Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=-J5ObUKrHmw

 

 

 

 

 

http://www.cheikfitanews.net/2017/03/elections-au-rassemblement-temoignage-de-celui-qui-a-pilote-le-processus.html

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=0quPBiMbkpo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=b82o4074eXI&t=72s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=sSkgK9Ux0LA&t=424s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SoYmgRJwLic

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=V6v6vSD8K8Q&t=9s

Vidéo du slogan-phare des congolais

pour fin mandat de J. Kabila

kabila oyebela

réserve photos du site

Suivez  attentivement cette Vidéo.

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 18:14

         
   
                                            

Bruxelles, mardi 27 mai 2008

 

De 16 heures à 18 heures, près d’une centaine de congolais ont fait un sit-in à la sortie du métro Porte de Namur de Bruxelles pour manifester  contre l’arrestation de monsieur Bemba par la police belge, en exécution d’un mandat lancé par la cour pénale internationale.

 

Malgré la forte nervosité des congolais, la manifestation s’est déroulée dans le calme jusqu’au moment où certains ont décidé d’interrompre la circulation sur la chaussée d’Ixelles, avant la petite ceinture. Très vigilants, afin d’éviter des accidents, la police s’est rapidement déployée pour en un premier moment interrompre la circulation, ensuite la canaliser, et enfin convaincre les manifestants à rentrer sur le bord du trottoir où ils étaient depuis le début.

Le mouvement spontané pour cette manifestation en faveur de Bemba dépasse les différents clivages qu’on perçoit parfois chez les congolais. Assiste-t-on déjà à la création d’une « union sacrée pour la patrie ? »

Un fort relent nationaliste est perceptible chez chaque congolais. Une rengaine fait son chemin : « Bemba a été livré par les belges d’une façon méprisable ! ».

Il n’est donc pas étonnant que la phrase suivante ait été souvent scandée :  « LIBEREZ BEMBA ! » Des tracts dénonçant  le pouvoir en place étaient également brandis. Un artiste congolais de renom de passage par là n’a pas mâché les mots : « les belges nous prennent pour des imbéciles ! »

Alors que les politiciens belges tentent par tous les moyens d’amadouer le pouvoir de Kinshasa, au sein de la communauté congolaise du royaume, la colère vis-à-vis de la Belgique n’a toujours pas diminué. Bien au contraire.

Une délégation venant d’Allemagne est arrivée sur les lieux, peu avant la dispersion de la manifestation.

Du souhait de beaucoup de congolais, il faut une grande manifestation d’ici une semaine ou deux.

 

 

Cheik FITA

 

Bruxelles, le 27 mai 2008

  
 






 
 

 











 Quelques délégués venus d'Allemagne, en compagnie de Docteur Bungani, représentant du MLC au Benelux
Repost 0
Published by Cheik FITA
commenter cet article
26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 14:50


Logo de la CPI.
Logo de la CPI.


La Cour pénale internationale (CPI) est une cour indépendante permanente devant laquelle sont jugées les personnes accusées des crimes les plus graves qui touchent la communauté internationale, à savoir les crimes de génocide, les crimes contre l’humanité et les crimes de guerre. La CPI a été fondée en vertu d’un traité signé par 105 pays.

La CPI est saisie en dernier recours. Elle n’intervient pas lorsqu’une affaire fait l’objet d’une enquête ou de poursuites dans un système judiciaire national, sauf si ces procédures ne sont pas menées de bonne foi, par exemple si elles ont été engagées officiellement uniquement pour soustraire une personne à sa responsabilité pénale. En outre, la CPI ne juge que les personnes accusées des crimes les plus graves.    

Dans toutes ses activités, la CPI respecte les normes les plus strictes d’impartialité et d’équité. La compétence et le fonctionnement de la CPI sont régis par le Statut de Rome

Les droits de la défense                                                                                                                            

La Défense est un élément clé de tout procès. Elle représente les intérêts de l’accusé à l’audience et assiste toute autre personne habilitée à bénéficier de l’aide judiciaire aux termes du Statut de Rome et du Règlement de procédure et de preuve, notamment les personnes interrogées par le Procureur lorsqu’il y a des motifs de croire qu’elles ont commis un crime relevant de la compétence de la Cour.

Le Statut de Rome prévoit que toute personne est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été établie (article 66‑1). Du point de vue de ses droits, l’accusé est sur un pied d’égalité avec l’Accusation. Cette égalité est de la plus haute importance dans le cadre des enquêtes et des recherches sur des allégations de crimes ainsi qu’au regard de la possibilité pour l’accusé d’être entendu par la Cour. Il est crucial d’assurer l’égalité des armes entre l’Accusation et la Défense pour garantir un procès équitable.

L’ambition de la communauté internationale de protéger les droits fondamentaux des victimes et de rendre la justice ne pourra être réalisée que si toutes les parties ont une chance égale de prouver ou de réfuter des allégations de manière équitable et justifiée.

Pour plus d’informations, allez sur le site de la cour : http://www.icc-cpi.int/home.html&l=fr

 Texte du mandat d’arrêt contre Bemba. Cliquez ici : http://www.icc-cpi.int/library/cases/ICC-01-05-01-08-1-FRA.pdf

 Levée de scellé sur le mandat contre Bemba , cliquez ici : http://www.icc-cpi.int/library/cases/ICC-01-05-01-08-5-FRA.pdf

Cheik FITA
Bruxelles, le 26 mai 2008  

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 17:59




 

L’annonce a fait l’effet d’une bombe : Bemba arrêté à Bruxelles par la police belge en exécution d’un mandat de la CPI suite à une plainte de la république centrafricaine.

 

Toute la nuit du 24 au 25 mai 2008 a été très agitée : SMS, coups de fils à n’en pas finir.

C’est ainsi qu’à partir de 15h, par solidarité avec Bemba, un sit-in spontané a eu lieu devant le Palais de justice de Bruxelles, Place Poelart.

Tous ceux qui se sont déplacés pour la circonstance été très nerveux. Voici quelques opinions qui transpiraient :

 

-         Le politicien belge n’a pas la côte dans le cœur des congolais.

-         Pour nos compatriotes, les événements de Bangui d’il y a quelques années, sont un prétexte. Un gros coup fourré se prépare dans l’ombre. Pourquoi jusqu’ici, ceux qui ont été responsables de la mort de cinq millions de congolais, courent toujours ? Que dire du rebelle Kundabatware ?

-         Comment expliquer que la Belgique a toujours eu l’art d’être là au mauvais moment, quand un leader congolais doit être arrêté ou exécuté !  Hasard ? Actes délibérés ? Sur le lieu du sit-in, beaucoup de gens penchant pour cette deuxième  situation.

-         Et un autre de rappeler le cas le plus récent : le dernier processus électoral conduit d’une façon cavalière par l’ancien colonisateur. Il est resté en travers de la gorge de beaucoup de gens.

Doit-on rappeler   toute la série de disparitions de leaders congolais qui ont eu le malheur d’être un brin nationaliste ?

Et maintenant Bemba. Pourtant, il a été la meilleure caution au processus électoral. Jusqu’aujourd’hui à Bruxelles, peu de gens acceptent son échec aux élections.

-         Et un manifestant de s’interroger : « La Belgique aurait-elle osé poser pareil acte s’il s’été agi de la sénatrice Hillary Clinton par exemple ? Parce que c’est un sénateur nègre, hop, on l’embarque ! »

-         Cette vague d’arrestation s’arrêtera-t-elle à Bemba ou tous les seigneurs de guerre de 1997 à 2003 subiront le même sort ?

-         Est-ce un geste des belges pour utiliser Bemba comme gage afin de récupérer certains marchés donnés aux chinois ?

-         Y a-t-il un troisième larron dans les coulisses qui n’attend que le moment opportun pour remplacer l’actuel pouvoir, et être un élève docile ?

Les réactions dans notre communauté sont souvent imprévisibles. Il ne serait pas étonnant de voir s’organiser un de ces jours des manifestations musclées, qui pousseront les médias belges à s’intéresser un peu plus à ce que pensent les congolais de Belgique pour leur pays.

Pour un autre compatriote : « Les belges ont pris la fâcheuse habitude de parler à notre place pour nos problèmes, sans daigner un tantinet écouter les premiers concernés que nous sommes.

 Dans tous les cas, pour les congolais de Belgique,  l’arrestation de Bemba à Bruxelles apparaît comme un acte de trop, une véritable gifle.

 Au moment où nous nous apprêtions à mettre en ligne, nous apprendrons que des incidents venaient de se produire devant le palais de justice.

Deux voitures de la police belge sortaient du bâtiment. Des manifestants aperçoivent monsieur Bemba à l’intérieur d’une des voitures. Et deux jeunes gens sautent dessus. C’est la débandade. Le véhicule qui transportait monsieur Bemba parvient à s’échapper. Et dans les minutes qui suivent une vingtaine de voitures de police arrivent. Encore un peu, Bemba aurait été libéré. Des congolais continuent à se diriger vers le palais de justice malgré l’heure tardive. De plus amples informations dans notre prochain article.

 

Cheik FITA

Bruxelles le 25 mai 2008

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 13:05



Les membres de la coordination
du Congrès Mondial des Congolais
Vivant à l'étranger, sortant de la RTBF
pour déposer le communiqué



COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Concerne : VAGUE DE XENOPHOBIE

EN AFRIQUE DU SUD CONTRE LES CONGOLAIS

 

 

Il nous revient qu’une vague inadmissible de xénophobie surfe  sur l’Afrique du Sud et que parmi les victimes, il y a des ressortissants de la République démocratique du Congo.

La coordination du Congrès mondial des Congolais Vivant à l’Etranger tient à porter à l’opinion internationale ce qui suit :

 

En ce troisième millénaire, il est inadmissible de voir des images   télévisées où des êtres humains sont voués à la vindicte populaire d’autres humains : battus et abattus comme du bétail.

Au nom de tous les congolais vivant à l’étranger, nous coordination du Congrès Mondial des Congolais Vivant à l’Etranger tenons à faire la déclaration suivante :

-         A  l’intention Monsieur Thabu Mbeki, Président de l’Afrique du Sud 

. Nous tenons à rappeler que la population noire d’Afrique du Sud a une grande dette  vis-à-vis de tous les pays d’Afrique pour sa libération contre l’Apartheid et de fait, a un devoir minimum d’hospitalité…

. Nous demandons  au Président Mbeki de prendre toutes les dispositions  afin de sécuriser toutes les communautés étrangères vivant en Afrique du Sud. Et plus particulièrement les ressortissants de la République démocratique du Congo.

-         À l’intention de la population Noire d’Afrique du Sud

. Nous demandons de faire preuve de beaucoup de retenues face à la crise économique qui frappe leur pays. La solution n’est pas de se livrer à la chasse à l’étranger, mais de sanctionner éventuellement dans les urnes le parti de monsieur Thabu Mbeki, lors des prochaines élections, s’ils considèrent celui-ci avoir été incapable de procurer du boulot à ses électeurs.

-         à l’intention de monsieur Nelson Mandela, Prix Nobel de la Paix

. Nous lui demandons d’adresser un message fort à ses compatriotes pour qu’ils mettent fin à cette dérive xénophobe qui ne fait que ternir l’image de l’Afrique du Sud, futur pays organisateur de la prochaine coupe du monde de football. On ne peut pas vouloir rassembler le monde, et exclure du monde.

-         à l’intention de monsieur Ban Kimoon, secrétaire Général de l’ONU,

Nous demandons de dépêcher dans les meilleurs délais en Afrique du Sud un représentant spécial pour que cessent ces pratiques d’un autre âge.

 

-         À l’intention de  l’Union européenne,

Nous demandons d’apporter un soutien humanitaire urgent à tous ceux qui ont été victimes de la bêtise humaine.

.  À tous les congolais vivant en Afrique du Sud

 

. Nous envoyons un message de soutien. Nous leur demandons de constituer des comités d’entraide et de soutien de réaliser un recensement exhaustif de toutes les filles et de tous les fils du Grand Congo présents sur le sol sud-africain, et dresser un état de la situation. Nous restons à leur disposition pour toutes les démarches et tous les contacts nécessaires auprès des institutions internationales, à partir de Bruxelles, capitale de l’Europe.

 

Et aux grandes puissances nous disons :

À force de vouloir manipuler la mise en place des institutions dans nos pays africains, ils en arrivent à cautionner l’existence de régimes impopulaires qui poussent leurs citoyens à aller chercher bonheur et sécurité ailleurs, au prix de leurs vies.

 

Si la   situation perdurait ou pourrissait, le gouvernement de monsieur THABU Mbeki devra être tenu pour responsable de toutes les pertes en biens ainsi qu’en vies humaines de tous les étrangers qui ont choisi l’Afrique du Sud comme seconde patrie. Nous pensons plus particulièrement aux ressortissants de la République démocratique du Congo.

 

Fait à Bruxelles, le 24 mai 2008

 

Pour la Coordination du Congrès Mondial des Congolais Vivant à l’étranger

 

Francis Tombolo KALOMBO                 Marcel NZUNDU                       Cheik FITA

 

Chargé de l’Action Culturelle               Chargé des relations        Chargé de l’action politique

                                                                  Avec les institutions


contact : congolaisdeletranger@yahoo.fr  
TEL : 00 32 485 99 90 06 - 00 32 485 57 69 61 - 00 32 495 99 90 06 - 00 32 495 33 65 19  

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
23 mai 2008 5 23 /05 /mai /2008 13:04




Dans notre article du 22 mai 2008 et intitulé :
UNION DES PATRIOTES RESISTANTS CONGOLAIS:PASSAGE ECLAIR A BRUXELLES

Nous avons écrit : "Madame Jeanne-Marie Sindani, représentante de l’UPR en Allemagne et chargée de l’organisation de la diaspora congolaise au sein du mouvement "

il faut plus tôt dire : madame jeanne-Marie sindani, était présente en tant que représentante de notre diaspora. elle est à la tête d'une association en Allemagne."

 

Il est vrai qu'en tant que membre de la société civile, elle ne peut appartenir à un mouvement politique.

mais les impératifs de changement dans notre pays peuvent militer en faveur de rencontres ponctuelles entre tous ceux qui luttent pour la cause de la population congolaise.

Nous nous excusons auprès de la concernée pour le désagrément que cela aurait pu causer ainsi que de la confusion que cela aurait pû entraîner dans l'esprit de nos lecteurs.

 

Cheik FITA

Bruxelles le 23 mai 2008

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 18:59

 

 

Les leaders de l’UPR, Union des patriotes résistants congolais ont effectué un voyage éclair à Bruxelles ce jeudi 22 mai 2008. Motif : rencontrer le cabinet du Ministre belge des affaires étrangères afin de le féliciter pour le franc-parler de M. De Gucht, lors de son dernier passage à Kinshasa.

 

Conduite par son président, le professeur Julien Ciakudia, la délégation de l’UPR était composée de quatre personnes :

-         Madame Jeanne-Marie Sindani, représentante de l’UPR en Allemagne et chargée de l’organisation de la diaspora congolaise au sein du mouvement

-         monsieur Papy Ndombe, représentant du mouvement en Hollande

-         Docteur Mukeba Tshialala Didier  représentant pour le Benelux

-         Et bien sûr, le professeur Ciakudia, venu de Grande-Bretagne, siège du mouvement.

Lors de l’entretien que nous avons eue avec la délégation, voici ce que nous avons pu apprendre :

-         la séance de travail entre les résistants congolais et les responsables du ministère belge des affaires étrangères a duré près de deux heures, soit de 15h30 à 17h15

-         Dans leur communication, les délégués de l’UPR ont insisté sur les maux qui rongent actuellement le Congo : Mauvaise gouvernance, insécurité, absence d’un Etat de droit, délabrement généralisé, misère extrême de la population.

-         L’UPR est pour un leadership responsable, non exclusif.

-         La position du ministre belge des affaires étrangères rejoint totalement le sentiment des congolais tant au pays qu’à l’étranger.

-         Le président de l’UPR a attiré l’attention du camp belge sur la montée irréversible du mouvement résistant dans l’opinion congolaise.

Pour conclure leurs interventions, les patriotes de l’UPR ont rappelé cet adage purement congolais : « Ata Ndele ,mboka ekozongela biso !» Tôt ou tard, le Congo … aux congolais !

Avant de s’envoler chacun vers son pays, les délégués venus hors de Belgique ont fait un petit tour au quartier matonge de Bruxelles.

 

Cheik FITA

 

Bruxelles, le 22 mai 2008  

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 12:29

Trains à l'arrêt,
Quais déserts
TGV français immobilisés,
..
à la base?
Le ras-le-bol,
Un pouvoir d'achat qui s'amenuise,
Des moyens qui manquent,
Des horaires de travail intenables ...
En un mot comme en mille : c'est le bras de fer entre la direction et les ouvriers.

Cheik FITA

Bruxelles, le 20 mai 2008

QUAIS DESERTS
TRAINS A L'ARRET

 

 

 TRAIN A GRANDE VITESSE FRANCAIS IMMOBILISE.

 COULOIR DESERT

 

 Guichets fermés.

 

 GALERIE MARCHANDE SANS CLIENTS   

 STORES BAISSES  

  

POUR PARIS : LE BUS 



PANNEAUX D'ANNONCE DES DEPARTS

 ET LE MESSAGE AUX VOYAGEURS? LE VOICI.



Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 09:14


De temps à autre, nous apprenons le passage en Belgique de Jean-Pierre Bemba, président du MLC. Il y a peu, c’était au tour de monsieur Tshisekedi, leader de l’UDPS de fouler le sol belge.
Ne  pouvant plus rentrer au pays pour raisons de sécurité, Bemba est devenu exilé politique.
Étant un monstre sacré, Tshisekedi lui peut quitter le Congo quand il veut, et y rentrer quand il le souhaite.
Mis à part cette différence, les deux personnalités ont ceci en commun :

-         ils dirigent chacun de grands partis nationaux

-         Ils sont des présidentiables. Bemba grâce à ses 42% lors des élections au pays ; Tshisekedi grâce à l’implantation de son parti tant au pays qu’à l’étranger et ce, depuis plus d’un quart de siècle.

-         L’un est dans l’opposition institutionnelle, l’autre est dans l’opposition au système.

Ainsi, quand ils mettent les pieds en Belgique, cela ne doit pas être repris sous la rubrique des chiens écrasés.

Devons-nous rappeler que Bruxelles est le bastion de la plus grande opposition extérieure au système politique en place au Congo ?

Et cet état d’âme est efficacement relayé par la presse congolaise de Belgique, véritable quatrième pouvoir.

Politiquement Tshisekedi et Bemba   pèsent lourds. Voici comment.

Sur les soixante millions que nous sommes, à l’élection présidentielle, l’actuelle majorité au pouvoir n’avait pu réunir qu’un peu moins de 9.000.000 de suffrages. Deux ans après,   une grande partie de ces électeurs a eu le temps de déchanter, face à l’amateurisme, la gabegie, la mauvaise gouvernance ainsi que  biens d’autres maux.

Autrement dit, en ce moment, 55.000.000 de congolais attendent impatiemment un message d’espoir, de changement.

Est-il concevable que ni Tshisekedi, ni Bemba n’envisage un point de presse avec les journalistes congolais en Belgique ?

Certes, il nous revient que l’un et l’autre sont  souvent là pour des raisons disons…privées !

Hélas, la vie privée d’un homme public est publique. Le peuple a droit à l’information. Ce n’est qu’ainsi qu’il peut s’exprimer valablement lors des scrutins. Autant le pouvoir  en place musèle la presse, autant les leaders de l’opposition doivent compenser ce sevrage par une communication pointue.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 18 mai 2008 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 04:12

INVITATION à la Messe du 29 juin 2008.

 

 

Chers Frères et Sœurs,

 

A l’occasion du 48ème anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo, le Groupe Epiphanie, constitué des prêtres congolais en Belgique et des amis du Congo, organise une célébration eucharistique le 29 juin prochain, à 16H00’, en l’église Saint Joseph d’Anderlecht (Place de la Roue).

 A cet effet, votre présence est vivement souhaitée avec celle de toutes les personnes de bonne volonté qui désirent invoquer les grâces et les bénédictions du Seigneur sur le Congo.

 Dans l’espoir de nous retrouver ensemble à la célébration, nous vous prions de croire, Frères et Sœurs, en l’expression de nos sentiments dévoués !

                                                                          Pour le Groupe Epiphanie,

                                                                    Gilbert YAMBA (0479.414.942)

                                                    Et Alphonse KANYINDA (0472.214.102)

 Accès :

 Métro 1B Erasme, descendre à la station Bizet ou à la station La Roue ; ou prendre les bus de Ljin  141 ; 142 ; 170 ou 171 à partir de la gare de Midi, descendre à Bizet.

 

Voiture :Prendre la chaussée de Mons jusqu`au Métro  Bizet.
Repost 0
Published by COMMUNIQUE ORGANISATEURS - dans cheikfitanews
commenter cet article
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 06:37

 

 

 

Ce jeudi 15 mai 2008 de 19h 30 à 21H15, à notre manière, nous avons rendu hommage au grand écrivain Aimé Césaire.

L’initiative est des associations, « Panafrica » et  « Carrefour » via l’écrivain belgo-congolais Antoine Tshitungu.

Oh, nous n’étions pas très nombreux ! À peine une dizaine de black. Sans accuser la forte pluie qui s’est abattue sur Bruxelles à l’heure du rendez-vous, en temps normal, nous atteignons à peine trente pour ce genre de manifestations. Les tenants de l’heure congolaise disposant d’un bon alibi.

À se demander : Où sont tous ces nègres de Belgique dont les parents furent libérés du joug colonial, grâce aussi aux écrits d’Aimé Césaire ? Au même moment, leurs progénitures à eux sont là dans le quartier Matonge de Bruxelles : garçons au regard vide, filles à peine habillées, exhibant bouts de string et nombrils.

Point de rencontre : Espace Matonge, au 78, chaussée de Wavre à Bruxelles.

Oui, juste un espace. Rien à voir avec un centre culturel. En attendant que les Congolais de tout bord, et ce qui nous sert de pouvoir, d’opposition, ou de société civile, comprennent qu’il n’est pas normal qu’à ce jour, il n’y ait pas un centre culturel congolais à Bruxelles.

Combien de bâtisses ici ne doivent-elles leur existence qu’à une autre existence, antérieure elle,  d’un certain pays alors appelé « Congo belge ? » Véritable mamelle durant des décennies.

Bruxelles, capitale de l’Europe aujourd’hui, ancienne métropole du Congo et du Rwanda Burundi, ancienne plaque tournante de l’exportation des matières premières tirées du sol et du sous-sol du Congo alors belge. Il sied parfois de le rappeler.

Lecture d’extraits des œuvres de Césaire, débat autour.

En se plongeant dans cette œuvre immense, on se rend compte à quel point Aimé Césaire a passé sous la moulinette certains maux qui  ont caractérisé son époque et en bonne place, la colonisation, le mépris du noir par le blanc, l’exploitation de l’Afrique…

Viennent alors les indépendances. Un grand mouvement qui a balayé l’Afrique, emportant et débaptisant sur son passage une catégorie d’individus alors appelés colons. Une véritable révolution. Des pertes humaines ont accompagné la décolonisation vers les années 60.

Vers les années 70, une autre vague d’indépendance arrive dans les bastions où l’homme blanc s’est cramponné : Rhodésie du Sud, Angola, Afrique du Sud, Namibie. Cette fois la lutte a aussi été armée. Avec plus de pertes en vies humaines.

Indépendance, et après ?

Indépendance pour indépendance ?

Et aujourd’hui, qu’y a-t-il comme dirigeants dans nos pays, à la place du « Mundele ? » Les écrits de Césaire ont-ils été honoré ?

« Les peuples n’ont que les dirigeants qu’ils méritent » dit-on. Tous ceux qui gravitent autour de dirigeants nègres, leur servant de cerveaux pensants, Césaire aurait dit de « leur servant de nègre »… Ces conseillers, ministres, honorables, courtisans… N’ont-ils pas lu et étudié Césaire ?

En se regardant chaque matin dans le miroir, ces « intello » peuvent-ils avoir le courage de déclamer à nouveau certains des poèmes d’Aimé Césaire, et ensuite se rendre à leurs bureaux pour prodiguer conseils à leurs mentors ?

Et au retour de leurs bureaux, sur des routes cahotantes, en véhicules 4x4 climatisés achetés grâce à la sueur des pauvres,  quelle pensée ont-ils pour ces milliers de misérables gueux à pied qu’ils croisent ?

Juristes, économistes, philosophes, sociologues, politologues, chimistes, mathématiciens, agronomes, médecins… Ils encombrent les allées du pouvoir en vidant à pleines mains les caisses de l’Etat, ont-ils été pour leurs compatriotes, le relais efficace des écrits de Césaire ?

Grâce au pouvoir qu’ils ont ainsi confisqué,

Quelle est leur bilan de l’évolution de l’enseignement de l’indépendance à nos jours ? Combien d’écoles et des bibliothèques construites ? Oui, pour lire Césaire, il faut aller à l’école puis dans une bibliothèque. Cela ne semble-t-il pas évident ?

Et pour accéder ou se maintenir au pouvoir combien de morts ont-ils à leurs compteurs ? Plus ou moins que lors de la lutte pour l’indépendance ?

La flamme allumée par Césaire devrant être maintenue, la lecture de l’auteur s’impose. L’apprentissage à la lecture est inévitable. Où ? A l’école !

Quelle est la situation des enseignants du primaire ? Ceux qui doivent extraire l’individu de l’ignorance ! Bien payés ? Salaires de misère ou pas payés du tout ?

Combien d’imprimeries a-t-on construit ? Oui, le livre se fabrique dans une imprimerie !

Sans imprimerie peut-on diffuser anthologies, et écrits des successeurs de Césaire que sont les nouveaux écrivains nationaux ?

À défaut de rentabiliser les indépendances, sont apparus d’autres mots mythiques, pour ne pas dire comme à Kinshasa : « mystiques ! » …Nouveau régime, zaïrianisation ou africanisation, c’est selon, multipartisme, conférence nationale, libération et … Elections ! La boucle est bouclée !

De quoi allons-nous nous plaindre ?

Logiquement nous devrions être des peuples heureux.

Or, nous ne le sommes pas.

Pourquoi ?

Chacun de nous,  a-t-il eu  le courage d’être le Césaire d’aujourd’hui ?

Ou est-il préférable de se voiler la face, de zapper Césaire, pour ne penser qu’à ses petits intérêts égoïstes et n’assouvir que des besoins primaires : bouff, bière, sape, sexe…Jusqu’à la débauche.

Et au diable ceux qui ne veulent pas descendre leur culotte et tirer profit de l’anarchie générale, de l’aventurisme ainsi que de la désarticulation de l’Etat.

Quelle ingratitude !

Triste hommage pour un si grand homme.

 

Cheik FITA

 

Bruxelles, le 16 mai 2008

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article

ANNONCES...MESSAGES

 

Lu pour vous, A propos de la surfacturation du passeport congolais, cri d'une victime de l'arnaque: 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens