Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

Vidéo du slogan-phare des congolais jusqu'au 20 décembre 2016

kabila oyebela

réserve photos du site

Suivez  attentivement cette Vidéo.Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou: comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo… Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 09:02

Dans la grisaille congolaise, les joueurs du Tout Puissant Mazembe sont venus remettre du baume au cœur des Congolais en remportant le match aller de la finale de la champion’s league africaine 2010 face à l’Espérance de Tunis : 5-0.

Bravo Mazembe, bravo au staff dirigeant de l’équipe.

Merci à la télévision tunisienne pour le résumé vidéo.

Cheik FITA

Bruxelles, le 1er novembre 2010

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 19:38

 

P1010014-CHEIKFITANEWS.JPG

 Benoît Van der Meerschen, Président de La Ligue Belge des Droits de l’Homme, s’est rendu ce samedi 30 octobre 2010 en début de soirée chez la veuve d’Armand Tungulu afin de lui présenter les condoléances de sa ligue, de  soutenir moralement la veuve face à la tragédie qu’elle vit, mais aussi de s’enquérir de l’état d’avancement de la demande de la dépouille mortelle de son mari pour inhumation.

Paul Nsapu, Secrétaire Général de la FIDH qui accompagnait le défenseur des Droits de l’Homme belge introduit celui-ci et explique le sens de la visite.

Maman Philo brosse brièvement pour son visiteur l’état d’avancement pour la récupération du corps de son mari, c’est-à-dire nul, du côté de Kinshasa: un mois d’attente sans savoir où git le père de ses enfants, sans être en mesure d’offrir à l’homme de sa vie une dernière demeure comme  l’exigent les coutumes nous transmises par nos ancêtres.

Comme à chaque fois qu’elle est obligée d’évoquer le souvenir de son feu époux, Maman Philo est traversée par une grande tristesse quand elle parle. La voix devient tremblotante, et encore un peu, une larme menace de couler.

Assistent à cette entrevue, des membres du comité de soutien à la famille d’Armand Tungulu.

Ceux-ci expriment aussi leurs préoccupations, leurs souhaits.

Dans sa réponse, le monsieur « Droits de l’Homme-Belgique » donne son approche de la situation : l’ordonnance du juge belge face à la situation, la réaction du gouvernement de Kinshasa, les limites de certaines actions…  

Néanmoins, la ligue belge des Droits de l’Homme va faire pression sur le gouvernement belge via les parlementaires, elle s’adressera également à la justice pour le suivi de l’exécution de l’ordonnance contre l’Etat congolais entre autres.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 30 octobre 2010  

 

 

 

 

 P1010017-CHEIKFITANEWS.JPG

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 12:33

DSCF1400-CHEIKFITANEWS.JPGP1014143-CHEIKFITANEWS.JPG

Dans le cadre de ses activités, le Groupe Epiphanie  a organisé une Conférence dont le thème était: "Le rapport du HCDH sur les crimes commis en RDC, de 1993 à 2003. Qu'en faire? "

  Cette conférence a eu lieu le 29 octobre 2010, de 18h à 20h, à l’Hôtel Husa Président Park (Boulevard du Roi Albert II, 44, 1000 Bruxelles) . Elle a été animée par, Benoît Van der Meerschen, Président de La Ligue Belge des Droits de l’homme, Paul Nsapu, Président de la ligue congolaise des électeurs et secrétaire général de la FIDH et l’Abbé José Mpundu, Membre du Groupe Amos de Kinshasa, sous la modération de l’abbé Jean-Pierre Mbelu.

Malgré un droit de participation de 10 €, près de 130 personnes ont répondu à l’appel du groupe épiphanie.

Des participants sont venus d’Allemagne, de France, de Suisse…

Ce rapport de la commission des droits de l’homme de l’ONU publié le 1er octobre dernier  épinglant les auteurs des crimes commis dans notre pays a dérangé le régime du Rwanda voisin qui a joué des pieds et des bras pour qu’on n’y  parle pas de génocide, malgré les évidences.

Au niveau des constats, les trois orateurs ont été unanimes sur plusieurs points :

-         La publication de ce rapport est une bonne chose.

-         Cette publication est tardive, les différents faits ayant été dénoncés depuis, par différentes organisations.

-         Il y a une absence de volonté politique pour qu’on aille jusqu’au fonds du problème, les commanditaires étant en même temps ceux qui se présentent aujourd’hui comme les sapeurs-pompiers.

-         Il y a une grande lâcheté de la communauté internationale

-         La justice tant congolaise qu’internationale ne se mettront que très difficilement en branle pour poursuivre et arrêter les auteurs et les commanditaires des massacres, crimes et génocide. La première à cause de son asservissement à l’exécutif dont des acteurs sont impliqués, la deuxième étant sous la coupe de gros intérêts tant financiers que politiques mondiaux.

L’intérêt de la conférence se trouvait au niveau des propositions pour que ce rapport n’aille pas rejoindre dans les oubliettes, les centaines de rapports sur notre pays.

Que faire ?

Là encore, convergence entre les orateurs.

-         Vulgariser le rapport afin que les congolais se le réapproprient.

-         Préparer des éléments pour des procès à intenter contre tous les criminels, dont un bon nombre sont actuellement protégés par toutes sortes d’immunités.

-         S’organiser d’avantage en tant que congolais, voie obligée pour mieux assumer notre destin commun.

Après les conférenciers, parole a été donnée au public pour d’autres suggestions.

Il est apparu :

-         La nécessité d’une structure de congolais pour piloter les différentes actions. Si nécessaire, établir une synergie entre organisations existantes déjà.

-         L’éducation et la formation et l’information du citoyen, spécialement dès l’enfance

-         L’inventaire nominatif de tous les coupables

-         La culture et le devoir de mémoire.

-         La mobilisation de moyens financiers

Grâce à cela, il sera alors possible d’intenter des procès et mieux, de faire pression pour obtenir un tribunal spécial pour tous les crimes commis en RD Congo.

Mais avant toutes choses, pour l’abbé José Mpundu, il sied que s’opère entre congolais une réconciliation, une vraie réconciliation. On ne l’a pas eue à l’issue de la conférence nationale souveraine, on ne l’a pas amorcée à l’issue du dialogue inter congolais de Sun City, au lendemain des élections de 2006,rien n’a été ni proposé, ni réalisé non plus.

Réconciliation? Mais réconciliation, suivant un schéma rigoureux :

-         Entre nous-mêmes congolais d’abord. Plus jamais  nous entretuer. Qui fait finalement cette guerre sur le terrain ?

-         Avec les autres africains, nos voisins… Il faut s’asseoir, se parler, les yeux dans les yeux, en citant les faits, en les nommant… Il y a une grande blessure dans nos cœurs.

-         Reconnaissance en toute vérité du mal qu’on a fait

-         La demande de pardon en toute humilité

-         L’acceptation de ce pardon par l’autre

-         La réparation ou l’engagement à la réparation en toute justice

-         La résolution à construire ensemble un monde alternatif où règnent la paix et la concorde pour tout le monde

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 30 octobre 2010 

 

 

 

P1014116-CHEIKFITANEWS.JPGP1014107CHEIKFITANEWS.JPG

P1014113-CHEIKFITANEWS.JPG

 

DSCF1408-CHEIKFITANEWS.JPG 

 

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 09:29

 100_0031-CHEIKFITANEWS.JPG

Samedi 23 octobre 2010 à 16h30, au Centre culturel et de Congrès de Woluwe Saint Pierre,  Avenue Charles Thielemans 30 à 1150 Bruxelles, la journaliste Colette Braeckman a tenu une conférence sur le thème : « 50 ans après son indépendance: renaissance du Congo »

Dans la salle, près de 70 personnes dont une dizaine de Congolais. N’ayant pu être là, une compatriote a bien daigné accepter de nous relater l’essentiel de la communication ainsi que le débat qui s’en est suivi.

La conférencière a retracé l’histoire récente de la RD Congo avant les élections de 2006 puis jeté un coup d’œil sur la gouvernance de Joseph Kabila.

 Des images vidéos nous ramenées, une concerne la description de Colette Braeckman sur la situation à Mwenga lors de la dernière marche mondiale des femmes, et deux autres sont des réponses de Colette Braeckman à une question sur la situation du Sénateur Jean-Pierre Bemba actuellement détenu à La Haye. Colette Braeckman dira entre autre ceci : « Cette histoire risque de jeter le discrédit sur la Cour Pénale Internationale qui n’est pas très objective avec Jean-Pierre Bemba …»

 

En illustration plus bas, vidéo d'une manif pro-Bemba en mai 2008 devant la prison de Saint Gilles

Cheik FITA

Bruxelles, le 30 octobre 2010

 

 

Colette Braeckman a commencé par parler de l’événement le plus récent à savoir la marche mondiale des femmes à Bukavu. La visite à Mwenga où les femmes avaient été enterrées vives par les rebelles  du RCD Goma. Ces femmes avaient été accusées de donner la force aux Maï-Maï, ces mouvements des jeunes qui défendaient les villageois contre les attaques rebelles.

Ainsi, l’assassinat de ces femmes accusées de sorcières et de quelques hommes avec elles, devaient, d’après les dire de Mme Braeckman, servir d’exemple pour dissuader les autres. Ces femmes ont été donc humiliées, traînées nues devant tout le monde pour être ensuite enterrées vivantes dans une fosse commune. Ce lieu est aujourd’hui un lieu de commémoration de ces victimes.

Mme Braeckman a dit aussi que sur la route de Mwenga, le convoi des femmes a été chaque fois arrêté par les villageois brandissant des photos et des paroles qui relataient des atrocités subies par les leurs : « telle, a été éventrée et qu’elle portait dans le ventre tué aussi », « telle a été violée, violentée.. » « Telle ceci, telle cela ». Le parcours était donc plein d’histoires horribles qu’elles entendaient des villageois.

Le retour de Mwenga s’était bien passé sauf que la dernière voiture des femmes avait été attaquée par des rebelles et il y a même eu des blessées.

Après ce récit de son récent voyage en RDC, la conférencière a retracé l’histoire récente des guerres du Congo et de la vie actuelle en RDC.

1ère GUERRE

 Après le génocide, les tutsi du Rwanda ont voulu sécuriser leur pouvoir sans cesse menacé par les hutu, réfugiés au Zaïre et organisé en milices menaçant pour le pouvoir de Kigali. Pour y arriver, ils font alors coalition avec Laurent Désiré Kabila et organisent la pourchasse des hutu sur le sol zaïrois. Des milliers des civiles seront tués.

 

Mzee Kabila, avec le soutien de son principal allié le Rwanda, gagne Kinshasa et prend le pouvoir. Lorsqu’il veut se débarrasser de ses alliés devenus encombrants, il se heurte à l’opposition de Kigali qui entretemps, s’était déjà approprié des gisements de minerais : coltan, or et autre. Il y a actuellement au Rwanda une raffinerie des matières brutes de ces minerais avant qu’ils ne soient acheminés vers le canada.

Le refus du Rwanda par rapport à la demande de Laurent Désiré Kabila qui lui demandait de se retirer, va déclencher ce que Colette Braeckman appelle, la deuxième guerre du Congo. Appelée par les occidentaux, la troisième guerre mondiale car elle entraîne plusieurs alliés : Rwanda, Ouganda, Burundi, soutenus  par l’occident  d’un côté et le Zimbabwe, l’Angola qui donnent un coup de pousse au Congo. Le pays est divisé, l’Est contrôlé par les mouvements rebelles de RCD et ses alliés, Jean-Pierre Bemba installé à Gbadolite, fait sa rébellion et contrôle cette partie du pays avec le soutien d’Ouganda.

 

 

LA SOLUTION

Préconisée par Louis Michel alors Ministre belge des affaires étrangères, la conférence de Sun city en Afrique du sud, va aboutir à la mise en place de la formule « extraordinaire » (dixit C. Braeckman) de 1+4. On voit tous les leaders des mouvements rebelles intégrer le pouvoir pour la gestion du pays. « Et dans cette formule, le Président restait au-dessus de la mêlée ». Il y a opération de brassage des hommes armés. L’armée devient donc la composition des anciens rebelles, de ceux qui ont tué, volé et violé les femmes et enfants à côté d’une minorité formée. C’est pourquoi la population civile garde ses distances et ne fait pas tout à fait confiance à l’armée.

Cette solution a apporté la paix en RDC. Et L’organisation des élections (sans  recensement) est une réussite. L’Union Européenne, sous la poussée de Louis Michel, y investit beaucoup : 500.000.000 d’euros.

Pour Louis Michel, le Président Kabila était l’homme qu’il faut, jeune, calme, plein de volonté pour pacifier  la région. Louis Michel l’avait adopté et le considérait comme un neveu.

La communauté internationale aussi voyait en ce jeune, un interlocuteur pacifique et facile à manier. Il ne disait rien, on ne savait pas s’il parlait français ou pas.

 Après les élections, qui l’ont porté au pouvoir avec un record assez faible (56%), par rapport à son principal opposant Bemba,  l’aide promise par l’occident  tarde à venir pour des raisons que j’ignore encore (Colette B.).

 

« Dès son élection, Kabila prononce cette phrase célèbre - Finie la recréation - pour exprimer sa volonté de changer, de lutter contre l’impunité et la corruption. Il lance son projet de 5 chantiers qui est un projet énorme car tout étant à refaire en RDC.

Ainsi, mue par la volonté de vouloir transformer ce pays qu’il a trouvé à un niveau de -11, Kabila se tourne vers la Chine et  signe des contrats qui vont lui permettre de commencer le travail.

Cette décision a fâché l’occident et la Belgique à travers Karel De Gucht a manifesté son mécontentement. Celui-ci, furieux, aurait même lâché à Kabila : « Tu ne vas tout de même pas donner le Congo de Léopold II aux Chintox » (d’après l’une des sources de Mme Braeckman). Mais, c’était déjà fait. En échange d’exploitation des minerais de la RDC, les chinois s’investissent pour construire les routes. Pour un temps record de 30 ans, les chinois s’approprieront des minerais congolais.

A côté des chinois, d’autres pays ont aussi signé des accords avec le Président Kabila, la Turquie qui exploitera le pétrole de Cabinda, et d’autres (dont j’ai oublié les noms). Donc, chaque partie du pays est confié quelqu’un pour l’exploitation de ses richesses.

 

Avec tous ces contrats signés, le président Kabila fait marcher le pays. Les choses bougent. Les routes sont construites, à Kinshasa, au Katanga, au Kivu, à Kisangani (où il y a maintenant l’entrée des voitures et des motos, plus de « toleka », au Bandundu (les routes complètement refaites et ça permet à la population d’acheminer facilement leurs productions à Kinshasa. Kinshasa est grandement ravitaillée par le Bas-Congo et le Bandundu. En plus, il y a le DAIPN qui reprend ses activités. Les gens mangent mieux maintenant et la vie va bien. Les choses bougent en RDC. La population est contente. Elle aime surtout madame Olive Kabila qui parle bien et porte un grand soutien au peuple. Bref, ça bouge en RDC. Il y a de l’espoir. »

  

DEBAT

 

Le débat a tourné autour de plusieurs questions suscitées par cet exposé traçant un bilan positif des actions de Kabila.

Question :        Ne pensez-vous pas que le pays est bradé, avec cette manière de signer des contrats en cédant des parties entières à l’exploitation au profit des autres pays ?

Réponse : Non.

Question : De quoi les congolais se nourrissent-ils ? 

Réponse : Des nourritures Bio, les crasses de l’Europe ont diminué  depuis que Kabila s’est mis au travail.

Question :  La vie est-elle vraiment telle qu’elle la dépeint, en réalité les congolais vivent autre chose ?

Question : D’où tire-t-elle ses informations ?

Ce sont ses sources qui sont fausses ou ses analyses qui sont biaisées ? :

Elle a des bonnes sources et connaît bien le pays, ses analyses sont justes.

Question : Pourquoi la communauté internationale ne laisserait–elle pas le Congo démarrer seul ?

Ça c’est une longue histoire…(…)

Question : On ne reconnait plus la Mme Braeckman qui combattait Mobutu. Elle est devenue complètement la militante de Kabila, défendant l’indéfendable, même les crimes sont justifiés et excusés. A quoi  est dû ce revirement à 90° ?

Réponse : Non, je ne le défends pas, je fais mes analyses sur base de ce que j’observe.     

Question : Le Congo bouge ? Et les droits de l’homme dans ce pays ? On construit l’avenir avec la jeunesse. Or, nous savons que la jeunesse de la RDC qui en constitue la majorité de la population (environ 80%) est sans avenir clair. L’éducation, la santé, les abandons d’enfants…font des principaux problèmes de cette jeunesse. La population est de plus en plus abrutie par le système mis en place. On a parfois l’impression d’avoir affaire à une masse d’idiots. Et plus est, actuellement l’espérance de vie du congolais est descendue à 47 ans. Quels sont les efforts de Kabila pour remédier à cela ? 

Réponse : (Balbutiements que je n’ai  pu retenir)

 

Correspondance particulière : Mama de Souza

 

 

100_0029-CHEIKFITANEWS.JPG
Repost 0
Published by Cheik FITA/MAMA DE SOUZA - dans cheikfitanews
commenter cet article
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 23:00

 

 P1014096---Copie-CHEIKFITANEWS.JPG

Il y a un an et demi, à la demande de l’écrivain belgo-congolais Antoine Tshitungu, nous avions publié un communiqué pour le casting d’un film sur Paul Panda. (Voir plus bas) Ce film serait terminé. Hélas, il semble que l’accord qui liait les initiateurs du projet coince quelque peu.

Antoine Tshitungu, une des parties,  nous a demandé de publier le communiqué ci-dessous. Si la personne à qui il est fait allusion veut donner des éclaircissements là-dessus, nous lui réserverons aussi le même espace.

Quant à nous, nous souhaitons que ce litige soit réglé à l’amiable, en respectant les intérêts des uns et des autres.

Cheik FITA

Bruxelles, le 30 octobre 2010

 

                                        COMMUNIQUE

La Cinematek  a programmé une projection du film "Paul Panda farnana, un Congolais qui dérange "ce 30 octobre 2010. J'ai d'ores et déjà fait part à Madame Françoise Levie de mon opposition à la divulgation publique de ce documentaire. En effet, il appartient désormais à la justice de trancher le différend qui m'oppose à Madame Levie. De ce fait toute projection publique de ce documentaire donnerait lieu à des poursuites judiciaires.

 

Antoine Tshitungu Kongolo

Ecrivain  

 



La société de production MEMENTO prépare un film documentaire sur Paul Panda Farnana avec la collaboration de l’écrivain Antoine Tshitungu Kongolo.

Appel est fait aux descendants des membres de l’Union Royale Congolaise afin de recueillir leurs témoignages.

Appel est également lancé à toute personne susceptible d'apporter sa contribution directement ou indirectement.

 

Contact e-mail : info@mementoproduction.be

Repost 0
Published by Cheik FITA/COMMUNIQUE - dans cheikfitanews
commenter cet article
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 16:29

DSCF1373 - Copie CHEIKFITANEWS 

Que des manœuvres, que de zones d’ombre autour de la mort d’Armand Tungulu depuis l’annonce de son décès. Et le corps du défunt est toujours attendu ! Exaspérée par le long deuil lui imposée malgré elle, la veuve d’Armand Tungulu a tenu à faire une mise au point et une mise en garde ce vendredi 29 octobre 2010. Voici la copie française et une intervention vidéo.

A bons entendeurs….

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 29 octobre 2010

 

DSCF1380 CHEIKFITANEWS

DSCF1372-CHEIKFITANEWS.JPG

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 08:07

 
NOUVEAU RAPPORT DE TRANSPARENCY INTERNATIONAL – Corruption : la RD CONGO classée 164ème mondiale sur 178
Trois quarts des Etats perçus comme très corrompus à travers le monde, selon le rapport
Près de trois quarts des Etats, à commencer par ceux en guerre comme l’Irak ou l’Afghanistan, sont perçus comme gravement corrompus,selon le rapport annuel de l’organisation non gouvernementale Transparency International (TI) présenté mardi à Berlin.
Dans son Index 2010 de la perception de la corruption, l’ONG lance également une mise en garde aux gouvernements, estimant que la corruption pèse sur leurs efforts pour renflouer les marchés financiers, et lutter contre le réchauffement planétaire ou contre la pauvreté.
Sur les 178 pays étudiés par l’ONG, dont le siège est à Berlin, près des trois quarts affichent un indice de perception de corruption inférieur à la moyenne. TI affirme par ailleurs que sur les 36 pays industrialisés ayant signé la convention anticorruption de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui interdit notamment le versement de pots-de-vin à des fonctionnaires étrangers, une vingtaine d’entre eux montrent “peu ou pas” d’empressement à faire respecter la législation.
“Ces résultats montrent que des efforts bien plus importants sont requis pour renforcer la bonne gouvernance dans le monde”, a expliqué la présidente de TI, Huguette Labelle, dans un communiqué. “Accepter que la corruption perdure est inacceptable; trop de personnes pauvres et vulnérables dans le monde continuent à souffrir de ces conséquences. Nous avons besoin de voir une mise en oeuvre plus importante des règles et lois existantes”, a-t-elle ajouté.
La responsable de TI pour l’Allemagne, Edda Müller, a estimé lors d’une conférence de presse que la situation internationale était “très inquiétante”. Elle a également souligné la nécessité pour la communauté internationale de mettre en place des structures gouvernementales crédibles dans des pays où l’Etat a failli. “Ceci est au moins aussi important que la mise à disposition de milliards en aide au développement”, a-t-elle ajouté.
CLASSEMENT MONDIAL
1. Danemark 9,3
=1. Nouvelle-Zélande 9,3
=1. Singapour 9,3
4. Finlande 9,2
=4. Suède 9,2
6. Canada 8,9
7. Pays-Bas 8,8
8. Australie 8,7
=8. Suisse 8,7
10. Norvège 8,6
11. Islande 8,5
=11. Luxembourg 8,5 13. Hong Kong 8,4
14. Irlande 8,0
15. Allemagne 7,9
=15. Autriche 7,9
20. Royaume-Uni 7,6
22. Belgique 7,1
=22 Etats-Unis 7,1
25. France 6,8
164. République démocratique du Congo 2,0
=164. Guinée Conakry 2,0
=164. Kirghizstan 2,0
=164. Venezuela 2,0 168. Angola 1,9
=168. Guinée équatoriale 1,9
170. Burundi 1,8
171. Tchad 1,7
172. Ouzbékistan 1,6
=172. Soudan 1,6
=172. Turkménistan 1,6
175. Irak 1,5
176. Afghanistan 1,4
=176. Birmanie 1,4
178. Somalie 1,1
SOURCE : AFP

 

 
Repost 0
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 20:20

 

 FROM-28.09.2010-0785--2-CHEIKFITANEWS.JPG

mardi 26 octobre 2010 en soirée, le Théâtre ORCAN de Kinshasa a ouvert sa saison théâtrale 2010-2011 au salon Congo du Grand Hôtel de Kinshasa par une représentation dans le cadre du forum d’ investisseurs organisé par Spintelligent.

Au programme : démonstration de percussion et danses congolaises traditionnelles ainsi que la présentation d’un extrait du ballet Mutambu.

La percussion était assurée par Chris Elonga, Blaid et Fataki. Dans le jeu chorégraphique il y avait  d’une part les hommes conduits par Robert Kiamvu et Ndombe Opetum dit « acoustique » et d’autre part chez les dames, Noëlla Bibi et Babel Panda ainsi que la jeune Josiane issue de l’école des ancêtres du Théâtre Orcan.

Le  spectacle du Théâtre ORCAN s’est donné sur une scène ouverte, avec le public de toute part, près deux cents personnes. Ce qui a créé une ambiance originale, le public ayant l’impression de participer aussi au spectacle, vu la proximité des artistes.

Après le Grand Hôtel Kinshasa, le Théâtre Orcan s’est produit le mer­credi 27 octobre 2010 en fin de matinée devant 150 personnes, au Centre Culturel du Home Assanef Kinshasa /Lingwala. C’était  dans le cadre du 1er  festival congolais des jeunes et étudiants organisé en marge de la partici­pation de la République Démocratique du Congo (RDC) au 17ème Festival Mondial des Jeunes et Etudiants à Preto­ria en Afrique du Sud, festival prévu en décembre de cette année (52010 South Africa 17th   World Festival of Youth and Students)

Ce festival de Kinshasa est dirigé par Mr Nkayilu Salomon Yannick, Directeur Exécutif et Coordinateur des activités de la Caravane d’Animation Culturelle pour le Développe­ment Durable, « CARAC ».

Le Théâtre Orcan place sa saison 2010-2011 sous l’hommage de sa directrice artistique et metteur en scène Jeanine Kalumba Yeba disparue le 20 septembre dernier.

Et pour cette saison, le Théâtre Orcan jouit du partenariat de la Fondation Telema. Ainsi, le secrétariat de cette fondation a habillé le spectacle de ballet MUTAMBU en finançant l’acquisition de nouveaux costumes et accessoires traditionnels de scènes.

 

contact : ocm11111@gmail.com  Tél : 00 243 89 89 86 099 - 00 32 495 33 65 19

Correspondance : Franck KITENGE , manager du groupe

Kinshasa le 27 octobre 2010

FROM-28.09.2010-0787-CHEIKFITANEWS.JPG

 FROM-28.09.2010-0784CHEIKFITANEWS.JPGFROM-28.09.2010-0794-CHEIKFITANEWS-copie-1.JPG

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 07:55

 

 CHEIKFITANEWS-DSCF1348---Copie.JPG

NPM: de gauche à droite; Lambert Okundji,Jackson Bofunga,Daniel Mayele, Antoine Tshitungu, Guy-Patrice Lumumba, Jean-Jacques Beyne, Jean napoléon François Bondekwe. PHOTO CHEIKFITANEWS

 

Guy Patrice Lumumba fils cadet de Patrice Emery Lumumba, tout Premier Ministre du Congo et Jackson Bofunga, directeur politique du MNC/Lumumba se sont rencontrés le lundi 25 octobre 2010 à Bruxelles. Ils ont répondu aux questions d’Antoine Tshitungu, écrivain congolais.

Au menu : une plainte en cours à Bruxelles à propos de l’assassinat de Lumumba, les élections de 2010 en RD Congo.

Si lors du procès, il y aura bien dans le prétoire la famille Lumumba, il est préférable que celle-ci soit soutenue par tous les lumumbistes à travers le monde, par le plus grand nombre possible de congolais. Individus, associations, partis politiques. Comment ? En signant la pétition qui est en ligne à ce propos ou en version papier téléchargé. : Le MNC/Lumumba en premier, devra donc mobiliser tous ses militants au pays pour cela.

2011 est une année électorale en RD Congo. C’est un rendez-vous important  pour notre pays. Si, cinquante ans après l’indépendance, notre pays patauge toujours dans la misère avec en prime une gouvernance à vue, c’est dû au fait que nous collectionnons les rendez-vous manqués. Par manipulations extérieures, naïveté, impréparations, stratégies politiques insuffisantes ou sous-information de la population.

Janvier 2011 marque les cinquante ans de l’assassinat de Lumumba. Le moment n’est-il pas venu de nous inspirer du Combat de Lumumba pour un Congo uni ?

Lien du site de la pétition : http://www.cvjr-lumumba.be/

Vous pouvez :

-         Signer en ligne

-         Télécharger le formulaire, le remplir avec d’autres, et le renvoyer au collectif

Sinon, contacter le collectif.

 

Plus de détails dans l’entretien vidéo.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 26 octobre 2010

 P1014094-CHEIKFITANEWS.JPG

 

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 21:45

CHEIKFITANEWS-DSCF1353.JPG

Ce lundi 25 octobre 2010, la famille d’Armand Tungulu a été informée que les médias congolais ont diffusé les images d’une jeune fille de 18 ans se réclamant être la fille de feu Armand Tungulu.

Madame Mbidi, au nom de la famille d’Armand, a appelé devant nous la maman d’Armand Tungulu  à Kinshasa.

Et voici la réponse donnée :

« Nayebi mwana wana te » … « Bana ya Armand baza na poto. »

« Je ne connais pas cette fille-là. »… «  Les enfants d’Armand sont en Europe. »

Cupidité ?

Manipulation ?

Fuite en avant ?

Mise en scène macabre ?

Ci-dessous les vidéos de cette communication.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 25 octobre 2010  

 

 DSCF1294---Copie-CHEIKFITANEWS.JPG

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

ANNONCES...MESSAGES

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens