Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=-J5ObUKrHmw

 

 

 

 

 

http://www.cheikfitanews.net/2017/03/elections-au-rassemblement-temoignage-de-celui-qui-a-pilote-le-processus.html

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=0quPBiMbkpo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=b82o4074eXI&t=72s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=sSkgK9Ux0LA&t=424s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SoYmgRJwLic

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=V6v6vSD8K8Q&t=9s

Vidéo du slogan-phare des congolais

pour fin mandat de J. Kabila

kabila oyebela

réserve photos du site

Suivez  attentivement cette Vidéo.

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 10:55

CHEIKFITANEWS-20110227_161210.jpg

Lors d’un séjour dans la ville suisse de Genève, nous avons eu l’occasion de rencontrer plusieurs compatriotes de tout âge et de toute catégorie socioprofessionnelle. Nous diffuserons progressivement le reportage sur ces rencontres.

C’est dans ce cadre que nous avons eu un entretien avec Manu, un jeune genevois qui a, comme tous les Congolais vivant à l’étranger, une pensée pour le pays, et plus particulièrement pour les jeunes comme lui.

Nous lui avons parlé de la création à Bruxelles par la coordination du congrès mondial des congolais vivant à l’étranger dont nous sommes membre, d’un projet de jumelage entre communes d’Europe et communes de la RD Congo pour la réalisation d’un réseau de maisons des jeunes et de la culture »

Dans notre entretien, nous nous sommes essentiellement focalisés sur le soutien et l’aide que les jeunes vivant en occident peuvent apporter à leurs amis jeunes du Congo.

Manu est né en Suisse, a grandi et vit dans ce pays. Enfant, il a été au Congo. De ce voyage, il en a gardé des souvenirs liés à cet âge.

L’année dernière, il a été de nouveau au Congo et a vu la galère des enfants chez nous : « Nous avons plus de chance, nous jeunes qui vivons ici. »

Peut-il réunir d’autres jeunes de sa ville pour un projet d’appui des jeunes dans une commune du Congo ? « Oui. »

Le projet est certes complexe. Les jeunes seuls ne peuvent le mener à bon port.

Mais avec l’encadrement des adultes, si.

Cette action s’inscrit, dans le cadre d’un projet plus complexe, du Congrès Mondial des Congolais Vivant à l’étranger :

La cellule : « recensement, carte d’identité et Réseau des maisons des jeunes et de la culture », créée en décembre dernier.

Au niveau des Etats-Unis, le pilotage en a été confié à notre compatriote Ben Kalala d’Atlanta, lors de son dernier séjour en Belgique, à l’issue d’une séance de travail avec la coordination du Congrès Mondial des Congolais Vivant à l’Etranger.

En Suisse, des adultes que nous avons rencontrés ont promis de prêter main forte aux jeunes.

Nous avons également pris langue avec  des partenaires potentiels suisses, intéressés par ce projet.

Au niveau de la Belgique, l’AC RD Congo présidée par monsieur Daniel Otto est partie prenante du projet dans le volet : « Réseau des maisons des jeunes et de la culture ».

Voici le principe de ce projet: Si des jeunes d’origine congolaise d’une commune d’Europe ou des USA s’organisent, ils peuvent soutenir des jeunes comme eux au pays. Ils peuvent également réussir un projet de recensement de la population locale, une action citoyenne dont le pays a grandement besoin.

A terme, cela peut déboucher sur la réalisation d’une banque de données des ressources humaines en RD Congo.

Il y a en RD Congo  près de 250 communes urbaines et territoires. Si chaque congolais vivant à l’étranger, réunit autour de lui des jeunes ainsi que quelques adultes pour l’encadrement, des réalisations culturelles, sportives et citoyennes peuvent aboutir en peu de temps.

Nous souhaitons que l’entretien avec le jeune Manu de Genève suscite l’adhésion à ce projet, d’autres jeunes d’origine congolaise ici en Europe ainsi qu’aux Etats-Unis d’Amérique et au Canada.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 1er mars 2011

 

 
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 23:37

CHEIKFITANEWS-P1014815.JPG

Samedi 26 février 2011, à la maison des associations, 15 rue des Savoises, 1201-Genève  en Suisse,  la plate-forme CLD, Congo en Légitime Défense a organisé une matinée politique à laquelle participaient les membres de la direction du CLD venus de quelques pays européens, de certaines villes de Suisse, ainsi que des représentants d’autres partis d’opposition.

Thème du jour : « Enjeux actuels et Actions à mener avant novembre 2011 »

Appel avait été donc lancé aux différentes associations et partis politiques qui ont en commun l’opposition au système en place, mais aussi la  dénonciation des crimes commis dans notre pays.

Le modérateur du jour était monsieur Philippe Liondjo, , Président du CLD, section Suisse.

Dans son mot de bienvenue, il a remercié d’abord tous ceux qui ont répondu à l’invitation et se sont déplacés pour cette rencontre hautement stratégique par rapport à l’avenir immédiat de notre pays. Il a rappelé l’acte  qui avait été posé par Mutazer al Zaidi contre monsieur Georges W Bush, alors Président des USA : le lancement des chaussures sur le numéro un américain. Par contre autre lieu, autre réaction.

Un congolais, pour exprimer son ras-le-bol face au système politique en RD Congo lancera des cailloux sur le cortège présidentiel, il en mourra d’une façon atroce. Pour lui et pour d’autres martyrs anonymes, une minute de silence a été observée.

A propos des élections, monsieur Liondjo a posé quelques questions :

-         Elections avec qui et sur quels projets ?

-         Les élections auront-elles réellement lieu ?

-         Et si d’aventure elles n’avaient pas lieu, qu’arriverait-il ?

-         Recenser juste les électeurs dans une province, cela a pris 18 mois. Il reste 9 mois, comment respectera-t-on les échéances ?

-         Quid de la congolité ? ne devrait-on pas solutionner cela avant, au risque de tomber dans le cas ivoirien ?

 

Monsieur Guy lambert Santimi qui lui succédera au micro, abordera le point de la lutte à mener pour Changer les choses… Pour notre souveraineté, totale. Il rappellera aussi la charte du CLD qui est consultable sur le site de la plate-forme.

Le troisième orateur sera monsieur Fweley Diangitukwa,  Vice-président du CLD, à propos de la problématique des élections, avec un rappel de certains faits mondiaux des dernières décennies qui ont retenu l’attention de l’opinion :

Le génocide rwandais de 1994

L’attentat du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis contre les tours jumelles du World Trade center.

Durant la même période, la RD Congo a connu pire : des millions de morts, victimes de l’agression de notre pays par des voisins à visées expansionnistes.

Pour mémoire, en 2006 lors des élections, on avait vu l’Union européenne déployer ses militaires en RD Congo pour parer à une éventuelle révolte des congolais face aux résultats électoraux. En jeu, plus de 500 millions d’euros investis.

Notre pays qui se dirige maintenant vers les élections générales a été marqué en 2010 par des cas flagrants de violation des droits de l’Homme : l’assassinat du défenseur des droits de l’Homme, Floribert Chebeya. Cela n’empêchera pas le Roi des belges de fouler le sol congolais, sans mot dire.

Il y a quelques mois, le rapport de mapping de la commission des droits de l’homme de l’Onu a, contre vents et marrées, été publié.

Des révélations explosives, des implications de plusieurs personnes au sommet de l’Etat tant en RD Congo qu’au Rwanda voisin.

Quelle est la suite ?

Certes ce sont les congolais eux-mêmes qui devront en assurer le suivi.

Mais bientôt les élections. Le tripatouillage de 2006 n’est-il pas à craindre ?

Déjà on signale en RD Congo la présence de quatre experts internationaux pour assurer la réélection de Joseph Kabila.

Que faire ?

Pour le CLD, l’existence d’une grande organisation pour la défense de la patrie s’impose.

Tony Maniema, vice-président du CLD, section suisse lira alors la déclaration du jour :

Face à ce constat négatif, dont l’estocade au processus électoral est la révision constitutionnelle, cavalièrement menée et imposée par une seule famille politique au mépris des autres, le CLD considère que les conditions pour aller aux élections ne sont pas réunies. Et le préalable pour le CLD, c’est d’abord le départ du pouvoir de monsieur Joseph Kabila.

Madame Thérèse Nlandu sera la dernière oratrice avant que la parole soit donnée au public, ainsi qu’à certains partis amis, pour leur déclaration.

Madame Nlandu dénoncera une certaine dérive dans l’expression des compatriotes, surtout sur Internet alors que les enjeux sont ailleurs. Cela appelle un grand changement de mentalité. Et dans cette dynamique, il échait de privilégier le recours à la science : commander le plan d’une maison chez un architecte pas chez un infirmier par exemple. Ce dernier très utile pourtant dans le domaine de la santé. Mutatis Mutandis pour les autres professions, la direction politique de l’Etat, comprise.

Madame Nlandu annoncera aussi que le CLD a déjà initié une pétition d’accusation à la CPI contre monsieur Joseph Kabila !

Enfin un clin d’œil sera lancé vers ce qui se passe dans les pays arabes ces jours-ci : le peuple récupère progressivement son vrai pouvoir, confisqué durant des années par une clique d’individus.

Et madame Nlandu de rappeler : les congolais vivant à l’étranger ont un grand pouvoir au Congo. Au-delà du soutien financier des leurs, au pays, ils sont en mesure d’influer sur l’opinion pour un changement au pays.

L’Ayatollah Khomeiny l’avait fait pour l’Iran en 1979… à partir de l’extérieur.

Le débat qui suivra sera très houleux.

D’un côté les partisans des mouvements de la population, de l’autre ceux qui prônent la participation aux élections, les paramètres de 2006 n’étant plus les mêmes que ceux de 2011. Un cas, monsieur Tshisekedi et l’UDPS qui avaient boycotté les élections de 2006, sont de retour !

Une information est donnée avant de lever la séance vers 18h30: l’ouverture de la quinzième session de la commission des droits de l’homme de l’ONU, ici à Genève.

Des manifestations sont envisagées.

 

Cheik FITA

Genève, le 27 février 2011

 

NOTA : plus de documents vidéo seront mis en ligne dès notre retour à Bruxelles.

 

 

CHEIKFITANEWS-P1014810.JPG

CHEIKFITANEWS-P1014813.JPG

CHEIKFITANEWS-P1014811.JPG

 

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 21:39

 

Depuis le début d'après-midi de ce dimanche 27 février 2011, une information circule: Tentative de coup d'Etat ou d'assassinat du Président Joseph Kabila.

Etant loin du pays, nous ne pouvons que rapporter ce que nos confrères au pays écrivent.

Ci-dessous la version du journal le Potentiel de Kinshasa.

Selon les personnes à quinous avons posé la question, une phrase revient:

Du temps de Mobutu, on connaissait déjà ce genre de scénario. Malheureusement, il y a des morts."

Pour le régime actuel, il y a eu de situations similaires: l'affaire Lenge, l'affaire de la Luano....

Il n'est pas non plus exclu que cela soit une véritable tentative de...

L'avenir nous le dira

 

Cheik FITA

Genève, le 27 février 2011

 

 

 

ar  Le Potentiel

 

 

 

 

Une attaque surprise à la résidence du chef de l’Etat le dimanche 27 février 2011 en début d’après-midi. Des assaillants ont tenté une entrée en force en ce lieu hautement stratégique de la République. La Garde Républicaine les a repoussés. Le bilan fait état de six ou sept morts, selon des sources, un blessé grave, plusieurs arrestations, … Des éléments de la Garde républicaine ont été déployés dans différents endroits stratégiques de la ville de Kinshasa.

Une attaque armée partie, selon des sources concordantes, du flanc du Grand Hôtel Kinshasa a visé, le dimanche en début d’après-midi, la résidence du chef de l’Etat.

Selon un officiel s’exprimant sous le sceau de l’anonymat, les assaillants habillés en tenue civile, lourdement armés ont franchi la première barrière à hauteur de CCIC (Centre de commerce international du Congo).

Leur progression a été stoppée au niveau de la deuxième barrière. Un échange nourri des coups de feu s’en est suivi faisant entre six et sept morts, rapportent des sources concordantes.

Se confiant à l’AFP, le ministre de la Communication et des Médias, Lambert Mende Omalanga, s’est exprimé en ces termes :« La résidence du président Joseph Kabila, dans le quartier de la Gombe à Kinshasa, a été attaquée par un groupe d’hommes encore non identifiés, dimanche vers 13h30 ». Le porte-parole du gouvernement a poursuivi en faisant observer que « six assaillants ont été tués, quelques-uns ont été faits prisonniers », soulignant, par ailleurs, que « les assaillants étaient lourdement armés. Le président était dans les environs », a-t-il ajouté sans autres précisions.

Les assaillants n’auraient donc pas pu accéder à la résidence officielle du chef de l’Etat, suite à la résistance opposée par la Garde républicaine. Conséquence immédiate, les alentours de l’immeuble GLM ont été bouclés en vue de démasquer les éventuels assaillants - en débandade. « Des blindés légers et un char d’assaut circulaient lentement également dans le quartier », a confirmé l’AFP.

Quasiment au même moment où les assaillants tentaient de prendre d’assaut la résidence du chef de l’Etat, des coups de feu ont été aussi entendus du côté du camp Kokolo.

 

POUR LIRE LA SUITE/ VEUILLEZ VOUS REPORTER SUR LE SITE DU JOURNAL LE POTENTIEL DE KINSHASA

Lien : http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_article=107151&id_edition=7056

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 23:13

CHEIKFITANEWS DSCF1874  CHEIKFITANEWS P1014321

Vous êtes Congolaise ou Congolais vivant en Belgique ?

Ceci vous concerne.

Dans notre prochain magazine « Congolais de Belgique » nous avons prévu de publier un who’s  who des Congolaises et Congolais vivant en Belgique.

Pourquoi ce who’s who ?

Nous recevons de plus en plus, par téléphone et par mails des demandes d’informations sur la communauté :

-         Adresses d’associations

-         Contact des artistes et de personnalités

-         Adresses de magasins, lieux d’activités des congolais

-         Agendas de manifestations…

Afin de formaliser cela, nous avons décidé de collecter toutes ces données et de les rendre accessibles aux différents partenaires potentiels. Par ricochet, cela donne une plus grande visibilité à ceux des nôtres qui sont engagés dans l’action communautaire, artistique…

Nous sommes près de cent mille congolais au Royaume de Belgique. Si chacun dans ses activités pouvait jouir du soutien des autres, ce serait très positif.

Etes-vous intéressés par cette action médiatique ?

Veuillez nous contacter pour les modalités pratiques.

Info.congolaisdebelgique@yahoo.fr  ou

cheikfita@congolaisdebelgique.be  phone : 00 32 495 33 65 19

 

CDB

  

 

LE WHO’S WHO DES CONGOLAIS DE BELGIQUE

01

Associations

 

02

Avocats

 

03

Médecins

 

04

Traducteurs

 

05

 Chaud et froid

 

06

Architecture d’intérieur

 

07

Cuisine

 

08

Alimentation

 

09

Coiffure hommes

 

10

Coiffure dames

 

11

Habillement dames

 

12

Habillement hommes

 

13

Restaurant

 

14

Café

 

15

Ecrivains

 

16

Comédiens

 

17

Metteurs en scène

 

18

Chanteuses et chanteurs

 

19

Musiciens (différents instruments)

 

20

Danseuses et danseurs

 

21

Peintres

 

22

Ingénieurs

 

23

Journalistes

 

24

Chercheurs

 

25

Professeurs

 

26

Architectes

 

27

Producteurs de spectacles

 

28

Vente CD et DVD

 

29

Sportifs

 

30

Assemblées religieuses

 

 

Etc.

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 22:27

 CHEIKFITANEWS P1014779

Chris Kayath & les voix du Christ. Photo: Cheikfitanews

 

Samedi 19 février 2010 de 20h00 à 23H00, au Théâtre Saint Michel de Bruxelles, et en clôture de la conférence internationale sur les élections en RD Congo, il a été organisée une soirée Gospel pour la paix en RD Congo. Au programme plusieurs artistes chrétiens et  chorales dont :

- Chris Kayath et « les Voix du Christ »;

- Roppy Mutshipule et « l'Arc-en-ciel »;

- « Elikia »;

- « Belle Africa »;

- Dzany Mpiana et Gospel Compagnie ;

- Les artistes musiciens : Emma Katalayi, Tambwe Teach, Nana Lukezo, Blanche Tudilu…

Nième occasion de se rendre compte de la profusion de talents chez les congolais : voix, harmonies, rythmes, instrumentation…

Des talents qui méritent un plus grand rayonnement et dont l’Etat pourrait tirer grand profit…

Une fierté pour le Congo mais aussi une interpellation pour nos dirigeants qui devraient être davantage conscients de la valeur de la culture pour une nation.

 

Ci-dessous une chanson exécutée par l’artiste Chris Kayath et les voix du Christ, en ouverture de la soirée.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 22 février 2011

CHEIKFITANEWS-S1460002.JPG

LYDIA MUTYEBELE INTRODUIT LES ARTISTES

PHOTO: CHEIKFITANEWS

CHEIKFITANEWS-S1460009.JPG

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 09:21

DSCF1763-CHEIKFITANEWS.JPG

 Bruxelles 14 novembre 2010. Photo Cheikfitanews.

 

Lors d’une interview à la RFI, Radio France Internationale, monsieur Étienne Tshisekedi a tenu des propos qui ont hérissé les cheveux de plus d’une personne.

Ces derniers jours, notre consœur Marie France Cros de la Libre Belgique a eu droit à une volée de bois vert de la part de plusieurs internautes congolais. Dans un article récent faisant entre autre suite à cet interview, la journaliste a sous-entendu une victoire de Joseph Kabila en novembre !

… Après avoir au préalable traité  Tshisekedi de septuagénaire, vieil homme, vieux de la vieille,  « lider maximo »

Extrait :  

« Népotisme et tribalisme l’ont peu à peu resserrée sur une base essentiellement kasaïenne, région natale de Tshisekedi, et surtout de sa tribu, les Lubas. Trompé par la foule immense de Kinois - parmi lesquels figurent nombre d’habitants d’origine luba - venue l’accueillir à l’aéroport »

Et Alors, Tshisekedi ? Pourquoi pas Tshisekedi ?

Le concerné a donné lui-même la réponse, lors d’une conférence de presse  le dimanche 20 février 2011 à Kinshasa.

Voir plus bas, le texte lu par Tshisekedi, et transmis à la presse.

Le document a l’avantage d’être écrit et signé, clarifiant ainsi certaines zones d’ombre consécutives à une interview orale,  dans laquelle l’environnement général n’est pas toujours pris en compte.

Dans la même journée, Tshisekedi avait reçu Vital Kamerhe, le tout nouvel opposant congolais, grand artisan de la victoire de Joseph Kabila en 2006, et occupé à récupérer méthodiquement l’électorat jadis embarqué dans le bateau PPRD, surtout à l’est de la RD Congo.

La RD Congo va élire cette année un nouveau Président de la république. Il y a déjà un candidat: Joseph Kabila, le Président sortant qui voudrait rempiler.

 La RD Congo notre pays est un enjeu mondial. Son Leadership ne peut laisser indifférent. Depuis la fin du dix-neuvième siècle, plusieurs pays du monde et plusieurs individus se sont enrichis sur son dos… Sauf les congolais. Cela doit-il continuer ?

Pour compliquer les choses, certains de nos compatriotes, une fois dans les rouages du pouvoir, enivrés par l’enrichissement facile, soutiennent bec et ongles le système en place : même s’il a failli !  Pourvu qu’eux y trouvent leur compte. Cela doit-il continuer ?

2011 est une année électorale. Election sous-entend choix.

Vous étiez au pouvoir ? Vous voulez y rester ? Présentez votre bilan à l’électeur.

Vous étiez dans l’opposition ? Vous voulez accéder au pouvoir ? Donnez les failles de ceux que vous voulez remplacer, présentez votre programme !

Pour cela, des élections sont organisées.

Du temps du parti-état, nous avions le choix entre Mobutu et Mobutu.

Le régime congolais actuel nous mène-t-il vers un choix entre Kabila et une autre personne, ou vers un choix entre Kabila et Kabila ?

Quels signaux émet-il ?

Du respect des règles des jeux que sont la constitution et les différentes lois dont la loi électorale ?

De la mise en place d’une commission électorale réellement indépendante ?

De l’accès de tous les partis aux médias nationaux, financés par l’argent de nous tous ?

De la liberté de rassemblement ?

De l’inclusion de tous pour la compétition électorale, ou de la tendance à l’exclusion de certains, à qui on chercherait des poux ?

Et ceux qui tirent profit de l’exploitation éhonté de notre pays, vers quels choix veulent-il nous mener ?

Pourquoi pas Tshisekedi ?

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 21 février 2011

  

DOCUMENT

Conférence de presse d’Étienne Tshisekedi. Limete, 20 février 2011

 

I.                   De l’unité d’actions des forces politiques acquises au changement
1. Comme vous le savez, j’ai consacré une tranche importante de ma vie au combat pour le changement du système de gouvernance dans notre pays. Ce choix m’a valu des humiliations, des tortures, des emprisonnements, des relégations, des reniements, des trahisons et tant d’autres désagréments.
2. Néanmoins, au prix d’innombrables sacrifices de tout le peuple congolais, la constance de cette lutte déclenchée au début des années quatre-vingts a permis d’arracher le multipartisme intégral à la fin de la même décennie. Hélas, depuis lors, le processus démocratique n’en finit pas de balbutier.
3. Mais l’heure a sonné de voir, enfin, les choses changer dans ce pays en pleine déliquescence. J’affirme aujourd’hui que le pouvoir est à portée de l’opposition pour une alternance crédible. Voilà pourquoi le peuple congolais doit bien mesurer les enjeux électoraux à venir.

4. Il convient de rappeler ici, que le 11 décembre, lors de la cérémonie d’ouverture du Premier Congrès de l’Udps notre parti, j’ai lancé un vibrant appel au regroupement des forces du changement pour une alternative crédible et productive au pouvoir actuel dépourvu de toute capacité visionnaire ; des partis politiques et des associations y répondent déjà.
5. Conscient qu’ensemble nous réussirons cette œuvre grandiose de transformation de notre société, je réitère encore aujourd’hui cet appel solennel et demande le soutien de toutes les forces du changement à ma candidature à la magistrature suprême.
6. Cette candidature procède d’une volonté inébranlable d’installer dans ce pays un gouvernement stable politiquement, fiable économiquement et solidaire socialement afin que, débarrassées des tares de la corruption et autres antivaleurs, les générations présentes et futures puissent, dans un monde interdépendant, intérioriser les notions d’intérêt général, de bien commun et d’amour du prochain. Voilà le socle d’un programme que nous devrions tous enrichir.
II. De la situation sécuritaire, sociale et du climat des affaires
7. La situation sécuritaire et humanitaire de notre pays est catastrophique. Nous nous insurgeons contre :
- les violences sexuelles récurrentes faites à nos concitoyennes et nos concitoyens sur toute l’étendue du territoire, et particulièrement dans l’Est du pays ;

 - le déplacement des populations congolaises loin de leurs terres ;
- les assassinats ciblés des journalistes et activistes des droits humains;
- la recrudescence des tueries de nos enfants sur les campus universitaires.
8. La situation sociale s’empire de jour en jour. La misère est indescriptible. Les fonctionnaires, les médecins, les enseignants et autres nobles professions sont mal payés, et de façon irrégulière. Plus grave encore, nos compatriotes agents de l’Etat sont l’objet d’actes humiliants et dégradants de la part de responsables politiques imperméables à la moindre compassion. Nous avons tous en mémoire la distribution par le pouvoir à des travailleurs d’un poulet pour quatre familles lors des festivités de nouvel an 2011. C’est la manifestation d’une absence totale d’humanité et de respect envers l’être humain lorsqu’on sait qu’une famille congolaise est composée en moyenne de 5 à 10 personnes.

 9. L’emploi est aléatoire, le taux de chômage atteint des proportions inégalées sans que le pouvoir ne s’en émeuve pour rien au monde. L’eau et l’électricité sont devenues des denrées rares, voire des privilèges dans la plupart des contrées. Le système de santé est obsolète et inaccessible pour la majorité de notre peuple. Les maladies jadis éradiquées ont ressurgi.

10. La mauvaise gouvernance, caractérisée par la corruption, l’insécurité juridique et judiciaire, l’asphyxie fiscale, le détournement, l’impunité ainsi que le pillage de nos ressources naturelles, est érigée en mode et système de gestion jusqu’au plus haut sommet de l’Etat.

 11. Par conséquent, nous entendons mettre un frein à tous ces maux et fléaux qui rongent notre pays par des solutions de solidarisme et de distribution équitable de la richesse nationale.
III. De la libéralisation des médias et des espaces publics
12. En ce qui concerne les médias publics, l’UDPS a toujours lutté pour l’indépendance des médias publics et leurs accès à toutes les tendances politiques. Hélas, nous constatons que les tares de la Deuxième République et de l’AFDL habitent encore les dirigeants actuels.
13. Nous dénonçons ces dirigeants qui confisquent les médias publics et censurent l’opposition, se distinguant par la propagande et le culte de la personnalité d’une autre époque et organisent expressément des émissions à caractère injurieux et diffamatoire contre leurs adversaires politiques.

14. Pour ce qui concerne les espaces publics, le pouvoir persiste à jouer avec le feu par des provocations préméditées et répétées. Il y a lieu d’évoquer ici l’interdiction d’accès au Grand Hôtel faite au collectif des partis d’opposition, dont l’UDPS, le dimanche 09 janvier passé alors que les frais y afférents avaient été déjà payés. Deux autres cas récents : - Le refus opposé à l’UDPS de prendre en location l’esplanade de la FIKIN le 15 février ;

- Le volte-face opposé à la Dynamique Tshisekedi Président « DTP » par la même FIKIN le 16 février.

15. Comprenez alors ma contrariété de constater, trente ans après le déclenchement de la lutte pour la démocratie et l’état de droit, que le pouvoir en place persiste dans sa dérive totalitaire. On empêche l’opposition de s’exprimer librement, on révise la Constitution de manière cavalière, on tue impunément les citoyens, on s’enrichit scandaleusement sur le dos du peuple congolais…
IV. De l’Organisation et de la sécurisation des élections
16. Pour notre part, nous souhaitons des élections transparentes, inclusives, libres et régulières qui se dérouleront en trois étapes :
• Les opérations préélectorales. Nous sommes en faveurs de l’accès de tous les partis au fichier électoral. A ce sujet, je m’indigne de la lenteur du processus de révision du fichier électoral.
• Les opérations électorales. Nous recommandons un traitement égal de tous les candidats. Dans le cadre du renouvellement du mandat de la Monusco, nous demandons que la sécurisation des élections et des candidats fasse l’objet d’une attention particulière.
• Les opérations postélectorales. Dans le cadre du renouvellement du même mandat, nous demandons que la certification des élections soit assurée par la Monusco.

17. Nous reconnaissons à sa juste valeur l’implication responsable de la Communauté internationale dans le processus électoral et l’encourageons à continuer de s’impliquer dans le financement et l’organisation des élections en RDC en veillant, à travers des observateurs de l’Union Européenne, de la Francophonie, de l’Union Africaine, de la SADC, etc., à la transparence et à la régularité du processus électoral.

18. A notre peuple, nous lui demandons d’être très vigilant, de s’assurer et de veiller à ce qu’on ne lui vole pas ses voix au profit de personnes qu’il n’aura jamais choisies.

19. A nos militaires, policiers et agents de l’ordre, nous leur rappelons leur serment devant la nation et les exhortons à jouer pleinement leur rôle républicain.

Fait à Kinshasa, le 20 février 2011.

Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA

PRESIDENT

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 15:44

   

   CHEIKFITANEWS-P1014763.JPG CHEIKFITANEWS-P1014765.JPG

Théâtre Saint-Michel de Bruxelles, rue Père Eudore Devroye, n°12 Etterbeek

 

Le samedi 19 février 2011 de 13h00 à 19h30, sous la modération de l’abbé JP Mbelu, les associations le Groupe Épiphanie, l'APRODEC asbl, le FRAC, la Ligue des Électeurs et des ONG internationales de défense des droits de l'homme ont organisé une conférence internationale sur les élections en RD Congo.

 

Il est prévu des élections en RD Congo cette année.

Questions :

Dans quelles conditions les élections auront-elles lieu ?

Le cadre juridique est-il irréprochable et conforme?

Le processus électoral lui-même a-t-il déjà commencé ?

Le matériel électoral est-il conforme ? Les marchés sont-ils passés dans les normes ?

Les actes posés par l’ex CEI qui refuse de mourir, sont-ils impartiaux, ou au profit du pouvoir en place ?

Les conditions de sécurité sont-elles réunies dans toutes les circonscriptions ?

Les zones sous occupation de fait par des groupe armés, donneront-elles des résultats crédibles ? Quand on sait qu’un de ces groupes, le CNDP en l’occurrence s’est allié à l’AMP !  

Quid des mouvements de populations remarqués ces derniers temps, surtout à l’est ? En 2006, un phénomène analogue avait été signalé !

Quelles sont les conséquences de l’élection présidentielle à un tour, monsieur Kabila en est-il nécessairement le grand usufruitier ? En cas d’une seule candidature de l’opposition, s’en tirera-t-il ?

Et s’il y avait deux grosses pointures de l’opposition ? Et trois ?

Quelle est l’image de la RD Congo aujourd’hui : droits de l’homme, situation de la femme, sécurité, pillage des ressources, bonne gouvernance… ?

Véritable scannage de l’état de notre nation, état qui ne prête pas au sourire.

Des communications de haute facture et diversifiées qui ont mis à nu bien d’insuffisances et pire, de mauvaises fois dans le processus électoral congolais. En un mot comme en cent : une véritable maffia ayant des tentacules tant à l’étranger qu’à l’intérieur du pays, et décidée de mettre en coupe réglée la RD Congo.

Selon Paul Nsapu, une de pièces maîtresses de l’organisation, cette conférence poursuivait quatre objectifs :

1.     Le partage des connaissances

2.     Le renforcement de la synergie et l’interaction dans la réalisation des actes citoyens : congolais de l’étranger d’une part, de la RD Congo de l‘autre.

3.     La mise sur pied d’une organisation faîtière souple et à même de contribuer aux actions à mener

4.     Le réarment moral des congolais.

Pour rappel, voici les thèmes qui ont été développés, et la dizaine d’orateurs :

Contexte et aspect sécuritaire : Par l’Abbé Jean-Pierre Badidike du Groupe Épiphanie

Situation des droits de l’homme Par Monsieur Benoît Vandermeersch, Président de la Ligue belge des droits de l’homme

Rapport Mapping et Cour Pénale Internationale

 Par Eugène Bakama, Président du Club des amis du droit du Congo et Consultant à l’IPWR & Monsieur Jacques Mbokani, Juriste et Chercheur à l’Université Catholique de Louvain

Implication de la Communauté internationale

Par Monsieur Guillaume Ngefa, Fonctionnaire international, Mission des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI)

Rôle de la femme

Par madame Sabine Kakunga du CNCD, 11.11.11, Synergie ChaCha, Tous pour les femmes de la RDC

Conséquences de la suspension de la tenue des élections municipales, urbaines et locales

Par Madame Eve Bazaiba Masudi, Présidente de la Commission Socioculturelle au Sénat de la RDC et Présidente de la Ligue des Femmes Congolaises pour les Élections

Problématique de l’élection présidentielle à un seul tour et, fiabilité du fichier électoral

Par Professeur Pambu Kita-Phambu, Statistiques et Etudes prospectives Université Libre de Bruxelles & Monsieur Benjamin Stanis Kalombo, Président et Administrateur-Délégué de l’APRODEC asbl

Légalité du cadre juridique (CEI/CENI, Haute Autorité des Médias/Conseil Supérieur de l'Audiovisuel et de la Communication,) et problématique de passation des marchés publics relatifs à la fourniture du matériel électoral  

Par Monsieur Didier Nkingu, Administrateur chargé des questions juridiques de l’APRODEC asbl

L’écrivain et journaliste Charles Onana  a été le dernier à prendre la parole. Dans une communication concise et concentrée, il a été suivi très religieusement par l’auditoire. Le fruit de ses différentes investigations sur notre pays, en bouchant un coin à plus d’un participant. Il s’est dit choqué et scandalisé par le grand silence autour de ce que subit la RD Congo depuis des années : viols, tueries, insécurité… Et tout cela ? Au nom d’intérêts inavoués.

Sa communication : Enjeux géopolitiques et géostratégiques pour l’Afrique centrale  

Le mot de clôture a été prononcé par monsieur Paul Nsapu Mukulu, Secrétaire général de la FIDH et Président de la Ligue des Électeurs.

La conclusion :

-         Le régime de monsieur Kabila met tout en œuvre pour sa pérennisation

-         Les partis politiques d’opposition doivent aiguiser leurs stratégies et actions pour contrer toute cabale

-         Mais surtout, la société civile doit d’urgence s’assumer. Une solution : une synergie entre les congolais vivant à l’étranger et la société civile au pays, la vraie société civile, pas l’artificielle, animée par le pouvoir pour les besoins de la cause.

Peu après vingt heures, a eu lieu un festival de gospel avec des groupes artistiques à majorité congolaise a égayé le public.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 20 février 2011

  

CHEIKFITANEWS-P1014772.JPG

 

CHEIKFITANEWS-P1014764.JPGCHEIKFITANEWS-P1014779.JPGCHEIKFITANEWS-P1014778-copie-1.JPG

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 10:28
 

COMMUNIQUE DE PRESSE
Nous vous prions de trouver ci dessous un communiqué du ministre congolais des affaires foncières.
Il voudrait échanger en direct avec les Congolais qui vivent à l'étranger sur les problèmes rencontrés en matière d'affaires foncières.

CDB


CHERS COMPATRIOTES,
CE LUNDI  FEVRIER 2011 A PARTIR DE 13H , HEURE DE KINSHASA, JE VAIS ECHANGER UNE NOUVELLE FOIS AVEC LA DIASPORA CONGOLAISE SUR LEURS PROBLEMES FONCIERS , AINSI JE POURRAI AVEC MON CABINET ENREGISTRER LES DIFFERENTES DOLEANCES ET POUR CERTAINS DOSSIERS DONNER DES ECLAIRCISSEMENTS AVEC LES DIFFERENTS CONSERVATEURS ET CHEF DE SERVICE DES DIFFERENTES CIRCONSCRIPTIONS DE KINSHASA QUI Y PRENDRONT PART.
MON CABINET ENREGISTRERA AUSSI LES CAS D ABUS OU TRACASSERIES DONT SONT VICTIMES LES COMPATRIOTES DE LA DIASPORA.
JE VOUS PRIE DE VOUS ENREGISTRER PAR MAIL ocm11111@gmail.com et PAR SKYPE landscongo

phone : 00243814465656


CET ECHANGE A BATONS ROMPUS POURRA NOUS PERMETTRE DE PRENDRE CONNAISSANCE DE CERTAINS DOSSIERS JUSQUE LA PAS EN NOTRE POSSESSION OU EN SOUFFRANCE.

 

Repost 0
Published by Cheik FITA&COMMUNIQUE DE PRESSE MINAFFFONC - dans cheikfitanews
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 00:25

CHEIKFITANEWS-P1014739.JPG  CHEIKFITANESWSP1014745.JPG

   

Ce n’est peut-être pas à Bruxelles qu’habite monsieur Joseph Kabila, mais c’est sûrement au moins à partir de la capitale belge qu’une prise de conscience collective pour suivre l’exemple tunisien puis égyptien fera boule de neige. Pourquoi ?

Samedi 19 février 2011, suite à l’appel d’un groupe d’activistes, un peu plus de deux cent congolais ont marché de la Porte de Namur jusqu’à l’ambassade de la RD Congo, sise rue Marie de Bourgogne à 1000 Bruxelles avec comme demande principale le départ du pouvoir de Joseph Kabila au cri de « Kabila dégage ! »

A 14h00, heure prévue pour le démarrage, en attendant l’arrivée de la délégation des Congolais de Liège, les organisateurs feront un tour sur la chaussée de Wavre avec un mégaphone pour sensibiliser les retardataires et les peureux.  

La police avait placé des agents devant la galerie Porte de Namur et la galerie d’Ixelles afin que les sensibilisateurs n’aillent pas plus loin.

Peu avant 15h00 la marche démarre après une assez longue discussion entre les manifestants et la police sur la trajectoire à suivre. Finalement la poire sera coupée en deux : les véhicules de sonorisation passeront sur la petite ceinture, Boulevard du Régent, les manifestants eux sur l’avenue Marnix.

Le déploiement policier était tel qu’il était presqu’impossible de rompre le cordon encadrant les manifestants.

Avec des temps d’arrêt le cortège se dirigera lentement vers sa destination finale.

LA VEUVE D’ARMAND TUNGULU RECUE A L’AMBASSADE DES USA

Durant le parcours, un officier de police accompagnera à l’ambassade des Etats-Unis, Mme Nzomina, veuve d’Armand Tungulu.

Lors des manifestations contre l’assassinat à Kinshasa du bruxellois, le groupe de soutien à la famille Tungulu avait saisi l’ambassade des USA en Belgique de cette grave violation des droits de l’homme.

Un diplomate américain attendait la veuve. Après avoir écouté ses doléances, il la réconfortera avec promesse de transmettre le message à qui de droit. (Voir vidéo plus bas)

Pendant ce temps, la marche continuera jusque près de l’ambassade congolaise, sous très haute surveillance.

Avant de disperser la manifestation, les organisateurs liront un message adressé à Monsieur Kabila : son parcours, son accession au pouvoir, sa megestion, ses manœuvres pour se cramponner au pouvoir, torsion de la constitution à la clé, l’état piteux de la nation sous sa botte, et surtout cette demande : de « dégager ! »

Simple coup de semonce, ou amorce d’une dynamique que plus personne n’arrêtera ?

La tension politique congolaise actuelle, le réveil progressif de l’opposition et sa montée en puissance malgré quelques cacophonies et couacs de parcours, le ras-le-bol de la population, les promesses électorales non-tenues, les accusations d’imposture, l’obligation d’organiser les élections dans le délai sous peine de vide juridique voie toute indiquée à une désobéissance civile généralisée, les aspirations d’une jeunesse aux repères échappant à l’expertise des dirigeants congolais, le déferlement de la vague en provenance du nord du continent et qui secoue le cocotier où nichent les potentats, le tout dans un contexte médiatique mondialisé… Trop de clignotants rouges qui ne faciliteront pas le maintien au pouvoir de monsieur Joseph Kabila au-delà du 6 décembre 2011.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 20 février 2011

 

 

CHEIKFITANEWS-DSCF5002.JPG
CHEIKFITANEWS-P1014760.JPG
CHEIKFITANEWS-P1014730.JPG

  CHEIKFITANEWS-P1014725.JPG

 

CHEIKFITANEWS-P1014747.JPG

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 19:01

 P1014346 CHEIFITANEWS

 

 

Notre confrère le site http://congomikili.com

 a couvert le 29ème anniversaire de l’UDPS à Kinshasa, le 15 février 2011.

 

Initialement prévue pour la Fikin, la rencontre de l’UDPS a eu lieu à Limete devant la permanence de ce parti, pour ne pas dire dans la rue.

Raisons ? Le leader de l’UDPS les donne dans cet élément que nous nous sommes permis d’emprunter au site congomikili.com.

Et nouveau rendez-vous est pris pour le stade Tata Raphaël, le 24 avril 2011, date anniversaire du déclenchement du multipartisme, tout un symbole !

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 18 février 2011

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

ANNONCES...MESSAGES

 

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens