Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 09:29

 100_0031-CHEIKFITANEWS.JPG

Samedi 23 octobre 2010 à 16h30, au Centre culturel et de Congrès de Woluwe Saint Pierre,  Avenue Charles Thielemans 30 à 1150 Bruxelles, la journaliste Colette Braeckman a tenu une conférence sur le thème : « 50 ans après son indépendance: renaissance du Congo »

Dans la salle, près de 70 personnes dont une dizaine de Congolais. N’ayant pu être là, une compatriote a bien daigné accepter de nous relater l’essentiel de la communication ainsi que le débat qui s’en est suivi.

La conférencière a retracé l’histoire récente de la RD Congo avant les élections de 2006 puis jeté un coup d’œil sur la gouvernance de Joseph Kabila.

 Des images vidéos nous ramenées, une concerne la description de Colette Braeckman sur la situation à Mwenga lors de la dernière marche mondiale des femmes, et deux autres sont des réponses de Colette Braeckman à une question sur la situation du Sénateur Jean-Pierre Bemba actuellement détenu à La Haye. Colette Braeckman dira entre autre ceci : « Cette histoire risque de jeter le discrédit sur la Cour Pénale Internationale qui n’est pas très objective avec Jean-Pierre Bemba …»

 

En illustration plus bas, vidéo d'une manif pro-Bemba en mai 2008 devant la prison de Saint Gilles

Cheik FITA

Bruxelles, le 30 octobre 2010

 

 

Colette Braeckman a commencé par parler de l’événement le plus récent à savoir la marche mondiale des femmes à Bukavu. La visite à Mwenga où les femmes avaient été enterrées vives par les rebelles  du RCD Goma. Ces femmes avaient été accusées de donner la force aux Maï-Maï, ces mouvements des jeunes qui défendaient les villageois contre les attaques rebelles.

Ainsi, l’assassinat de ces femmes accusées de sorcières et de quelques hommes avec elles, devaient, d’après les dire de Mme Braeckman, servir d’exemple pour dissuader les autres. Ces femmes ont été donc humiliées, traînées nues devant tout le monde pour être ensuite enterrées vivantes dans une fosse commune. Ce lieu est aujourd’hui un lieu de commémoration de ces victimes.

Mme Braeckman a dit aussi que sur la route de Mwenga, le convoi des femmes a été chaque fois arrêté par les villageois brandissant des photos et des paroles qui relataient des atrocités subies par les leurs : « telle, a été éventrée et qu’elle portait dans le ventre tué aussi », « telle a été violée, violentée.. » « Telle ceci, telle cela ». Le parcours était donc plein d’histoires horribles qu’elles entendaient des villageois.

Le retour de Mwenga s’était bien passé sauf que la dernière voiture des femmes avait été attaquée par des rebelles et il y a même eu des blessées.

Après ce récit de son récent voyage en RDC, la conférencière a retracé l’histoire récente des guerres du Congo et de la vie actuelle en RDC.

1ère GUERRE

 Après le génocide, les tutsi du Rwanda ont voulu sécuriser leur pouvoir sans cesse menacé par les hutu, réfugiés au Zaïre et organisé en milices menaçant pour le pouvoir de Kigali. Pour y arriver, ils font alors coalition avec Laurent Désiré Kabila et organisent la pourchasse des hutu sur le sol zaïrois. Des milliers des civiles seront tués.

 

Mzee Kabila, avec le soutien de son principal allié le Rwanda, gagne Kinshasa et prend le pouvoir. Lorsqu’il veut se débarrasser de ses alliés devenus encombrants, il se heurte à l’opposition de Kigali qui entretemps, s’était déjà approprié des gisements de minerais : coltan, or et autre. Il y a actuellement au Rwanda une raffinerie des matières brutes de ces minerais avant qu’ils ne soient acheminés vers le canada.

Le refus du Rwanda par rapport à la demande de Laurent Désiré Kabila qui lui demandait de se retirer, va déclencher ce que Colette Braeckman appelle, la deuxième guerre du Congo. Appelée par les occidentaux, la troisième guerre mondiale car elle entraîne plusieurs alliés : Rwanda, Ouganda, Burundi, soutenus  par l’occident  d’un côté et le Zimbabwe, l’Angola qui donnent un coup de pousse au Congo. Le pays est divisé, l’Est contrôlé par les mouvements rebelles de RCD et ses alliés, Jean-Pierre Bemba installé à Gbadolite, fait sa rébellion et contrôle cette partie du pays avec le soutien d’Ouganda.

 

 

LA SOLUTION

Préconisée par Louis Michel alors Ministre belge des affaires étrangères, la conférence de Sun city en Afrique du sud, va aboutir à la mise en place de la formule « extraordinaire » (dixit C. Braeckman) de 1+4. On voit tous les leaders des mouvements rebelles intégrer le pouvoir pour la gestion du pays. « Et dans cette formule, le Président restait au-dessus de la mêlée ». Il y a opération de brassage des hommes armés. L’armée devient donc la composition des anciens rebelles, de ceux qui ont tué, volé et violé les femmes et enfants à côté d’une minorité formée. C’est pourquoi la population civile garde ses distances et ne fait pas tout à fait confiance à l’armée.

Cette solution a apporté la paix en RDC. Et L’organisation des élections (sans  recensement) est une réussite. L’Union Européenne, sous la poussée de Louis Michel, y investit beaucoup : 500.000.000 d’euros.

Pour Louis Michel, le Président Kabila était l’homme qu’il faut, jeune, calme, plein de volonté pour pacifier  la région. Louis Michel l’avait adopté et le considérait comme un neveu.

La communauté internationale aussi voyait en ce jeune, un interlocuteur pacifique et facile à manier. Il ne disait rien, on ne savait pas s’il parlait français ou pas.

 Après les élections, qui l’ont porté au pouvoir avec un record assez faible (56%), par rapport à son principal opposant Bemba,  l’aide promise par l’occident  tarde à venir pour des raisons que j’ignore encore (Colette B.).

 

« Dès son élection, Kabila prononce cette phrase célèbre - Finie la recréation - pour exprimer sa volonté de changer, de lutter contre l’impunité et la corruption. Il lance son projet de 5 chantiers qui est un projet énorme car tout étant à refaire en RDC.

Ainsi, mue par la volonté de vouloir transformer ce pays qu’il a trouvé à un niveau de -11, Kabila se tourne vers la Chine et  signe des contrats qui vont lui permettre de commencer le travail.

Cette décision a fâché l’occident et la Belgique à travers Karel De Gucht a manifesté son mécontentement. Celui-ci, furieux, aurait même lâché à Kabila : « Tu ne vas tout de même pas donner le Congo de Léopold II aux Chintox » (d’après l’une des sources de Mme Braeckman). Mais, c’était déjà fait. En échange d’exploitation des minerais de la RDC, les chinois s’investissent pour construire les routes. Pour un temps record de 30 ans, les chinois s’approprieront des minerais congolais.

A côté des chinois, d’autres pays ont aussi signé des accords avec le Président Kabila, la Turquie qui exploitera le pétrole de Cabinda, et d’autres (dont j’ai oublié les noms). Donc, chaque partie du pays est confié quelqu’un pour l’exploitation de ses richesses.

 

Avec tous ces contrats signés, le président Kabila fait marcher le pays. Les choses bougent. Les routes sont construites, à Kinshasa, au Katanga, au Kivu, à Kisangani (où il y a maintenant l’entrée des voitures et des motos, plus de « toleka », au Bandundu (les routes complètement refaites et ça permet à la population d’acheminer facilement leurs productions à Kinshasa. Kinshasa est grandement ravitaillée par le Bas-Congo et le Bandundu. En plus, il y a le DAIPN qui reprend ses activités. Les gens mangent mieux maintenant et la vie va bien. Les choses bougent en RDC. La population est contente. Elle aime surtout madame Olive Kabila qui parle bien et porte un grand soutien au peuple. Bref, ça bouge en RDC. Il y a de l’espoir. »

  

DEBAT

 

Le débat a tourné autour de plusieurs questions suscitées par cet exposé traçant un bilan positif des actions de Kabila.

Question :        Ne pensez-vous pas que le pays est bradé, avec cette manière de signer des contrats en cédant des parties entières à l’exploitation au profit des autres pays ?

Réponse : Non.

Question : De quoi les congolais se nourrissent-ils ? 

Réponse : Des nourritures Bio, les crasses de l’Europe ont diminué  depuis que Kabila s’est mis au travail.

Question :  La vie est-elle vraiment telle qu’elle la dépeint, en réalité les congolais vivent autre chose ?

Question : D’où tire-t-elle ses informations ?

Ce sont ses sources qui sont fausses ou ses analyses qui sont biaisées ? :

Elle a des bonnes sources et connaît bien le pays, ses analyses sont justes.

Question : Pourquoi la communauté internationale ne laisserait–elle pas le Congo démarrer seul ?

Ça c’est une longue histoire…(…)

Question : On ne reconnait plus la Mme Braeckman qui combattait Mobutu. Elle est devenue complètement la militante de Kabila, défendant l’indéfendable, même les crimes sont justifiés et excusés. A quoi  est dû ce revirement à 90° ?

Réponse : Non, je ne le défends pas, je fais mes analyses sur base de ce que j’observe.     

Question : Le Congo bouge ? Et les droits de l’homme dans ce pays ? On construit l’avenir avec la jeunesse. Or, nous savons que la jeunesse de la RDC qui en constitue la majorité de la population (environ 80%) est sans avenir clair. L’éducation, la santé, les abandons d’enfants…font des principaux problèmes de cette jeunesse. La population est de plus en plus abrutie par le système mis en place. On a parfois l’impression d’avoir affaire à une masse d’idiots. Et plus est, actuellement l’espérance de vie du congolais est descendue à 47 ans. Quels sont les efforts de Kabila pour remédier à cela ? 

Réponse : (Balbutiements que je n’ai  pu retenir)

 

Correspondance particulière : Mama de Souza

 

 

100_0029-CHEIKFITANEWS.JPG

Partager cet article

Published by Cheik FITA/MAMA DE SOUZA - dans cheikfitanews
commenter cet article

commentaires

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens