Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

Liste des 85 multinationales qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

 Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les Télévisions, les armes, missiles,…. Voici la liste des 85  multinationales (ci-dessous) mises en cause par l’ONU dans le pillage de la RDC et financement indirect de la guerre civile à l'est.

lire la suite en cliquant sur le lien suivant : http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

Vie de rénégat: 

MALU MALU cheikfitanews

En RD Congo, l'église désavoue l'abbé Malu Malu. (RFI)L'abbé Apollinaire Malu Malu a été désavoué par l'Eglise catholique. La conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), réunie ce samedi 29 juin 2012, a demandé des sanctions canoniques contre lui. Le prêtre avait été reconduit il y a peu à la tête de la commission électorale. Malu Malu perd, dans un premier temps, son poste de directeur général de l'institut panafricain Cardinal Martino. La CENCO demande aussi aux fidèles et aux « hommes de bonne volonté » d'être prêts à faire échec à toute manoeuvre de modification de la Constitution. source, RFI

1. Partant, le cas de Mr l’Abbé Apollinaire Malumalu, prêtre du Diocèse de Butembo-Beni qui a opté d’œuvrer au sein de la CENI sera pris en charge par son Evêque qui appliquera à son endroit les sanctions canoniques qui s’imposent.
1.Peinés par le cas très regrettable de l’engagement de Mr l’Abbé Malumalu à la CENI, les Evêques de la CENCO l’ont, pour leur part, démis de sa fonction de directeur général de l’Institut panafricain Cardinal Martino (IPCM).
1.Ce cas déplorable a donné aux Evêques membres de la CENCO, l’opportunité d’exhorter et de rappeler à tous les ecclésiastiques (prêtres, religieux et religieuses) la noblesse de leur identité dans l’Eglise et l’impératif d’honorer ses exigences dans leur vie et leur ministère. (Extrait communiqué de la CENCO)

cheikfitanews.net, contact téléphonique :0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

 

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

 

Faites-vous recenser en ligne en cliquant sur le lien suivant

http://www.congolaisvivantaletranger.com/membre/inscription.php 

      pour plus d'info sur nous, veullez cliquer sur lelien suivant: 

http://www.cheikfitanews.net/article-debut-du-recensement-des-congolais-vivant-a-l-etranger-et-des-communautes-congolaises-de-l-etranger-99791809.html 

 

 

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 07:13

cheikfitanews-logo-francophonie-kinshasa.jpg

Jean-Louis Tshimbalanga, un écrivain congolais vivant en France vient d’envoyer à l’ambassadeur de France en RD Congo, une lettre qui ne manquera pas de faire des vagues. C’est à propos des déclarations du diplomate français quant à la venue ou pas à Kinshasa pour le sommet de la francophonie, du socialiste  François Hollande , le tout nouveau Président français.

 Quelles sont les raisons ayant provoqué le courroux de l’écrivain congolais? 

La phrase suivante, qui est sur le site de l’ambassade de France en RD Congo: «  À moins de 5 mois du prochain sommet de la Francophonie, qui se tiendra à Kinshasa, le Grand débat du 29 mai sera consacré aux coulisses de cet événement attendu par toute la RDC. »

Par toute la RDC?

Et le Congolais de poser la question suivante au diplomate français: 

«  À quel peuple faites-vous allusion? » Suivra alors un développement dans lequel l’auteur explicitera sa pensée autour :

- Du peuple congolais: ses conditions, de vie, ses attentes.

- Des objectifs de la francophonie.

- Du hold-up électoral

- De l’inopportunité du voyage du Président François Hollande en RD Congo

Les propos du diplomate français lors du débat ont été repris sur le site de notre consoeur RFI, Radio France Internationale:

« Hier soir, l’ambassadeur de France a fait une mise au point, dans un débat en public à l’Institut français de la Gombe. Pour Luc Hallade, rien n’a été décidé à ce stade. Mais selon lui, on penche plutôt pour une participation : « Il n’y a pas de mise en cause à ce stade, de quelque participation que ce soit. J’ai simplement consulté son cabinet, qui m’a répondu que la ligne était la même que celle que je défends, c'est-à-dire de soutenir effectivement une participation au plus haut niveau, de notre Etat, comme des autres États j’espère. »

De son côté, le président du comité de l’organisation du sommet, l’historien congolais Isidore Ndaywel, ne croit pas à un boycott. Il faut venir, selon lui, même pour critiquer : « Je n’ai aucune inquiétude sur la participation des pays du nord, spécialement de la France, parce que je crois qu’il est important que les amis du Congo viennent ici massivement soutenir les efforts en cours, conseiller délicatement, faire remarquer ceci et cela… C’est ça qui fait qu’il y a une avancée. »

Ainsi, Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, devrait accueillir du 12 au 14 octobre 2012 le XIVe Sommet de la Francophonie. Les Chefs d’État et de gouvernement de l’OIF se réuniront autour du thème : "Francophonie, enjeux environnementaux et économiques face à la gouvernance mondiale. »

La désignation de Kinshasa comme ville hôte du sommet 2012 de la francophonie avait été faite  lors du dernier sommet tenu du 23 au 24 octobre 2010 à Montreux en Suisse. À l‘époque, le climat politique congolais était serein:

-  Des élections générales étaient prévues pour 2011

-  Depuis décembre 2006, l’opposition politique était prequ'aphone.

-  Jean-Pierre Bemba le challenger de la dernière présidentielle était en prison à La Haye

-  Étienne Tshisekedi était en séjour prolongé en Belgique pour des soins médicaux.

Joseph Kabila, soutenu par son clan voyait devant lui un boulevard  pour une réélection tranquille, et l‘acquisition d‘une stature politique internationale. Un sommet de la francophonie au tableau de chasse? Une formalité. À Montreux, Nicolas Sarkozy alors président de France l’appelait « Mon cher Joseph! »

Puis, patatras, sur le plan international et sur le plan national.

Au plan international, il y a le printemps arabe avec la chute de plusieurs « Raïs ». Il y a aussi la défaite de Nicolas Sarkozy à la présidentielle française.

Au plan national, il y a pire.

Un tsunami politique a lieu le 8 décembre 2010, avec le retour au pays d’Étienne Tshisekedi.  Le  mercredi 8 août depuis Bruxelles, il s’était déclaré candidat à la présidence. 

Son parti l’UDPS mobilise des millions des kinois pour l’accueil du leader.

Panique dans ce qui était alors l’AMP, alliance pour la majorité présidentielle.

L’année 2011 commence par une révision constitutionnelle à la hussarde: élection présidentielle à un tour.

Depuis lors, Joseph Kabila et les siens conçurent, planifièrent puis exécutèrent un véritable hold-up électoral qui, jusqu’à ce jour couvre d’une très grande honte la RD Congo.

Premier camouflet postélectoral: Joseph Kabila « prête serment » dans  un grand désert diplomatique. Et à ce jour, le Président sortant garde un profil bas, rasant pratiquement les murs.

Cramponné  aux manettes du pouvoir, le président sortant a désormais devant lui un front inattendu: l’organisation ou pas du sommet de la francophonie d’octobre 2012.

Ce qui devait être une véritable fête pour tout le peuple congolais, risque de se transformer en une soupe à la grimace pour Joseph Kabila et les siens.

La lettre ci-dessous de monsieur Tshimbalanga n’est sûrement que la première salve d’un long échange à venir, entre le Président sortant et les anti-kabilistes 

 

Cheik Fita

Bruxelles, le 1er juin 2012 

 

DOCUMENT 

CHEIKFITANEWS-JEAN-LOUIS-TSHIMBALANGA.jpg


Le  30 m ai 2012

Monsieur l'Ambassadeur,

Avenue du Colonel Mondjiba

KINSHASA/GOMBE

Copie : Présidence de  la République de France  ; Membres du Gouvernements ; Médias et Presses.

 

Objet : Votre information erronée pour manipuler le peuple Français et l’opinion

Internationale.

 

Monsieur l’Ambassadeur,

 

Après avoir parcouru le mensonge que vos services ont mis sur le mur de l'Ambassade de France en République Démocratique du Congo concernant  la Francophonie , nous vous citons : « A moins de 5 mois du prochain sommet de  la Francophonie , qui se tiendra à Kinshasa, le Grand débat du 29 mai sera consacré aux coulisses de cet évènement attendu par toute  la RDC, »

A quel peuple de  la RDC  faites-vous allusion :

-           Celui qui est oppressé en pleine guerre, celui qui subit les viols de ces filles, femmes, enfants et vieillards ? 

-           Celui qui est mutilé sans protection à l’Est du Congo par les armées des pays voisins et les différents groupes armées ?

-           Celui qui vit dans la terreur et la privation de liberté d’expression ?

 

-           Celui qui se fait assassiner sans jugement ni justice par la famille du Président sortant ?

 Nous accusons l’Organisation Internationale de  la Francophonie  et tous ceux qui la soutiennent, de procéder et d’entretenir délibérément, pour des « INTERETS PRIVES, INAVOUES ET MALSAINS » au tarissement du crédit et de l’image de  la France  et des Français, sans que ces derniers s’en aperçoivent.

Nous sommes inquiets de votre approche et de votre mission au poste à Kinshasa, car vous manipulez les informations aux Français ? Cette mascarade d’arrière garde doit cesser. Le Gouvernement du Président François Hollande, qui nous lit en copie,  ne se laissera pas impliquer dans les coulisses de magouilles et manigances cachées, inédites, inavouées et malpropres auxquelles vous avez l’intention de l’entrainer.

 Pour votre gouverne, nous vous rappelons  ici que  la Francophonie se définit comme étant un espace linguistique et culturel des peuples de la communauté francophone qui a adopté la langue française comme la langue de référence. Et comme la société française est animée par des « valeurs culturelles universelles reconnues », la promotion et le respect de ces « valeurs » devraient donc s’imposer, pour régir et servir de modèle commun de société dans cet espace communautaire francophone, afin de répondre positivement à la recherche de la paix dans le monde et prévenir les conflits.

Sachez que, contrairement à vos démarches obscures et secrètes, nous sommes en train de faire éclater la vérité avec notre mémorandum de 75 pages, qui vous sera, dans nos souhaits,  affronté par votre hiérarchie en France.  Vous serez appelé à vous justifier de cette irrégularité  que vous soutenez, en transgression des textes qui existent, pour faire ensuite déshonorer  la France  et les Français.

Voici les motifs de notre accusation et sensibilisation tous azimuts.

 Ø            Pendant que  la République Démocratique du Congo vit une crise politique immense créée par le hold-up institutionnel par la force des armes lors des dernières élections présidentielles et législatives de novembre 2011, en soutenant la dictature en lieu et place de la démocratie. Ces élections pourtant entachées d’ irrégularités massives selon les rapports de différents Observateurs nationaux et internationaux qui ont assisté comme témoins des événements 

Ø            Pendant que le pays est déchiré face à l’incapacité inconcevable et inadmissible du pouvoir en place de mettre fin à la récurrence des guerres dans la partie orientale du pays qui a déjà fait depuis 1998 plus de 8 millions de morts. Ces guerres entretenues par la coalition des armées et des différents groupes armées des pays voisins détruisent au passage les ressources et communautés congolaises et provoquent régulièrement le déplacement et par milliers des populations locales sans que  la Communauté Internationale s’en soucie ;

 Ø            Pendant qu’il a des  viols massifs au quotidien et dans l’impunité totale des femmes, des filles, des vieillards et des enfants sans défense. Et l’insécurité généralisée de toute une population livrée à elle-même à un niveau de barbarie et cruauté sans précédent. 

 Ø            Pendant qu’il y a  violation permanente des droits humains, des droits de l’homme et des tueries  avant, pendant et après les élections  par le pouvoir décrié même par l’ONU 

 a)-    En nous référent premièrement à ses propres textes dont  voici quelques extraits .

http://democratie.francophonie.org/article.php3?id_article=249&id_rubrique=62

 Attendu que son souhait fut de répondre à  l’objectif  fixé  au  Sommet  de  Moncton,  de  tenir  un  Symposium International sur le bilan des pratiques de la démocratie, des droits et des  libertés  dans  l’espace  francophone,   pour   approfondir   la concertation  et  la  coopération  en  faveur  de  l’Etat  de  droit  et  de  la culture  démocratique,  et  d’engager  ainsi  une  étape  nouvelle  dans  le dialogue  des  États  et  gouvernements  des  pays  ayant  le  français  en partage ;

 Ø            Attendu qu’elle proclame que «   la Francophonie et la démocratie sont indissociables» ;

 Ø            Attendu que pour préserver  la Démocratie , elle condamne les coups d’Etat et toute autre prise de pouvoir par la violence, les  armes ou quelque autre moyen illégal ;

 Ø       Attendu que, pour consolider la démocratie, elle doit reposer son action sur une coopération internationale  qui  s’inspire  des  pratiques  et  des  expériences  positives  de  chaque  Etat  et gouvernement membre ;

 b)-     En basant ensuite nos arguments sur les rapports des Observateurs indépendants  aux élections présidentielles et législatives en République Démocratique du Congo :

 

Ø            Au rapport de la « Commission Électorale de l’Union Européenne »  rendant « non crédible » les résultats des élections présidentielles et législatives en RDC à la lumière des nombreuses irrégularités et fraudes constatées lors du processus électoral du 28 novembre 2011 ;

 Ø      Au rapport sur les conclusions des résultats des élections présidentielles et    législatives du 28 novembre 2011, les Observateurs du prestigieux « Centre Carter » ont estimé que ces résultats «manquent de crédibilité » à cause de nombreuses irrégularités constatées avant, pendant et après les scrutins ;

 Ø        Aux conclusions de l’observation de la « Conférence épiscopale nationale du Congo » (Cenco) qui déclare que les résultats des scrutins posent sérieusement la question de la crédibilité de l’élection présidentielle, en affirmant qu’il y a lieu de conclure que ces résultats ne sont pas conformes « ni à la vérité ni à la justice » ;

 Ø         Au rapport de la « Ligue des Électeurs » qui déclare que « ces élections ont été entachées de telles irrégularités que leur légitimité est sujette à caution et que ces élections constituent certainement une occasion manquée pour renouer avec la démocratie.

 Ø         Au rapport de « l’ONU » qui condamne les violations graves des droits de l'homme, dont des meurtres, des disparitions et des détentions arbitraires, commises par les forces de sécurité congolaises dans le contexte des élections présidentielle et législatives de 2011 en République démocratique du Congo sur les violations des droits de l’homme lors des élections;

 Eu égard à ce qui précède, nous certifions que tous les paramètres ci haut démontrent et prouvent « l’inopportunité » de ce sommet, que vous encouragez, dans le seul but inavoué de soutenir et crédibiliser un coup d’état électoral commis par le pouvoir dictatorial en place.  C’est la honte.

 C'est ainsi  que  nous, à travers notre Collectif "Convergence pour l'Émergence du Congo",  sensibilisons le peuple Français pour :

 Ø                  Une enquête journalistique pour vérifier notre accusation .

 Ø                     Un débat public et médiatisé avec les organismes concernés afin de déterminer les responsabilités et mettre la lumière sur ce qui se trame derrière leurs dos.

 Croyez-nous, Monsieur l'Ambassadeur, que nous ne resterons pas insensible à cette information erronée émanant de vos services pour manipuler le peuple Français et l'opinion internationale. Nous nous battrons pour que le Président de  la République  François  Hollande, dans sa vision de la transparence, de la justice, de l’équité et de l’humanisme, pour redorer le blason de  la France  dans le monde, ne se laisse pas drainer dans les pratiques au contour flou contre tout un peuple en détresse. 

Veuillez agréer, Monsieur l’Ambassadeur, l’expression de notre profonde déception.

Jean-Louis TSHIMBALANGA

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

ANNONCES...MESSAGES

Spectacle LISANGA et baptême livre MOINS HOMME: Par ALIMIA MONGALA
Extrait spectacle, Chanson Nicole , interview, témoignage Papa Paulin K. Lecture résumé "MOINS Homme" par Joël Kabemba

 

Cheik Fita : Kabila -Tshisekedi ,2 Profils , 2 Parcours/J'ai fait 1 choix délibéré
 

LIBERTE DE LA PRESSE . Charles Goerens, eurodéputé & ancien ministre luxembourgeois 

et Cheik Fita, dramaturge & Journaliste congolais 

 __________________________________________

LIVRE

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE ASSASSINÉE?

De Cheik FITA

(cliquez sur la couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

 Soutenez notre journal en ligne en achetant ce livre

Prix: 15 €

200 pages

En annexes, des photos

Points de vente actuels à Bruxelles: 

Chez Hermène Kaba, chaussée de Wavre

Maison africaine flamande KUUMBA

35 rue de la paix, à Matonge

Pour ceux qui sont en dehors de Belgique

Contactez-nous via le contact du site (en dessous du logo) 

Par mail : info.congolaisdebelgique@yahoo.fr

Phone : 0032495336519 

=======================

LIENS DE SITES

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.culturecongolaise.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog