Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=-J5ObUKrHmw

 

 

 

 

 

http://www.cheikfitanews.net/2017/03/elections-au-rassemblement-temoignage-de-celui-qui-a-pilote-le-processus.html

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=0quPBiMbkpo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=b82o4074eXI&t=72s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=sSkgK9Ux0LA&t=424s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SoYmgRJwLic

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=V6v6vSD8K8Q&t=9s

Vidéo du slogan-phare des congolais

pour fin mandat de J. Kabila

kabila oyebela

réserve photos du site

Suivez  attentivement cette Vidéo.

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

7 août 2017 1 07 /08 /août /2017 11:14
Que se passe-t-il à Kinshasa? Le point avec Paul Nsapu de la FIDH

Nous venons d'interviewer Paul Nsapu, Secrétaire Général de la FIDH à propos de la situation qui prévaut à Kinshasa ce lundi 7août 2017.

Dans une demi-heure, cette interview sera en ligne.

Patience donc.

 

Que se passe-t-il à Kinshasa? Le point avec Paul Nsapu de la FIDH
Repost 0
Published by Cheik FITA
7 août 2017 1 07 /08 /août /2017 06:02
Basile Olongo, un ministre du gouvernement Tshibala, auteur de propos diffamatoires

Les anciens opposants qui ont rejoint Joseph Kabila via le gouvernement de Samy Badibanga puis dans celui de Bruno Tshibala, l'ont-ils fait par idéal et pour servir la RD Congo ou l'ont-ils fait pour leurs propres intérêts et se remplir les poches, quitte à baisser la culotte pour plaire à Joseph Kabila ?

Le cas de Basile Olongo, vice-ministre de l'intérieur dans l'équipe de Bruno Tshibala mérite d'être épinglé.

À l'issue de sa réunion du 5 août 2017, le « Rassemblement » des Forces Politiques et Sociales de la RDC Acquises au Changement a publié un communiqué dans lequel il dénonce des propos tenus par monsieur Basile Olongo.

Monsieur Basile Olongo a cité nommément le Président du « Rassemblement » et le Secrétaire Général de l'UDPS comme étant les commanditaires des attaques des miliciens Kamwina Nsapu ainsi que les attaques contre les prisons dont celle de Makala.

Suite à cela, le « Rassemblement  se réserve le droit de poursuivre Basile Olongo pour diffamation, imputation dommageable et atteinte à l'honneur ».

Basile Olongo est-il conscient de la gravité de ses propos ?

Il y a quelques jours, l'ONU a affirmé que les massacres au Kasai peuvent être assimilés à l'épuration ethnique. Le responsable est connu : l'état congolais via certains de ses animateurs. Qu'est-ce à dire ?

Il ne serait pas étonnant que bientôt, la Cour Pénale Internationale lance des mandats contre des dirigeants congolais pour crime contre l'humanité. Seraient concernés : les auteurs intellectuels, les planificateurs, les complices…

Basile Olongo fait apparemment tout pour figurer sur cette liste là, à moins qu'il n'y soit déjà effectivement et que ses propos ne sont qu'une fuite en avant.

Quand on pense que c'est aussi grâce à la dénomination « SET » soutien à Étienne Tshisekedi (de l'UDPS) que monsieur Basile Olongo avait été élu député, ce qui lui ouvrira par la suite la porte du gouvernement, il est degouttant de constater que monsieur Basile Olongo soit devenu plus kabiliste que Kabila lui-même. Minable.

La reconnaissance n'est pas décidément de ce monde.

 

Bruxelles, le 7 août 2017

 

Cheik FITA

Ci-dessous le communiqué du "Rassemblement"

Basile Olongo, un ministre du gouvernement Tshibala, auteur de propos diffamatoires
Basile Olongo, un ministre du gouvernement Tshibala, auteur de propos diffamatoires
Basile Olongo, un ministre du gouvernement Tshibala, auteur de propos diffamatoires
Repost 0
Published by Cheik FITA
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 22:02
UDPS-Bruxelles, cap sur la victoire électorale

Samedi 5 août 2017, dans le cadre de ses matinées politiques périodiques , la section UDPS-Bruxelles a invité l'écrivain et journaliste congolais Cheik FITA, un des administrateurs de la plate-forme « Antenne Monde de la Société Civile de la RD Congo »pour un échange sur les enjeux électoraux actuels en RD Congo.

Quel était le but de la conférence ? 

«  Le but de la conférence était de voir comment, dans les circonstances actuelles, l'UDPS peut-elle non seulement gagner les élections, mais surtout ne pas se faire voler la victoire. »

L'orateur du jour a subdivisé sa communication en 8 points :

1. Les pesanteurs,

2. Les atouts de l'UDPS,

3. Les outils,

4. Les actions à mener AVANT le jour des élections,

5. les actions à poser le JOUR du vote,

6. les actions à mener APRÈS le scrutin,

7. Le financement de la campagne électorale,

8. les techniques de mobilisation de l'électorat.

À l'issue de la communication, un échange fructueux a eu lieu avec l'assemblée.

En RD Congo, Cheik Fita avait participé à la conférence nationale souveraine en tant qu'invité pour le monde culturel. Il fut parlementaire de 1992 à 1997. En Belgique, il a eu à faire partie des équipes de campagne lors des élections belges.

Bruxelles, le 6 août 2017

Info en Ligne des Congolais de Belgique

UDPS-Bruxelles, cap sur la victoire électorale
UDPS-Bruxelles, cap sur la victoire électorale
Repost 0
Published by Cheik FITA
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 06:30
Plate-formes soutenant la candidature de Moïse Katumbi : « Le Congo n'est pas la propriété d'un seul homme »

L'AR et le G7, plate-formes soutenant la candidature de Moïse Katumbi à la présidentielle ont déclaré le samedi 5 août 2017 à Bruxelles que « Le Congo n'est pas la propriété d'un seul homme » en conclusion d'une déclaration politique de trois pages.

Dans cette déclaration en vingt points, les signataires ont évalué la situation politique, sécuritaire, économique et sociale du pays qu'ils ont jugé extrêmement négative.

Ils ont ainsi dénoncé la désormais illégitimité de Joseph Kabila. Mais celui-ci cherche toujours « à se maintenir au pouvoir par la violence et le chaos ».

Ils ont condamné :

- Les assassinats ciblés de leurs cadres et sympathisants, le harcèlement et la séquestration de fait dont est victime Mr Gabriel Kyungu wa Kumwanza, Président d'un des partis du G7,

- Les mascarades judiciaires contre Moïse Katumbi,

- La volonté du clan Kabila de vouloir changer la constitution et le mode électoral,

- la gabegie financière et l'affairisme,

- La prédation comme mode de gouvernance,

- La politique du chaos, dont les tueries au Kasai…

Au vu de ce tableau sombre, les signataires, à la suite du « Rassemblement » appellent à « la mobilisation générale afin de faire barrage aux tentatives de révision de la constitution, de tenue d'un référendum et de changement de mode de scrutin ».

ils enjoignent à la CENI de « publier immédiatement le calendrier électoral en vue de la tenue des élections au plus tard le 31 décembre 2017 ».

Ils terminent en affirmant que « Le Congo n'est pas la propriété d'un seul homme » sous-entendu : Joseph Kabila.

 

Bruxelles, le 6 août 2017

Cheik FITA

 

ci-dessous l'intégralité de cette déclaration politique

Plate-formes soutenant la candidature de Moïse Katumbi : « Le Congo n'est pas la propriété d'un seul homme »
Repost 0
Published by Cheik FITA
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 00:21
Cris de colère dans les rues de Bruxelles contre J. Kabila

Près de deux cents personnes ont manifesté le samedi 5 août 2017 à Bruxelles pour marquer leur approbation aux différents appels de Ne Mwanda Nsemi, député national congolais et Président de Bundu Dya Mayala.

Ils sont partis de la porte de Namur en passant par l'ambassade de la RD Congo pour atterrir au rond-point Schumann.

Qu'est-ce qui a motivé toutes ces personnes à venir manifester ?

1. Le ras-le bol de voir Joseph Kabila trôner à la tête de la RD Congo alors que son deuxième mandat est déjà expiré,

2. Le fait pour la plupart des manifestants de considérer que « le pays est sous-occupation » entendez « rwandaise », avec tout ce que cela sous-entend. Conséquence, durant toute la manifestation, un fleuve de propos anti-Kabila dont la plupart très « hard ».

Et en réaction, une grande adhésion aux propos de Ne Mwanda Nsemi et à son approche pour mettre fin au régime de Joseph Kabila.

 

Bruxelles, le 6 juillet 2017

Cheik FITA

Cris de colère dans les rues de Bruxelles contre J. Kabila
Repost 0
Published by Cheik FITA
4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 23:47
Lu pour vous. Pour l'ONU, les violences au Kasaï ont des relents de purification ethnique

PAR   Alain Jourdan

L’équipe de l’ONU a été en mesure de confirmer qu’environ 251 personnes ont été victimes d’exécutions extrajudiciaires ciblées entre le 12 mars et le 19 juin.

La violence qui sévit dans les provinces du Kasaï, en République démocratique du Congo (RDC), a pris une dimension ethnique inquiétante. Les informations recueillies durant le mois de juin par une équipe d’enquêteurs des Nations Unies suggèrent que par leur nature et leur échelle, certaines des violations des droits de l’homme et abus commis pourraient constituer des crimes contre l’humanité.

Le rapport se fonde sur des entretiens menés avec 96 personnes qui ont fui vers l’Angola voisin pour échapper aux violences. L’équipe de l’ONU a été en mesure de confirmer que quelque 251 personnes ont été victimes d’exécutions extrajudiciaires ciblées entre le 12 mars et le 19 juin, notamment 62 enfants, dont 30 âgés de moins de 8 ans. Les personnes interrogées ont indiqué que les forces de l’ordre locales et d’autres agents de l’État ont «activement fomenté, alimenté et parfois même dirigé les attaques sur la base de l’appartenance ethnique». La Mission des Nations Unies en RDC a recensé au moins 80 charniers dans la région.

L’équipe a vu des personnes gravement blessées ou mutilées, dont un garçon de sept ans amputé de plusieurs doigts coupés et totalement défiguré. Une femme dont le bras avait été coupé a raconté comment elle a réussi à s’échapper, en se cachant plusieurs jours dans la forêt avant d’atteindre la frontière angolaise et d’être évacuée par les airs et transportée à l’hôpital. Certains réfugiés ont supplié l’équipe des Nations Unies d’écouter leurs témoignages, et deux des personnes interrogées sont décédées peu après de leurs blessures.

«Les survivants ont évoqué les cris de personnes brûlées vives, la vision de leurs proches traqués puis abattus, et leur propre fuite, terrorisés. Ces bains de sang sont d’autant plus terrifiants qu’il semblerait que les populations sont toujours plus souvent ciblées en raison de leur appartenance ethnique», a déclaré la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad al Hussein. «À travers leurs récits, c’est un avertissement très sérieux qui est adressé au gouvernement de la RDC, afin d’agir sans délai pour empêcher que cette violence ne bascule dans un processus de purification ethnique à plus grande échelle.»

 
 

Les combats ont commencé en août 2016 entre la milice Kamuina Nsapu et le gouvernement. L’équipe de l’ONU a pu confirmer qu’une autre milice, la Bana Mura, avait été formée vers mars/avril 2017 par des personnes appartenant aux groupes ethniques Tshokwe, Pende et Tetela. Elle aurait été armée et soutenue par les chefs traditionnels locaux et des agents des forces de l’ordre, y compris l’armée et la police, pour attaquer les communautés Luba et Lulua accusées de complicité avec les Kamuina Nsapu.

Bon nombre de témoins et victimes ont déclaré que les miliciens Bana Mura s’en sont pris aux habitants Luba et Lulua, décapitant, mutilant et abattant leurs victimes, certaines ayant même été brûlées vives dans leurs maisons. L’une des attaques les plus choquantes a eu lieu dans le village de Cinq, où 90 patients, collègues et personnes qui avaient cherché refuge dans un établissement médical ont été tués, y compris des patients qui n’ont pas réussi à s’échapper lorsque le bloc opératoire a été incendié.

Tous les incidents documentés par l’équipe de l’ONU impliquaient des garçons et des filles, pour beaucoup âgés de 7 à 13 ans, engagés comme combattants par les Kamuina Nsapu. Des témoins ont également rapporté que des groupes de filles, les «Lamama», accompagnaient la milice, agitant leurs jupes de paille et buvant le sang des victimes dans le cadre d’un rituel magique censé rendre le groupe invincible. Tous les réfugiés interrogés par l’équipe se sont déclarés convaincus des pouvoirs magiques des Kamuina Nsapu.

«Cette croyance généralisée, et la peur qui en découle, auprès de certains segments de la population dans le Kasaï peuvent expliquer en partie le fait qu’une milice peu armée, composée en grande partie d’enfants, ait été en mesure de résister aux offensives menées par l’armée nationale depuis plus d’un an», indique le rapport. Ses auteurs se montrent, en outre, particulièrement inquiet pour l’avenir. Ils mettent en garde la communauté internationale: «La crise dans la région du Kasaï se déroule dans un contexte politique instable, qui risque de mener au report indéfini des élections présidentielles pour des motifs sécuritaires (…). Des actions urgentes visant à prévenir une ultérieure flambée de violence, s’avèrent cruciales dans ce contexte».

SOURCE: https://www.24heures.ch/monde/onu-violences-kasai-relents-purification-ethnique/story/25537088

 

Lu pour vous. Pour l'ONU, les violences au Kasaï ont des relents de purification ethnique
Repost 0
Published by Cheik FITA
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 08:13
Manifestation à Bruxelles, à l'appel de Ne Mwanda Nsemi

Le lundi 7 août 2017, aura lieu à la porte de Namur de Bruxelles un sit-in à l'appel de Ne Mwanda Nsemi, leader de Bundu Dya Mayala.

C'est ce qu'à déclaré à l'Info en Ligne des Congolais de Belgique, monsieur Kungu Luziamu, Secrétaire Général de NeKongo asbl.

La manifestation qui a pour thème « tous unis pour la libération du Congo » débutera à partir de 13 heures.

Deux jours plus tôt, soit le samedi 5 août, une autre manifestation qui a pour thème « nous exigeons le départ du criminel Alias Kabila » aura lieu à partir de 13h toujours à la sortie du métro Porte de Namur de Bruxelles.

Cette fois ce sera une marche qui aura pour point de chute le Rond-point Schuman devant les institutions européennes.

Cette marche est co-organisée par plusieurs mouvements: 

NeKongo asbl, les combattants de bana congo, hcl, merjc, RDC-Renaissance du congolais, Mirgec, Beden vision, BDK, MD de Justine-Kasa-Vubu, Congo sika...

 

Bruxelles, le 2 août 2017

Cheik FITA

Manifestation à Bruxelles, à l'appel de Ne Mwanda Nsemi
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 00:01
Rétro: Devoir de mémoire. 2 août 1998, attaque de Kinshasa par des forces rwandaises

L'Info en Ligne des Congolais de Belgique reprend ci-dessous un article publié en 2011, et qui rappelle la tragédie vécue par Kinshasa à partir du 2 août 1998,  il y a 18 ans, suite aux visées expansionnistes du Rwanda,

--==000==--

Il y a treize ans, jour pour jour, des coups de feu retentirent à Kinshasa. C’était le début d’une guerre venue du Rwanda avec quelques congolais poussés au-devant de la scène en hommes de paille. La raison invoquée par le Rwanda ? Protéger ses frontières… à deux mille kilomètres à l’intérieur de la RD Congo !

Une guerre « éclair » devait permettre un changement politique à la tête de la RD Congo. Pire, Kigali se  préparait à transformer la RD Congo en une colonie rwandaise.

Quelques jours plus tard, ces forces étrangères coupèrent le courant à partir du barrage d’Inga. A Kinshasa la capitale, nous vivrons ainsi de longues semaines sans eau ni électricité. Les chaises furent transformées en bois pour la cuisson des aliments.

Au fil des jours, nous maigrîmes tous.

Dans des couveuses désormais sans électricité, des bébés mouraient. Pareillement pour les malades dans les hôpitaux, faute d’intervention.

Tout était arrêté : administration, transport, approvisionnement.

La vie quotidienne était devenue un calvaire pour nous kinois habitués à vivre au jour le jour.

Les denrées alimentaires en provenance du Bandundu et du Bas-Congo n’arrivaient plus à Kinshasa. La capitale était progressivement asphyxiée.

Pour moudre le maïs, nous fûmes réduits à le piler dans le mortier. Bidons à la main ou sur la tête, chaque jour, nous descendions en files interminables vers le fleuve Congo pour nous approvisionner en eau.

La phrase suivante de feu Wendo Kolosoy exprimera à jamais ce moment pénible : « Tozangi mayi solo, likolo ya ba nyangalakata »

Des grandes puissances ? Silence complice. Notre misère n’intéressait personne. Seule était médiatisée, l’avancée des forces pro-rwandaises pour la prise supposée prochaine de Kinshasa.

On connaît la suite. Kinshasa ne fut jamais prise. Mais il y eut une longue guerre très meurtrière. De millions de déplacés, des millions de morts, directement ou indirectement. Les deux tiers du pays furent occupées militairement par des forces étrangères.

A défaut de colonisation, dans des officines, des plans de balkanisation de notre pays étaient envisagés.

Les conséquences de cette aventure se ressentent jusqu’à ce jour.

Cette date du 2 août est une date noire pour le Congo.

Chaque congolais devrait le savoir, l’apprendre à ses enfants, et toujours s’en souvenir.

 

 Cheik FITA

Bruxelles, le 2 août 2011

Rétro: Devoir de mémoire. 2 août 1998, attaque de Kinshasa par des forces rwandaises
Repost 0
Published by Cheik FITA
commenter cet article
1 août 2017 2 01 /08 /août /2017 07:45
Billet. Régime Joseph Kabila : le début de la fin

Joseph Kabila, partira, partira pas du pouvoir ? De gré ou de force ? Quand ?

Lundi 31 juillet 2017, plusieurs mouvements citoyens congolais ont organisé dans différentes villes du pays des manifestations pour réclamer l'organisation des élections et surtout la présidentielle, au plus tard le 31 décembre 2017.

Conséquence ? Cabrage du régime de fait de Kabila avec les arrestations à la pelle, le déploiement de la police, des interdictions...

Le mois de juin s'était terminé par un fiasco politique de Joseph Kabila, avec son incapacité de prononcer le message à la nation du 30 juin, celui de juillet se termine aussi par une série d' autres échecs politiques de Kabila :

- Résultats mi-figue, mi-raisin à l'OUA,

- Appel de pieds à l'UE pour le soutien au processus électoral, malgré la diabolisation de celle-ci dans des discours pseudo-nationalistes de bas-étage.

- Mise en place d'une CNSA bancale, Commission Nationale de suivi de l'Accord,

- Tentative maladroite d'instrumentaliser la CÉNI, Commission Électorale Indépendante afin qu'elle fasse croire à l'opinion qu'il est impossible d'organiser les élections en 2017,

- Chute vertigineuse du taux de change du franc congolais et grogne sur le front social,

- Gesticulations maladroites du désormais kabiliste Bruno Tshibala pour tenter de récupérer l'aura de l'UDPS,

- Couacs dans les procès-bidons contre Moïse Katumbi,

- Articles dans les médias internationaux montrant le pillage de la RD Congo par le clan Kabila,

- Œil de plus en plus regardant des organisations des Droits de l'Homme, surtout suite au drame du Kasaï avec son chapelet d'exactions : villages brûlés par l'armée congolaise, des milliers d'enfants séparés de leurs parents ou rendus orphelins, des milliers de déplacés vers l'étranger, plus d'un million de déplacés internes, tueries et massacres, fosses communes…

Dire qu'on est en présence de crimes contre l'humanité ne serait pas exagéré,

- Injonctions de l'ONU pour l'organisation des élections avant fin 2017...

Dans l'entre-temps, le fer de lance de l'opposition qu'est « le Rassemblement » se remet progressivement du choc subi suite au décès d’Étienne Tshisekedi, et reprend de plus en plus du poil de la bête. Fait majeur:

- La démonstration de popularité de Félix Tshisekedi le jour de son enrôlement,

À côté du « Rassemblement », les mouvements citoyens deviennent de plus en plus audibles et visibles...

Ainsi, en ce début du mois d'août 2017, le départ du pouvoir de Joseph Kabila en 2017 n'est plus un rêve, mais s'inscrit désormais dans l'ordre du possible.

Il est possible de le murmurer : Régime de Joseph Kabila? c'est apparemment le début de la fin.

 

Bruxelles, le 1er août 2017

Cheik FITA

Billet. Régime Joseph Kabila : le début de la fin
Repost 0
Published by Cheik FITA
30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 20:10
Jean-Claude Vuemba au peuple congolais : l'heure est venue pour changer de dirigeants

Dans de le cadre de l'émission « Congo-Kinshasa vu de Bruxelles », Baudouin Amba Wetshi de www.congoindependant.com et Cheik FITA de l' « Info en Ligne des Congolais de Belgique » www.cheikfitanews.net ont reçu Jean-Claude Vuemba, député national, et dont le parti est membre du "Rassemblement".

A cinq mois de la fin de la petite transition d'une année, les deux  hommes de médias ont tenté de sonder la position de l'invité sur différents problèmes politiques brûlants de l'heure en RD Congo :

- La prise de position du Conseil de sécurité de l'ONU pour la tenue des élections en RD Congo avant le 31 décembre 2017,

- Les différentes déclarations de la CENI tendant à affirmer qu'il ne pourrait y avoir des élections en 2017,

- Les élections avec ou sans le Kasai ?

- Le CNSA, versus clan Kabila,

- La tentative de meurtre sur le juge Mbuyi au Katanga dans l'affaire Stoupis-Moïse Katumbi

Balkanisation,

- Les évasions des prisons dont celle de Kasangulu d'où Jean-Claude Vuemba est élu.

- Un troisième dialogue ?

- Pourquoi encore et toujours des villes mortes ?

- Y aurait-il bonne foi de la part des gens en face, les kabilistes ?

attendre de la ville morte ?

- La feuille de route du « Rassemblement » jusque fin 2017

- Que se passera-t-il le 1er janvier 2018, sachant que Joseph Kabila n'a aucune envie de quitter le pouvoir ?

Il y eut fin 2016 des pressions internationales pour qu'il y ait un accord,

qu'en sera-t-il cette année ?

Et en définitive, quel message au peuple congolais ?

 

Bruxelles, le 30 juillet 2017

Cheik FITA

 

Jean-Claude Vuemba au peuple congolais : l'heure est venue pour changer de dirigeants
Repost 0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

Lu pour vous, A propos de la surfacturation du passeport congolais, cri d'une victime de l'arnaque: 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens