Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 19:58

 

DSCF3683.JPG 

 

Entre 23 heures du 2 avril et 4 heures du matin du 3 avril 2010 nous avons été au KIN’S IN chez mama Brigitte, 382 chaussée de Mons dans la commune d’Anderlecht,  afin d’assister au concert de l’artiste musicien  Congolais Boketshu 1er, concert annoncé pour avoir lieu jusqu’à l’aube.

LE QUOTIDIEN D’UN MUSICIEN CONGOLAIS

Des instruments de musique sont déjà installés dans un coin. Quelques enceintes acoustiques seront ajoutées quand nous sommes déjà là.

La vedette du jour était dans les parages et quelques instants après nous voyons entrer Boketshu 1er, il passe de table à table et salue les personnes qui sont déjà là avant de s’installer à son tour à une table, entouré.

Des mélomanes l’appellent régulièrement pour demander l’adresse exacte de la manifestation.

Nous ne nous faisons pas d’illusion quant à l’heure de début réel  du concert. Des habitudes difficiles à changer, se sont incrustées chez les mélomanes congolais.

En attendant, nous ne nous ennuyons pas. De la musique congolaise est diffusée sur un grand écran plat et le son bien amplifié …

Peu avant 2 heures, Boketshu 1er prend le micro, remercie ceux qui sont venus et annonce le programme.

L’entrée était fixée à 10 €. Aucun de nous tous qui sommes là n’a encore payé, à part la boisson bien sûr.

L’artiste lance : « Nous préparons la sortie d’un nouvel album. Vous le savez, c’est sans aucun soutien. Si je demande à chacun de vous de contribuer avec 100 ou 200 €, personne ne donnera. Mr P. qui est là est qui est dans l’organisation de ce concert passera à chaque table pour vous vendre un ticket de 10 €… »

Cela réussit, ceux qui sont là achètent chacun son ticket et en avant la musique.

Sur scène, Boketshu 1er  interprète autant ses nouvelles chansons que celles de ses débuts avec la danse « sundama ». L’orchestration est très bonne et le rythme tel, que les moins résistants s’exhibent devant le chanteur.

En bon artiste engagé, il ne manque pas de lancer par moment de petites phrases sur la souffrance des congolais.

Dans une chanson, par rapport au voyage au Congo du Roi Albert II il lance : « Nous savons que le Roi va au Congo pour soutenir la dictature de … »

Le public arrive progressivement et dans le lot, nous apercevons le chanteur Bozi Boziana accompagné par quelques personnes. Tout en chantant, Boketshu 1er signale cette entrée, comme il le faisait plutôt de tous ceux qu’il voyait entrer…

Peu avant  quatre heures du matin, nous décidons de partir, alors que c’est à ce moment que d’autres arrivent !

Nous imaginons que l’ambiance sera de plus en plus chaud… jusqu’à l’aube.

CONGOLAIS, DU TALENT A REVENDRE

Difficile de quitter un compatriote, artiste de talent, et son public sans se poser un certain nombre de questions sur l’art et son rôle dans notre société congolaise.

Loin du pays, la musique de nos artistes est un cordon ombilical solide nous reliant à la terre natale.

Avec tout le talent qu’il a, Boketshu 1er aurait dû jouer non seulement de temps à autre ici ou là, mais bien plus souvent.

Hélas, et lui et plusieurs autres artistes et  hommes de culture congolais au pays et de par le monde, ne jouissent d’aucun soutien de l’Etat congolais.

Depuis des années, l’artiste congolais est en même temps agent publicitaire, producteur, démarcheur…

Il a déjà du talent, ce que peu de gens ont. Oui, n’est pas artiste qui veut !

Ne faudrait-il pas qu’enfin l’artiste congolais ne se consacre qu’à l’art, débarrassé de toutes les autres tracasseries ?

Les choses ne devraient-elles pas enfin changer pour les artistes congolais? Et changer en profondeur !

UNE PISTE POUR UN MIEUX-ETRE DE L’ARTISTE CONGOLAIS…

Autant plusieurs artistes que beaucoup de nos concitoyens ne pensent pas à l’engagement politique, croyant naïvement que l’engagement politique, c’est l’affaire des politiciens, autant les politiciens régentent ce qui leur tombe sous les bras, insouciants, tant que les victimes des turpitudes politiciennes  sont apathiques.

Le politicien n’étant pas une génération spontanée, le citoyen a heureusement et régulièrement, l’occasion d’influer sur la marche du pays en changeant le personnel politique : lors des élections.

DU BILAN DES SORTANTS ET DE LA SANCTION DES URNES

L’année prochaine, lors de la campagne électorale, quel bilan le pouvoir sortant présentera-t-il au peuple dans le domaine culturel ? 2007, 2008, 2009, 2010, province par province, ville par ville commune par commune :

-       Combien de prix ou de médailles décernées aux artistes?

-       Combien d’artistes promus ?

-       Combien de nouveaux talents découverts ?

-       Combien d’expositions organisées ?

-       Combien de festivals organisés ?

-       Combien de subventions accordées aux groupes artistiques et à quelle hauteur ?

-       Combien de livres édités ?

-       Combien d’auteurs soutenus ?

-       Combien de concours organisés ?

-       Combien d’animateurs culturels formés et embauchés ?

-       Quel budget alloué au secteur culturel ?

-       Combien de musées équipés ?

-       Combien de spectacles de théâtre ou de ballet soutenus de la conception au montage jusqu’à la circulation ?

-       Combien de salles de spectacles construites, réhabilitées ou équipées ?

-       Combien de bibliothèques fournies en nouveaux livres ?

-       Combien de films financés et présentés dans différents festivals ?

-       Combien, combien, combien… ?

Et en définitive, combien de Congolais ont-ils pu jouir d’un des droits les plus fondamentaux de l’être humain : le droit à la culture ?

2011, NE PLUS ETRE LE DINDON DE LA FARCE

En 2006, nous avons vu comment certains artistes se sont « vendus ». Cinq ans après, quel dividende ?

Si des talents confirmés comme  Boketshu 1er sont laissés au bord de la route, que dire de tous les anonymes qui naissent chaque année dans les différentes brousses du grand Congo ?

Tous les artistes congolais devraient prendre conscience de cet énorme gâchis qu’est l’absence tant d’une vision de promotion et d’action culturelle forte, que de la rentabilisation du secteur.

A cette veille des élections, tous les artistes congolais et tous les créateurs des œuvres de l’esprit doivent se fédérer pour défendre leurs métiers :

-       Dresser l’état des lieux de l’action culturelle en RD Congo

-       Exiger des comptes au pouvoir sortant

-       Interpeller déjà les nouveaux candidats de l’opposition en principe force alternative, afin qu’ils exposent clairement leurs projets de société en ce qui est du domaine culturel.

-       Le moment venu, donner des consignes de vote au profit de ceux qui peuvent sortir la culture congolaise de la misère.

Si 2006-2011 a été un gâchis pour la culture congolaise, 2011-2016 devrait changer de visage. Le pouvoir de l’art est suffisamment fort pour pencher la balance dans le sens du changement.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 4 avril 2010 

DSCF3720.JPGDSCF3656.JPG

 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

commentaires

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens