Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=-J5ObUKrHmw

 

 

 

 

 

http://www.cheikfitanews.net/2017/03/elections-au-rassemblement-temoignage-de-celui-qui-a-pilote-le-processus.html

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=0quPBiMbkpo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=b82o4074eXI&t=72s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=sSkgK9Ux0LA&t=424s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SoYmgRJwLic

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=V6v6vSD8K8Q&t=9s

Vidéo du slogan-phare des congolais

pour fin mandat de J. Kabila

kabila oyebela

réserve photos du site

Suivez  attentivement cette Vidéo.

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 21:04
RD Congo. Didier Reynders condamne l’expulsion de journalistes belges
Communiqué de presse

Les conseils aux voyageurs adaptés pour la République démocratique du Congo. Didier Reynders condamne l’expulsion de journalistes belges

 

 

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders déconseille, sur base des derniers développements en République démocratique du Congo, tout voyage vers le pays. Il est recommandé aux Belges qui sont sur place, mais dont le séjour n’est pas essentiel, de quitter le pays. Il est recommandé aux Belges qui restent sur place d’exercer la plus grande vigilance, en particulier lors de leurs déplacements. L’avis de voyage complet peut être consulté sur le site web du SPF Affaires étrangères : 
http://diplomatie.belgium.be/fr/Services/voyager_a_letranger/conseils_par_destination/congo_republique_democratique
 
Didier Reynders condamne en outre la décision prise par le gouvernement congolais d'expulser deux équipes de télévision belges. La libre collecte d’information et la liberté de la presse sont pour la Belgique des valeurs fondamentales qui ne peuvent être restreintes. Le ministre soulèvera également cette question lors de ses contacts avec les autorités congolaises.

 
Press release

Travel advice for the Democratic Republic of Congo updated. Didier Reynders condemns expulsion of Belgian journalists. 

 

 

Deputy Prime Minister and Minister of Foreign Affairs Didier Reynders advises against all travel to the Democratic Republic of Congo (DRC) because of the most recent developments in the country. Belgian citizens whose presence in the DRC is not essential are advised to leave the country. Belgian citizens who remain in the country are requested to exercise utmost caution, in particular during movements. The entire travel advice can be consulted on our website: http://diplomatie.belgium.be/fr/Services/voyager_a_letranger/conseils_par_destination/congo_republique_democratique
 
Didier Reynders further condemns the decision of the Congolese government to expel two Belgian TV crews. For Belgium, free gathering of news and freedom of press are fundamental values that cannot be restricted. Minister Reynders will also mention this in contacts with the Congolese authorities.

RD Congo. Didier Reynders condamne l’expulsion de journalistes belges
Repost 0
Published by Cheik FITA./Agence belga - dans cheikfitanews
16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 11:13
Enrichissement, fortune de la famille Kabila

Tous les médias du monde s'intéressant à l'Afrique ont repris l'enquête de l'agence Bloomberg sur la fortune de la famille du Président Joseph Kabila.
Ci-dessous quelqus liens pour plus de détails ainsi que le commentaire de RFI

1. Bloomberg

https://www.bloomberg.com/news/features/2016-12-15/with-his-family-fortune-at-stake-congo-president-kabila-digs-in

2. Le vif 

http://www.levif.be/actualite/international/rdc-l-empire-economique-de-la-famille-kabila-lui-rapporte-une-fortune/article-normal-586845.html

3. BBC

http://www.bbc.com/afrique/region-38327162

 

4.Voix de l'Amérique

http://www.voaafrique.com/a/empire-economique-de-la-famille-kabila-lui-rapporte-une-fortune/3637293.html

 

Enrichissement, fortune de la famille Kabila
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 23:43
Lu pour vous. Dialogue congolais: l'Impasse: la Cenco chez Kabila et Tshisekedi le vendredi 16.12

Dernières nouvelles du dialogue congolais

Par Eric WEMBA, journaliste à Kinshasa

Le jeudi 15 décembre 2016, les travaux de la Commission «Gouvernance des Institutions » se sont terminés en queue de poisson.
La difficulté de définir le statut de Joseph Kabila après le 19 décembre 2016 est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.
Pour les délégués de la Majorité présidentielle, leur « Autorité
morale » reste en fonction jusqu’à l’installation du nouveau président élu. A cet effet, ils se sont appuyés sur l’article 70 alinéa 2 de la Constitution pour soutenir leur position.
Les délégués du Rassemblement, en ce qui les concerne, continuent d’affirmer que Joseph Kabila doit quitter le pouvoir le 19 décembre 2016, date de la fin de son deuxième et dernier mandat.
Face à ces deux positions diamétralement opposées, qui risquent de compromettre les négociations directes entre signataires de l’Accord du 18 octobre 2016 et les non signataires, le staff de la CENCO (Conférence Épiscopale Nationale du Congo), qui assure les bons offi ces de ce mini-dialogue, ont résolu de faire le déplacement de la rue Pétunias, à Limete, pour faire le point de la situation avec le chef de file du Rassemblement, Étienne Tshisekedi, puis de Kingakati pour échanger avec le Chef de l’État, Joseph Kabila. On pense que les deux principaux acteurs de la crise congolaise pourraient peser de tout leur poids, chacun sur ses « troupes », pour faciliter la résolution des divergences majeures enregistrées au niveau de la commission « Gouvernance des institutions ».
S’agissant de la commission chargée de la « Décrispation politique », les lignes ont sérieusement bougé. Au terme d’un débat houleux, ses membres ont fini par adopter leur rapport final qu’ils ont du reste déposé auprès de la médiation. Ce texte devrait, en principe, être examiné et adopté par la plénière qui aura lieu, sauf imprévu, ce vendredi.

On retient que cette commission a levé l’option de la libération des prisonniers politiques et d’opinions et d’abandon des poursuites judiciaires contre les acteurs politiques et de la société civile, dont certains sont contraints à l’exil.

D’après nos sources, le Rassemblement a présenté la liste de « 7 figures emblématiques » qui doivent bénéficier urgemment de la grâce présidentielle. On cite notamment l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga,Moïse Katumbi, Diomi Ndongala, Jean-Claude Muyambo, Moni Della, Floribert Anzuluni, etc.
Présent dans cette commission, le ministre de la Justice, Alexis
Thambwe Mwamba, a pris l’engagement de transmettre cette liste au Chef de l’Etat pour une éventuelle mesure de grâce.
Dans cette commission, on a également examiné les cas des médias suspendus, de dédoublement des partis politiques, de la liberté de manifestation et de l’environnement général par rapport aux droits de l’homme.

Dans la commission « Processus électoral », un compromis a été trouvé au sujet des séquences des élections.
Contrairement à l’Accord politique de la Cité de l’Union Africaine, qui avait opté pour la tenue des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales, voire les locales le même jour, la commission a levé l’option de coupler les élections présidentielle et législatives nationales. Quant aux élections législatives provinciales, elles pourraient intervenir une semaine plus tard.

A en croire une source digne de foi, les délégués de la Majorité
présidentielle et du Rassemblement se sont mis d’accord pour que l’enrôlement des électeurs, puisse se terminer le 30 avril 2017 et non pas le 31 juillet comme prévu par la CENI. Là où il y a eu divergence de vue, au sujet du nettoyage du fichier électoral. Selon la Majorité présidentielle, cette opération devrait prendre trois mois, c’est-à-dire jusque juillet 2017. Tandis pour le Rassemblement, il y a un logiciel dénommé « Afis » capable de traiter les données de l’enrôlement en deux ou trois jours et de finaliser le nettoyage du fichier électoral.

A ce sujet, le président de la CENI est attendu ce vendredi au niveau de cette commission pour être de nouveau entendu et recevoir des instructions précises en rapport avec l’option politique à lever au sujet du nettoyage du fichier électoral. Le calendrier électoral devrait être réaménagé en fonction de la même option.
ERIC WEMBA

Lu pour vous. Dialogue congolais: l'Impasse: la Cenco chez Kabila et Tshisekedi le vendredi 16.12
Repost 0
Published by Cheik FITA/ERIC WEMBA - dans cheikfitanews
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 12:14
Dialogue congolais : « Le 20 décembre 2016, Joseph Kabila quitte le pouvoir »

En ce 15 décembre 2016, jour de la clôture de la dernière session parlementaire de l'assemblée nationale issue du hold-up électoral de 2011, la RD Congo est suspendue aux résultats du dialogue congolais sensé résoudre une crise politique en deux volets :

- Le sort politique du Président sortant au-delà du 19 décembre 2016.

- L'organisation de la Présidentielle et des législatives.

Trois possibilités sont envisageables à l'issue de ce dialogue:

1. Ils ne se mettent pas d'accord et le dialogue se termine en queue de poisson.

2. Ils se mettent d'accord pour une courte transition de gestion collégiale de l'état (+- six mois) afin d'organiser la présidentielle et les législatives en laissant l'organisation des autres scrutins aux soins du nouveau pouvoir élu.

3. Mais la résolution qui pourrait réellement décrisper le climat politique c'est celle de déclarer qu' « à partir du 20 décembre , monsieur Joseph Kabila n'est plus Président de la République et ne peut par conséquent ni engager la RD Congo, ni parler en son nom »

Pour parvenir à cela, il y a un obstacle : La position des 16 délégués de la mouvance présidentielle à ce forum.

- Auront-ils le courage d'être pragmatiques, de lire les signes de temps et entrer ainsi dans l'histoire par la grande porte ?

- Ou seront-ils à ce point aveugles au point de s'entêter dans une voie apparemment sans issue ?

Une compatriote avec qui l'on discutait de cela dira ceci :

«  De quoi ont-ils peur ces 16 là ? S'ils ont peur pour leur vie, ils prennent une décision courageuse aujourd'hui et ils vont se réfugier dans une Ambassade jusqu'au 20 décembre!(durant cinq jours) »

Qu'est-ce à dire ?

- Les seize délégués du clan Kabila :

- Savent très bien que le mandat du Président sortant se termine le 19 décembre 2016 à 23h59,

- Ils savent qu'en tant que garant de la constitution , le Président Kabila était en devoir de s'assurer que les élections soient organisées dans les délais constitutionnels, le Président Kabila est donc à l'origine de la crise politique,

- Ils savent que le Président Joseph Kabila n'a(vait) pas l'intention de quitter le pouvoir à l'issue de son deuxième et dernier mandat,

- Ils savent qu'il suffit que le Président Joseph Kabila soit contraint de quitter le pouvoir le 20 décembre et la crise politique s'estompe.

- Ils savent que dans la population, la tension est à son paroxysme ; à partir du 19 décembre 2016 dans tous le pays et dans les différentes communautés congolaises à l'étranger, avec des leaders politiques ou pas en avant plan, le Peuple congolais manifestera pour le « Bye Bye Kabila »,

- Ils savent qu'après le 20 décembre 2016, le pays risque d'être ingouvernable,

- Ils savent que le temps que le pouvoir croit gagner amène plutôt le pourrissement,

- Ils savent que le Président Joseph Kabila est plus vers la fin de son règne que vers un rebondissement pour d'autres hypothétiques années à la tête du pays…

Mais ces 16 délégués doivent aussi savoir ceci :

- En prenant aujourd'hui 15 décembre 2016, une position courageuse conforme à l'aspiration profonde du peuple congolais et conforme à l'esprit et à la lettre de la constitution :

- Ils vont peut-être passer cinq jours d'angoisse, mais à partir du 20 décembre, une fois le mandat de monsieur Kabila fini, ils entreront dans l'histoire de la RD Congo par la grande porte.

- Mais s'ils s'entêtent dans le déni, non seulement à partir de ce jour l'angoisse va commencer pour eux comme étant des traîtres à la Nation, mais cela continuera aussi longtemps que le Président Joseph Kabila se cramponnera au pouvoir jusqu'à sa chute. Chute qui est d'ailleurs irréversible et pouvant intervenir à tout moment, suite aux pressions tant internes et qu'externes.

Pour mémoire, nous remettons ci-dessous les articles clés de la constitution qui contiennent la clé de la crise politique artificielle actuelle.

Lus d'une façon désintéressée et sans un esprit tortueux ni mauvaise foi, leur compréhension est limpide. Et l'on se rend compte à quel point la crise politique congolaise actuelle est artificielle. Pour le plus grand nombre des Congolais le voeu le plus ardent serait celui-ci "Le 20 décembre 2016, le Président Joseph Kabila doit quitter le pouvoir."

Article 69 Le Président de la République est le Chef de l’État. Il représente la nation et il est le symbole de l’unité nationale. Il veille au respect de la Constitution

Article 70 Le Président de la République est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois. A la fin de son mandat, le Président de la République reste en fonction jusqu’à l’installation effective du nouveau Président élu.

Article 73 Le scrutin pour l’élection du Président de la République est convoqué par la Commission électorale nationale indépendante, quatre-vingt dix jours avant l’expiration du mandat du Président en exercice.

Article 74 Le Président de la République élu entre en fonction dans les dix jours qui suivent la proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle.

Bruxelles, le 15 décembre 2016

Cheik FITA

 

source ilustration:https://wazaonline.com/fr/wazavote-rdc/dilemme-kabila-ira-kabila-ira-pas

Dialogue congolais : « Le 20 décembre 2016, Joseph Kabila quitte le pouvoir »
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
commenter cet article
14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 18:11
Document. Communiqué de la CENCO après le 1er jour du dialogue congolais
Document. Communiqué de la CENCO après le 1er jour du dialogue congolais
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 02:02
Vu  pour vous su​​​​​​​r TV5 Dialogue jour 1, juge Ramazani de Katumbi, Pamphlet Kodjo

Vu  pour vous sur TV5 Dialogue jour 1, juge Ramazani de Katumbi, Pamphlet Kodjo

Composition des commissions du dialogue

Institution
1. Lutundula
2. Kabund
3. Mubake
4. Sesanga
5. Lisanga
6. Olenghankoy
7. Kalala
8. Lumanu
9. Nkulu
10. Makila
11. Ruberwa
12. Mbikayi

Commission Election

1. Fayulu
2. Molisho
3. Ngoy
4. Kankonde
5. Kuye
6. Ramazani
7. Kabwelulu
8. Bussa
9. Kamerhe

Commission Décrispation

1. Tshisekedi Félix
2. Kamitatu
3. Kapiamba
4. Maguy Kiala
5. Mende
6. Thambwe
7. Mokonda
8. Bongongo

Vu  pour vous su​​​​​​​r TV5 Dialogue jour 1, juge Ramazani de Katumbi, Pamphlet Kodjo
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 10:00
Billet. Retransmission du dialogue congolais  à la RTNC, qui a peur de l'opinion du Peuple ?

Du mardi 13 au jeudi 15 décembre 2016, les Pro-Kabila et l'opposition négocieront l'après-Kabila.

Ce sera une confrontation argument contre argument.

L'opposition a demandé que ces moments décisifs de l'histoire de la RD Congo soient retransmis à la télévision.

L'équipe encore au pouvoir a dit non.

Ces gens du régime ont-ils quelque chose à cacher ?

Parmi eux, y en a-t-il qui ont peur d'assumer publiquement leurs prises de position ?

Y a-t-il des choses sur l'avenir du pays que le Souverain primaire ne doit ni entendre ni savoir ?

Un homme politique, est un homme public, un homme du peuple. Il a intérêt à ce que le peuple sache ce qu'il dit, ce qu'il pense, même au risque de devenir impopulaire.

Ce qui se fait en cachette, c'est une conspiration contre le peuple, c'est une messe noire.

Les délégués au dialogue inclusif ont intérêt à communier avec le Peuple souverain via une retransmission en direct à la télévision de leurs débats.

Il n'y a aucune raison qui puisse justifier ce black-out.

Ceux qui refusent la retransmission en direct du forum avouent implicitement ou qu'ils préparent un coup fourré contre le peuple, ou tout simplement ce sont des « djaleloistes » qui ont vendu leur âme.

Et à ce titre, ils ne peuvent aucunement engager le peuple.

Le drame, c'est qu'en réalité, cela fait des années que le pays était dirigé par des gens sans foi ni loi, des vrais gangsters.

La patience du peuple est à bout.

L'heure du jugement populaire est venu :

- Ou ils acceptent la retransmission du forum à la télévision, les plus courageux assumeront leurs propos, les plus pragmatiques se raviseront,

- Ou ils maintiennent leur censure et le peuple souverain qui n'est pas du tout dupe, en tirera toutes les conséquences.

Dans tous les cas, après avoir tourné la Nation en bourrique durant des mois afin d'éventuellement réussir à maintenir Joseph Kabila au pouvoir après le 19 décembre 2016, mais en vain, ce n'est pas à six jours de la fin du deuxième et dernier mandat du Président sortant que la MP, la Minorité au Pouvoir pourra rebondir et inverser la marche irréversible du pays vers l'alternance obligatoire, et le départ du pouvoir de tous ceux qui ont fauté, en se moquant éperdument de la constitution congolaise.

Acculé, la Minorité au Pouvoir n'a plus d'autre choix que la peur.

La peur de l'opinion est déjà en soi un message limpide, une capitulation avant la lettre.

Bruxelles, le 13 décembre 2016

Cheik FITA

Billet. Retransmission du dialogue congolais  à la RTNC, qui a peur de l'opinion du Peuple ?
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 04:19
Décès à Bruxelles de Charles Mwando Nsimba

C'est un baobab de la politique congolaise et katangaise en particulier qui vient de s'éteindre le 12 décembre 2016 : le député Charles Mwando Nsimba.

Charles Mwando Nsimba est né le 12 octobre 1936,  il était le président du l'Union nationale de démocrates fédéralistes (UNADEF) et membre du G7 ainsi que du "Rassemblement."

L'Info en Ligne des Congolais de Belgique présente à la famille du disparu ainsi qu'à tous ceux qui lui étaient chers, ses sincères condoléances.

 

Photos : 17 juin 2016 à Bruxelles lors de la rencontre « Rassemblement »- Edem Kodjo

 

 

Décès à Bruxelles de Charles Mwando Nsimba
Décès à Bruxelles de Charles Mwando Nsimba
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 15:58
FLASH. Les sanctions de l'Union Européenne contre sept responsables Congolais sont tombées

Bruxelles, le 12 décembre 2016

Le Conseil a adopté des mesures restrictives en matière de déplacements et un gel des avoirs à l'égard de sept personnes occupant des positions de responsabilité dans la chaîne de commandement des auteurs de violences, avec effet immédiat. Les ministres des affaires étrangères, réunis au sein du Conseil de l'Union européenne, ont discuté des derniers développements dans le pays. Les Etats membres se sont accordés sur une déclaration sur la situation en RDC.

Déclaration de l'UE sur la situation en République Démocratique du Congo

" L'Union européenne et ses Etats membres sont gravement préoccupés par la situation politique en République Démocratique du Congo (RDC). Le 19 décembre, date qui marque l'échéance constitutionnelle du mandat du Président Kabila, reste lourd d'incertitudes et de risques, après les récents épisodes de répression et de violations des droits fondamentaux. Un nouveau gouvernement allant au-delà de cette date doit fonder sa légitimité sur un cadre politique défini de manière claire et inclusive, faute de quoi les relations avec l'Union européenne en seraient affectées.

Des efforts ont été déployés afin de rapprocher les positions et parvenir à un accord inclusif sur une transition menant le pays vers des élections pacifiques et crédibles dans les plus brefs délais, conformément à la Constitution de la RDC et la résolution 2277 (2016) du Conseil de Sécurité de l'ONU. 

L'Union européenne a soutenu ces initiatives et notamment la médiation en cours des évêques catholiques de la RDC. Elle invite tous les acteurs politiques tant du côté du gouvernement que de l'opposition à entendre leur appel à la responsabilité et à la bonne volonté, et à se saisir pleinement de leurs bons offices. Elle salue le rôle constructif joué par les organisations régionales et les pays de la région afin de trouver une solution pacifique, notamment l'Angola et la République du Congo.

En vue de l'échéance du 19 décembre, l'Union européenne appelle donc les congolais à faire preuve de retenue et à privilégier la voie du dialogue en récusant toute violence.

Les violences qui ont causé la mort d'au moins cinquante personnes le 19 et 20 septembre à Kinshasa constituent de graves violations des droits de l'Homme et des libertés fondamentales, attestées par plusieurs observateurs y compris le Bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l'Homme. L'Union européenne s'est engagée dans les Conclusions du Conseil du 23 mai, puis du 17 octobre, à adopter des mesures restrictives à l'encontre des responsables de telles exactions et de ceux qui feraient obstacle à une solution pacifique et consensuelle de la crise en RDC.

Par conséquent, le Conseil des ministres des affaires étrangères de l'Union européenne a pris la décision aujourd'hui d'imposer des mesures restrictives à l'égard de sept individus qui occupent des positions de responsabilité dans la chaine de commandement des forces de sécurité congolaises qui ont fait un usage disproportionné de la force.

L'Union européenne appelle le gouvernement de la RDC à coopérer à une enquête transparente et indépendante ayant pour objectif de traduire en justice les responsables des violences. Elle appelle en outre à respecter pleinement les droits fondamentaux dont la liberté d'expression, de réunion et de la presse.

L'Union européenne suivra avec une attention accrue l'évolution politique cruciale que connaîtra la RDC dans les prochaines semaines. Dans ce contexte, des mesures restrictives supplémentaires pourront être envisagées en cas d'obstruction du processus politique ou de nouvelles violences. "

*   *   *

Les personnes soumises à une interdiction de pénétrer sur le territoire de l'UE et un gel des avoirs incluent:

  • 4 membres de la garde républicaine, de l'armée ou de la police congolaise, ayant contribué en les planifiant, dirigeant ou commettant, à des actes constituant de graves violations des droits de l'homme en RDC;

  • 3 hauts responsables et personnes d'influence faisant obstacle à une sortie de crise consensuelle et pacifique en vue de la tenue d'élections en RDC, notamment par des actes de violence, de répression ou d'incitation à la violence, ou des actions portant atteinte à l'état de droit;

Les noms de personnes concernées et les raisons qui amènent le conseil à les lister figurent au Journal Officiel du 12 décembre 2016. Les mesures restrictives entrent en vigueur immédiatement.

NOTA BENE

Lien du journal officiel :http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=uriserv:OJ.LI.2016.336.01.0007.01.FRA&toc=OJ:L:2016:336I:TOC

FLASH. Les sanctions de l'Union Européenne contre sept responsables Congolais sont tombées
Repost 0
Published by Cheik FITA/UE - dans cheikfitanews
12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 07:47
Lobby congolais à l'étranger, l'Archibishop Mutyebele adhère à l'AIDC

Samedi 10 décembre 2016 à l'église de la Nouvelle Jérusalem de Bruxelles, l'Archibishop Martin Mutyebele a signé son acte d'adhésion à l'AIDC, Association Internationale de la Diaspora Congolaise.

C'était lors d'une cérémonie présidée par le Docteur Kibutu Ngimbi Célestin initiateur du projet.

Depuis plusieurs années, Martin Mutyebele préside aux destinées de la plus grande église congolaise de Belgique. C'est par centaines voir par milliers que les fidèles défilent à la Nouvelle Jérusalem lors des cultes.

La très grande communauté congolaise de Belgique brille par sa carence d'un grand lobby. Conséquences, les membres de cette communauté enrichissent sans le savoir ceux qui sont mieux organisés, tout en restant elle-même une communauté indigente.

Depuis plus d'une année, le Docteur Célestin Kibutu Ngimbi s'est engagé à fédérer le plus de congolais possible à un projet : l'AIDC. Les membres de cette association se sont donnés comme objectifs d'être les plus nombreux possible, et de cotiser régulièrement de l'argent afin de devenir un vrai lobby.

L'AIDC continuer à croître. L'adhésion ce jour de l'Archibishop Mutyebele pourrait booster l'AIDC, compte tenu du nombre de fidèles qui fréquentent l'église de la Nouvelle Jérusalem.

 

Bruxelles, le 11 décembre 2016

Cheik FITA

Lobby congolais à l'étranger, l'Archibishop Mutyebele adhère à l'AIDC
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews

ANNONCES...MESSAGES

 

Lu pour vous, A propos de la surfacturation du passeport congolais, cri d'une victime de l'arnaque: 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens