Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

4 décembre 2019 3 04 /12 /décembre /2019 11:35
Prévention des inondations et autres catastrophes, le pas des Ministres Pius Mwabilu et Molendo Sakombi

Par Cheik FITA

Bruxelles, le 4 décembre 2019

Suite aux inondations entraînant mort d'hommes dans la capitale Kinshasa ainsi que dans d'autres villes du pays, les Ministres Pius Mwabilu de l'Urbanisme et Habitat et Molendo Sakombi des Affaires Foncières, ont publié une décision pour Muabilu et une note circulaire pour Molendo afin de mettre fin à l'anarchie qui règne dans ces secteurs.

Dans la décision du ministre à l'urbanisme on peut lire ceci :

«  En vue de mettre un terme aux occupations anarchiques, c’est-à-dire construction sur les terrains à forte pente, les longs des lits des rivières, des zones non aedificandi (zones ne pouvant recevoir un édifice ou zones inconstructibles) DECIDE : Article 1er : Il est interdit formellement de délivrer les permis de construire et autres documents y relatifs aux sites et espaces précités ; Article 2 : Dorénavant , le Secrétaire Général est instruit de transmettre au préalable à la Direction du Cabinet du Ministre, la liste de toutes personnes désireuses d’obtenir le permis de construire pour publication sur le site du Ministère pour raisons de traçabilité, de transparence et de publicité ; Article 3 : Tout ordre de mission à délivrer sir terrain pour l’inspection des chantiers et espaces publics doit recueillir au préalable l’avis du Ministre ayant en charge l’Urbanisme et Habitat pour prévenir tout dérapage et l’anarchie ; Article 4 : Tout cadre et agent du Ministère de l’Urbanisme et Habitat qui violera les mesures ci-haut énoncées s’exposera gravement à la rigueur de la loi. »

Et dans la note circulaire du ministre des affaires foncières il est écrit ceci :

«  il sied de prendre d’urgence, a mesure provisoire d’interdire de délivrer des Titres sur les sites ci-après : • Les emprises des lignes de transports de force électrique et hydroélectrique ; • Les emprises des routes ; • Les emprises des rivières ; • Les sites érosifs et les espaces collinaire (de plus de 15% de pente) ; • Les abords des aéroports et des pistes d’aviation ; • Tous les autres cas de prohibition qui trouvent leurs fondements dans la Loi. Dans le but de présenter la vie de nos concitoyens et les écosystèmes de notre pays. Les récalcitrants seront exposés aux sanctions prévues par les articles 204 et 205 de la Loi précitée. »

C'est un pas important et un message clair car dans les deux documents officiels, il est question de freiner un comportement délinquant et destructeur.

LIRE AUSSI :

Sinistre à Kinshasa après la pluie. Lettre ouverte à messieurs : Pius Mwabilu Mbayu Mukala, Aimé Sakombi Molendo & Aggée Aje Matembo

 

lien:  http://www.cheikfitanews.net/2019/11/sinistre-a-kinshasa-apres-la-pluie.lettre-ouverte-a-messieurs-pius-mwabilu-mbayu-mukala-aime-sakombi-molendo-aggee-aje-matembo.html

 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
3 décembre 2019 2 03 /12 /décembre /2019 18:26
Musique. Concerts à Bruxelles en hommage à Pépé Kallé et Tabu Ley

Par Cheik FITA & Gérard KANABASAWO

Bruxelles, le 1er décembre 2019

 

Ils avaient fait danser le Congo, l'Afrique et le monde de leur vivant,

Vendredi 29 et samedi 30 novembre 2019 à la maison culturelle africaine flamande Kuumba, il a été organisé deux soirées musicales en leur hommage. Il s'agit de deux grands artistes congolais :

Pépé Kallé, de son vrai nom Jean-Baptiste Kabasele Yampanya Wa Ba Mulanga, est un chanteur congolais né à Kinshasa le 30 novembre 1951 et décédé le 28 novembre 1998, et Tabu Ley Rochereau, né Pascal Emmanuel Tabu Ley le 13 novembre 1940 à Bagata et mort le 30 novembre 2013 à Bruxelles.

C'était sur initiative du musicien congolais vivant à Bruxelles, Yannick Nkoy. Pour les deux soirées, les artistes musiciens ont amené le public dans un véritable voyage à travers les grands tubes des deux icones de la musique congolaise.

Pour la première soirée, les musiciens suivants étaientn sur le podium :

YANNICK NKOY chant lead ,PAPILLON à la guitare solo, DIAPASON à la guitare médiane , KADHAFI à la basse , BIANCO à la percu , ALONZO au drum , PITSHOU Mayele comme chanteur choriste.

Pour la deuxième,soirée c'est une autre équipe qui avait joué : YANNICK NKOY chant lead , PETIT POISSON à la guitare solo , KILOSHO à la guitare médiane , JAKOU à la guitare basse , MUKI à la trompette , DIDAN au saxo , ALONZO au drum , et BOULE au chant.

Notons que tous ces musiciens ont déjà accompagné la plupart des vedettes de la musique congolaise, soit au pays, soit quand elles sont de passage en Europe.

Les deux soirées se sont terminées aux petites heures du matin, à la grande joie de ceux qui avaient fait le déplacement et en hommage à Pépé Kallé et Tabu Ley et pour se déstresser après une longue semaine de travail.

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
2 décembre 2019 1 02 /12 /décembre /2019 11:25
Quotidien du Congolais de Belgique : entretien avec André Kalonda, acteur politique belgo-congolais

La rédaction

1er décembre 2019

Depuis l'indépendance de la RD Congo, l'immigration congolaise vers la Belgique n'a pas cessé. Comment vivent ces Congolais en Belgique, y a-t-il des problèmes spécifiques qu'ils rencontrent parce qu'ils sont Congolais ou subsahariens ?

Ces problèmes peuvent-ils se résorber machinalement ou faut-il une impulsion politique ?

Dans un entretien avec la WebTV Euro-AfricaTV, le Belgo-congolais André Kalonda décrit son approche dans cette problématique.

Résidant dans la commune bruxelloise d'Uccle, André Kalonda est économiste de formation, il vit en Belgique depuis plusieurs décennies et milite dans le parti francophone belge DEFI.

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
29 novembre 2019 5 29 /11 /novembre /2019 05:07
Document. Situation à BENI, Déclaration conjointe des chefs de mission du Canada, des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de la Suisse

Déclaration conjointe des chefs de mission du Canada, des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de la Suisse

Nous présentons nos sincères condoléances aux familles et proches des victimes des violences commises par les ADF et les autres groupes armés dans certaines régions du Nord-Kivu. Nous condamnons ces actes de violence sans fondement. Les groupes armés opérant dans la région doivent être démantelés afin de crée les conditions propices au développement social et économique.

Nous saluons l’intention du Président Tshisekedi d’accroitre la coopération entre les FARDC et la MONUSCO pour éliminer la menace posée par les groupes armés tout en protégeant les civiles innocents.

Nous déplorons les attaques contre la MONUSCO et nous soutenons pleinement la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en ces moments difficiles. Nous reconnaissons les frustrations des populations vivant dans les zones affectées et leurs droits de manifester pacifiquement.

Nous appelons au calme afin de faire en sorte que le gouvernement de la RDC et ses partenaires puissent se focaliser sur leur mission visant à améliorer les vies des populations locales qui souffrent depuis longtemps et faire progresser les efforts en cours pour mettre un terme à l’épidémie actuelle d’Ebola.

Déclaration conjointe Etats-Unis, Canada, Royaume-Uni, Suisse concernant la RDC

28 novembre 2019

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
27 novembre 2019 3 27 /11 /novembre /2019 10:17
Sinistre à Kinshasa après la pluie.  Lettre ouverte à messieurs : Pius Mwabilu Mbayu Mukala, Aimé Sakombi Molendo & Aggée Aje Matembo

Par Cheik FITA

Bruxelles, le 27 novembre 2019

 

Messieurs, vous êtes ministres respectivement chargés :

  • De l'urbanisme et habitat,

  • Des affaires foncières,

  • Et de l’aménagement du territoire.

C'est à ce titre que je vous adresse cette lettre ouverte au lendemain de la pluie qui s'est abattue sur Kinshasa la capitale et ayant entraîné la mort de plusieurs personnes.

Je suis convaincu que d'une façon ou d'une autre, vos ministères respectifs se pencheront sur ce problème aujourd'hui et sûrement durant d'autres jours à venir.

Dans les analyses, études et propositions que vous ferez à l'intention du gouvernement, j'aimerais que vous ajoutiez la réflexion suivante :

« L'Homme et la nature ».

Pourquoi ?

Les catastrophes du 26 novembre 2019 à Kinshasa sont dues à un phénomène tout à fait naturel : la pluie. L'écoulement des eaux de pluie a inondé certains quartiers de Kinshasa, causé des éboulements, l'écroulement de certaines maisons puis la mort d'un grand nombre de nos concitoyens.

L'être humain n'aurait pas décidé d'habiter ce territoire appelé aujourd'hui Kinshasa, rien ne serait arrivé. Comme cela n'arrive pas dans les différents terrains marécageux ou inondables à travers le pays, terrains sur lesquels les hommes se gardent d'aller construire leurs habitations.

Oui, la nature est restée la nature, en choisissant de vivre sur ce territoire devenu Kinshasa, l'homme devait obligatoirement tenir compte des exigences de la nature. L'homme en question, c'est plus le représentant de l'état qui délivre les autorisations de bâtir, qui doit s'assurer de l'écoulement des eaux, que le citoyen anonyme qui se procure un terrain où construire son habitation.

Ce genre de désastre pourrait-il prendre fin sans une forte intervention de l'état ?

Non. L'état dont il est question pour la circonstance, c'est chacun de vous.

En tant ministres ayant en charge l'urbanisme, les affaires foncières et l'aménagement du territoire, vous êtes donc dans l'obligation d'agir. Comment ?

Avant que Kinshasa notre capitale ne devienne cette mégapole de plus de dix millions d'habitants, le fleuve Congo qui baigne la capitale, ses différents affluents que sont les rivières Ndjili, Funa, Kalamu, Makelele... Existaient déjà. Et à l'époque, il pleuvait toujours, et l'eau de pluie s'écoulait vers le fleuve, emportant avec elle troncs d'arbres, végétations, boue...

Et durant les jours, années et décennies, il pleuvra toujours à Kinshasa.

Au début du 20è siècle, la ville de Kinshasa a amorcé sa croissance.

En quittant le Congo en 1960, les colonisateurs belges avaient laissé derrière eux une ville de Léopoldville construite selon les normes urbanistiques : un plan cadastral bien élaboré, des rues et avenues bien tracées,  des caniveaux pour l'écoulement et l'évacuation des eaux tant usées que de pluie, des zones marécageuses interdites de construction, des zones vertes dans la ville...

Et surtout, la croissance démographique de la population de Kinshasa  a été très forte:

« En 1920 : 1 600 habitants,

1950 : 200 000 habitants.

1970 : 1 million d'habitants,

Aujourd'hui : plus de dix millions d'habitants.

(source : wikipédia)

Entre 1960 et aujourd'hui, quelle a été l'action des dirigeants congolais pour la ville ?

Ont-ils tenu compte de cette croissance démographique de la population ?

Ont-ils loti les différents quartiers de la ville en tenant compte de différents paramètres urbanistiques et hydrographiques ?

Ont-ils tenu compte de l'écoulement des eaux de différentes rivières et ruisseaux de la ville en période de crue ou de grandes pluies ?

Aujourd'hui et demain, que faire alors?

Il est impérieux et urgent que chacun de vos ministères :

  • Dresse un état de lieu sans complaisance de la situation urbanistique de la capitale, ainsi que des différentes agglomérations congolaises,

  • Élabore un plan de sortie de crise,

  • Corrige les erreurs de ses prédécesseurs,

  • Informe régulièrement les populations urbaines des risques qu'elles encourent dans l'état actuel des choses,

  • Rende régulièrement publique l'évolution des nouvelles dispositions pratiques en faveur de la population,

Vous êtes chacun, cet homme qui doit rendre heureux le citoyen congolais là où il habite.

Vous êtes dans l'obligation de vous conformer aux données de la nature sur lesquelles vous avez très peu d'emprise si pas du tout comme la pluviométrie.

Le boum de réseaux sociaux suite au développement des nouvelles techniques de l'information font désormais du citoyen un témoin et un juge permanent de l'action du pouvoir public.

Voilà pourquoi je vous ai adressé ce jour cette lettre ouverte.

À l'ouvrage.

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
25 novembre 2019 1 25 /11 /novembre /2019 22:44
Violence, actes de barbarie, dérives xénophobes... Quel avenir pour le mouvement des « combattants »... Entretien avec Me Mubiayi

Par Cheik FITA

Bruxelles, le 25 novembre 2019

Il y a deux semaines, lors du passage à Paris du Président congolais Félix Tshisekedi, des actes de violences et de barbarie avaient été commis par des Congolais sur d'autres Congolais. Les images de ces actes ont fait le buzz dans les réseaux sociaux.

Combinée à ces actes d'un autre âge, depuis quelques temps, il y a progressivement banalisation des propos injurieux, médisants, xénophobes... Entre Congolais dans les réseaux sociaux.

Il se fait que les actes de violence dans le microcosme congolais de l'étranger ne datent pas d'aujourd'hui mais de plusieurs années déjà. Ils avaient commencé lors du système 1+4 en même temps avec la naissance du mouvement des « combattants ».

Quelles étaient les revendications des « combattants » à l'époque ? Ces revendications ont-elles évolué ?

Si ces actes ont perduré, y a-t-il des raisons pour qu'ils cessent avec le départ de Joseph Kabila du pouvoir ?

Ces actes sont-ils répréhensibles ou pas? Quelles pourraient être les conséquences de pareils actes du point de vue de la justice ?

Dans un entretien avec la WebTV Euro-AfricaTV, Me Oscar Mudiayi du barreau de Lille en France, passe en revue quelques facettes du phénomène « combattant », montre les risques encourus devant la justice par les uns et les autres,  et tente d'en faire une projection pour l'avenir à court terme.

 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
24 novembre 2019 7 24 /11 /novembre /2019 10:37
Flash. Crash d'un petit avion à Goma

De notre correspondant occasionnel

PALUKU KATENGE Ildephonse

 

Un petit porteur s'est écrasé ce matin à Goma. Cet avion appartenait à l'agence Busy Bée. Le pilote de l'avion est décédé. Voici le texte nous envoyé par notre correspondant:

"L'avion n'était pas en essai technique. Il a décollé pour Beni avec à son bord près de 16 personnes selon les informations données par des sources de l'embarquement. Le pilote Didier est décédé et 5 corps viennent d’être récupérés des débris. Les fouilles se poursuivent selon nos équipes sur place"

Informé de l'accident, le gouverneur du Nord-Kivu, Mr Charly nzanzu KASIVITA en mission à beniLe gouverneur de la Province , le message du gouverneur de la province du Nord Kivu a publié le message suivant:

URGENT

Le gouverneur du Nord-Kivu qui séjourne à Beni en mission de travail, a la tristesse d'annoncer le crash d'avion ce matin à l'aéroport international de Goma, malheureusement qui vient de coûter la vie à nos compatriotes. Les premières informations en sa possession renseignent qu'il s'agit d'un des appareils de la compagnie Busy Bee qui quittait Goma pour Beni avec à son bord plus ou moins 17 passagers, avant de rater son décollage pour s'écraser sur des maisons au quartier Mapendo. En attendant tous les autres détails sur ce drame qui vient d'endeuiller encore une fois la province du Nord-Kivu, l'autorité provinciale du Nord-Kivu, Excellence NZANZU KASIVITA CARLY, présente ses sincères condoléances aux familles des victimes.

Charly nzanzu KASIVITA en mission à beni

Ci-dessous une vidéo

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
21 novembre 2019 4 21 /11 /novembre /2019 08:26
Situation sécuritaire post-Kabila en RDC, interview du Vice-Premier Ministre Gilbert Kankonde

Par Cheik FITA

Paris, le 20 novembre 2019

 

Quelle est la situation sécuritaire en RD Congo dix mois après l'arrivée de Félix Tshisekedi au pouvoir ?

Par rapport au régime Kabila, y a-t-il eu amélioration ? Statu quo ou recul ?

Profitant du bref passage à Paris du Vice-Premier ministre et ministre de l'intérieur de la RD Congo monsieur Gilbert Kankonde Malamba, Euro-AfricaTV et Cheikfitanews ont tenu à obtenir l'information à la source en interviewant le numéro 1 de la sécurité en RD Congo.

Le Vice-Premier Ministre congolais et ministre de l'Intérieur congolais était à Paris sur invitation de son homologue français et par la même occasion a visité l'exposition « MILIPOL » sur la sécurité, la gestion des masses lors des grandes manifestation, l'organisation de la police... Le tout dans la nouvelle configuration technologique actuelle avec l'outil numérique.

Peu bavard, Gilbert Kankonde a néanmoins donné quelques réponses détaillées :

  • à propos de la fermeture des cachots qui existaient à l'ANR, l'Agence Nationale des renseignements,

  • l'objectif zéro tué, zéro blessé, zéro personne arrêtée, mot d'ordre du Président Tshisekedi,

  • l'impunité face aux bavures policières

  • les prévisions d'actions à moyen terme dans le cadre d'encadrement des policiers,

  • la situation à l'Est du pays et particulièrement à Beni.

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
20 novembre 2019 3 20 /11 /novembre /2019 09:34
Photo du jour. Cadeau-souvenir du Bourgmestre de Barumbu(RDC) à celui de Saint-Josse-Ten-Noode(Belgique): Un livre!

¨Photo du jour.

En mission en RD Congo, le bourgmestre de Saint Josse-Ten-Noode (Belgique) reçoit comme souvenir de la part de son homologue de Barumbu.... Mon livre "RD Congo, sans un seul coup de feu"(publié à Kinshasa) Quelle surprise pour moi de la part de deux autorités qui ne me connaissent même pas!

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
19 novembre 2019 2 19 /11 /novembre /2019 22:44
Jumelage commune de Saint-Josse-Ten-Noode et communes de Barumbu et Selembao à Kinshasa, le point

par Cheik FITA

Bruxelles, le 19 novembre 2019

 

Lundi 18 novembre 2019 de 18h00 à 20h00 il a été organisé dans la salle communale de Saint-Josse-ten-Noode une séance de restitution d'une mission effectuée à Kinshasa par une délégation de la commune bruxelloise.

En effet, du 29 octobre au 3 novembre 2019 , une délégation de Saint Josee-Ten-Noode, conduite par son bourgmestre Mr Émir Kir, a séjourné à Kinshasa en RD Congo dans le cadre de la stratégie internationale de la Commune de Saint-Josse-ten-Noode avec pour objectif de rencontrer les partenaires d’une collaboration future. Deux communes ont été approchées : celles de Barumbu et Selembao.

cette délégation était ainsi composée : le bourgmestre Mr Émir Kir bien sûr, l’Echevine Ilunga, Madame Monjia Tanazefti chargée des Relations internationales et David Baudoux, Chef d’édition du Journal La Capitale.

Durant son séjour kinois, la délégation de la commune de Saint Josse-Ten-Noode a eu plusieurs rencontres dont celles avec  :

  • le Bourgmestre de Barumbu, M. Guillaume Ilunga Sefu Mufinda,

  • la Délégation Wallonie-Bruxelles par Mme Rosette Kabona, représentante de Mme Kathryn Brahy, Déléguée Wallonie-Bruxelles et Citoyenne d’honneur de Saint-Josse-ten-Noode.

  • SEM. INDEKEU, Ambassadeur du Royaume de Belgique en RDC, 

  • Le Vice-Gouverneur de la Province de Kinshasa, M. Néron Nbungu Nbungu,

  • le Directeur du Cabinet du Ministre en charge de la décentralisation,

  • Mme Cécile Edungu, fondatrice des Collines de Selembao et Ministre provinciale,

  • Mme Bola Directrice de la Direction Générale des Recettes de Kinshasa,

  • le Bourgmestre KABAMBA Nyembu Joseph de la Commune de Selembao ,

  • le Ministre Augustin Kibassa-Maliba,

Que retenir de cette mission ? Ci-dessous un condensé de cette séance de restitution.

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens