Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=-J5ObUKrHmw

 

 

 

 

 

http://www.cheikfitanews.net/2017/03/elections-au-rassemblement-temoignage-de-celui-qui-a-pilote-le-processus.html

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=0quPBiMbkpo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=b82o4074eXI&t=72s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=sSkgK9Ux0LA&t=424s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SoYmgRJwLic

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=V6v6vSD8K8Q&t=9s

Vidéo du slogan-phare des congolais

pour fin mandat de J. Kabila

kabila oyebela

réserve photos du site

Suivez  attentivement cette Vidéo.

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 08:42
KabilaKKM.jpg
photo lesoftonline

2011, y aura-t-il des élections en RD Congo ou pas ? Le Président sortant se représentera-t-il ou pas ? Notre confrère Le Softonline vient de publier une interview exclusive, du Président de la RD Congo, Monsieur Joseph Kabila, interview réalisée par son éditeur, Kin-Kiey Mulumba.

Nous avons repris pour vous les questions qui concernent directement ou indirectement les élections. Et en entrée, l’extrait ci-dessous du chapeau de l’article.

Cheik FITA

Bruxelles, le 16 mars 2010

 

Sur les élections - ou mieux - sur son éventuelle candidature à sa propre succession, sujet, Dieu seul sait, hautement délicat et qui ne saurait être abordé hors de toute impertinence mais connaît-on un vrai journaliste qui ne soit impertinent? -, Kabila ne bronche point.

 «On verra le moment venu. Se représenter? Pour quoi faire? Pour poursuivre la tâche? Oui...!» Un ange passe.

 «On verra. On évaluera ensemble dans le cadre de l’AMP le chemin parcouru et on avisera s’il faut y aller ou pas».

 

1.    Peut-on dire Excellence Monsieur le Président, qu’il s’agit d’une équipe de fin de mandat?

 
Une équipe de fin de mandat? Les élections auront lieu en 2011. On ne saurait par principe rien exclure.

 

2.    Excellence, vous dites, les élections auront lieu. À quelles dates, les voulez-vous, et avec quels moyens? À ce propos, les moyens ne font-ils pas défaut?

 
Les élections doivent avoir lieu, et elles auront lieu en 2011. La Communauté internationale s’est engagée à prendre en charge les élections locales, urbaines et municipales. Quant aux élections générales, législatives et présidentielles, notre pays les financera. Nous sommes en train de nous organiser pour cela et nous allons trouver les moyens. Si les élections n’ont pas lieu aux dates prévues, il se posera un problème de légitimité des Institutions issues des élections. Nous ne saurions nous trouver devant une telle situation.

 

3.    La demande de retrait de la MONUC à la veille des élections est perçue comme n’étant pas des plus opportunes…


Dans aucun pays au monde - et en tout cas dans aucun pays qui nous entoure, en Afrique Centrale - les forces onusiennes n’ont eu mission d’organiser les élections. Elles n’innoveront pas au Congo. L’organisation des élections relève de la souveraineté des Etats. Je me suis engagé fermement, en ce qui me concerne, à tenir des élections libres, transparentes et démocratiques. Et rien ne me fera changer d’avis. Vous pouvez me croire.

 

4.    Excellence, qu’attendez-vous de la session parlementaire de mars 2010 qui s’ouvre lundi 15 mars?

 
Qu’elle vote les lois essentielles à la fois pour faire avancer la démocratie dans le pays et pour assurer un meilleur climat des affaires. Je pense en ce qui concerne la démocratie, je m’attends au vote des lois essentielles comme celles sur la CÉNI, la Commission Nationale Électorale Indépendante (qui doit remplacer l’actuelle CÉI, Commission Électorale Indépendante). Il est prévu, dès le lendemain de l’ouverture de cette session, une réunion interinstitutionnelle.

 

5.    Si vous devriez adresser un message au peuple congolais, que lui diriez-vous à un an de la fin de la Législature?

 
C’est que le peuple congolais reste serein, qu’il reste calme. C’est le même message que j’adresse aux Parlementaires. Qu’ils soient sereins, calmes.

Propos recueillis par T. Kin-Kiey Mulumba

Pour lire l’intégralité de l’article, rendez-vous sur le site du softonline en cliquant sur le lien suivant :

.
http://www.lesoftonline.net/phil.php?id=1392

Repost 0
Published by Cheik FITA
commenter cet article
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 13:44

DSCF3348-CHEIKFITANEWS.JPG 

 

Samedi, 13 mars 2010,  à partir de 19h dans la salle ACW, sise Bondgenotenlaan 131, à Leuven,  l'association BANA Leuven a organisé une soirée de discussion autour du thème : « Opposition au Congo: Parcours, Bilan et Perspectives » avec trois orateurs :

Le premier, Jo Leuckx (Africaniste et analyste politique), s’est appesanti sur le parcours de l’opposition et son rôle durant le processus électoral passé.

Dr. Jean-Jacques Mbungani (MLC-Benelux) et Marcellin Lukusa (UREC-Benelux) ont traité de la situation récente de la politique congolaise, ainsi que le bilan et les perspectives de l’opposition, chacun sous l’optique de son parti.

Lors de l’échange avec le public, quelques préoccupations ont été  soulevées.

Faire l‘état des lieux, dénoncer toutes les insuffisances du pouvoir en place, c’est bien. N’est-il pas mieux de proposer à la population, des pistes de solutions ? Devrons-nous rester continuellement au stade des jérémiades ?

N’y a-t-il pas des actions à entreprendre pour que le changement ait lieu, lors des prochaines échéances électorales par exemple ?

L’opposition n’est-elle pas en devoir de présenter un front uni pour mettre de son côté toutes les chances de barrer la route à Mr Kabila pour un nouveau mandat ?

...Comme ce fut le cas en Ukraine où  Viktor Iouchtchenko, Président sortant n’avait recueilli que 5,51%, éloigné ainsi du deuxième tour! Pourtant, ce dernier avait été un des héros de la "révolution orange" de fin 2004. Devenu très impopulaire depuis, voici ce qui lui est arrivé aux élections : cinquième position avec seulement 5,51 % des voix.

L’opposition congolaise pourra-t-elle réussir aussi pareil exploit en 2011 ?

Ci-dessous, en vidéo les réponses de Messieurs  Mbungani et Lukusa sur l’éventualité de battre le Président sortant dès le premier tour.

 

Cheik FITA

Bruxelles le 14 mars 2010


DSCF3345-CHEIKFITANEWS.JPGDSCF3365-CHEIKFITANEWS.JPGDSCF3337-CHEIKFITANEWS.JPG
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 21:41

P2095806.JPGDSCF3323.JPG

Indépendance Cha-cha! Un feuilleton qui vient de commencer en souvenir du 30 juin 1960. Que se passsera-t-il à l'ex Léopoldville le 30 juin prochain?
Que se passera-t-il dans la communauté congolaise de Belgique le 30 juin 2010?
Le Roi Albert II lui sera dans l'ancienne colonie belge.
Télévisions, journaux, sites internet, tous les médias belges ont repris l’information du prochain voyage du Roi Albert II chez nous au Congo. 

« Les Nations n’ont que des intérêts » sous-entendu : «  Ce n’est pas pour les beaux yeux des congolais » que le gouvernement belge a décidé ce voyage.

Mais que pensent les Congolais de Belgique de ce voyage ? Ci-dessous une réflexion de Dr Mpuila, représentant en Belgique de l’UDPS.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 11 mars 2010

 

 

Une visite incompréhensible, inappropriée et inopportune
du Roi Albert II au Congo


Nous ne sommes pas surpris par la décision du Gouvernement belge de se rendre au Congo le 30 Juin 2010

Réf. : UDPS/BELUX/RBL/DE/023/11/03/2010

1. Résumé de ma pensée :

La raison principale avancée par les gouvernants belges selon laquelle le Roi Albert II ira au Congo le 30 juin 2010 puisqu’il est invité par les Autorités démocratiquement élues ne tient pas debout puisque, si Adolf Hitler, qui avait été démocratiquement élu en avril 1932 et désigné Chancelier d’Allemagne le 30 janvier 1933 avait par la suite invité le Souverain belge à se rendre en Allemagne après s’être montré l’Ennemi du Genre Humain et s’être rendu coupable des crimes contre l’humanité, le Souverain belge ou aucun autre Dirigeant du Monde libre et civilisé non allié à Hitler n’aurait répondu positivement à cette invitation.

Il est incompréhensible qu’un Chef d’Etat d’un pays démocratique, Siège des Institutions Européennes, se rende dans un pays sous tutelle, occupation, domination et exploitation étrangères et sous un régime tyrannique avéré sous prétexte d’aller célébrer la soi-disant indépendance de ce pays.

 

POUR LIRE LA SUITE, VEUILLEZ CLIQUER SUR LE LIEN SUIVANT :

http://www.udps.be/beluxx/viewtopic.php?t=1631


VISIONNEZ LA CHANSON "INDEPENDANCE CHA-CHA" DE KALLE JEEF INTERPRETEE
PAR ARTISANS DE PAIX


Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 08:39

                                                         
Il est porté à la connaissance de tous les Congolais vivant à l’étranger qu’une plate-forme dénommée : « Congolais Vivant à l’Etranger 12ème province » vient de voir le jour à Bruxelles.  

2010, année du cinquantenaire d’indépendance de la RD Congo, 2011 année des élections générales, ne peuvent laisser indifférent aucune congolaise ou aucun congolais soucieux du bienêtre de tous, et de l’image de notre pays.

Certes, les partis politiques vont concourir pour l’accès au pouvoir afin d’appliquer leurs programmes d’action. Mais la société civile, est en devoir d’être vigilante, active et prévoyante, face aux insuffisances des politiques.

Les congolais vivant à l’étranger constituent une grande portion de la population congolaise laissée au bord de la route, sans droit politique, alors que paradoxalement, c’est elle qui est le plus grand acteur social et économique du pays.

Il est donc légitime que les congolais vivant à l’étranger se prennent  en charge. Pour cela, il faut un minimum d’organisation, faire l’état des lieux de ce grand capital humain et planifier des actions.

C’est ce qui a poussé quelques organisations de la société civile congolaise de l’extérieur à mettre en place la plate-forme dénommée « CONGOLAIS VIVANT A L’ETRANGER 12ème PROVINCE ». 12ème Province parce que dans les faits, les Congolais vivant à l’étranger représentent une véritable province, à côté des onze actuelles.

Cette plate-forme est ouverte à toutes les associations et toutes les personnalités congolaises vivant à l’étranger.

Les objectifs de la plate-forme sont de :

-          Recenser tous les Congolais vivant en dehors des frontières nationales sur tous les continents

-          Créer et délivrer une carte provisoire faisant office de carte d’identité congolaise, en attendant que le pays daigne bien délivrer un jour une carte d’identité à tous les congolais.

-          répertorier les différentes organisations des Congolais Vivant à l’Etranger.

-          Evaluer l’impact de la communauté congolaise de l’étranger sur la vie de notre Nation.    

-          Susciter la création et l’animation de communautés congolaises dans différentes villes et pays d’accueil.

-          Susciter le jumelage entre les associations de Congolais vivant à l’étranger et les associations actives au pays.

-          Appuyer et surveiller le processus électoral de 2011 en RD Congo.

-          être l’interface des associations de la société civile au pays, impliquées dans la surveillance du processus électoral.

-          Produire des modules d’éducation, d’information et de sensibilisation de la population sur les enjeux électoraux.

-          Faire du lobbying auprès des partenaires internationaux pour la réussite d’élections libres, transparentes, dans un climat serein.

-          Obtenir le droit de vote des Congolais vivant à l’étranger

-          Obtenir l’érection des Congolais vivant à l’étranger en circonscription électorale pour le parlement et pour le sénat

-          Défendre les intérêts du Congo et des Congolais dans les différents pays de résidence

Fait à Bruxelles, le 25 février 2010

 

CONGOLAIS DE BELGIQUE                                                                  

Magazine et Journal en ligne  
ESPACE NORD=SUD                   
                
Centre Culturel
   
ARTISANS DE PAIX
 
 
Asbl


                                                      

Contact : E-mail : congolaisdeletranger@yahoo.fr

Tél. : 00 32 495 33 65 19 – 00 32 488 88 39 01  - 00 32 485 99 90 06

 

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 08:24
   

 

 

 






Communiqué de presse: 08.03.2010

L’ouverture du procès à l’encontre de Jean-Pierre Bemba est reportée au 5 juillet 2010

ICC-CPI-20100308-PR503

Situation : République centrafricaine
Affaire : Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo

Aujourd’hui, le 8 mars 2010, la Chambre de première instance III de la Cour pénale internationale a décidé de reporter la date d’ouverture du procès dans l’affaire Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo au lundi 5 juillet 2010. Le 27 avril 2010, date initialement prévue pour l’ouverture du procès, la Chambre tiendra une conférence de mise en état au sujet de l’exception d’irrecevabilité soulevée par la Défense de M. Bemba.

La Chambre a expliqué que l’examen de la requête de la Défense, ainsi que les observations des autres parties et participants, devrait être soumis à un calendrier raisonnable et réaliste et que leur examen ne pourrait être achevé avant la date initialement prévue pour l’ouverture du procès. Elle a également considéré qu’il est dans l’intérêt de la justice de trancher l’exception d’irrecevabilité avant le début des débats au fond étant donné que la défense argumente que le procès ne devrait pas se tenir devant la Cour.

La Défense a soulevé, le 25 février, une exception d’irrecevabilité de l’affaire aux motifs du respect de la complémentarité de l’activité de la Cour et celle des autorités en République Centrafricaine, sur l’absence du niveau de gravité requis, ainsi que sur la base d’un abus de procédure contre M. Bemba.

La Chambre a aujourd’hui accordé au Bureau du Procureur et aux représentants légaux des victimes jusqu’au 29 mars pour soumettre leurs observations. La Chambre a également demandé que soit notifié un résumé de la demande de la Défense aux autorités centrafricaines et congolaises. Celles-ci pourront, si elles le souhaitent, présenter leurs observations au plus tard le 19 avril 2010. La Défense aura également l’occasion de répondre à ces observations.

La Chambre rendra sa décision après examen des observations écrites et des présentations orales qui auront lieu lors de l’audience de mise en état du 27 avril 2010.

Contexte

Jean-Pierre Bemba Gombo serait pénalement responsable, pour avoir effectivement agi en qualité de chef militaire au sens de l’article 28-a du Statut de Rome, de deux crimes contre l’humanité (meurtre et viol) et de trois crimes de guerre (meurtre, viol et pillage), prétendument commis sur le territoire de la République centrafricaine au cours de la période comprise approximativement entre le 26 octobre 2002 et le 15 mars 2003.

Après son arrestation par les autorités belges, conformément à un mandat d’arrêt délivré par la Chambre préliminaire de la CPI, il a été transféré à la Cour le 3 juillet 2008. Il est actuellement détenu au quartier pénitentiaire de la CPI à Scheveningen, à La Haye.


Pour toute information complémentaire, prière de contacter Mme Sonia Robla, chef de la Section de l’information et de la documentation, au n° de tél. :                 +31 (0)70 515 8089  +31 (0)70 515 8089    +31 (0)70 515 8089  +31 (0)70 515 8089           +31 (0)70 515 8089 ou au n° de portable                 +31 (0)6 46 44 87 26  +31 (0)6 46 44 87 26    +31 (0)6 46 44 87 26  +31 (0)6 46 44 87 26           +31 (0)6 46 44 87 26 ; ou à l’adresse électronique : sonia.robla@icc-cpi.int


Repost 0
Published by COMMUNIQUE DE PRESSE-CPI - dans cheikfitanews
commenter cet article
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 06:33
EVOLUTION DU CLASSEMENT DU MESSAGE DE TSHISEKEDI DANS LE TOP 500

Lundi 8 mars 2010 à 16h44 heure de Bruxelles

9ème Tshisekedi a la societe civile et aux partis politiques: « combattre…

TSHISEKEDI A LA SOCIETE CIVILE ET AUX PARTIS POLITIQUES: « COMBATTRE LA PEUR ET GAGNER LA PARTIE »
publié par Cheik FITA Hier à 19h36

Ce dimanche 7 mars 2010, c’est sous une bousculade de caméras et d’appareils photos que Monsieur Etienne Tshisekedi Président de l’UDPS a pris la parole pour adresser un message au peuple congolais.…


Lundi 8 mars 2010 à 13h30 heure de Bruxelles

12ème Tshisekedi a la societe civile et aux partis politiques: « combattre…

TSHISEKEDI A LA SOCIETE CIVILE ET AUX PARTIS POLITIQUES: « COMBATTRE LA PEUR ET GAGNER LA PARTIE »
publié par Cheik FITA Hier à 19h36

Ce dimanche 7 mars 2010, c’est sous une bousculade de caméras et d’appareils photos que Monsieur Etienne Tshisekedi Président de l’UDPS a pris la parole pour adresser un message au peuple congolais.…




Lundi 8 mars 2010 à 9h00, heure de Bruxelles

23ème Tshisekedi a la societe civile et aux partis politiques: « combattre…

TSHISEKEDI A LA SOCIETE CIVILE ET AUX PARTIS POLITIQUES: « COMBATTRE LA PEUR ET GAGNER LA PARTIE »
publié par Cheik FITA Hier à 19h36

Ce dimanche 7 mars 2010, c’est sous une bousculade de caméras et d’appareils photos que Monsieur Etienne Tshisekedi Président de l’UDPS a pris la parole pour adresser un message au peuple congolais.… 

CDB
L'info en ligne des Congolais de Belgique

TSHISEKEDI 03-CHEIKFITANEWS

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 19:36

 


TSHISEKEDI-CHEIKFITANEWS-01.JPG
Ce dimanche 7 mars 2010, c’est sous une bousculade de caméras et d’appareils photos que Monsieur Etienne Tshisekedi Président de l’UDPS a pris la parole pour adresser un message au peuple congolais.

C’était à l’issue d’une messe célébrée en l’Eglise Saint-Pierre, place Cardinal Mercier dans la commune de Jette à Bruxelles, en commémoration des martyrs de la démocratie tombés sous les balles de la dictature, le 16 février 1992 à Kinshasa.

La messe officiée par six prêtres Congolais a été organisée par la représentation BELUX de l’UDPS.

Dans l’assistance, près de deux cents personnes, dont des  responsables de plusieurs partis politiques congolais.

Durant tout le culte, monsieur Etienne Tshisekedi n’a cessé d’être filmé et mitraillé par les flashs de photographes.

Quel a été le message du président national de l’UDPS ? Veuillez l’écouter en visionnant la vidéo ci-dessous.

Cheik FITA


Bruxelles, le 7 mars 2010



TSHISEKEDI-03-CHEIKFITANEWS.JPG
LOSEKE-CHEIKFITANEWS.JPG

MESSE-AVEC-TSHIS-CHEIKFITANEWS.JPGMESSE-2-AVECC-TSHIS-CHEIKFITANEWS.JPG




Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 14:01

DSCF3095.JPG

 

Samedi 6 mars 2010 de 14h00 à 20h00, en marge de la journée internationale de la femme 2010, les associations CONGO NORD-SUD, KIN’UP et  PATHOLOGICA ont organisé une conférence-diner à l’hôtel Thon, 3, rue des croisades à Saint-Josse, non loin du métro Rogier.

« La place et rôle de la femme dans un Congo cinquantenaire. »

sous la modération de notre confrère Djungu Simba, plusieurs oratrices se sont succédées.

Après le recueillement conduite par madame Anny Mbayangang Wabi, madame Liliane Teixeira Bemba  a souhaité la bienvenue à la centaine de participants ayant répondu à l’invitation. Voici quelques extraits de son allocution :

 

 « Dans les années soixante, la femme congolaise était peu instruite et peu ou pas représentée dans les organisations politiques et économiques du pays, mais elle était déjà au cœur de la survie de sa famille notamment par les travaux champêtres.

Ensuite, pendant longtemps, son instruction a été négligée et cette absence d'instruction ne lui a pas permis accroitre significativement son rôle dans la société. Son influence directe sur les décisions conditionnant tant sa vie que celle de notre pays a été réduite au rôle d'animatrice populaire, au mieux de conseillère occulte de leurs maris ou comme bureau.

De manière erratique, centaines femmes ont réussi à se positionner utilement sans pour autant créer un mouvement d'ensemble susceptible d'accompagner l'émancipation de la femme congolaise.

Aujourd'hui encore, à l'ère de la parité, reconnue pourtant par notre constitution, force est de constater que de nombreuses inégalités et obstacles à l'émancipation totale de femme subsistent.

Parmi ces freins, nous pouvons citer :

- La perception sociétale du rôle de la femme dans notre pays.

- La nonchalance des politiciens sur la question de la parité. »

« … S'agissant de la perception sociétale du rôle de la femme en RDC, deux conceptions négatives se complètent, celle du regard de l'homme vis-à-vis de la femme et celle du regard de la femme vis-à-vis de la femme.

L'homme congolais a une forte propension, au nom généralement    d'une tradition dont on ne se souvient que dans certaines circonstances, à réduire la femme au rôle de servante, peu encline à jouer un rôle moteur dans la société, feignant par-là d'ignorer l'importance que les femmes ont déjà dans leurs familles respectives.

Dans notre société rongée par le chômage, les femmes ont depuis longtemps et dans la majorité des foyers congolais pris le relais du pouvoir économique car ce sont elles qui par leurs activité diverses nourrissent leurs maris et envoient leurs enfant à l'école Malheureusement, en retour elles n'ont que très peu de considération sociale.

Dans les milieux professionnels, à compétence égale, la femme est soumise à des pressions supplémentaires de nature à décourager les plus vertueuses d'entre elles, telles le harcèlement sexuel et ce qui est prosaïquement appelé " promotion canapé " Le combat pour la parité à l'orée du cinquantenaire du Congo doit permettre d'en finir avec ce déni de la liberté individuelle en dénonçant le traitement inégal des femmes dans les milieux professionnels.

Non, nous ne sommes pas que de bonnes secrétaires,

Non, nous ne sommes pas que de bonnes hôtesses, Non, nous ne sommes pas que de bonnes animatrices, Non, nous ne sommes pas de bonnes gestionnaires que lorsque nous sommes vos concubines.

Dans ce même registre, un autre frein à considérer est la perception que la femme a des autres femmes et plus particulièrement des femmes qui aspirent à diriger. D'une manière générale, et du fait certainement des pesanteurs culturelles, les femmes ne se font pas confiance. Sinon comment comprendre que dans un système démocratique, conscientes de leur sous représentativité, les femmes préfèrent quand même voter pour des hommes ? La femme a une force qu'elle ignore ! Elle considère l'autre femme comme faible et incapable de la défendre, les vertus de l'éducation qui affranchissent sont dans cette approche minimisées. Une femme dans une fonction exécutive est perçue par les autres femmes comme une rivale, pire, une pistonnée ; d'elle on dira " c'est la sœur de... c'est la femme de.... ".

Jamais, le débat de la compétence ne sera mis en exergue. Ces atavismes des habitudes postcoloniales doivent aujourd'hui disparaître ! Si nous voulons que les cinquante prochaines années soient celles de la parité, gageons dès aujourd'hui que la femme devienne le soutien principal de la femme.

Un autre frein, et non des moindres, reste la nonchalance des politiciens et des décideurs sur la question de la parité… »

« …De par le monde, les femmes viennent de loin : elles se sont affranchies de la motorisation par rapport aux hommes de leur vie ou famille, elles ont acquis le droit de vote, le droit à l'instruction, le droit au travail.

Chez nous, comme l'on vient de le démontrer, des efforts doivent être déployés davantage pour que les compétences des femmes soient reconnues à leur juste valeur et utilisées à bon escient pour l'avènement et la consolidation d'un Etat de droit.

Depuis les premières revendications féministes datant du terrible incendie de 1 857 à New York où de nombreuses femmes avaient péri en passant par toutes les requêtes et doléances féministes déterminantes, du chemin a été parcouru, chemin qui a fait entrevoir et souligner la condition humaine des femmes… »

 

 Madame Suzanne Monkasa va expliquer les divers instruments juridiques de la promotion du respect des droits de la femme.

Madame Sinatu Bolya Césarine va évoquer des figures emblématiques qui ont jalonné la dynamique de l'émancipation de la femme congolaise.

Madame Louise Ngandu, présidente de la fédération Europe de l’Urec,  chiffres et tableaux à l’appui parlera de l’entrée de la femme congolaise en politique.

un chiffre qui aura fait tiquer le public : lors des élections législatives congolaises de 2006, toutes les provinces avaient pu envoyer à la chambre basse quelques élues sauf la province de Maniema : 12 élus, zéro femme !

en comparaison, voici les chiffres de Kinshasa :

Nombre de sièges : 58

Hommes élus : 48

            soit 82,8 %

Femmes élues : 10

            soit 17,2 %

Et pour toute l’Assemblée Nationale :

Nombre de sièges : 500

Hommes élus : 458 soit 91,6 %

Femmes élues : 42 soit 8,4 %

Quant à l’élection présidentielle, voici ce qu’avait été le score des femmes :

Les 4 candidates ont été respectivement classées :

10e avec 61.014 voix

12e avec 43.505 voix

18e avec 34.153 voix

26e avec 22.758 voix

Maigre consolation pour les femmes: si le premier était un homme, le 32ème et dernier était aussi un homme !

Les raisons de cette déconfiture ?

Ø  Manque de moyens financiers pour battre campagne

Ø   Exigence des électeurs

Ø   Difficulté de se déplacer et donc de ratisser large

Ø  Absence de stratégie de succès

Ø   Manque de cohésion entre les femmes

Ø   Faible position au sein des partis

Ø   Méfiance entre les femmes de la société civile et les femmes déjà engagées en politique

Manque d’info nécessaire pour voter utilement

 Intimidation des électeurs pour orienter leur vote

Agression physique des candidates dans certaines provinces

Ø  Problème d’infrastructure : un

handicap majeur pour les candidats

Ø  Campagne axée sur le dénigrement de femmes (leur incapacité à gérer, ….)

En guise de recommandations, madame Ngandu a proposé ce qui suit :

Ø  Donner aux filles comme aux garçons une chance égale dans l’éducation et la formation

Ø   Combattre les mentalités qui tendent à figer le potentiel des femmes

Ø   Lutter contre les stéréotypes

Ø  Initier et soutenir des politiques qui favorisent l’égalité des chances entre les femmes et les hommes

Ø   Encourager les femmes à s’impliquer davantage dans le projet global de construction de notre société

Ø   Lutter contre les mariages précoces et encourager la scolarité des filles

 

 Madame Simone Susskind a abordé les place et rôle de la femme face à la paix et à la sécurité sur base du combat des femmes israéliennes et palestiniennes pour la paix au Moyen-orient.

 Et enfin Madame Anne-Marie Enanga Mbungani a entretenu le public sur les stratégies de lutte contre les viols et mutilations sexuelles usités comme tactique d'anéantissement des communautés.

Suivront quelques témoignages : Madame Justine M’Poyo Kasa-Vubu, Rina Rambau , Gisèle Mandaila, Députée bruxelloise et ancienne Vice-Ministre belge d'origine congolaise, la sénatrice Eve Bazaiba dans une verve oratoire sans égale : elle aurait pu parler jusqu’au lendemain….

Vient le débat durant laquelle des questions assez gênantes seront soulevées :

-          Chaque année à la même date, les mêmes discours sont prononcés. et après ?

-          Avec tout ce qui existe comme arsenal juridique, comment atteindre la congolaise  vivant au fin fond du pays ?

-          Viol des femmes, d’accord. n’y a-t-il pas aussi des viols des hommes, par les femmes ?

La manifestation se terminera par un buffet bien arrosé.

 

Cheik FITA

 

Bruxelles, le 7 mars 2010

 

DSCF3088.JPG


DSCF3116.JPGDSCF3181.JPGSABINE-KAKUNGA-GISELE-MANDAILA-CHEIKFITANEWS.JPGDSCF3178.JPG
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 09:51

DSCF3029.JPG DSCF3063.JPG

Samedi 6 mars 2010 a eu lieu à Bruxelles la troisième marche mondiale des femmes. Très longue marche de plus de trois milles personnes, à laquelle participaient une bonne centaine de Congolaises sous la bannière de la plate-forme FIREFEC notamment.

Au-delà des problèmes qui sont communs à toutes les femmes du monde, les femmes de la RD Congo avaient une revendication particulière : les viols et les tueries des femmes à l’Est de notre pays avec comme porte d’entrée le Rwanda de Paul Kagame et ce depuis 1994.

Les Congolaises l’ont scandé haut et fort et leurs banderoles ne prêtaient pas à équivoque : ça doit prendre fin, les responsables doivent être recherchés, arrêtés et jugés. Il doit y avoir réparation, de la part de la communauté internationale qui a pour beaucoup, cautionné tous ces dégâts. Et l’hypocrisie doit cesser.

Les Congolaises ont eu trois soutiens de marque : Madame Joëlle Milquet, Vice-Premier Ministre belge, Isabelle Durant députée européenne et surtout des Belges anonymes sensibles à la souffrance de nos sœurs à ‘Est du pays, ainsi qu’à l’injustice.

On a ainsi entendu entonnés des chants du temps du Zaïre uni comme « lokuta monene » mais adaptée à la situation actuelle : « Oyo kanisaka, Congo ekokweya, waya ! ».  « Ceux qui pensaient que le Congo serait démembré sont confus aujourd’hui ».

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 7 mars 2010


DSCF3052.JPG
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 04:53

Fuite en Afrique du Sud d'un ex-responsable militaire rwandais accusé «d'actes criminels»
 

Au pouvoir depuis 1994, le FPR de Paul Kagame connaîtrait-il une fissure ? Le temps vainc tout, même les régimes politiques.

Le système de l’homme fort de Kigali est à la base de plusieurs maux chez nous : écosystème détruit, envahissements à répétitions, soutien à des rebellions artificielles, pillages, viols des femmes, déplacement des populations, millions de morts…

Le Président Nicolas Sarkozy ne devrait-il pas revoir son approche de la politique française dans la région? Autant les rwandais comme tous les peuples du monde aspirent à vivre dans un régime réellement démocratique, autant pour profiter des richesses de la RD Congo, le soutien à un régime qui a fait autant de maux aux congolais, n’est pas la solution la plus intelligente. À moins de prendre tous les congolais pour des ...

Ci-dessous un article publié par la RFI, sur l'évolution politique la plus récente au Rwanda. 
CDB



RFI
Par RFI

Le général Faustin Kayumba est en Afrique du Sud depuis une semaine, c’est ce qu’ont déclaré les autorités de Prétoria jeudi 4 mars 2010. Le général avait déserté ses fonctions vendredi 26 février, il avait pris la fuite après avoir été interrogé par les autorités rwandaises en charge d’enquêter sur des graves activités criminelles. Elles soupçonnent en effet Kayumba, présenté comme un rival du président Paul Kagamé d’avoir participé à l’attentat à la grenade dans la capitale Kigali il y a quinze jours.

Avec notre correspondant à Johannesburg, Nicolas Champeaux.

Le lieutenant général Kayumba est arrivé en Afrique du Sud le 27 février 2010, à bord d‘un avion en provenance du Kenya. Il devait prendre une correspondance pour l’Inde mais il a décidé, pour des raisons que l’on ignore, de rester en Afrique du Sud. C’est ce qu’a indiqué à RFI Musa Zondi le porte-parole de l’unité d’enquêtes criminelles prioritaires de la police nationale sud-africaine.

Les autorités n’ont pas interpellé le général car Prétoria n’a pas signé de traité d’extradition avec Kigali. Prétoria a bien reçu une demande d’extradition, mais elle n’est pas suffisamment détaillée, elle est de toute façon irrecevable car elle provient des autorités militaires rwandaises, or la procédure exige que les services du procureur fassent la demande.

Toute extradition enfin nécessite le consentement du président Jacob Zuma. Kigali soupçonne le général Kayumba d’avoir participé aux trois attaques à la grenade qui ont fait un mort et une trentaine de blessés dans la capitale rwandaise le19 février.

Un diplomate sud-africain a indiqué sous couvert d‘anonymat que le général Kayumba avait déposé une demande d’asile, mais à Prétoria le ministère de l’Intérieur n’a pas souhaité confirmer cette information.

source :http://www.rfi.fr/contenu/20100305-ancien-chef-etat-major-armee-rwandaise-fui-afrique-sud
 

Repost 0
Published by Cheik FITA& RFI - dans cheikfitanews
commenter cet article

ANNONCES...MESSAGES

 

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens