Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

Congolaises, Congolais, suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo OU: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, parcours de fils, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, sa conférence de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, fils Avis sur le boycotter des musiciens du Congo Par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

 Il ya du sang  Dans Mon portable et ma télévision, est Ce que je viens de découvrir En regardant non reportage ancien de Canal Plus Datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, NOTAMMENT le coltan, par Les multinationales occidentales. Le coltan Est Un minerai entrant Dans la composition de Nombreux Composants électroniques Que l'sur Retrouvé Dans Les portables, les Télévisions, les armes, les missiles, .... VOICI LA LISTE DES 85 mises Multinationales (ci-dessous) de en cause par L 'ONU DANS LE pillage de la RDC et financement indirect de la guerre civile à l'est.

lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

Vie de Renégat: 

MALU MALU cheikfitanews

En RD Congo, l'église désavoue Malu Malu l'abbé. (RFI) L'abbé Apollinaire Malu Malu was désavoué par l'Eglise catholique. La conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), Réunie samedi CE 29 juin 2012, non Demande des sanctions canoniques. Contre lui le Prêtre AVAIT ETE Reconduit Il ya PEU Choix à la Tête de la commission électorale. Malu Malu PRDE, les premiers ministres de la MINISTRES MINISTRES MINISTRES DANS Temps de l'ONU, fils poste de directeur général de l ' Institut panafricain Cardinal Martino. La CENCO request also aux Fidèles et aux «  Les Les Les Les Les hommes de bonne volonté  »d'être Prêts à faire Échec à Toute manœuvre de la modification de la Constitution. Source de RFI

1. Partant, Le Cas de M. l'Abbé Apollinaire Malumalu, prêtre du Diocèse de Butembo-Beni Qui a OptE D'Oeuvrer Au Sein De La CENI Sérums Pris en CHARGEUR Fils nominale Evêque Sie appliquera Fils Un endroit les sanctions canoniques Qui s 'imposent.
1.Peinés par le CAS très regrettable de l'engagement de M. l'Abbé Malumalu à la CENI, les Evêques de la CENCO l'Ontario, Verser Une partie de Leur, Demis de sa Fonction de directeur général de l 'Institut panafricain Cardinal Martino (IPCM).
1.CE CAS déplorable de Donné aux Evêques de la CENCO Membres, l'Opportunité d'exhorter et de RAPPELER à tous les ecclésiastiques (Prêtres, religieux et religieuses) la noblesse de Leur identité Dans l 'église et l «impératif d'honorer SES EXIGENCES Dans leur Vie et Leur ministère. (Extrait de la CENCO communiqué)

cheikfitanews.net, contactez Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 22:56

Vitrine du salon Franck à Bruxelles. Photo Cheik FITA

Le célèbre coiffeur bruxellois « Salon Franck » est actuellement détenu à la prison de Makala à Kinshasa depuis le mardi 17 mars 2015.

L’information  diffusée par nos confrères de C-News a rapidement fait le tour de  Bruxelles via facebook.

En fin de journée du vendredi 20 mars, nous nous sommes rendu au Salon Franck sur rue d’Edinbourg dans le quartier Matonge à Ixelles.

Nous avons rencontré les collaborateurs de Salon Franck qui nous ont confirmé la mauvaise nouvelle. Et l’un d’eux a même accepté de donner l’information en version audio.

Portait de Salon Franck, visible dans son salon de coiffure de Bruxelles. Photo Cheik FITA

Salon Franck est arrivé à Kinshasa le 28 février dernier pour un séjour d’un mois.

Le vendredi 12 mars, deux individus se sont présentés dans son salon de coiffure de Kinshasa et lui ont demandé de sortir pour une brève causerie. C’est alors que  Salon Franck sera enlevé pour une destination inconnue.

Ce n’est que le mardi 17 mars que sa femme a pu avoir de ses nouvelles alors qu’on acheminait le bruxellois à la prison de Makala.

Le motif avancé serait un viol (sur mineur?). Notre interlocuteur nous dira que Salon Franck ne connaît pas la fameuse demoiselle. Pire, lors de l’audience du mardi, celle-ci a été incapable de reconnaître la personne qu’elle accusait. Sans compter que ses propos étaient décousus, à l’image d’une personne à qui on fait jouer un rôle.

Dans quelle mesure peut-on considérer cette arrestation comme étant  fondée ?

Avec la misère au pays, les Congolais vivant à l’étranger, de passage à Kinshasa sont régulièrement victimes de cabales de toutes sortes, pourvu qu’on leur extorque de l’argent.

Souhaitons que les juges ayant en charge ce dossier disent le droit, et rien que le droit.

Bruxelles, le 20 mars 2015

Cheik FITA 

 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 08:55

Nous avons l’honneur et le plaisir de vous informer que grâce au soutien technique de deux jeunes informaticiens congolais, deux nouveaux sites sur la RD Congo viennent d’être créés et mis en ligne en ce mois de mars 2015 :    congolaisdebelgique.be  et  antennemondesocietecivile-rdcongo.com/ .

Quelles sont les avantages et les particularités de ces deux sites ?

congolaisdebelgique.be/ 

Est un complément de cheikfitanews.net,  il reprendra la plupart des articles de cheikfitanews mais aura une plus grande ouverture avec, en dehors des informations, d’autres rubriques comme : les communiqués, les annonces, la publicité, la vie pratique des Congolais de Belgique et des pays environnants...

antennemondesocietecivile-rdcongo.com /

Diffusera essentiellement les informations ayant trait au processus démocratique en RD Congo ainsi que les actions de la société civile congolaise et des Congolais vivant à l étranger, il sera une interface entre les actions des congolais qui vivent à l’étranger et ceux qui sont au pays.

À terme, ce site se donne comme ambition d’être une banque de données pour toutes subdivisions administratives de la RD Congo : provinces, villes, communes, territoires, collectivités, cités (voir chiffres ci-dessous)

PROVINCES

26

VILLES

38

COMMUNES

178

TERRITOIRES

145

COLLECTIVITES

737

GROUPEMENTS

5397

CITES

149

Durant la période électorale et postélectorale 2015-2016,  antennemondesocietecivile-rdcongo.com /, sera une source fiable des résultats des élections.

Appel est lancé à toutes les Congolaises et tous les Congolais vivant à l’étranger, à toutes les associations ayant la RD Congo comme centre d’intérêt,  de se joindre à cette action citoyenne qui permettra à notre pays de gagner le pari des élections qui se pointent à l’horizon, pour le bien-être des millions de Congolaises et de Congolais

contact : congolaisvivantaletranger@gmail.com ou via les sites

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 13:08

En 2015 et 2016, il est prévu en RD Congo, des élections générales, des locales à la présidentielle, en passant par les régionales, les sénatoriales et les législatives nationales.

C'est une période charnière très importante que le peuple congolais ne doit pas rater ni se faire dribbler comme en 2006 et 2011.

Comment contrôler ces élections ? Comment s’assurer que les résultats publiés seront conformes à l’expression du peuple, le souverain primaire ? Que faire pour contrecarrer les manœuvres du pouvoir en place ?

Que peuvent les Congolais vivant à l’étranger pour :

  • Influer sur ces élections,
  • Favoriser l’élection des candidats valables en barrant au passage la route aux aventuriers, maffieux et autres corrompus ?
  • Accéder à des résultats fiables, et même avant la CENI ?

Dans une longue interview avec le journaliste congolais Carly Kanyinda vivant entre la France et la Belgique, Cheik FITA décrit le projet mis en place avec d’autres intellectuels congolais vivant à l’étranger, à travers la plate-forme : « Antenne Monde de la société civile de la RD Congo ». Les animateurs de cette plate-forme lancent un appel urgent à tous les Congolais vivant à l’étranger afin de s’organiser en petits comités dans leurs communes, afin de jumeler avec une autre commune en RD Congo pour le processus démocratique en cours.

Cheik FITA est philosophe, écrivain de théâtre, metteur en scène et journaliste. Il vit en Belgique depuis plus de dix ans. Il avait été parmi les cent personnalités invitées de la Conférence Nationale Souveraine, puis membre du parlement de transition de 1992 à 1997.

antenne monde  website : http://antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

contact :  congolaisvivantaletranger@gmail.com

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 20:55

Dans le cadre de l’émission « RD Congo 2015-2016 , le compte à rebours », nous avons reçu deux hommes politiques de deux générations : Omer Nkamba Kabwakantanda, Président du parti DPR , co-fondateur de l’UDPS et ancien secrétaire national aux relations extérieures de ce parti, et de l’autre, Manny Mashinda, chargé des communications du RCDN de Roger Lumbala, et architecte de réseaux informatiques.

Trois points ont été abordés :

Les manifestations de janvier 2015 contre la loi Boshab, le calendrier général du processus électoral,

La problématique de la double nationalité pour les Congolais de sang, ayant adopté d’autres nationalités.

Beaucoup de points de convergence entre nos deux interlocuteurs :

  1. Le constat d’un bilan désastreux pour le régime finissant,
  2. La nécessité d’être vigilant car, même si monsieur Kabila ne peut plus se représenter, son clan tentera par tous les moyens de se cramponner au pouvoir. Et si les élections sont le plan A, il faudra avoir dans les manches un plan B.
  3. L’union faisant la force, les opposants sont dans l’obligation de s’unir et de se ranger derrière un seul candidat à la présidentielle : Tshisekedi devrait être ce candidat commun, d’abord parce que la victoire lui avait été volée en 2011, ensuite pour son charisme jamais égalisé. Mais une fois le système Kabila balayé, des réajustements pourraient avoir lieu. Le message ainsi lancé aux opposants est celui-ci : mettre en veilleuse certaines ambitions souvent démesurées, le scrutin de 2011 devant servir de leçon. À moins que certains ne se disent opposants, que pour faciliter le travail au clan Kabila par des positions ambigües.
  4. Rater le rendez-vous de 2015-2016, serait condamner le Congo à la galère pour au moins 25 ans.

 

Bruxelles, le 17 mars 2015

Cheik FITA 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 13:28

 

Le sénateur démocrate Rodney Ellis du Texas et la sénatrice républicaine Pamela Althoff de l’Illinois, ont brièvement séjourné en Belgique pour des séances de travail avec différentes institutions européennes.

Vendredi 13 mars 2015 en fin de journée, sous la conduite du sénateur belge d’origine congolaise, Bertin Mampaka, ils ont visité le sénat belge et ont ensuite été reçus par monsieur Yvan Mayeur, bourgmestre de Bruxelles-ville, à l’hôtel de ville.

Les deux personnalités politiques américaines ont accepté de se confier au journal en ligne des Congolais de Belgique.

La sénatrice Pamela Althoff a déclaré qu’elle était heureuse de découvrir la Belgique, un pays qui a une histoire plus longue que celle des Etats-Unis, et  a promis de revenir un jour… Pas seulement pour le chocolat belge.

Le sénateur Rodney Ellis quant à lui a affirmé qu’il était un grand admirateur de Patrice Lumumba, même si celui-ci fut un grand contestataire de la politique des USA. Aux Congolais de Belgique, il a demandé d’être fiers de leur origine. D’abord, parce que durant longtemps, le Congo a été le poumon économique de la Belgique et que l’art africain a beaucoup influencé l’occident, ensuite parce que lui en tant qu’Afro-Américain, il n’a pas cette chance de retrouver les traces de ses ancêtres.

Enfin, il a donné sa recette pour réussir et émerger quand on est issu d’une minorité :

Ne pas se considérer comme issu d’une minorité, avoir confiance en soi, traiter les autres d’une façon positive, renforcer son éducation en s’appuyant sur les bibliothèques, bibliothèque au sens actuel et large du terme, en incluant les nouvelles techniques d’information comme l’Internet. Enfin, il faut être un modèle pour les jeunes, en illustrant sa pensée par l’exemple du Sénateur Mampaka qui se dévoue pour l’intérêt de sa communauté.

 

Bruxelles, le 16 mars 2015

Cheik FITA

 

 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 05:08

En RDC, les leaders des mouvements burkinabè Balai citoyen et sénégalais Y’en a marre ont été arrêtés ce dimanche après-midi dans la périphérie de Kinshasa. Ils participaient à un atelier organisé par le mouvement citoyen congolais Filimbi. La présence de ces deux leaders ne serait pas du goût des autorités congolaises.
C’est à l’issue d’une conférence de presse que le Sénégalais Fabel Barro de Y’en a marreet le Burkinabè Oscibi Johann du Balai citoyen ont été interpellés au siège de l’ONG Ba jeune Maboko Na Maboko Pona Congo (Main dans la main pour le Congo) dans le quartier populaire de Masina. Avec eux, quelques journalistes et plusieurs autres jeunes du quartier qui attendaient un concert que devait organiser l’ONG Filimbi.
Des éléments de la police, des militaires et d’autres agents en civil les ont amenés à bord de trois pick-up. Selon nos sources, toutes les personnes interpellées ont été conduites à l’ANR, l’Agence nationale des renseignements. Les animateurs de Y’en a marre et du Balai citoyen risquent une expulsion du territoire congolais.
Ils sont arrivés à Kinshasa il y a quelques jours pour participer à des ateliers organisés par l’ONG Filimbi. Un échange d’expériences qui aurait été mal apprécié par les autorités congolaises.
Y’en a marre a contribué à mettre fin aux ambitions d’Abdoulaye Wade qui briguait un troisième mandat présidentiel au Sénégal. Au Burkina, le Balai citoyen a été au centre des événements qui ont conduit à la chute de Blaise Compaoré.

SOURCE. RFI

Lien : http://www.rfi.fr/afrique/20150315-rdc-arrestation-leaders-y-marre-balai-citoyen-kinshasa-filimbi/

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 04:48

Des femmes, congolaises pour la plupart et habillées en pagne au motif uniforme, ont manifesté à Bruxelles le vendredi 13 mars 2015 après-midi pour dénoncer la persistance du viol des femmes en RD Congo.

Le rassemblement a eu lieu devant la Fontaine Pol Bury aux croisements du boulevard Roi Albert II et du boulevard Baudouin à 1000 Bruxelles.

Les manifestantes auxquelles s’étaient joints des hommes brandissaient des croix avec des noms des victimes du régime de monsieur Kabila, des photos des atrocités en RD Congo, des calicots dénonçant le pouvoir de Kinshasa, en entonnant des chants et des slogans  anti-Kabila, durant près d’une heure.

Bruxelles, le 14 mars 2015 

Cheik FITA

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 07:36

« Le Parti Lumumbiste Unifié, Palu en sigle présentera des candidats à tous les niveaux lors des prochaines élections programmées en RD Congo : locales, régionales, législatives nationales et présidentielle. »

C’est ce qui ressort d’un long entretien que nous a accordé monsieur Alain Kisengo, représentant permanent de ce parti au Benelux.

Quelles sont les conséquences d’une telle position dans l’environnement politique congolais actuel ?

Il sied d’abord de signaler que depuis Le 22  août 2014, le PALU  a totalisé 50 ans d’existence. Et il a décidé non pas de célébrer cet anniversaire, mais d’organiser un jubilé durant une année. C’est ainsi que des conférences ont déjà eu lieu avec des orateurs venus tant du PALU que des autres parti tant de la majorité au pouvoir que de l’opposition ainsi que de la société civile. Durant ce jubilé, le PALU entend faire le point sur son parcours et surtout réaliser une projection pour l’avenir.

Depuis peu, le PALU  a été admis dans l’Internationale socialiste. Pour monsieur Alain Kisengo, avec l’ANC d’Afrique du Sud, le PALU est le second parti africain le plus vieux.

Actuellement, le PALU est au pouvoir et ce, depuis 2007. Quel bilan ?

Avant de parler bilan, monsieur Alain Kisengo a préféré d’abord donner la ligne directrice de son parti et la devise de celui-ci à savoir : « Le pouvoir au peuple, le peuple vaincra ». Et depuis 1964, le PALU considère que le pouvoir appartient au peuple et que la meilleurs façon d’accéder au pouvoir, c’est d’aller aux élections. Le PALU n’est pas adepte de la politique de la chaise vide et considère que partout où l’on discute du Congo, le PALU doit être là. Raison pour laquelle le PALU a été de tous les forums et de toutes les négociations politiques : la conférence nationale souveraine, le dialogue de Sun city, et tous récemment, les concertations nationales.

Pour ou contre le dialogue tel que demandé par l’UDPS ?

Monsieur Alain Kisengo a semblé se méfier de cette proposition pour les raisons suivantes :

  • L’UDPS a mis à l’ordre du jour de cet éventuel dialogue la nécessité de rediscuter de la légitimité du pouvoir actuel, issu des élections chahutées de 2011. Cela ferait reculer la RD Congo, alors qu’il ne reste plus que moins de deux ans pour la fin de la législature
  • Un tel dialogue risquerait d’entraîner un glissement du calendrier électoral, ce qui ne serait pas conforme aux prescrits constitutionnels.
  • Et si ce dialogue devait déboucher sur la formation d’un gouvernement, ce gouvernement serait constitué dans le dos du peuple.

Quid du bilan du parti ?

Monsieur Alain Kisongo a affirmé que le bilan de son parti pour les sept ans au pouvoir était positif :

Du point de vue financier : à son arrivée à la primature en 2007, monsieur Antoine Gizenga avait trouvé un état en faillite avec un budget inférieur à 1 milliard de dollars. Pour la première fois, mieux que du temps de Mobutu, le budget de l’état a passé le cap du milliard de dollars. Cela continuera avec le premier ministre Muzito.

Toujours du point de vue financier : grâce aux deux premier ministre issus du PALU, il y a eu effacement dela dette extérieur qui s’élevait à plus de 14 milliards. C’est le gouverneùment actuel qui a profité de toutes ces avancées.

D’autres domaines peuvent être épinglés

  • Le Smig a été relevé de 834 à 35.000 Francs congolais.
  •  Des kilomètres de routes ont été construits.
  • Des infrastructures ont été construites ou rehabilitées.
  • La gestion du personnel de l’état a été maîtrisée avec la disparition du phénomène des agents fictifs.
  • Justice :  il y a eu libération des prisonniers qui croupissaient dans les geôles sans procès.
  • La production de textes législatifs a été intense.
  • Il y a eu investissement dans la jeunesse avec plus de 1.000 écoles construites ou réhabilitées.
  • Le nombre de banques a sensiblement augmenté.
  • Des travaux des voiries urbaines ont été entrepris.

Et de conclure : l’actuel Premier ministre, profite du travail de ses prédécesseurs, monsieur Kamerhe qui considère avoir dirigé le parlement avec une grande production législative n’a fait que travailler sur des projets de loi envoyés par… les gouvernements Gizenga et Muzito.

Si le PALU a si bien dirigé, comment expliquer que par rapport aux élections de 2006, le nombre de parlementaires du parti ait diminué ?

Pour monsieur Kisengo, le recul a été observé pour tous les grands partis : PPRD, MLC, PALU. Ajouter à cela le cafouillage des élections de 2011 sous la conduite du pasteur Ngoyi Mulunda. Néanmoins, pour monsieur Alain Kisengo, ce parlement là, c’est cela le parlement de la république. Et de citer le patriarche Gizenga qui avait fait une déclaration au journal belge le soir, après les élections de 2006 : « Pour avoir des élections crédibles et dont les résultats seraient acceptables pour tous, nous devrons attendre quatre ou cinq législatures. »

Dans les questions d’actualité, monsieur Alain Kisengo a déclaré qu’aux lendemains des émeutes du 19 au 21 janvier 2015, le PALU a publié une déclaration signée par le patriarche Gizenga dans laquelle le parti déplorait les morts, en faisant remarquer que s’il y avait eu une concertation entre les partis de la majorité au pouvoir, et une autre concertation entre le pouvoir et l’opposition, le pays n’allait pas en arriver là.

  • La deuxième question d’actualité concernait l’affaire belgo-congolaise du bourgmestre Kubla à propos d’argent remis à la femme de l’ancien premier ministre Muzito. Monsieur Alain Kisengo a préféré ne pas faire trop de commentaires là-dessus étant donné que l’affaire était en instruction et qu’il y avait présomption d’innocence. « Il y a deux affaires car, madame Muzito, membre du parti a porté plainte contre X pour diffamation, via ses avocats Me Vincent Kanguluma et Tshibangu Kalala. Laissons la  justice suivre son cours.  Ne perdez pas de vue que nous sommes en période pré-électorale. Le reflexe de salir ses adversaires apparaît progressivement. »

Enfin pour ce qui est des échéances électorales 2015-2016, , le PALU se félicite de la publication du calendrier électoral global qui contient certes des contraintes, mais ne comporte rien de mortel. Et pour les différentes élections, le PALU présentera des candidats à tous les niveaux, y compris à la présidentielle. À ce jour, il n’est pas prévu de soutenir un candidat d’un autre parti.

L'alliance politique avec l'actuelle majorité présidentielle semble se conjuguer progressivement au passé.

Bruxelles, le 13 mars 2015

Cheik FITA 

 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 07:40

Au plus tard le 19 décembre 2016, le Président Joseph Kabila sera seul (ou presque) à gérer sa vie et sa survie en tant qu’homme et en tant que personnalité politique.

Avant le 16 janvier 2001 à la veille de l’assassinat de Laurent Désiré Kabila, qu’avait-il comme personnes autour de lui et derrière lui ?

Dès son accession à la magistrature suprême, de quelle façon les gens se sont-ils progressivement rapprochés de lui, l’ont entouré et l’ont suivi, l’ont servi ou se sont servi de lui ?

Ces rapprochements étaient-ils pour un idéal afin de mieux servir le pays, ou par intérêts, souvent personnels ?

À quel moment de son parcours politique monsieur Joseph Kabila a-t-il atteint son apogée ?

Quels ont été les tous premiers signes du déclin ?

Quels signes de déclin perçoit-on ces derniers mois ?

Ministres, députés, conseillers, hommes d’affaires tant congolais qu'étrangers, journalistes, gouverneurs, autorités de l’état à tous les niveaux… Quelles sont ces personnalités qui accepteront de rester auprès du chef, jusqu’au dernier jour, même après le pouvoir présidentiel ?

Quelles sont ces personnalités qui, dès maintenant, montrent des signes d’impatience, d’infidélité, voire de reniement ?

Nous l’avions écrit le  10 février 2015 :

« Avec l’approche de la date fatidique du 19 décembre 2016 au delà de laquelle le Président actuel en RD Congo redeviendra automatiquement un simple citoyen, le décor de l’après-Kabila se plante progressivement.

Il y a eu et il y aura de plus en plus de la cacophonie dans la majorité présidentielle, il y a, et il y aura de plus en plus de personnes qui fuiront le bateau à la dérive. D’abord sur la pointe des pieds, ensuite en prenant les jambes à leur cou. Il y aura enfin les plus gourmands, qui resteront le plus longtemps possible dans le bateau afin de se remplir les poches via flatteries de bas étage et coups fourrés. Certains de ceux-là couleront sûrement avec le bateau. Et oui ! »

Il sied d’observer désormais attentivement les faits, gestes et paroles de toutes ces personnes qui parurent durant longtemps plus kabilistes que Kabila. Le temps des reniements semble venu.

Et la pensée du jour, ne serait-elle pas cet extrait de l’évangile de Marc :

« 66 Tandis que Pierre était en bas, dans la cour, l'une des servantes du Grand Prêtre arrive. 67 Voyant Pierre qui se chauffait, elle le regarde et lui dit : « Toi aussi, tu étais avec le Nazaréen, avec Jésus ! » 68 Mais il nia en disant : « Je ne sais pas et je ne comprends pas ce que tu veux dire. » Et il s'en alla dehors dans le vestibule. 69 La servante le vit et se mit à redire à ceux qui étaient là : « Celui-là, il est des leurs ! » 70Mais de nouveau il niait. Peu après, ceux qui étaient là disaient une fois de plus à Pierre : « A coup sûr, tu es des leurs ! Et puis, tu es galiléen. » 71 Mais lui se mit à jurer avec des imprécations : « Je ne connais pas l'homme dont vous me parlez ! » 72 Aussitôt, pour la deuxième fois, un coq chanta. Et Pierre se rappela la parole que Jésus lui avait dite : « Avant que le coq chante deux fois, tu m'auras renié trois fois. » Il sortit précipitamment ; il pleurait. »

 

Bruxelles, le 13 mars 2015

Cheik FITA 

Pensée du jour. Joseph Kabila et le temps des reniements

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 23:12

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews

ANNONCES...MESSAGES

Bruxelles, samedi 28.03.2015 à 18h00, Salle Garcia Lorca Prés de métro Annessens. 47-49, rue des foulons, 1000, Bruxelles

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

http://www.mastakongo.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens