 n’ont pas été entendus.
  5. La manière de faire les dernières élections a été critiquée, en vain.
  6. Lors des accords de Sun city, les congolais dialoguaient au nom des autres. Entre eux, les vrais Congolais qui aiment le Congo ne seraient jamais arrivés à un schéma du type 1+4
    La situation à l’Est, est-ce un problème intérieur ?
    Ce  sont des problèmes de gros sous. La  communauté internationale est en plein dans les affaires.

Quid des contrats chinois ?

La Cenco a eu à se prononcer sur ces contrats ainsi que tous les autres contrats léonins. Ils sont pour quelque chose dans la guerre à l’Est? Ce n’est pas exclu.

 Compte tenu de l’entêtement de certains de nos voisins à envahir notre pays, ne devrons-nous pas ériger un mur entre nous, comme l’a fait Israël ?

 

Un mur ?

Dieu est trinité, Dieu est famille. Faut-il haïr les autres ? Non. Il ne faut pas  rendre le mal pour le mal. Les chrétiens des 4 pays sont une famille( RD Congo, Rwanda, Burundi, Ouganda) Il y a conflit entre l’État Rwandais et l’Etat congolais, pas entre les peuples. Ils restent nos frères. Il faut une démarche de conversion à l’instar de celle de Moïse. Et une phrase à méditer :  « Je vous donne la vie et la mort. choisissez »

Comment interpréter le mouvement des  populations congolaises à l’Est ?

Un politicien ne révèle jamais ses intentions. Les  intentions des uns et des autres apparaissent.

La population bouge.

Quand  il y a un vide ? On le comble ! Ceux qui font la guerre le savent. La communauté internationale est au courant de cette volonté de balkanisation par une immigration illégale.

 

Quid de la Monuc ?

À cette question Monseigneur Monsengwo a préféré donner l’exemple des commandos que la Grande-Bretagne avait envoyé en Sierra Leone. Très vite la situation avait été matée. Pourquoi les occidentaux n’envoient-ils pas leurs troupes autrement plus efficaces au lieu de tout laisser aux armées des pays du tiers-monde ?

Message de soulèvement ?

Au vu de la carence de leadership à la tête du pays, le président de la dynamique de Combat demande à Monseigneur Monsengwo, compte tenu de son charisme,  de lancer un message de soulèvement populaire.

      « Que faites-vous ici ? Venez vous battre avec nous au pays »

Référence est faite au message donné à la population de Kinshasa le 3 février au stade : « Kinshasa telema… »  Gentiment, Monsengwo rappelle trois choses :

-         il n’est pas la Cenco,

-         il a un autre style,

-         il a une mission en tant qu’évêque. Et surtout, il est important de ne pas mêler les rôles. Dans notre société il y a des Evêques, des députés, des sénateurs, des fidèles et la société civile mais qui ne doit pas se faire corrompre afin de bien jouer son rôle de pression sur l’exécutif.

Il n’ambitionne pas de prendre le pouvoir même si le hasard de l’histoire l’a obligé à une époque d’aider le peuple.

 

N’y a t-il pas nécessité de jonction entre les différentes actions des Congolais en Belgique et les forces au Congo ?

 Pas avec l’église, mais avec les laïcs.

 

Il sied de signaler qu’entre deux questions, Monsieur Zushi Nicolas, au nom des doyens de la communauté congolaise de Belgique avait présenté des excuses pour l’incident qui avait eu lieu à la messe de Toussaint.

La réponse de Monseigneur Monsengwo :

« Je pardonne, le pardon étant gratuit, surtout s’il est demandé »

« On ne défend pas ses droits en perturbant une eucharistie. »

 « Mon droit s’arrête là où le droit de l’autre commence. »

«  On ne revendique pas ses droits, en ne respectant pas les droits de Dieu »

 

Il est 11h59 quand la conférence de presse prend fin, et on nous demande de vider rapidement les lieux.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 6 novembre 2008

 

NOTA : Nous nous excusons auprès de nos nombreux  lecteurs de la diffusion un peu tardive de cet article. Cela est dû a un incident technique nous a fait perdre plusieurs données, nous obligeant à presque tout réécrire avec le risque d’une précision moins grande.

CF

  photo du Kivu: Image RTL/TVI

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

commentaires

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens