Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

12 décembre 2020 6 12 /12 /décembre /2020 15:36
Entretien. Cinq questions à Modeste Bahati Lukwebo, Sénateur Congolais

Par Cheik FITA, envoyé spécial de l’Info en Ligne des Congolais de Belgique

Kinshasa, le 12 décembre 2020

Depuis le message à la Nation du Président Congolais Félix Tshisekedi à l’issue de ses consultations, la RD Congo est entrée dans une nouvelle phase politique.

Professeur Modeste Bahati Lukwebo, Sénateur Congolais et responsable d’une des plus grandes  plateformes politiques a accepté d’analyser cette situation au micro de l’Info en Ligne des Congolais de Belgique en répondant aux questions suivantes.

Le 6 décembre 2020, le Président Tshisekedi s’est adressé à la Nation.

Qu’avez-vous retenu de son adresse ?

  1. Juste après le message du Chef de l’Etat, il y  a eu la chute du bureau de l’assemblée Nationale dirigé par Madame Jeanine Mabunda. Y avait-il des signes précurseurs ?
  2. Le Président de la République a parlé de l’Union Sacrée pour la Nation, quelles chances donnez-vous à cette union ?
  3. Les médias jouent un très grand rôle dans une démocratie naissante comme la nôtre. Si  vous aviez quelques conseils à donner à nous tous des médias,  que diriez-vous. 8.00
  4. Il y aune grande force de la RD Congo, c’est sa diaspora. Un grand nombre qui est à l’extérieur et qui aimerai bien revenir. A  ceux-là, que dites-vous ?

pour voir la vidéo, cliquez sur le lien suivant : 

https://youtu.be/b8fDisMXmOE

 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
10 décembre 2020 4 10 /12 /décembre /2020 21:03
Flash, Jeanine Mabunda vient de tomber, la majorité a basculé

Par Cheik FITA, envoyé spécial à Kinshasa de l'Info en Ligne des Congolais de Belgique

Kinshasa, le 10 décembre 2020

A l'issue d'un vote secret au parlement congolais et retransmis en direct à la télévision nationale, le jeudi 10 décembre 2020, Jeanine Mabunda Présidente de l'assemblée nationale a été désavouée par le parlement! 281 voix sur 486 pour sa chute. 200 votes ont été en faveur de la Présidente sortante. 

La majorité parlementaire a basculé en défaveur du Clan Kabila.

Quant au 2è Vice Président, Balamage N'Kolo, il y a obtenu 265  voix pour sa chute et 215 pour son maintien.

 

Finalement, c’est tout le bureau Mabunda qui tombe car, les autres membres ne résisteront pas face à la tempête de l'Union Sacrée pour la Nation :

Célestin Kalombo Musao, le rapporteur aura  260 voix sur 483 votants contre lui,

Même Jacques Lunguana, rapporteur adjoint qui est pourtant MLC fera presqu’aussi pire que Jeanine Mabunda avec 279/483 voix contre lui !

Et enfin l’autre femme du bureau, Marie-Claire Alfani Machozi, questeure récoltera 278/483 voix contre elle,

Le bureau Jeanine Mabunda est ainsi balayé.

Vous avez aimé cet article? Partagez-le autour de vous.

Il est également visible sur https://www.congolaisdebelgique.be/

avec comme lien: https://www.congolaisdebelgique.be/2020/12/11/parlement-congolais-jeanine-mabunda-est-de-tombee-la-majorite-a-bascule/

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
10 décembre 2020 4 10 /12 /décembre /2020 17:53
La Une, Parlement congolais, vote pour ou contre le Bureau Jeanine Mabunda

Jeudi 10 décembre 2020

Parlement congolais à Kinshasa

Depuis le début de l'après-midi de ce jour, a lieu le vote pour ou contre la déchéance du bureau dirigée par Madame Jeanine Mabunda.

Les pétitionnaires avaient exposé les griefs contre Mme Mabunda et son son bureau. 

Ceux-ci ont à l'heure tour eu l'occasion de s'expliquer.

Place au vote.

Ci-dessous une vidéo illustrant ce moment.

 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
9 décembre 2020 3 09 /12 /décembre /2020 15:32
Lutte contre la corruption en RDC, l’APLC  lance son plan stratégique depuis Kinshasa

Reportage: Cheik FITA, envoyé spécial ILCdB & Patrick NTUMBA

Kinshasa, le 9 décembre 2020

L’APLC, Agence de Prévention et de lutte contre la Corruption a lancé le 9 décembre 2020 son plan stratégique 2020- 2030.

La cérémonie, placée sous le Haut Patronage du Président de la République a eu lieu à KIN Plaza Rotana dans la commune de la Gombe, devant un parterre relevé d’invités : des membres du Cabinet du Président de la République, des membres de la cour de cassation, des membres du gouvernement, des députés et sénateurs, des membres du corps diplomatique accrédité à Kinshasa, le vice-gouverneur de la ville de Kinshasa,  

Dans son adresse du jour, Me Ghyslain Kikangala le coordonnateur de l’APLC a brossé l’historique de l’Agence, donné ses objectifs ainsi que l’environnement sociopolitique dans lequel l’agence est née.

Crée en mars 2020 par ordonnance Présidentielle, l’APLC

« L'Agence de prévention et de lutte contre la corruption a pour mission de :

  • concevoir, élaborer et proposer au Chef de l’Etat les stratégies et politiques à mettre en œuvre par les institutions de la République pour promouvoir la bonne gouvernance et lutter efficacement contre la corruption, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme ;
  • faire mener toutes les investigations, enquêtes, et instructions susceptibles d’identifier, interpeller et sanctionner toute personne ou groupe des personnes, organisations, organismes, entreprises ou autres services impliqués dans les actes de corruption, de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme ;
  • collaborer avec l’Inspection Générale des Finances, la Cellule Nationale de Renseignements Financiers et autres services de contrôle pour ouvrir des investigations préparatoires et préalables à la saisine des instances judiciaires sur les dossiers de corruption, de concussion, de détournement des deniers publics, de fraude, de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme lui soumis par le Chef de l’Etat ou les dénonciateurs ;
  • dresser le monitoring des actes de corruption, de détournement des deniers publics, de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme ;
  • proposer au Chef de l’Etat les orientations et sanctions éventuelles à appliquer dans chaque cas ou circonstances conformément à la Constitution et aux lois de la République, en vue de faciliter la collaboration éventuelle avec les services classiques d’investigation. »

Un des grands obstacles que rencontrera l’APLC, c’est la corruption qui ronge la société congolaise depuis des décennies.

L’Info en Ligne des Congolais de Belgique a demandé à Me Kikangala le coordinateur de l’APLC, ce qu’il avait comme atout pour réussir là où le pays a tant échoué jusqu’à ce jour à savoir, le changement de mentalité du Congolais en ce qui est de la corruption. Sa réponse :

« Pour la première fois, vous avez un Président, le Président Tshisekedi qui prend cet objectif au sérieux et met les moyens, il crée des institutions et donne l’impulsion.

A ma connaissance, ce genre de volonté n’a pas été aussi marqué qu’aujourd’hui. Deuxièmement, nous ne sommes pas seuls, nous avons l’aide des partenaires internationaux, nous avons l’élan de la société civile, il y a une autre institution, la Commission de Changements des mentalités, qui œuvre aussi dans le changement de mentalité du Congolais. »

En  ouverture de la manifestation, Mme Chouna Lomponda directrice de communication à l’APLC avait brièvement présenté le coordinateur de l’Agence, Me Kikangala, avocat au barreau de Bruxelles, pénaliste et ayant défendu plusieurs dossiers notamment sur les fonds vautour ainsi que le procès Uganda RD Congo en 2005.

Ci-dessous le texte du discours de Me Kikangala ainsi que notre interview 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
9 décembre 2020 3 09 /12 /décembre /2020 08:08
Parlement congolais : Le bureau Jeanine Mabunda un pied dehors

Par Cheik FITA

Envoyé spécial de l'Info en Ligne des Congolais de Belgique

Kinshasa, le 9 décembre 2020

 

Mardi 8 décembre 2020, une majorité de députés congolais a tenu une séance plénière dans la salle de cinéma du Palais du peuple pour statuer sur la déchéance du bureau de l’assemblée nationale dirigée par Mme Jeanine Mabunda.

Eclipsée par l’attente du discours du Président Tshisekedi sur les consultations, la pétition sur la destitution du bureau de Jeanine Mabunda s’est imposée dans l’actualité le lundi 7 avec les images de la mise à sac de la tribune de l’assemblée nationale par des parlementaires anti-Mabunda.

Il y eut d’abord une guerre des chiffres entre d’un côté le FCC, la plateforme de Joseph Kabila et les pétitionnaires qui clamaient chacun avoir la majorité, sachant qu’officiellement, le FCC avait la majorité des voix à l’assemblée nationale.

Mais lors de la plénière retransmise en direct par la télévision nationale le verdict était tombé : 279 députés sur 500 étaient là et voulaient la chute de Jeanine Mabunda.

Un bureau provisoire a été mis en place avec comme Président le doyen d’âge Mboso Nkodia Pwanga Christophe, 78 ans, élu de la circonscription électorale de Kenge dans la province du Kwango;

Et assistée par les benjamins :

Aminata Namasiya, 27 ans, députée élue de Bambesa dans la province du Bas-Uele;

Gael Busa, 27 ans, élu du territoire de Budjala dans la province du Sud-Ubangi.

Prochaine séance, le jeudi 10 décembre 2020 pour le débat sur les pétitions contre le bureau Mabunda.

A l’issue du vote qui interviendra après les débats, si les pétitionnaires l’emportent, Jeanine Mabunda et son bureau seront  déchus.

Vous avez aimé cet article?

Partagez son lien autour de vous. 

Cet article est également disponible sur notre site :

congolaisdebelgique.be

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
7 décembre 2020 1 07 /12 /décembre /2020 17:03
Parlement congolais : Chaise éjectable pour Jeanine Mabunda… Au propre comme au figuré

Par Cheik FITA, envoyé spécial de l’Info en Ligne des Congolais de Belgique

Kinshasa, le 7 décembre 2020

 

Lundi 7 décembre 2020 devait avoir lieu une plénière à l’assemblée nationale de la RD Congo.

Seulement, le samedi 5, un groupe important de députés avait déposé une pétition demandant la démission du bureau dirigé par Mme Jeanine Mabunda.

L’Info en Ligne des Congolais de Belgique a contacté la députée Christelle Vuanga pour savoir ce qui se passait au Palais du Peuple.

Malgré qu’elle n’était pas sur place la députée de Kinshasa suivait de près le déroulement de la fameuse plénière.

Elle nous dira :

« Les députés pétitionnaires ont estimé que la Présidente Jeanine Mabunda n’était plus qualifiée pour présider la plénière. Ce qui a poussé ces  « députés pétitionnaires » a renverser les bureaux (meubles), y compris le siège de la Présidente.

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
7 décembre 2020 1 07 /12 /décembre /2020 15:25
Discours de Tshisekedi. Le FCC invite Joseph Kabila à donner « sa part de vérité »

Par Cheik FITA

Kinshasa, le 7 décembre 2020

Au point 4 d’une déclaration rendue publique le lundi 7 décembre 2020 à la suite du discours du Président Tshisekedi la veille, le FCC invite l’ancien Président  Joseph Kabila « à donner sa part de vérité afin d’éclairer l’opinion sur la situation politique du pays ainsi créée par le Président Tshisekedi.

Pour le FCC, Front Commun pour le Congo,

  • Les consultations du Président avaient un « caractère non-inclusif »,
  • « Les conclusions unilatérales qu’en tirent le Président de la République violent gravement la constitution et servent de prétexte pour… L’instauration d’un régime dictatorial au service d’un pouvoir personnel »
  • La désignation d’un informateur est « une violation flagrante et intentionnelle de la constitution »,
  • La finalité de la coalition FCC-CACH était « La paix, la stabilité et le développement du pays »,
  • « La menace de dissolution de l’assemblée nationale est une intimidation » 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
6 décembre 2020 7 06 /12 /décembre /2020 15:58
RD Congo. Félix Tshisekedi va nommer un informateur pour un nouveau gouvernement

Reportage depuis Kinshasa de Cheik FITA

Dimanches 6 décembre 2020

Dans un discours à la Nation de trente-deux minutes, prononcé en direct à la télévision le dimanche 6 décembre 2020 à Kinshasa, le Président congolais Félix Tshisekedi a  annoncé plusieurs mesures dont la nomination d'un informateur pour dégager une nouvelle majorité parlementaire. En d'autres termes le gouvernement du Premier ministre Ilunga Ilunkamba est désormais en affaires courantes.

Le Président de la République a commencé son discours par un rapport presqu’exhaustif des désidératas contenus dans les différents mémorandums lors de ses consultations du mois passé.

Ces désidératas ont balayé tous les aspects de la vie nationale : politique, économique, sociale et culturelle.

Parmi les points épinglés nous pouvons citer :

  • L'échec de la coalition FCC-CACH
  • La sécurité à l’Est de la RD Congo,
  • La violence faite à la femme,
  • L‘échec de la coalition CACH-FCC,
  • La nécessité d’une cour pénale internationale pour la RD Congo,
  • La lutte contre la corruption, le détournement des deniers public,
  • La nécessité de réduire la taille du gouvernement,
  • La suppression du ministère de la décentralisation,
  • La nécessité de revenir à une présidentielle à deux tours
  • L’organisation des élections générale en 2023,
  • L’identification et l’octroi d’une carte d’identité avant fin 2022,
  • La non-insertion dans l’armée des anciens rebelles,
  • Mettre plus en valeur les partis politiques plutôt que les regroupements politiques,
  • Accorder le vote aux Congolais de l’étranger,
  • Prévoir une provision financière chaque année en prévision des élections,
  • Digitaliser les régies financières,
  • Revoir la loi sur le petit commerce,
  • Maximiser le capital humain,
  • Faciliter aux jeunes l’accès aux crédits,
  • Promouvoir l’entreprenariat des femmes et faciliter l’accès des femmes dans les différentes institutions,
  • Combattre la haine tribale, le séparatisme,

Pour mieux sensibiliser la population, le Président Tshisekedi a prononcé certaines parties de son discours en langues nationales.

Dans les communes populaires, juste après ce discours des commentaires et analyses ont commencé à plusieurs carrefours.

Après deux ans de « Je t’aime moi non plus » de la coalition FCC-CACH, Félix Tshisekedi est décidé d’imprimer sa marque.

Le Président congolais va nommer un informateur qui devra identifier une nouvelle majorité parlementaire d’où sortira le futur Premier Ministre.

Le parlement sera-t-il dissous ?

En ce moment non. Le Président de la République a lancé un message à l’intention des députés et sénateurs afin qu’ils s’assument en s’impliquant dans cette nouvelle dynamique dont le peuple sera seul bénéficiaire.

 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
5 décembre 2020 6 05 /12 /décembre /2020 23:34
Parlement congolais : bisbille pour la chute du bureau « Jeanine Mabunda »

Par notre correspondant Travis Vilar Y.

Kinshasa, le 5 décembre 2020

Une bonne moitié des membres du parlement congolais a signé une pétition pour la chute de Jeanine Mabunda la Présidente et celle de son bureau.

Samedi 5 décembre 2020, les frondeurs se sont donné rendez-vous au palais du peuple pour le dépôt de leur pétition.

Hélas, les services administratifs du parlement étaient fermés. Plusieurs informations ont circulé dans les réseaux sociaux.

Les « pétitionnaires publieront un communiqué dans lequel ils affirmeront que le rapporteur-adjoint du parlement avait réceptionné la pétition.

Mais quelle est la vraie version ?

En fin de soirée, le bureau de l’assemblée nationale a publié un communiqué officiel donnant sa version.

Le voici.

 

 

Parlement congolais : bisbille pour la chute du bureau « Jeanine Mabunda »

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
5 décembre 2020 6 05 /12 /décembre /2020 09:39
Kinshasa. Dernier Hommage à Kasonga Tshilunde, Président de l'UNPC

Kinshasa le 5 décembre 2020

La rédaction 

Décédé le 17 novembre 2020, Kasonga Tshilunde Président de l'Unpc a été conduit à sa dernière demeure le samedi 5 décembre 2020 au  cimetière Nécropole dans la commune de la  N'Sele. Avant  cela des hommages lui ont été rendus dans la cour intérieure de la   clinique Kinoise.

A l'instar de tous ceux qui ont pris la parole, Jolino Makelele Ministre de l'information a loué le parcours du défunt. 

Présence annoncée celle de la Première  Dame Madame Denise Tshisekedi  Nyakeru qui sera la première à s'incliner et  à déposer une gerbe de fleurs.

Le comité de l'UNPC et les dirigeants de différents médias, dont ceux de la RTNC, la télévision nationale, étaient tous là. 

Kasonga Tshilunde a été décoré à titre posthume de la médaille d'or de mérite civique de l'ordre national Lumumba Kabila.

 

Kinshasa. Dernier Hommage à Kasonga Tshilunde, Président de l'UNPC
Kinshasa. Dernier Hommage à Kasonga Tshilunde, Président de l'UNPC
Kinshasa. Dernier Hommage à Kasonga Tshilunde, Président de l'UNPC

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens