Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 06:22

Le dimanche 10 juin 2007, le peuple belge s’est rendu aux urnes pour élire les membres du sénat et du parlement. Le citoyen a eu le loisir d’exercer son pouvoir : se choisir ceux qui le représenteront pendant quatre ans, qui exerceront le pouvoir en son nom. Durant sept heures les bureaux de vote sont restés ouverts. Pour nous les originaires tant du Congo que de tous les pays négro-africains vivant en Belgique, ces heures auront dû être un véritable cours de politique dont nous devrions tirer des leçons. A 15 heures, lors de la fermeture, les médias diffusaient déjà les premières estimations.

A Bruxelles comme dans toutes les autres villes du royaume, pour une personne non avisée, ce dimanche ressemblait presque à tous les dimanches. Aucun signe extérieur qu’un grand événement était en train de se produire et qui changerait la marche du pays durant les quatre prochaines années: le changement des dirigeants, de ceux qui ont pour tâche de veiller à la bonne marche de la nation : députés, sénateurs et bientôt, les membres du gouvernement.

 

Les véhicules circulaient normalement, les bus, les trams et le métro aussi. Nulle part n’était perceptible une quelconque agitation. Aucun militaire dans la rue. Alors aucun. Par moment on apercevait un groupe de policiers. C’était souvent dans les environs d’un centre de vote, une école. Et ces policiers n’avaient ni fusil, ni matraque. La plupart d’entre eux passeront d’ailleurs une journée très ennuyante. Ils étaient là au service du citoyen, le souverain primaire.

 

Et les files d’attente ? Invisibles aussi, car se trouvant dans les enceintes des écoles, hors de vue des promeneurs.

 

Un touriste de passage à Bruxelles, ne parlant ni le néerlandais, ni le français ne pourrait jamais savoir que des élections se déroulaient à coté de lui.

 

Pourquoi alors dans nos pays subsahariens les élections devraient-elles être un moment d’affrontements, parfois militaires ? Avec même des morts à la clé ?

 

Quand les médias ont commencé à donner les chiffres du jour, à aucun moment, on ne citait le nombre d’urnes bourrées ou volatilisées. Juste le nombre de quelques ennuis techniques, surtout pour le vote électronique et rapidement résolus. Et le nombre de coups fusils tirés ? Celui des cadavres ramassés par la Croix-Rouge ? Y penser seulement ressemblerait à de la folie.

 

Alors, pourquoi ce fossé entre notre « démocratie » et celle qui s’est déroulée en Belgique sous nos yeux ?

 

Où se trouve le mal ? Qui sont responsables du caractère folklorique de nos élections ? Deux personnes : Le citoyen et l’homme politique. Autrement dit, chacun de nous. Comment ?

 

Le citoyen d’abord. Le citoyen est le pilier de la Nation. C’est lui qui travaille, c’est lui qui produit, c’est lui qui paie l’impôt. Grâce à son impôt, l’Etat peut fonctionner : administration, armée, police, enseignement, urbanisme, mobilité… Et le tout géré par un gouvernement jouissant de la confiance de la chambre des représentants.

 

Vient ensuite l’homme politique. Etre homme politique, est-ce appartenir à une caste ou continue-t-on toujours à être du peuple ? Est-ce être au-dessus de tous et de tout, même de la loi ? Est-ce considérer la politique comme une source de revenus ?

 

Ici chaque citoyen sait que c’est lui le détenteur du pouvoir.

Ici chaque homme politique sait qu’il ne peut accéder au pouvoir sans la volonté du citoyen.

Dans nos pays noirs, le citoyen sait-il que c’est lui le détenteur du pouvoir ?

Dans nos pays noirs, l’homme politique considère-t-il le citoyen comme le détenteur du pouvoir ?

 

Un citoyen ignorant son pouvoir et un homme politique se considérant au-dessus du peuple, est-ce le gage d’existence d’un Etat digne de ce nom ?

 

Sans un minimum d’Etat, déjà submergés par des problèmes idiots comme la famine, les maladies de tout genre, nos pays d’Afrique noire pourront-ils affronter les grands enjeux du moment  comme la mondialisation ou le réchauffement climatique ?

 

Le moment n’est-il pas venu de considérer chaque élection dans nos pays occidentaux d’accueil comme une interpellation pour l’intelligentsia africaine en exil que nous sommes ?

 

A ces occasions ne devrions-nous pas toujours nous poser les questions suivantes :

Sommes-nous de bons citoyens pour nos nouvelles patries ?

Sommes-nous des modèles de citoyen pour les nôtres restés au pays ?

Sommes-nous en mesure de créer une dynamique de prise de conscience de la citoyenneté de la part de nos concitoyens au pays? Si non, qu’attendons-nous ?

A défaut de cette interpellation, les intellectuels que nous sommes, ne devrons-nous pas accepter avoir failli à notre mission d'éclaireurs et d'éveilleurs de consciences?

 

 

Cheik FITA

 

Bruxelles, le 12 juin 2007

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

commentaires

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens