Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

7 mars 2021 7 07 /03 /mars /2021 09:25
Photo du jour. A Kinshasa, plus long qu'une rame de métro

Kinshasa, le 7 mars 2021

Par Cheik FITA

Envoyé spécial de l’Info en Ligne des Congolais de Belgique

La société congolaise de transport « TRANSCO » vient de réceptionner  cent-dix autocars pour le transport en commun dans la capitale Kinshasa ainsi que dans d’autres villes du pays.

Le 13 février dernier, c’est 300 autocars qui avaient été remis à cette société par le Président congolais Félix Tshisekedi.

Le transport kinois commence à s’en ressentir, surtout que le prix du ticket est d’en moyenne 500 francs congolais, soit près de 25 centimes d’euros. Un pied de nez aux transporteurs privés qui pratiquaient souvent le « demi-terrain ».

Les kinois ont l’habitude de se bousculer pour prendre un transport. Mais devant les bus de Transco, ils font la file d’une façon très disciplinée.

Bien sûr, ce n’est pas encore le métro ni le tram comme dans les capitales occidentales. Une photo diffusée dans les réseaux sociaux montrant la file de ces bus qui arrivent à Kinshasa est impressionnante: un charroi plus long qu’une rame de métro.

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
4 mars 2021 4 04 /03 /mars /2021 07:06
Sévérine Tshimini de la CCE au Premier Ministre« Prenez en compte la force de la diaspora»

Kinshasa, le 4 mars 2021

Cheik FITA,

Envoyé spécial de l’Info en Ligne des Congolais de Belgique

Sévérine Mbuyi Tshimini, Présidente de la CCE, Convention des Congolais de l’Etranger séjourne pour quelques jours à Kinshasa en RD Congo en vue d’une rencontre avec le Premier Ministre Sama Lukonde Kyenge Jean Michel.

La CCE avait introduit une demande auprès du nouveau Premier Ministre pour une audience lors des consultations initiées par ce dernier depuis le 22 février 2021, en vue de la formation du nouveau gouvernement.

Lors d’une interview accordée à l’Info en Ligne des Congolais de Belgique, Madame Sévérine Tshimini Mbuyi a déclaré ce qui suit :

  • La diaspora congolaise est une grande force : financière, sociale, humaine…
  • La diaspora congolaise s’est fortement impliquée durant plusieurs années pour l’alternance politique au pays,
  • Et surtout, la diaspora regorge de très grandes ressources humaines dont l’expertise est unique. Il serait donc déplorable qu’en ce moment où le pays voudrait rapidement décoller, qu’on n’en tienne pas compte.
  • Mme Tshimini reconnait que certains individus opportunistes  et aventuriers  ont terni l’image de la diaspora au pays. Et c’est toute la diaspora qui est mal vue. Ce mauvais cliché n’est pas représentatif.

Au moment de l’interview, Mme Sévérine Tshimini n’avait pas encore été reçue. Mais elle espérait bien l’être pour faire entendre la voix de la diaspora.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
3 mars 2021 3 03 /03 /mars /2021 08:44
Nouveau bureau du sénat congolais présidé par Modeste Bahati Lukwebu

Kinshasa le 3 mars 2021

La rédaction

Le nouveau bureau du sénat congolais est enfin là. Il a été élu et installé le mardi 02 mars 2021 par le bureau d’âge. Et peu après vingt heures, Modeste Bahati, nouveau Président clôturait la session extraordinaire qui avait été convoquée pour l’élection du nouveau bureau.

Voici la composition de ce bureau où trônent trois femmes :

Président

Bahati Lukwebo Modeste

1er vice-président

Samy Badibanga

2e Vice-président 

Sanguma Temongonde Mossai

Rapporteur 

Kanimbu Shindany Michel 

Rapporteur adjoint 

Bul’ An’ Sung Nathalie

Questeur 

Agito Amela Carole

Questeur adjoint 

Kidima Nzumba Ida

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
2 mars 2021 2 02 /03 /mars /2021 13:00
Message de la CENCO : le tombeur de J. Kabila sort les griffes

Kinshasa, le 2 mars 2021

Par Cheik FITA

Envoyé spécial de l’Info en Ligne des Congolais de Belgique

Faisant suite à une communication de la CENCO et intitulée  « Déchirez votre cœur, et non vos vêtements », la direction de communication de la Présidence de la République  a répliqué  par une autre communication intitulée : «  Elections 2023, ne confondons pas les rôles »

Le message de la CENCO, Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO)  a été diffusé à la suite de la réunion de son Comité Permanent du 22 au 25 février 2021 à Kinshasa.

Ce message ne semble pas être du goût de la Présidence.

 La direction de communication de la Présidence a ainsi relevé certains points du message de la CENCO  qu’elle trouvait discutables. Et le plus important est celui ayant trait à l’organisation des élections de 2023 et pour laquelle la CENCO soupçonne le Président Tshisekedi de préparer « un glissement » comme l’avait fait son prédécesseur Joseph Kabila.

Ce qui a provoqué une réplique quelque peu au vitriol.

En voici quelques petites phrases :

  • « En relançant le débat sur la tenue des prochaines élections constitutionnellement fixées en 2023, il y a lieu de s’interroger sur la raison de leur scepticisme dans la mesure où le moindre soupçon de « glissement du mandat » n’a jamais effleuré l’esprit de celui à qui les Congolais ont confié leur destinée par la voie des urnes en décembre 2018. »
  • « La question de l’organisation des élections est du domaine exclusif de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). L’immixtion de la Cenco dans ce qui ne relève pas de sa compétence est simplement ahurissant »
  • « On se souvient tous de ces pics lancés au lendemain de la proclamation des résultats de la présidentielle de décembre 2018 qui donnaient Félix-Antoine Tshisekedi vainqueur, lesquels traduisaient manifestement leur sentiment de dépit face à la tournure des évènements. »
  • « Des résultats entérinés par la Cour constitutionnelle mais pour lesquels la Cénco avait trouvé à redire, prétextant qu’ils ne correspondaient pas à ceux collectés par sa propre mission d’observation. Entretemps, les preuves attendues pour confirmer la victoire de son protégé, le héros de Genève, n’ont jamais été présentées à la Haute Cour. »
  • « Rappelons à ce sujet que la Cenco avait poussé l’outrecuidance jusqu’à devancer la Ceni – pourtant le seul organe habilité – dans la diffusion des résultats par ses propres canaux,  »
  • « Difficile dans ces cas de figure de s’ériger en donneur de leçons. »
  • « Avec un engagement politique extrême, on l’a de nouveau retrouvée dans le processus de désignation du successeur de Corneille Naanga à la tête de la Céni. »
  • « La gratuité scolaire qui ne semble pas plaire aux écoles conventionnées catholiques vient en première ligne puisqu’elle concerne nos enfants, l’avenir de la RDC. »

Et de conclure :

  • « A présent qu’un brin d’éclaircit commence à poindre à l’horizon, la sortie de la Cenco apparait comme un coup de pied gratuit dans une fourmilière, sans savoir exactement ce qui en résulterait. »

Après avoir réussi à neutraliser Joseph Kabila et perdu deux ans de son mandat, Félix Tshisekedi semble ne plus accepter ce que ses services appellent des « distractions ». Sachant qu’en 2023 il sera seul comptable devant le peuple, le Président congolais voudrait consacrer toute son énergie à l’amélioration du quotidien des Congolais, et non aux palabres.

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 06:57
Billet. RD Congo, cinq ans en trois

Kinshasa, le 1er mars 2021

Par Cheik FITA

Envoyé spécial de l’Info en Ligne des Congolais de Belgique

 

En ce début du mois de mars, la RD Congo connaîtra une stabilisation au niveau de toutes les institutions avec l’installation du nouveau bureau du sénat ainsi que la publication du nouveau gouvernement.

Deux ans après son élection à la présidence de la République, Félix Tshisekedi pourra enfin imprimer sa marque à la marche du pays et matérialiser ses différentes promesses de campagne.

Quelles balises devra-t-on surveiller ?

  1. La sécurité à l’Est du pays. Depuis l’arrivée au pouvoir de l’AFDL en 1997 dans les bagages de l’armée rwandaise avec ses travers, l’Est de la RD Congo n’a plus jamais été en paix. L’ONU est venue via la MONUC puis la MONUSCO, vingt ans après, la paix n’est toujours pas revenue. Ajouter à cela l’attrait des richesses de la RD Congo, le cocktail est devenu explosif. Les compatriotes tués à l’Est du pays le sont plus pour certains intérêts. Qui suspecter ? Le Rwanda, des officiers militaires à nationalité douteuse, des officiers congolais affairistes, des hommes d’affaires congolais peu scrupuleux et pourquoi pas aussi certains membres de la MONUSCO ?  Le nouveau Premier Ministre et le Président Tshisekedi devront combattre le mal dans cette direction-là.
  2. La mentalité du citoyen. Depuis trois décennies au moins, le Congolais n’est plus citoyen que de nom. Il est profondement miné par toutes sortes d’antivaleurs. La lutte contre ces antivaleurs devra être méthodique via l’information et la culture.
  3. La mobilisation des recettes de l’Etat. A voir le boom immobilier dans plusieurs villes  du pays et principalement à Kinshasa, on s’imagine à quel point la caisse de l’Etat a été durant longtemps la poche de certains privilégiés. Les robinets doivent être fermés à tous les niveaux. Et les personnes véreuses sanctionnées, l’Etat rétabli dans ses droits.
  4. La redistribution équitable des revenus du pays. Il va de soi, plus l’Etat a des moyens, mieux il peut se plier à son devoir de prendre en charge le social du citoyen à savoir, la santé, l’alimentation, l’éducation des enfants, le transport, l’accès à l’eau potable, à l’électricité, à l’Internet…

Tout ceci aurait dû commencer dès janvier 2019 à l’entrée en fonction du nouveau Président, n’eut été la mauvaise foi du clan Kabila. Le Président Tshisekedi et le Premier Ministre Sama Lukonde Kyenge sont en devoir de réaliser en trois ans ce qui aurait dû l’être en cinq.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
27 février 2021 6 27 /02 /février /2021 09:24
« Lamuka » versus Fayulu : La noyade

Kinshasa, le 27 février 2021

Par Cheik FITA, envoyé spécial de l’Info en Ligne des Congolais de Belgique

Dans un communiqué diffusé le vendredi 26 février 2021 avec un en-tête quelque peu pompeux « Le Présidium de Lamuka », Martin Fayulu et Adolphe Muzito déclarent : « … Le Présidium observe que Messieurs Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi ont librement adhéré à l’Union sacrée de la Nation … Et prend acte de leur retrait volontaire de LAMUKA ».

A la création composée de sept membres, « Lamuka » n’a plus que deux membres! En termes de pourcentage, Lamuka versus-Fayulu ne vaut plus que 28,5%.

Et manifestement, ce communiqué semble être une tentative désespérée du duo Fayulu-Muzito de survivre sur la scène politique congolaise. À voir les événements qui ont eu lieu cette semaine, quel poids le communiqué de Lamuka-versus Fayulu a-t-il ?

Faites la comparaison. Durant cette semaine du 21 au 27, il y a eu :

  • Le début des consultations du Premier Ministre Lukonde ( et qui continuent),
  • La rentrée scolaire après un long arrêt suite à la pandémie de Coronavirus,
  • L’assassinat de l’ambassadeur d’Italie en RD Congo,
  • La composition du ticket du nouveau bureau du sénat,
  • Le départ sur la pointe des pieds de Joseph Kabila à l’étranger,
  • La démilitarisation des résidences de Kabila.

Quand on met à côté de tous ces événements le communiqué de Lamuka-versus Fayulu, il paraît bien pâle. Et on a l’impression que le Président de l’ECIDE tente de nager dans le terrible tourbillon politique congolais afin de ne pas couler. Une tentative désespérée d’éviter la noyade.

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
26 février 2021 5 26 /02 /février /2021 08:15
Kinshasa. Atelier d’appropriation du Pertinent projet « Tufaulu pamoja »  par RSLF

Kinshasa, le 26 février 2021

Cheik FITA, envoyé spécial de l’Info en Ligne des Congolais de Belgique

Reportage photos et Vidéo : Patrick NTUMBA

L’association « Rien sans les Femmes » RSLF en sigle a organisé le jeudi 25 février 2021 au CEPAS-Gombe un atelier sur l’appropriation du projet « Tufaulu pamoja » qui signifie : « Réussir ensemble ».

Qui étaient les orateurs ?

Pourquoi ce projet ?

Qui en sont les partenaires ?

Quelle est la finalité du projet ?

Sous la modération de Mme Astrid Ntambwe, les orateurs suivants se sont succédé :

Mme Fifi Baka, coordinatrice de l’association RSLF,

ANNIE KENDA /représentante du secrétaire général du ministère genre famille et enfant
OLIVIER BALIAHAMWABO/chargé de programme à l'ambassade de la Suède.

On pouvait noter dans l'assistance, la  représentante de La secrétaire générale de la commission pour la mise en œuvre de la résolution 1325.

Il est un fait en RD Congo,  « Les inégalités du genre et faible représentation des femmes et des jeunes à tous les niveaux de la vie sociale, économique et culturelle » sont criantes. L’on ne saurait rester indéfiniment les bras croisés face à cela.

Or, pour enclencher le développement, consolider la paix, l’on ne peut négliger une si grande frange de la population.

Et comment influencer les prises de décision ?

« Tufahulu pamoja » apparaît alors comme une piste très intéressante, et RSLF ainsi que les associations de jeunes en sont les fers de lance. Ce qui débouche sur la possibilité de mobiliser les communautés et faire pression pour obtenir la parité…

Autour du projet « Tufaulu pamoja » il y a trois acteurs :

  • CAFOD : Caritas d’Angleterre et de Malte,
  • CEJEP : Commission Episcopale justice et Paix,
  • Et RSLF bien sûr, Rien Sans Les Femmes.

En attendant d’atteindre toute la République, le projet cible déjà neuf des vingt-six provinces du pays.

Renforcement des capacités des acteurs, mobilisation et organisation des mouvements sont parmi les stratégies mises en place pour arriver à « faire entendre la voix des femmes et des jeunes  dans les sphères de décision.

L’atelier d’appropriation du projet « Tufaulu pamoja » est une ouverture pertinente.

Ce projet est soutenu par la Suède via son ambassade à Kinshasa dont un représentant  était présent.

NOTA BENE. Vidéo en cours de montage.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
25 février 2021 4 25 /02 /février /2021 17:34
Cour d’appel de Kinshasa-Gombe : Litige Orange et la société congolaise SITELE, fin de parcours

Kinshasa, le 25 février 2021

Cheik FITA

Envoyé spécial de l’Info en Ligne des Congolais de Belgique

Lors d’une audience à la cour d’appel de Kinshasa-Gombe,  le mercredi 24 février 2021, La société Orange et la société congolaise SITELE se sont opposés à la barre.

L’arrêt est attendu pour bientôt.

Quel est l’objet du litige entre les deux ? Quel pourrait être l’issue du procès ?

L’Info en Ligne de Congolais de Belgique a posé la question à Me Oscar Mubiayi, l’avocat de la société congolaise SITELE.

Ci-dessous, la vidéo de cette interview.

Images : Patrick NTUMBA

 

Me Mubiayi & Me Bakajika 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
24 février 2021 3 24 /02 /février /2021 13:12
Joseph N'singa Udjuu : Un baobab est tombé

Par Cheik FITA

Envoyé spécial de l’Info en Ligne des Congolais de Belgique

Joseph N'singa Udjuu Premier Ministre honoraire, Président du Conseil Judiciaire honoraire et Ministre Honoraire de la RD Congo est décédé le mercredi 24 février 2021 à Kinshasa.

Avec la mort de Joseph N'singa Udjuu, c’est un baobab qui vient de tomber.

L’Info en Ligne des Congolais de Belgique présente ses condoléances les plus sincères à la famille de l’illustre disparu.

J’ai un lien particulier avec Feu N'singa Udjuu : il a préfacé mon livre « RD Congo, sans un seul coup de feu » ayant trait au quatorze derniers mois du processus électoral congolais et paru en mars 2019, deux mois après l’accession de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo à la magistrature suprême.

J’avais connu et côtoyé  le patriarche Joseph N'singa Udjuu en 1992 à la CNS, la Conférence Nationale Souveraine quand nous étions membres de la composante : « Invités de la Conférence Nationale Souveraine », regroupant les cent personnalités congolaises ayant marqué l’histoire du pays à l’époque, chacun dans son domaine.

Plus de détails en cliquant le lien suivant de deux articles de son biographe Franck Kitenge.

https://www.congo-discovery.net/2021/02/24/rdc-le-patriarche-joseph-nsinga-udjuu-est-decede-a-kinshasa/

https://www.congo-discovery.net/2021/02/24/rdc-deces-nsinga-udjuu-son-parcours-extrait-de-ses-memoires/

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
23 février 2021 2 23 /02 /février /2021 19:00
Foot et œuvres caritatives: J.L.M. Une fondation pour Joël Lobanzo

La fondation privée Joël Lobanzo Monsheni (J.L.M. For Ever) est une fondation créée par la famille Lobanzo Monsheni suite au décès de leur fils nommé Joël Lobanzo Monsheni. En observant les images prises par son ami, la mort de notre fils a été due par ignorance des entraîneurs étant présent sur le terrain. En cas d’une crise cardiaque, ce sont les premiers secours (surtout les 5 premières minutes) qui sont très déterminants pour la suite des opérations.

Dans le cas de Joël, nous avons eu la malchance de ne pas avoir eu de personnes sur terrain étant apte a faire des massages cardiaques qualitative. Le massage a commencé au niveau des pieds, Joël étant encore conscient et parlant, avant de procéder pendant 10 minutes au massage cardiaque sans faire usage de défibrillateur. Ceci étant à leur porté. L’ambulance arriva 20 minutes plus tard, dont si nous additionnons les incohérences, notre fils était condamné à la mort. Suite à cela, bien que notre fils ne reviendra plus jamais, nous ne voulons plus que cela se reproduise. En tenant compte de cela, nous avons donc décidé de transformer cette douleur en une force. Cette force qui nous a permis de créé la fondation Joël Lobanzo Monsheni (J.L.M. For Ever), de façon a ce que Joël ne soit pas oublié.

Sauver une vie et aider les autres est notre leitmotiv

Pour plus d’informations, aller sur le site dont voici le lien :

http://jlmforever.com/fr/

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens