Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 08:21

 

Cheik FITA DSCF4212

Le gouvernement congolais a annoncé par la voix de son porte-parole monsieur Lambert Mende sa décision de modifier la constitution  afin que l’élection présidentielle soit désormais à un tour et non à deux.

Qui dit révision constitutionnelle dit vote en congrès, par les deux chambres : sénat et parlement. Ce n’est donc pas monsieur Kabila qui votera le changement, mais ce sont d’autres élus comme lui, à un autre niveau du pouvoir et en principe indépendant: les législateurs.

Ils pourront ou ne pas aller dans le sens du mentor.

Il est vrai, le parlement congolais est à majorité pro-Kabila. Et certains ont été élus grâce aussi à « l’argent » de la mouvance présidentielle. Celle-ci donnera sûrement un mot d’ordre et peut-être aussi des espèces sonnantes et trébuchantes à l’appui.

Si le « oui à la révision » l’emporte, monsieur Joseph Kabila pourra se frotter les mains. Une épine en moins. Restera bien sûr le problème d’être le premier au tour unique, sinon, ce sera la mort subite, et adieu veaux, vaches, privilèges et tutti quanti. Cela, c’est un autre débat.

Mais les parlementaires eux, qu’auront-ils comme dividende dans ce deal ?

S’ils votent pour la révision constitutionnelle, ils lieront davantage leur sort politique à celui de monsieur Joseph Kabila, lors d’une campagne législative celle-là, où les enjeux ne sont pas du tout les mêmes qu’à l’élection présidentielle.

Ils devront ainsi défendre localement le bilan de l’exécutif national, ses (contre) performances dans les domaines ci-après au moins :

-      Sécurité

-      Alimentation

-      Emploi

-      Accès à l’eau potable

-      Electricité

-      Salaire des fonctionnaires

-      Accès à l’enseignement des enfants

-      Soins médicaux

-      Transport

-      Routes de desserte agricole…

-      Loisir

-      Information

-      Culture …

Si dans leur circonscription électorale l’essentiel de tout ceci n’aura pas été réalisé par le pouvoir exécutif, ils peuvent se rassurer, ils devront batailler ferme pour leur propre réélection, avec beaucoup de chances de passer à la trappe, pour ne pas dire à la moulinette.

Durant la campagne, les députés de l’actuelle mouvance présidentielle auront en face d’eux, toute l’armada de l’opposition : UDPS, MLC, UREC… Sans compter leurs collègues qui ont quitté le bateau pour suivre Kamerhe, l’ancien président du parlement.

Les députés sortant de l’actuelle majorité pourront-ils soutenir devant leurs concurrents et devant les électeurs les arguments avancés par l’exécutif pour tordre le cou à la constitution à savoir, nous citons :

-      Nous avons expérimenté en 2006 le suffrage universel à deux tours. Et nous avons constaté qu’il n’est pas conforme aux intérêts de notre peuple. Du point de vue économique, du point de vue politique et du point de vue sécuritaire.

-      Le déroulement des élections sur le strict modèle occidental au Kenya, en Guinée, en Côte d’ivoire et même chez nous a abouti à des affrontements non pas politiques mais identitaires. Mais ce n’est pas ce que nous avons recherché.

Fin de citation.

Questions face à cet argumentaire :

Du point de vue économique

Economiser 300.000.000 de dollars ? Gouverner c’est prévoir dit-on. L’exécutif AMP n’avait-il pas cinq ans pour planifier les élections ? Économiser 60 millions de dollars par an pour un événement aussi décisif pour une nation que ce sont les élections, est-ce trop demander à un pouvoir responsable ?

Du point de vue politique

De deux tours à un tour, est-ce une avancée démocratique ou un recul ?

Dans un pays de 70.000.000 d’habitants, un régime finissant avec les résultats que nous connaissons et étant arrivé aux commandes de l’Etat suite à l‘expression dans les urnes de moins de vingt millions d’habitants, peut-il se permettre pareilles libertés ?

Rappelons les chiffres de 2006.

Inscrits : 25 420 199

Vote exprimé : 16 256 601

Gagnant au deuxième tour : 9 436 779 voix (1er tour : 7 590 485)

Strict modèle occidental d’élection présidentielle à deux tours

Est-ce à dire que l’élection présidentielle à un tour serait subitement une invention congolaise ?

Affrontements identitaires ?

La solution est-ce vraiment établir un seul tour de la présidentielle ? Encore que la thèse d’affrontements identitaires reste à démontrer !

Soit. Le fait de n’avoir pas recensé la population depuis 2006, est-ce une attitude propice à clarifier le problème identitaire en RD Congo ?

Le syndrome ivoirien devrait-il être calqué si servilement sur la situation e RD Congo ?

N’est-ce pas par hasard un aveu implicite que le candidat favori de l’AMP ne représenterait plus qu’un pourcentage inférieur à ses 9 436 779 voix de novembre 2006, suite à l’usure du pouvoir, les résultats mitigés voir insuffisants pour ne pas dire médiocres, sans compter le retour en force de monsieur Etienne Tshisekedi, le basculement prévisible de l’électorat de l’ex-Kivu dans l’escarcelle de ceux qui étaient jusque là le courant rénovateur de l’AMP ?

Pour l’histoire, aux lendemains du 24 avril 1990, le chef de la mouvance présidentielle d’alors n’avait-il plus qu’une portion congrue des intentions de vote des Congolais ? Ne fut-il pas champion de modifications de la constitution, toujours taillée sur mesure ? Même signes ? Mêmes angoisses ? Mêmes parades ?

Conclusion ?

Les parlementaires congolais sont ainsi devant la situation suivante :

-      ils rejettent l’instauration d’un seul tour à la présidentielle et ils en sortent quelque peu grandis, leur institution aussi, ce sera toujours un atout dans leur campagne électorale,

-      ils se plient au dictat d’une autre institution pourtant indépendante, alors, pour la survie politique de monsieur Joseph Kabila, ils se tirent une balle dans le pied… Et courage pour leur propre campagne aux législatives !

Conviction ? Cupidité ? Courte vue ?

A eux de choisir !

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 7 janvier 2011

 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

commentaires

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens