Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 13:01

Il y a un an jour pour jour, le 21 janvier 2015 en soirée, alors que le peuple congolais grondait dans la rue à Kinshasa, Christopher Ngoy Mutamba, défenseur des Droits de l’Homme et personnalité de premier plan de la société civile congolaise fut enlevé dans le quartier de Matonge à Kinshasa par les militaires de la garde présidentielle.

Durant plusieurs jours, ni les membres de sa famille, ni ses avocats, ni ses amis ne surent où il était détenu. Durant longtemps on craignit pour sa vie, le sort macabre réservé à Floribert Chebeya et à Armand Tungulu étant encore frais dans les mémoires.

Après des pressions médiatiques et politiques tant en RD Congo qu’à l’étranger, c’est le 10 février 2015 que Christopher Ngoy Mutamba fut enfin exhibé devant les caméras des télévisions du monde comme un trophée de guerre, à l’image d’un lapin abattu qu’un chasseur brandit fièrement.

Et comme sur une scène de théâtre, Christopher Mutamba Ngoy, le personnage principal apparut.

De sa grande taille comparable à celle d’un basketteur de la NBA, il dominait de 50 bons centimètres le policier malingre chargé de le coller à la culotte.

Metteur en scène du jour et protagoniste? Évariste Boshab, ministre de l’Intérieur à l’époque et professeur de droit à l’université de Kinshasa.

Dans une des scènes du piètre spectacle, le représentant du pouvoir judiciaire lut les chefs d’accusation, une dizaine dont :  

  • Atteinte à la sécurité de l’état,
  • Incitation des militaires à la désobéissance,
  • Incitation au pillage…
  • Du gros fil blanc.

« Quand on veut noyer son chien, on l’accuse de rage. »

Durant les manifestations de « sauvons le Congo » qui avaient entraîné son arrestation, Christopher Ngoy Mutamba était au front pour effectivement sauver le Congo de la dérive dictatoriale.

Un an après, les faits ont donné raison à Christopher Mutamba Ngoy. Le pouvoir de Joseph Kabila se radicalise, le bateau Kabila prend l’eau. Les plus malins le quittent progressivement. Unique éventuelle bouée de sauvetage, un hypothétique « dialogue » déjà mal engagé.

Quant à tous les acteurs politiques qui côtoyaient Christopher Ngoy Mutamba durant la fronde de janvier 2015, peuvent-ils affirmer qu’ils ont suffisamment fait pression pour obtenir la libération de Christopher Ngoy Mutamba, activiste de la société civile détenu pour son engagement citoyen et donc prisonnier politique ?

Quant au régime de monsieur Joseph Kabila enfin, à 333 jours de sa fin, est-il vraiment utile pour lui de continuer à s’encombrer de prisonniers d’opinion comme Christopher Ngoy Mutamba? Lâcher du lest en le libérant n’est pas signe de faiblesse mais simple pragmatisme.

« Il n’est pas prudent de mettre des épines dans le lit de l’opposition. Tôt ou tard, ceux qui sont au pouvoir finissent par aller  y dormir. »

Bruxelles, le 21 janvier 2016

Cheik FITA

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=idEpjj0lP2Q

 

Lire aussi :

66 organisations congolaises de la société civile écrivent à Kabila pour la libération de Christopher Ngoyi

Depuis Kinshasa, 666 organisations de ma société civile ont envoyé le lundi 2 février 2015 une lettre ouverte à monsieur le Président Joseph Kabila dans laquelle ils demandent : 1. La libération sans condition du défenseur des droits humains, Monsieur...

02/02/2015

Pseudo-chefs d’accusation du pouvoir de Kabila : Christopher Ngoyi contredit Mende

La chaîne TV5 Afrique a diffusé le jeudi 29 janvier 2015 en soirée un élément sur l’enlèvement et la détention de monsieur Christopher Ngoyi Mutamba de la société civile de la RD Congo. Dans cet élément, monsieur Mende, ministre de l’information du pouvoir...

30/01/2015

Marche du 13.09.2014 à Kinshasa annulée: explications de Christopher Mutamba  Président de la société civile  

Une grande marche de l’opposition et des forces du changement devait avoir lieu à Kinshasa ce samedi 13 septembre 2014. Elle a été annulée. Selon monsieur Christopher Mutamba, Président de la société civile que nous avons eu au téléphone, plusieurs raisons...

13/09/2014

Vidéo.Christopher Ngoyi Mutamba bras levés en signe de victoire

11/02/2015

En attendant 2016, rétro 2015

Dans quatre jours, nous allons définitivement tourner le dos à 2015. Mais en attendant que la nouvelle année arrive, comment 2015 avait-elle débuté sur notre site, pour la RD Congo ? Et les événements du début d’année en RD Congo, avaient-ils influencé...

27/12/2015

Enfin, Christopher Ngoyi Mutamba affaibli mais vivant, exhibé par la police au ministère de l’intérieur

Enlevé le 21 janvier 2015 en soirée par des éléments de la garde présidentielle, c’est seulement le mardi 10 février 2015 en début d’après-midi que le défenseur des Droits de l’Homme Christopher Ngoyi Mutamba a pu être vu. Cela s’est passé au ministère...

10/02/2015

Affaire Christopher Ngoyi, parodie de justice ? Le point avec Paul Nsapu

Mercredi 4 mars 2015, l'activiste des droits de l'homme et leader de la société civile Christopher Ngoyi Mutamba pourrait comparaître au tribunal de grande instance de Matete à Kinshasa. Paul Nsapu, secrétaire général de la FIDH que nous avons interviewé...

03/03/2015

Feuilleton Christopher Ngoyi Mutamba-La république : audience renvoyée au 18 mars

Comme nous l’avions annoncé dans notre article : "Affaire Christopher Ngoyi, parodie de justice ? Le point avec Paul Nsapu," lien : (http://www.cheikfitanews.net/2015/03/affaire-christopher-ngoyi-parodie-de-justice-le-point-avec-paul-nsapu.html ) le leader..

Devoir de mémoire. 21.01.2015- 21.01.2016, Christopher Mutamba Ngoy dans les geôles du pouvoir

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 10:24

Gérard Kamanda Wa Kamande. Source photo; site vital kamerhere

 

Selon plusieurs sources concordantes de Kinshasa dont la radio Top Congo FM, maître Gérard Kamanda Wa Kamanda est décédé à Kinshasa le jeudi 21 janvier 2016 .

On peut lire à ce propos sur le site de notre consœur la radio Top Congo FM :

«Avocat, homme politique de premier plan, après un passage dans les années 70 à l'OUA où il occupa le siège de Secrétaire Général adjoint, il occupe de nombreuses fonctions ministérielles (commissaire d'état) du temps du Zaïre (1983).

 Aux temps forts de la crise entre le Zaïre et la Belgique, Gérard Kamanda conduisit, en 1988, une mission de clarification en Belgique en compagnie de Me José Nimy Mayidika Ngimbi, directeur de cabinet du Président Mobutu et feu Mpinga Kasenda, Secrétaire permanent du bureau politique du MPR, parti-état.

Passé à l'opposition en 1990, il revient au gouvernement en 1995.

Il est d'ailleurs le ministre des affaires étrangères à la chute du maréchal Mobutu en 1997.

Après quelques années d'exil en France, il revient aux affaires après le dialogue inter congolais de Sun City. 

Ministre de la Recherche scientifique dans le gouvernement de transition, 1+4 (2003-2006), il fut candidat malheureux à l'élection présidentielle de 2006.

Membre de l'opposition républicaine, il en avait été récemment exclu pour des "déclarations contraires à la ligne de cette plate-forme".

Gérard Kamanda Wa Kamanda est né en 1940. Il était le doyen du conseil de l'ordre du barreau près la Cour Suprême de justice. »

 

L'Info en Ligne des Congolais de Belgique présente ses sincères condoléance à la famille de l'illustre disparu.

 

Bruxelles, le 21 janvier 2016

Cheik FITA 

Décès à Kinshasa de Gérard Kamanda Wa Kamanda, ancien ministre des Affaires étrangères

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 01:41

Mercredi 27 janvier 2016 à 18h, aura lieu à Bruxelles, une conférence-débat sur les processus électoraux en Afrique et plus particulièrement en RD Congo.

C’est ce qu’a déclaré à l’Info en Ligne des Congolais de Belgique madame Ursule Akatshi, coordinatrice de la plateforme « Lisanga ».

Les orateurs suivants ont été retenus :

Marie Arena, Eurodéputée,

Sabine Kakunga, chargée de l’Afrique Centrale au CNCD/11.11.11,

Olivier Dossou, spécialiste des processus électoraux en Afrique,

Yangu Kiakwama, porte-parole du mouvement citoyen Filimbi,

La conférence-débat aura lieu à la maison du Peuple « La Mouzon », sise rue du vieux marché aux grains N°36 à 1000 Bruxelles.(Près du métro Bourse)

Le processus électoral en RD Congo inquiète tant les Congolais que la Communauté Internationale. Le Président sortant, monsieur Joseph Kabila ne peut plus se représenter, ayant épuisé ses deux mandats constitutionnels. Mais toutes les institutions congolaises semblent momifiées, en 2015, elles ont toutes été incapables de donner un coup de démarrage au processus électoral. Dans l’entretemps, la majorité présidentielle a connu des défections majeures suite aux intentions à peine cachées du Président de ne pas quitter le pouvoir fin 2016.

Cette conférence sur le processus électoral en RD Congo promet d’être houleuse, les Congolais vivant à l’étranger étant farouchement opposés au régime de monsieur Kabila, surtout après le hold-up électoral de novembre 2011.

 

Contact et inscription: akatshi@ulb.ac.be phone : 0032492667145

 

Bruxelles, le 21 janvier 2016

Cheik FITA

Bruxelles, conférence sur le processus électoral en RD Congo

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 11:58

Du 19 janvier 2015 au 25 janvier 2015, le peuple congolais était descendu dans la rue à Kinshasa la capitale, afin de protester contre les tentatives du régime de monsieur Kabila de traficoter la loi électorale. Objectif caché, permettre au "Raïs" de rester au pouvoir après son deuxième et dernier mandat présidentiel.

Il y eut une répression sévère, il y eut des arrestations, il y eut des morts.

Un an après, il  est du devoir de chaque Congolais de s’incliner devant la mémoire de toutes ces victimes innocentes de la démocratie.

Un an après, le régime de monsieur Joseph Kabila n’a toujours pas émis des signaux positifs pour une fin de règne paisible.

Un an après, le régime de monsieur Joseph Kabila n’a ni procédé au recensement des électeurs, ni organisé les élections locales, urbaines et provinciales pourtant programmées pour 2015.

En cette année 2016, année électorale pour la présidentielle et les législatives, il est à souhaiter que le sang des Congolais qui avait coulé entre le 19 et le 25 janvier 2015 ne l’ait été en vain.

Les élections doivent avoir lieu, les délais constitutionnels doivent être respectés, un nouveau parlement doit être élu, un nouveau Président de la République doit être élu, et il doit ainsi y avoir alternance politique à la présidence de la république. Ce n'est pas négociable, c'est respecter le Peuple, le Souverain primaire.

Pour cela, la pression devra être maintenue sur le régime de monsieur Joseph Kabila.

Ci-dessous, les liens de nos différents articles publiés entre le 19 et le 26 janvier 2015.

 

Bruxelles, le 19 janvier 2016

Cheik FITA

 

<< < 1 2 3 4 > >>

·                                 Depuis Bruxelles, soutien des organisations congolaises à la marche de Kinshasa contre la loi électorale pro-Kabila (18/01/2015) 

Des membres de différents partis politiques congolais de l’opposition et de la société civile se sont réunis à Bruxelles samedi 17 janvier 2015 pour discuter sur la situation politique en RD Congo, au vu de la proposition de modification de la loi électorale....

·                                 Séquestration à Kinshasa de Me Muyambo et de Kamerhe. Témoignages (19/01/2015) 

Vers quatre heures trente du matin, le lundi 19 janvier 2015, le sms suivant nous est parvenu. « Cette nuit aux alentours de 3h00 du matin, plus d’un peloton des policiers et militaires lourdement armés ont encerclé le siège de l' UNC et séquestré JC...

·                                 Kinshasa, ville morte (19/01/2015) 

La ville de Kinshasa s’est réveillée le lundi 19 janvier 2015 dans un climat particulier: pas ou peu de transports en communs, les magasins fermés, les élèves restés chez eux, et des hélicoptères sillonnant le ciel. NPM. Attroupement à Kinshasa le 19.01.2015...

·                                 RD Congo, fuite en avant: Me Muyambo arrêté, l'Internet et le SMS Coupés (20/01/2015) 

Tôt le matin de la journée du mardi 20 janvier 2015, au lendemain de la journée ville morte, le pouvoir de Kinshasa a décidé d’arrêter ceux des opposants qui lui font ombrage, et de couper l’Internet ainsi que les SMS. Ces informations nous parvenues...

·                                 Effet Kin en ébullition, des Congolais manifestent devant l’ambassade de la RD Congo à Bruxelles (20/01/2015) 

Sur appel de l’asbl « Change In Congo », le mardi 20 janvier 2015 dans l'après-midi, une cinquantaine de Congolais ont manifesté devant l’ambassade de la RD Congo à Bruxelles, en soutien au début de soulèvement populaire à Kinshasa face au pouvoir de...

·                                 Kinshasa ville morte. Position de l'UDPS et message de Tshisekedi (20/01/2015) 

Cliquez sur la pièce PDF pour lecture - UDPS - 20150120 - Message Présidence du Parti (2).pdf

·                                 Christopher Ngoy de la société civile, enlevé à Kinshasa (21/01/2015) 

Une information parvenue à notre rédaction ce mercredi 21 janvier 2015 en soirée informe l’opinion tant congolaise qu’internationale que " M. Christopher Ngoy de la société civile vient d'être enlevé par les éléments de la garde républicaine au niveau...

·                                 3ème journée Kinshasa ville morte, le point avec Christopher Ngoyi de la société civile(22/01/2015) 

Monsieur Christopher Ngoyi coordinateur de la société civile en RD Congo a été enlevé à Kinshasa, le mercredi 21 janvier 2015 dans la soirée par des éléments armés, sûrement de la garde prétorienne de Kabila. Peu avant son enlèvement un peu de la façon...

·                                 RD Congo. Enlèvement de Christopher Ngoyi de la société civile, où est-il détenu ?(22/01/2015) 

Le jeudi 22 janvier 2015, les membres de la famille de Christopher Ngoyi, les activistes des droits de l’homme ont procédé à une battue, à la recheche de l’endroit où serait détenu Christopher Ngoyi, coordinateur de la société civile de la RD Congo, enlevé...

Bruxelles 24.01.2015 à 13h30, métro Trône. Manif en soutien aux victimes de Kabila(22/01/2015) 

Alerte. Affaire Jean-Claude Muyambo et Christopher Ngoy, les craintes de Paul Nsapu de la FIDH (23/01/2015) 

Paul Nsapu, secrétaire général de la FIDH qui suit de près les soubresauts politiques en RD Congo a livré à notre rédaction ce qui suit : « Hier jeudi 22 janvier 2015 à 14h00, sur instruction du procureur général de la république mr Kabange Numbi, Me...

·                                 Loi électorale scélérate en RD Congo: c’est l’assemblée nationale qui aura le dernier mot, pas le sénat (23/01/2015) 

La RD Congo est actuellement secouée par des manifestations de rue à caractère politique. A la base? La volonté de monsieur Joseph Kabila de se cramponner au pouvoir au-delà de décembre 2016. Pour se rendre utiles, ses lieutenants ont conçu le projet...

·                                 Le sénat congolais modifie l’article 8 de la loi électorale controversée (23/01/2015) 

NPM. Une séance du sénat congolais. source, site du sénat Le sénat congolais a adopté à l’unanimité (79 membres présents sur 108), le projet de loi électorale qui a été à la base de trois jours de ville morte à Kinshasa et de manifestations dans d’autres...

·                                 Bruxelles. Sit-in pour dénoncer les tueries du régime de Kabila à cause d’une loi électorale scélérate (24/01/2015) 

Samedi 24 janvier 2014 au métro Trône, plusieurs Congolaises et Congolais ont répondu au message d’appel pour un sit-in contre les tueries de Kinshasa du 19 au 22 janvier 2015, quand la population est descendue dans la rue pour protester contre un projet...

·                                 Lu pour vous. Loi électorale en RDC: retrait par l'assemblée nationale de l’alinéa controversé (25/01/2015) 

Par RFI En RDC, alors que la très controversée loi électorale est examinée par une commission de députés et de sénateurs pour trouver un compromis, le président de l'Assemblée nationale congolaise Aubin Minaku annonce le retrait pur et simple de l'alinéa...

Devoir de mémoire. 19-25 janvier 2015, la fronde populaire contre le régime de Joseph Kabila

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 22:24

Le film «L'homme qui répare les femmes,  la colère d'Hippocrate » sera présenté en RD Congo à Kinshasa, Lubumbashi et Bukavu en présence du réalisateur belge Thierry Michel et de Colette Braeckman. Cette tournée est organisée par la Délégation Wallonie Bruxelles de Kinshasa.

Le lundi 18 janvier 2016 à 11H le film a été projeté au Centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa à l'intention de la presse.

Voici le programme de projection lors de cette tournée:

Kinshasa

Vision publique le mardi 19 janvier à 18h au Centre Wallonie Bruxelles. 

Bukavu

Jeudi 21 janvier à 15 h dans la salle du collège Alfajiri

Lubumbashi

Dimanche 24 janvier à 17h00 à l'Institut Français de Lubumbashi

Lundi 25 janvier à 9h00 à l'Université de Lubumbashi

A ce jour, ce film a récolté 10 prix internationaux :

(Pays-Bas, Belgique, Canada, Mexique, Portugal, Burkina Faso, Algérie)

Le film a été présenté, en présence du docteur Mukwege,au Parlement Européen à Bruxelles,

A l'Organisation Internationale de la Francophonie - Paris

A la Fondation du Congrès US – Washington,

Aux Nations Unies à New York

Il a ensuite été présenté en;

Belgique, France, USA, Canada, Pays-Bas, Brésil, Italie, Pologne, Slovaquie,Portugal, Espagne, Lituanie, Croatie, Birmanie, Quatar, Mexique, Guadeloupe, et également dans 10 pays africains.

 A Adis Abeba (Éthiopie), Ouagadougou (Bukina) Yaoundé (Cameroun)

Tunis (Tunisie), Alger (Algérie), Salé (Maroc), Abuja (Nigéria), Dakar (Sénégal), Côte d'Ivoire.

Le film sortira en salle en France le 17 février

« L'homme qui répare les femmes», c'est le Docteur Mukwege :

Prix Sakharov 2014, le docteur Mukwege est internationalement connu comme l’homme qui répare ces milliers de femmes, violées durant 20 ans de conflits à l’Est de la République Démocratique du Congo, un pays parmi les plus pauvres de la planète, mais au sous-sol extrêmement riche. 

Sa lutte incessante pour mettre fin à ces atrocités et dénoncer l’impunité dont jouissent les coupables dérange, au point d’être l’objet d'une nouvelle tentative d’assassinat, à laquelle il avait échappé miraculeusement. 

Menacé de mort, ce médecin pasteur au destin exceptionnel vit dorénavant cloîtré dans son hôpital de Bukavu,  sous la protection des Casques bleus.  Mais il n’est plus seul à lutter.»

 

Bruxelles, le 18 janvier 2016

Cheik FITA

Cinéma. &quot;L'Homme qui répare les femmes&quot; en projection à Kinshasa, Lubumbashi et Bukavu
Cinéma. &quot;L'Homme qui répare les femmes&quot; en projection à Kinshasa, Lubumbashi et Bukavu

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 05:42

Au lendemain de l’indépendance du Congo, Lumumba était le plus grand leader politique du pays.

C’était le choix des Congolais. Très vite, il fut assassiné. Non pas parce qu'il était un obstacle au bonheur des Congolais, mais parce que les pays qui avaient signé son arrêt  de mort : la Belgique et les États-Unis, considéraient que leurs intérêts étaient menacés.

Depuis lors, qu’est-ce qui a changé dans les rapports Congo-Occident? Le peuple congolais a-t-il enfin pu mettre au pouvoir quelqu’un de son choix ?

Comment honorer la mémoire de Patrice-Emery Lumumba ?

En cette année 2016, malgré les atermoiements et les manœuvres dilatoires du Président sortant, le peuple congolais se rendra aux urnes afin de se choisir un nouveau Président de la République.

Quelques soient le nombre de candidats qui se présenteront à la présidentielle, quatre personnes au maximum émergeront et se partageront 95% du suffrage.

Autant certains pays occidentaux cherchent un cheval sur qui miser, autant parmi les futurs candidats à la présidentielle, il y en a qui espèrent accéder à la magistrature suprême grâce à certains pays occidentaux et leurs lobbys : Belgique, France et États-Unis essentiellement. Et ces potentiels candidats ainsi que leur entourage multiplient actuellement des contacts avec des « décideurs » occidentaux.

Lumumba était le choix des Congolais, il a été tué. Mobutu arriva au pouvoir avec la bénédiction des occidentaux. Lors des élections de 2006, l’occident pesât de tout son poids pour que Joseph Kabila soit « élu ». Maintenant que ce dernier est dans le pétrin, certains pays occidentaux cherchent un candidat à eux pour la présidentielle congolaise.

Afin d'honorer la mémoire de Lumumba, en cette date anniversaire de son assassinat, le peuple congolais doit prendre la résolution suivante : « à la prochaine présidentielle, ne pas mettre les clés de la maison Congo dans les mains d’un valet de l’extérieur.»

 

Bruxelles, le 17 janvier 2016

Cheik FITA

 

17 janvier 1961-17 janvier 2016, Lumumba et nous
17 janvier 1961-17 janvier 2016, Lumumba et nous
17 janvier 1961-17 janvier 2016, Lumumba et nous
17 janvier 1961-17 janvier 2016, Lumumba et nous
17 janvier 1961-17 janvier 2016, Lumumba et nous
17 janvier 1961-17 janvier 2016, Lumumba et nous
17 janvier 1961-17 janvier 2016, Lumumba et nous
17 janvier 1961-17 janvier 2016, Lumumba et nous
17 janvier 1961-17 janvier 2016, Lumumba et nous
17 janvier 1961-17 janvier 2016, Lumumba et nous
17 janvier 1961-17 janvier 2016, Lumumba et nous

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 09:57



Didier Molisho et Jean-Claude Kibala de la plate-forme politique congolaise «G7» ont animé une conférence le 14 janvier 2016 à l'hôtel  HUSA ex-Président de Bruxelles autour du processus électoral actuel en RD Congo.
D'entrée de jeu, Dr Molisho, le premier orateur  a fait le point sur l'état de la nation:
- Un processus électoral en panne,
- Des institutions paralysées,
- Un calendrier électoral dépassé,
Pendant ce temps, le Président Kabila tente de  mettre sur rail un «dialogue» qui n'est en fait qu'une manœuvre pour se maintenir au pouvoir.
Le docteur Molisho a alors entrepris à vanter les mérites des membres du G7 et plus particulièrement ceux du MSR leur parti, dirigé par Pierre Lumbi.
«Des hommes capables de mettre leurs compétences techniques au service des aspirations du peuple congolais, des hommes qui ont des ressources éthiques et morales.»
et leur souci est qu'en RD Congo, il y ait «l'homme qu'il faut, à la place qu'il faut».
Complétant Dr Molisho, Jean-Claude Kibala, le deuxième orateur a insisté sur le respect des règles. Cela était d'ailleurs la raison principale qui a poussé le G7 à quitter la majorité présidentielle, parce que le Président Kabila voulait un troisième mandat alors que la constitution ne le lui permet pas».
Leur passif avec le régime de monsieur Kabila? «Nous allons l'assumer!»
En passant, il a égratigné le Procureur Général de la République, gardien des règles, qui ne sursaute que quand il apprend que le peuple veut manifester contre les velléités d'accaparement d'un éventuel troisième mandat pour le Président sortant, alors que manifester est constitutionnel.
Quelles solutions dans ce cas? «Le peuple  congolais doit se prendre en charge».
Faudrait-il passer par une révolution? La question semble désormais posée.
Durant le débat, plusieurs intervenants ont exprimé leurs inquiétudes:
- Faudrait-il se considérer comme opposant parce que du jour au lendemain on se mettait à vilipender le régime de Kabila?
- Avoir accompagné le système de monsieur Kabila durant autant d'années et particulièrement lors du hold-up électoral de 2011 était-il si bénin au point de penser qu'un purgatoire d'une année était suffisant pour que le peuple congolais considère subitement le G7 comme les «nouveaux sauveurs» tant attendus?
- Étant parmi ceux qui excluent tout dialogue avec monsieur Kabila maintenant, quelle solution miracle préconisent-ils?
- Un autre transfuge de la majorité présidentielle, à savoir Moïse Katumbi vient de proposer l'idée d'une primaire pour un candidat unique de «l’opposition», le G7 était-il preneur?
Pour le G7, actuellement le grand combat est celui de débloquer le processus électoral.
Si le G7 est contre le dialogue de monsieur Kabila, c'est parce que quand ils étaient dans la majorité présidentielle, ils avaient réclamé le dialogue interne à propos de tous ces sujets qui fâchent aujourd’hui. Il ne leur en avait pas été donné l'occasion. Une fois dehors, on vient leur parler de «dialogue»!
À la fin de la conférence les orateurs ont donné une toute dernière information: à Kinshasa, leur parti venait de proposer à la CENI un projet de calendrier électoral tenant compte de différentes contraintes constitutionnelles et matérielles. 
En définitive, pour les deux orateurs du jour, l'année 2016 doit être l'année de l'alternance au sommet de l'état congolais, quelques soient les manœuvres du régime de monsieur Joseph Kabila.
jusqu'au 15 septembre 2015, Jean-Claude Kibala était ministre de la fonction publique, Didier Molisho docteur en médecine de son état, était secrétaire-général adjoint de la majorité présidentielle. Ils ont démissionné de leurs fonctions depuis lors.


Bruxelles, le 15 janvier 2016 
Cheik FITA

 

Molisho et Kibala du G7 à Bruxelles: «2016  doit être l'année de l'alternance au sommet de l'état en RD Congo»

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 23:05

 

NPM Moïse Katumbi et son frère Katebe Katoto chez l'opposant Etienne Tshisekedi à Bruxelles. Photo d'archives, cheikfitanews

Moïse Katumbi l’ancien gouverneur du Katanga était l’invité du journal Afrique de France 24 le mercredi 13 janvier 2016. Il a déclaré que le plus important en 2016 est qu’il  y ait une alternance politique à la tête de la RD Congo.

À propos du Président Kabila son ancien patron, il a dit : « Il ne doit pas aller au-delà de 2016 »

Quant à la stratégie de l’opposition pour gagner cette présidentielle, MoIse Katumbi qui  y fait ses tous premiers pas a émis l’idée d’une éventuelle primaire.

Bruxelles, le 13 janvier 2016

Cheik FITA 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 18:38

 

Une information publiée par nos confrères d’APARECO a fait le buzz sur Internet en ce début du mois de janvier 2016. Le Général Kpama Baramoto aurait touché 500.000 $ du clan Kabila pour « neutraliser » monsieur Honoré Ngbanda, le Président de l’APARECO.

La réplique du Général Baramoto est venue. Une véritable petite bombe aussi. Que des révélations !

2016 est une année cruciale pour la RD Congo, tous les scénarii sont possibles. Et l’Apareco de monsieur Ngbanda s’active dans son créneau pour que 2016 puisse être l’année de libération de la RD Congo.

Dans cette optique, selon nos confrères d’Apareco, le Général Baramoto aurait été mis à contribution pour freiner les éventuelles actions de l’APARECO en RD Congo, moyennant la coquette somme de 500.000 $. Compte tenu de l’importance de l’information, nous avons estimé qu’il était judicieux d’avoir l’autre son de cloche, celui du Général Baramoto.

C’est ainsi  que l’Info en Ligne des Congolais de Belgique a reçu monsieur Moïndi Godefroid, un proche du Général Baramoto.

Les questions suivantes ont été posées à l’invité :

  • Comment cette information de l’Apareco est-elle arrivée aux oreilles du Général Baramoto?
  • Pourquoi lui Moïndi était-il venu parler au nom du Général Baramoto ?
  • Le Général Baramoto et monsieur Honoré Ngbanda se connaissaient-ils personnellement ? De quand remontait leur première rencontre et dans quelles circonstances ?
  • La diffusion de cette information répondait-elle à un devoir d’information ou y avait-il une motivation derrière ?
  • Quand un problème surgit entre les hommes, il faut chercher une solution. Quelle solution le Général Baramoto envisagerait-il pour mettre fin à cette affaire ?

Monsieur Moïndi s’est prêté volontiers aux questions de l’Info en Ligne des Congolais de Belgique répondant sans mettre les gants et parfois avec des termes crus.

Il est remonté dans le temps, à l’époque où le Maréchal Mobutu régnait en maître sur l’ex-Zaïre et que, et Baramoto, et Ngbanda étaient à son service.

Par moments, des anecdotes de l’époque ont été données.

Pour les Ngbandi qui auraient souhaité faire carrière dans les cabinets politique, il  aurait beaucoup d'effets pervers sur leurs carrières.

À la fin de l’entretien, monsieur  Moïndi a conclu : pour trancher cette affaire, n’ayant jamais perçu l’argent dont il est question, le Général Baramoto allait traîner monsieur Honoré Ngbanda  en justice. Cette phrase sera même lâchée: « Il ne faut pas autant d’argent pour neutraliser quelqu’un ».

L’étape de cette émission n’est peut-être pas encore la fin du conflit Ngbanda-Baramoto, chacun d’eux ayant suffisamment d’énergie pour attaquer l’autre.

De notre côté, nous espérons seulement que cette émission aura contribué à la victoire de la vérité.

Bruxelles, le 12 janvier 2016

Cheik FITA

Affaire 500.000$ : Baramoto va traîner Ngbanda en justice

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 12:06

Monsieur Rigobert Kuta, Président du Pareso et membre de la MPP, Majorité Présidentielle Populaire a été reçu durant le week-end du 10 janvier 2016 par monsieur Étienne Tshisekedi Président de l’UDPS.

Quoiqu’ayant été reçu essentiellement pour les vœux de nouvel an, monsieur Rigobert Kuta a été surpris que la première question posée par Tshisekedi fût celle sur la situation carcérale de Diomi Ndongala ainsi que l’état de santé du détenu.

Rigobert Kuta a également fait rapport de certaines missions effectuées dans quelques pays de l’Afrique de l’Ouest pour le compte de la MPP, en prévision des élections prochaines.

Enfin, Rigobert Kuta a affirmé que son parti soutenait aussi le dialogue, mais « dialogue » pas selon l’entendement du Président Kabila. Mais plutôt celui qui aurait une facilitation internationale, respecterait les délais constitutionnels et ne déboucherait sur un quelconque « glissement ».

 

Bruxelles, le 12 janvier 2016

Cheik FITA

 Rigobert Kuta de Pareso chez Tshisekedi à propos de Diomi Ndongala

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens