Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 12:34

 

Congolais à la porte de Namur à Matonge Bruxelles, le 30 juin 2006

PHOTO CULTUREK.NET

Il vit à Bruxelles plusieurs communautés étrangères. Les plus importantes sont les communautés marocaines, turques et congolaises. Il  existe plusieurs quartiers de Bruxelles où les deux premières sont installées (habitations, lieu de culte, supermarché, centre culturel, banque..) La communauté congolaise quant à elle est visible dans le quartier Matonge de la commune d’Ixelles. D’autres communautés africaines sont également visibles à Matonge : rwandaise, ghanéenne, camerounaise…

 

Le quartier Matonge de Bruxelles, est-il un quartier africain ou un quartier congolais ?

 

Bien malin celui qui peut répondre correctement à cette question. Voici pourquoi.

 

Il s’est tenu ce samedi 12 mai 2007 à Bruxelles un colloque ayant pour thème « Quartier Matonge, enjeux, états des lieux, perspectives. »

 

C’était dans une des salles du cinéma Flagey, sur initiative de Interface culture, asbl pilotée par Kungu Luziamu., en prélude de la septième édition de son festival « Matonge en couleurs », prévu pour le dimanche 24 juin 2007.

 

Deux groupes d’orateurs se sont succédés pour tenter de cerner le thème :

 

-         les « acteurs de terrain » Mirko Popovitch d’Africalia, Daniel Van de Casteele du contrat de quartier Blyckaerts, Philippon Toussaint de Dynamo Ixelles., Marie Cécile Ngamp de afrostyle, et Karel Stuer de centre Amani. Le commissaire de police Herzeele et Cyprien Wetchi des amis de Wetchi ayant été empêchés.

 

-         Les scientifiques et chercheurs Wamu Oyatambwe de « Acodev » et Éric Corijn professeur au VUB.

 

Matonge-Bruxelles est un tout petit quartier de Bruxelles dans l’intersection de l’avenue du Trône, chaussée de Wavre et  chaussée d’Ixelles. Si ceux qui y ont une résidence sont de diverses nationalités (2% de congolais), ceux qui y créent l’animation sont essentiellement d’origine africaine et en majeure partie, congolais.

 

Par rapport aux quartiers environnants, Matonge-Bruxelles paraît délabrée. La commune d’Ixelles fournit des efforts louables pour rendre ce quartier « propre. » C’est ainsi que dans certaines propositions faites par les orateurs, il y a entre autre la nécessité de faire de ce quartier un centre véritablement urbain.

 

Un des problèmes de Matonge-Bruxelles, c’est cette rencontre de cultures. Il est vrai que la coexistence de plusieurs cultures enrichit. Il arrive aussi que celle-ci soit  un choc négatif : quand certains comportements, normaux dans les pays d’origine, heurtent ceux des belges de souche. Comment concilier les deux ?

 

 

Le deuxième problème de Matonge-Bruxelles est l’entendement que chacun en a : quartier africain pour certains, quartier congolais pour d’autres.

 

Pour l’Européen, il est plus facile et rassurant de parler d’africain quand on voit un noir. Cela l’est-il ainsi pour les noirs eux-mêmes ?

 

Sans pour autant transplanter en Europe nos conflits des pauvres et des sous-développés, il serait judicieux que les autorités belges prennent en compte un certain nombre de données :

 

-         L’Afrique en tant qu’entité culturelle ou politique existe-t-elle vraiment afin que puisse exister un quartier africain ?

 

-         Les Congolais étant largement les noirs les plus nombreux fréquentant le quartier Matonge, quelle est leur perception de ce quartier ?

 

-         L’affirmation identitaire congolaise, est-elle encline à se noyer dans l’identité africaine ?

 

Les chiffres sont là : ni les Africains, encore moins les Congolais ne sont propriétaires des immeubles du quartier.

 

 

Et pour compliquer le tout, parmi ceux qui tirent financièrement le plus profit des activités de Matonge, il y a des nouveaux venus : les commerçants pakistanais grands vendeurs des aliments africains : «  fumbwa, safu, ndole, biteku-teku, makemba, pondu…  » Y avait-il un seul de leurs représentants dans la salle ?

 

 

Quant aux congolais, ils sont des millions à Kinshasa à rêver de fouler l’Europe avec un passage obligé à Matonge-Bruxelles. Ils sont des centaines de milliers en Europe et en Amérique qui ont fait ou feront un jour un pèlerinage à Matonge-Bruxelles, par nostalgie du pays, pensant au quartier Matonge de Kinshasa.

 

 

Matonge-Bruxelles est un enjeu économique et touristique. L’afflux congolais amène une autre donne : culturelle, et même politique par moments.

 

Qui ignore l’impact réciproque entre la communauté congolaise de Belgique et la musique ainsi que le théâtre au pays ? Trouve-t-on à Matonge-Bruxelles un super-marché congolais ? Une banque ? Un grand restaurant, un centre culturel…  Comme c’est le cas dans les quartiers marocains ou turcs ?

 

Depuis peu, Matonge-Bruxelles est devenu aussi le point focal des contestations politiques congolaises en Europe. Une simple rixe entre femmes rivales, l’arrestation musclée par la police d’un congolais, peuvent à tout moment tourner à l’émeute dans ce quartier.

 

Les raisons ? Les frustrations accumulées suite à l’implication quelque peu maladroite du politique belge dans la marche du Congo. Sans compter le célèbre « contentieux colonial belgo-congolais. » N’entend-t-on pas durant les manifestations des congolais à Bruxelles des phrases du genre, adressées aux policiers : «  La Belgique nous doit beaucoup…Tout ceci a été construit avec l’argent du pillage de notre pays durant un siècle… »

 

 

Devrait-on voir un jour l’érection à Matonge-Bruxelles d’un centre culturel africain ou congolais ? Sur initiative de qui ? Des africains ? Des congolais ? De la Belgique  ?

 

Dans tous les cas, à brève échéance, une clarification de tout cela ne s’impose-t-elle pas ?

 

 

La seule commune d’Ixelles est-elle en mesure d’harmoniser cela ? Le pouvoir fédéral belge ne devrait-il pas s’impliquer ?

Tant qu’il en sera ainsi, Matonge-Bruxelles n’évoluera-t-il pas comme une nébuleuse ? Chacun croira voir une vessie là où l’autre voit une lanterne. Y a-t-il plus  désespérant qu’un dialogue de sourd ?

 

 

Cheik FITA

 

 

Bruxelles, le 13 mai 2007

 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

commentaires

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens