Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 13:39

Elle est déjà bien loin la belle unanimité qui avait précédé puis entouré les élections congolaises de 2006. Une ancienne candidate à la présidence détenue puis contrainte à l’exil, le challenger du deuxième tour attaqué à l’arme lourde et contraint de fuir le pays et se retrouver après à la CPI, les parrains ayant financé les élections floués au profit des chinois, et maintenant, l’alliance secouée par de soubresauts avec risques d’éclatement...
Des  anciens caciques du parti-Etat se sont repositionnés pour le gain facile au détriment de la caisse de l’Etat, comme pour  rattraper le temps perdu. Dans l’entretemps, le peuple souverain quant à lui, continue toujours à broyer du noir.
Dans ces conditions comment être étonné d’un regain patriotique ? C’est dans cette logique qu’il faut situer le nouveau front anti-Kabila qui vient de s’ouvrir à Bruxelles avec la mise sur pied par un groupe de compatriotes d’une structure dénommée Haut Conseil de Libération dont la présentation publique a eu lieu à Bruxelles ce mardi 17 mars 2009 de 11h05 à 12h24 lors d’une conférence de presse tenue dans le somptueux cadre du Dragon Hôtel sur Boulevard Anspach.
Qui en sont les initiateurs ? Quel est leur objectif ? De quels moyens disposent-ils pour arriver à leur fin ?


La séance est ouverte par madame José Goy qui passe la parole à Mr Henri Muke pour la lecture du discours du jour.
L’essentiel de la communication se résume en quelques points :
- Le tableau sombre du pays sur tous les plans
- L’incapacité du pouvoir actuel à gérer le pays
- La nécessité de mise sur pied d’une structure sociopolitique en vue de mener des actions de résistance et de libération totale de notre pays
- La demande de la démission immédiate du régime actuel ainsi que la dissolution de toutes les institutions !
Durant l’échange, un certain nombre de préoccupations sont soulevées.

1. une compatriote signale que le Président de la nouvelle structure est connu comme membre des « Bana Congo ». Et dans l’opinion belge, les Bana Congo sont agressifs. Raison pour laquelle aucun membre de la presse belge n’a osé répondre à l’invitation.
2. Un compatriote qui vit au Congo quant à lui dénonce le langage facile des gens de la diaspora du genre : « Kabila doit démissionner » un peu à la manière de l’opposition du temps de Mobutu. Il ajoute qu’à Kinshasa, sur différentes chaînes de télévision, ce genre de discours n’est pas une nouveauté. La population attend aujourd’hui de choses plus concrètes.
3. De notre côté, nous voulons avoir l’assurance que cette structure est différente des autres qui ont aussi prôné la libération. Et s’ils accédaient au pouvoir, pourraient-ils innover, agir autrement ? De deux, quelle voie leur mouvement compte suivre pour accéder au pouvoir : la révolution ? Les armes ? Les urnes ?
4. Un confrère de Nouvel Afrique voudrait s’enquérir de  la plus-value pour le pays de cette initiative.
Henri Muke président de la structure et Mikanda Robert secrétaire général se compléteront pour répondre aux différentes préoccupations.
Les Bana Congo ont été diabolisés parce qu’ils disaient des vérités que certains politiques ne voulaient pas entendre.
La structure travaillera avec des groupes de congolais au pays pour arriver à ses fins. Ils ne sont pas des aventuriers qui une fois au pouvoir changent de discours et de comportement.
Il n’y aura pas recours aux armes… Une petite phrase sera néanmoins balancée : « Pourquoi ne pas réussir ce que les malgaches viennent de réaliser ? »
En guise de contribution, un membre du MLC Benelux signalera qu’une autre voie de changement est le renversement des alliances au sein du parlement actuel.
Au passage, le représentant du MLC épinglera le silence de la presse tant nationale qu’internationale suite à l’arrêt rendue par les juges de la CPI dédouanant JP Bemba des charges de crimes contre l’humanité et des crimes de guerre. Pourtant, à son arrestation, quel ne fut pas le tintamarre médiatique !
A l’issue de la conférence, les membres du HLC ont promis de tenir régulièrement la communauté congolaise informée sur leurs différentes activités

Cheik FITA
Bruxelles, le 18 mars 2009

Ci-dessous le discours lu par les organisateurs et distribué à tous les participants.

 

 

 

HAUT CONSEIL POUR LA LIBÉRATION / HCL

Mesdames et Messieurs,
En ce jour historique du 17 mars 2009 où il nous est donné d’expliquer à l’opinion tant nationale qu’internationale le sens de notre lutte pour la libération de la RD CONGO, nous tenons à vous remercier de votre disponibilité malgré vos innombrables occupations; car votre présence à cette conférence traduit l’expression de votre engagement sociopolitique dans la lutte de la libération de notre Pays. Nous avons la ferme conviction que grâce à cet engagement de nous tous, la flamme de la libération de notre Peuple ne s’étiolera jamais et, partant, le Congo, Terre nous léguée par nos ancêtres, ne sera jamais balkanisé par une poignée de personnes mal intentionnées qui, du reste, se prélassent de la misère noire de notre peuple.
Chers compatriotes, c’est de cette marque de patriotisme dont vous faites montre que nous tirons la sève de notre ferme détermination de poursuivre cet âpre combat qu’est la survie de notre chère patrie le Congo.
Mesdames et Messieurs de la presse, chers compatriotes,
Autant l’honneur et la dignité d’un peuple n’ont pas de prix; autant ils ne sont pas négociables.  Grande est notre désolation de constater aujourd’hui que la dignité de la femme et de l’homme congolais est  bafouée et jetée en pâture sous l’œil complice du régime actuel du Congo.
Le peuple congolais en paie un lourd tribut.
Une dictature silencieuse et entretenue par des valets à la solde des puissances étrangères cautionne un plan machiavélique pour mater le peuple congolais. Ainsi le régime actuel au Congo a suffisamment démontré son incapacité à gérer le pays et à s’assumer face aux besoins des populations. Ce régime a brillamment échoué la noble mission de conduire le Congo vers un Etat prospère et démocratique.                       Cet échec cuisant a apporté le deuil, la paupérisation, l’insécurité et tant d’autres fléaux pour ne citer que ceux- là.
Le rapport de l’ONU n’est il pas accablant?
Lorsque celui-ci fustige et donne des chiffres détaillés aussi alarmants que chaque jour meurent plus ou moins 1.300 personnes à l’est du Congo, sans compter des actes combien barbares administrés en toute impunité à l’endroit du peuple congolais : viol systématique des filles et mamans congolaises avec tous les risques que comportent le virus du sida!, déplacement en masse des populations, loi de la charia aux enfants mâles et aux adultes, enrôlement de force, entre autre, des enfants dans des milices, …
Le génocide congolais semble classé dans les tiroirs de l’oubli, nous n’avons pas le cœur à faire la fête, les horreurs de ce génocide ont coûté à  la République Démocratique du Congo un chiffre de 7.000.000 de morts. Beaucoup ont été massacrés, soit coupés à l’arme blanche et d’autres tués en peloton sans exception, hommes, enfants, vieillards et femmes après leur avoir administré des sévices sexuelles.                       ,            Beaucoup sont morts sans sépulture décente, sans conformité aux us et coutumes de nos ancêtres, leurs corps gisent hélas dans les eaux et forêts de l’oubli.
Cette situation indescriptible et sans précédent, est lamentable et fait la honte en ce début du XXI nième siècle. Elle semble normale et n’inquiète nullement les autorités congolaises. Les violations répétitives de nos frontières avec la complicité des autorités congolaises constituent des actes de haute trahison de la part du régime de Kinshasa et comportent, à ne point en douter, des graves violations de la constitution.
Ces graves manquements allant à l' encontre du serment du Chef de l’Etat lors de sa prise de fonction officielle, constituent un motif de destitution de ce dernier et aussi une justification suffisante du droit de toute congolaise et de tout congolais à défendre le pays face à toute agression extérieure comme stipulé dans la constitution.
Sur le plan des droits de l’homme                                            ,                                                                les opposants sont constamment assassinés, intimidés et emprisonnés arbitrairement pour de longues détentions. A ce sujet, citons notamment Kuthino et Mokia. Les dernières arrestations en date du 14 et 15 mars de  trois étudiants et de messieurs Chebeya, Inefo, Tshikaya et tant d’autres anonymes, sans compter des disparitions et enlèvements des personnes, les massacres commis sur les adeptes de Bundu Dia Kongo(cfr rapport Human Rights Watch).
Quant à l’économie et le social, grande est notre déception!
Nous assistons au pillage systématique de nos ressources minières par divers contrats léonins, d’autres sources de bradages à l’est du Congo notamment  le RWANDA dont  la coopération bilatérale structurelle avec la RDC est en voie de reprise. Ainsi, il est devenu la plaque tournante des ventes illicites des produits miniers congolais et ce, aussi avec la complaisance de certains dignitaires du régime actuel qui se remplissent les poches. A cela s’ajoutent également les détournements de deniers publics, malversation financière, vol et corruption : véritable gabegie organisée depuis le haut sommet de la pyramide hiérarchique jusqu’aux escarcelles de la magistrature.
En effet, la distribution des richesses du pays est disproportionnée et injuste. Un congolais moyen vit sous le seuil d’une pauvreté implacable. Par ailleurs, le chômage accentué contraste avec l’enrichissement personnel scandaleux : villas, concessions, voitures sans le moindre audit sur la provenance de leurs avoirs. Ce triste constat est perceptible à travers les mécanismes et rênes du pouvoir qui constituent le socle de l’appareil de l’Etat.                                                                                                            La mortalité infantile et la malnutrition sont devenues un fléau de notre pays. A cause de ces carences nutritionnelles, les principales maladies telle que le choléra, la tuberculose, la rougeole et surtout  la faim, le kwashiorkor, jadis, quasiment  éradiquées ont refait surface de façon surprenante et spectaculaire. Ces maladies ravagent nos enfants par manque des médicaments, de structures d’assistances et de santé publique et par la vétusté et l’insalubrité des hôpitaux.
Pareillement, le secteur de l’enseignement est chaotique.
In fine, la suppression de la démocratie c’est-à-dire la violation du principe de séparation des pouvoirs que sont l’exécutif, le législatif et le judiciaire. La suppression de liberté des réunions, d’expression, de manifestations et de presse justifie la démission immédiate et sans condition du chef de l’état.
Au regard de ce tableau sombre de la situation congolaise et de l’incapacité du pouvoir actuel de gérer le pays, le HCL prend aujourd’hui ses responsabilités devant l’histoire et le peuple congolais en demandant la démission immédiate de ce régime et la dissolution de toutes ses institutions.
C’est ainsi que nous, membres de la Communauté Congolaise de la diaspora, en coalition avec d’autres forces démocratiques qui luttent aussi vaillamment pour l’instauration d’un Etat de droit au Congo, la souveraineté nationale et la restauration de l’intégrité territoriale de notre pays, nous nous sommes réunis en une structure sociopolitique dénommée Haut Conseil de Libération, HCL en sigle, en vue de mener des actions de résistance et de libération totale de notre pays.
Nous attendons de la communauté internationale un soutien à cette démarche initiée par la majorité des Congolais.
Que Dieu bénisse le Congo
Et que vive la République Démocratique du Congo, je vous remercie.

Fait à Bruxelles le 17 mars 2009                                    




Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

commentaires

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens