Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 10:30

MONUMENT RIGA P1019051 CHEIKFITANEWS

« Nous les soldats congolais, aujourd'hui, nous avons investi la ville de Kigali ! »

Ce n’est ni un rêve, ni une fiction.  C’est une réalité. Comment? Quand? 

Depuis quelques années, chaque 11 novembre, des Congolais et amis du Congo se réunissent au square Riga dans la commune de Schaerbeek à Bruxelles pour rendre hommage aux soldats Congolais qui avaient combattu aux côtés des belges, lors des guerres 14-18, et 40-45.

En 2012, cette tradition a été respectée.

Au square Riga, existe un monument pour rappeler les hauts faits d’armes de ces vaillants combattants.

Des chants entonnés par ces combattants à l‘époque, on apprend bien des choses: les villes conquises par exemple.

En Afrique, en Europe et en Asie.

Ainsi, Kigali la capitale du Rwanda, et Usumbura la capitale du Burundi tombèrent aux mains des soldats congolais.

Quand on voit ce qui se passe à l’Est de la RD Congo aujourd’hui avec les folies expansionnistes de monsieur  Kagame du Rwanda, et l’envoi de ses bidasses du M23 en terre congolaise pour voler, violer, piller et tuer, il est pénible de constater à quel point certains humains peuvent être ingrats.

Comme tout se paie ici bas, et qu’il est imprudent d’espérer se moquer éternellement et impunément de l’histoire, il ne serait pas étonnant que dans un avenir peut-être proche, des combattants congolais libèrent de nouveau Kigali… Plus des allemands, mais de la dictature cette fois, le retour de la manivelle.

PS. Des problèmes matériels majeurs ne nous ont pas permis de mettre en ligne cette vidéo en temps voulu. Nous sollicitons votre indulgence, à vous tous nos lecteurs.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 14 décembre 2012 

GEORGINE DIBWA-PULIC RIGA-P1019059-CHEIKFITANEWS

MOLAI-RIGA-P1019050 CHEIKFITANEWS

ECHEVIN GRIMBERG-RIGA-P1019047 CHEIKFITANEWS

 JP-SAMBA-RIGA-P1019044-CHEIKFITANEWS.JPG

DOCUMENT. DISCOURS DE MONSIEUR MBUNGU NKANDAMANA 

Ba mama, Ba tata, bilenge, ba ndeko, mbote, bonjour.

Asosa, Gambela , Saio, Tabora , Mahenge, Usoke, Nyanza, Kato, Kigoma, Birmanie, Ethiopie.

Quel est celui d’entre nous auquel ces noms ne sont pas familiers ? En effet, ils forment la trame des rues et avenues de nos villes et de Kinshasa particulièrement.

Pourtant sachons-le aujourd’hui, il s’agit des victoires que remportèrent les troupes de la Force Publique Congolaise lors des campagnes militaires des deux guerres 14-18 et 40-45.

Ecoutez-ce qu’il en est dit : « Au cours de la Première Guerre mondiale, des unités renforcées de la Force publique combattirent durant la campagne d'Afrique de l'Est l'empire colonial allemand au Cameroun, au Rwanda, au Burundi et sur le territoire de l'actuelle Tanzanie. Elle remportèrent divers succès militaires (Tabora, Mahenge), gagnant le respect de leurs alliés portugais et britanniques et de leurs ennemis allemands ».

De même, en 1942, le XIème bataillon congolais gagna les batailles d’Asosa, Gambela et Saio en Abyssinie(Ethiopie). Comme il est reconnu, nos soldats combattirent avec succès au côté des forces britanniques en

Abyssinie italienne où les Italiens dont 9 généraux et 48 officiers supérieurs se rendirent aux troupes belgo-congolaises.

Ces congolais étaient pour la plupart membres de la Force Publique. Le noyau de la Force Publique fut créé sous l’Etat Indépendant du Congo pour combattre les esclavagistes arabes qui razziaient l’Est du pays. Ainsi donc, au départ, la Force Publique fut chargée de la sécurité territoriale et du maintien de l’ordre publique à l’intérieur du pays. Mais les deux guerres mondiales ouvrirent au Congolais de nouveaux horizons, par l’envoi de nos soldats au front de l’Yser, du Ruanda-Urundi, de l’Est Africain(Tanzanie, Rhodésie), Cameroun, Abyssinie(Ethiopie), Nigerie, Égypte, Palestine, Syrie, Madagascar jusqu’en Birmanie. Et partout, ils ont combattu et servi avec bravoure et succès.

A l’instar de n’importe quel peuple de la terre, nous pouvons être fiers de ces dignes fils du Congo, capables de hauts faits d’arme, héros au niveau universel et artisans de la paix mondiale et de l’ordre qui désormais, régit les rapports internationaux entre nations.

Mais à leur retour du pays, nos vaillants ambassadeurs s’opposèrent à leur réintégration au sein de la Force Publique à cause du régime discriminatoire régnant au Congo Belge. En guise de remerciement, les autorités coloniales optèrent pour la démobilisation immédiate de ces éléments jugés capricieux et les dispersèrent à travers tout le pays. Ceci

afin d’éviter que leurs idées révolutionnaires ne se propagent au sein de l’ensemble de la Force Publique.

En ce 11 novembre 2012, nous sommes ici pour célébrer avec émotion la bravoure, le courage, la persévérance de nos pères, grand-pères et frères dont la plupart nous ont déjà quittés.

Cependant, quelle reconnaissance ces anciens combattants ont-ils reçu de la Belgique ?

Cette commémoration du 11 novembre est aussi une occasion pour la diaspora congolaise de se rappeler et de rappeler aux belges, le rôle des congolais dans la sauvegarde de l’existence de la Belgique. Jean Stengers a écrit : "le poids de la Belgique dans la guerre fut très largement le poids du Congo".

Pourtant ce même Congo subit à son tour, actuellement, des massacres ignobles de ses populations de l’Est de son territoire et la déprédation de ses richesses naturels par des forces étrangères. Curieusement, le Royaume de Belgique les tolère royalement !

A la fin de ce témoignage, nous allons d’une manière symbolique et afin de perpétuer leur mémoire, évoquer les noms de quelques-uns de ces valeureux soldats qui ont été les éléments moteurs de toutes les victoires sur les différents fronts où ils furent appelés.

Aujourd’hui, nous venons non seulement rendre hommage mais aussi nous réapproprier notre histoire, celle de la liberté, celle du sang.

Alors que le souvenir de nos soldats et de leurs hauts faits s’évanouissait peu a peu, ce monument fut érigé par les belges il y a 42 ans, mais hélas, nous ne le connaissions pas et il n’a donc pu se cristalliser dans notre mémoire collective.

Nous formons le voeu que plus de Congolais découvrent ce lieu qui commémore un pan de notre glorieuse et belle histoire. Et au mérite du sacrifice suprême de nos héros du jour pour notre liberté et la prospérité de notre pays d’origine, dresser le front et bâtir un pays plus beau qu’avant.

A vous nos grands-pères, nos pères, nos enfants, nous vous disons merci (en 4 langues nationales).

Oui, c’est vrai nous vous avions oubliés, mais nous sommes maintenant rassemblés ici pour vous dire que ne voulons plus vous oublier. Nous ne vous oublierons plus. ( en 4 langues nationales).

Fait à Bruxelles le 11 novembre 2012

Joseph Mbungu Nkadamana 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

commentaires

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens