Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=-J5ObUKrHmw

 

 

 

 

 

http://www.cheikfitanews.net/2017/03/elections-au-rassemblement-temoignage-de-celui-qui-a-pilote-le-processus.html

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=0quPBiMbkpo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=b82o4074eXI&t=72s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=sSkgK9Ux0LA&t=424s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SoYmgRJwLic

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=V6v6vSD8K8Q&t=9s

Vidéo du slogan-phare des congolais

pour fin mandat de J. Kabila

kabila oyebela

réserve photos du site

Suivez  attentivement cette Vidéo.

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

24 octobre 2016 1 24 /10 /octobre /2016 23:10
Avis de Kabila, Ruberwa, Kodjo, Kamerhe… sur l'accord du camp Tshatshi

Que pense le Président Joseph Kabila de l'accord politique du Campa Tshatshi? 

Lundi 24 octobre 2016 à Kinshasa, Edem Kodjo, le facilitateur togolais de la crise congolaise a remis au Président Kabila l'accord du Camp Tshatshi qui autorise le Président sortant à rester à la tête de la RD Congo jusque 2018, en contrepartie du poste de Premier ministre qui devra être cédé un « opposant ».

Dans un texte signé par le Directeur de cabinet du Président, le point de vue du Président Joseph Kabila sur l'Accord du Camp Tshatshi a été lu lors du JT Soir de la RTNC.

Kodjo, Kamerhe, Ruberwa, Badibanga… qui ont été reçu par Monsieur Kabila ont parlé d'un accord qui reste ouvert, qui garantira la paix et non la guerre…

Ces mots sont-ils véridiques dans le climat politique actuel en RD Congo ou sonnent-ils faux?

à 55 jours de la fin du deuxième et dernier mandat de Joseph Kabila, l'accord du Camp Tshatshi va-t-il réellement apporter la paix, ou va-t-il d'avantage exacerber la tension dans la population? N'ayant pas été une assemblée constituante, par quelle magie les résolutions du dialogue du Camp Tshatshi pourront-elles être opposables à nous tous les congolais ?

Sommes-nous là devant les germes de la paix ou de l'affrontement ?

Une véritable fuite en avant visiblement.

Bruxelles, le 25 octobre 2016

Cheik FITA

 

 

Avis de Kabila, Ruberwa, Kodjo, Kamerhe… sur l'accord du camp Tshatshi
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
22 octobre 2016 6 22 /10 /octobre /2016 06:03
Chasser un dictateur, voici quelques recettes du balai citoyen du Burkina Faso

Zinaba Rasmane, un des dirigeants du Balai Citoyen du Burkina Faso était de passage à Bruxelles, lors d'une séance de travail au CNCD, Centre National de Coopération pour le Développement, l'activiste Burkinabé a donné quelques recettes de leur mouvement pour se débarrasser d'une dictature.

La RD Congo se retrouve aujourd'hui dans une situation similaire à celle qu'avait connue le Burkina Faso il y a peu : un Président dont le mandat est fini mais qui ne veut pas s'en aller.

Y a-t-il des recettes dont les Congolais peuvent s'inspirer dans l'application de l'article 64 de la constitution ?

Par exemple, comment s'attirer la sympathie du Peuple?

Comment, mettre la police et l'armée du côté du Peuple?

Quelle action et quelle date du combat pour le changement et ne pas rater?

Plus de détails dans la vidéo ci-dessous.

Bruxelles, le 22 octobre 2016

Cheik FITA

Chasser un dictateur, voici quelques recettes du balai citoyen du Burkina Faso
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 17:32
Kalev Mutond agressé à l'aéroport de Paris

Selon une dépêche diffusée par nos confrères du Magazine Ngambo na Ngambo de Paris, Monsieur Kalev Mutond, chef de la sécurité en RD Congo a été agressé le vendredi 21 octobre 2016 en matinée à l'aéroport de Paris.

Patchely, auteur de l'acte a été appréhendé par la police.

Ci-dessous la lettre envoyée par le magazine Ngambo na Ngambo aux autorités françaises pour avoir plus d'informations sur l'incident.

 

Bruxelles, le 21 octobre 2016

Cheik FITA

 

 

Monsieur 

Département Afrique Centrale

Ministère français des affaires étrangères

Paris

Monsieur le Diplomate,

Bonjour
 

Notre média MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO dont le rédacteur en chef est le journaliste congolais Lilo MIANGO basé en France, vous sollicite pour obtenir ces 3 informations suivantes afin de terminer un article sur le séjour du chef de la police politique ANR de la République Démocratique du Congo,le Congolais Kalev Mutond.

1-Nos journalistes souhaitent savoir si votre ministère est au courant de son arrivée en France ce vendredi 21 octobre 2016 avant midi(entrée: aéroport Roissy Charles de Gaulle. Vol en provenance de Kinshasa qui avait atterri avant midi) . 

2-Suite aux récents  massacres contre la population par l'ANR, son arrivée à l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle a provoqué une bagarre entre lui,monsieur Kalev Mutond et un Congolais(Combattant-Résistant) qui réside en France. Cette bagarre a eu lieu  dans le hall A des bagages, avant 12H,ce même vendredi 21 octobre 2016 en présence de nombreux témoins. Et la police française a arrêté ce Congolais.
Pouvez-vous nous fournir des informations sur ce sujet?

 3-Et est-il vrai que monsieur Kalev Mutond(en sa qualité de chef de la police politique)  sera reçu au ministère des affaires étrangères de la République française?

 
Nous vous remercions d'avance au nom de notre média.
Prière recevoir, Monsieur le Diplomate, l'expression de nos salutations distinguées.
 
Lilo Miango,rédacteur en chef/0753071(Paris)
Albert Lupungu,secrétaire général des rédactions(Genève).

 

Kalev Mutond agressé à l'aéroport de Paris
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 06:26
PHOTO MONUSCO

PHOTO MONUSCO

C'est véritablement un SOS que vient de lancer le « Rassemblement » des Forces politiques et sociales acquises au changement en RD Congo.

Dans un communiqué datant du 20 octobre 2016 et signé par Étienne Tshisekedi, Président de son conseil des Sages, le « Rassemblement » a déclaré que «  L'Accord du Camp Tshatshi conduira la République Démocratique du Congo au chaos ».

Pour « Le Rassemblement », l'Accord issu du Dialogue non inclusif du Camp Tshatshi viole la Constitution de la République Démocratique du Congo, exacerbe délibérément les tensions créées dans le pays par Joseph Kabila qui tient à se maintenir au pouvoir alors que son second et dernier mandat constitutionnel expire le 19 décembre 2016 à 23h59 ».

« Le Rassemblement » rejette donc catégoriquement cet Accord « qui n'est qu'un simulacre de solutions à la crise et dont l'unique finalité était le partage et la confiscation du pouvoir par ses signataires ».

« Le Rassemblement » appelle le Peuple Congolais à ne pas reconnaître le gouvernement qui en sera issu parce qu’illégitime.

« Le Rassemblement » invite la Communauté Internationale à ne pas cautionner l'Accord du Camp Tshatshi et prie les Chefs d’État qui se réuniront le 26 octobre 2016 à Luanda de prendre en considération cette situation.

Enfin, « Le Rassemblement » affirme « sa disponibilité de participer à un dialogue vraiment inclusif conforme à la résolution 2277 du Conseil de Sécurité de l'ONU. »

Bruxelles, le 21 octobre 2016

Cheik FITA

PHOTO MONUSCO

PHOTO MONUSCO

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 07:19
CPI : Bemba et ses coaccusés déclarés coupables d’atteintes à l’administration de la justice

La signature des accords du camp Tshatshi et la journée ville morte décrétée par le « Rassemblement » le 19 octobre 2016 ont éclipsé le rendu du jugement à la CPI, Cour Pénale International, dans l'affaire Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido.

Qu'en a-t-il été ? Voici ce qui a été diffusé par la CPI.

 

Situation : République centrafricaine
Affaire : Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido 

Ce jour, 19 octobre 2016, la Chambre de première instance VII de la Cour pénale internationale (CPI) a rendu son jugement dans l'affaire Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido et a déclaré les cinq accusés coupables de plusieurs atteintes à l'administration de la justice, sur la base des faux témoignages produits par des témoins de la Défense dans une autre affaire portée devant la CPI, l'affaire Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo (« l'affaire principale »).

Le jugement a été prononcé lors d'une audience publique, en présence des cinq accusés : Jean-Pierre Bemba Gombo ; son ancien conseil, Aimé Kilolo Musamba ; Jean-Jacques Mangenda Kabongo (un ancien membre de l'équipe de la Défense de Jean-Pierre Bemba) ; Fidèle Babala Wandu (un allié politique de Jean-Pierre Bemba au Parlement de la République démocratique du Congo) ; et Narcisse Arido (un témoin potentiel de la Défense dans l'affaire principale, qui n'a finalement pas déposé). 

Conclusions : La Chambre de première instance VII a déclaré Jean-Pierre Bemba, Aimé Kilolo et Jean-Jacques Mangenda coupables d'avoir conjointement commis les infractions de subornation intentionnelle de 14 témoins de la Défense et de production intentionnelle de faux éléments de preuve devant la Cour, en tant que coauteurs de ces infractions.

De plus, Jean-Pierre Bemba a été déclaré coupable d'avoir sollicité les faux témoignages des 14 témoins de la Défense, Aimé Kilolo coupable d'avoir encouragé les faux témoignages des 14 témoins de la Défense, et Jean-Jacques Mangenda coupable d'avoir apporté son aide aux faux témoignages faits par deux témoins de la Défense et apporté son concours aux faux témoignages faits par sept témoins de la Défense. Jean‑Jacques Mangenda a été déclaré non coupable d'avoir apporté son aide, son concours ou toute autre forme d'assistance aux faux témoignages faits par les cinq autres témoins.

De surcroît, la Chambre a déclaré Fidèle Babala coupable d'avoir apporté son aide en vue de la subornation de deux témoins de la Défense. En revanche, il a été déclaré non coupable d'avoir apporté son aide, son concours ou toute autre forme d'assistance aux faux témoignages faits par les 12 autres témoins et d'avoir produit de faux éléments de preuve devant la Cour. Il a été acquitté de ces charges. Narcisse Arido a été déclaré coupable d'avoir suborné quatre témoins de la Défense. Il a été déclaré non coupable d'avoir apporté son aide, son concours ou toute autre forme d'assistance à la production de faux éléments de preuve par quatre témoins devant la Cour et à ces faux témoignages. Il a été acquitté de ces charges.

Appel et pénalités : Le Procureur et la Défense peuvent faire appel du jugement dans un délai de 30 jours. Conformément au Statut de Rome, les juges peuvent, pour les infractions de ce type, prononcer une peine d'emprisonnement ne pouvant excéder cinq années et/ou une amende. La Chambre prononce les pénalités dans cette affaire ultérieurement.

Contexte : Le procès de Jean-Pierre Bemba Gombo, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido pour atteintes à l'administration de la justice s'est ouvert le 29 septembre 2015 devant la Chambre de première instance VII. Le 29 avril 2016, la Chambre a déclaré close la présentation des éléments de preuve dans cette affaire, et les parties ont présenté leurs conclusions finales oralement entre le 31 mai et le 1er juin 2016. Au cours de 46 jours d'audience, la Chambre de première instance VII a entendu 13 témoins et témoins experts cités à comparaître par l'Accusation, et 6 témoins cités à comparaître par les équipes de la Défense des cinq accusés. La Chambre a examiné une multitude d'éléments de preuve, dont des enregistrements audio de conversations téléphoniques interceptées, et des éléments de preuve documentaires. La Chambre de première instance VII a rendu 266 ordonnances et décisions écrites, ainsi que 80 décisions orales. La Chambre est composée du juge Bertram Schmitt, juge président, du juge Marc Perrin de Brichambaut et du juge Raul Cano Pangalangan.

 

 

 

 

CPI : Bemba et ses coaccusés déclarés coupables d’atteintes à l’administration de la justice
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans Cheik FITA CPI
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 16:52
Ambassade de la RD Congo à Bruxelles : carton jaune à Kabila et Kamerhe

Mercredi 19 octobre 2016 dans l'après-midi et sous la pluie, un groupe de Congolais ont manifesté devant l'ambassade de la RD Congo à Bruxelles afin de brandir un carton jaune à Joseph Kabila le Président sortant dont le mandat prend fin dans 60 jours.

La police a dû se positionner afin d'empêcher les manifestants d'aller jusqu'à l'ambassade. Ce qui a perturbé le passage des personnes qui avaient un rendez-vous à l'ambassade.

Les slogans et chansons entonnés vilipendant Joseph Kabila ont été enrichies avec le nom d'un nouvel invité : Vital Kamerhe qui a désormais rejoint le camp Kabila.

« Le Rassemblement » des forces politiques et sociales acquises au changement avait appelé à une journée ville morte en RD Congo pour ce mercredi 19 octobre afin de brandir un carton jaune à Joseph Kabila et lui rappeler qu'il n'a plus que deux mois de présence à la tête de la RD Congo.

C'est en solidarité avec les manifestants au Congo, que des Congolais de Belgique ont ainsi manifesté devant l'ambassade la RD Congo à Bruxelles.

 

Bruxelles, le 19 octobre 2016

CheikFITA

 

 

Ambassade de la RD Congo à Bruxelles : carton jaune à Kabila et Kamerhe
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 10:10
Flash. Ville morte et carton jaune au tandem Kabila-Kamerhe

La journée ville morte décrétée pour le mercredi 19 octobre 2016 par le « Rassemblement » et carton jaune à Joseph Kabila a été largement suivie.

Ceci se passe lendemain du jour où le dialogue du camp Tshatshi a pris fin.

Pour l'éventuel futur Premier Ministre Vital Kamerhe, c'est une première baffe qu'il reçoit en pleine figure comme baptême pour le rôle qu'il voudrait jouer : gérer les aspirations profondes du peuple congolais… Sûrement sans son consentement.

Bruxelles, le 19 octobre 2016

Cheik FITA

Flash. Ville morte et carton jaune au tandem Kabila-Kamerhe
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 08:16
Accord du pseudo-dialogue congolais: élément pacificateur ou déclencheur d'une révolte populaire ?

Mardi 18 octobre 2016, sous la facilitation du togolais Edem Kodjo, les participants au pseudo-dialogue congolais ont signé un accord politique accordant un mandat de quinze mois au Président sortant Joseph Kabila, et le poste de Premier Ministre à un « opposant », Vital Kamerhe étant le plus cité.

Pseudo-dialogue parce que n' ayant été ni dialogue,  ni inclusif, ni national et ne regroupant que des gens d'une même obédience politique.

Cet accord :

- Va-t-il mettre fin à la crise politique congolaise ou va-t-il plutôt l'exacerber ?

- Est-il un élément pacificateur ou le contraire ?

- Va-t-il favoriser un grand consensus national ou par contre va-t-il approfondir le fossé qui existe entre les dirigeants actuels et le Peuple ?

Sans remonter jusqu'au déluge, la crise politique congolaise a comme origine le hold-up électoral de novembre 2011 qui avait permis à Monsieur Joseph Kabila de se maintenir au pouvoir.

Le 20 décembre 2011, Joseph Kabila avait prêté serment devant un désert diplomatique avec comme seule personnalité venue de l'occident, Didier Reynders, ministre belge des affaires étrangères.

Joseph Kabila aurait respecté la vérité des urnes, la RD Congo n'en serait pas là.

Durant les trois dernières années de son deuxième et dernier mandat qui s'achève le 19 décembre 2016 à minuit, le Président sortant a cherché désespéramment des moyens pour se maintenir au pouvoir au-delà du 20 décembre 2016 avec des tentatives de modification de la loi électorale et même de la constitution.

Joseph Kabila se serait abstenu de ces manœuvres, la RD Congo n'en serait pas là avec en sus, des morts inutiles.

La CENI, Commission Électorale Nationale Indépendante qui a le devoir de planifier et d'organiser les différentes échéances électorales a ajouté sa couche à la crise politique. Au lendemain des élections de 2011, la CENI devait s'atteler à l'organisation des différentes élections, et surtout à la présidentielle dont les délais butoirs sont expressément consignés dans la constitution.

La CENI aurait accompli sa tâche, la RD Congo aurait évité cette crise politique. La CENI devait chaque année exiger au gouvernement les moyens pour l'organisation des suffrages.

La CENI et ses dirigeants auraient accompli leur devoir, la RD Congo aurait évité une crise politique.

Des personnes et des partis politiques se disant de l'opposition ont durant longtemps claironné le respect de la constitution.

À la convocation par monsieur Kabila de son dialogue, petit à petit, on a vu des hommes politiques dits de l'opposition changer progressivement de langage, critiquer de plus en plus ceux avec qui ils sont dans l'opposition, épargnant de plus en Joseph Kabila au point de lui jeter des fleurs les derniers jours.

À quoi pourrait être dû ce revirement ?

Sans peur d'être contredit, il est possible d'affirmer ceci :

- Sur les 300 personnes qui ont signé l'accord du camp Tshatshi, mise à part la moitié qui était de fait de la mouvance kabiliste, l'autre moitié qui était sensée représenter la société civile et l'opposition était ainsi composée :

- Un premier groupe, constitué de gens qui n'ont jamais coupé le cordon ombilical avec Kabila et qui recevaient régulièrement de l'argent du pouvoir. Ceux-là avaient une dette morale face au Raïs.

- Un deuxième groupe, composé de personnes qui ont perçu ces derniers temps de grosses enveloppes d'argent au point de vendre leur âme au diable. Désormais et sans honte, ils disent le contraire de ce qu'ils affirmaient il y a peu.

- Un troisième groupe, composé de tous ces affamés propriétaires de partis politiques-mallettes ou d'associations bidons, grands chasseurs de per diem devant l'éternel. Pour eux, participer au dialogue du Camp Tshatshi était une aubaine financière : certaines sources ont parlé de 300 dollars par jour et par personne, durant les cinquante jours du pseudo-dialogue !

Ainsi, parmi ceux qui se disent opposants et qui étaient à ces assises, y en-t-il eu qui n'ont été motivé que par une conviction politique, un idéal ?

On peut en douter. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin!

De part la composition des participants à ce forum et sans entrer dans le contenu de cet accord du camp Tshatshi, peut-on raisonnablement prétendre que ce document devrait être opposable à tous les 70 millions de Congolais ?

Les Congolais se reconnaîtront-ils dans leur accord ?

Rêve de fou.

Que pense le Peuple congolais face à ce qui ressemble à un cirque ?

Le Peuple Congolais se considère-t-il honoré ou trahi ?

Les dirigeants actuels auxquels il faut ajouter désormais les néo-kabilistes, transfuges de l'opposition, auront-ils la confiance du peuple ?

Depuis le mardi 18 octobre 2016, la crise politique congolaise est terminée ou est-elle relancée de plus belle ?

Le climat qui règne désormais en RD Congo est-il proche de la paix ou de l'affrontement ?

Le Peuple congolais gobera-t-il sans broncher cette nouvelle donne politique ou va-t-il se révolter contre ces usurpateurs de pouvoir ?

Cet accord poussera-t-il le Peuple Congolais à accepter la présence de Joseph Kabila à la tête de la RD Congo après le 19 décembre 2016 ? Alors que depuis des mois, dans la bouche du plus petit enfant qui apprend à parler au vieillard, une seule phrase sort: "Kabila doit partir!"

 Ceux qui se préparent à diriger la RD Congo au mépris de la constitution, sont-ils conscients qu'ils seront comptables des effets pervers, voire même des morts? S'il y a affrontements ?

Obnubilés et envoûtés par le pouvoir et l'argent, les signataires de l'accord du camp Tshatshi ne se sont peut-être pas posés ces questions, mais très bientôt, une évidence s'imposera à eux :

Pour le Peuple congolais, loin d'être un acte de bravoure, leur « accord » est une haute trahison, un mépris, une insulte aux différentes victimes du combat pour la démocratie en RD Congo.

Les « dialogueurs » du Camp Tshatshi viennent de déclarer la guerre au souverain primaire.

Parmi eux pourtant, il y en a qui disaient encore il y a peu : « Il n'y a aucune armée qui peut vaincre un peuple déterminée ».

Les « dialogueurs » du Camp Tshatshi sont aujourd'hui cette armée qui se prépare à affronter un Peuple déterminé. Au lieu de pacifier le pays, leur acte sera l'élément déclencheur d'une probable révolte populaire.

Bruxelles, le 19 octobre 2016

Cheik FITA

 

 

Accord du pseudo-dialogue congolais: élément pacificateur ou déclencheur d'une révolte populaire ?
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 20:11
Un représentant de Kamerhe malmené par Francis Kalombo sur France 24

La chaîne de télévision France 24 a diffusé mardi soir un débat sur la crise électorale en RD Congo avec comme invités Francis Kalombo député PPRD et un représentant en France de l'UNC de Kamerhe.

Paradoxe, en novembre 2011, Francis Kalombo avait soutenu Joseph Kabila alors que Kamerhe s'essayait à la Présidence contre Kabila.

Cinq ans après, Francis Kalombo défend la constitution contre Kabila, alors que Vital Kamerhe donne des béquilles à Joseph Kabila pour tenter de rester à la tête de la RD Congo au-delà de son dernier mandat, en violation de la constitution.

Ceux qui ont suivi l'émission (ou qui vont la suivre) ont été frappés par un contraste : Francis Kalombo qui défendait les valeurs de la constitution avait le verbe facile, alors que le représentant de Vital Kamerhe a dû ramer pour justifier l'injustifiable à savoir prendre la primature via Kamerhe durant la période post-mandat électif de Kabila.

Dur d'être l'avocat du diable.

Il aura été difficile pour le Président de l'UNC de résister longtemps dans l'opposition avec le désert financier que cela implique, au point de décider d'être Premier Ministre d'un Président impopulaire.

Dans le climat actuel de fin de règne, Vital Kamerhe devra espérer faire plus longtemps aux affaires que le Général Likulya, le dernier Premier Ministre de Mobutu.

Oui, à la fin de l'émission, le représentant de Kamerhe a tenté de donner les dates proposées au « dialogue » pour le processus électoral. Mais d'un ton moqueur, Francis Kalombo a rappelé à son face à face la seule date que le peuple a en tête (Yebela!) : le 20 décembre 2016 qui emportera et le Président sortant, et son tout nouveau Premier Ministre.

Bruxelles, le 18 octobre 2016

Cheik FITA

 

Un représentant de Kamerhe malmené par Francis Kalombo sur France 24
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
17 octobre 2016 1 17 /10 /octobre /2016 21:33
Carton jaune à Kabila, Bana Congo appelle au sit-in devant toutes les ambassades de la RD Congo
Dans un message vidéo diffusé sur le site d'Info en Ligne des Congolais de Belgique, Aubin Kikonka Président du mouvement de pression "Bana Congo" a demandé à tous les Congolais de la Diaspora et spécialement ceux de la Belgique de se rendre à l'ambassade de la RD Congo pour brandir un carton jaune à Kabila, le mercredi 19 octobre 2016

Le pseudo-dialogue du camp Tshatshi n'engageant pas les Congolais, ne compte pour les Congolais qu'une chose: le départ de Kabila du pouvoir au plus tard le 19 décembre 2016 à minuit.

La hache de guerre est définitivement déterrée contre le régime  finissant de Kinshasa.

Bruxelles, le 17 octobre 2016

Cheik FITA

Carton jaune à Kabila, Bana Congo appelle au sit-in devant toutes les ambassades de la RD Congo
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews

ANNONCES...MESSAGES

 

Lu pour vous, A propos de la surfacturation du passeport congolais, cri d'une victime de l'arnaque: 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens