Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

Barack Obama en Normandie le 06.06.2014

president official portrait hires

Le 11 février 2014, lors de son séjour aux Etats-Unis, le  Président français François Hollande a invité Barack Obama pour le 70ème anniversaire du débarquement en Normandie en ces termes: "Je souhaite, Barack, que vous soyez là le 6 juin 2014, 70 ans après le Débarquement". Barack Obama a accepté..

FLASH-FLASH-FLASH

Le voyage aux USA de monsieur Tshisekedi reporté.

COMMUNIQUE UDPS VOYAGE TSHISEKEDI ajourné

BONNE ANNEE 2014--

Liste des 85 multinationales qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

 Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les Télévisions, les armes, missiles,…. Voici la liste des 85  multinationales (ci-dessous) mises en cause par l’ONU dans le pillage de la RDC et financement indirect de la guerre civile à l'est.

lire la suite en cliquant sur le lien suivant : http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

-------------------------- 

Vie de rénégat: 

MALU MALU cheikfitanews

En RD Congo, l'église désavoue l'abbé Malu Malu. (RFI)L'abbé Apollinaire Malu Malu a été désavoué par l'Eglise catholique. La conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), réunie ce samedi 29 juin 2012, a demandé des sanctions canoniques contre lui. Le prêtre avait été reconduit il y a peu à la tête de la commission électorale. Malu Malu perd, dans un premier temps, son poste de directeur général de l'institut panafricain Cardinal Martino. La CENCO demande aussi aux fidèles et aux « hommes de bonne volonté » d'être prêts à faire échec à toute manoeuvre de modification de la Constitution. source, RFI

1.Partant, le cas de Mr l’Abbé Apollinaire Malumalu, prêtre du Diocèse de Butembo-Beni qui a opté d’œuvrer au sein de la CENI sera pris en charge par son Evêque qui appliquera à son endroit les sanctions canoniques qui s’imposent.

1.Peinés par le cas très regrettable de l’engagement de Mr l’Abbé Malumalu à la CENI, les Evêques de la CENCO l’ont, pour leur part, démis de sa fonction de directeur général de l’Institut panafricain Cardinal Martino (IPCM).

1.Ce cas déplorable a donné aux Evêques membres de la CENCO, l’opportunité d’exhorter et de rappeler à tous les ecclésiastiques (prêtres, religieux et religieuses) la noblesse de leur identité dans l’Eglise et l’impératif d’honorer ses exigences dans leur vie et leur ministère. (extrait communiqué de la CENCO)

 ________________________

Cheik FITA contact téléphonique :0032495336519

Cheik FITA contact téléphonique :0032495336519


Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

 

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

 

Faites-vous recenser en ligne en cliquant sur le lien suivant

http://www.congolaisvivantaletranger.com/membre/inscription.php 

      pour plus d'info sur nous, veullez cliquer sur lelien suivant: 

http://www.cheikfitanews.net/article-debut-du-recensement-des-congolais-vivant-a-l-etranger-et-des-communautes-congolaises-de-l-etranger-99791809.html 

 

 

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 22:01

MBUJI-MAYI-EXPLOSION-MUNITIONS.jpg

source photo : http://www.sangoyacongo.com/2014/01/plusieurs-morts-dans-lexplosion-dun.html

À 14h37, heure de Bruxelles, ce vendredi 24 janvier 2014,  un correspondant occasionnel de Mbuji-Mayi paniqué, nous a informé qu’il y avait des tirs d’obus. Et que des gens étaient en débandade.

Informations prises, il s’agirait des explosions d’un dépôt de munitions de l’armée.

Nous espérons que les autorités de la place ne manqueront pas de communiquer le bilan humain et matériel, ainsi que la cause réelle de cet incident.

CDB

Partager cet article

Published by Cheik FITA
commenter cet article
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 14:13

 MALU MALU-MOHAMED JABOUR-P1080055-CHEIKFITANEWS

Malu Malu et le député belge Mohammed Jabour. Photo cheikfitanews

Monsieur l’abbé Malu Malu, président de la CENI, commission électorale nationale indépendante de la RD Congo était au parlement belge le mardi 21 janvier 2014 à partir de 14h15, Comme annoncé sur le site de la chambre des représentants.

C’était pour un échange de vues avec les membres de la commission des relations extérieures auxquels s’étaient joints ceux de la commission de défense du sénat.

L’abbé Malu Malu avait dix minutes pour sa communication. Celle-ci était axée sur le job que la CENI s’est donné.

Dès l’installation de leur comité, les membres de la CENI ont procédé à une évaluation du processus électoral qui avait crashé au lendemain du 28 novembre 2011.

De là, la CENI a élaboré une feuille de route du cycle électoral 2013-2016. l’exécution de celle-ci est en marche.

Première stratégie dans cette marche : vider les arriérés électoraux à savoir :

Les élections urbaines municipales et locales, les élections provinciales et les élections sénatoriales.

Selon monsieur Malu Malu, cela permettrait d’envisager avec quiétude les législatives et la présidentielle de 2016.

Ainsi, les élections urbaines, municipales et locales sont fixées non plus en décembre 2014, mais vers février 2015.

Deux scénarii sont possible selon que le parlement décidera que les provinciales soient au scrutin direct ou indirect.

L’ensemble peut avoir lieu en 2015, si l’option est levée pour le scrutin direct. Dans le cas contraire, les locales auront lieu d’abord, et les autres scrutins, les nationaux attendront 2016.

Le fichier électoral des élections locales sera un fichier corrigé, tandis que celui de 2016 sera tiré du recensement administratif qui commence cette année et qui pourrait durer un an et demi. Un registre national pourrait ainsi (enfin) exister. La liste électorale sera tirée du registre national.

Cadre légal

Il est prévu un code électoral avec un projet de loi portant organisation des élections urbaines, municipales et locales, une loi portant organisation des élections provinciales et sénatoriales et enfin une loi sur les élections législatives et présidentielle.

Parmi les priorités de la CENI, il y a : 

1. La conception d’un module de transmission rapide et sécurisée des données électorales. Ainsi, il sera possible par exemple de scanner les PV des résultats dans chaque groupement, dans chaque ville.

2. Le deuxième grand projet de la CENI est un projet de cartographie opérationnelle. Ainsi, il y aura par exemple près de 6.000 circonscriptions locales. Il y a nécessité d'en avoir la maîtrise.

Enfin, la CENI a prévu un cadre de concertation avec les partis politiques : protocoles d’accord, code de bonne conduite.

La CENI pense aussi à l’intégration des femmes avec l’espoir d’atteindre 30% des femmes dans les assemblées délibérantes.

Lors de leurs interventions les parlementaires ont abordé plusieurs problèmes :

 Les différentes critiques sur les élections de 2011,

 Le fait que le peuple avait le sentiment que les résultats proclamés ne reflétaient pas son vote,

 Les critiques sur l’accession de Malu Malu à la tête de la CENI et la crédibilité de la CENI elle-même,

 Le timing des scrutins jamais respectés,

 La sous-représentativité des femmes dans les institutions,

 Le rôle des médias,

La neutralité de la justice,

Le manque de clarté dans le fichier électoral,

Le non respect de la constitution,

L’échange a ainsi duré plus d’une heure, l’abbé essayant de rassurer de son mieux l’auditoire.

À l’issue de l’échange, monsieur Malu Malu s’est mis à la disposition de la presse qui est également revenue sur les différents griefs dont on accuse  la CENI, et son chef :

La nécessité pour la CENI d’être au milieu du village et l’obligation de prendre langue avec les différents camps, sous peine  de décrédibiliser son rôle d’arbitre,

La méfiance des Congolais vivant à l’étranger, pire son désaveu du processus électoral congolais,

L’opacité des élections de 2011 et la soif inassouvie de la vérité des urnes,

Quelles conclusions tirer de cette échange ?

Au moins une : Dans l’état où se trouve la RD Congo depuis dix ans au moins, la démocratie aurait due commencer par la base et non par le sommet. C’est ainsi qu’à Sun city, il avait été décidé d’organiser les élections de la base au sommet. Sur les cartes électorales de la défunte CEI, il était bien inscrit cet ordre : recensement, élections locales, élections législatives, élection présidentielle.

En 2006, on commençât par les législatives et la présidentielle. Qui était alors président de la commission électorale ? Monsieur l’abbé Malu Malu !

Il est curieux d’entendre aujourd’hui le même Malu Malu affirmer  pince-sans-rire ceci : « Les élections urbaines municipales et locales permettent de stabiliser le pays… » En tant que « Stratégie qui commence à la base. »

Ne le savait-il pas à l’époque ? N'aurions-nous pas éviter tout ce gâchis? Et l’auditoire qui a été certes attentif, mais n’ayant apparemment pas une mémoire courte, délivrera-il  un blanc-seing à notre abbé comme lors des élections de 2006 ?

 

Bruxelles, le 22 janvier 2014

cheik FITA 

 

 

 COMMISSION AFFET BELGE-P1012388-CHEIKFITANEWS

Le sénateur Karl Vanlouwe a posé des questions en néerlandais:

- Concernant la neutralité et l'objectivité du CENI

- Une deuxième question concernait le budget. Est-ce que la communauté internationale et la Belgique allaient soutenir l'organisation des élections avec un budget ? Y aurait-il aussi des conditions pour le soutien financier ?

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 11:58

FELIX-TSHISEKEDI-P1080043-CHEIKFITANEWS.JPG

Félix Tshisekedi. photo cheikfitanews.net

Lundi 20 janvier 2014, monsieur Félix Tshisekedi, chargé des relations extérieures de l’UDPS nous a accordé une interview. Au menu, les actions de l’UDPS pour 2014 et un regard sur l’actualité du jour en RD Congo.

La première information donnée par monsieur Félix Tshisekedi est la mise en vente de la nouvelle carte de l’UDPS ainsi que le pin’s du parti. 10€, 10 $, 10 £, selon la zone monétaire pour la carte ; 5€, 5$, 5£, pour le pin’s.

Pourquoi la mise en vente de ces deux supports est-elle la première action ?

Pour monsieur Félix Tshisekedi, on ne peut parler d’action, sans parler de moyens financiers pour réaliser les actions. Ainsi, tous les membres du parti, tous les sympathisants et tous ceux qui placent leur espoir en l’UDPS pour le changement en RD Congo devraient soutenir financièrement le parti dans ses actions.

La deuxième activité en vue est la commémoration du 32ème anniversaire du parti le 15 février prochain.

Mais il y a une action qui est permanente, elle. C’est la mobilisation du peuple pour qu’il se débarrasse de l’imposture qui est à la tête du pays suite au hold-up électoral de novembre 2011.

Par rapport à l’actualité, il a déploré les tueries du 30 décembre 2013 et même celles d’avant.

« Le pouvoir kabiliste ne donne aucune valeur à la vie des Congolais, qui sont abattus comme des lapins ».

Quant aux élections locales annoncées par monsieur Malu Malu, notre invité considère ce dernier comme un simple pion à la solde de monsieur « Joseph Kabila ». Le combat de l’UDPS se focalise plus sur le donneur d’ordres.

À la question que certains compatriotes se posent à savoir : « Pourquoi le Président Tshisekedi ne parle pas ? », monsieur Félix Tshisekedi a dit que durant les 32 ans de combat d’Étienne Tshisekedi, celui-ci a beaucoup communiqué. Et de cette communication on peut retenir ceci : Le pays ne peut fonctionner comme un parti état où les ordres viennent d’en haut. Chaque citoyen à la base est habilité à  prendre une initiative qui va dans le sens d’un état de droit.

Pour terminer, monsieur Félix Tshisekedi a dit que cette année 2014 devrait être une année de libération du peuple congolais. Que chacun soit attentif aux signes visibles d’essoufflement de la dictature.

 

Bruxelles, le 21 janvier 2014

Cheik FITA

 

 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 17:59

CATHERINE-SAMBA.jpg

Mme Catherine samba photo: Journaldebangui.com

Le parlement provisoire centrafricain a élu la maire de Bangui, Catherine Samba-Panza, à la tête de la transition. La nouvelle présidente intérimaire a pour mission de ramener la paix dans un pays ravagé par les violences interreligieuses.

Il aura fallu deux tours de scrutin, lundi 20 janvier, avant que les 135 membres du Conseil national de transition (CNT, parlement provisoire) ne désignent un président intérimaire centrafricain. Ou plutôt une présidente. C’est la maire de Bangui, Catherine Samba-Panza, qui succède ainsi à Michel Djotodia. Ce dernier a été contraint à la démission le 11 janvier pour son incapacité à mettre fin à la spirale de violences interreligieuses dans laquelle le pays plonge un peu plus chaque jour.

Source : France 24

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 23:42


IXELLES-CHEIKFITANEWS-P1080027.JPGPLACE-LUMUMBA-IXELLES-CHEIKFITANEWS-P1080020.JPG

Vendredi 17 janvier 2014 à 21h43, sur initiative du CRDCB, Centre de recherche sur la décolonisation du Congo Belge, une trentaine de personnes ont observé une minute de silence en mémoire de Patrice Emery Lumumba. C’était à la place dite Lumumba que ce collectif aimerait voir un jour reconnue comme telle, par l’autorité municipale, derrière l’église Saint Boniface d’Ixelles.

Les participants ont commencé à venir vers 20h30, malgré la fine pluie. Un fourgon de la police s’est même arrêté durant quelques minutes. Un groupe de percussionnistes a animé durant une vingtaine de minutes. 

À 21h43, une minute de silence a été observée en mémoire du premier Premier ministre de la RD Congo assassiné 53 ans plus tôt.

Lors d’un conseil fin  2013, le conseil communal d’Ixelles avait voté contre la création d’une place Lumumba dans la commune. Mais les pro-Lumumba belges ne désarment pas.

La manifestation de ce 17 janvier en est une preuve. 

 

Bruxelles le 17 janvier 2014

Cheik FITA

 

PLACE-LUMUMBA-IXELLES-CHEIKFITANEWS-P1080037.JPG

 

 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 11:18

STATUE LUMUMBA A BERLINP1011825-CHEIKFITANEWS

Statue de Lumumba à Berlin. Photo, cheikfitanews.net 

      Le 30 juin 1960, monsieur Patrice Emery Lumumba avait prononcé, devant Baudouin 1er, Roi des Belges, un discours qui est entré dans l’histoire de la RD Congo.

La plupart des historiens sont d’accord  pour affirmer que ce discours signât son arrêt de mort.

Qui signa cet arrêt de mort en premier ?

Logiquement, ceux que ce discours avait dérangé, ceux qui n’avaient pas encore intérêt à accepter l’indépendance de la toute jeune république, ceux qui ne s’étaient pas inscrit dans la marche irréversible de l’histoire à savoir l’autodétermination de chaque peuple, même des peuples noirs, longtemps sous le joug colonial.

En cet anniversaire de l’assassinat de Lumumba, relisons et écoutons encore ce discours.

 

CDB

 

Discours du Premier Ministre Patrice Emery LUMUMBA

Congolais et Congolaises,

Combattants de l'Indépendance aujourd'hui victorieux, Je vous salue au nom du gouvernement congolais.

À vous tous, mes amis, qui avez lutté sans relâche à nos cotés, je vous demande de faire de ce 30 juin 1960 une date illustre que vous garderez ineffablement gravée dans vos cœurs, une date dont vous enseignerez avec fierté la signification à vos enfants, pour que ceux-ci à leur tour fassent connaître à leurs fils et à leurs petits-fils l'histoire glorieuse de notre lutte pour la liberté.

Car cette Indépendance du Congo, si elle est proclamée aujourd'hui dans l'entente avec  la Belgique, pays ami avec qui nous traitons d'égal à égal, nul Congolais digne de ce nom ne pourra jamais oublier cependant que c'est par la lutte qu'elle a été conquise (applaudissements), une lutte de tous les jours, une lutte ardente et idéaliste, une lutte dans laquelle nous n'avons ménagé ni nos forces, ni nos privations, ni nos souffrances, ni notre sang.

Cette lutte, qui fut de larmes, de feu et de sang, nous en sommes fiers jusqu'au plus profond de nous-mêmes, car ce fut une lutte noble et juste, une lutte indispensable pour mettre fin à l'humiliant esclavage qui nous était imposé par la force.

Ce que fut notre sort en 80 ans de régime colonialiste, nos blessures sont trop fraîches et trop douloureuses encore pour que nous puissions le chasser de notre mémoire. Nous avons connu le travail harassant exigé en échange de salaires qui ne nous permettaient ni de manger à notre faim, ni de nous vêtir ou nous loger décemment, ni d'élever nos enfants comme des êtres chers.

Nous avons connu les ironies, les insultes, les coups que nous devions subir matin, midi et soir, parce que nous étions des nègres. Qui oubliera qu'à un Noir on disait « tu », non certes comme à un ami, mais parce que le « vous » honorable était réservé aux seuls Blancs ?

Nous avons connu que nos terres furent spoliées au nom de textes prétendument légaux

qui ne faisaient que reconnaître le droit du plus fort.

Nous avons connu que la loi était jamais la même selon qu'il s'agissait d'un Blanc ou d'un Noir : accommodante pour les uns, cruelle et inhumaine pour les autres.

Nous avons connu les souffrances atroces des relégués pour opinions politiques ou croyances religieuses ; exilés dans leur propre patrie, leur sort était vraiment pire que la mort elle-même.

Nous avons connu qu'il y avait dans les villes des maisons magnifiques pour les Blancs et des paillotes croulantes pour les Noirs ; qu'un Noir n'était admis ni dans les cinémas, ni dans les restaurants, ni dans les magasins dits européens ; qu'un Noir voyageait à même la coque des péniches, aux pieds du Blanc dans sa cabine de luxe.

Qui oubliera enfin les fusillades dont périrent tant de nos frères, les cachots dont furent brutalement jetés ceux qui ne voulaient plus se soumettre au régime d'une justice d'oppression et d'exploitation ? (Applaudissements.)

Tout cela, mes frères, nous en avons profondément souffert.

Mais tout cela aussi, nous que le vote de vos représentants élus a agréés pour diriger notre cher pays, nous qui avons souffert dans notre corps et dans notre cœur de l'oppression colonialiste, nous vous le disons tout haut, tout cela est désormais fini.

La République du Congo a été proclamée et notre cher pays est maintenant entre les mains de ses propres enfants.

Ensemble, mes frères, mes sœurs, nous allons commencer une nouvelle lutte, une lutte sublime qui va mener notre pays à la paix, à la prospérité et à la grandeur.

Nous allons établir ensemble la Justice sociale et assurer que chacun reçoive la juste rémunération de son travail. (Applaudissements.)

Nous allons montrer au monde ce que peut faire l'homme noir quand il travaille dans la liberté, et nous allons faire du Congo le centre de rayonnement de l'Afrique tout entière.

Nous allons veiller à ce que les terres de notre patrie profitent véritablement à ses enfants. Nous allons revoir toutes les lois d'autrefois et en faire de nouvelles qui seront justes et nobles.

Nous allons mettre fin à l'oppression de la pensée libre et faire en sorte que tous les citoyens puissent jouir pleinement des libertés fondamentales prévues dans la déclaration des Droits de l'Homme. (Applaudissements.)

Nous allons supprimer efficacement toute discrimination quelle qu'elle soit et donner à chacun la juste place que lui vaudra sa dignité humaine, son travail et son dévouement au pays.

Nous allons faire régner, non pas la paix des fusils et des baïonnettes, mais la paix des cœurs et des bonnes volontés. (Applaudissements.)

Et pour tout cela, chers compatriotes, soyez sûrs que nous pourrons compter, non seulement sur nos forces énormes et nos richesses immenses, mais sur l'assistance de nombreux pays étrangers dont nous accepterons la collaboration chaque jour qu'elle sera loyale et ne cherchera pas à nous imposer une politique, quelle qu'elle soit.

(Applaudissements.)

Dans ce domaine, la Belgique qui, comprenant enfin le sens de l'histoire, n'a pas essayé de s'opposer à notre indépendance est prête à nous accorder son aide et son amitié, et un traité vient d’être signé dans ce sens entre nos deux pays égaux et indépendants. Cette coopération, j'en suis sûr, sera profitable aux deux pays. De notre côté, tout en restant vigilants, nous saurons respecter les engagements librement consentis.

Ainsi, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, le Congo nouveau, notre chère République que mon gouvernement va créer, sera un pays riche, libre et prospère. Mais pour que nous arrivions sans retard à ce but, vous tous, législateurs et citoyens congolais, je vous demande de m'aider de toutes vos forces.

Je vous demande à tous d'oublier les querelles tribales qui nous épuisent et risquent de nous faire mépriser à l'étranger. Je demande à la minorité parlementaire d'aider mon gouvernement par une opposition constructive et de rester strictement dans les voies légales et démocratiques.

Je vous demande à tous de ne reculer devant aucun sacrifice pour assurer la réussite de notre grandiose entreprise.

Je vous demande enfin de respecter inconditionnellement la vie et les biens de vos concitoyens et des étrangers établis dans notre pays. Si la conduite de ces étrangers laisse à désirer, notre justice sera prompte à les expulser du territoire de la République ; si par contre leur conduite est bonne, il faut les laisser en paix, car eux aussi travaillent à la prospérité de notre pays.

L'Indépendance du Congo marque un pas décisif vers la libération de tout le continent africain. (Applaudissements.)

Voilà, Sire, Excellences, Mesdames, Messieurs, mes chers compatriotes, mes frères de race, mes frères de lutte, ce que j'ai voulu vous dire au nom du gouvernement en ce jour magnifique de notre Indépendance complète et souveraine. (Applaudissements.)

Notre gouvernement, fort, national, populaire sera le salut de ce peuple.

Hommage aux combattants de la liberté nationale !

Vive l'lndépendance et l'Unité Africaine !

Vive le Congo indépendant et souverain !

(Applaudissements prolongés.)

Patrice Emery Lumumba, Premier Ministre

 

 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 08:50

LOGO-LISANGA-PO-NA-EKOLO.PNG

« Lisanga po na ekolo », think tank, plate-forme de mise en réseau d’actions socioculturelles  pour les jeunes notamment, et observatoire du processus démocratique en RD Congo, basé à Bruxelles,  porte à la connaissance des Congolaises et Congolais vivant à l’étranger, qu’il vient de réactiver ses actions d’observatoire de processus démocratique en RD  Congo.

Existant de fait depuis 2011 à la veille des élections de novembre 2011, « Lisanga po na ekolo » avait initié et mis en place un observatoire du processus électoral de 2011 pour collecter et diffuser des informations ainsi que des données sur les élections.

Resté en veilleuse depuis, l’observatoire vient d’être réactivé au vu des ambitions actuellement affichées de ce qui sert de commission électorale en RD Congo.

En 2006 et 2011, le peuple avait été floué. Les mêmes manœuvres sont en préparation. « Lisanga po na ekolo » se donne comme mission d’impliquer chaque citoyen Congolais à la base à travers l’observatoire du processus démocratique, et servir de contre-pouvoir à toute tentative de tricherie.

« Lisanga po na ekolo » lance un appel pour une adhésion massive à cette action des Congolais vivant à l’étranger. En attendant l’ouverture imminente du site et de la page facebook de « Lisanga po na ekolo »,  veuillez nous contacter via ce lien :

http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

 

Une fiche technique de nos objectifs, de nos actions et de notre structure vous sera envoyée.

 

Pour  la coordination de « Lisanga po na ekolo »,

Cheik FITA

Membre 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 18:32

HOLLANDE-EN-CONFERENCE.-cheikfitanews.PNG

La presse s’attendait à ce que la conférence de presse de François Hollande soit plombée par  l’affaire Julie Gayet.

Voici la question qui a été posée au Président, et comment il y a répondu.

 

CDB

gouvernement-de-france-cheikfitanews.PNGjournalistes-chez-hollande-cheikfitanews.PNG

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 14:02

MALU MALU cheikfitanews 

Il avait été désavoué comme un renégat de la commission électorale après les élections de 2006, il est revenu en 2013, quand son successeur a fait pire aux élections de 2011.

À peine inquiété par la position de l’église dans sa course au pouvoir pour la présidence de la CENI, monsieur l’abbé Malu Malu semble décidé à faire le bonheur des Congolais même sans leur consentement.

Discrètement, il construit actuellement  sa stratégie d’organiser des élections, locales, urbaines, provinciales, législatives et la présidentielle entre 2014 et 2016. Il voyage tout aussi discrètement, même ici en Belgique pour discuter avec ses partenaires.

Il est décidé d’être l’arbitre des confrontations entre les partis politiques via les urnes, malgré son accession tortueuse à la  tête de la CENI, commission électorale nationale indépendante.

Il vient de donner de la voix chez nos confrères de radio okapi  avec de petites phrases bien propres à lui : « Les élections ont un certain nombre de précisions légales… Cette année est une année électorale… Le calendrier électoral n’est pas une affaire politique… Nous sommes prêts avec notre dossier du processus électoral… fiabilisation du fichier électoral … »

Et de terminer par cette phrase comme un défi:

«  Préparez-vous aux élections urbaines municipales et locales »

A l’intention de qui ?

 

Bruxelles, le 14 janvier 2014

 

Cheik FITA 

Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 12:34

 

RACHEL-MWANZA-CAPTURE-EMISSION-A2-cheikfitanews.PNG

Rachel Mwanza. Photo capture émission A2 cheikfitanews

Rachel Mwanza, Congolaise, dix-sept ans aujourd’hui,  a été enfant de la rue en RD Congo. Depuis peu, elle est devenue une star.

Elle a été sauvée d’une vie innommable grâce à un concours de circonstance rarissime dans nos pays : un film.

Pourtant, le meilleur concours de circonstances dont un enfant a besoin, c’est une famille, et l’école.

La majeure partie des familles en RD Congo sont dans une misère telle, que les enfants sont les premières victimes : pas d’alimentation, pas de logis, pas d’école… Et finalement la rue  pour un grand nombre.

Ceux qui ont confisqué en RD Congo le pouvoir de l’état ont-ils conscience que des Rachel  Mwanza dorment dans chacun de tous ces enfants de rue ?

Sont-ils tranquilles et fiers d’eux, quand chaque jour, leurs enfants vont à l’école en voiture, quand leurs enfants vivent dans l’abondance… Alors que la majeure partie des enfants de leurs administrés broient du noir, en sont réduits à fouiller les immondices pour survivre, et à passer la nuit à la belle étoile ?

Sont-ils conscients qu’en ne faisant rien pour tous ces innocents c’est un véritable gâchis, un véritable crime contre la société congolaise ?

Pourtant, l’état dont ils détiennent les commandes, a le devoir, de donner aux parents de quoi élever leur progéniture, et l’école pour chaque enfant.

Le parcours de Rachel Mwanza est plus qu’une véritable interpellation pour la classe dirigeante en RD Congo, c’est un désaveu du mode actuel de gestion de la res publica en RD Congo.

Ci-dessous des vidéos où Rachel Mwanza est reçue par la presse.

Bruxelles, le 14 janvier 2014

 

Cheik FITA


Partager cet article

Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

Articles Récents

ANNONCES...MESSAGES

Spectacle LISANGA et baptême livre MOINS HOMME: Par ALIMIA MONGALA
Extrait spectacle, Chanson Nicole , interview, témoignage Papa Paulin K. Lecture résumé "MOINS Homme" par Joël Kabemba

 

Cheik Fita : Kabila -Tshisekedi ,2 Profils , 2 Parcours/J'ai fait 1 choix délibéré
 

LIBERTE DE LA PRESSE . Charles Goerens, eurodéputé & ancien ministre luxembourgeois 

et Cheik Fita, dramaturge & Journaliste congolais 

 __________________________________________

LIVRE

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE ASSASSINÉE?

De Cheik FITA

(cliquez sur la couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

 Soutenez notre journal en ligne en achetant ce livre

Prix: 15 €

200 pages

En annexes, des photos

Points de vente actuels à Bruxelles: 

Chez Hermène Kaba, chaussée de Wavre

Maison africaine flamande KUUMBA

35 rue de la paix, à Matonge

Pour ceux qui sont en dehors de Belgique

Contactez-nous via le contact du site (en dessous du logo) 

Par mail : info.congolaisdebelgique@yahoo.fr

Phone : 0032495336519 

=======================

LIENS DE SITES

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.culturecongolaise.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog