Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=-J5ObUKrHmw

 

 

 

 

 

http://www.cheikfitanews.net/2017/03/elections-au-rassemblement-temoignage-de-celui-qui-a-pilote-le-processus.html

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=0quPBiMbkpo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=b82o4074eXI&t=72s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=sSkgK9Ux0LA&t=424s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SoYmgRJwLic

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=V6v6vSD8K8Q&t=9s

Vidéo du slogan-phare des congolais

pour fin mandat de J. Kabila

kabila oyebela

réserve photos du site

Suivez  attentivement cette Vidéo.

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 07:37

 CHEIKFITANEWS-P1015126.JPG

CHEIKFITANEWS-P1015135.JPG

 

Samedi 16 avril 2011 à l’hôtel Husa-Président de Bruxelles, le parti congolais « Engagement pour la Citoyenneté et le Développement », ECIDé en sigle a installé ses coordinations extérieures : Benelux, Royaume-Uni et France.

Après l’installation de ces comités, a suivi une conférence-débat : Pourquoi le choix d’Etienne Tshisekedi, par la DTP, Dynamique Tshisekedi Président.

Ci-dessous, un reportage de notre confrère Ali Kalonga.

 

Un luxueux hôtel bruxellois, à un jet de pierre de la gare du Nord, a constitué le cadre d’une conférence débat organisée samedi 16 avril  par un parti d’opposition, Engagement pour la citoyenneté et le développement (Ecidé), sous le thème : « Dynamique Tshisekedi Président (DTP), pourquoi le choix de Tshisekedi ? »  C’est aussi l’occasion de l’installation officielle des coordinations de l’Ecidé en Europe, singulièrement celles de Benelux, de la France et de Grande Bretagne. Plusieurs personnes ont répondu à cette invitation. Pour les organisateurs, la situation chaotique de la RDC a nécessité l’émergence d’un leadership incarné par Etienne Tshisekedi qui conduira le changement. Sous la modération de l’abbé Faustin Kwakwa, le panel des conférenciers est composé des cadres de l’Ecidé, le député Martin Fayulu, président, le Dr Tharcisse Loseke et Serge Welo, secrétaires nationaux ainsi que d’Auguste Mampuya, président du Rassemblement des démocrates pour la rupture et le renouveau (Rader). C’est à 14h28 que le premier orateur, Guyjou Soku, coordonnateur de l’Ecidé/Benelux, a situé l’événement axé sur le rayonnement de son parti « avec notre volonté et nos moyens de bord ». Le modérateur a précisé que l’Ecidé a choisi la voie des urnes pour la conquête du pouvoir et l’exclusion de toute autre démarche y compris celle des armes. Le deuxième intervenant Serge Welo, secrétaire national aux relations publiques, a planché sur l’avènement d’un leadership pour la « résurrection du Congo ». Il a émis une charge sévère contre Joseph Kabila et son gouvernement, accusés d’un manque de vision géopolitique et d’une absence de gouvernance. « La restauration d’un Etat de droit est un impératif, avec une armée républicaine capable de répondre aux enjeux géostratégiques », a-t-il martelé. Il a lancé un appel pressant au peuple congolais pour qu’il redevienne « patron et gardien de sa souveraineté ». Il a qualifié « d’élections de libération » les futurs scrutins en RDC. C’est alors qu’il a conclu au soutien d’Etienne Tshisekedi pour concrétiser tout cet ensemble de postulats. Dr Tharcisse Loseke, secrétaire national aux relations extérieures, a pour sa part concentré son adresse sur « l’homme » moteur de tout changement. Il a dénoncé l’existence d’un gouvernement parallèle qui régente tout au Congo. Paraphrasant Barack Obama, le neurologue a dit qu’ « il est temps que ce type de gouvernement disparaisse ». Pour lui, le choix de Tskisekedi à la présidence repose sur la popularité de ce dernier car « Tshisekedi est inoxydable ». Et d’ajouter : « seul Tshisekedi peut battre Kabila dans un scrutin transparent ». Loseke a terminé son adresse par une série d’interrogations qui animeront le débat : « faut-il une candidature unique de l’opposition ? Etienne Tshisekedi va-t-il gagner par quel moyen ? Faut-il aller aux élections avec Joseph Kabila ? Comment aller aux élections dans un contexte de fraude programmé ? Dans quelle condition peut-on déclencher l’article 64 de la Constitution ? » Le président Martin Fayulu a parlé de la vision de son parti qui veut « bâtir un Congo prospère ». Il a fait l’amer constat que malgré ses richesses minières qualifiées de scandale géologique et son sol fertile, la RDC est l’un des pays les plus pauvres en raison de l’accaparement des ressources naturelles par des kleptocrates les plus habiles. Avant le débat, est venu le tour du président de Rader pour témoigner du parcours pour constituer la plateforme de « Dynamique Tshisekedi Président ». Six partis pionniers au départ, aujourd’hui quatorze, avec une sortie en fanfare. Il a prôné la rupture du système actuel. Il s’est focalisé sur le programme du futur gouvernement Tshisekedi basé sur le changement avec deux axes : l’existence d’un Etat de droit et le progrès social. Un riche débat a suivi les interventions. Il s’est agi de la vigilance dans la confection de la loi électorale, du plan B pour barrer la route à un éventuel hold-up électoral. Il a été recommandé à l’opposition de monopoliser le ministère de la parole quoique les médias publics leur soient interdits. Certains intervenants dont Samson Cibayi Mukuta de « Bana Congo » ont plaidé pour une révolution comme en Tunisie et en Egypte pour que « Joseph Kabila dégage ». Ils l’ont qualifié de sujet Rwandais répondant au nom de Hyppolite Kanambe. Ils ont asséné des propos d’une rare violence pour stigmatiser le chaos congolais. Un autre intervenant Felix Tshisekedi, secrétaire national de l’UDPS chargé des relations extérieures, s’est insurgé contre la mission du pasteur Ngoy Mulunda à Lomé pour le compte du président sortant Kabila. Pour l’intervenant, il faut user de tous les moyens de droit pour contraindre Mulunda à la démission pour avoir violé le principe sacré de neutralité lié à sa fonction de président de la Ceni. Martin Fayulu a abondé dans le même sens et a réclamé « hic et nunc » la démission du pasteur. Enfin, Me Nicolas Kanyonga, membre de l’asbl « Tshisekedi for president » a tracé brièvement la préoccupation de son association qui consiste à récolter des fonds pour permettre au candidat Tshisekedi de battre campagne. Et joignant la parole au geste, des bulletins de versement ont été distribués aux participants. C’est à 17h40 que la manifestation s’est clôturée.

Ali Kalonga

 

 

LISTE DES MEMBRES: 

ECiDé  BENELUX :

-SOKU guyjou : coordonnateur

-KABENGELE Alain : coordonnateur-adjoint

-YOTO papy : Secrétaire

-MUPOMPA Aimé-Richard : Chargé de la communication et porte parole

-Madame TSHIKA Esther : Trésorière

-MANDELA Nelson : Chargé de la mobilisation

-TSHIMBALANGA Jean- Paul : Chargé de la logistique et événement

-KUDIMBANA Simon Blaise : Chargé des questions politiques et stratégiques

 

L’ECiDé U.K  était conduit par :

        - Mr Gilbert Misambo (Chargé de Mobilisation et Chef de

         Délégation)

L'ECiDé france éait conduit par 

-Monsieur Gérard Nyemba  (Coordonnateur)

 

 

 

 

 

 

 

 

CHEIKFITANEWS-P1015128.JPG

CHEIKFITANEWS-P1015174.JPG

CHEIKFITANEWS-P1015137.JPG

 

Repost 0
Published by ALI KALONGA &Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 18:57

 APRODEC asbl

Association pour la promotion de la démocratie et du développement de la République démocratique du Congo

 

SOURCE PHOTO: LA REFERENCE PLUS

Communiqué de presse n°0145/Aprodec/04/2011

Demande de démission du Président de la Commission nationale électorale indépendante

 

 

 

C’est avec consternation et profonde indignation que l’APRODEC asbl a appris qu’en date du 14 avril 2011 Monsieur Daniel NGOY MULUNDA, le président de la Commission électorale nationale indépendante de la République Démocratique du Congo ( la CENI), a rencontré - au palais de la présidence de la République du Togo - le Président Faure GNASSINGBE et qu’à cette occasion il a remis à ce dernier un message personnel de son homologue le Président Joseph KABILA de la République Démocratique du Congo et ce, malgré que la République Démocratique du Congo dispose d’une Représentation diplomatique dans ce pays.  Par ailleurs, l’APRODEC asbl s’interroge sur l’opportunité de ce déplacement et sur sa pertinence par rapport au déroulement du processus électoral en République Démocratique du Congo. (cf. l’article de la presse présidentielle du Togo : http://www.presidencetogo.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1716&Itemid=35 .)

 

 

L’APRODEC asbl rappelle que Monsieur Daniel NGOY MULUNDA, le président de la Commission électorale nationale indépendante de la République Démocratique du Congo (CENI) est un membre fondateur du Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Développement (PPRD) la formation politique du Président Joseph KABILA (cf. les articles de presse :  http://www.lesoftonline.net/pages/phil.php?id=688 ; http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2620p030-031.xml0/  .)

 

Considérant que la loi organique n° 10/013 du 28 juillet 2010 portant organisation et fonctionnement de la Commission électorale nationale indépendante dispose :

 

  • que la Commission électorale nationale indépendante est un organisme de droit public neutre ;

  • qu’elle jouit de l’indépendance d’action par rapport aux autres institutions ;

  • que la qualité de membre de la Commission électorale nationale indépendante est incompatible avec la qualité de membre du cabinet du Président de la République ;

  • que la qualité de membre de la Commission électorale nationale indépendante est incompatible avec l’exercice de toute responsabilité au sein d’un parti ou d’un regroupement politique ;

  • que les membres de la Commission électorale nationale indépendante ne peuvent exprimer publiquement leur préférence sur un candidat.

 

Considérant qu’en prêtant serment le 26 février 2011 Monsieur Daniel NGOY MULUNDA, le président de la Commission électorale nationale indépendante de la République Démocratique du Congo (CENI), avait pris l’engagement solennel de n’exercer aucune activité susceptible de nuire à l’indépendance, à la neutralité, à la transparence et à l’impartialité de la Commission électorale nationale indépendante.

 

Considérant qu’en jouant officiellement le rôle d’émissaire personnel du Président Joseph KABILA auprès du Président de la République du Togo Monsieur Daniel NGOY MULUNDA, le président de la Commission électorale nationale indépendante de la République Démocratique du Congo (CENI), a délibérément violé le serment qu’il a prêté le 26 février 2011 devant la Cour suprême de justice de la République du Congo.

 

 

« Nous sommes venus remettre un message personnel du Président de la République Démocratique du Congo, Son Excellence Joseph Kabila, à son homologue et frère togolais. Vous savez que nous sommes en train de préparer les élections pour cette année et nous avons jugé qu'il était important en tant que Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, de parler au Chef de l'État togolais de comment se passent les choses. J'ai parlé avec lui du plan d’organisation de ces élections dans le délai constitutionnel ». Extrait de la déclaration faite à la presse par Monsieur Daniel NGOY MULUNDA le 14.04.2011 après sa rencontre avec F. GNASSINGBE

 

  

A ces causes,

 

l’APRODEC asbl exige que conformément à l’article 14 de la de la loi organique n° 10/013 du 28 juillet 2010 portant organisation et fonctionnement de la Commission électorale nationale indépendante que Monsieur Daniel NGOY MULUNDA mette fin à son mandat en présentant immédiatement sa démission devant l’Assemblée nationale ; et qu’à défaut, l’Assemblée nationale devrait initier une procédure de récusation à en son encontre conformément à la loi et partant, garantir l’indépendance, à la neutralité, à la transparence et à l’impartialité de la Commission électorale nationale indépendante ainsi que la crédibilité de l’ensemble du processus électoral et ce, à quelques mois de l’organisation de l’élection Présidentielle. (cf. http://aprodec.blog4ever.com/blog/lire-article-467504-2247723-documents_video_relatifs_a_la_premiere_conference_.html .)

 

 

 

 

Fait à Bruxelles, le 16 avril 2011.

 

 Pour l’APRODEC asbl,

 
        [Signature]
_________________________
M. Benjamin Stanis KALOMBO
Président
 
        [Signature]
_________________________

M. Didier NKINGU
Administrateur chargé des questions juridiques a.i

 

____________________________________________________________________________________________________

L’Aprodec asbl : N° d’entreprise (Moniteur Belge) : 891.074.266 ; Siège social : Rue des Vétérinaires, 89 Boîte 3-1070 Anderlecht (Belgique) ; Tél/Fax : 0032.484.925.836 E-mail : aprodecasbl@gmail.com ; http://aprodec.blog4ever.com ; Voir les Statuts de l’Aprodec asbl: http://www.ejustice.just.fgov.be/tsv_pdf/2007/08/03/07116757.pdf 

Delta Lloyd Bank: 132-5334362-82 IBAN: BE25132533436282 BIC: BNAGBEBB

Repost 0
Published by APRODEC ASBL - dans cheikfitanews
commenter cet article
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 06:57

 

CHEIKFITANEWS-S1650003.JPG 

Le 11 avril 2011, des citoyens belges d’origine subsaharienne ont adressé une lettre ouverte à madame Joëlle Milquet Présidente du CDH concernant, nous citons « des prises de positions choquantes du Sénateur cdH Francis Delpérée à propos de questions de mémoire touchant la composante africaine subsaharienne de notre pays »

Ce mécontentement a comme origine une  conférence-débat sur le rapport des Assises de l'interculturalité tenue le 25 mars dernier.

Durant cette conférence, le sénateur belge Francis Delperée a tenu des propos qui ont irrité l’assemblée. Sa lecture des réalités du Congo ancienne colonie belge semble pour le moins anachronique selon les termes des signataires de la lettre ouverte.

Nous avons recueilli le témoignage d’un des signataires : Mr Soiresse Njall Kalvin.

Dans l’interview qu’il nous a accordée, il a confirmé les contenus de la lettre ouverte dont voici un extrait :

« … Le vendredi 25 mars 2011, vous étiez invitée, comme d’autres politiques de divers partis dont le Sénateur Francis DELPEREE, à vous prononcer sur ce rapport durant une conférence-débat organisée par différents acteurs, dans le cadre de la Semaine d’Actions Contre le Racisme organisée par le MRAX. A la tribune de cette conférence-débat, le Sénateur Delpérée prononça avant votre arrivée des paroles qui nous étonnèrent, nous choquèrent et nous glacèrent le sang. En effet, accusant ledit rapport d’opérer une « mémoire sélective » en ce qui concerne la dénomination des lieux et des espaces publics, il affirma ceci in extenso : « il ne faut pas être plus Congolais que les Congolais. Ils veulent remettre sur pied les statues des pionniers de la colonisation et celle du Roi Léopold II. Si on veut débaptiser les rues, on peut remonter alors très loin, à Vercingétorix, ou déboulonner la statue de Godefroid de Bouillon qui ont été de vrais bouchers. » Allant plus loin dans son ironie méprisante, le Sénateur affirma avec un ton paternaliste: « lors de son dernier voyage, le Roi a été accueilli par les Congolais comme un bon papa ! »

 Nous sommes étonnés que ce soit un éminent élu d’un parti comme le cdH - un parti qui se déclare ouvertement progressiste, humaniste et voulant une société ouverte - qui tienne des propos aussi paternalistes avec une attitude qui l’est tout autant. Nous pensons que dans une société interculturelle, tous les individus quelle que soit leur origine, sont égaux en dignité et en droit. L’apologie de l’idéologie et l’oppression coloniales, qui affirme la supériorité d’une civilisation sur une autre, doit y être bannie et reléguée au passé. Par conséquent, nous ne pouvons pas nous taire face à cette démarche que nous méprisons et combattons.

Ce faisant, nous vous interpellons personnellement afin que vous puissiez réagir, et nous rassurer sur la détermination de votre parti à œuvrer contre le paternalisme issu de la colonisation, mais aussi contre l’apologie de l’idéologie coloniale qui renforce les préjugés, source de discriminations vis-à-vis des personnes issues de la composante africaine de Belgique. Nous espérons vous voir vous démarquer de ces propos, et réaffirmer votre attachement à la mise en œuvre de ces recommandations du rapport qui accordent du respect à la dignité des personnes issues de la composante subsaharienne de notre pays.

Cette lettre ouverte est initiée par des citoyens - d’origine africaine ou non - favorables à une société réellement interculturelle. Nous resterons mobilisés et déterminés en ce qui concerne cette question… » 

Les signataires : KOITA Mariame, NEDERLANTS Gemma, LODONOU K. Yves et OKEKE NDJADI Vincent, KASSEM OUALI Zakaria, SOIRESSE Kalvin.

Nous ne manquerons pas de tendre le micro au sénateur Francis Delperée en cas de nécessité, pour une mise au point ou tout autre complément d’information.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 15 avril 2011

 

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 19:02

CHEIKFITANEWS-DSCF3014.JPG

Près d’une centaine d’ivoiriens et d’autres africains ont fait un sit-in devant l’Union Européenne à Bruxelles, le mercredi 13 avril 2011 de 14h00 à 16h00 pour dénoncer l’arrestation du Président Laurent Gbagbo.

Accusé principal : Monsieur Nicolas Sarkozy traité de tous les noms et considéré comme la main qui a tiré les ficelles dans l’ombre, de grosses ficelles.

Un certain nombre de ceux qui étaient là, ont déclaré être là pour protester contre le lynchage médiatique via médias français, de Laurent Gbagbo et son épouse Simone, avec des images dégradantes de leur arrestation. Images qui ont créé un choc et une révolte dans l’esprit de ces africains. Au-delà de tout ce dont on peut accuser le Président ivoirien déchu, à tort ou à raison, des clichés Européens-africains du passé sont remontés à leur esprit : les différentes servitudes subies par l’Afrique depuis quelques siècles : esclavage, traite négrière, fouets, sévices corporels, mutilations, colonisation…

Des nègres s’entredéchirant sous le regard du « Mundele » …

Un chef nègre déboulonné par la volonté d’un chef blanc, un autre chef nègre placé sur l’échiquier… Pratiquement tenu en laisse !

Et une banderole a résumé cela : l’Afrique humiliée !

A l’issue de la manifestation, les organisateurs ont annoncé une autre action : le samedi 17 avril 2011 à 14h00 à la place de la Bourse.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 13 avril 2011

 

 

CHEIKFITANEWS-DSCF3013.JPG

 

 CHEIKFITANEWS-DSCF3012.JPG

 

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 21:28

CHEIKFITANEWS-20110412_172855-2-.jpg

CHEIKFITANEWS-S1630001.JPG

Vendredi 15 avril 2011 à partir de 20h00 aura lieu à Bruxelles, une soirée culturelle inédite : Mashini Chris, étudiant finaliste à l’ULB, Université Libre de Bruxelles organise une soirée culturelle dénommée : DIASPORAMA.

A l’affiche : un spectacle de musique, un défilé de mode et un buffet de cuisine congolaise.

L’originalité de cette soirée réside dans le fait que la manifestation est le travail de fin d’études de Mashini pour l'obtention du diplôme de master en gestion culturelle.

De la réussite de celle-ci dépendra l’obtention de ce diplôme.

Nous avons interviewé le concerné dans le quartier Matonge de Bruxelles, et  il nous a avoué que sur terrain, le travail  d’organisation d’un événement culturel est très édifiant et instructif.

Le droit d’entrée à la manifestation est de 10 €, buffet compris. Mieux, l’achat d’un ticket d’entrée, donne droit à un autre ticket, gratuit celui-là.

 

Programme : VENDREDI 15 AVRIL 2011 A 20H00

 Salle Lumen :

Chaussé de Boendael n°32, 1050 Ixelles

(À 2 min de la place Flagey)

Contact : Mashini Chris  : 00 32 498/ 47 33 19

Info : diasporama@hotmail.com

Site : http://www.diasporama.be/

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 12 avril 2011

 

 

 

zico carre trita aziz Oedem

 

 

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 08:17

CHEIKFITANEWS-DSCF0093.JPG

CHEIKFITANEWS-P1015087.JPG 

 

 

Pour tout observateur avisé de la politique congolaise, il est loisible de se rendre compte que cette année 2011 est marquée par un regain extraordinaire de patriotisme des Congolais vivant à l’étranger.

 

Samedi 9 avril 2011 à Cologne en fin de journée, s’est tenue la deuxième réunion du mouvement des compatriotes congolais pour le changement. Près d’une centaine de Congolais venant de plusieurs villes d’Allemagne ont répondu à l’invitation. Une petite délégation venue de Belgique était là, amenée par Dieudonné Wabi de la mouvance du sénateur Jean-Pierre Bemba.

 

Dirigée par Jules Makofo entouré des membres du comité provisoire du mouvement, la réunion a tourné essentiellement autour de la nécessité de mettre en place une structure des Congolais d’Allemagne capable de canaliser la grande poussée de patriotisme avec en point de mire un changement politique au Congo : le départ de monsieur Joseph Kabila : par les urnes ou par le phénomène tunisien : « DEGAGE ! »

 

L’élément déclencheur de cette mobilisation est la victoire sur le « kabilisme » avec la série de concerts annulés en Europe, concerts des artistes musiciens congolais ayant soutenu la campagne électorale de monsieur Joseph Kabila en 2006.

 

Pour rappel, « l’élection » de Joseph Kabila en 2006 était restée comme une épine en travers de la gorge des congolais vivant à l’étranger.

 

C’est ainsi que d’entrée de jeu, il y a eu un long échange entre les participants à propos du dernier concert de l‘artiste musicien congolais Werrason programmé à Mönchengladbach, en Allemagne, dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 février 2011, concert qui sera annulé suite à une forte pression des patriotes congolais d’Allemagne, à l’instar de la pression des Congolais de Belgique, de Grande-Bretagne, de France.

 

Conscients désormais du pouvoir que représente la diaspora, les participants ont avancé des propositions plus pointues pour influer sur la marche politique du pays :

 

-         Capitaliser  le pouvoir économique de la diaspora : de loin supérieur à celui de chacune des coopérations bilatérales.

 

-         Mieux se structurer et établir une synergie entre les différentes communautés congolaises de différentes villes et pays du monde.

 

-         S’attaquer à la duplicité de la plupart des pasteurs congolais : une véritable prise en otage du peuple sous couvert ou sous prétexte de la parole divine.

 

-         Donner un mot d’ordre pour les prochaines élections en faveur du candidat du peuple et du changement, contre Joseph Kabila.

 

-         En cas de manigances lors des élections ou en cas de non respect du délai constitutionnel, mettre en marche une dynamique « Kabila dégage » à l’instar des tunisiens et des égyptiens.

 

Pour renforcer l’unité et la cohésion des patriotes, une délégation de Congolais d’’Allemagne se rendra à Bruxelles le 23 avril 2011, à la marche en soutien à l’anniversaire du 24 avril, journée de la victoire de la démocratie au Congo sur la dictature et la pensée unique.

 

Le 24, monsieur Étienne Tshisekedi, candidat à la présidence,  tiendra ce jour-là un grand meeting au stade Tata Raphaël de Kinshasa.

 

A l’issue de la réunion, les participants se sont rendus à café dénommé « cinq chantiers » afin de partager un verre.

 

 Cheik FITA

 

Cologne, le 9 avril 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 CHEIKFITANEWS-P1015088.JPG

CHEIKFITANEWS-P1015078.JPG

CHEIKFITANEWS-DSCF0097.JPG

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 10:11

Saidi Wa Mbaka Nsikulu

 

2011, la RD Congo s’achemine progressivement vers les élections. Le 6 décembre de cette année, le nouveau président élu doit prêter serment.

Si le président sortant compte rempiler, il devra

1.     Rendre compte de sa gestion au regard des promesses faites aux congolais pour une meilleure vie, c’était en 2006 !

2.     Faire face à l’opposition. Différents partis se mettent progressivement en ordre de bataille.

Le CMP, Congo Moderne pour la paix que dirige Mr Saïdi  Wa Mbaka est  de ceux-là.

Qui est Saïdi Wa Mbaka ?

Marié et père d’une famille nombreuse, Saïdi Wa Mbaka est né à Kasongo au Maniema.

La force d’une Nation, ce ne sont pas seulement les richesses naturelles, mais c’est aussi la valeur ajoutée qu’est le capital humain. Et en démocratie, c’est la diversité d’approches.

Durant la campagne électorale qui commence bientôt, Mr. Saïdi et son parti le CMP comptent élever le débat et  permettre ainsi à l‘électeur de se choisir librement ses dirigeants.

Nous avons rencontré Mr Saïdi à Bruxelles, et il  a répondu à quelques-unes de nos préoccupations.

1.     En Europe, tout semble organisé, pourquoi pas chez nous ?

C’est un problème de leadership à la tête du pays 

2.     Quel est le bilan de Joseph Kabila de 2006 à 2011 ?

Négatif. Un véritable gâchis. 

3.     A-t-il des moyens pour battre campagne ?

Oui, il pourra mobiliser.

4.     Quelles sont ses stratégies, son plan d’action ?

Il en a. Mais mettre cela ainsi sur la place publique permettrait aux gens au pouvoir de s’en approprier sans gêne.

5.     S’il était élu, quelle serait sa première tâche ?

La femme et l’enfant. 

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 7 avril 2011

 

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 19:40

 

CHEIKFITANEWS-P1015065.JPG 

Coup d’éclat au tribunal de Bruxelles  dans l’affaire qui oppose le CRAN Conseil représentatif des Associations Noires),  ainsi que notre compatriote  Bienvenu Mondondo à Casterman et Moulinsart :

Lundi 4 avril 2011, le tribunal s’est déclaré compétent pour juger du fond de l’affaire à savoir : Tintin au Congo contient des propos racistes et il importe d’insérer un avertissement pour les jeunes lecteurs. Cela est déjà en cours en Grande Bretagne.

C’est ce qui ressort d’une conférence de presse tenue le mardi 5 avril 2011 à 12h30  au palais de Justice de Bruxelles, par les avocats de monsieur Bienvenu Mondondo : Me Alain H. Amici et Me A. L’Hedim.

Plus, le tribunal s’est également aligné derrière les avocats de Bienvenu Mondondo quant à la demande faite à Casterman et Moulinsart de fournir des documents les liant afin de savoir qui des deux devrait insérer un avertissement sur la bande dessinée.

Cette affaire est comparable à David et Goliath : un citoyen se considérant lésé porte plainte contre une grosse maison et parvient à avoir gain de cause !

Prochain rendez-vous : 18 avril 2011 devant le tribunal de 1ère instance afin d’établir le calendrier des débats.

 

Cheik FITA

Bruxelles, 2011

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 15:31

CHEIKFITANEWS-P1015068.JPG

Une cinquantaine d’Ivoiriens ont organisé mardi 5 avril 2011 entre 12h et 14h, une manifestation spontanée devant l’ambassade de France à Bruxelles aux cris de « Sarkozy assassin ».

C’était en réaction :

-         Aux différents assassinats jalonnant la marche des militaires pro-

Ouattara vers Abidjan, marche soutenue par la France,

-         A  l’implication militaire française avec le contrôle de l’aéroport

d’Abidjan ainsi que le pilonnage du palais présidentiel ivoiriens.

Ayant été colonisés par la France, les ivoiriens n’ont pas digéré les images diffusées par différentes chaînes de télévision de l'action militaire de la France sur leur sol.

Et d’autres africains dont des congolais qui étaient là, considèrent l’initiative militaire du Président Sarkozy comme étant quelque peu méprisante pour les négro-africains.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 5 avril 2011

 

 

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 20:44

 

20110403_183841-copie-1.jpg

 

Que se passe-t-il en Côte d’Ivoire ? Vers quel dénouement se dirige-t-on ? Comment expliquer l’avancée rapide des militaires de Mr Ouattara puis leur soudain échec dans Abidjan ? Y a-t-il un coup fourré dans l’air ?

Selon Me Seri Simplice Zokou, un ivoirien soutenant le gouvernement et revenu de Côte d'Ivoire il y a quelques jours, l'armée française se préparerait à prendre d'assaut le Palais présidentiel ivoirien où se trouve Mr Laurent Gbagbo, peut-être dans la nuit du 3 au 4 avril déjà !

Lors d'un entretien qu'il nous a accordé ce dimanche 3 avril 2011 en soirée à Bruxelles, l’avocat ivoirien nous a affirmé que la France a débarqué des centaines de chars et près de deux mille hommes à l’aéroport d’Abidjan. L’objectif de l’ancienne puissance coloniale serait de marcher sur le palais présidentiel et neutraliser le Président Gbagbo.

Les militaires de Mr Ouattara ayant été défaits dans Abidjan, malgré l’appui matériel et humain reçu de certains pays.

Pour Me Zokou, les informations qui nous parviennent via des médias français sont loin de la vérité.

S'agissant des morts des Douékwé, Me Zokou confirme que des centaines de personnes ont été exterminées par les forces de Mr. Ouattara.

La région étant à 99% Pro-Gbagbo, prétendre qu'il y a eu des massacres avant l'arrivée de la soldatesque de Mr Ouattara est un mensonge.

Enfin, l'avocat ivoirien lance un appel aux panafricanistes pour dénoncer cette occupation française qui ne dit pas son nom.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 3 avril 2011

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

ANNONCES...MESSAGES

 

Lu pour vous, A propos de la surfacturation du passeport congolais, cri d'une victime de l'arnaque: 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens