Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 07:20

 

 

 

    Cheik FITA DSCF4212

   

Le 28 novembre 2011, le citoyen congolais ira aux urnes pour choisir à la présidence la personne qui conduira notre destinée durant cinq ans, et aux législatives cinq cents autres personnes qui légiféreront et contrôleront le pouvoir exécutif.

Qui choisir comme député ?

Pour qui voter à la présidentielle?

Nous les intellectuels, les leaders d’opinions et tous les responsables devons prendre position très clairement, donner un mot d’ordre sans équivoque aux millions de nos compatriotes qui n’ont pas toujours le temps de réfléchir en profondeur afin de saisir les nuances et les subtilités du langage de ce qui nous sert de classe politique. Pourquoi doit-on donner des consignes claires et nettes à la population ?

Parce qu’à 90%, nos concitoyens dépensent leur temps et  leur énergie à la survie : Que manger demain ? Où trouver l’argent pour le médicament de cet enfant malade qui risque de mourir faute d’un comprimé contre la malaria ? Comment arriver aux champs sans se faire agresser, voler, violer ou même tuer ?

Alors que durant cinq ans, il y a eu des individus qui avaient pour mission de résoudre cela, comme le font si bien les dirigeants d’autres pays, de loin moins nantis par la nature.

Alors, pour qui voter

AUX LEGISLATIVES

Comme à un jeu de chaises musicales, près de 20.000 personnes se sont ruées vers la députation pour se disputer 500 sièges.

Dans les circonscriptions électorales, une moyenne d’un siège pour cent candidats, et 10 sièges pour mille candidats à Kinshasa. Un rush honteux!

Ces candidats députés permettront à notre pays un record dont il se serait bien passé: celui de bulletins de votes qui ressemblent à des syllabus.

Ces candidats, des hommes politiques? Un home politique ne devrait-il pas être en mesure de s’auto évaluer, avant de se jeter à l‘eau?

Les aventuriers, il y en a beaucoup, les candidats pour rire, aussi. Ceux-là, facilement reconnaissables doivent être sanctionnés.

Les partis politiques selon leurs tendances, ne devraient-ils pas se concerter dans certains circonscriptions afin de ne pas émietter les voix? Surtout ceux de l’opposition, s’ils voulaient faire obstacles aux forces du statu quo.

Sanctionner les députés sortants

Les députés sortants, ceux de l'ex-majorité présidentielle en particulier, ont failli à plusieurs égards.

Le cas le plus flagrant est celui du tripatouillage de la constitution en instaurant la présidentielle à un tour. Selon les chiffres qui circulent, ils auraient reçu de l’exécutif entre 30.000 et 40.000 dollars. Et ainsi, adieu l’indépendance et la séparation des pouvoirs.

Idem lorsqu’il fallait défénestrer leur président d’alors, monsieur Vital Kamerhe.

Lors de l’interpellation du Premier ministre ou de certains autres membres du gouvernement, les « honorables » députés se léchaient déjà les babines.

2. À LA PRESIDENCE

Des onze candidats, aucun n’est saint, aucun n’est diable.

Mas il y en a qui ont plus de travers que d’autres.

Il y a quatre catégories de candidats :

- Le président sortant, monsieur Joseph Kabila.

- Les opposants de longue date (au moins cinq ans) Adam Bombole, Oscar Kashala et Étienne Tshisekedi.

- Ceux qui ont participé au système depuis 2006 et ne l’ont quitté qu’il y a peu : Vital Kamerhe et Léon Kengo, Antipas Mbusa Nyamwisi, François-Joseph Mobutu Nzanga Ngbangagwe.

- Les illustres inconnus

a. Joseph Kabila, le président sortant.

Faut-il voter pour lui?

Quel est d’abord son profil?

Atouts

De ses propres dires, le président Kabila estime qu’il a été un bon dirigeant et qu’il a un bilan positif. Les médias officiels ont abondamment claironné cela. Durant cette campagne, dans ses meetings, nous espérons qu'il ne manquera pas d’énumérer la liste de ses réalisations dans tous les secteurs de la vie, selon les attentes du souverain primaire, et surtout en conformité à ses propres promesses de 2006.

Vu du côté de la société civile et du commun des citoyens, voici comment apparaît le Président sortant.

Longévité au pouvoir

Arrivé à 29 ans à la tête du pays, il avait dit ceci peu après que le pouvoir lui soit tombé dessus: « L’armée dont je suis l’émanation n’a pas pour ambition de se cramponner au pouvoir… » Dix ans après, l’ancien militaire de l’AFDL veut un nouveau mandat! Il a déjà régné plus qu’un Président des USA!

Parcours

Qui est Joseph Kabila?

Bien malin celui qui serait en mesure de répondre à cette question pour l’électeur. Plus de zones d’ombre que de lumière.

Quel est le currsus académique du candidat sortant?

Réponse: les multi diplômés qui gravitent autour de lui sont traités dans l’opinion de tous les noms.

Bilan

 À la différence des autres candidats, Joseph Kabila ne doit pas se présenter devant le citoyen avec des promesses. Il est redevable. Il a vécu aux frais du contribuable… Grassement, pour une mission: réaliser les promesses électorales.

Il doit rendre compte, présenter son bilan. Des chiffres.

Le 8 novembre prochain à 10h00, lors du face à face Candidat Président-presse, ceux des confrères qui recevront le président sortant , devront obligatoirement et d’entrée de jeu lui demander de rendre compte, chiffres à l’appui, sur ce qu’il a réalisé pour les 70.000.000 de congolaises et congolais dans les domaines les plus basiques à savoir:

01 Alimentation

02 Soins médicaux

03 Enseignement,primaire, Secondaire, supérieur

04 Emploi

05 Salaires

06 Eau courante

07 Électricité

08 Logement

09Moyens de Transport local

10 Moyens de Transport entre villes

11 Assistance sociale .

12 Sécurité des biens et des personnes

13 Routes

14 Ponts

15 Environnement

16 Informations plurielles

17 Liberté de manifester

18 Justice équitable

19 Accès au sport

20 Accès à la culture

Démocratie à la base

À l’issue du dialogue inter congolais, le processus électoral prévoyait:

- Le recensement général de la population

- L’octroi d’une carte d’identité à chaque citoyen

- L’organisation des élections, en partant de la base au sommet. Neuf ans après, rien de tout cela n’a été réalisé.

Peut-on raisonnablement gouverner aujourd’hui en l’absence des données de base de la population?

- Même la présidentielle et les législatives du 28 novembre sont organisées en catastrophe.

Qui en est comptable, Le Président sortant ou non?

Le pouvoir pour le pouvoir

Monsieur Joseph est-il prêt pour l’alternance? Ou veut-il se cramponner au pouvoir? Si non, joue-t-il à fonds le jeu démocratique? Sous-entendu, respects des textes, respect des libertés fondamentales…

Dire que le Président sortant ne se cramponne pas au pouvoir mettrait à mal un grand nombre de faits.

Le plus flagrant:

Le tripatouillage de la constitution

Pour imposer un tour unique, achat de consciences des parlementaires à la clé.

S’il était réélu, le président sortant se gênerait-il de reprendre ce vilain jeu: tripatouiller de nouveau la constitution, afin de se représenter jusqu’à l’infini, et battre au passage monsieur Mobutu à la longévité au pouvoir!

La confiscation des médias publics

Les médias publics sont véritablement une propriété privée d’un seul clan politique. Peur de la contradiction?

Quand on est sûr d’avoir si bien servi la population, ne devrait-on pas encourager l’opposition à venir s’exprimer et lui prouver le contraire, arguments à l‘appui?

La dispersion des manifestations de l’opposition avec des armes de guerre.

Quoi de plus normal dans une démocratie que de laisser le peuple s’exprimer par des marches et autres manifestations publiques?

En a-t-il été ainsi durant le mandat finissant du Président sortant?

À déplorer

Sous le quinquennat qui s‘achève, il a été déploré ceci;

Attentats, meurtres des journalistes, des opposants et défenseurs des droits de l’homme: Floribert Chebeya, Fidèle Bazana, Armand Tungulu, Jean-Pierre Bemba…

Curieusement, le président sortant a déjà débarqué dans la campagne non pas avec son brevet de réussite pour le mandat écoulé, mais avec d’autres promesses, oh!

Et comme slogan de campagne? « La révolution de la modernité » On croirait rêver.

Révolution?

Avant lui, le Maréchal du Zaïre qui avait surfé sur ce terme très fort, s’était cassé les dents, malgré les atouts de l’époque. Révolution sans révolutionnaires?

En guise de conclusion.

Sur base de ce tableau, le 28 novembre 2011, faut-il voter pour Joseph Kabila, oui ou non ?

Objectivement, nous pensons que non.

2. Léon Lobitch Kengo wa Dondo

Faut-il voter pour lui?

Identité, parcours.

Voici ce qu’on peut lire de lui sur wikipédia

lien: http://fr.wikipedia.org/wiki/Kengo_wa_Dondo#Biographie

Léon Lubicz a vu le jour à Libenge d'un père juif polonais et d'une mère rwandaise tutsi.

Lobicz père a été renvoyé en Belgique par l'administration belge à la suite de la naissance de Léon. Sa mère, madame Marie-Claire rencontrera ensuite un militaire congolais en mission au Rwanda-Urundi. A la fin de sa mission, ce dernier, monsieur Gbongo ramène l'enfant et sa mère avec lui à Libenge1, dans la province de l'Équateur, au Congo belge (actuellement RDC).

  Né Léon Lubicz, il changea son nom en Kengo Wa Dondo en 1971, suite à la campagne d’africanisation du président Mobutu.

  Par galanterie, monsieur Kengo n’aurait-il pas dû s’abstenir de briguer la magistrature suprême, surtout au vu de l’état d’âme actuel des congolais face aux personnes à nationalité douteuse ou dont les origines sont opaques qui cherchent à régenter notre avenir?

POPULARITE

 Monsieur Léon Kengo est-il populaire en RD Congo?

  Non.

  De tous les candidats, est-il celui qui aura le plus de suffrages?

  Non.

  Sera-t-il élu ?

  Non.

  Pourquoi alors maintient-il sa candidature?

  Par calculs politiciens?Oui.

  Est-ce honnête vis-à-vis du souverain qu’est le peuple congolais?

  Non.

LOBBY FINANCIER

 S’il est des gens en RD Congo qui crèvent de faim. Monsieur Léon Lobitch Kengo est-il de ceux-là?

  Non.

  Quelle est sa fortune?

  Comment l’a-t-il amassée?

  Quand on est leader et par surcroît candidat, on doit être en mesure de mobiliser les citoyens, le plus grand nombre possible.

  Monsieur Kengo est-il en mesure de mobiliser tous les 70.000.000 de congolais et les pousser au travail, à la production, pour un meilleur bien-être de tous?

  Dans son parcours, nous n’en voyons pas trace.

Conclusion

  Le 28 novembre 2011, faut-il oui ou non, voter pour monsieur Léon Lobitch Kengo wa Dondo pour la présidentielle?

  Objectivement, nous pensons que non.

  3. VITAL KAMERHE LWA-KANYIGINYI

  Faut-il voter pour lui?

Profil et parcours

 Voici ce qu’on trouve de lui sur wikipédia.

 Vital Kamerhe lwa Kanyiginyi Nkingi, né le 4 mars 1959 à Bukavu, est un économiste et homme politique de la République démocratique du Congo. Il a notamment été président de l’Assemblée nationale. Ancien secrétaire général du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), et directeur de Campagne du président Joseph Kabila lors des élections de 2006, Vital Kamerhe a lancé en décembre 2010 son propre parti politique : Union pour la Nation Congolaise(UNC).

 Fidélité à un idéal politique

 En politique, la fidélité est une notion capitale. Parlant de ceux qui avaient quitté le bateau MLC, le sénateur Jean-Pierre avait dit: « Qui a trahi, trahira. »

 Il serait resté au PPRD en y créant une aile, au point d’exiger des primaires face à Kabila, Kamerhe aurait grandi politiquement.

 En cas d’entêtement de Kabila face à des propositions d‘ajustement politique dans leur camp commun , Kamerhe aurait demandé aux électeurs qui l’avaient suivi en 2006 de sanctionner le président sortant pour déviationnisme.

  Kabila aurait été battu, et le PPRD se retrouverait ainsi dans l‘opposition de 2011 à 2016 avec un chef de file incontesté: lui, Kamerhe. En 2016, il aurait été le chef de l‘opposition . S‘il ne gagnait pas, il reviendrait en 2021 ou pire en 2026... À 66 ans: un homme mûr, pondéré, sage.

  Non, avec un parti à l’âge de porter encore des couches, monsieur Kamerhe se répand en déclarations tonitruantes, sans avoir coupé le cordon ombilical avec la maison mère, pose une valise dans l’opposition, le temps de récupérer le pouvoir et de retourner aux affaires!

  Parcours de météore.

  Est-ce honnête?

  Non.

  C‘est de la politicaille, sans plus ni moins.

  Faut-il voter pour monsieur Kamerhe à la prochaine présidentielle?

  Objectivement, non.

  4. Oscar KASHALA LUKUMUENA

  Après avoir été la révélation des élections 2006, Oscar Kashala ne rentrera en RD Congo qu'en 2011, quelques heures avant la fin de l’enregistrement des candidats. Des raisons légitimes l’ont ainsi retenu loin du pays. Mais la lecture du citoyen moyen n’est pas celle-là.

 En décembre 2009, il rend visite à Étienne Tshisekedi alors convalescent. La photo prise ce jour crée un frisson dans l’opinion. Compassion pour un aîné malade? Mais du côté des politiciens, cela est considéré comme un calcul de mauvais goût, une volonté à peine cachée de se présenter en dauphin de Tshisekedi. Sur quelle base?

Pronostic pour 2011.

 Le 28 novembre 2011 si Oscar Kashala dépasse les 2%, il pourra s’estimer heureux. Déjà qu’en ce qui est du nombre de candidats de son parti briguant la députation, il n’est pas le mieux loti. Même dans le cas absurde où il aurait été élu Président de la République, avec quelle majorité aurait-il dirigé? Un gâchis.

  Faut-il voter pour Oscar Kashala le 28 novembre 2011?

  Non.

  5. ADAM BOMBOLE

Transfuge du MLC, Adam Bombole sera-t-il le candidat qui gagnera le plus de voix à la présidentielle congolaise de 2011?

 Non.

  Sera-t-il le prochain président de la RD Congo?

  Non.

  Pourquoi s’est-il alors porté candidat? 

De mauvaises langues qu'il aurait été payé pour émietter les voix de l'opposition dans la capitale. 

6. Les illustres inconnus.

Retenir seulement leurs noms est déjà une prouesse. Ensemble, ils auront du mal à totaliser 1%.

 7. Etienne Tshisekedi.

Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, Étienne Tshisekedi est le grand favori de la présidentielle du 28 novembre.

  - Avec le président sortant, il est le seul dont le nom est connu de la majeure partie des électeurs. Bien sûr chacun des deux, pour des raisons différentes et particulières.

  - Mais à l’opposé du Président sortant, il n’a pas de comptes à rendre, il n’est pas un ancien belligérant..

  - Dans nos coutumes, son âge en fait un sage.

  - Avec lui à la tête du pays, l’image de notre pays au niveau international sera redorée.

  - Durant longtemps, l’occident s’est méfié de lui. Solution? Il a effectué une longue tournée en Europe et en Amérique. Il a dû nous l’espérons, ne serait-ce que par téléphone, rassurer les Présidents des pays voisins.

  - Plus constant que lui sur la scène politique congolaise, il n’y a pas.

  - Il a un charisme unique. Sa seule présence à la tête du pays révolutionnera les mentalités:

  Les antivaleurs seront mises à mal: corruption, détournements, vol….

  Les valeurs civiques et républicaines s’installeront facilement: le travail, le respect du bien commun, l’amour de la patrie…

  La culture sera revalorisée. Les artistes (musiciens, comédiens, peintres…) redécouvriront leur rôle réel dans la société: créateurs d’œuvres de l’esprit, éclaireurs des consciences, modèles pour les jeunes…

  - Le vent du changement qui souffle depuis le nord de l’Afrique lui a apporté un électorat unique: les jeunes. La tranche de 18 à 35 ans: Les jeunes  congolais veulent vivre comme les autres jeunes du monde, sinon il n‘ont qu‘un seul mot en direction du dirigeant actuel… Dégage!

Répondre par oui ou non.

 

  Faut-il voter pour Étienne Tshisekedi à la présidentielle?

  Pour toutes les raisons avancées et au vu du profil de tous les onze candidats,

  Pour les défis et les enjeux de notre grand pays, nous pouvons affirmer ceci:

  Oui, les Congolaises et les Congolaises doivent voter pour monsieur Étienne Tshisekedi.

  La société civile, les différentes structures politiques soucieuses du changement devraient et installer monsieur Tshisekedi à la magistrature suprême en se liguant pour un vote en sa faveur, et l’accompagner durant son mandat, dès le 6 décembre 2011 au soir.

Sanctionner les malhonnêtes

 

  La plupart des politiciens congolais sont peu vertueux. Leur comportement est un manque de respect du souverain primaire, c’est malhonnête de leur part. Et cela mérite sanction le 28 novembre 2011.

 

Cheik FITA

 Bruxelles, le 2 novembre 2011

 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

commentaires

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens