Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

Vidéos récentes:

Cliquez sur le lien en dessous de l'icône pour visionner

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=CLWjQ0UD46Y&t=8s

https://www.youtube.com/watch?v=fqiAfjLpm_Y

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=5P94IcDL7Og

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=b82o4074eXI&t=72s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=sSkgK9Ux0LA&t=424s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SoYmgRJwLic

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=V6v6vSD8K8Q&t=9s

Vidéo du slogan-phare des congolais

pour fin mandat de J. Kabila

kabila oyebela

réserve photos du site

Suivez  attentivement cette Vidéo.

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 13:26

 

CHEIKFITANEWS-P1015019.JPG

Des membres du conseil d’administration de l’asbl Tshisekedi for President ont participé à une matinée d’échanges au 36A, Kerkstraat à Eindhoven au Pays-Bas le samedi 2 avril 2011 en fin de journée.

C’était sur invitation des associations suivantes animées par des congolais de Hollande : AVA de Me Honoré Musoko, Lisanga de Yezu Kitenge et Mocpadico de Placide de Jésus.

 Le thème central de la rencontre était, le processus électoral en cours en RD Congo.

Les représentants des associations de Congolais de Hollande ont tour à tour planché chacun selon sa vision sur les avantages que présente un processus électoral par rapport à d’autres modes d’accès au pouvoir.

Lobbying à partir de l’Europe pour influer sur la marche au pays.

Implication des hommes de Dieu dans la marhe pour le changement, cela n’étant pas contradictoire avec les prescrits de la bible, bien au contraire.

Prééminence du processus électoral sur toute autre mode d’accès au pouvoir, et plus de dynamisme de la société civile pour la sensibilisation de la base, du citoyen dans l’action politique.

Quant aux administrateurs de l’asbl Tshisekedi for President, on s’en doute, ils ont donné les raisons de la création de leur asbl : soutenir la candidature d’une personne dont le CV et le parcours sont hors du commun dans la configuration politique congolaise actuelle : constance, non-violence, anti-corruption, légalité et respect des textes: Etienne Tshisekedi.

La campagne électorale approchant et cela sous-entendant coup financier, Me Claude Mbayi Kanyinda, l’argentier de l’association a appelé les compatriotes présents à mettre la main au portefeuille pour soutenir la campagne de monsieur Tshisekedi.

Ce que les participants ont fait sans hésiter.

Une pratique qui tranche avec celles des tenants actuels du pouvoir en RD Congo: puiser dans la caisse de l’Etat afin, et d’acheter les consciences, et d’espérer se maintenir aux affaires.

Comme lors de différentes rencontres de l’asbl Tshisekedi for President, des bordereaux de virements ont également été distribués aux responsables d’associations ainsi qu’aux participants.

Peu avant de rejoindre le lieu de la rencontre alors que nous nous trouvions encore au niveau de la gare d’Eindhoven, le trésorier de l’asbl, Me Claude Mbayi Kanyinda nous avait confié ceci :

« Même si le régime de Kinshasa décide de monter la caution des candidats présidents à 500.000 $ comme le bruit court, nous battaillerons pour trouver cet argent au profit de Monsieur Étienne Tshisekedi ».

 

Vivement les élections donc.

Au Tandem Kabila-Muzito de relever le défi de l'organisation: réussir un atterrissage en douceur de la législature 2006-2011 avec des élections générales transparentes, libres et une passation de pouvoir dans les délais, via les résultats des urnes.

A l’issue de la rencontre, les organisateurs ont offert un verre d’amitié à leurs invités ainsi qu’à tous les participants.

 

Cheik FITA

Eindhoven, le 2 avril 2011

 

 

CHEIKFITANEWS-P1015023.JPG

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 10:53

CHEIKFITANEWS-DSCF0066.JPG

 

En prévision des élections qui auront lieu en RD Congo cette année, Pierre Mutanga, Président de l‘UFDC, Union des Forces démocratiques congolaises, nous a accordé un entretien vendredi 1 avril 2011 à Bruxelles, entretien durant lequel il a donné son analyse sur la situation générale en RD Congo:

-         Politique

-         Économique

-         Sociale

-         Culturelle.

De l’avis de Pierre Mutanga, les cinq dernières années du règne de Joseph Kabila sont un échec sur toute la ligne.

Une alternance s’impose donc.

C’est pour cela qu’il se propose de s’impliquer dans la marche du pays, au niveau de la Présidence. Mais à certaines conditions.

Il propose le schéma suivant :

-         La libération  d’abord tous les prisonniers politiques

-         L’organisation d’un débat national de tous les candidats afin d’expliquer leur projet,

-         Le droit de vote pour les congolais à l’étranger

-         La création d’un organe de contrôle sur l’usage des moyens publics dans la campagne électorale.

Et aux Congolais, il lance le message suivant :

« … Frères et sœurs, prenons conscience que notre pays est au seuil d’un moment très critique de son histoire et même de l’évolution globale des sociétés du monde entier. L’avenir de demain dans la mondialisation  sera cruel et sans pitié. Ce sont les peuples les mieux organisés qui survivront et d’autres disparaîtront carrément. A nous de choisir notre destin.

Nous avons tous un impératif devoir de construire une réelle démocratie dans notre pays afin de trouver solution aux préoccupations sociales de la population : les emplois, l’éducation, la santé, l’habitation, la justice, l’eau potable, l’électricité… Nous devons comprendre que la démocratie est une logique d’alternatives et que  personne n’a le monopole de l’exercice du pouvoir si le peuple ne lui en donne mandat. Dans ce sens,  les prochaines élections qui devront être libres, transparentes et démocratiques constituent en ce moment crucial, une opportunité capitale de nous affranchir désormais de vieilles habitudes démagogiques et dictatoriales. »

Aux tenants du pouvoir ainsi qu’à l’opposition il dit :

«  J’invite les autorités de mon pays à ne plus considérer les compatriotes qui représentent l’alternative comme nécessairement leurs ennemis. De même, ceux-ci ne devraient pas non plus voir les autorités en place nécessairement comme des ennemis… »

 

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 2 avril 2011

 

Contacts :  www.pierremutanga.com

 

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 07:26

 

Le peuple ivoirien vit actuellement des moments pénibles, lui qui espérait la paix, la concorde, l’union, à l’issue de l’élection présidentielle de novembre 2010.

Tirs à l’arme lourde, bombardements…  

Une dépêche publiée par le CICR, vient d’annoncer la tuerie de 800 personnes à Douékwé par les hommes armés de Mr. Ouattara lors de leur avancée vers Abidjan.

Dans le long bras de fer qui l’oppose à Mr. Gbagbo, Mr. Ouattara voulait véhiculer l’image d’un homme de paix et accusant son adversaire d’être « le diable ».

S’il arrivait au pouvoir comme tout semble l’indiquer, ne ressemblera-t-il pas à cette multitude de dirigeants africains ayant marché sur des cadavres pour arriver au pouvoir, kalachnikov au poing, et contre qui les pays occidentaux détiennent des dossiers sales ?

Ne lui brandira-t-on pas cela bientôt comme un carton jaune s’il osait être un tantinet nationaliste ou ne voulait plus se plier au dictat de ses mentors ?

Ouattara n’est-il pas pris au piège… Lui aussi ?

L’Afrique ne s’est pas encore affranchie de la servitude.

 

Ci-dessous la dépêche de la Croix Rouge.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 2 avril 2011

 

Côte d'Ivoire : des centaines de civils tués à Duékoué

Genève/Abidjan (CICR) – Au moins 800 personnes auraient été tuées le 29 mars lors de violences intercommunautaires dans le quartier Carrefour de la ville de Duékoué, à l'ouest du pays, selon des informations recueillies sur place par le Comité international de la Croix- Rouge (CICR).

 

"Cet événement est particulièrement choquant par son ampleur et sa brutalité", a dit Dominique Liengme, cheffe de la délégation du CICR en Côte d'Ivoire. "Le CICR condamne les attaques directes visant des civils et rappelle l'obligation des parties au conflit d'assurer en toutes circonstances la protection des populations sur le territoire qu'elles contrôlent".

Des délégués du CICR et des volontaires de la Croix-Rouge ivoirienne se sont rendus sur place les 31 mars et 1er avril pour s'enquérir des besoins de la population locale et recueillir les témoignages sur cet événement. Ils ont également évacué 28 corps vers la morgue locale. Cette opération devrait se poursuivre au cours des jours à venir.

….

Source : http://www.cicr.org/Web/fre/sitefre0.nsf/html/cote-d-ivoire-news-2011-01-04?OpenDocument

 

Repost 0
Published by Cheik FITA/CICR - dans cheikfitanews
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 23:34

 

CHEIKFITANEWS-P1015014.JPG

 

Soirée très agréable qu’ont passé les spectateurs venus voir sur scène, la chanteuse congolaise Monik Tenday  à la cité culture de la cité modèle de Laeken à Bruxelles, mercredi 30 mars 2011 à partir de 20h00.

Une prestation de haute facture. Chantant, jouant de la guitare et dansant, Monik Tenday a tenu en haleine son public durant une heure avec un répertoire varié.

A la différence des musiciens congolais dont on ne veut plus la présence en Europe pour leur accointance avec le pouvoir et certaines antivaleurs véhiculées dans les chansons, Monik Tenday allie art et conscience.

Nous ne nous souvenons pas avoir entendu un seul « libanga » dans ses chansons.

Chansons avec des thèmes très diversifiés, dont une d’une actualité brûlante en RD Congo : le viol des femmes, calamité que subit notre pays depuis bientôt vingt ans, à partir de l’Est du pays, à cause de velléités expansionnistes d’un autre âge de la part de certains pays voisins, et de la convoitise de nos richesses.

Et l’artiste était venue justement en Belgique pour se produire dans le cadre de la journée et du mois de la femme.

Les musiciens suivant vivant en Belgique ont accompagné l’artiste :

Bass : Gaby à a basse,

Batterie : Francis

Guitare : Thoms

Chœur : Gabristo

Synthé : Ange

De l’avis de tous ceux qui ont assisté au spectacle : Monik Tenday a de l’avenir.

Sur scène, elle aura été tout simplement explosive.

En juillet, elle sera de retour pour une programmation plus étoffée.

Cheik FITA

Bruxelles, le 31 mars 2011

 

CHEIKFITANEWS-P1014997.JPG

CHEIKFITANEWS-P1015001.JPG

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 10:07

 

NPM: Félix Malu Wa Kalenga,

Né à Boma en 1936

Professeur, membre du Pontifical Academy of sciences depuis 1983

 

Notre confrère le Potentiel de Kinshasa a publié dans son édition de ce mercredi 30 mars 2011 sous la plume de Bienvenu Marie Bakumanya un article attirant l’attention de l’Etat congolais sur la santé du professeur Malu Wa Kalenga, savant congolais dans le domaine de l’énergie nucléaire. Nous nous joignons au journal « Le potentiel » pour répercuter cette information afin que ceux qui détiennent le cordon de la bourse congolaise bougent rapidement.

Nous eûmes été un pays où les salaires sont payés normalement permettant au citoyen de souscrire une mutuelle et prendre ainsi  seul en charge ses soins médicaux, l’état n’aurait pas été interpellé. Hélas, ce n’est pas le cas.

Ci-dessous donc ce SOS du journal de Kinshasa

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 30 mars 2011

 

Abandonné à son triste sort

Une assistance de l'Etat s'impose pour le professeur Malu Wa Kalenga

Par BIENVENU MARIE BAKUMANYA

Commissaire général à l'énergie atomique pendant une période relativement longue, le professeur Malu Wa Kalenga est atteint d'une maladie qui nécessite un suivi régulier et de qualité. En cette période où l'énergie nucléaire est au centre des débats à travers la planète, des personnalités comme le professeur Malu Wa Kalenga pouvait bien apporter leur contribution sur le plan scientifique. Suite à son état de santé, il est mis hors jeu et ne peut ainsi participer à des réflexions qui se font sur la question.

Malheureusement, des observateurs sont choqués par l'abandon dans lequel l'Etat congolais à laissé ce savant. Selon des sources scientifiques en matière d'énergie nucléaire, l'Etat congolais ne participe en rien dans l'allègement de la souffrance de cette éminence grise. L'opinion garde encore de lui le souvenir de son passage à la tribune de la Conférence nationale souveraine. Il avait, à l'occasion, fait étalage de ses grandes connaissances en matière scientifique. Loin du débat politicien, Malu Wa Kalenga avait inspiré respect de la part de la nation entière.

En mal de repère, une assistance de l'Etat apportée à un savant comme le professeur Malu Wa Kalenga serait une manière d'inciter la jeunesse au travail intellectuel. Souvent, fort malheureusement, en RDC ce sont les opportunistes et autres jouisseurs qui servent de repère en haut lieu. La jeunesse ne perçoit donc pas le bien-fondé de rester longtemps à l'école pour devenir une sommité intellectuelle et finir sa vie dans des conditions souvent tristes.

Ce cri de détresse lancé à l'endroit des décideurs constitue un appel à une reprise plus conséquente de conscience pour valoriser ce qui reste encore de valeur pour la jeunesse congolaise. L'heure est venue de valoriser les scientifiques et chercheurs de la RDC. Leur réserver un sort peu enviable serait un signal négatif pour la jeunesse l'avenir du pays.

Une assistance de l'Etat pour le professeur Malu Wa Kalenga s'impose dans l'urgence.

source:

http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=108403&id_edition=7082

 

Repost 0
Published by Cheik FITA&BM BAKUMANYA - dans cheikfitanews
commenter cet article
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 20:08
    CHEIKFITANEWS-20110327_160759-1-.jpg
 Auteur du message de la Journée mondiale du théâtre 2011

   Jessica A. Kaahwa, dramaturge et metteur en scène ougandaise

auteur du message international de la journée mondiale du théâtre 2011

Chaque année, la Journée Mondiale du Théâtre est célébrée par la communauté théâtrale dans le monde entier le 27 mars. De nombreuses manifestations nationales et internationales marquent cette Journée, notamment organisées par les Centres nationaux dont l'ITI en compte près de 100 aujourd'hui.

A cette occasion, un message est rédigé et diffusé.

Le message de 2011 a été écrit par l’ougandaise Jessica A. Kaahwa, Auteur, metteur en scène, comédienne, chercheur.

Jessica Kaahwa n’est pas seulement auteur de théâtre accomplie, actrice, metteur en scène, et professeur de théâtre diplômée d’un doctorat, elle est aussi une personne respectée au niveau international pour son engagement et son travail humanitaire.

Quant à nous, vivant depuis près d’une décennie en Occident, nous avons pensé commémorer cette journée qui nous est chère à tous les hommes de théâtre, en diffusant  en vidéo ce message, que nous avons lu avec le comédien congolais de Belgique, Zadain Kasongo, et en donnant la parole à cet artiste qui a laissé des traces indélébiles dans la vie théâtrale congolaise .  

Présent dans le monde théâtral congolais depuis  35 ans, en tant que dramaturge et metteur en scène, la commémoration de cette journée est devenue pour nous un devoir.

En plus, de 1987 à 1989, nous fûmes secrétaire Général du centre congolais (zaïrois à l’époque) de l’Institut International du Théâtre.

Nous avions succédé à ce poste au professeur Ndundu Kivwila qui avant nous avait succédé à feu Professeur Mikanza Mobyiem.

De nos voyages et  contacts durant notre mandat,  ainsi que de ceux de nos deux prédécesseurs, des troupes et artistes congolais purent voyager en dehors du Congo ou finaliser des tournées internationales.

Quant à Zadain Kasongo , depuis Lubumbashi au Katanga vers les années 80 en passant par Kinshasa où il se fera élire après nous, Secrétaire Général du Centre Congolais de l’IIT, il est resté attaché aux planches.

Dans l’interview qu’il nous accordée en périphérie de Bruxelles devant la maison communale de Malines (Machelen) à la limite de la commune de Vilvoorde, monsieur Kasongo Zadain a lancé un message d’encouragement à tous les hommes du théâtre congolais et spécialement à Katende Katsh M’Bika, dramaturge et directeur de troupe qui finalise les travaux d’un centre dramatique dans la commune de Kasa-Vubu, et dont une salle sera dénommée Jeanine Yeba Kalumba, disparue en fin d’année 2010 et qui fut une de ses grandes partenaires au théâtre.

Zadain Kasongo souhaite enfin que le théâtre soit d’avantage soutenu par les sponsors et même les pouvoirs publics. Le rôle du théâtre dans la bonne marche de la société n’est plus à démontrer.

Cet extrait du message international pour la journée mondiale du théâtre pour 2011 est plus qu’explicite :

« A l’occasion de la Journée Mondiale du Théâtre, je vous conseille vivement de réfléchir à cette perspective et, à partir d’aujourd’hui, de considérer le théâtre comme un instrument de dialogue, de transformation sociale et de réforme. Alors que les Nations Unies dépensent des sommes colossales pour des missions armées de maintien de la paix dans le monde, le théâtre apparaît comme une alternative spontanée, humaine, moins coûteuse et bien plus puissante. Si ce n’est sûrement pas la seule réponse à l’établissement d’une paix globale et durable, le théâtre devrait néanmoins être considéré comme un outil efficace de maintien de la paix. »

La Journée Mondiale du Théâtre a été créée en 1961 par l'Institut International du Théâtre afin de célébrer le théâtre à travers le monde.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 27 mars 2011

 

 

 

 

 

 
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 08:44

 

 CHEIKFITANEWS-DSCF5051.JPG

Vendredi 25 mars 2011, des administrateurs de l’asbl ACRD Congo  ont visité la société Martos située à Mustier sur Sambre en Wallonie en Belgique.

La SA Martos est une société spécialisée en reconditionnement de matériel de génie civil, vendu ensuite à des prix abordables.

Les administrateurs de l’asbl ACRD Congo ont visité cette société dans le but de voir le genre de matériel susceptible de les aider dans leur projet d’érections en RD Congo des fermes-écoles.

Actuellement deux sites sont déjà ciblés pour de fermes-écoles pilotes: un au Katanga et un autre au Bas-Congo.

Avec ses millions d’hectares cultivables, la RD Congo ne peut espérer et nourrir sa population, et tirer profit de l’agriculture, sans une agriculture mécanisée.

Et pour aider la population congolaise à faire le saut de la technique, il est nécessaire d’initier les jeunes via un apprentissage. Et la ferme-école est une des structures les plus adaptées.

Créée depuis bientôt trois ans, l’asbl ACRDC est composée de Belges et des Congolais vivant en Belgique. Elle met progressivement en place divers projets pour le Congo, en souhaitant que des partenaires la suivent et la soutiennent progressivement.

 

Bruxelles, le 26 mars 2011

 

CHEIKFITANEWS-DSCF5054.JPG

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 08:26

Lors de sa prestation de serment le 6 décembre 2006, Monsieur Joseph Kabila avait promis aux congolais la réalisation de cinq chantiers, parmi lesquels : l’eau potable.

Quel bilan le Président sortant présentera-t-il à l’électeur congolais qui ira déposer son bulletin de vote dans l’urne, le dimanche 4 septembre prochain ?

Selon une publication de l’ONU ci-dessous, 51 millions des 70 millions de congolais n’ont pas accès à l’eau.

Et parmi ceux qui ont accès à l’eau potable, combien le sont grâce au « chantier eau potable » du Président Kabila ?

Si l’électeur se positionne par rapport à ce bilan, l’actuelle mouvance présidentielle n’a-t-elle pas des soucis à se faire quant à l’issue du prochain scrutin présidentiel ?

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 24 mars 2011

 

En RDC, 51 millions de personnes manquent d'eau potable

 

22 mars 2011 – Environ 51 millions de personnes en République démocratique du Congo (RDC), soit les trois quarts de la population, n'ont pas accès à de l'eau potable, même si le pays détient plus de la moitié des réserves d'eau d'Afrique, selon une étude du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) publiée mardi.

Les conflits, la dégradation de l'environnement, l'urbanisation et le manque d'investissements dans les infrastructures ont gravement affecté la disponibilité en eau potable dans ce pays, d'après cette étude dévoilée à l'occasion de la Journée mondiale de l'Eau.

Lors d'un forum organisé à Kinshasa sur la question de l'eau et de l'assainissement, un gestionnaire de programme du PNUE en RDC, Hassan Partow, a souligné que malgré les progrès récents, y compris les réformes du secteur de l'eau, l'ampleur des défis signifie que le pays ne sera pas en mesure d'atteindre l'Objectif du Millénaire pour le développement (OMD) qui vise à réduire de moitié la proportion de personnes sans accès à l'eau potable d'ici à 2015 à travers le monde.

D'ici à 2015, la RDC devra fournir de l'eau potable à 20,3 millions de personnes supplémentaires pour atteindre ses objectifs nationaux, qui sont nettement en dessous de la cible fixée au niveau international, selon le PNUE.

« Depuis que la paix a été négociée en 2003, le gouvernement a progressivement réussi à inverser la tendance négative dans l'accès à l'eau que connaît la RDC depuis sa période de conflit et de crise », a déclaré M. Partow. « Cela représente une réalisation importante qui devrait être applaudie ».

« Cependant, la dure réalité est que la RDC a un des taux de croissance urbaine les plus rapides dans le monde et cela ne s'accompagne pas de services en eau et en assainissement adéquats », a-t-il ajouté.

Basée sur le travail de terrain et des consultations approfondies avec les parties prenantes à travers le pays, l'étude du PNUE constate que les réseaux d'adduction d'eau sont vieillissants et surchargés. A cela s'ajoute la dégradation de sources en eau, tels que les réserves d'eau de Lukunga et de N'Djili, qui fournissent des millions de personnes en eau potable à Kinshasa.

Selon l'étude, intitulée « Questions de l'eau en République démocratique du Congo - Défis et opportunités », outre d'importantes améliorations d'infrastructure, un investissement de 70 millions de dollars sur une période de cinq ans est nécessaire pour aider à renforcer le secteur de l'eau.

Le PNUE recommande également des stratégies novatrices comme les systèmes de gestion communautaire d'approvisionnement en eau dans les zones périurbaines et des solutions techniques à faible coût, tels que des robinets communaux et la collecte des eaux de pluie.

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF)), quant à lui, a attiré l'attention sur environ 37 millions de résidents ruraux en RDC, qui risquent de contracter une maladie parce qu'ils n'ont pas d'autre choix que de puiser de l'eau non traitée directement dans les rivières ou les lacs qui sont susceptibles d'être contaminés.

« Un enfant vivant dans un village congolais a quatre fois plus de chances de boire de l'eau contaminée que quelqu'un vivant en zone urbaine », a souligné la Représentante de l'UNICEF en RDC, Pierrette Vu Thi.

Plus de 2 millions d'enfants congolais de moins de cinq ans, soit un sur cinq dans ce groupe d'âge, sont régulièrement atteints de diarrhée, selon les chiffres du département congolais de la santé cités par l'UNICEF. « Le fait que nous soyons incapables de fournir à chaque famille de l'eau potable est un scandale », a déclaré Mme Vu Thi.

SOURCE : http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=24801&Cr=DRC&Cr1=

 

 
Repost 0
Published by Cheik FITA & un.org - dans cheikfitanews
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 05:21

 

CHEIKFITANEWS-P1014967--19-.JPG

 CHEIKFITANEWS-P1014967--24-.JPG

Samedi  19 mars 2011 de 13h à 19h30, la ligue des femmes kasayiennes de Belgique (LLIFEKA) a organisé une journée culturelle dénommée : Les chemins de la mémoire. C’était dans une des salles du complexe Elzenhof, au 12-16, avenue de la couronne à Bruxelles.

Au programme, les communications suivantes, sous la modération de madame Suzanne Monkasa.

-         La culture kasayienne à travers la femme

Orateurs : Professeur Kabemba Mufuta, Mkadi Ntambwe Ngiba, juriste, Tedanga Ipota, écrivain

-         Trajectoire d’une combattante engagée

Oratrice : Mme  Marie Madeleine Mwika, députée

-         Les rites de réconciliation

Orateur : M. l’Abbé Bimwenyi

-         Le développement du Kasai : placce de la femme

Orateur : M. Alphonse Shungu, économiste

-         La femme kasayienne dans un Congo contemporain paritaire

Oratrice : Mme Générose Kalonji Ndaya, anthropologue

A l’issue des exposés, des échanges ont eu lieu entre les orateurs et le public sous forme de questions ou de contributions.

Les différentes langues, dialectes et ethnies sont une très grande richesse pour notre pays. il est du devoir de chaque communauté linguistique d’assurer sa promotion auprès de ses propres membres d’abord, et auprès de toute la communauté congolaise ensuite.

La journée s’est terminée par le partage d’un verre.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 23 mars 2011

 

 

CHEIKFITANEWS-P1014967--10-.JPG

 

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 15:47

 CHEIKFITANEWS-DSCF5012.JPG

Monik Tenday, chanteuse et guitariste congolaise, professeur de guitare classique à l’Institut National des Arts de Kinshasa, est actuellement en Belgique.

Venue dans le cadre du mois de la femme, l’artiste devait donner quelques prestations. Suite à l’obtention tardive du visa (hélas !), certaines de ces prestations ont été reportées aux grandes vacances.

Profitant de son séjour l’artiste prend plusieurs contacts pour sa carrière.

Elle a ainsi été reçue par madame Joëlle Milquet, Vice-Première Ministre belge et Ministre de l’égalité des chances

C’est ce qui ressort de la brève interview que Monik Tenday a bien voulu nous accorder, lors de notre rencontre au quartier Matonge de Bruxelles.

Monik Tenday a déjà enregistré deux albums.

Nous souhaitons à l’artiste bon séjour en Belgique et fructueux contacts.

Rendez-vous avec l’artiste :

25 mars 2011 Maison afrcaine flamande KUUMBA ; 35 Rue de la paix à Matonge

 

  

Dimanche 27 mars 2011.

 

Contact et réservation: 00 32 485999006 

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 22 mars 2011

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens