Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

15 avril 2020 3 15 /04 /avril /2020 11:09
Feu Mgr Gérard Mulumba, 28 février 2017 lors d'un point de presse. Photo Cheik FITA

Feu Mgr Gérard Mulumba, 28 février 2017 lors d'un point de presse. Photo Cheik FITA

Monseigneur Gérard Mulumba, Chef de la Maison civile du Chef de l'état Congolais Félix Tshisekedi,  est décédé le mercredi 15 avril 2020 à  Kinshasa. L'information a rapidement circulé dans les réseaux sociaux, et la rédaction de l'Info en Ligne des Congolais de Belgique en a eu la confirmation auprès de la famille. Le Président Félix Tshisekedi est doublement éprouvé : il a perdu un oncle paternel, il a ensuite perdu un collaborateur. L'Info en Ligne des Congolais de Belgique présente à toute la famille Mulumba et Tshisekedi ses condoléances les plus attristées. Dès que le communiqué officiel sera publié,  l'ILCdB le joindra au présent article. 

sur cette photo : Abbé Théo Tshilumba, Mgr Gérard Mulumba et Maman Marthe à la résidence de cette dernière à  Bruxelles, lors d'un point de presse pour annoncer le retour en RDC de feu  Étienne Tshisekedi. 28.02.2017

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
14 avril 2020 2 14 /04 /avril /2020 23:26
Partager cet article
Repost0
3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 19:59
Communication de Jonathan de Patoul et Nicole Bomele Nketo Députés DéFI,Covid-19 : n'oublions pas l'Afrique !


Le Covid-19, cette terrible maladie s'est abattue sur notre continent après avoir fait des ravages en Asie et principalement en Chine.
En Europe et en Belgique en particulier, l'heure est aujourd'hui à la gestion de cette crise d'une gravité aiguë. Le personnel médical et paramédical, mais aussi celui des commerces d'alimentation, des services publics, des transports en communs, des services de nettoyage, et bien d'autres sont en première ligne et nous ne les remercierons jamais assez. Notre gouvernement fédéral, dotés des pleins pouvoirs, a le devoir de réussir à éradiquer cette épidémie.
Si tous nos efforts doivent en effet se concentrer sur cet objectif, nous devons aussi nous préoccuper de l’Afrique. Le docteur Denis Mukwege, rappelait avec force, lors de la remise de son prix Nobel de la paix en 2019, que si des pays africains comptent parmi les plus riches du monde, leurs habitants restent, eux, parmi les plus pauvres.
L’Afrique attire et attise toutes les convoitises. Alors, si l'on ne l'oublie pas quand il s'agit d'utiliser ses immenses ressources pour faire fonctionner un système économique très gourmand de celles-ci, il est de notre devoir de ne pas l'oublier non plus dans cette crise sanitaire globale. 
Le virus est maintenant bien présent sur le continent africain, où de nombreux Etats ont mis en place des mesures strictes comme les interdictions de regroupement, la fermeture des écoles ou des lieux de culte, le contrôle des frontières et le confinement des personnes venant de l’étranger, un couvre-feu, etc.
En Belgique, le confinement, bien que difficile à mettre en œuvre, est possible sans trop de difficultés structurelles et s’accompagne également de mesures sociales (incapacité de travail, allocation de chômage, télétravail, etc.) qui nous permettent de subvenir à nos besoins.
Si l’on prend l’exemple de la République Démocratique Congo, où l’état d’urgence sanitaire est déclaré depuis le 24 mars, on peut s’inquiéter de l’impact de cette mesure sanitaire, nécessaire pour limiter la propagation du coronavirus, sur la situation socio-économique de toutes les couches de la population et des conséquences humanitaires et sociales qui pourraient en en découler.
Alors que nos systèmes de santé européens peinent à faire face à l'afflux massif de patients atteints du virus, on peut dès lors se préoccuper de la capacité des hôpitaux africains à faire face à l’expansion de la maladie et des funestes répercussions de celle-ci. Rappelons également qu’à la lutte contre le Covid-19 s’ajoute parfois la lutte contre d’autres maladies ou épidémies (paludisme, choléra ou ebola).
Nous avons donc une obligation morale d’être prêts à agir pour soutenir l’Afrique, en proposant un soutien matériel et technique, un partage de solutions (modèles de prototype respiratoire, tests de dépistage, établissements de protocoles, etc.), ou encore notre disponibilité pour la livraison de matériel médical. Aucun Etat, aucune population, aucune structure ne devraient être laissés à l’abandon en cas d’urgence sanitaire.
Si le virus a pu se propager grâce à la mondialisation et aux déplacements des personnes, il nous semble important d’appeler à la solidarité internationale. Ensemble, nous devons saisir l’opportunité de faire de la lutte commune contre le COVID-19 le premier symbole d’une mondialisation réinventée, plus égalitaire, plus juste et plus digne.
Jonathan de Patoul et Nicole Bomele Nketo
Députés DéFI au parlement bruxellois

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
29 mars 2020 7 29 /03 /mars /2020 16:55
Dr Nzamushe Jean robert donne quelques éléments essentiels concernant le COVID 19

La pandémie du coronavirus est si grave qu’il y a une multitude d’informations et parfois de simples points de vue. L’opinion s’y perd.

Un point qui fait débat dans le microcosme congolais : « le thé chaud ou l’inhalation à l’ancienne sont-ils une solution ? »

L’Info en Ligne des Congolais de Belgique a demandé au Dr Nzamushe Jean robert du CHU de Lille en France de résumer en cinq points ce que l’on peut retenir à ce propos.

Voici sa réponse.


1. Comment agit ce virus ?

En deux temps :

  1. il infeste le poumon (et crée une sorte de grippe) et
  2. Il induit une réaction inflammatoire au sein du poumon au point de l’engorger et empêcher l’oxygène d’y pénétrer. C’est cette phase b qui nécessite un respirateur pour "pomper" de l’oxygène au maximum dans les quelques recoins de poumon encore libres... C’est cette phase qui tue...

2. Il faut savoir qu’un patient COVID sous respirateur y reste 4 semaines minimum... sans garantie de récupération pulmonaire au final... D’où la course aux respirateurs mondiales.
Cette phase provoque véritablement l’épuisement des équipes médicales et paramédicales.

3. D’où l’intérêt d’agir rapidement (en phase a) tant que le virus n’a pas encore enclenché sa réaction inflammatoire. Surtout en RDC où les possibilités de prise en charge des cas modérés à sévères sont limitées !

4. Ainsi l’hydroxychloroquine (plaquenil) + azythromycine devraient se donner dès confirmation du COVID c’est à dire avant que le virus n’induise son inflammation (parfois il n’est même plus là mais l’inflammation induite se poursuit). Ce point 4 n’engage que moi...

5. Le point le plus important : il y a eu une discussion sur les vertus du thé qui seraient miraculeuses en Chine avec des guérisons induites ! Je suis persuadé qu’il s’agit en fait des vapeurs chaudes induites par le thé !

On sait que Tout virus respiratoire est sensible à la chaleur inhalée et une des seules occasions d’y être exposée ( en Chine ou ailleurs...) C’est en buvant du thé ( qui se boit chaud en général ) d’où l’analogie thé- guérison!

Je vous invite donc des que vous ressentez un début de Fièvre, toux, mal de gorge , semblant de grippe, un " ça ne va pas trop" à pratiquer l’inhalation à l’ancienne*( bassin ou casserole d’eau chaude et tête recouverte d’un essuie et inspirer les vapeurs chaudes- vous pouvez mettre eucalyptus vicks thé dans l’eau ...pour aromatiser mais non indispensable ). Les vapeurs d’eau chaude inhalées à elles seules suffisent. *Elles permettent d'arrêter le virus à sa phase A et d’éviter la phase inflammatoire qui me semble déjà grave !


Il y a eu des posts sur les réseaux sociaux dans ce sens qui ont eu l’air parfois farfelus ( ajout de plantes traditionnelles dans l eau etc...). L’important c’est d’inhaler des vapeurs chaudes pour tuer le virus à temps !

Libre à chacun d’y croire ou pas... Au pire des cas, ça n’aura servi à rien, ça n’aura rien coûté et ça n’aura même pas été une vraie perte de temps ( on est en confinement de toute façon)... Au mieux, ça sauve juste une vie... Bien entendu, toutes ces recommandations n'enlèvent en rien l'importance capitale des gestes barrières à respecter au quotidien pour éviter la propagation du virus.

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
27 mars 2020 5 27 /03 /mars /2020 22:56
Coronavirus: Communication de l'hôtel de ville de Kinshasa sur l'annulation du confinement.
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
26 mars 2020 4 26 /03 /mars /2020 23:17
Riposte-Coronavirus, Le gouverneur de la ville de Kinshasa en appelle à l’implication de chaque kinoise et chaque kinois.

Par Cheik FITA

Bruxelles, le 26 mars 2020

Depuis quelques jours et pour un bon bout de temps, Kinshasa la capitale de la RD Congo est isolée du monde et du reste du pays suite à la pandémie du coronavirus. La raison de cet isolement? Jusque là, la totalité des cas apparus  en RD Congo vient de Kinshasa.

Jeudi 26 mars 2020, le gouverneur de la ville a adressé à ses administrés un message dans lequel il annonce la décision  d’un confinement de la population, rappelle et la gravité de la        situation, et la nécessité d’implication de chaque kinoise et kinois pour freiner la propagation du coronavirus.

Mégapole de plus de dix millions d’habitants, Kinshasa a le malheur d’avoir un taux de chômage très élévé. Conséquence, c’est la débrouille et la plupart des Kinois vivent au jour le jour.

Avec le confinement le kinois parviendra-t-il à survivre ? Une intervention économique très sensible pour les plus démunis ne devra-t-elle pas être envisagée très sérieusement ?

La dernière fois que les kinois avaient vécu pareille tragédie, c’était en 1998, lors de l’invasion de la capitale par les rebelles du RCD, soutenus par le Rwanda. Cela n’a jamais été un bon souvenir pour les kinois.

Ci-dessous l’intégralité du message du gouverneur de Kinshasa à l’intention de ses administrés.

 

Mot de Son Excellence Monsieur le Gouverneur de la Ville de Kinshasa sur la Maladie à coronavirus

Kinoises et Kinois,

En ces temps difficiles où le monde entier retient son souffle face à la pandémie causée par le CORONA VIRUS, frappant les populations sur tous les continents ; notre chère Ville n’est malheureusement pas épargnée.

Selon les derniers rapports  de l’Institut National de Recherche Biomédicale “INRB en sigle”, la ville de Kinshasa compte à ce jour, 54 cas positifs dont 5 décès, et plus de 2000 cas contacts.

Je présente au nom de toutes les kinoises et de tous les kinois ainsi qu’en mon nom propre, les condoléances les plus attristées aux familles des illustres disparus, que chacun puisse trouver en ces mots un peu de réconfort.

 Cette maladie mortelle dont les symptômes sont proches de ceux d’une grippe  se caractérise  essentiellement  par :

  • Une forte fatigue
  • Des maux de tête
  • Une toux sèche
  • Une gêne respiratoire et des courbatures.

Tout en respectant scrupuleusement les instructions données par Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat lors de ses adresses à la Nation du 18 et du 24 mars derniers, il est impérieux d’  adopter les gestes barrières suivants pour limiter le risque de sa propagation :

- Se laver les mains régulièrement et systématiquement, ou utiliser du gel désinfectant;

- Éviter tout contact physique ou mieux, observer une distance d’au moins 1 mètre ;

- Porter un masque anti-projection et toussez dans le creux du coude ou dans un mouchoir jetable pour éviter la contamination de l’air ;

En cas d’apparition des symptômes :

- Appelez les numéros suivants : verts

101,

109 ou

110 puis restez chez vous, jusqu’à l’arrivée de l’équipe de secours.

- Surtout, ne pas se rendre à l’hôpital ou tout autre établissement de santé afin d’éviter la contagion d’autres concitoyens.

Qu’il me soit permis de saisir cette occasion pour encourager le personnel soignant de la ville de Kinshasa.

En effet, vous êtes en première ligne dans ce combat. En pareille circonstance, nous ne pouvons que vous renouveler notre confiance et vous faire part de la gratitude de tous les kinois pour votre engagement et votre patriotisme.

Kinoises et kinois

A la lumière de la gravité de la situation, l’implication de chacun d’entre nous dans la lutte contre cette maladie, se veut primordiale.

Ne cédez ni à la panique, ni à la manipulation, ni à la désinformation et n’écoutez que les conseils des experts qui renseignent nos services de santé.

Des efforts inlassables sont fournis par toutes les parties prenantes en vue de relever le défi de cette pandémie.

C’est donc dans ce cadre, et vu l’état d’urgence proclamé par le Président de la République, Chef de l’Etat, que je décrète un confinement total intermittent de trois semaines qui prendra effet à dater  du samedi 28 mars 2020 et se prolongera le dimanche, lundi et mardi 31 mars. Le mercredi 01 avril et jeudi 02 avril les kinois seront autorisés à circuler afin de s’approvisionner.

S’en suivra encore 4 jours de confinement total. Cette rotation se poursuivra pendant 3 semaines. Au cours des périodes de confinement total, seuls les agents de l’Administration publique désignés pour assurer le service minimum ainsi que le personnel soignant en service, sont autorisés à se rendre  au lieu du travail.

Pendant les deux jours de ravitaillement, les mesures prises précédemment par le Président de la République et moi-même, sont de stricte application.

La police veillera rigoureusement au respect de toutes ces mesures et à la sécurité de chaque citoyen de la Ville.   

Je demande aux responsables des différents supermarchés de prendre les dispositions idoines afin de permettre à leurs clients un accès ordonné et sécurisé par l’observance de la distanciation sociale.

En outre, s’agissant des opérateurs économiques, il se constate une situation de flambée des prix des biens de premières nécessités ainsi que du matériel de protection sanitaire.

Je tiens à rappeler ces derniers au strict respect de la réglementation en matière de prix, et j’ai instruit le Ministre Provincial de l’Economie de procéder à travers les agents de son ministère au contrôle des prix dans toute la Ville. Tout contrevenant subira la rigueur de la loi.

Kinoises, kinois,

Nous sommes sans ignorer que cette crise sanitaire mondiale et les restrictions consécutives à cette situation inédite,  vont ajouter des difficultés d’ordre financière et sociale à la population de notre ville.

J’en appelle à notre légendaire solidarité kinoise en nous exhortant à tendre une main secourable à ceux d’entre nous qui en ont le plus besoin.

A ce sujet, je fais particulièrement un appel appuyé aux entreprises  privées de la place.

En cette période sombre, l’empathie devrait etre le maitre-mot dans nos relations humaines. Evitons la stigmatisation des malades, cet ennemi invisible peut toucher n’importe lequel d’entre nous.

Aux bailleurs, je vous demande de faire preuve d’indulgence auprès de vos locataires.

Kinoises et kinois,

Protégeons-nous mutuellement en respectant les recommandations sanitaires et restrictions imposées afin d’empêcher la propagation de ce virus mortel au sein de notre communauté et de nos familles.

Restez chez vous, et ne sortez qu’en cas d’extrême nécessité!

Ne perdons pas de vue que la responsabilité est individuelle, mais que les conséquences sont collectives. Montrons-nous responsables pour notre bien-être et celui des autres.

Que Dieu protège la Ville de Kinshasa!

Je vous remercie

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
25 mars 2020 3 25 /03 /mars /2020 11:42
Document. Coronavirus, ordonnance  sur l'état d'urgence sanitaire

ORDONNANCE : ETAT D' URGENCE SANITAIRE/RD CONGO : 

Le Chef de l’État S.E.M Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a décrété par ordonnance ce mardi 24 mars 2020 l’état d’urgence sanitaire pour faire face à la pandémie du #Coronavirus en République Démocratique du Congo #RDC. 

Voici ce que le Chef de l’État a ordonné : 

Article 1er : Des dispositions générales
 
L’état d’urgence sanitaire est proclamé sur l’ensemble du Territoire national pour faire face à l’épidémie de Coronavirus, Covid-19 qui met en péril, par sa nature et sa gravité, la santé de la population. 

L’état d’urgence est proclamé pour une durée de trente (30) jours prenant cours à la date de la signature de la présente ordonnance.
 
Il peut être mis fin à l'état d'urgence sanitaire par décision du Président de la République avant l'expiration du délai fixé par la présente Ordonnance lorsque les circonstances le justifient.
 
Les mesures prises en application de la présente Ordonnance cessent d'avoir effet après l’expiration du délai prévu au premier alinéa, à moins que l’Assemblée nationale et le Sénat, saisis par le Président de la République sur décision du Conseil des ministres, n’en aient autorisé la prorogation pour des périodes successives de quinze jours.
 
 
Article 2 : Des mesures sécuritaires sur le territoire national
 
Jusqu’à ce que soit proclamée la fin de l’état d’urgence sanitaire, sont de stricte application les mesures ci-après :
 
1. La fermeture de toutes les frontières du pays aux passagers et à toute personne, sauf pour les navires cargos et autres moyens de transport frets qui sont autorisés à accéder au territoire national. Leurs personnels sont cependant soumis aux contrôles de santé publique nécessaire.

2. Tous les vols en provenance des pays à risque et des pays de transit sont suspendus dès vendredi 20 mars 2020. Dans ce contexte, le voyage de tout passager de pays à risque, à destination de la République Démocratique du Congo, est censé reporté.

3. Sous peine d’être éconduit à la frontière, à leur arrivée sur le territoire national, tous les passagers d’un aéronef à destination de la République Démocratique du Congo remplissent la fiche de renseignements, se soumettent au lavage des mains et au test de température.
 
Article 3 : Des mesures relatives à l’exercice de la liberté
 
Pour des raisons de sécurité sanitaire, les mesures relatives à l’exercice des libertés suivantes sont prises :
 
1. L’interdiction de tous les voyages de la Capitale vers les Provinces et vice-versa, afin de permettre le confinement de la Ville de Kinshasa, foyer de la pandémie. Pour ce faire, chaque Responsable d’Institutions ou des Services est chargé de prendre de mesure de service minimum pour palier le confinement, à leurs domiciles des autres agents de l’État ;

2. Sont interdits tous rassemblements, réunions et célébrations de plus de vingt (20) personnes sur les voies et lieux publics en dehors du domicile familial, la population étant priée de rester à domicile et de n’effectuer que les déplacements strictement indispensables aux besoins professionnels, familiaux ou de santé ;

3. Sont interdits tous les mouvements migratoires, par les transports en commun, des bus, camions et autres véhicules de l’intérieur vers la Capitale et de la Capitale vers l’intérieur. A cet effet, des barrières seront érigées par les Gouverneurs de Provinces et les équipages se soumettront au contrôle de rigueur en matière du Coronavirus ;

4. L’interdiction de tous les transports fluviaux des passagers de Kinshasa vers les Provinces et vice-versa. Seuls les bateaux et les embarcations transportant les marchandises avec équipages et convoyeurs seront autorisés ;

5. Est ordonnée la fermeture provisoire sur toute l’étendue du territoire national des écoles, des universités, des instituts supérieurs officiels et privés et tous établissements recevant du public ainsi que des lieux de réunion, avec effet à la date du 19 mars 2020 pour une durée de quatre (4) semaines ;

6. Sont interdites l’ouverture des discothèques, bars, cafés, terrasses et restaurants ainsi que l’organisation des deuils dans les salles, les domiciles ou sur la voie publique, les dépouilles mortelles devant être conduites directement de la morgue jusqu’au lieu d’inhumation et en nombre restreint d’accompagnateurs ;

7. Sont suspendus tous les cultes religieux pour une période de trente (30) jours prenant effet à la date du 19 mars 2020 ainsi que toutes les activités sportives dans les stades et autres lieux de regroupement sportif ;
 
Article 4 : De l’organisation et du fonctionnement de la riposte
 
Il est créée une Cellule de Riposte contre le Covid-19, doté d’une autonomie administrative et technique, fonctionnant sous l’autorité du Président de la République ayant pour principale mission d’éclairer les choix de l’Exécutif dans la gestion de la crise sanitaire provoquée par le Covid-19 ; de lui donner des avis sur les mesures prises en vertu de la situation de l’urgence.
La Coordination de la Cellule de Riposte contre le Covid-19 est dirigée par le Professeur Docteur Jean-Jacques MUYEMBE TANFUM.
 
Article 5 : Des mesures sanitaires
 
Les Chefs et responsables de toutes les institutions, tant nationales que provinciales, sont tenus de prendre des dispositions sanitaires idoines pour mettre leurs membres et personnels ainsi que l’ensemble de la population à l’abri de toute contamination ou de toute propagation de la contamination au Coronavirus, Covid-19.
 
Tous les services de la santé publique sont requis pour assurer la vulgarisation et veiller à l’efficacité des mesures à appliquer.
 
Aux fins d’éviter la propagation de l’épidémie et de garantir la santé publique, sont autorisées, sous la Coordination de la Cellule de riposte contre le Covid-19, des mesures ayant notamment pour objet :
 
1. Le contrôle sanitaire systématique de toute personne entrant sur le territoire national et de celle au départ des villes, en particulier de la Capitale vers les autres provinces du pays ; 

2. Les postes d’entrée maritime, fluviale, lacustre et terrestre du territoire national sont dotés du même dispositif de surveillance pour renforcer le contrôle des passagers en provenance de l’étranger ;

3. Le Gouvernement est instruit de trouver les moyens de ravitailler les agglomérations à grande affluence où le manque d’eau et d’électricité est quasi permanent, pour assurer l’hygiène ; de multiplier les points de lavage des mains dans les aéroports du pays et appuyer les équipes de la Régie des Voies Aériennes (RVA) et de la Direction Générale des Migrations (DGM) pour que nul n’échappe au contrôle d’hygiène ;

4. La mise en quarantaine de quatorze (14) jours maximums des personnes présentant les symptômes de Covid-19 et susceptibles d’être affectées par le Coronavirus ;

5. Le placement et le maintien en isolement, à leur domicile ou tout autre lieu d’hébergement adapté, des personnes affectées par le Coronavirus ; 

6. Le Gouvernement de la République conçoit des voies et moyens pour augmenter la capacité d’accueil des hôpitaux, avec des pavillons spécialement dédiés aux personnes atteintes du COVID-19, et tient prêts les hôpitaux privés à intervenir en cas d’aggravation de la situation ;

7. Le Gouvernement est instruit de prendre toute mesure permettant la mise à la disposition des patients de médicaments appropriés pour l’éradication de la catastrophe sanitaire 

Article 6 : Des mesures économiques
Le Gouvernement de la République met en place des modes appropriés d’approvisionnement des Villes en denrées alimentaires pour prévenir toute rupture de stock afin de mettre la nation à l’abri de toutes conséquences désastreuses sur le plan de la sécurité alimentaire, et des troubles éventuels à l’ordre public.
 
Article 7 : Des dispositions finales
 
Les Responsables et Chefs des institutions du Pouvoir Central, des Provinces ainsi des Entités territoriales décentralisées, autour de la Cellule de riposte, sont chargées, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution de la présente ordonnance qui entre en vigueur à la date de sa signature.

Partager cet article
Repost0
24 mars 2020 2 24 /03 /mars /2020 21:57
Coronavirus. Etat d'urgence décrété en RD Congo

La rédaction

Bruxelles, le 24 mars 2020

Dans un discours à la Nation d'une dizaine de minutes, prononcé le mardi 24 mars 2020 en soirée,  Félix Tshisekedi le Président de la RD Congo a décrété l'état d'urgence qui entre immédiatement en vigueur.

Plusieurs mesures ont été prises à cet effet dont l'isolement total de la Capitale Kinshasa par rapport aux provinces du pays, Kinshasa étant l'épicentre du coronavirus en RD Congo.

  1. Plus de vol d’avions entre Kinshasa et les provinces,
  2. Plus de mouvements de bus entre Kinshasa et les provinces,
  3. Plus de transports fluviaux entre Kinshasa et les provinces,
  4. Fermeture des frontières,
  5. Obligation au  gouverneur de la ville de mettre  à Kinshasa le plus possible de points de lavage de main, et de disponibiliser des produits de desinfections des mains.

Des dispositions seront prises pour permettre à l'Usine Pharmakina de produire en grande quantité du chloroquine.

Il a été demandé au gouvernement de prendre toutes les dispositions pour inonder la capitale de produits alimentaires de première nécessité.

Ci-dessous, l'intégralité de ce message.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
24 mars 2020 2 24 /03 /mars /2020 10:05
Photo. Cheik FITA

Photo. Cheik FITA

La pandémie du coronavirus continue à endeuiller le monde. En ce mardi 24 mars 2020, deux icônes viennent de tirer leur révérence: le grand avocat Me Mukendi wa Mulumba en RD Congo et l'artiste camérounais Manu Dibango en France.

L'Info  en Ligne des Congolais de Belgique présente à leurs familles respectives ses sincères condoléances.

Cidessous, le communiqué officiel de l'UDPS, annonçant le décès de Me Mukendi.

Manu Dibango. Photo Nouvel observateur.

Ci-dessous, une interview de Me Mukendi en 2013, lors d'un de ses passages à Bruxelles.

http://www.cheikfitanews.net/article-me-jean-joseph-mukendi-la-justice-congolaise-est-malade-117360722.html

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
22 mars 2020 7 22 /03 /mars /2020 09:03
Lettre ouverte au Ministre Eteni : Coronavirus, chloroquine, quinine, quid ?

Par Cheik FITA

Bruxelles, le 22 mars 2020 

 

 

Monsieur le Ministre,

 

Depuis le début de l’année 2020, l’humanité est confrontée à la pandémie du Coronavirus. Longtemps considérée comme un événement très lointain tant qu’il ne sévissait qu’en Chine, le Coronavirus est subitement devenu un problème congolais pour trois raisons :

  • Le dépistage des cas de coronavirus en RD Congo sur des sujets congolais,
  • L’information selon laquelle le chloroquine, un substitut synthétique de la quinine, longtemps utilisé en RD Congo dans le traitement de la malaria, pourrait être efficace contre le coronavirus,
  • L’information selon laquelle plusieurs plantes médicinales très connues poussant tant à Kinshasa la capitale qu’à travers tout le pays, peuvent être utilisés dans le traitement du coronavirus… Plantes sûrement jadis utilisées par nos ancêtres pour se soigner.

Les quatre-vingt millions des Congolais et plus particulièrement les dix à douze millions de Kinois vivent aujourd’hui dans une véritable psychose : ils ne veulent pas mourir à cause du coronavirus, ils ne veulent pas non plus mourir de famine du fait de l’isolement du pays ainsi que de l’arrêt de plusieurs petites activités quotidiennes qui leurs permettaient de vivre, que dis-je, de survivre.

Les Congolais veulent vivre, ils veulent un traitement préventif.

En ce qui est de la prévention, depuis peu, la plupart des médias du monde parlent de la chloroquine, un substitut synthétique de la quinine.

Il se fait que la quinine est issue du quinquina, plante cultivée au Kivu et que l’usine Pharmakina a  longtemps employé comme matière première.

Même le Président Trump des Etats-Unis d’Amérique a parlé d’une « mise à disposition rapide de la chloroquine » pour ses concitoyens.

Est-il possible que dans les meilleurs délais, vous puissiez communiquer avec les Congolais sur les dispositions rapides de votre ministère en ce qui est :

  • De l’utilisation de la chloroquine. Les usines qui la produisaient existent-elles ? Peuvent-elles être remises en marche ?
  • De l’utilisation de la quinine. Quelle est la situation des plantations du quinquina au Kivu? L’usine Pharmakina peut-elle être rapidement redémarrée au cas où elle était à l’arrêt?
  • Le professeur Théophile Bemba de l’Université de Kinshasa a publié un post dans lequel on peut lire ceci : « A ce sujet, des molécules testées au laboratoire par des scientifiques, inhibent la protease de Covid-19, une des enzymes de la pathogènicite ( maladie) du covid . Il s’agit notamment des molécules suivantes: Kaempferol, gingerol, curcumine, quercetine, catechine.. Ces molécules sont présentes dans les produits suivants:  Curcuma, Gingembre, ail, maniguette(mondongo), oignon, aubergine. Je vous conseille de les consommer régulièrement . Le thé vert et la citronnelle sont aussi conseillés comme boissons.» Qu’en pense votre ministère ?
  • Le professeur Taba de la faculté des sciences a aussi longtemps travaillé sur les plantes anti-paludéens et il avait remporté un Prix Africain à ce sujet. Voici le lien: 
  • Professeur TABA
  •  
  •  

https://twas.org/article/kalulu-taba-wins-2017-cnr-rao-prize

 

Il serait opportun de consulter tous ces professeurs en sciences, qui sont sur place, qui ont une renommée internationale… Et qui ont un grand réseau international des jeunes qu'ils ont formé et qui sont éparpillés dans différents universités du monde.

Et enfin, créer une synergie entre tous ces professeurs, ceux qui sont à l'extérieur, et le Professeur Muyembe.

Je terminerai en paraphrasant un compatriote qui a diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo dans laquelle il dit à peu près ceci :

«  En 1945, c’est grâce à l’Uranium du Congo que les alliés ont mis fin à la deuxième guerre mondiale, depuis une dizaine d’années, c’est grâce au coltan de la RD Congo qu’il y a eu explosion du numérique avec les smartphones notamment. Maintenant avec la pandémie du coronavirus, le quinquina, une plante exploitée au Congo est la substance naturelle dont est issue la quinine et la formule chimique de la chloroquine qui va sûrement guérir le coronavirusus . »

Et nous-mêmes les Congolais, où sommes-nous ?

Et en tant que Ministre congolais de la santé, le NOUS aujourd’hui, c’est vous !

Assumez-vous. Assumez-nous.

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens