Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 22:58

SARKOZY-HOLLANDE-FINALE.PNG

Photo de capture sur le site figaro.fr durant le débat

Mardi 2 mai 2012 dès 21h00 et pour deux heures trente, le débat Sarkozy  Hollande a tenu toutes se promesses.. Nous en avons eu plein la figure. Bilan contre projet. Tous les thèmes ont été abordés: économie, budget, euro, Europe, école, immigration, style de présidence, l‘audio-visuel…

Pour la politique étrangère: l‘Afghanistan, le Maghreb islamique avec les otages, l‘élection au Sénégal, le coup de force au Mali…

Des chiffres et des chiffres maîtrisés par tous les deux candidats.

Leçon: celui à qui les clefs de la maison France doivent être confiées durant cinq ans est dans l’obligation d’être à la hauteur des tâches complexes de la république.

Comme style de présidence en cas d’élection,Sarkozy s’est accroché à l’expérience engrangée, Hollande tout en critiquant l’omniprésence du Président sortant,  commençant plusieurs fois ses phrases avec « Moi Président de la République… » s’est appuyé sur le souci de la proximité, être proche de son pays.

Sarkozy ajoutera que sa présidence n’a pas été partisane.  

Chacun aura parlé durant  le même temps. 72 minutes 17.

Conclusion de monsieur Hollande: le débat a été utile et a montré les différences, pas les mêmes projets, le bilan de Sarkozy est lourd: emploi, pouvoir d‘achat, sécurité, immigration, compétitivité…

Lui, il va changer de politique, de méthode, de démarche de conception de la politique. Grande priorité: la jeunesse, puis la justice. Et enfin, il voudrait rassembler tous ceux qui sont attachés aux valeurs de la république. Que les jeunes portent un idéal.

« Nous aurons besoin de toutes les forces de la France.

Les lois de la république, les finances, l’économie…

Que le Français reprennent confiance et espoir. »

Conclusion de monsieur Sarkozy.

Un appel à ceux qui n’ont pas voté pour lui, les électeurs de Marine Le Pen: 

« Vous avez exprimé un choix, ce n’est pas le mien… » 

Aux électeurs de Bayrou: celui-ci avait beaucoup planché sur le  déficit.

Aux abstentionnistes: «  Ne laissez pas les autres voter à  votre place. »

« Quelle direction, quel avenir pour nos enfants, il faudra prendre des décisions, tenir un cap et assumer.

En Europe il faudra changer d’orientation.

C’est  au français d’en décider. 

Quel contraste avec ce qui a été appelé « élection présidentielle » chez nous, non seulement il n‘y a pas eu débat, les clefs de la maison  RD Congo n’ont pas été confiées à quelqu’un. Il y a eu pire: ces clés ont été purement et simplement  volées!

 Une interpellation pour les intellectuels ainsi que pour toute la société civile congolaise.

 

Cheik Fita

Bruxelles le 2 mai 2012  

SARKOZY-HOLLANDE.PNG

Partager cet article

Repost0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 06:02

CHEIKFITANEWS-DIDIER-MUZALIA-DSC01390.JPG

Didier Muzalia. Conseiller communal à Mons. Photo cheikfitanews

Le 13 juin 1985 sur initiative de la ministre grecque de la culture Melina Mercouri et de son collègue français, Jack Lang,  il fut lancée par le Conseil des ministres de l'Union européenne , l’attribution du titre de Capitale européenne de la culture.

le but de cette initiative était de rapprocher les citoyens de l'Union européenne.

Cette année 2012, c’est la ville de  Guimarães au Portugal qui est la capitale européenne de la culture. En 2013 ce sera  Marseille en France, en 2014,  Riga  en Lettonie, et en  2015, Mons en Belgique.

Au conseil communal de Mons, siège un originaire de la République démocratique du Congo, Didier Muzalia. Nous l’avons rencontré dans sa ville, et il a daigné nous dire quelques mots sur ce grand événement. Faut-il rappeler le bourgmestre empêché de la ville de Mons, est monsieur Elio Di Rupo, l'actuel Premier Ministre Belge?

Cheik Fita                                                                                                                    Bruxelles, le 1er mai 2012

 

 CHEIKFITANEWS-LA-MONTOISE-DSC01381.JPG

La montoise, bière artisanale brassée à Mons. Photo cheikfitanews

Partager cet article

Repost0
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 05:15

 

Au lendemain de la publication du gouvernement de monsieur Matata Ponyo, un internaute a écrit :

« Je me suis amusé à "googliser" une grande partie des ministres de Mr Kabila.

Pour une grande partie, ce sont des célèbres inconnus. Quand je dis célèbres inconnus, je fais allusion à ce qui pourrait être leurs "compétences". A l'heure d'internet, les actions, conférences, publications, interviews, manifestations, parcours, etc. Des uns et des autres apparaissent souvent; et cela que ce soit en bien ou en mal.

Si quelqu'un aurait des infos sur les cursus de ces célèbres inconnus...rien que par curiosité ça serait intéressant de pouvoir lire. »

Notre confrère Baudouin Amba Wetshi a répondu à cette préoccupation en publiant un article là-dessus.

LIEN : http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7260

 

Cheik Fita

Bruxelles, le 30 avril 2012

Partager cet article

Repost0
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 22:16

cheikfitanews-MATATA-PONYO.jpg

Le gouvernement de monsieur Matata Ponyo, Premier  ministre de Joseph Kabila a été rendu public ce samedi 28 avril 2012 en soirée.

Ci-dessous une partie sonore, telle que lue par la télévision d’état.

Quelques noms connus:  Banza Mukalayi Nsungu, Bahati Lukwebo, Kin Kiey Mulumba, Raymond Tshibanda (affaires étrangères ) Lambert Mende.

Ci dessous la liste des membres de ce gouvernement. 

 

Cheik Fita

Bruxelles, le 28 avril 2012

 

Sont nommées Vice-Premiers Ministres, les personnes ci-après :

  1. Vice-Premier Ministre, Ministre  Budget : Monsieur Daniel MUKOKO SAMBA
  2. Vice-Premier Ministre, Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants : Monsieur Alexandre LUBA NTAMBO

Article 2 :
 
Sont nommées Ministres aux fonctions en regard de leurs noms, les personnes ci-après :

  1. Affaires Etrangères, Coopération Internationale et Francophonie :Monsieur Raymond TSHIBANDA N’TUNGAMULONGO
  2. Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières : Monsieur Richard MUYEJ MANGEZ
  3. Justice et Droits Humains : Madame Wivine MUMBA MATIPA
  4. Médias, chargé des Relations avec le Parlement et de l’Initiation à la Nouvelle Citoyenneté : Monsieur Lambert MENDE OMALANGA
  5. Plan et Suivi de la Mise en œuvre de la Révolution de la Modernité :Monsieur Célestin VUNABANDI KANYAMIHIGO
  6. Portefeuille : Madame Louise MUNGA MESOZI
  7. Economie et Commerce : Jean Paul NEMOYATO BEGEPOLE
  8. Aménagement du Territoire, Urbanisme, Habitat, Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction : Monsieur Fridolin KASWESHI
  9. Transports et Voies de Communication : Monsieur Justin KALUMBA MWANA NGONGO
  10. Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme : Monsieur Bavon N’SA MPUTU ELIMA
  11. Mines : Monsieur Martin KABWELULU
  12. Ressources Hydrauliques et Electricité : Monsieur  Bruno KAPANJI KALALA
  13. Hydrocarbures : Monsieur Crispin ATAMA TABE
  14. Industrie, Petites et Moyennes Entreprises : Monsieur Remy MUSUNGAYI BAMPALE
  15. Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication : Monsieur Triphon KIN KIEY MULUMBA
  16. Emploi, Travail et Prévoyance Sociale : Monsieur Modeste BAHATI LUKWEBO
  17. Santé Publique : Monsieur Félix KABANGE NUMBI MUKWAMPA
  18. Enseignement Supérieur, Universitaire et Recherche Scientifique :Monsieur CHELO LOTSIMA
  19. Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel : Monsieur Maker MWANGU FAMBA
  20. Agriculture et Développement Rural : Monsieur Jean Chrisostome VAHAMWITI MUKESYAYIRA
  21. Affaires Foncières : Monsieur Robert MBWINGA BILA
  22. Affaires Sociales, Action Humanitaire et Solidarité Nationale : Monsieur Charles NAWEJ MUNDELE
  23. Genre, Famille et Enfant : Madame Geneviève INAGOSI
  24. Fonction Publique : Monsieur Jean Claude KIBALA
  25. Jeunesse, Sports, Culture et Arts : Monsieur BANZA MUKALAYI NSUNGU

Article 3 :
 
Est nommé Ministre Délégué auprès du Premier Ministre, chargé des Finances :

  • Monsieur Patrice KITEBI KIBOL MVUL

Article 4 :
 
Sont nommées Vice-Ministres aux fonctions en regard de leurs noms, les personnes ci-après :

  1. Vice-Ministre des Affaires Etrangères : Monsieur TUNDA YA KASENDE
  2. Vice-Ministre de la Coopération Internationale et Régionale : Monsieur Dismas MAGBENGU SWANA EMIN
  3. Vice-Ministre de la Décentralisation et des Affaires Coutumières :Monsieur Egide NGOKOSO
  4. Vice-Ministre des Droits Humains : Madame SAKINA BINTI
  5. Vice-Ministre du Plan : Monsieur SADOCK BIGANZA
  6. Vice-Ministre des Finances : Monsieur Roger SHULUNGU RUNIKA
  7. Vice-Ministre du Budget : Madame ABAYUWE LISKA
  8. Vice-Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel :Madame Maguy RWAKABUBA

Partager cet article

Repost0
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 09:54

 

CHEIKFITANEWS-ME-KAYEMBE---ME-TSHIMPANGILA-P1018298.JPG

Me Claude Kayembe Mbayi & Me Papis Tshimpangila PHOTO Cheikftanews

À la suite des élections congolaises chahutées du 28 novembre2011 caractérisées par des fraudes massives et des bourrages d’urnes sans commune mesure, les Congolais vivant à l’étranger avaient manifesté dans la plupart des pays du monde, parfois durement.

Bruxelles capitale de l’ancienne métropole avait connu des semaines de manifestations.

Conséquences, plusieurs mesures avaient été prises par les autorités belges, parfois dans la précipitation. C’est ainsi que quelques manifestants avaient été refoulés vers Kinshasa, d’autres avaient reçu des amendes salées provenant principalement de la commune d’Ixelles.

Qu’en est-il aujourd’hui?

Nous avons interrogé deux avocats Congolais qui suivent ces dossiers: Me Papis Tshimpangila pour les expulsions et Me Claude Kayembe Mbayi pour les amendes.

En ce qui concerne les expulsions, en date du 12 avril 2012, le conseil des contentieux des étrangers a rendu public un arrêt qui fera jurisprudence: le pouvoir de monsieur Kabila étant réputé champion du traitement inhumain et dégradant infligé à tous ceux qui s’opposent  à lui, expulser vers Kinshasa   un anti-Kabiliste, combattant ou autre constitue un grand risque.

Quant aux amendes infligées aux manifestants par la commune d’Ixelles, ceux qui ont pris la peine de répondre à la correspondance de la commune ont vu leur amende tomber de 60 à 30 €, avec possibilité d’introduire un recours.

Pour plus de détails, veuillez écouter les deux avocats, une première fois à notre  micro, une seconde fois au micro de Ramsès Ramazani de l’émission radio « Congo na Biso » du vendredi 27 avril 2012.

Adresse  des avocats: rue Émile Claus, 49 boîte 9  1050 BRUXELLES

Tél.0032/2/424.27.84  Fax0032/2/428.86.62  Phone :  0032486750652 

E-mails: tshimpings@hotmail.com    mbayicl@hotmail.com  

 

Bruxelles, le 28 avril 2012

Cheik Fita

 

CHEIKFITANEWS-ARET-CONTENTIEUX-DSC01370.JPGCHEIKFITANEWS-ARRET-CONTENTIEUXDSC01371.JPG

CHEIKFITANEWS-ME-TSHIMPAGILA--ME-KAYEMBE-P1018296.JPG

Partager cet article

Repost0
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 06:51

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Concerne :

Banque de données et

Recensement des

Congolais vivant à l’étranger.

 

Chers compatriotes,

Vous êtes membres d’une communauté de Congolais en dehors du pays, dans une ville quelque part dans le monde ?

Ceci vous concerne.

Vous l’avez sûrement remarqué, depuis quelques mois, nous avons créé un site pour la constitution d’une banque de données des Congolais qui vivent à l’étranger, via un recensement informatisé. De plus en plus de personnes remplissent le formulaire en ligne. Bientôt le cap symbolique de 1000 sera atteint.

Nous aimerions donner un coup d’accélérateur à l’action.

Objectif : atteindre le palier de 10.000 à court terme, et de 100.000 un peu plus tard.

Dans différents pays, dans différentes villes du monde, il existe : des communautés congolaises, de représentations de partis politiques dont l’UDPS par exemple, des associations d’entraide entre congolais…

Nous souhaitons transiter par celles-ci pour une sensibilisation des compatriotes.

Nous vous suggérons de lire différents articles sur notre action.

Néanmoins, il y a quelques points que nous pouvons rappeler :

Compte tenu de ses richesses naturelles  et au vu de la misère qui règne chez nous, notre pays a besoin de changement.

Aujourd’hui, le moteur le plus sûr de ce changement ainsi que du développement, ce sont les Congolais qui vivent à l’étranger, par les millions qu’ils envoient chaque mois au pays, par la diversité de leurs compétences. Mais pour jouer efficacement notre rôle, nous devons évaluer notre force. Cela n’est faisable qu’en estimant notre nombre car, le nombre est une force.

    D’où l’idée de créer une banque de données via ce recensement.

Concrètement, que gagne chacun de nous ?

« L’union fait la force », disent les belges, nos anciens colonisateurs. Tout comme, vivre divisés, chacun dans son coin, c’est être la cible des prédateurs, d’une domination, de l’exploitation.

Un exemple. En Belgique, nous sommes près de cent mille. Nous consommons les nourritures congolaises. Qui nous les vendent ? Des étrangers. Mieux organisés, ne pouvons-nous pas soutenir ceux des nôtres qui sont dans ce commerce ? Un deuxième exemple. Les millions que nous déversons au pays pour différentes raisons, mieux canalisés, ne peuvent-ils pas transformer en chef d’une PME, chacun des congolais qui vivent à l’étranger ?

Les exemples abondent, et dans tous les domaines.

En un mot comme en mille, unis et solidaires ici, nous pouvons mieux influer sur la marche positive de notre pays, et tout le monde est gagnant.

Ceci est une œuvre humaine avec ses insuffisances. C’est aussi une œuvre commune qui requiert l’apport de chacun. Diffusez cette information autour de vous.

N’hésitez pas à envoyer vos remarques, vos inquiétudes, et surtout vos suggestions :

info.congolaisdebelgique@yahoo.fr, congolaisvivantaletranger@gmail.com

Et pour se faire recenser, aller sur le site :

http://www.congolaisvivantaletranger.com/membre/inscription.php 

Plus d’info en cliquant sur les liens suivants :

http://www.cheikfitanews.net/article-debut-du-recensement-des-congolais-vivant-a-l-etranger-et-des-communautes-congolaises-de-l-etranger-99791809.html

 NOTA BENE. CONFIDENTIALITE

LES DONNEES COLLECTEES RESTENT CONFIDENTIELLES. 

Et ceux qui pour une raison ou une autre tiennent à garder l'anonymat, leur voeu sera scrupuleusement respecté.

Partager cet article

Repost0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 21:20

LAURENT-LOUIS-PERQUISITIONNE.PNG

Perquisitions chez Laurent Louis: "C'est choquant, ils ont fouillé jusque dans mes poubelles"

Une perquisition a été menée au domicile du député fédéral Laurent Louis (MLD), a indiqué le quotidien L'Avenir sur son site internet. Des documents papiers et informatiques ont été saisis.

Des documents papiers et informatiques ont été saisis lors de quatre perquisitions menées mercredi à Nivelles au domicile du député fédéral Laurent Louis ainsi qu'à son bureau à la Chambre, au bureau nivellois de son parti à et au siège de son parti à Ixelles, a indiqué mercredi le parquet de Bruxelles. Ces perquisitions ont été effectuées dans le cadre l'instruction pour des faits de calomnie, de diffamation et de recel dont fait l'objet Laurent Louis. Les documents saisis concernent "Julie et Mélissa, les documents d’expertise. Tout ce qui concerne le dossier Dutroux en fait, c’est totalement ciblé", a indiqué Laurent Louis au micro de Sébastien Prophète et Damien Loumaye pour RTL TVI.

SOURCE: RTL/TVI 

lien : http://www.rtl.be/info/belgique/faitsdivers/873346/perquisitions-chez-laurent-louis-c-est-choquant-ils-ont-fouille-jusque-dans-mes-poubelles- 

LAURENT-LOUIS-PERQUISITIONNE---FLAHAUT.PNG

Partager cet article

Repost0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 09:39

 

Le 24 avril 1990, le Maréchal Mobutu, alors Président du Zaïre mettait fin au parti-état lors d’un discours prononcé à la N’Sele. C’était suite aux pressions de partis politiques alors clandestins, dont l’UDPS, la branche kinoise du Palu avec madame Pakasa, de différentes catégories sociales comme la presse, les étudiants, les enseignants, les médecins, les fonctionnaires… Le tout, amplifié par l’environnement politique international de l’époque suite à la chute du mur de Berlin et à l’émancipation politique des pays appelés alors pays de l’Europe de l’est.

La RD Congo a donné à chacun de nous le plus précieux cadeau : la vie. En retour, qu’avons-nous donné à la RD Congo ?

22 ans après la fin du parti unique, nous devons marquer un temps d’arrêt et nous poser des questions, sur l’état de la démocratie dans notre pays, sur notre implication personnelle en tant qu’individus, ou en tant que membres d’une catégorie socioprofessionnelle.

Après autant d’années, notre pays la RD Congo, peut-il être fier du visage qu’il présente au monde du point de vue de la démocratie ?

Chacun de nous ne devrait-il pas se poser de questions d’après sa catégorie ?

Catégorie un, les politiques

Pour eux, cette double question : « - Qu’ai-je profité de l’état, de l’argent de tout monde ? – En retour, qu’ai-je fait pour la RD Congo, pour chacun de mes compatriotes dont le bonheur et le bien-être dépendaient de mon mandat ? »

Et dans cette catégorie, nous retrouvons :

Ceux qui étaient aux affaires alors et vivaient des mamelles de l’état: Premiers commissaires d’état, commissaires d’état, secrétaires d’état, commissaires du peuple, membres du comité central, membres du bureau politique du parti-était, conseillers dans différents cabinets politiques, commissaires de Région, commissaires sous-régionaux, commissaires de zone, PDG, DGA, magistrats, officiers de l’armée et de la gendarmerie, cadres des services secrets…

Ceux qui sont arrivés aux affaires, juste après, durant la période de transition.

Ceux qui depuis lors se sont succédé aux différents postes politiques, qui n’avaient

comme revenu principal que l’argent du trésor public.

Et ceux qui aujourd’hui ont entre les mains les manettes de l’état.

Catégorie deux, les intellectuels

Ceux qui, depuis 1990 ont obtenu un diplôme universitaire. 

« Ai-je employé ma science pour le triomphe de la vérité ? Ai-je combattu les antivaleurs  afin qu’elles ne gangrènent pas la société ? Ai-je éclairé autour de moi, ceux qui sont moins instruits, afin de leur éviter de tomber dans l’erreur ?  Ou alors, ai-je profité et abusé de ma science pour mon enrichissement personnel, indifférent à la misère des autres ? »

Catégorie trois, les leaders d’opinion

Journalistes, musiciens, comédiens, prêtres, pasteurs…

Cette question : « Ai-je utilisé mon aura pour promouvoir les valeurs, ou par contre, pour mon intérêt personnel, j’ai distillé et inoculé des antivaleurs à ceux qui s’abreuvaient de mes paroles, de mes écrits ou de mes enseignements ? »

Catégorie quatre, tous les citoyens anonymes.

Ceux qui avaient déjà dix-huit ans le 24 avril 1990, et tous ceux qui sont devenus majeurs dans l’entretemps.

« En tant que citoyen, suis-je au courant de  l’histoire récente de mon pays et ses leçons? Quels sont mes devoirs ? Quels sont mes droits ? Suis-je toujours prêt à les revendiquer et à les défendre ? Quel est mon comportement, à chaque crise sociale, à chaque injustice, à chaque dérive totalitaire, je manifeste ou je m’abstiens ? Face aux enjeux politiques, lors des élections par exemple, est-ce que je vote en âme et conscience ou je me fais acheter pour un bol de farine ou une bouteille de bière ? Face à l’expansionnisme de certains pays voisins, ai-je défendu ma patrie ou ai-je préféré « collaborer » avec l’étranger, par lâcheté, ou par cupidité ? Face à l’imposture, à la tricherie, à la violation des lois et de la constitution, ai-je été indifférent, complice ou opposé ?»

À chacun de nous de s’identifier, de faire un examen de conscience, et d’adopter une attitude responsable désormais, et être ainsi capable, de se regarder dans le miroir sans en avoir honte et en se disant : « J’ai été et je suis utile à mon pays », d’être capable et fier de dire à ses enfants : « Je suis un Homme. »

Bruxelles, le 24 avril 2012

Cheik Fita 

Partager cet article

Repost0
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 13:30

CHEIKFITANEWS-FRANCE24-1er-TOUR-PRES-FRANCE.PNG

PHOTO. Capture de France 24 la nuit des élections

L’élection présidentielle française du 22 avril 2012 a donné son verdict : Nicolas Sarkozy le Président sortant arrive en deuxième position, derrière le socialiste François Hollande. Les deux d’affronteront lors d’un second tour le 6 mai 2012, après un débat télévisé quelques jours plus tôt, le 2 mai.

De cet exercice de démocratie, les Congolais doivent tirer au moins deux leçons :

La transparence du scrutin et la vérité des urnes.

Le bilan à présenter quand on est le Président sortant, le programme quand on est le challenger.

En cette deuxième décennie du troisième millénaire, un demi-siècle après notre indépendance, le monde est devenu un grand village. Toutes les valeurs sont devenues universelles. La RD Congo n’a aucune excuse d’évoluer comme un électron libre.

Ainsi, une élection présidentielle, est une élection présidentielle ou elle ne l’est pas, que ce soit en France, en RD Congo, ou au Sénégal.

Le citoyen va voter, chaque voix compte et doit être respectée. Comme la France ce dimanche 22 avril 2012, la RD Congo peut-elle prétendre avoir présenté au monde des résultats crédibles et respectables d’une élection présidentielle ?

Présidentielle Française du dimanche 22 avril 2012.

Des chiffres

Dès 18h00, la RTBF, la télévision belge diffusait les premières estimations. À cause d’une loi anachronique, les médias français ne donneront leurs chiffres que deux heures plus tard. L’ordre d’arrivée affichant l’opposant socialiste en tête.

En fin de nuit, le ministère français de l’intérieur publiera les chiffres officiels. La tendance sera confirmée.

Du contenu de la campagne

Ayant accompli son devoir civique, une électrice la soixantaine passée dira pourquoi elle n’a pas voté pour Sarkozy : « Il a fait trop de conneries. » Le Président sortant n’en mène pas large. La raison ? Son mandat n’a pas été à la hauteur des attentes.

Oui, le Président sortant est jugé sur son bilan.

Et le challenger ? Il est jugé sur son programme et ses propositions. Hollande a promis le changement, le message des électeurs semble également clair : ils veulent plus de changements, les chiffres l’attestent : le Président sortant est sévèrement sanctionné.

Présidentielle congolaise du lundi 28 novembre 2011.

Des  chiffres.

Quarante huit heures avant les élections, des bulletins pré-cochés au profit du candidat Président sortant, circulaient déjà dans la plupart des provinces congolaises. Le jour du scrutin, ce fut pire. Des cargaisons entières de ces bulletins frauduleux pré cochés « Kabila » étaient saisies un peu partout.  

À la fermeture des bureaux de vote, la plupart des chiffres sortis des urnes donnaient l’opposant Tshisekedi gagnant dans la plupart des provinces.

Mais dès que les résultats de la CENI commencèrent à tomber, ce sera la douche froide. Des scores staliniens sortis du néant étaient balancés à la figure des citoyens !

Des candidats

Deux candidats majeurs s’étaient affrontés en RD Congo le 28 novembre 2011 : Monsieur Joseph Kabila, le Président sortant qui avait un bilan à défendre, et monsieur Étienne Tshisekedi qui venait avec une proposition : faire de la RD Congo un état de droit.

Quel pourcentage des Congolais pouvait affirmer être contents  du bilan du Président sortant sur les points suivants les plus basiques:

l’alimentation

la santé

l’eau courante

l’énergie électrique

l’emploi

l’éducation des enfants

le transport

le logement

la sécurité des biens et des personnes…

Quant à l’opposant d’alors, monsieur Étienne Tshisekedi qui venait avec une objectif : transformer la RD Congo en un état de droit, quel pourcentage des Congolais pouvait adhérer à sa proposition ? Sachant qu’état de droit sous-entend :

plus personne au dessus de la loi , respect de la constitution…

gestion transparente de la caisse de l’état et une redistribution équitable de la richesse nationale

fin de l’impunité et une justice indépendante

meilleure sécurité des biens et des personnes avec une armée plus motivée, véritablement républicaine…

Et aujourd’hui ?

Contrairement à la France dont le jeu démocratique a évolué comme sur des roulettes, la RD Congo se retrouve aujourd’hui avec un Président sortant qui se cramponne au pouvoir, un pseudo-parlement composé à 80% de fraudeurs, une constitution non respectée, une population toujours pas recensée malgré les recommandations du dialogue intercongolais de 2002, des élections locales toujours pas organisées depuis bien avant 2002, un sénat bientôt fin mandat sans relève, faute d’élections provinciales dans les délais. Bref, un état désarticulé.

À l’horizon, le blocage, pour ne pas dire l’ingouvernabilité, pire : le règne de l’arbitraire.

La racine du mal ? La volonté d’un Président sortant scotché au siège présidentiel contre vents et marées.

Une cure politique d’éléphant s’impose désormais. Tous les scénarii politiques devraient être envisagés dans les plus brefs délais afin de respecter la volonté du souverain primaire.

Un recensement de la population, et des élections générales endéans six mois par exemple.

Dans la constitution, en cas de vacance de pouvoir à la tête du pays, les délais d’organisation des élections ne sont-ils pas plus courts ?

Laisser l’imposture perdurer serait non seulement une insulte à tous les Congolais, mais aussi la voie vers une crise politique majeure, à l’issue imprévisible.

Face à ce qui vient de se passer en France, la RD Congo affiche aujourd’hui un profil très bas.

Une véritable claque a été administrée par la France à ceux qui chez nous prétendent être des « excellences » et des « honorables ».

Un sursaut national s’impose pour corriger la dérive.

 

Cheik Fita

Bruxelles, le 23 avril 2012 

PRESIDENTIELLE-FRANCAISE-FINALE.PNG

L'affiche du second tour

Partager cet article

Repost0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 17:06

 

Les premiers sondages à la sortie des urnes donnent François Hollande en tête du premier tour avec un score autour des 28% des votes devant Nicolas Sarkozy (environ 26%). Dans les dom-tom, les résultats sont connus: François Hollande (PS) arrive partout largement en tête devant Nicolas Sarkozy (UMP), systématiquement en deuxième position.

-> Suivez en direct et en vidéo l'émission spéciale de La Première dès 17h

-> Suivez en direct l'émission de la Deux télé à partir de 18h

44,5 millions de Français sont appelés aux urnes ce dimanche. Dans l'Hexagone, les bureaux de vote ont ouvert à 8h. François Hollande et Nicolas Sarkozy, au coude-à-coude dans les derniers sondages, devraient sans surprise se retrouver au second tour.

D'après les dernières estimations qui nous parviennent (dont les résultats sont donc à prendre avec précautions), François Hollande, le candidat socialiste arriverait en tête du premier tour avec entre 27% et 28% des voix (contre 25,87% pour Ségolène Royal en 2007), tandis que Nicolas Sarkozy serait lui en deuxième position avec un score autour des 25% à 26% (en baisse par rapport à ses 31,18% du premier tour de l'élection 2007). Nos sources précisent que rien n'est joué entre les deux prinicpaux candidats.

Toujours selon ces chiffres, Marine Le Pen (FN) serait en troisième position avec 16% et devancerait Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de Gauche et ses 13% estimés. Le score du centriste François Bayrou (MoDem) serait de 10%. 

Les écarts étant relativement faibles, ces résultats pourraient encore être infirmés.

Taux de participation moins élevé qu'en 2007 à 17h

A 17h ce dimanche, le taux de participation atteignait 70,59% pour le premier tour de l'élection présidentielle contre 73,87% à 17h00 lors du premier tour de 2007.

François Hollande en tête dans les départements et territoires d'outre-Mer

Saint-Pierre et Miquelon: François Hollande finit en tête avec 33,75% (contre 26,64% à Ségolène Royal en 2007), Nicolas Sarkozy le suit avec 18,75% (contre 24,55% en 2007).

Guadeloupe: François Hollande en tête avec 57% (contre 38% pour la candidate PS en 2007) loin devant Nicolas Sarkozy et ses 23,40% (alors qu'il réalisait 42,63% en 2007).

RTBF ELECTIONS

Partager cet article

Repost0

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens