Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 13:43

 RETRO 2005..Instantané 2 (21-04-2012 20-17)

2004, 2005 à Bruxelles, il y eut plusieurs manifestations des congolais de Belgique dont la toute première avait été initiée et organisée le samedi 5 juin 2004 par les associations Poto Mo Indo et ACC5, à la suite de la chute de Bukavu sous la botte du rebelle Jules Mutebusi.

En mai 2005, il y eut à  Bruxelles le premier congrès mondial des Congolais vivant à l’étranger. Peu après, durant les grandes vacances, avec l’appui de l’ULD, un documentaire vidéo avait été réalisé par le Congrès. Son titre: « les aspirations profondes du peuple congolais ».Ce documentaire avait été envoyé à toutes les ambassades en Belgique ainsi qu’aux institutions belges.

Sept ans après, 

Qu’est-ce qui a changé en RD Congo?

Le message envoyé à l’époque à « la communauté internationale » a-t-il été entendu?

À chacun de se faire une opinion après avoir visionné ce documentaire.

Et aujourd’hui?

En continuation de cette dynamique amorcée il y a huit ans, le congrès mondial des Congolais Vivant à l’étranger a décidé de réaliser une banque de données des Congolais vivant à l’étranger via son site : 

http://www.congolaisvivantaletranger.com  

Allez-y et si vous ne l'avez pas encore fait, recensez-vous automatiquement pour les actions à venir au profit de notre pays. 

 

Cheik Fita

Bruxelles, le 21 avril 2012 

 

Partager cet article

Repost0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 18:21

 

==========================

ANNONCE.ANNONCE.

ANNONCE.Vous êtes Congolais ? En 1982, vous avez fréquenté la faculté de droit de l’ULB ?Vous avez  vécu à Ixelles ?Vous avez fréquenté la boîte de nuit « Vaudeville » dans les galeries de la Reine ? Vous avez rencontré ou connu un étudiant Congolais dénommé François ?Veuillez contacter notre rédaction.Vous pouvez rendre heureuses plusieurs personnes. 0032495336519 

Info.congolaisdebelgique@yahoo.fr 

IMAGE DU JOUR, VUE SUR FACEBOOK

576272 276869815740229 149240201836525 587161 1881245299 n

 

FLASH. MACKY SALL ELU PRESIDENT DU SENEGAL

Peu avant minuit, le dimanche 25 mars 2012, la télévision publique  sénégalaise a annoncé la victoire de l’opposant Macky Sall au second tour de la présidentielle.

Abdoulaye Wade, le Président sortant a téléphoné à son challenger pour le féliciter.

Bel exemple de démocratie.

Rien à voir avec ce qui s’est passé en RD Congo le 28 novembre 2011.

Non seulement le Président sortant n’a pas cherché à se cramponner au pouvoir, mais les résultats sont tombés quelques heures après la fermeture des bureaux. En ce siècle du numérique, quoi d’extraordinaire?

Ce qui a servi de commission électorale en RD Congo devrait avoir honte avec les centaines de millions dépensées, et l’incapacité (la mauvaise foi?) de conserver les archives d’un si grand événement et pire, de  mettre ces archives à la disposition du souverain primaire.  

Cheik FITA


Partager cet article

Repost0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 18:26

RTL TVI LAURENT LOUIS

Après avoir fait sensation dans la communauté congolaise de Belgique avec le dossier des élections chahutées en RD Congo, le député fédéral belge Laurent Louis s’est mis à dos la quasi-totalité du parlement ce jeudi 19 avril 2012.

Ne maîtrisant pas du tout le dossier, nous vous renvoyons au site  de la télévision RTL-TVI via ce lien.

 http://www.rtl.be/info/belgique/politique/872053/laurent-louis-divulgue-des-photos-d-autopsie-du-dossier-julie-et-melissa-les-deputes-quittent-l-assemblee

 Le blog du député (laurent-louis.be) ainsi que le site de son parti (mld.be) ne sont plus accessibles.

 

Cheik Fita

Bruxelles, le 19 avril 2012 

Partager cet article

Repost0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 05:50

Cheik Fita billet

Les élections congolaises du 28 novembre 2011 ont débouché sur des résultats non crédibles. Le pouvoir sortant s’est cramponné par la fraude, l’asservissement de la commission électorale, la mise aux pas de la justice, la confiscation des médias publics, le musellement de la presse, l’utilisation des armes… 

On assiste progressivement au pays à la mise en place d’institutions et d’animateurs issus de ce processus chahuté: Président, parlement, bureau du parlement, Premier ministre et bientôt gouvernement.

Pour quelle finalité?

Pour quel dividende pour le Congolais anonyme?

Pour quelle pérennité?

Ces institutions et animateurs se disent l’État.

L’état a le devoir d’assurer le bien-être du citoyen: alimentation, santé, transport, logement, éducation des enfants, emploi, accès à l’eau potable, au courant électrique, à différents bienfaits du progrès technique…

Pour avoir les moyens de sa politique, l’État doit être catalyseur d’une grande production de la richesse nationale grâce au travail du plus grand nombre.

Le travail ayant produit la richesse, le gouvernement collecte et gère cette richesse dans la plus grande orthodoxie et dans l‘intérêt de tous.

Cette bonne gestion, cette bonne gouvernance incitent ainsi autant les initiatives locales, les opérateurs économiques nationaux que les partenaires étrangers à investir davantage au pays grâce au climat de confiance existant.

Or, le système qui cherche à se maintenir est assis sur le faux et souffre d’une grande carence de crédibilité, à cause de ce qui est appelé politiquement manque de légitimité.

Comment alors une telle poignée d’individus aux commandes de différentes manettes de la machine étatique pourra-t-elle subvenir aux besoins urgents et immenses d’une population toute aussi immense qui refuse de s’impliquer par méfiance, ne se reconnaissant pas en ceux qui cherchent à régenter le devenir de tous?

Du fonds de leurs cœurs et en âme et conscience, toutes ces personnes qui acceptent de jouer un quelconque rôle dans cette mauvaise mise en scène d’une tragicomédie toute aussi mal écrite, tous ces piètres acteurs sont-ils  conscients ou non de l’issue fatale du dénouement tragique qui transparaît déjà en filigranes?

Face à l’immensité de la tâche officiellement dévolue aux rôles dont ils se sont frauduleusement accaparés,  ces animateurs qui entrent progressivement en scène, ne vont-ils pas sauter un à un comme des fusibles? Joseph Kabila, source de leur pseudo pouvoir étant la véritable cible de tous les mécontentements, de toutes les récriminations, au pays et à l’étranger ?

Cheik Fita

Bruxelles, le 19 avril 2012

Partager cet article

Repost0
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 21:08

CHEIKITANEWS-RFVDC-P1018278.JPG

 

Le conseil d’administration du RFVDC, rassemblement des forces vives de la diaspora congolaise, s’est réuni à Bruxelles le mardi 17 avril 2012 afin de finaliser l’existence juridique de l’organisation.

Nous en avons profité pour demander au président de ce rassemblement de nous faire le point de leurs activités.

Ci-dessous, la vidéo de cet entretien.

 

Bruxelles le 18 avril 2012

Cheik Fita


Partager cet article

Repost0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 08:26

 


CHEIKFITANEWS-NVA-CONGOLAISP1018276.JPG

Lundi 16 avril 2012 en soirée à la maison culturelle flamande Kuumba de Matonge à Bruxelles, une séance d’échanges et d’information a réuni des délégués de la N-VA, le plus grand parti belge, et des membres de la communauté congolaise de Belgique.

Séance d’échanges avec en ligne de mire les communales belges du 14 octobre 2012, et en toile de fonds le hold-up électoral de Joseph Kabila en RD Congo.

La délégation de la N-VA était ainsi composée :

Karl Vanlouwen, sénateur,

Lieven De Rouck, Président de la N-VA Bruxelles

Luc Van Caneghem, N-VA Molenbeek

Jack Lieven, N-VA Saint Josse-Ten-Noode. Deux autres membres rejoindront le groupe.

Maître Laurent Mutambayi initiateur de la rencontre en était le modérateur.

Les membres de la N-VA ont brossé les grandes lignes de leur parti et donné leur programme par rapport aux échéances locales, tout en signalant que les affaires étrangères relevaient du niveau fédéral de la politique belge.

Docteur Loseke proche du Président Tshisekedi, a informé les membres de la N-VA que la communauté congolaise avait une préoccupation : la vérité des urnes par rapport aux dernières élections congolaises et ce, pour l’émergence d’un état de droit au Congo.

Jusque là, parc rapport aux résultats no crédibles des élections congolaises, la Belgique officielle navigue à contre-concourant des évidences en soutenant l’insoutenable. Pire, à contrepied des aspirations minimum du peuple congolais. La  N-VA étant le plus grand parti belge et de ce fait, ayant un poids politique indéniable, il était normal que la communauté congolaise ait des contacts avec ce parti.

Le sénateur Karl Vanlouwen informera l’assistance que leur parti avait déjà interpellé monsieur Didier Reynders, ministre des affaires étrangères. En s’étonnant par exemple que le Premier Ministre belge soit le seul dirigeant occidental à féliciter monsieur Kabila, à côté du Président Mugabe… Belle compagnie.

Sans aller par quatre chemins, les Congolais diront qu’ils étaient très déçus par les partis traditionnels belges et plus particulièrement les partis francophones. Durant longtemps, la communauté congolaise de Belgique a été pour ces partis un vivier de voix.

Et à ce jour, au parlement fédéral, le seul député francophone à dénoncer clairement la politique belge des affaires étrangères pour le Congo et le hold-up de monsieur Joseph Kabila, c’est monsieur Laurent Louis.

Dans les suggestions, les Congolais proposeront à la N-VA de voir dans quelle mesure le gouvernement flamand pourrait ouvrir un centre culturel flamand à Kinshasa. Ce qui donnerait une vision plus juste de la Belgique en RD Congo.

Prochaine rencontre, le 2 mai 2012 au même lieu pour une conférence débat : »Welke Congo-politiek voor België ? »

 

Cheik Fita

Bruxelles, le 17 avril 2012

CHEIKFITANEWS-NVA-CONGOLAISP1018270.JPGCHEIKFITANEWS-NVA-CONGOLAIS-P1018269.JPG

Partager cet article

Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 01:07

CHEIKFITNEWS-FREE-TSHISEKEDI-DSC01239.JPG

Depuis le hold-up électoral du tandem Joseph Kabila-Ngoy Mulunda opéré le 28 novembre 2011, monsieur Étienne Tshisekedi vit en otage dans sa propre maison, dans son propre pays, encerclé par d’importantes forces militaires sur ordre du président sortant qui se cramponne au pouvoir.

Et cela, les Congolais vivant à l’étranger ont refusé de l ‘accepter.

C‘’est pour réclamer la liberté de mouvement d’Étienne Tshisekedi que l’association « change in Congo » a organisé un sit-in le samedi 14 avril 2012 après-midi à Bruxelles, devant la statue du Roi Léopold II.

Après les différentes animations par des chants anti-Kabila, les manifestants ont observé une minute de silence en mémoire des morts du processus électoral ainsi que les millions d’autres victimes et des ceux qui avaient des visées expansionnistes ur la RD Congo, et de la mauvaise gouvernance du régime Kabila.

Vinrent trois messages: de Joseph Mbeka organisateur de la manifestation qui circonscrira les contours de cette manifestation à savoir les différents rapports qui démontrent que monsieur Joseph Kabila n’a pas gagné, que les résultats publiés par la CENI ne sont pas crédibles, n’en déplaise à Didier Reynders, ministre  belge des affaires étrangères seul officiel occidental à avoir reconnu Kabila.

Le deuxième message sera celui du député fédéral belge, Laurent Louis. Il fustigera les mensonges du ministre belge des affaires étrangères dans le dossier électoral congolais. Il lancera un message à la communauté congolaise de s’impliquer dans la politique belge via les élections et peser ainsi de son poids dans la configuration des institutions issues des urnes.

Le dernier message sera celui des mamans congolaises qui dénoncera le profil bas de la communauté dite « internationale », la Belgique, la France et les États-Unis en tête.

Quelles valeurs ces pays vont-ils désormais brandir aux Congolais quand un président élu est pris en otage, quand l’expression du peuple congolais est bafouée?

Une véritable comédie qui devrait rapidement prendre fin.

Quelle est la situation politique au pays? 

Insensible au lever de boucliers post-électoral, monsieur Joseph Kabila continue dans sa logique d’asseoir son pouvoir, en mettant progressivement en place ses fusibles: aujourd’hui un pseudo parlement, demain un « gouvernement ».

Tout cela? Au mépris de l’expression du souverain primaire.

Question. Sur quoi pourraient déboucher l’imposture, l’aventurisme et la tricherie qui ont élu domicile dans la direction de l’état congolais? 

Réponse. Sur la radicalisation des anti-kabilistes. 

Ceux qui sèment le vent sont souvent surpris par l’arrivée de la tempête. Gare donc à l’effet boomerang.

Cheik Fita

Bruxelles le 15 avril 2012 

CHEIKFITANEWS-FREE-TSHISEKEDI-DSC01232.JPGCHEIKFITANEWS-FREE-COMBATTANTS-DE-HOLLANDE-DSC01268.JPGCHEIKFTANEWS-FREE-TSHIS-LAURENT-LOUIS-DSC01255.JPG

CHEIKFITANEWS-FREE-TSHISEKEDI-CALENDAR-DSC01267.JPG

Partager cet article

Repost0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 06:03

CHEIKFITANEWS-TEMOINS-ELECTIONS-P1018249.JPG

Alexis Mutanda, Tharcisse Loseke, Jean-Pierre Mbelu et Babi Balukuna. Photo cheikfitanews

Une conférence de presse sur les dernières élections chahutées en RD Congo, s’est tenue le jeudi 12 avril 2012 à l’horloge du Sud de Bruxelles.

Sous la modération de l’abbé Jean-Pierre Mbelu analyste politique, elle a été animée par trois acteurs et témoins de ces élections :

1. Honorable Alexis MUTANDA, Député de l’UDPS, Ancien Secrétaire Général de l’UDPS

2. Dr Tharcisse LOSEKE, Membre Fondateur de l’ECiDé et Mandataire du Président Etienne Tshisekedi  à  l’extérieur de la RDC ;

3. Monsieur Babi Balukuna, journaliste, candidat député (arrêté durant la campagne électorale)

Quoique très tardifs, les témoignages poignants des trois orateurs ont concordé et confirmé une chose:

Pour se maintenir au pouvoir et avoir sous sa botte différentes institutions et animateurs, Joseph Kabila le président sortant a conçu, planifié et exécuté un large plan de bourrages d’urnes et de fraudes généralisées à tous les niveaux.

Les différents rapports de l’ONU et de l’Union européenne venus tous aussi tardivement, ont confirmé cela.

La véritable question qui se pose aujourd’hui aux Congolais est celle-ci : « Et après ? »

Des questions de la presse ainsi que de l’intervention des participants, un certain nombre de constantes sont apparues :

Les partis de l’opposition, UDPS en tête, doivent faire une autocritique sur leur campagne électorale.

Il y a eu des failles dans la planification et la mobilisation des moyens tant humains que financiers. Cela doit être corrigé.

Il y a eu et il y a encore des failles dans le mode de concertation entre partenaires politiques. L’UDPS, parti phare des forces du changement ayant son lot.

Il y a eu et il y a encore des failles dans la communication. Autant faute de moyens que faute d’anticipation, face à une machine de tricherie qu’on voyait pourtant avancer.

Conséquences ?

Les institutions officielles de la RD Congo sont  aujourd’hui confisquées par de tricheurs, faussaires, et autres aventuriers.

« Et après ? »

Le pouvoir étant un rapport de forces, les partis, associations et personnalités militant pour le changement en RD Congo doivent se remobiliser, innover et parvenir à terme à inverser le rapport de forces

Parmi les stratégies, il y a l’interconnexion entre elles.

À l’étranger, après une mobilisation via un recensement minimum, mobiliser ensuite les moyens financiers pour soutenir l’engagement de la population en RD Congo, créer un véritable lobbying congolais.

 

Cheik Fita

Bruxelles, le 13 avril 2012

 CHEIKFITANEWS-TEMOINS-ELECTIONS-P1018260.JPG

Partager cet article

Repost0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 21:46

CHEIKFITANEWS-REYNERS-BANA-CONGO-P1018239.JPG

 

Une poignée de Congolais ont décidé d’élire domicile en face du 15 rue des Petits Carmes à Bruxelles,  siège du ministère belge des affaires étrangères, le mercredi 11 avril 2012, le temps d’une manifestation.

De 14h00 à 16h00, ces manifestants qui faisaient du bruit pour dix fois leur nombre, ameutant tout le quartier, ont  dénoncé les manœuvres de monsieur Didier Reynders, ministre belge des affaires étrangères, de tenter de trouver une certaine légitimité au Président sortant de la RD Congo, monsieur Joseph Kabila.  Et l’ outil du ministre belge? Son invention à contre-courant, ne s’appuyant sur rien, et devenue célèbre : « Les bourrages d'urnes et les fraudes n'ont pas modifié l'ordre d'arrivée! »

Les manifestants ont longtemps crié : « Didier Reynders, voleur des élections en RD Congo », « Didier Reynders démission. »

À 16h00 pile poil, l’officier de police qui surveillait les manifestants leur ordonnera de partir, le temps imparti étant épuisé.

Les voisins d’un après-midi de monsieur Reynders s’exécuteront, promettant de revenir une autre fois, tant que celui-ci ne se rangerait pas derrière la vérité des urnes en RD Congo à savoir, le carton rouge infligé au Président sortant par le souverain primaire.

 

Cheik Fita

Bruxelles, le 11 avril 2012

 

 

CHEIKFITANEWS-REYNDERS-BANA-CONGO-DSC01149.JPG

Partager cet article

Repost0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 07:54

CHEIKFITANEWS-MPILA-ABBES-GILBERT---JONAS-P1018220.JPG 

 

Dimanche 4 mars 2012 en matinée, Brazzaville et Kinshasa avaient été secouées par des explosions d’obus. Une caserne militaire avait pris feu. Il y eut près de trois cents morts, plus de trois mille blessés, plus de mille cinq cents sans-abris, sans compter des dégâts matériels de tout genre, à Brazzaville surtout, et un peu moins de dégâts à Kinshasa.

En mémoire des victimes, lundi 9 avril 2012 après-midi dans la paroisse Saint Boniface de Matonge à Bruxelles, une messe a été concélébrée par les abbés, Jonas du Congo-Brazzaville et Gilbert Yamba du Congo-Kinshasa.

C’était sur initiative des membres de la société civile congolaise et des jeunes de cette communauté, initiative pilotée par Pitchou Mayele.

Plusieurs raisons ont motivé cette initiative :

Dans les coutumes congolaises, il y a un profond respect pour les morts.

Séparées par le fleuve, Kinshasa et Brazzaville ont une même culture, la même langue et des populations ayant les mêmes ascendants.

Vivant à l’étranger, les Congolais de Brazzaville et ceux de Kinshasa devraient être davantage solidaires tant dans le malheur que dans le bonheur.

Ainsi, il y avait dans l’église des Congolais des deux rives :

Pour la célébration de la messe

Dans la chorale

Et dans l’auditoire.

Afin de mieux marquer ce jumelage, les organisateurs ont placé dans l’église de part et d’autre de l’autel, les drapeaux des deux pays.

Avec la grève du transport en commun à Bruxelles, pour mieux guider ceux qui ne connaissaient pas le quartier, deux drapeaux avaient été accrochés à deux poteaux dehors, sur le parvis de l’église.

Malheureusement, avant le culte, ces drapeaux seront enlevés sur ordre de la police descendue en grand renfort sur les lieux, croyant peut-être, et à tort,  à un début de manifestations des Congolais.

Il est à déplorer le ton d’approche des agents envoyés sur place : très militaire ! Cela a entraîné des échanges très vifs, et certains Congolais ne manqueront pas de reprocher aux policiers une attitude quelque peu raciste, comme s’ils étaient venus là pour « casser du nègre ».

Bruxelles étant une ville multiculturelle, il est souhaitable que les policiers envoyés lors des rassemblements des communautés étrangères, aient un minimum de notions culturelles des communautés à approcher, ou à défaut, un peu d’informations.

À l’issue du culte, les participants  partageront un verre d’amitié offert par l’association « un euro peut sauver le Congo ».

Ci-dessous un document vidéo avec l’homélie du jour.

Cheik FITA

Bruxelles, le 10 avril 2012. 

CHEIKFITANEWS-MPILA-PUBLIC-P1018213.JPGCHEIKFITANEWS-MPILA-PUBLIC-P1018216.JPGCHEIKFITANEWS-MPILA-POLICE-P1018201.JPGCHEIKFITANEWS-MPILA-POLICE-P1018203.JPG


Partager cet article

Repost0

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens