Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 08:06

photo :voanews.com

Il circule sur Internet un document attribué à Herman Cohen, ancien sous-secrétaire d’Etat américain aux Affaires africaines dans le gouvernement Clinton. Dans ce document, l’homme d’Etat américain fait des propositions sur ce que devrait être la politique de Barack Obama par rapport à notre pays.

Durant des décennies, certains hommes politiques belges et américains se sont autoproclamés spécialistes du Congo comme on peut être spécialiste de la météo, du vin ou de je ne sais quoi encore. Ils sont à la base de l’assassinat de Lumumba, de l’arrivée de Mobutu, de l’arrivée de Kabila dans un attelage rwandais…

Une partie du malheur de notre pays est venue justement des dossiers ficelés par ces « spécialistes ».

N’est-il pas temps que tous ces messieurs-dames comprennent que le Congo est habité par des congolaises et congolais qui ont chacun deux pieds deux bras et surtout un cerveau… Comme eux. Qu’ils peuvent réfléchir sur leur pays et proposer eux-mêmes les solutions. Autant les belges, les américains et les français réfléchissent sur leurs pays, sans nous, autant nous congolais devons réfléchir sur notre pays sans eux, en toute indépendance. Même si par moments il nous arrivera de nous tromper, cela ne regarde que nous. Quel peuple du monde ne s’est jamais trompé ?  

Etali bino ? Esui bino wapi?  

N’est-il pas temps que cette manie de chercher à faire notre bonheur sans nous  prenne fin ? Que tous ceux qui se savent étrangers au Congo, restent en dehors de nos problèmes ?

Devons-nous rappeler à l’ONU par exemple, qu’en 1962, quand elle s’occupait de l’arrivée des refugiés rwandais au Congo elle leur avait dit explicitement ceci : «  Vous êtes des réfugiés, ne vous mêlez pas de la politique congolaise ».

Qu’en est-il aujourd’hui ? Ce sont les descendants de ces anciens refugiés à qui une certaine communauté internationale a l’outrecuidance de confier la mission de régenter l’avenir de notre peuple !

Durant longtemps, l’information n’a pas suffisamment circulé pour que le commun des congolais s’intéresse à la politique, au point qu’en 2006, le peuple congolais a été lourdement piégé lors des élections.

Aujourd’hui, avec l’explosion des techniques de l’information, il s’avère de plus en plus difficile de maintenir les congolais dans l’ignorance et de leur faire prendre des pyromanes pour des pompiers. Grâce à Internet par exemple, une communion de pensée plus rapide s’établit entre Congolais. Et les Congolais vivant à l’étranger accèdent plus facilement aux informations même les plus secrètes et les rediffusent aussitôt vers  la masse populaire.

Qui ignore le côté néfaste de la politique de Clinton sur le Congo ? A l’époque, les différents « conseillers » et « spécialistes » pouvaient boucler leurs dossiers et obtenir facilement la signature du Président des USA sans que les Congolais soient au courant.

Herman Cohen, politicien d’une autre génération, a-t-il conscience qu’Internet a été un outil décisif pour Obama d’accéder à la présidence ?  Pense-t-il que les Congolais sont exclus de cet outil génial qu’est Internet?

La réponse de notre compatriote à Herman Cohen arrivera sur la table de travail d’Obama, si elle n’y est déjà.

Aux compatriotes qui vivent aux Etats-Unis, il sied de s’assurer qu’il en est ainsi, qu’il devra désormais en être ainsi : Aucun dossier sur le Congo de qui que ce soit ne devra plus parvenir aux décideurs américains sans l’aval des congolais que nous sommes.

Qu’il en soit ainsi à Bruxelles, à Londres, à Moscou, à Genève, à Paris, à New York. Il devrait désormais être un devoir sacré pour tout Congolais vivant à l’étranger d’influer sur la politique congolaise de son pays d’accueil.

 

Ci-dessous, cette réponse, à l’état brut, tel que traduite par un moteur de recherche sur Internet.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 5 janvier 2009



Mouvement national pour la démocratie et le fédéralisme
République démocratique du Congo
12, rue du Devon
Providence, RI 02904
États-Unis d'Amérique


3 janvier 2009

Répondant à M. Herman J. Cohen
États-Unis Secrétaire d'État adjoint pour l'Afrique de 1986 à 1993

L'Afrique peut-commerce en voie de la paix?

Lettre envoyée au New York Times, le 16 Décembre, 2008

M. Cohen a dit que l'échec de la diplomatie internationale pour résoudre les conflits et mettre fin à la guerre entre le Rwanda et le Congo est liée à la situation économique des racines du problème qui a commencé avec le génocide de 1994 au Rwanda - et que jusqu'à ce que l'énigme est économique adressée, il ya peu d'espoir d'une solution. C'est évident.

En 1996, le pillage des ressources naturelles du Congo par les gouvernements rwandais et ougandais, de mèche avec des complices qui sont propriétaires de sociétés multinationales, a été exposée par l'Organisation des Nations Unies et est bien connu par la communauté internationale. Ce de guerre est monnaie courante, que le maintien de la misère et la tragédie à l'origine de vie de la population de ces deux provinces congolaises du Nord et du Sud-Kivu. La communauté mondiale doit encore mettre en place des solutions pour protéger l'intégrité territoriale de la République démocratique du Congo (RDC). Il n'a pas effectivement condamné actions rwandaises et ougandaises au Congo.

Les Tutsis ont conduit les gouvernements rwandais et ougandais ont financé et entraîné les milices congolaises au cours des douze dernières années afin de garder le contrôle de la riche en minéraux de carrières dans le Nord et le Sud-Kivu et la province Orientale, en créant une instabilité permanente de la RDC. Cette situation a dilapidé l'avenir de générations entières, et causé la mort de plus de cinq millions de congolais innocents, notamment les bébés, les enfants et les aînés. Les soldats rwandais et ougandais au Congo ont aveuglément tué des civils et violé des jeunes filles et les femmes âgées. Ces soldats ont causé de profonds traumatismes psychologiques au sein de la population: les garçons ont été forcés à avoir des relations sexuelles avec leur mère en public avant d'être tuées. Ces horreurs doivent être condamnés.

Mais ...

La guerre dans l'Est du Congo, dirigé par le général Nkunda, est vraiment une guerre soutenue par le gouvernement rwandais et les sociétés multinationales. La solution pour mettre fin à cette guerre dévastatrice et destructrice dépend uniquement de la bonne volonté de ces sociétés multinationales connues: La bonne volonté des gens qui sont heureux de faire des bénéfices énormes, malgré le sang du peuple congolais sans défense. Les auteurs de ces actes inhumains doivent être traduits en justice et arrêté.

Mais ...

Après douze ans de pillage des ressources minérales du Kivu, les Rwandais ne pourra jamais renoncer à l'accès à ces biens qui ont sensiblement augmenté leur produit national brut.

Depuis la déplorable actions du gouvernement rwandais sont en contradiction directe avec tout pays civilisé, la communauté internationale devrait forcer les Rwandais du Congo et à aider les congolais à rétablir la paix et de prospérité et de maintenir son intégrité nationale. La solution, comme M. Cohen a laissé entendre, est une façon de négliger les relations rwandaises et ougandaises au Congo, mais je pense que même M. Cohen n'est pas capable de tolérer le meurtre de civils ou de viol d'une femme - congolais ou américain.

S'il est encourageant de constater que M. Cohen, le débat a porté l'attention sur les problèmes de l'Afrique, sa compréhension de la situation économique de conflit est erronée: il n'y a pas de conflit économique entre le Rwanda et le Congo ou de l'Ouganda et le Congo. Il n'y a pas de conflits économiques entre le Congo et tous les autres pays d'Afrique centrale. Le Rwanda et l'Ouganda ont envahi le Congo, en violation du droit international, ils doivent être fermement condamné et a ordonné de quitter le Congo, immédiatement ou à faire face aux conséquences de leurs actions de casse-cou.

Les États-Unis et la communauté internationale a condamné l'invasion irakienne du Koweït et l'Iraq forcé du Koweït. Il est troublant de penser que les États-Unis et la communauté internationale d'agir différemment avec les rwandais et ougandais, les criminels et les terroristes dans le Congo.

Suggérant que l'administration Obama devrait proposer un cadre pour un marché commun économique - qui englobe le Congo, le Rwanda, l'Ouganda, le Burundi, le Kenya et la Tanzanie - pour donner rwandais entreprises un accès continu à des minéraux et des forêts congolaises est à la fois mal conçu et mal avisé. Ce serait une approbation claire de criminels et les actions terroristes de Rwandais au Congo. Alors que les Etats-Unis est la lutte contre tout acte de terrorisme à travers le monde, ces notions sont confuses et inacceptables. Une telle idée pourrait faire dérailler la politique de l'administration Obama à l'égard de l'Afrique depuis le début.

Avec d'autres moyens de faciliter ses exportations, le Congo n'a pas besoin d'exporter ses matières premières par le Rwanda. Avant l'invasion rwandaises et ougandaises du Congo, il n'y avait pas de problème avec la libre circulation des personnes, la sécurité ou les camps de réfugiés, et le Congo n'a pas besoin du Rwanda et du Burundi à l'offre »de travail nécessaire." Le Congo, connue pour son hospitalité légendaire vers ses voisins, a formé la plupart des travailleurs hautement qualifiés de ces pays. Le Congo est, en fait, malheureusement, la tragique victime de son erreur fatale: Conseil national de l'hospitalité.

Comme je l'ai dit avant, la guerre dans l'Est du Congo est due à l'agression rwandaise et ougandaise contre l'intégrité nationale du Congo, soutenu par les entreprises internationales. M. Cohen et la communauté internationale ont reconnu que le gouvernement rwandais, utilise la présence de forces armées hutus au Congo comme d'un prétexte pour justifier son pillage des ressources minérales du Congo (comme coltan) et il est nécessaire de mentionner que le gouvernement rwandais, dirigé par le général Nkunda, mène un génocide silencieux atroces et des actes de terrorisme en République du Congo.

Le Congo serait favorable à une médiation américaine a conduit à créer un marché commun en Afrique de l'Est, une fois la guerre est finie, la paix et la prospérité de retour. Pour le moment, le lobbying pour la création d'un tel marché commun en vue de donner suite rwandais entreprises l'accès à des minéraux et des forêts congolaises est à la fois ignoble et indésirables dans le Congo. Insistant sur la mise en œuvre de telles mesures dans le Congo est immédiatement tolérer le génocide et les actes de terrorisme qui existent dans le Congo et une approbation de plus de 5 millions de décès. Il est, bien franchement, un-American.

Cordialement,

Matthieu Waakalewae Yangambi, Ed.D.
Président du Mouvement national pour la démocratie et le fédéralisme,
Organisation membre de l'Advocacy Network for Africa, Washington, DC
Président de la Communauté congolaise du Rhode Island, USA.
matthieuwy12@juno.com

Cc: - New York Times

- Washington Post

- International Herald Tribune

- La Fondation du patrimoine / American Leadership

- Soeurs de Notre-Dame de Namur, Washington, DC

 


Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

commentaires

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens