Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 08:33

Une bonne brochette d’animateurs du pouvoir de monsieur Joseph Kabila risque de réfléchir désormais par deux fois avant d’aller à l’étranger : dans les prochains jours, l’asbl APRODEC de Belgique saisira la cour pénale internationale pour l’affaire de la fosse commune de Maluku et celle du bruxellois Armand Tungulu dont on n’a jamais vu le corps.

Lors d’une interview que nous a accordée Docteur Benjamin Stanislas Kalombo président d’APRODEC asbl, celui-ci nous a déclaré qu’il se rendrait à La Haye pour ces deux dossiers.

Peu avant notre interview, le président d’APRODEC asbl s’était longuement entretenu avec la veuve d’Armand Tungulu. Celle-ci lui avait confié qu’à ce jour, elle n’était toujours pas en possession de l’acte de décès de son mari, ni de son certificat d’inhumation. Ainsi, pour l’administration belge, les enfants d’Armand Tungulu ne peuvent pas jouir du statut d’orphelines ainsi que de tout ce qui en découle.

Compte tenu de la similitude du traitement des morts en  RD Congo dans l’affaire de la fosse commune de Maluku et dans celle d’Armand Tungulu, l’asbl APRODEC a jugé nécessaire de les introduire ensemble à la CPI.

En 2012, l’asbl APRODEC avait déjà saisi la CPI contre les dirigeants de la RD Congo. Ces nouveaux éléments peuvent accélérer le traitement du dossier.

Conséquence, ceux des apparatchiks du Clan Kabila  qui sont impliqués dans ces deux dossiers ont intérêt à ne plus mettre les pieds en dehors de la RD Congo. Connaissant la discrétion de la CPI, ils peuvent se faire cueillir n’important quand.

Avec ce gros nuage noir qui plane désormais au dessus de leurs têtes, pour ceux qui en RD Congo ont joui durant longtemps de la plus grande impunité, la recréation semble terminée.

Bruxelles, le 15 avril 2015

Cheik FITA

photo : Cheik FITA & Benjamin Stanislas Kalombo de l'APRODEC

Lire aussi : CPI. PLAINTE DES OPPOSANTS A KAGAME, DÉCLARÉE RECEVABLE 

lien : http://www.cheikfitanews.net/article-cpi-plainte-des-opposants-a-kagame-declaree-recevable-111433094.html

CPI LA HAYE. LE DEBUT DE LA FIN POUR KAGAME, KABILA ET MUSEVENI?

LIEN : http://www.cheikfitanews.net/article-cpi-la-haye-le-debut-de-la-fin-pour-kagame-kabila-et-museveni-109178319.html

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 21:40

 

 

S’il est des chansons qui ont bercé la jeunesse congolaise des villes minières du Katanga vers les années 70, le slow « when a man loves a woman » figure parmi celles-là. Les soirées des jeunes appelées « Boum » ou les après-midi des week-ends appelés « thés dansants » ne pouvaient se concevoir sans cette chanson. Le succès de cette chanson a été planétaire et a traversé les années.... Jusqu'aujourd'hui. Le jour de sa disparition, sur youtube, 10 554 283 personnes avaient déjà vu la vidéo de la chanson, mise en ligne en 2009.

Percy Sledge, le chanteur de « when a man loves a woman” a tiré sa révérence le  mardi 14 avril 2015 dans sa ville en Louisiane (Etats-Unis).

Voici ce qu’on peut lire de lui dans wikipédia :

Percy Sledge est un chanteur de soul américain né le 25 novembre 1941 à Leighton, dans l'Alabama, et mort le 14 avril 2015 à Bâton-Rouge, auteur et interprète d’un des morceaux les plus connus de ce genre musical, « When a Man Loves a Woman. »

Naissance : 25 novembre 1941 (73 ans), Leighton, Alabama, États-Unis

Date de décès : 14 avril 2015

Épouse : Rosa Sledge (m. 1980)

L’info en ligne des Congolais de Belgique  rend hommage au talent de l'artiste  disparu.

Bruxelles, le 14 avril 2015

Cheik FITA

photo : page facebook de l'artiste

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 16:03



D'une correspondance de l'entourage de Me Jean-Claude Muyambo, nous avons appris que celui-ci a été surpris le 13 avril 2015 vers 11 heures du matin par l'arrivée des magistrats à l'hôpital où il est interné. 
Me Jean-Claude Muyambo avait été jeté à la prison de Makala au mois de janvier dans la dynamique de la révolte populaire contre la loi électorale congolaise. Mais pour des raisons de santé, Me Muyambo est actuellement interné  dans un centre hospitalier de Kinshasa. 
Ne connaissant pas la raison de cette audience, monsieur Muyambo a demandé de contacter d'abord son avocat.
Selon les magistrats, ils étaient venus pour fixer une affaire dans laquelle Me Muyambo aurait vendu des biens qui ne lui appartenaient pas.
Quand il prendra la parole lors de l'audience, Me Muyambo fera remarquer aux juges quelques irrégularités:
1. La séance du jour était irrégulière du point de vue du délai déjà expiré par rapport aux 30 jours pour lesquels il avait été détenu préventivement.
2. Le juge prétendait qu'il s'agissait d'une histoire de biens d'autrui vendus indûment par monsieur Muyambo, à la question de savoir de quel bien il s'agissait, vendu où et quand, le magistrat était incapable de répondre.
3. Comme le ministère public avait tendance à prendre la parole, Me Muyambo fera remarquer à celui-ci qu'en matière pénale, ce n'est pas le ministère public qui prend la parole, mais bien le prévenu.
4. En cas d'abus de confiance, l'infraction étant consommée, on arrête le justiciable, le tribunal ne se présente pas avec un dossier vide et chercher ensuite à l'argumenter pour justifier une détention.
Pour les avocats de Me Muyambo, les magistrats violaient la constitution, et ils ne manqueraient pas de saisir la cour constitutionnelle. 
Arrêté depuis le mardi 20 janvier 2015, cela fera près de 90 jours que Jean-Claude Muyambo est détenu, toujours  provisoirement! La dernière prolongation avait été effectuée le 12 mars...  Pour un mois.
Bruxelles, le 13 avril 2015 
Cheik FITA 

 

La détention de Me Muyambo prolongée de nouveau de 30 jours pour des raisons fantaisistes

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 07:28

Dans une décision rendue publique le 11 avril 2015 par l’assemblée générale de la CENI, les candidats aux élections provinciales du 25 octobre 2015 en RD Congo ont 20 jours pour déposer leurs candidatures.

Ainsi, à travers le pays, les Bureaux de réception et traitement des candidatures seront ouverts du 15 avril au 5 mai prochain.

À titre de rappel, selon le calendrier électoral global publié par la CENI le jeudi 12 février dernier, en date du 25 octobre 2015, il est prévu «  les élections provinciales, municipales, urbaines et locales, des députés provinciaux, conseillers communaux, et des secteurs/chefferies : ouverture des bureaux de vote et de dépouillement, vote et dépouillement pour les communales et les locales. »

Cette assemblée générale de la CENI ne s’était planchée que sur les élections provinciales dont voici le programme :

24 mai 2015 : transmission des données des candidats députés provinciaux et délibération par l’assemblée plénière de la CENI.

25 mai 2015: publication des listes provisoires des candidats députés provinciaux.

5 juin 2015 : contentieux des candidatures.

9 juin2015 : publication de la liste définitive des candidats députés provinciaux.

Du 24 septembre au 23 octobre 2015 : campagne électorale pour les provinciales.

Bruxelles, le 13 avril 2015

Cheik FITA

Provinciales 2015 en RD Congo : 20 jours pour déposer sa candidature

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 16:15

Samedi 11 avril 2015 a eu lieu à Bruxelles une marche de la porte de Namur à la place Luxembourg après une escale devant l’ambassade de la RD Congo.

C’était pour protester contre la découverte à Maluku d’une fosse commune dans laquelle le régime de monsieur Joseph Kabila a enterré plus de quatre cent personnes.

Les Congolais de Belgique ne croient pas du tout en la version officielle qui prétend qu'il s'agit essentiellement de mort-nés, des fœtus, et pas du tout des victimes de la répression, dont celle contre les manifestations du 19 au 21 janvier 2015. 

Surtout que l’inhumation avait eu lieu en catimini.

La mobilisation n’était peut-être pas à la hauteur de la gravité du motif de la manifestation.  La communauté congolaise de Belgique est pourtant la plus grande communauté subsaharienne avec plus de cent mille personnes.

Dans les jours à venir, il est souhaitable qu’une grande sensibilisation soit faite pour qu’à la prochaine manifestation, il y ait davantage de manifestants, jusqu’au jour où tout sera clarifié sur cette affaire.

Prochains rendez-vous:

Dimanche 19 avril 2015, 16h, Messe d'action de grâce, Eglise Notre Dame de Lourdes, av. Woeste, Jette (métro Belgica et tram 51, arrêt Odon Warland)

Samedi 25 avril 2015 à 13h30,Porte de Namur. Marche pour réclamer une enquête internationale  indépendante à propos de la fosse commune de Maluku

 

Bruxelles, le 11 avril 2015

Cheik FITA 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 16:52

Sur initiative des combattants de Belgique, un sit-in a eu lieu le jeudi 9 avril 2015 de 14h00 à 16h00 devant l’ambassade de la RD Congo à Bruxelles afin de protester contre la découverte d’une fosse commune à Maluku, en périphérie de Kinshasa.

Déjà que le régime de Joseph Kabila est impopulaire dans la communauté congolaise de Belgique, la découverte de cette fosse commune a révolté plus d’une personne.

La poignée de manifestants qui a répondu à l’appel des organisateurs était très remontée scandant des slogans peu flatteurs pour le régime de Kinshasa.

L’accès de l’ambassade était très protégée par la police et même un camion anti-émeute était stationné devant l’ambassade au cas où.

Prochaine manifestation de protestation, le samedi 11 avril 2015 à 13h30 à la sortie du métro Porte de Namur de Bruxelles.

Bruxelles, le 9 avril 2015

Cheik FITA 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 09:25

Dans le cadre du processus électoral congolais 2015-2016, une délégation de parlementaires européens séjourne actuellement en RD Congo pour différents contacts.

Mercredi 8 avril 2015, ces parlementaires ont rendu visite à l’opposant Jean-Claude Muyambo actuellement incarcéré à Makala, mais qui pour des raisons de santé, est hospitalisé dans un centre médical de Kinshasa.

 

Bruxelles, le 9 avril 2015

Cheik FITA

Partager cet article

Repost0
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 15:03

D’une source particulière qui a contacté la rédaction de l’Info en ligne des Congolais de Belgique vers 14h30 heures de Bruxelles ce mercredi 7 avril 2015, il nous revient que des agents de la police judiciaire se sont présentés dans la cellule de Diomi Ndongala à la prison de Makala afin disaient-ils d’extraire le prisonnier.

Constatant que ces agents avaient un document peu convaincan, monsieur Diomi Ndongala leur a opposé un refus catégorique.

Profitant de la présence à la prison de Me Patrick Mutombo, Diomi Ndongala l’a immédiatement saisi et celui-ci dira aux agents de la police que son client était d’abord malade, ensuite, il n’y avait pas de motif pour l’extraire de la prison.

Il y aura alors des remous dans la prison.

Une fois les agents partis, le directeur de la prison ordonnera que tous les téléphones de Diomi soient confisqués. Le directeur de la prison menacera même l’avocat Patrick Mutombo, l’accusant de venir faire la politique en prison.

Pour quels motifs ces agents de la police voulaient-ils extraire Diomi de la prison de Makala ?

Selon eux, c’était pour aller le confronter dans une affaire de la maison où se trouve actuellement le siège du parti Démocratie Chrétienne de Diomi Ndongala.

Diomi s’est sûrement entêté dans son refus en pensant aussi à l’affaire pendante de plus de quatre cents cadavres sans identités que le pouvoir a sous les bras, et que l’opinion considère comme étant des personnes ayant été enlevés, emmenées à des destinations inconnues, puis tués.

Bruxelles, le 7 avril 2015

Cheik FITA

 

Flash. Tentative d’extraction de Diomi Ndongala de la prison de Makala

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 08:35

Selon les informations officielles, dans la nuit du 19 mars 2015, les autorités congolaises ont procédé à l’inhumation de 424 corps dans une fosse commune à Maluku, à 80 kilomètres du centre de la ville de Kinshasa.

Qui sont ces personnes inhumées ? Il y a une version officielle. Est-t-elle vraie à 100% ou s’agit-il d’une mise en scène macabre comme il y en a eu tant depuis quelques années? Quelle est l’opinion du commun des Congolais ? Cette information desservira-t-elle ou pas le régime de monsieur Joseph Kabila ?

En guise d’introduction, voici le résumé d’un conte traditionnel congolais.

« À l’approche du retour au village des adultes venant des champs, un enfant avait l’habitude de monter dans un arbre et criait : ″Au secours, un lion !″ Quand les gens accourraient pour le secourir, l’enfant descendait en riant. C’était un mensonge. Une fois, deux fois… Mais un jour, alors que les adultes rentraient des champs comme de coutume, ils entendirent au loin, le même enfant crier : ″Au secours, un lion ! ″ Les adultes qui entendirent cela se dirent : ″C’est l’enfant qui a l’habitude de se moquer de nous ″. Personne ne se précipita vers le lieu de l’éventuel danger. Hélas, cette fois l’enfant disait vrai. Quand les adultes passèrent à côté de l’arbre, ils constatèrent avec effroi la triste réalité : l’enfant avait effectivement été dévoré par le lion. »

Le pouvoir actuel à Kinshasa est considéré par de nombreux congolais comme issu d’un hold-up électoral au lendemain du scrutin chahuté du 28 novembre 2011. Il use et abuse des contre-vérités. On a eu beau crier « vérité des urnes », le régime a continué son bonhomme de chemin. Récemment, du 19 au 21 janvier 2015, il y a eu à Kinshasa et dans d’autres villes du Congo, des émeutes populaires contre le pouvoir de Joseph Kabila, avec comme réaction de tueries, des arrestations arbitraires, des emprisonnements et des disparitions de plusieurs personnes.

Des activistes de droits de l’homme comme Christopher Ngoyi croupissent à Makala après avoir été détenus durant des jours en un lieu secret. N’eut été la forte mobilisation nationale et internationale, aurait-on un jour revu Christopher Ngoyi ?

Et voilà que subitement l’on apprend qu’il y a une fosse commune à Maluku dans laquelle le régime a inhumé 424 corps !

C’est après-coup que sort la version officielle selon laquelle : « La morgue centrale de l’hôpital Mama Yemo, comme d’habitude, avait écrit à l’Hôtel de Ville de Kinshasa pour qu’on la débarrasse du grand nombre de corps d’indigents, qu’on ne savait plus où mettre, il fallait à tout prix organiser l’enterrement. Et le gouvernement se pliera en quatre pour exaucer  le vœu exprimé par la morgue centrale de l’hôpital Mama Yemo. L’inhumation devant dit-on, se faire soit très tôt, soit tard dans le soir au moment où l’on n’enterre plus personne ».

Pour que l’opinion puisse gober cette version officielle, il faut une véritable traçabilité de la besogne. Car, dans l’exécution de cette macabre entreprise, il y a eu des concepteurs du projet, des planificateurs, des exécutants et au bout de la chaîne…Des corps de personnes ensevelies !

Faute de traçabilité et d’identification de tous les morts, dans l’opinion, ces personnes inhumées à Maluku resteront les victimes du régime.

À force d’avoir pris l’habitude de tordre le cou à la vérité dans sa communication et même dans son existence, le régime de monsieur Kabila, se retrouve rattrapé par ce défaut, au risque d’être dévoré, comme l’enfant du conte,

Le régime de monsieur Kabila doit prouver qu’il a dit vrai (cette fois !).

Car dans l’opinion, il est présumé coupable.

Bruxelles, le 7 avril 2015

Cheik FITA

Fosse commune de Maluku et régime de Kabila, la présomption de culpabilité

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 23:22

 

D’un de nos correspondants au Katanga, nous apprenons que le samedi 4 avril 2015, monsieur Gabriel Kyungu wa Kumwanza, président de l’assemblée provinciale du Katanga et président de l’UNAFEC avait programmé la tenue d’un mini congrès de son parti afin d’analyser certains problèmes politiques brulants de l’heure.

Cela avait été prévu dans sa résidence près du lac Kipopo aux environs de l’hôtel Karavia de Lubumbashi.

Il se fait que les  militants de l’UNAFEC qui venaient pour participer au mini congrès, ont été arrêtés au niveau de la 6ème région militaire, puis torturés.

Ayant appris cela, monsieur Kyungu s’est rendu lui-même sur les lieux de l’incident et crié ceci aux militaires :

« Vous commencez à exagérer. Si vous voulez m’arrêter aussi, arrêtez-moi. Les militaires ont alors eu peur et ont relâché tous les militants de l’UNAFEC.

Monsieur  Kyungu Wa Kumwanza a ainsi tenu son mini-congrès le dimanche 5 avril 2015.

Voici un extrait de sa communication de clôture :

« Mes chers frères je vais vous dire une chose. Nous UNAFEC, on est contre le découpage du Katanga. Nous allons aider ces gens à partir. Nous allons le faire, et ils vont partir. Et la première chose que nous allons demander au nouveau président, c’est l’unification du Katanga. Le Katanga doit être réuni. Et puis pourquoi nous devons avoir peur d’eux ? Ce sont des gens qui sont venus de je ne sais où, qui parlent très mal le swahili. Et puis ils viennent ici, ils pensent qu’ils peuvent nous coloniser, non ! »

Ce n’est pas parce qu’ils ont construits des maisons sur les collines qu’ils peuvent  penser que nous allons avoir peur d’eux ». S’en suivront des propos avec des termes que nous préférons zapper.

Avec ce pied de nez, l’UNAFEC navigue ainsi à contre-courant par rapport à la MP, la majorité présidentielle.

Bruxelles, le 5 avril 2015

Cheik FITA

Kyungu wa Kumwanza à propos des échéances congolaises 2015-2016 : « Nous allons les aider à partir, et ils  partiront »

Partager cet article

Repost0

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens