Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 18:51

CHEIKFITANEWS-REYNDERS--AU-SOLDSC00716.JPGCHEIKFITANEWS-REYNDERS-NON-LEGIIMP1018107.JPG

Vendredi 23 mars 2012 après-midi, en protestation au prochain voyage en RD Congo de monsieur Didier Reynders, ministre belge des affaires étrangères, un peu plus d’une centaine de Congolais ont marché entre le métro trône et le rond-point Schuman, devant les institutions européennes.

C’était à l’appel des associations « change in Congo » et « Mirgec ». Alors que les services de police étaient là à l’heure, l’arrivée des manifestants s’est étalée sur près de quatre-vingt dix minutes.

Prévue pour 14h00, la manifestation ne démarrera donc qu’avec près de quatre-vingt dix minutes de retard. Selon les organisateurs, ce contretemps était dû au fait que vendredi étant un jour ouvrable, plusieurs personnes n’avaient pu se libérer du boulot.

Didier Reynders la vedette du jour a eu droit à plusieurs caricatures et des messages sur banderoles et pancartes. Tous les messages dénonçaient son cavalier seul qui aurait pour conséquence de donner une certaine légitimité à monsieur Joseph Kabila après son hold-up électoral.

Les organisateurs ont déposé des mémos : à l’Ambassade des Etats-Unis, à la commission européenne ainsi qu’à la présidence de l’Union européenne.

Dans ce mémo l’attention des partenaires occidentaux est attirée sur la maladresse de la diplomatie belge de soutenir une dictature, avec risque d’induire en erreur les autres nations occidentales.

Si à Kinshasa monsieur Didier Reynders pourrait avoir droit au tapis rouge, dans la manifestation, il a eu droit au pavé.

Devant l’ambassade de la RD Congo, lors d’une halte des manifestants, les effigies de Didier Reynders ont été jetées à terre et piétinées. Il en sera de même devant la présidence de l’Union européenne, point de chute de la manifestation.

Trois mois après les élections, les Congolais de Belgique sont toujours ulcérés par le recul démocratique en RD Congo.

De nouvelles formes de pression pourraient voir le jour dans le futur.

 

Cheik Fita

Bruxelles, le 23 mars 2012

 

 

 

DOCUMENTS

MEMOS REMIS 

 

 

MEMO A L’ATTENTION DE L’UNION EUROPEENNE COMMISSION ET PARLEMENT

 

Mr Van Rompuy,

Md Ashton,

Chers Membres,

La Communauté Congolaise à travers le monde tient à vous faire part de son inquiétude la plus extrême quant au voyage programmé du 26 au 28 mars au Congo par la Belgique à travers son ministre des Affaires Etrangères, Mr Didier  Reynders. En effet, l’Europe, Dame de vieille démocratie et d’exemplarité, ardente défenderesse des Droits de l’Homme et de bonne gouvernance, semble faire preuve de distraction quant au projet irresponsable de la Belgique d’y envoyer, et ce en électron libre, un officiel d’envergure. Une telle entreprise n’est ni plus ni moins qu’un satisfecit et une reconnaissance d’un Etat dont tous les rapports des Observateurs des élections parlent de résultats dénués de toute crédibilité, d’irrégularités graves, de manque de transparence, etc., décourageant jusqu’aux derniers observateurs Américains qui ont décidé de jeter l’éponge face à tant d’obstructions. L’Europe, après avoir engagé le peuple Congolais en 2006 à emprunter la noble voie de la démocratie, par des élections que celle-ci a largement financées, est en train de se renier par un mutisme des plus troublants que l’histoire ne manquera pas de mettre en lumière. Un véritable hold up électoral se déroule sous nos yeux en République Démocratique du Congo, et aucune voix officielle ne s’élève pour dénoncer ce qui est plus qu’une régression démocratique. C’est à une forme d’esclavage moderne que l’on condamne ainsi le peuple Congolais ô combien meurtri. Ce dernier, souverain primaire, s’est massivement prononcé par un vote sanction sans précédent qui lui a été ravi au vu et au su de tous. Le président élu de la République Démocratique du Congo, n’en déplaise, est Mr Etienne Tshisekedi tel que le proclame la seule institution d’observation avec une présence conséquente sur le terrain : l’Eglise Catholique. Outre le mutisme des autorités Européennes nous notons un traitement partisan des médias, qui par silence, minimisation, voire, se faisant l’écho de fausses informations du pouvoir imposteur, ont donné à Mr Kabila un profil de respectabilité. Rien que sa fin de campagne, où sa Garde Républicaine avait tiré à couteau tranchant sur une population désarmée et pacifique, fauchant de nombreuses vies innocentes (voir dernier rapport des Nations Unies, HRW, etc.), illustre à satiété la mollesse avec laquelle les institutions Européennes et autres Observatoires des Droits de l’Homme réagissent. Qui ne dit mot consent, dit-on. Ce silence est un véritable permis de tuer entre les mains d’un tyran sanguinaire. Il y a non-assistance à peuple en danger, à démocratie en danger, voire « agression par omission ». Est-il nécessaire de rappeler les huit millions de morts depuis 1996, plus de deux millions de femmes et enfants violées, un IDH de cancre international : 187è/187 ? La modeste Belgique décide envers et contre tout de maintenir son projet de se rendre au Congo, oubliant que les temps ont changé et que désormais quand elle bouge c’est toute l’UE qui bouge avec elle. Ainsi, au nom d’une Europe prompte à dénoncer les dérives du vote russe, à déloger un Laurent Gbagbo sans ménagement, n’ayant pas, lui, organisé des fraudes d’une telle ampleur, elle s’apprête à asseoir une dictature au nom de l’Europe qui dispose pourtant d’instruments de coercition pour l’en dissuader là où la simple diplomatie viendrait à échouer. A ce niveau de responsabilités, le noble citoyen Européen dûment informé ne manquera pas de parler de naïveté sinon d’incompétence. Dans les deux cas il y aura sanction. « Le pari Congolais » fait partie de ces rêves éveillés que tiennent encore une frange nostalgique de dirigeants Belges d’une mainmise, d’un retour même déguisé au Congo. En se mettant franchement du côté des tricheurs et des fraudeurs elle envoie un signal dangereux pour la cohésion et la cohérence de l’action européenne dans le monde. La récolte d’une telle arrogance pourrait bien se faire en Europe même. Car quand on pousse sciemment un peuple au désespoir on effectue le plus mauvais des investissements bafouant ainsi toutes les valeurs sur lesquelles reposent les Fondations de l’Europe. Sur quelle base dorénavant l’éducation des enfants reposera-t-elle ? Sera-t-on encore crédible quand on leur apprendra à faire la distinction entre le bien et le mal si nous-mêmes sommes incapables de bouger le plus petit doigt quant à son application ? Le peuple Congolais a le sentiment que l’on agit envers lui avec beaucoup de cynisme, par tâtonnements, par trial-and-error, pour jauger sa réaction face à telle ou telle annonce, et « on » avance en conséquence ou non. Un arsenal de mesures pour museler le peuple Congolais est en ce moment pris par les autorités Belges : amendes administratives en pagaille et sans précédent, expulsions des manifestants, sachant qu’on les jette dans la gueule du loup, où ils ont été mis au cachot et tournés en ridicule, ce dans un pays que condamnent tous les rapports en matière des Droits de l’Homme. Responsablement, un moratoire eut dû être respecté en la matière. De plus, que penser quand parmi ces refoulés on compte un père de famille qui a enfants et femme de nationalité Belge ? Que disent convention des Droits de l’Homme et constitutions nationales en ce qui concerne le droit à la vie familiale ? N’y avait-il rien de mieux à faire ? De plus, il nous souvient que la lecture irresponsable de Mr Reynders du rapport du Centre Carter, évoquant des résultats non crédibles mais qui ne changent pas nécessairement l’ordre d’arrivée, a été lu par Mr Reynders dans sa version tronquée du « nécessairement », malgré les rappels à l’ordre du député Dallemagne (Cdh) l’invitant à se référer au texte original en anglais. Quelle est sa motivation ?  Et puis quelle ineptie de parler de résultats non crédibles sans invalider le tricheur. C’était là le seul rôle de Mr Reynders : appeler au respect de la volonté populaire. Un pyromane excitant les Congolais ; et son pays prend des mesures coercitives musclées à la veille de son départ pensant mater les revendications légitimes du Souverain primaire. Après avoir tabassé et gazé des Congolais en détention, ça s’appelle casser du nègre. Un tel cynisme au cœur de l’Europe doit être condamné avec la dernière énergie.  Sans progrès démocratique et le respect des Droits de l’Homme, peu de choses durables sont possibles en RDC. Madame Clinton a clairement déclaré que « les élections en RDC n’ont pas été à la hauteur des progrès démocratiques observés lors des dernières élections africaines ». La Communauté Internationale, qui a pris l’option de geler les problèmes du scrutin au lieu de les régler, est ainsi renvoyée à ses propres contradictions. Ce qui était totalement prévisible dans un monde surdynamique en matière de revendications des Droits de l’Homme et des droits des peuples à disposer d’eux-mêmes. Il y a crime contre l’Humanité. Aucun pouvoir digne de ce nom ne peut cautionner cet état de fait par une quelconque aide bilatérale ou représentation. Il y aurait complicité. Le sort réservé à Mr Mugabe est identique à celui que l’Europe doit réserver à Joseph Kabila, pour enfin un jour le livrer à la CPI afin que force reste à la Loi. Pas de deux poids deux mesures. Pas de deux votes deux mesures. Tant d’argent de l’honnête citoyen Européen ont coulé dans les élections Congolaises. En temps de crise, le résultat est criminel. Un jour, il faudra le lui expliquer. Ce courrier, qui n’est qu’un prolongement de notre missive du 09 décembre 2011 (déposé le 12 à la Présidence Polonaise), permet à chacun de se retirer du confort de « je ne savais pas ». Quand même l’Eglise ne peut pas faire de revendications pacifiques, dans ce cas que reste-t-il à faire ? Mr Tshisekedi est en résidence surveillée. Aung San Suu kyi Africain. Le problème entre la Belgique et le Congo est un problème d’humain à humain. Elle doit être rappelée à l’ordre sans quoi viendra le temps où tous les peuples d’Europe, à commencer par le Belge, diront : « Pas en notre nom ! ». Une telle inertie est : Un fait de tromperie / De la complicité pour usurpation de fonction. Mr Reynders ne doit pas aller au Congo. Film recommandé : « Chebeya » de Thierry Michel. Votre responsabilité est engagée.

« Une injustice envers un seul est une menace pour tous. »

                                                                                                                             Bruxelles, le 21 mars 2012

Pour la Communauté Congolaise. Pour l’avancée des Peuples.

Joseph Salomon Mbeka

Président Change in Congo / NZAKOMBA

+32486855392 / joseph.mbeka@yahoo.fr 

============================================ 

 

MEMO A L’ATTENTION DE MR BARACK OBAMA ET DES INSTITUTIONS AMERICAINES

 

Mr le Président,

Md Clinton,

Chers Membres du Congrès, Mr Mitt Romney,

 

Lors de votre premier discours d’Accra au Ghana, porté par le vent du changement, vous aviez déclaré : « l’Afrique n’a pas besoin d’hommes forts. L’Afrique a besoin d’instituions fortes. » Ces paroles ont résonné tel le glas aux oreilles de dirigeants peu soucieux du bien-être de leurs concitoyens. Md Clinton a surenchéri disant plus tard aux dirigeants Africains : « Changez ou bien l’histoire se chargera de vous montrer que vous êtes du mauvais côté de l’histoire ».

Tout est dit.

Comment expliquer le mutisme assourdissant de toute une Administration qui semble comme frappée d’amnésie générale écumant un Alzheimer très avancé au regard de l’application de ces principes en ce qui concerne la République Démocratique du Congo, particulièrement les élections congolaises du 28 novembre 2011 ? La Communauté Africaine dans son ensemble et les Afro-Américains en général, sans doute par le truchement de Mr Jesse Jackson, dûment saisi de cette particularité lors de son passage à Bruxelles en début de semaine, s’intéresseront tôt ou tard à l’étrange reniement de soi qu’illustre ce cas, au-delà de Mr Mitt Romney qui attend comme nous tous des éclaircissements quant à votre position, celle de Mr Obama, vis-à-vis du progrès démocratique tel qu’observé aux dernières élections au Congo, et surtout un positionnement clair vis-à-vis du tardif rapport de la Fondation Carter quand on réalise la vitesse du clic avec lequel les observations furent affirmées en ce qui concerne les élections russes. Deux votes, deux mesures ? Nous sommes tous dans l’expectative. Nos Pères en Afrique sont terriblement sévères avec les aînés car ils ont le devoir de montrer l’exemple et de ne pas entraîner plus petit que soi dans la perdition. La Communauté Congolaise à travers le monde tient à vous faire part de son inquiétude la plus extrême quant au voyage programmé du 26 au 28 mars au Congo par la Belgique à travers son ministre des Affaires Etrangères, Mr Didier  Reynders. En effet, l’Europe, Dame de vieille démocratie, semble faire preuve de distraction quant au projet irresponsable de l’un de ses membres, la Belgique, d’y envoyer, et ce en électron libre, un officiel d’envergure. Une telle entreprise n’est ni plus ni moins qu’un satisfecit donné à un Etat dont tous les rapports des Observateurs des élections parlent de résultats dénués de toute crédibilité, d’irrégularités graves, de manque de transparence, etc., décourageant jusqu’à vos derniers observateurs qui ont préféré  jeter l’éponge face à tant d’obstructions. Après avoir entraîné et encouragé avec l’Europe la tenue d’élections libres, transparentes et démocratiques en 2006, la régression observée en 2011 est vertigineuse pour ne pas dire abyssale. Un véritable hold up électoral se déroule sous nos yeux en République Démocratique du Congo, et aucune voix officielle ne s’élève pour dénoncer ce que nous nommons le CONGO GATE. En plein 21è siècle, c’est à une forme d’esclavage moderne que l’on condamne ainsi le noble peuple Congolais ô combien meurtri. Ce dernier, souverain primaire, s’est massivement prononcé par un vote sanction sans précédent qui lui a été ravi au vu et au su de tous. Le président élu de la République Démocratique du Congo est Mr Etienne Tshisekedi wa Mulumba tel que le proclame la seule institution d’observation avec une présence conséquente sur le terrain : l’Eglise Catholique (plus de 30000 observateurs). Les Etats-Unis reposent sur le socle inamovible des Pères Fondateurs qui ont fait de ce beau pays la terre de tous les possibles, la terre de la Liberté et du respect des performances. A laquelle de ces valeurs répondent l’attitude des responsables actuels ? L’Amérique est une idée immatérielle, un phare vers lequel tous regardent, nul ne pourrait corrompre la formidable espérance qu’elle représente et demeurer en fonction. Ce qui n’est pas clairement dénoncé est de fait accepté. La Communauté Internationale, USA en tête, qui a pris l’option de geler les problèmes du scrutin en RDC, au lieu de les régler, est ainsi renvoyée à ses propres contradictions. Ce qui était totalement prévisible dans un monde surdynamique en matière de revendications des Droits de l’Homme et des droits des peuples à disposer d’eux-mêmes. Aucun pouvoir digne de ce nom ne peut cautionner cet état de fait par une quelconque aide bilatérale ou représentation. Question de crédibilité. Le sort réservé à Mr Mugabe est identique à celui que les USA doivent réserver à Joseph Kabila, pour enfin un jour le livrer à la CPI afin que force reste à la Loi. Pas de deux poids deux mesures. Le problème entre la Belgique et le Congo est un problème d’humain à humain. Les Etats-Unis, qui sont sortis de ces honteuses contradictions dont vous êtes l’incarnation la plus aboutie à ce jour,  ne doivent pas se laisser entraîner sans fermement condamner l’irresponsabilité d’un petit frère dont les ardeurs et les appétits ont besoin d’être modérés. La Belgique doit être rappelée à l’ordre sans quoi viendra le temps où le peuple Américain, comme tous les peuples du monde, diront à leurs représentants : « Pas en notre nom ! ». Deux charges : Fait de tromperie et Complicité pour usurpation de fonction. Mr Reynders ne doit pas aller asseoir une dictature au Congo. Quand même l’Eglise ne peut pas faire de revendications pacifiques, dans ce cas que reste-t-il à faire ? Mr Tshisekedi est en résidence surveillée. Aung San Suu kyi Africain.

Nous ne pouvons que réitérer notre vœu de vous entendre vous prononcer sur le cas Congolais avant votre échéance électorale. Le Congo totalise plus de huit millions de morts depuis 1996, le pire génocide jamais perpétré au monde passé sous silence, plus de deux millions de femmes et enfants y ont été violés, souvent comme arme de guerre et d’occupation, vu le fumeux projet de balkanisation de nos remuants voisins, la corruption et l’Injustice y règne en maître. Les assassinats et autres Crimes contre l’humanité continuent d’y être perpétrés par le régime en place (voir dernier rapport des nations Unies et HRW). Comble des combles, son IDH est celui d’un cancre international : 187è/187, et on s’attèle, par silence et fausses déclarations, à faire croire que le Congolais est le seul peuple au monde capable de reconduire un bon dernier… Quand l’opinion publique daignera enfin se pencher sur cette douleur, comme elle le fait en ce moment pour le cas de Joseph Kony, qui pourra préjuger de sa réaction souveraine ? Finalement, que dire de la Loi que vous eûtes le courage de porter sur les fonts baptismaux, avec le concours de Md Clinton, alors Sénateurs, condamnant toute nation pillant les ressources du Congo à ne plus bénéficier de l’aide américaine, jamais appliquée sous votre Administration ? Vous aviez, à cette époque, notre admiration la plus intègre. Que le Congo ne soit une peau de banane pour personne, car en-dessous, il n’y a que larmes et désolation. Il est vital que vous vous prononciez clairement en faveur du peuple et de la démocratie. Vous, Américains, savez mieux que quiconque le poids de la plus petite voix : « each ballot count ». Mr Al Gore se souvient encore de ce précieux sésame. Peut-on accepter de travailler avec un régime qui a publiquement craché sur les règles fondamentales de la démocratie et les droits de l’homme sans perdre son âme, et pire, sans jamais avoir osé le condamner ? Les Etats-Unis d’Amérique ne vous le pardonneraient jamais Mr Obama. Choisissez le peuple, c’est lui qui vous donne l’imperium. Le principe demeure simple : « ONE CONGOLESE, ONE VOICE ». La République Démocratique du Congo est prête à une collaboration fructueuse. Votre devoir pour l’avancée des peuples, seule garante de stabilité mondiale, vous est rappelé. « Une injustice envers un seul est une menace pour tous. »

                                                                                                                             Bruxelles, le 21 mars 2012

Pour la Communauté Congolaise.

Joseph Salomon Mbeka

Président Change in Congo / NZAKOMBA

+32486855392 / Joseph.mbeka@yahoo.fr


Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

commentaires

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens