Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

8 juillet 2019 1 08 /07 /juillet /2019 11:08
BOSCO NTAGANDA PCapture d'écran vidéo CPI

BOSCO NTAGANDA PCapture d'écran vidéo CPI

La Haye, lundi 8 juillet 2019

Bosco Ntaganda, alias Terminator a été déclaré coupable de crimes de guerre et crimes contre l'humanité le lundi 8 juillet 2019 par la chambre de première instance VI de la CPI, cour Pénale Internationale.

Ci-dessous le texte publié ce jour par la CPI, Cour Pénale Internationale

Info en Ligne des Congolais de Belgique 

Bruxelles, le 8 juillet 2019 

Aujourd'hui, le 8 juillet 2019, la Chambre de première instance VI de la Cour pénale internationale (CPI) a déclaré M. Bosco Ntaganda coupable, au-delà de tout doute raisonnable, de 18 chefs de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, commis en Ituri, en République démocratique du Congo (RDC), en 2002-2003. La Chambre de première instance VI, composée du juge Robert Fremr, juge président, de la juge Kuniko Ozaki et du juge Chang-ho Chung, a annoncé son jugement lors d'une audience publique tenue dans la salle d'audience I au siège de la Cour à La Haye (Pays-Bas).

Constatations : Pour prendre sa décision, la Chambre a examiné tous les éléments de preuve soumis au cours du procès, notamment des documents, des témoins oculaires et des témoins privilégiés.

La Chambre de première instance VI a constaté que l'Union des Patriotes Congolais (UPC) et son aile militaire, les Forces Patriotiques pour la Libération du Congo (FPLC), ont été impliqués à tout moment dans au moins un conflit armé non international contre une partie adverse, en Ituri, district de la RDC, du 6 août 2002 au plus tard au 31 décembre 2003 ou vers cette date.

La conduite de l'UPC / FPLC contre la population civile était le résultat attendu d'une stratégie préconçue visant la population civile. Les crimes ont été commis conformément à une politique de l'UPC / FPLC. M. Ntaganda exerçait une fonction militaire très importante au sein de l'UPC / FPLC.

Dans ce contexte, la Chambre de première instance VI a déclaré M. Ntaganda coupable de crimes contre l'humanité (meurtre et tentative de meurtre, viol, esclavage sexuel, persécution, transfert forcé de population et déportation) et de crimes de guerre (meurtre et tentative de meurtre, le fait de diriger intentionnellement des attaques contre la population civile, viol, esclavage sexuel, le fait d'ordonner le déplacement de la population civile, enrôlement et conscription d'enfants de moins de 15 ans et leur utilisation pour les faire participer activement à des hostilités, attaques contre des biens protégés, et destruction de biens appartenant à l'adversaire).

Bien que les éléments de preuve n'aient pas étayé tous les incidents signalés par le Procureur, ils ont néanmoins démontré que, pour chacun des 18 chefs d'accusation, au moins une partie des charges étaient prouvées au-delà de tout doute raisonnable.

La Chambre a conclu que M. Ntaganda était directement responsable d'une partie de trois des chefs de crime, à savoir le meurtre en tant que crime contre l'humanité, le crime de guerre et la persécution en tant que crime contre l'humanité, et qu'il était l'auteur indirect des parties restante de ces crimes. Il a été reconnu coupable en tant qu'auteur indirect des autres crimes.

Prochaines étapes : Afin de déterminer la peine de M. Ntaganda dans cette affaire, la Chambre recevra les observations des parties et des participants concernant la possible peine, et organisera une audience séparée pour recueillir les preuves et traiter des questions liées à la peine. Dans l'attente de la décision sur la détermination de la peine, M. Ntaganda restera en détention.

Les parties (l'Accusation et la Défense) ont 30 jours pour faire appel de ce jugement. Les questions relatives aux réparations en faveur des victimes seront examinées en temps voulu.

Contexte du procès : Le procès de M. Ntaganda s'est ouvert le 2 septembre 2015 et les conclusions finales ont été entendues du 28 au 30 août 2018.

Au cours des 248 audiences, la Chambre a entendu 80 témoins et experts appelés à la barre par le Bureau du Procureur de la Cour, Mme Fatou Bensouda, 19 témoins appelés à la barre par l'équipe de la Défense dirigée par Me Stéphane Bourgon, et trois témoins que les représentants légaux des victimes participant à la procédure ont fait citer à comparaître, ainsi que cinq victimes qui ont exposé leurs vues et préoccupations.

Au total, 2 129 victimes, représentées par les représentants légaux du Bureau du conseil public pour les victimes, Mme Sarah Pellet et M. Dmytro Suprun, participent au procès sur autorisation de la Chambre.

La Chambre de première instance a rendu 347 décisions écrites et 257 décisions orales au cours de la phase du procès. 1791 éléments ont été admis comme preuve. Après la présentation des éléments de preuve, la Chambre a reçu des observations finales écrites des parties et des représentants légaux des victimes, au total plus de 1 400 pages. Le nombre total de documents déposés par les parties et des participants et de décisions de la Chambre est supérieur à 2300.

source : https://www.icc-cpi.int/Pages/item.aspx?name=pr1466&ln=fr

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
7 juillet 2019 7 07 /07 /juillet /2019 23:34
Roissy-Charles de Gaule : Flixbus fait payer deux fois à des clients le même trajet vers Bruxelles

Dimanche 7 juillet 2019 à la gare routière de Roissy Charles De Gaule, une dizaine de voyageurs (dont votre serviteur) ont eu la désagréable surprise de recevoir de la part de la compagnie de bus low cost « Flixbus » le SMS suivant :

«  "La ligne 801 direction Brussels Gare du Midi a un retard d'env. 180-190 minutes. Plus d'infos: flixbus.fr/info et sur l'App FlixBus ».

Il était 8h31 alors que le bus assurant la liaison Roissy Charles Bruxelles devait quitter Paris à 8h30,

Plus tôt, à 8h00, les voyageurs avaient reçu le SMS suivant :

« Attention ! Votre bus 801 direction Bruxelles n'est pas vert aujourd'hui !

Couleur du bus : Compagnie : Staf Cars »

Le tout dernier SMS envoyé à 8h42 par la compagnie était le suivant : « Suite à un important retard, vous pouvez annuler votre voyage sur flixbus.fr/entreprise/nous-contacter et vous faire rembourser. Merci // Due to extended delays, you may now cancel your trip via www.flixbus.com/company/contact-us to get a refund. We apologise for any inconvenience. »

Le drame c'est que jusque 12H30 soit après quatre heures d'attente, il n'y avait toujours pas de trace du bus 801.

C'est finalement vers 13h00, qu'un bus 801 arrivait à la joie des passagers qui attendaient depuis 8h30.

Joie de très courte durée car, le chauffeur du car, avait ses propres passagers. Et en scannant les codes des billets des passagers en détresse, son appareil ne les reconnaissait. Cela engendra une véritable dispute verbale avec les passagers.

Même en téléphonant à la centrale de la compagnie, il n'y avait toujours pas de solution.

Finalement, ceux qui voulaient partir, malgré qu'ils avaient payé en ligne un titre de voyage, étaient obligés de payer une seconde fois leur billet:à 40 € en liquide et il n'y avait que quatre places. Trois jeunes filles qui n'avaient pas le montant étaient restées, et trois autres passagers (dont votre serviteur) par solidarité prirent place à bord d'une voiture de covoiturage qu'ils avaient appelé.

Cet incident est-il un cas isolé ou cela arrive-t-il tous les jours à plusieurs autres passagers ?

Un autre incident.

Le 31 mars, votre serviteur devait prendre un bus flixbus à Lille, le dernier du jour. Et à 21h07, il reçut le SMS suivant : « La ligne 712 vers Bruxelles est malheureusement annulée. Veuillez contacter notre service client au +33176360412 pour trouver une solution.
Line 712 to Brussels-North has unfortunately been cancelled. Please contact our customer service at +4930300137300 to find a solution or you may now cancel your trip via https://www.flixbus.com/company/contact-us to get a refund. We apologise for any inconvenience. »

Imaginez la suite.

 

Paris-Bruxelles, le 7 juillet 2019

Cheik FITA

Roissy-Charles de Gaule : Flixbus fait payer deux fois à des clients le même trajet vers Bruxelles
Roissy-Charles de Gaule : Flixbus fait payer deux fois à des clients le même trajet vers Bruxelles

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
6 juillet 2019 6 06 /07 /juillet /2019 09:43
Bruxelles, derniers hommages à l'épouse du combattant Étienne Kabongo

Depuis plus de dix ans, il était présent lors de la plupart des manifestations des Congolais de Belgique pour le changement en RD Congo. Depuis le 23 juin 2019, Étienne Kabongo est éprouvé suite au décès de son épouse Hortense Bilumu.

Voici le programme publié à cet effet par la famille et les proches pour rendre un dernier hommage à Hortense Bilumu :

es familles et proches ont la profonde douleur de vous faire-part du décès de madame HORTENSE BILUMU décédée le 23 juin 2019 à Bruxelles.

Lieu de recueillement :

la salle du Royaume à Schaerbeek, Grand rue au bois 165 à 10h00(réunion à 9h45)

Lieu d'inhumation :

cimetière de Woluwe Saint Lambert,Wezembeek Open 1970,molenweg,après lange EikStRAAT.

Date : samedi 13 juillet 2019 à 11h30

Départ du Funérarium Clinique Saint Jean à 9h30

La famille et les proches pourront se rendre directement à la salle sur Rue Comte de FLANDRE n° 29 1080 Molenbeek-Saint-Jean

Transport : Métro 5 ARRÊT COMTE de FLANDRE en face de la police de Molenbeek-Saint-Jean

contact : 0032466361397 Étienne Kabongo Kamwina nsapu taliban

 

Bruxelles, derniers hommages à l'épouse du combattant Étienne Kabongo

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
3 juillet 2019 3 03 /07 /juillet /2019 09:38
28.02.2015 à Bruxelles, Martin Fayulu dans salle C S C Rue Pletinckx 19, photo Cheik FITA

28.02.2015 à Bruxelles, Martin Fayulu dans salle C S C Rue Pletinckx 19, photo Cheik FITA

Il avait fait de la « vérité des urnes » son cheval de bataille au lendemain de la publication des résultats de la présidentielle congolaise, en ce début du deuxième semestre 2019, Martin Fayulu, un des candidats à la présidentielle du 30 décembre 2018 se retrouve de plus en plus seul. Comme au théâtre, le spectacle est fini, le public sort, mais l'acteur principal ne se décide toujours pas à quitter l'avant-scène !

Cette issue politique était-t-elle prévisible ?

Il est vrai, les élections congolaises du 30 décembre 2018 n'ont pas été un modèle en son genre. On pourrait longuement disserter là dessus. Mais c'était ça les élections congolaises de décembre 2018, hélas.

Au lendemain de la proclamation officielle des résultats, chaque acteur politique devait définir sa ligne à suivre pour les mois et années à venir,

Chaque acteur politique devait aussi tirer les leçons de l'aventure, en veillant à ne pas dilapider le capital popularité engrangé, en raffermissant les liens avec ses différents soutiens : intérieurs, extérieurs... Et au final en projetant de rebondir à la prochaine échéance électorale. Oui électorale car, quand on choisit d'accéder au pouvoir par les élections, il faudrait rester dans la logique électorale, et les élections sont (en principe) cycliques.

Il y a la période pré-électorale avec la pré-campagne et la campagne,

Il y a les élections le jour du suffrage,

Il y a la période post-électorale avec la proclamation des résultats provisoires, les recours et enfin la proclamation des résultats définitifs.

À quel moment chaque acteur politique devait-il tourner la page « élections 2019 »?

Au moment où il constate que les paramètres sur lesquels il a l'emprise lui échappent des mains, au moment où il sent qu'avec ou sans lui, la page de l'histoire va se tourner.

Martin Fayulu l'a-t-il compris au bon moment ? Apparemment non.

Et après ?

Dès que les dés sont jetés, il faut accepter la traversée du désert, souvent seul : une période durant laquelle la plupart des « amis » vous tourneront le dos.

Néanmoins, s'il veut survivre politiquement, durant sa traversée du désert, l'homme politique devra observer minutieusement l'évolution politique du pays, afin de dénicher le moment opportun pour rebondir et revenir victorieusement sur la scène politique. Dans l'histoire politique du monde, il y a des politiciens qui ont réussi le come-back. Il y en a aussi malheureusement qui n'ont jamais réussi à rebondir et qui sont rentrés à tout jamais dans l'anonymat.

À Genève en novembre 2018, Martin Fayulu était sorti de l'anonymat et subitement propulsé sous les projecteurs des plus grands médias du monde.

En ce moment, au niveau médiatique, pour Martin Fayulu, c'est l'hécatombe et le détricotage quasi-complet de ce qui avait été engrangé,

Et au niveau politique, même la plate-forme « LAMUKA » qui lui servait de pose-pieds et l'avait porté au firmament s'émiette .

Oui, la campagne électorale terminée, chaque leader de « LAMUKA » retire progressivement son apport à la plate-forme, apport qui avait servi de béquille à Martin Fayulu durant la campagne.

Conséquence, sans un sursaut personnel conséquent, Martin Fayulu risque de retourner progressivement dans l'anonymat d'où il avait été tiré.

Cela aurait-il pu être évité ? Oui :

À la page 464 de notre livre « RD Congo, sans un seul coup de feu » publié en mars 2019, on peut lire cette phrase rédigée fin janvier 2019 :

« La politique obéissant à la loi implacable du rapport de force, les lignes ont bougé, selon les objectifs que chacun avait en point de mire. À l'image de la plupart des pays du monde, les Congolais doivent-ils prendre acte de la nouvelle donne politique et tourner la page ou pas?»

Dans la crise post-électorale en RD Congo, Martin Fayulu a mis un peu trop de temps pour prendre acte de la nouvelle donne politique et tourner la page. Sa sortie de scène a été quelque peu tardive.

 

Bruxelles, le 3 juillet 2019

Cheik FITA

 

Page 464 du livre "RD Congo, sans un seul coup de feu"

Page 464 du livre "RD Congo, sans un seul coup de feu"

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
1 juillet 2019 1 01 /07 /juillet /2019 22:55
Lu pour vous. CAN 2019: la RD Congo est officiellement qualifiée pour les huitièmes de finale

Le miracle congolais a eu lieu en Egypte. La RDC verra les huitièmes de finale de cette CAN à la faveur de son dernier carton face au Zimbabwe dans le groupe A le 30 juin (4-0) et grâce aux autres résultats dans les autres groupes. Les hommes de Florent Ibenge finiront dans les meilleurs troisièmes du premier tour.

CLIQUEZ SUR LE LIEN SUIVANT POUR LIRE LA SUITE 

http://afriquefoot.rfi.fr/20190701-can-2019-rd-congo-qualifiee-huitiemes-finale

 
 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
30 juin 2019 7 30 /06 /juin /2019 13:32
Vidéo. Coup de gueule de Marti Fayulu à la marche LAMUKA du 30.06.2019

Dimanche 30 juin 2019, la plate-forme LAMUKA a appelé à une marche populaire. Vers Kingasani où il était, l'ancien candidat à la présidentielle Martin Fayulu s'est plaint d'actes répréhensibles dont selon lui, la police était coupable. Ci-dessous une vidéo (nous n'avons pu en établir l'origine ) dans laquelle Martin Fayulu accuse la police nationale congolaise.

IL-CdB

 30 juin 2019

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
29 juin 2019 6 29 /06 /juin /2019 18:53
Interview de Félix Tshisekedi sur France 24 et RFI

Nos confrères de France 24 et RFI ont interviewé Félix Tshisekedi, Président de la RD Congo à Lubumbashi, à la veille du 59è anniversaire de l'indépendance du  pays.

Ci-dessous l'intégralité de cet interview, version écrite et version vidéo.

IL-CdB

 

Marc Perelman : Monsieur le président, vous allez fêter le 30 juin l’anniversaire de l’indépendance dans l’Ituri, dans le Nord-Est. C’est une région où il y a eu de nombreux massacres, y compris très récemment. Plus de 160 personnes auraient été tuées depuis le début du mois. Mais plus largement, dans l’est du pays, des dizaines de groupes armés sèment le trouble depuis des années. Au-delà du symbole d’aller là-bas pour cette date si symbolique, que comptez-vous faire pour éradiquer ce fléau des groupes armés ?

Félix Tshisekedi : Tout d’abord, je préfère le terme « commémorer » plutôt que fêter, parce qu’il n’y a pas de raison de faire la fête pendant qu’un certain pan de la maison brûle. Donc, ici il y a lieu d’aller vers ces populations, de nos compatriotes qui sont en détresse pour le moment. Et le but est de les réconforter bien entendu, mais aussi de leur apporter des solutions. Et les solutions ici, je les vois à trois niveaux : il y a d’abord le renforcement des capacités

Veuillez cliquer sur le lien suivant afin de lire l'intégralité de cet interview: (Source RFI)

http://www.rfi.fr/afrique/20190629-rdc-felix-tshisekedi-interview-exclusive-2min

 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
28 juin 2019 5 28 /06 /juin /2019 08:21
Marche de « Lamuka » le 30 juin 2019 pour dénoncer la corruption et l'invalidation de ses élus

Dans un communiqué signé le 24 juin 2019 et intitulé : « Message des leaders de Lamuka au peuple congolais », les cinq leaders de la plate-forme « LAMUKA » appellent à une « une marche pacifique le dimanche 30 juin 2019.

Pour «protester contre les anti-valeurs et protester contre le fait que les véritables élus sont remplacés par ceux qui ne le sont pas ».

Pour les leaders de Lamuka,

« La corruption ronge notre pays à tous les niveaux.

  • À cause de la corruption, le peuple vit dans la misère,

  • Nos institutions sont devenues faibles,

  • Le Congolais a perdu toute dignité,

  • L'état congolais donne à ses fonctionnaires et à tous ceux qui émargent de son budget , un salaire de misère,

  • Toutes les infrastructures de base sont délabrées,

  • La justice n'existe que pour les nantis et un petit groupe de privilégiés, »

La plate-forme « Lamuka » cherche à s'affirmer ainsi comme l'opposition à la coalition CACH-FCC qui vient d'arriver au pouvoir en RD Congo à la suite des élections du 30 décembre 2018.

Seulement, l'argumentaire pour justifier cette marche est quelque peu tiré par les cheveux. La corruption n'étant pas apparue en RD Congo le 30 décembre 2018 mais bien d'années plus tôt. Le « Peuple » à qui ce message est destiné en sait sûrement quelque chose.

 

Bruxelles, le 28 juin 2019

Cheik FITA

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
28 juin 2019 5 28 /06 /juin /2019 08:17
Marche de « Lamuka » le 30 juin 2019 pour dénoncer la corruption et l'invalidation de ses élus

Marche de « Lamuka » le 30 juin 2019 pour dénoncer la corruption et l'invalidation de ses élus

Dans un communiqué signé le 24 juin 2019 et intitulé : « Message des leaders de Lamuka au peuple congolais », les cinq leaders de la plate-forme « LAMUKA » appellent à une « une marche pacifique le dimanche 30 juin 2019.

... Pour «protester contre les anti-valeurs et protester contre le fait que les véritables élus sont remplacés par ceux qui ne le sont pas ».

Pour les leaders de Lamuka,

« La corruption ronge notre pays à tous les niveaux.

  • À cause de la corruption, le peuple vit dans la misère,

  • Nos institutions sont devenues faibles,

  • Le Congolais a perdu toute dignité,

  • L'état congolais donne à ses fonctionnaires et à tous ceux qui émargent de son budget , un salaire de misère,

  • Toutes les infrastructures de base sont délabrées,

  • La justice n'existe que pour les nantis et un petit groupe de privilégiés, »

La plate-forme « Lamuka » cherche à s'affirmer ainsi comme l'opposition à la coalition CACH-FCC qui vient d'arriver au pouvoir en RD Congo à la suite des élections du 30 décembre 2018.

Seulement, l'argumentaire pour justifier cette marche est quelque peu tiré par les cheveux. La corruption n'étant pas apparue en RD Congo le 30 décembre 2018 mais bien d'années plus tôt. Le « Peuple » à qui ce message est destiné en sait sûrement quelque chose.

Bruxelles, le 28 juin 2019

Cheik FITA

 

 

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
26 juin 2019 3 26 /06 /juin /2019 06:28
Rétro Spectacle: La pièce de Théâtre « LISANGA»   jouée à Genève

Il y a bientôt six ans, nous avions présenté en première le spectacle "LISANGA" à Genève, sur initiative de l'asbl Baobab. Ci-dessous une vidéo de ce spectacle et l'article qui avait été publié à l'époque. Il y a dans ce spectacle des coïncidences troublantes avec ce qui s'est passé dernièrement en RD Congo. Oui, c'est cela la magie du théâtre.

IL-CdB 

 

Le spectacle « LISANGA » de Cheik FITA, dramaturge et metteur en scène congolais, a été joué en grande première mondiale, le samedi 10 août 2013 à 20h00 à la maison des associations à Genève en Suisse. C’était sur invitation de l’asbl Baobab.

La soirée a été introduite par monsieur  Félix Junior Mbayi Kalombo président de l’asbl  Baobab. Puis vint le spectacle. Voici la trame de l’histoire, qui se passe à Kinshasa, la capitale de la RD Congo.

Lokito travaille chez un expatrié. Un jour il réclame pour lui et pour ses collègues un réajustement de salaire. Il est immédiatement mis à la porte, avec des insultes en prime. Une fois chômeur, il prend alors conscience des tenants et aboutissants de cette misère sociale du plus grand nombre,  ainsi que d’un secret qui permettrait aux étrangers de diverses nationalités de s’enrichir très vite au Congo. Et ce secret, c’est un logiciel. Lokito cherche et trouve ce logiciel. C’est le début de surprises pour Lokito.

Jouée en one-man-show par Cheik Fita, la pièce de théâtre « Lisanga » a allègrement baladé le spectateur dans les méandres de la vie sociale congolaise.

À l’issue du spectacle, monsieur Félix Junior Mbayi Kalombo , comédien vivant à Genève a à son tour égayé le public avec un extrait de son spectacle dont la sortie est prévue pour le mois de novembre 2013.

Prochaine étape pour Lisanga, Bruxelles, le samedi 17 août 2013 à 19h00; dans la salle de théâtre Mercelis de la commune d’Ixelles, avec comme organisateur de la soirée: la maison culturelle flamande « Kuumba ».

Cheik FITA l’auteur et interprète de « LISANGA » est connu en Europe depuis Bruxelles comme journaliste reporter via son site créé en 2006, « Info en ligne des Congolais de Belgique. » avec comme lien: cheikfitanews.net .

Cheik Fita est philosophe, dramaturge et metteur en scène. En 1987, il avait été grand prix national de théâtre. Depuis 1976 à partir de Kolwezi, ville minière du Sud Katanga d’abord, et de Kinshasa ensuite , durant 25 ans, Cheik Fita a monté avec le théâtre ORCAN, une trentaine de pièces de théâtre à succès jouées en RD Congo, en Afrique, en Inde et Aux Îles Canaries en Espagne. Parmi ses oeuvres les plus connues: Moins homme, coeur et sang, apocalypse 2000, on divorce? Voyage au bout de la démocratie, Afriqu’empire, Shadila, Mutambu….

 

Genève, le 11 août 2013

Justin Tshiswabantu et Cheik FITA

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens