Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

Vidéos récentes:

Cliquez sur le lien en dessous de l'icône pour visionner

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=CLWjQ0UD46Y&t=8s

https://www.youtube.com/watch?v=fqiAfjLpm_Y

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=5P94IcDL7Og

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=b82o4074eXI&t=72s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=sSkgK9Ux0LA&t=424s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SoYmgRJwLic

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=V6v6vSD8K8Q&t=9s

Vidéo du slogan-phare des congolais

pour fin mandat de J. Kabila

kabila oyebela

réserve photos du site

Suivez  attentivement cette Vidéo.

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 10:17

 

Selon le journal la prospérité de Kinshasa, dans sa livraison du mercredi 4 juin 2014, monsieur Malu Malu président de la CENI, Commission électorale nationale indépendante, sera bientôt dans l’obligation de publier la partie du calendrier électoral qui ne l’a pas encore été à savoir, les provinciales, les sénatoriales et la présidentielle.

Ci-dessous un extrait de son article à ce sujet :

« Les Envoyés spéciaux, avec à leur tête, Mary Robinson, l’œil de Ban Ki-moon dans la région des Grands Lacs, exigent un calendrier électoral global qui prendrait en compte tous les scrutins, y compris les législatives nationales et la présidentielle 2016. Ils l’ont affirmé hier, mardi 3 juin 2014, au cours d’une conférence de presse livrée au QG de la Monusco, à Kinshasa. »

Le journal continue :

«  Au terme de leur mission d’évaluation de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, cette délégation composée de Mary Robinson, Boubacar Diarra, Koen Vervaeke, Russ Feingold et Martin Köbler respectivement, Envoyée spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies dans la Région des Grands Lacs, Envoyé spécial de l’Union Africaine, Envoyé spécial de l’Union Européenne, Envoyé spécial des Etats-Unis et le Représentant spécial du Secrétaire général de l’Onu en RD Congo, ont affirmé avoir rencontré les autorités gouvernementales et le Président de la CENI, pour discuter de questions liées au processus électoral et des avancées enregistrées au plan sécuritaire notamment, dans cette affaire de la traque organisée contre des groupes armés. Après avoir évalué avec François Muamba, Coordonateur du Mécanisme de suivi de l’application de l’Accord-cadre, ces envoyés spéciaux ont eu un entretien avec le Président de la CENI pour discuter du processus électoral. Sur ce point précis, souligne l’Envoyée de Ban Ki-moon, «Nous voulons avoir un calendrier global jusqu’aux élections de 2016», a-t-elle répété devant la presse. Ces émissaires veulent voir clair au niveau du calendrier électoral, avant de penser à un quelconque soutien à ces scrutins. »

Source : http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=2773&rubrique=POLITIQUE

 

Comment interpréter cette attitude de la communauté internationale ?

1. Les signaux émis ces derniers mois par le clan Kabila sont inquiétants : tentative de traficoter la constitution, manœuvres pour dépasser les délais constitutionnels en traînant les pieds… Le but ? Trouver un prétexte pour que monsieur « Joseph Kabila » reste au pouvoir au delà de 2016.

2. Les Congolais sont-ils disposés à cette nouvelle imposture ? Sont-ils disposés à être de nouveau tournés en bourriques après un simulacre d’élections qui permettraient de nouveau à des individus sans légitimité à se cramponner au pouvoir ? Apparemment non.

3. La RD Congo partage sa frontière avec neuf pays. Des troubles sur son territoire  déstabiliseraient toute l’Afrique centrale.

4. Sans compter les remous que cela provoquerait dans différentes capitales du monde où vivent des milliers de Congolais.

5. Monsieur Malu Malu est donc dans l’obligation : 1. De trouver la date à laquelle les gouverneurs actuels, le sénat et les députés provinciaux doivent enfin dégager le plancher, cela faisant déjà deux ans qu’ils touchent indûment l’argent du contribuable, faute de mandat. 2. De trouver une date pour la présidentielle, 90 jours avant la fin du mandat illégitime de monsieur « Joseph Kabila », qui avait commencé le 20 décembre 2011. Soit au plus tard le dimanche 18 septembre 2016.

Tirant les leçons du hold-up électoral de 2011, l’ONU, l’Union africaine, l’Union européenne et les Etats-Unis veulent pratiquer cette fois, une véritable diplomatie préventive.

 

Bruxelles, le 4 juin 2014

Cheik FITA

Malu Malu dans l’obligation de publier le calendrier électoral 2015-2016
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 05:28

Samedi 31 mai 2014, monsieur « Joseph Kabila » a reçu au Palais de la Nation pour une communication, les ambassadeurs accrédités à Kinshasa. A l’issue de cette rencontre un communiqué officiel a été diffusé. A la lecture de ce communiqué, que retenir de cette rencontre ?

 

  1. Les participants : d’un côté, six personnalités du pouvoir en soutien à leur leader, de l’autre, tous les ambassadeurs.
  2. Du contenu : quatre points abordés à savoir ; la situation sécuritaire du pays, l’état de l’économie, le processus de consolidation de la démocratie et la diplomatie.
  1. La situation sécuritaire

Monsieur « Joseph Kabila » a repris au compte de son régime la victoire en 2013 sur le M23 et l’affaiblissement d’autres mouvements rebelles 

  1. La situation économique. Monsieur « Joseph Kabila  »  s’est dit satisfait de l’amélioration de la situation macro-économique, sollicitant le soutien de ses interlocuteurs pour des investissements.
  2. Politique. Consolidation du processus démocratique. Monsieur « Joseph Kabila »  s’est appuyé sur les concertations dites nationales avec ses résolutions comme remède miracle à la crise politique issue du hold-up électoral de novembre 2011. preuve ? Une loi d’amnistie, un gouvernement de cohésion nationale en gestation, des institutions publiques qui fonctionnent, une CENI conforme à la constitution et aux lois, un recensement et une identification de la population à venir d’urgence…Pour des bonnes élections.

Monsieur « Joseph Kabila » a condamné au passage les rencontres qui ont lieu dans certaines chancelleries avec des opposants, dans l’espoir de modifier la CENI. Non seulement ces partis ont eu droit à des noms d’oiseaux, mais l’initiative est qualifiée d’ingérence. 

Quant à l’expulsion dont été victimes près de cent mille congolais qui vivaient au Congo-Brazza, des solutions acceptables viendront de la prochaine commission mixte RD Congo/Congo Brazza.

Diplomatie. Ici, Monsieur « Joseph Kabila » a attaqué de front la France, la Belgique, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne sur le phénomène « Combattants ». Ceux-ci ont eu droit à des qualificatifs peu gentils : Ils véhiculent une idéologie de haine ethnique, sous prétexte de lutte pour la démocratie. Et comme étiquette ? Une bande de délinquants venus de la RD Congo.

Sachant que tout discours politique n’est souvent que prétexte, quelles pourraient avoir été les motivations profondes de cet exercice risqué de communication de Monsieur « Joseph Kabila » ?

  1. Au lendemain de la prestation de serment en 2011 de Monsieur « Joseph Kabila »  devant un désert diplomatique, le régime de Kinshasa s’était attelé à reconquérir une certaine légitimité internationale, à défaut d’une légitimité intérieure qui aurait dû être issue des urnes. Francophonie, discours à l’ONU, participation à des sommets d’organisations africaines dont l’OUA… Et tout dernièrement le voyage éclair en France. Il faut signaler au passage un raté de taille : l’absence de Monsieur « Joseph Kabila » lors du sommet Union européenne-Afrique. Les autorités belges avaient estimé ne pas être en mesure de garantir sa sécurité face à ?
  2. Décembre 2016 est une deadline. Monsieur « Joseph Kabila » doit rendre le tablier. Est-il disposé à abandonner le pouvoir ? De sa propre bouche, il ne l’a jamais dit. A-t-il à ce jour émis de signaux positifs ? Apparemment non. 
  3. Le passage à Kinshasa de l’américain John Kerry pour tirer la sonnette d’alarme sur le respect de la constitution quant au nombre de mandats à la tête du pays, a tétanisé le clan au pouvoir de Kinshasa.
  4. La mission de l’abbé Malu Malu pour créer un scenario occasionnant une éventuelle révision constitutionnelle devient de plus en plus périlleuse, si pas impossible.
  5. Le mouvement des combattants, des délinquants ?

Le mouvement des combattants n’est pas une génération spontanée. Il tire ses racines en RD Congo. Schématiquement et sans aller en profondeur, nous citerons quelques balises :

  • La prise de Bukavu par le feu rebelle Jules Mutebusi,
  • Le report des élections de 2005 à 2006
  • Les suspicions de fraude au deuxième tour de la présidentielle de 2006,
  • Le soutien des musiciens à la candidature de Monsieur « Joseph Kabila » alors que c’est grâce aux congolais de Paris, Bruxelles, Londres qu’ils faisaient de recettes plantureuses,
  • L’assassinat par la garde de « Kabila » du bruxellois Armand Tungulu,
  • Et le sommet de tout : le hold-up électoral de novembre 2011 qui avait mis le feu dans toutes les communautés congolaises à travers le monde.

Devrons-nous ajouter la présence dans les institutions congolaises de personnes à nationalité douteuse, ou pire, des étrangers, jusqu’au sommet de l’état ? Monsieur « Joseph Kabila » n’étant pas lui-même épargné ?

Peut-on balayer du revers de la main cette somme énorme de frustrations, voire d’humiliation de centaines de milliers de personnes qui ont fui leur pays à cause de la mauvaise gouvernance et autres injustices ? 

Certes que par moments il y a quelques dérapages, quelques écarts de langage. Mais le grand ressort qui entretient le mouvement des combattants n’est-ce pas l’aventurisme et l’amateurisme au sommet de l’état ? La mauvaise gouvernance, le pillage des richesses du pays, l’accaparement du pouvoir par une clique au mépris de la souffrance de millions d’autres ?

Et les pays occidentaux pointés du doigt l’ignorent-ils ?

Durant longtemps, les kabilistes se sont appuyés sur la peur de la population pour se cramponner au pouvoir. Aujourd’hui, avec le phénomène combattant, la peur n’a-t-elle pas changé de camp ?

Bruxelles, le 2 juin 2014

Cheik FITA

ARCHIVES VIDEOS: marches des combattants à Anvers, Bruxelles et Paris

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 04:48

Médiateur culturel à Mons et conseiller communal dans cette ville de 2006 à 2012, Didier Muzalia nous a donné sa lecture des derniers résultats électoraux belges, des candidats d’origine subsaharienne, dont un grand nombre est d’origine congolaise.

Pour Didier Muzalia, la communauté subsaharienne aurait dû voter avec comme objectif, améliorer son bien-être en Belgique. Pour cela, ce bien-être devrait être défini, sachant que son approche n’est pas la même que pour la communauté magrébine, flamande ou wallonne.

À propos des candidats, quoique concurrents sur des listes différentes, ceux-ci auraient dû être en mesure de se voir, comme le font les Didier Reynders, Joëlle Milquet et Di Rupo, quand par exemple les intérêts wallons sont en jeu.

Pour les jours à venir, il est nécessaire que des leaders d’opinion de la communauté puissent déjà s’organiser afin de rencontrer monsieur Bart De Wever actuel informateur, pour des enjeux spécifiques à la communauté subsaharienne.

Quant aux résultats des candidats, il conclut : « On pouvait mieux faire. »

 

Bruxelles, le 31 mai 2014

Cheik FITA

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 18:49

 

Le bug informatique qui avait frappé le service informatique du ministère de l’intérieur gérant les élections belges de mai 2014, a été réparé ce mardi 27 mai.

Cela a entrainé des rectifications dans le nombre des élus dans la communauté subsaharienne de Belgique.

Sont donc élus :

Bertin Mampaka, 3.748 voix, CDH , parlement bruxellois

Pierre Kompany,  2.830 voix, CDH, parlement bruxellois

Joëlle Kapompole, 6.657 voix, PS, parlement wallon.

Bea Diallo, 3801 voix, PS, parlement bruxellois

 

Bruxelles, le 27 mai 2014

Cheik FITA 

DIALLO Bea
Subsahariens élus en Belgique : Kapompole, Mampaka, Diallo et Kompany
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 03:49

 

La CENI, commission électorale nationale indépendante a annoncé lundi 26 mai 2014, la date de la tenue des élections locales en RD Congo. Ce sera le dimanche 14 juin 2015. Seront élus ce jour-là, les conseillers des communes et des secteurs/chefferies.

A la fermeture des bureaux de vote, les bulletins seront dépouillés et affichés à chaque bureau de vote.

D’après ce calendrier,  l’installation des Conseils municipaux et locaux au ra lieu un mois plus tard, soit 15 juillet au 18 août 2015, et ce, à l’issue du traitement des recours.

Le 29 août 2015 auront lieu les élections des Conseillers urbains, des Bourgmestres et des Chefs de secteur.

Selon les accords de Sun City,  ces élections auraient dû avoir lieu en 2005. Comme il avait était prévu une prolongation de la transition de deux fois six, mois, c’est au plus tard en 2006 que ces élections auraient dû avoir lieu.

Neuf ans après, il n’y a plus de raison pour que ces élections soient un cafouillage.

Pour cela, la population congolaise toute entière doit s’approprier ces élections, qui sont la base de tout développement.

Dès maintenant, des organisations locales doivent se mettre en place pour s’assurer de la fiabilité du recensement de la population afin que les listes électorales qui seront affichées en temps voulu soient conformes.

Des programmes d’éducation civique de la population par rapport aux enjeux des élections locales doivent progressivement être conçus et exécutés par tous ceux qui se soucient du développement du pays à partir de la base.

En quelques mots comme en mille, il est impérieux qu’une pression soit maintenue pour que la CENI, ne dévie pas. Cette pression devrait être exercée tant par les citoyens au pays que par les Congolais vivant à l’étranger. Le lendemain du jour des élections, soit le lundi 15 juin 2015, la population devrait être en possession de la liste de ses élus.

Le citoyen doit s’approprier ces élections locales, et la CENI rester un organe purement technique… Au service du peuple.

 

Ci-dessous le calendrier publié par la CENI

 

Bruxelles, le 27 mai 2014

Cheik FITA

 

Calendrier électoral


• Du 10 juin au 09 juillet 2014 : Accréditation des observateurs à long terme;
• Du 01 octobre au 20 octobre 2014 : Audit externe du fichier électoral;
• Du 03 au 20 novembre 2014 : Examen de l’annexe à la loi électorale portant répartition des sièges ;

• Du 10 décembre 2014 au 18 janvier 2015: Convocation de l’électorat et dépôt des candidatures au niveau des bureaux de réception et traitement des candidatures ;
• Du 19 au 23 janvier 2015 : Retrait, ajout ou substitution des candidatures ;

• Le 13 février 2015: Publication de la liste provisoire des candidatures aux élections des Conseillers des communes et des secteurs/chefferies ;

• Du 14 au 24 février 2015 : Dépôt des recours en contestation des listes des candidatures et leur traitement auprès et par les tribunaux administratifs ;

• Le 25 février 2015: Publication des listes définitives des candidats aux élections des Conseillers des communes et des secteurs/chefferies;

• Du 30 avril au 29 mai 2015 : Accréditation des témoins, des observateurs et des journalistes ;

• Du 15 mai au 14 juin 2015 : Affichage des listes des électeurs par site de vote et bureau de vote;

• Du 29 mai au 12 juin 2015 : Campagne électorale pour les élections des Conseillers des communes et des secteurs/chefferies;

Le 14 juin 2015: Jour du scrutin municipal et local; ouverture des bureaux de vote et de dépouillement pour les municipales et locales;

• Le 30 juin 2015 : Annonce des résultats pour les élections des Conseillers des communes et des secteurs/chefferies;

• Du 01 au 08 juillet 2015: Dépôt des recours relatifs au contentieux des élections des Conseillers des communes et des secteurs/chefferies;

• Du 09 juillet au 06 septembre 2015: Traitement des contentieux des élections des Conseillers des communes et des secteurs/chefferies;

• Du 15 juillet au 18 août 2015: Installation des Conseils municipaux et locaux;
Le 07 septembre 2015 :-Publication des résultats définitifs des élections des Conseillers des communes et des secteurs/chefferies;

• Du 05 au 18 juillet 2015: Réception et traitement des candidatures des Conseillers urbains, des Maires, des Bourgmestres et des Chefs de secteur;

• Le 3 août 2015 : Publication des listes provisoires des candidats Conseillers urbains, Maires, Bourgmestres et Chefs de secteur;

• Du 04 au 12 août 2015: Contentieux des candidatures des Conseillers urbains, des Maires, des Bourgmestres et des Chefs de secteur (dépôt
et traitement) ;

• Le 14 août 2015 : Publication de la liste définitive des candidats Conseillers urbains, Bourgmestres et Bourgmestres adjoints, Chefs de  secteur et Chefs de secteur adjoints;

• Du 25 au 27 août 2015 : Campagne électorale des Conseillers urbains, des Bourgmestres et des Chefs de secteur;

• Le 29 août 2015 : Jour du vote des Conseillers urbains, des Bourgmestres et des Chefs de secteur;

• Du 29 au 30 août 2015 : Agrégation et annonce des résultats provisoires des Conseillers urbains, des Bourgmestres et des Chefs de secteur;



• Du 31 août au 14 septembre 2015 : Recours et contentieux des résultats relatifs à l’élection des Bourgmestres et Bourgmestres adjoints, des Chefs de secteur et leurs adjoints;
• Le 15 septembre 2015 : Proclamation des résultats définitifs des Bourgmestres et Bourgmestres adjoints, des Chefs de secteur et leurs adjoints;

• Le 20 septembre 2015: Investiture des Bourgmestres et Bourgmestres adjoints et des Chefs de secteur et leurs adjoints;

• Du 31 août au 06 novembre 2015 : Recours et contentieux des résultats des élections des Conseillers urbains ;

• Du 14 septembre au 08 octobre 2015 : Installation des Conseils urbains;
• Du 11 au 13 octobre 2015 : Campagne électorale des Maires et Maires adjoints;
• Le 15 octobre 2015 : Jour de scrutin des Maires et Maires adjoints;
• Le 15 octobre 2015: Agrégation et annonce des résultats provisoires des Maires et Maires adjoints;

• Du 16 au 30 octobre 2015 : Recours et contentieux relatifs a l’élection des Maires et Maires adjoints;

• Le 31 octobre 2015 : Proclamation des résultats définitifs des Maires et Maires adjoints;
Le 05 novembre 2015: Investiture des Maires et Maires adjoints.

 

 

Elections locales en RD Congo : 14 juin 2015
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 06:02

 

CHAMBRE 

 

 

Suite à un bug informatique, les résultats du scrutin belge de mai 2014 sont encore partiels ce matin du 26 mai 2014.

Néanmoins, les tendances ci-dessous peuvent être confirmées dans la journée.

Sauf changement, parmi les élus, on peut citer pour les originaires subsahariens, Bertin Mampaka, Gisèle Mandaila et Bea Diallo.

Tout cela est au conditionnel et à titre indicatif.

Lecture du tableau

Sont élus, les candidats dont le nom est en gras.

Dans la dernière colonne figure le classement par voix de préférence dans le parti.

Le nombre de vote de préférence affiché est tout aussi indicatif.

En Flandre, la NVA est largement vainqueur et confirme être aujourd’hui le plus grand parti de Flandre et de la Belgique, bien entendu.

Nous vous prions de revenir sur le site dans la journée, pour des résultats définitifs

Bruxelles, le 26 mai 2014

Cheik FITA   

 

 

 

 

 

Liste Sièges Différence
  N-VA   34 +7  
  PS   24 -2  
  MR   20 +2  
  CD&V   18 +1  
  OpenVld   14 +1  
  sp.a   13 0  
  cdH   8 -1  
  Ecolo   6 -2  
  Groen   5 0  
  Vlaams Belang   3 -9  
  FDF   2 -  
  PTB-GO !   2 -  
  Parti Populaire   1 0

 

BRUXELLES

CDH

 

 

 %

 I

 II

 III

 IV

 

1

MILQUET Joëlle

499

15,86%

3.003

3.502

47

1

 

 

2

CEREXHE Benoit

106

3,37%

47

153

0

2

 

 

3

DE GROOTE Julie

85

2,70%

0

85

0

5

 

 

4

EL KHANNOUSS Ahmed

115

3,65%

0

115

0

3

 

 

5

MAMPAKA MANKAMBA Bertin

86

2,73%

0

86

0

4

 

 

6

VANDEVIVERE Claire

44

1,40%

0

44

0

 

 

 

7

DU BUS André

62

1,97%

0

62

0

8

 

 

8

VAN ZEELAND Catherine

47

1,49%

0

47

0

 

 

 

9

FASSI-FIHRI Hamza

63

2%

0

63

0

7

 

 

10

OZDEMIR Mahinur

69

2,19%

0

69

0

6

 

 

59

AHROUCH Samir

61

1,94%

0

61

0

9

 

FDF

 

1

GOSUIN Didier

289

17,71%

3.214

3.503

4.344

1

 

 

2

PERSOONS Caroline

47

2,88%

3.456

3.503

888

2

 

 

3

CLERFAYT Bernard

100

6,13%

888

988

0

3

 

 

4

MAISON Joëlle

52

3,19%

0

52

0

4

 

 

5

COLSON Michel

17

1,04%

0

17

0

 

 

 

6

JODOGNE Cécile

26

1,59%

0

26

0

8

 

 

7

DE BOCK Emmanuel

25

1,53%

0

25

0

9

 

 

8

MANDAILA Gisèle

34

2,08%

0

34

0

5

 

 

9

BOTT Eric

18

1,10%

0

18

0

 

 

 

10

FRAITEUR Béatrice

30

1,84%

0

30

0

7

 

 

11

KOSE Sait

10

0,61%

0

10

0

 

 

 

12

DEPRE Danielle

21

1,29%

0

21

0

12

 

 

13

HAMZA Mahdi

22

1,35%

0

22

0

11

 

 

14

VERLINDEN Dominique

21

1,29%

0

21

0

13

 

 

71

MAINGAIN Fabian

34

2,08%

0

34

0

6

 

 

72

PAYFA Martine

23

1,41%

0

23

0

10

 

                                         PS

 


1

VERVOORT Rudi

467

4,24%

3.256

3.723

6.882

1

 

 

2

LAANAN Fadila

403

3,66%

3.320

3.723

3.562

2

 

 

3

PICQUE Charles

2.456

22,29%

1.267

3.723

2.295

3

 

 

4

DESIR Caroline

190

1,72%

2.295

2.485

0

4

 

 

5

MADRANE Rachid

357

3,24%

0

357

0

7

 

 

6

MOUREAUX Catherine

162

1,47%

0

162

0

13

 

 

7

CLOSE Philippe

180

1,63%

0

180

0

12

 

 

8

IKAZBAN Jamal

97

0,88%

0

97

0

 

 

 

9

EMMERY Isabelle

91

0,83%

0

91

0

 

 

 

10

EL YOUSFI Nadia

216

1,96%

0

216

0

9

 

 

11

GHYSSELS Marc-Jean

84

0,76%

0

84

0

 

 

 

12

JAMOULLE Véronique

89

0,81%

0

89

0

 

 

 

13

DIALLO Bea

154

1,40%

0

154

0

14

 

 

14

OZKARA Emin

64

0,58%

0

64

0

 

 

 

15

SUSSKIND Simone

131

1,19%

0

131

0

17

 

 

16

AZZOUZI Mohamed

140

1,27%

0

140

0

16

 

 

17

MARCUS Cathy

465

4,22%

0

465

0

6

 

 

18

OURIAGHLI Mohamed

128

1,16%

0

128

0

18

 

 

19

EL KTIBI Ahmed

149

1,35%

0

149

0

15

 

 

20

VAINSEL Cécile

75

0,68%

0

75

0

 

 

 

21

JABOUR Mohammed

115

1,04%

0

115

0

19

 

 

39

AMRANI Myriem

201

1,82%

0

201

0

11

 

 

52

NEKHOUL Yasmina

235

2,13%

0

235

0

8

 

 

65

BENALLAL Samira

209

1,90%

0

209

0

10

 

 

70

SPINETTE Jean

529

4,80%

0

529

0

5

 

 

71

SAIDI Fatiha

111

1,01%

0

111

0

20

 

 

MR

 

 

 


 %

 I

 II

 III

 IV

 

 

1

DE WOLF Vincent

423

12,29%

3.168

3.591

8.069

1

 

 

2

BERTIEAUX Françoise

109

3,17%

3.482

3.591

4.587

2

 

 

3

KANFAOUI Abdallah

51

1,48%

3.540

3.591

1.047

3

 

 

4

DE PERMENTIER Corinne

117

3,40%

1.047

1.164

0

4

 

 

5

VAN GOIDSENHOVEN Gaëtan

91

2,64%

0

91

0

10

 

 

6

DUFOURNY Dominique

80

2,32%

0

80

0

12

 

 

7

BROTCHI Jacques

139

4,04%

0

139

0

5

 

 

8

COURTOIS Alain

85

2,47%

0

85

0

11

 

 

9

DESTEXHE Alain

126

3,66%

0

126

0

6

 

 

10

LEMESRE Marion

55

1,60%

0

55

0

18

 

 

12

DILLIES Boris

59

1,71%

0

59

0

15

 

 

15

TEITELBAUM Viviane

110

3,19%

0

110

0

7

 

20

COOMANS DE BRACHENE Geoffroy

77

2,24%

0

77

0

13

 

 

48

ADINE Kamal

62

1,80%

0

62

0

14

 

 

70

D'URSEL Anne

58

1,68%

0

58

0

17

 

 

71

DE CLIPPELE Olivier

93

2,70%

0

93

0

9

 

 

72

DE DECKER Armand

100

2,90%

0

100

0

8

 

 

ECOLO

 


 %

 I

 II

 III

 IV

 

1

DOULKERIDIS Christos

278

5,43%

3.294

3.572

3.317

1

 

 

2

GENOT Zoé

515

10,06%

3.057

3.572

260

2

 

 

3

PINXTEREN Arnaud

103

2,01%

260

363

0

3

 

 

4

TRACHTE Barbara

101

1,97%

0

101

0

 

 

 

5

MARON Alain

215

4,20%

0

215

0

4

 

 

6

DELFORGE Céline

182

3,56%

0

182

0

5

 

 

14

MORENVILLE Catherine

162

3,17%

0

162

0

6

 

 


68

DURANT Isabelle

147

2,87%

0

147

0

7

 

72

HUYTEBROECK Evelyne

115

2,25%

0

115

0

8

 

NVA

 

 

1

VAN DEN DRIESSCHE Johan

49

24,02%

1.522

1.571

344

1

 

 

2

DHAENE Liesbet

17

8,33%

344

361

0

2

 

 


17

DE RIDDER Paul

10

4,90%

0

10

0

3

 

OPEN VLD

-

CD&V

 


1

GROUWELS Brigitte

32

17,30%

828

860

0

1

 

 

2

DELVA Paul

16

8,65%

0

16

0

2

 

 

GROEN

 %

 I

 II

 III

 IV

 

1

DE LILLE Bruno

117

11,68%

1.757

1.874

224

1

 

 

2

MAES Annemie

106

10,58%

224

330

0

2

 

 

3

VERSTRAETE Arnaud

52

5,19%

0

52

0

 

 

 

4

LAROCK Véra

60

5,99%

0

60

0

3

 

 

SPA

 

 %

 I

 II

 III

 IV

 

1

SMET Pascal

123

18,33%

906

1.029

0

1

 

 

2

ROEX Elke

41

6,11%

0

41

0

 

 

 

3

AHIDAR Fouad

56

8,35%

0

56

0

2

 

 

4

PERSOONS Ans

46

6,86%

0

46

0

3

 

 

 

 

Répartition des sièges 2014
     
Répartition des sièges 2014
Total: 89 membres
= PS
= MR
= FDF
= cdH
= ECOLO
= OpenVld
= PTB*PVDA-GO !
= Groen
= sp.a
= N-VA
= CD&V
= VLAAMS BELANG
Liste Sièges Différence
  PS   20 -1  
  MR   18 -6  
  FDF   13 -  
  cdH   9 -2  
  ECOLO   8 -8  
  OpenVld   5 +1  
  PTB*PVDA-GO !   4 -  
  Groen   3 +1  
  sp.a   3 -1  
  N-VA   3 +2  
  CD&V   2 -1  
  VLAAMS BELANG   1 -2
Liste Sièges Différence
  N-VA   34 +7  
  PS   24 -2  
  MR   20 +2  
  CD&V   18 +1  
  OpenVld   14 +1  
  sp.a   13 0  
  cdH   8 -1  
  Ecolo   6 -2  
  Groen   5 0  
  Vlaams Belang   3 -9  
  FDF   2 -  
  PTB-GO !   2 -  
  Parti Populaire   1 0
Elections Belgique 2014. Les résultats...
Elections Belgique 2014. Les résultats...
Repost 0
Published by Cheik FITA
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 16:22

 

Journée électorale en Europe et en Belgique en particulier que ce dimanche 25 mai 2014. Nous suivons pour nos lecteurs le dépouillement progressif des résultats.
Quels partis tireront leur épingle du jeu? Quel sera le score de chacun des candidats d'origine subsaharienne?
Nous espérons être en mesure de mettre en ligne pour vous, ces résultats d'ici la fin de la soirée.

IINFO 01H20 LES  25 PREMIERS AUX EUROPEENNES (provisoire)

Mise à jour à:  2014/05/26 00:29:33
     Candidats Liste Voix % Dépouillement
complet
Entité de présentation
  1  VERHOFSTADT Guy Open Vld   474.444   11,58%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  2  THYSSEN Marianne CD&V   327.845   8,01%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  3  VAN OVERTVELDT Johan N-VA   239.217   5,84%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  4  VAN BREMPT Kathleen SP.A   155.635   3,80%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  5  VANACKERE Steven CD&V   144.451   3,53%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  6  BELET Ivo CD&V   143.110   3,49%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  7  DEMESMAEKER Mark N-VA   120.572   2,94%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  8  STAES Bart GROEN   119.613   2,92%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  9  MICHEL Louis MR   113.594   5,86%   Non   Collège Electoral Français  
  10  STEVENS Helga N-VA   91.792   2,24%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  11  ANNEMANS Gerolf Vlaams Belang   86.443   2,11%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  12  DE GUCHT Karel Open Vld   83.491   2,04%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  13  VAN ROMPUY - WINDELS Geertrui CD&V   76.302   1,86%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  14  NEYTS Annemie Open Vld   73.724   1,80%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  15  DESCHEEMAECKER Marc N-VA   73.264   1,79%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  16  ARENA Marie PS   66.805   3,45%   Non   Collège Electoral Français  
  17  RIES Frédérique MR   64.134   3,31%   Non   Collège Electoral Français  
  18  EL KHADRAOUI Said SP.A   63.158   1,54%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  19  DE CLERCK Marie CD&V   58.853   1,44%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  20  IDE Louis N-VA   56.575   1,38%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  21  TINDEMANS Elke CD&V   49.809   1,22%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  22  MOONS Jan N-VA   49.438   1,21%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  23  VANDERSTEEGEN Miet N-VA   49.437   1,21%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  24  VAN HOOTEGEM Mieke N-VA   49.221   1,20%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  25  STORME Matthias N-VA   42.823   1,05%   Non   Collège Electoral Néerlandais

INFO 00h55

INFO 23h00

Un bug informatique empêche l'évolution de la publication progressive des résultats

En flandre, la NVA a dépassé les 30%.

INFO 20.00

19h54. Paul Magnette : à la chambre, la famille socialiste reste la première famille politique

En Wallonie, PS, premier parti

À Bruxelles, coude à coude avec le MR

PROJECTION, capture journal RTL-TVI

Bruxelles, le 25 mai 2014
Cheik FITA 

Mise à jour à:  2014/05/26 00:29:33
     Candidats Liste Voix % Dépouillement
complet
Entité de présentation
  1  VERHOFSTADT Guy Open Vld   474.444   11,58%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  2  THYSSEN Marianne CD&V   327.845   8,01%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  3  VAN OVERTVELDT Johan N-VA   239.217   5,84%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  4  VAN BREMPT Kathleen SP.A   155.635   3,80%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  5  VANACKERE Steven CD&V   144.451   3,53%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  6  BELET Ivo CD&V   143.110   3,49%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  7  DEMESMAEKER Mark N-VA   120.572   2,94%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  8  STAES Bart GROEN   119.613   2,92%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  9  MICHEL Louis MR   113.594   5,86%   Non   Collège Electoral Français  
  10  STEVENS Helga N-VA   91.792   2,24%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  11  ANNEMANS Gerolf Vlaams Belang   86.443   2,11%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  12  DE GUCHT Karel Open Vld   83.491   2,04%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  13  VAN ROMPUY - WINDELS Geertrui CD&V   76.302   1,86%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  14  NEYTS Annemie Open Vld   73.724   1,80%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  15  DESCHEEMAECKER Marc N-VA   73.264   1,79%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  16  ARENA Marie PS   66.805   3,45%   Non   Collège Electoral Français  
  17  RIES Frédérique MR   64.134   3,31%   Non   Collège Electoral Français  
  18  EL KHADRAOUI Said SP.A   63.158   1,54%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  19  DE CLERCK Marie CD&V   58.853   1,44%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  20  IDE Louis N-VA   56.575   1,38%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  21  TINDEMANS Elke CD&V   49.809   1,22%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  22  MOONS Jan N-VA   49.438   1,21%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  23  VANDERSTEEGEN Miet N-VA   49.437   1,21%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  24  VAN HOOTEGEM Mieke N-VA   49.221   1,20%   Non   Collège Electoral Néerlandais  
  25  STORME Matthias N-VA   42.823   1,05%   Non   Collège Electoral Néerlandais
L'Europe et la belgique ont voté. Tendances, résultats
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 07:56

En cette veille des élections, nous remettons à la "une" pour les électeurs belges, les photos et vidéos des candidats qui ont accepté de se prêter à nos questions. Pour quel parti voter ? Pour quel candidat ou candidate? Electeurs, électrices, à vous!

Pour accéder à la vidéo, veuillez cliquer sur la photo du candidat.

 

     

 

 

25.05.2014.  Pour qui voter ?
Repost 0
Published by Cheik FITA
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 22:42

 

Le 30 décembre 2013, Kinshasa la capitale de la RD Congo s’était réveillée sous le bruit d’armes à feu. Par la suite, on apprendra qu’il y avait eu tentative de « déstabilisation » du pouvoir en place.

Au décompte il y eut de nombreux tués.

La version officielle avait parlé de « terroristes ». La ligue des électeurs ainsi que la FIDH avaient alors entrepris des enquêtes dont le résultat a été livré à la presse ce jeudi 22 mai 2014, au siège de la fédération sur rue de la linière à Saint Gilles, sous forme d’un rapport intitulé :

« 30 décembre 2013 : les massacres des adeptes du ministère de la restauration à partir de l’Afrique noire ».

Sous la modération de monsieur  Benoît Van der Meerschen, quatre orateurs ont pris la parole :

- monsieur Paul Nsapu, secrétaire général de la FIDH

Madame Déborah Nkulu, présidente de l’association des victimes

Le porte parole du prophète Mukungubila

Le représentant en Europe du prophète Mukungubila.

Premier à prendre la parole, monsieur Paul Nsapu a fait lecture de l’essentiel du rapport qui comprend les points suivants :

  • Tentative de coup d’Etat ou manifestation ?
  • Le déroulement de la sanglante répression à Kinshasa et dans d’autres villes,
  • Liste non-exhaustive des victimes
  • Province du Katanga : carnage hors du commun

Sont pointés du doigt, les militaires des FARDC, des policiers ainsi que des membres de la garde républicaine.

Au vu des pertes en vies humaines, la FIDH parle même de carnage.

Dans les conclusions, la ligue des électeurs et la FIDH affirment qu’il y a eu de sanglantes répressions  et graves violations des droits humains.

Quant aux recommandations,

La ligue des électeurs et la FIDH ont recommandé au pouvoir de Kinshasa, la libération de tous les détenus,

La publication de la liste de tous les détenus

L’ouverture d’une enquête indépendante afin de faire la lumière sur les crimes et graves  violations des droits humains perpétrés le 30 décembre 2013.

 

Résumé vidéo de la conférence de presse. Réalisation Gérard Kanabasawo

LIEN POUR LIRE LE RAPPORT : 

http://www.fidh.org/IMG/pdf/rdc_rapport_fr.pdf

Bruxelles, le 22 mai 2014

Cheik FITA

Affaire Mukungubila : Il y a eu carnage, selon la FIDH
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 23:06

Gardes attendant l'arrivée de l'hôte de monsieur Hollande. Photo cheikfitanews

Mercredi 21 mai 2014 à partir 15H00, monsieur « Joseph Kabila » a été reçu par monsieur François Hollande, Président de la France, au palais de l’Elysée.

Cette visite a été entourée d’un très grand déploiement des agents de la police française.

Dès notre sortie du métro Champs-Elysées-Clemenceau, nous tombons sur une dizaine de combattants encerclés par des policiers et parmi eux nous reconnaissons, Bola, Mena, Boketshu, Esso…

Nous continuons notre chemin vers l’Élysée, régulièrement arrêté par des policiers qui contrôlent soit l’identité soit la carte de presse.

Sur l’avenue de Marigny avant de nous engager sur la rue du Faubour Saint Honoré où se situe le palais de l’élysée, des policiers nous arrêtent, demandent de nouveau notre identité, appellent leur chef qui prend notre carte de presse puis converse longtemps au walkie talkie. Enfin,  permission nous est donnée de continuer vers l’Élysée, accompagné par une policière, puis une autre qui nous fait traverser la route.

Là, avant d’entrer à l’Élysée, un dernier contrôle: notre nom est sur la liste. Le matériel de reportage est à son tour contrôlé. Nous nous retrouvons enfin dans la cour de l’Élysée. Près de dix journalistes venus du pays sont là.

La garde républicaine en grand apparat, attend.

Il ne reste plus que l'arrivée de l’hôte du jour.

Mais peu avant quinze heures, deux policiers en civil viennent nous demander de les suivre afin d'entrer en communication avec le service de presse.

Conséquence, nous ne pouvons  pas filmer l’arrivée de monsieur "Kabila" d’abord, ni éventuellement lui poser une ou deux questions qui taraudent la tête des Congolais qui vivent à l’étranger, ensuite. Dialogue de sourds avec ceux qui m'ont convoqués. Nous sommes reconduit par un policier hors du bâtiment. Il n'y a que des policiers et leurs vehicules.

C’est de l’extérieur que nous continuons notre reportage.

Les passants sont scrutés attentivement. Et à la plupart des subsahariens, il est demandé de présenter la carte d'identité.

Vers 15h55, le véhicule de monsieur Kabila quitte  l’Élysée pour se diriger ver l’hôtel Bristol, situé non loin de là.

Nous nous dirigeons vers cet hôtel tout aussi hyper-gardé. À l’entrée, nous posons à un Congolais apparemment membre de la délégation, la question de savoir s’il est possible d’interviewer un responsable et il nous répond : « Vous n’êtes pas le bienvenu ici." Et il ajoute: "Vous avez vu comment même dans la cour de l'Elysée, vous n'étiez pas le bienvenu." Puis il instruit un malabar congolais ayant sur la poitrine un pin du drapeau congolais : « Qu’il n’entre pas. »

Je m’éloigne un tout petit peu de l’entrée de l’hôtel, traverse la rue Matignon et ouvre ma caméra pour enregistrer le chapeau de mon reportage vidéo.

Vers l’entrée du métro Franklin Roosevelt, je croise un groupe de combattants dont Martin Sali. Je demande leur impression sur ce qu’aura été cette journée.

A 18h30, je prends le chemin de retour vers Bruxelles.

 

Paris-Bruxelles, le 21 mai 2014

Cheik FITA

devant l'hötel Bristol.

un selfie devant l'Elysée

Des manifestants à la sortie du métro Champs Elysées Clémenceau

Joseph Kabila reçu par Hollande sous très haute surveillance policière
Joseph Kabila reçu par Hollande sous très haute surveillance policière
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens