Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

8 mai 2019 3 08 /05 /mai /2019 07:21
Lu pour vous. Ne Muanda Nsemi de nouveau disparu!

in Journal "Le Phare" de Kinshasa, mercredi 08/05/2019

Aussitôt après sa réapparition spectaculaire au cabinet du président du Conseil National de Suivi de l’Accord du 31 décembre 2016, après deux ans de clandestinité, Ne Muanda Nsemi, chef spirituel du mouvement politico-mystico-religieux Bundu dia Mayala, est de nouveau porté disparu. A en croire plusieurs sources, des limiers de la police à sa recherche ne l’ont pas trouvé chez lui, à Ma Campagne, hier mardi 07 mai 2019.  Selon le ministre intérimaire de l’Intérieur, Basile Olongo, la place de cet ancien député national, est la Prison Centrale de Makala, où il était placé en détention préventive sous le coup des infractions d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat et d’incitation à la haine. A son avis,

POUR LIRE LA SUITE / VEUILLEZ CLIQUER SUR LE LIEN SUIVANT:

https://www.lephareonline.net/reapparu-lundi-aux-cotes-de-j-olenghankoy-ne-muanda-nsemi-de-nouveau-porte-disparu/

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
6 mai 2019 1 06 /05 /mai /2019 18:02
Flash. Ne Muanda Nsemi réapparaît

Lundi 6 mai 2019, le député Ne Muanda Nsemi a été présenté au public via la presse par le Président de la CNSA, Joseph Olenga Nkoy .

Il n'a pas été permis de poser des questions. Et le Président de la CNSA a informé la presse que séance tenante, on ramenait Ne Muanda Nsemi chez lui.

Dans un message de quelques minutes Ne Muanda Nsemi a promis qu'il s'adresserait prochainement à la presse, le temps qu'il se repose un peu.

C'est depuis près de deux ans que plus personne n'avait des nouvelles de Ne Muanda Nsemi. Et des rumeurs le donnaient pour mort.

Bruxelles, le 6 mai 2019

Cheik FITA 

Flash. Ne Muanda Nsemi réapparaît
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
6 mai 2019 1 06 /05 /mai /2019 06:19
100 jours de Félix Tshisekedi à la tête de la RD Congo:  « lecture du journal Le Phare de Kinshasa».

Cent jours de Félix Tshisekedi à la tête de la RD Congo, quel bilan? Plusieurs médias tant nationaux qu'internationaux ont chacun donné sa lecture de ces cents jours. Nous vous proposons ci-dessous l'article intitulé " 100 jours de Fatshi : les lignes bougent en RDC ! " publié par nos confrères  du journal "Le Phare" de Kinshasa, dans son édition du lundi 6 mai 2019.

En 100 jours, Félix Antoine Tshisekedi, nouveau Président de la République investi le 24 janvier 2019, a donné des signaux incontestables du changement de gouvernance au sommet de l’Etat. Le tout a commencé par la fermeture des cachots des services spéciaux, rendant libres des centaines de citoyens arrêtés pour des motifs divers, le plus souvent futiles. Le second signal fort a été l’interdiction des sorties des fonds au niveau des ministères, entreprises et services publics, sauf pour ceux liés aux charges sociales, ainsi des mises en place du personnel.
        Il y a eu ensuite la libération des prisonniers politiques et d’opinions, parmi lesquels Jean-Claude Muyambo, Firmin Yangambi, Franck Diongo et Diomi Ndongala, fichés « prisonniers emblématiques » dans l’Accord dit de la Saint Sylvestre, signé le 31 décembre 2016 entre forces politiques et sociales signataires de l’Accord de la Cité .

Pour lire la suite, veuillez cliquer sur le lien suivant: 

https://www.lephareonline.net/100-jours-de-fatshi-les-lignes-bougent-en-rdc/

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
6 mai 2019 1 06 /05 /mai /2019 06:01
Lu pour vous: Ce que les congolais ignorent des « 100 jours » !

Il est de coutume lorsqu’une nouvelle autorité est élue, ou désignée dans le cadre de l’exercice d’une fonction dans une structure privée ou une institution publique que les 100 premiers jours dans ses nouvelles fonctions débouchent sur un bilan partiel, des  fois dans l’optique d’une autoévaluation .

Le concept des « 100 jours » est-ce une invention congolaise ?

Non, même si le concept d’un bilan après 100 jours de prise de fonctions en RD Congo  a pris les allures d’une obligation de rendre compte. Le dit concept est né dans un contexte tout particulier avec le Président américain Franklin Delanoe Roosevelt en 1933 pendant que son pays connaissait une grande dépression.

Il lancera le « New Deal » (la nouvelle donne) malgré son échec relatif, ce plan avait permis de créer plusieurs emplois.

Pour lire la suite, veuillez cliquer sur le lien suivant:

http://www.congo-discovery.net/2019/05/06/congolais-ignorent-100jours/

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
5 mai 2019 7 05 /05 /mai /2019 08:37
Mgr Ambongo et le PDT Félix Tshisekedi. Photo: Présidence de la RD Congo

Mgr Ambongo et le PDT Félix Tshisekedi. Photo: Présidence de la RD Congo

Arrivé à la tête de la RD Congo le 24 janvier 2019 en succédant à Joseph Kabila, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo vient de totaliser 100 jours en tant que Président de la République.

Six mois avant les élections congolaises, peu de gens étaient convaincus qu'il y aurait des élections fin 2018.

Ils étaient moins nombreux encore, ceux qui pensaient que Joseph Kabila quitterait la présidence à l'issue des élections. Le changement à la tête du pays a bel et bien eu lieu.

Cent jours après, quel bilan ? Quel avenir ?

Durant les premiers cent jours de Félix Tshisekedi à la tête de la RD Congo, les Congolais ont été contraints de s'habituer à voir une autre figure à la tête du pays.

Durant ses cent premiers jours au pouvoir, Félix Tshisekedi devait gérer la crise post-électorale. Cela se résorbe peu à peu.

Parmi les effets pervers de la campagne électorale très agressive, il y a eu le regain perceptible du tribalisme dans la société congolaise. Une véritable plaie toujours béante.

Comment résoudre cela ?

Le nouveau pouvoir devra remonter aux origines du mal. Comment le tribalisme s'est-il invité dans la vie politique congolaise ? Quel a été l'élément déclencheur ? Comment cela a-t-il été entretenu ? Quelles en ont été ou en sont encore les petites mains ? Une réponse courageuse et sans passion à ces questions facilitera la résorption de la crise.

Si le regain tribal persiste, ce sera un danger réel pour le pays avec le risque de balkanisation. Cela ne dépend que des Congolais. Ils ont le choix entre continuer à se vilipender, s'insulter, se diaboliser, ou prendre conscience qu'ils sont une Nation, qu'il existe dans une nation des lignes rouges à ne pas franchir sous peine de désintégration.

Si la RD Congo devrait se désintégrer à cause de l’inconscience et de l'irresponsabilité de ses fils, ce ne sera pas la première fois dans l'histoire de l'humanité qu'une nation se désintègre et que ses morceaux soient récupérés par d'autres pays.

La RD Congo a très peu d'amis. Bien de pays et des groupes d'intérêts étrangers se frotteraient les mains en voyant l'état congolais voler en éclats ou du moins être incapable de décoller.

Les cent jours de Félix Tshisekedi à la tête du pays ont été également caractérisés par un constat : l'omniprésence des kabilistes à la tête de pratiquement toutes les institutions politiques du pays, malgré l'éviction de Joseph Kabila de la présidence.

Bientôt sera mis en place un nouveau gouvernement à majorité kabiliste. Majorité parlementaire oblige.

Il ne sert à rien de pleurnicher face à cet état de fait. Voici les vraies questions auxquelles il faut répondre :

  • Dans la configuration politique actuelle, que faire pour sauver la Nation et œuvrer pour le bien du plus grand nombre ?

  • Les kabilistes ayant la réputation d'être des mauvais gestionnaires, des corrompus, etc. Comment les contraindre à moins de délinquance ou pas de délinquance du tout ?

Après cent jours, Félix Tshisekedi a eu le temps de prendre la mesure du boulot qui l'attend en tant que Président de la RD Congo. Cela implique plusieurs choses : Issu d'un parti qui prône la démocratie et le progrès social , il sera désormais jugé sur au moins ces deux tableaux. Plus concrètement, voici les points où le peuple attend le nouveau locataire du Palais de la Nation :

  • Création de millions d'emplois,

  • Construction de plusieurs milliers de kilomètres de routes, d'écoles , d'hôpitaux,

  • Sécurité des biens et des personnes,

  • Accès pour le plus grand nombre à l'alimentation, à l'eau potable, à l'énergie électrique,

  • Transparence dans la gestion de la chose publique, la fin de l' impunité...

  • Tenu par l'obligation de résultats palpables, Félix Tshisekedi devra s'assurer du professionnalisme et de l'efficacité de tous ses collaborateurs et se débarrasser sans état d'âme des bois morts. Dans l'engouement de la victoire, il aura peut-être été tenté de « remercier » quelques fidèles en les plaçant à certains postes, seul le mérite et l'efficacité doivent désormais primer.

  • « Le gouvernement gouverne, l'opposition s'oppose ». Le Président Tshisekedi ne devra pas s'attendre à des cadeaux. Le jeu démocratique est ainsi fait.

Dans cinq ans, le Président Tshisekedi sera jugé sur ses résultats, et l'opposition brandira le bilan du pouvoir sortant afin de se présenter comme l'alternance.

Oui, l'état de grâce vient de prendre fin.

 

Bruxelles, le 5 mai 2019

Cheik FITA

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
3 mai 2019 5 03 /05 /mai /2019 19:19
Kiluba Mwika (à droite en bleu) et Cheik FITA , Foire du Livre de Bruxelles en 1994

Kiluba Mwika (à droite en bleu) et Cheik FITA , Foire du Livre de Bruxelles en 1994

2 MAI 2019 BY ACP CONGO IN CULTURE

Kinshasa, 02 mai 2019 (ACP).- La Fondation «Kiluba Mwika» organise, du 20 au 23 mai prochain à Likasi, dans la province du Haut Katanga, les journées culturelles en mémoire de l’écrivain Kiluba Mwika, indique un document de cette structure parvenu mercredi à l’ACP.

Le programme de ces journées prévoit la lecture de quelques œuvres et la déclamation des poèmes de l’auteur, une exposition photos, des témoignages, le baptême de quelques œuvres de l’auteur rééditées aux éditions OCM, une rencontre sportive entre les jeunes de Likasi et les coéquipiers de Kiluba Mwika, l’inauguration du siège de la Fondation ainsi qu’une messe requiem en mémoire du défunt.

Pour lire la suite, veuillez cliquer sur le lien suivant:

https://acpcongo.com/la-fondation-kiluba-organise-des-journees-culturelles-a-likasi-dans-la-province-du-haut-katanga/


 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
2 mai 2019 4 02 /05 /mai /2019 07:15
Billet. « Politiciens » congolais et Cie : ne pas prendre le peuple en otage

Quatre mois se sont déjà écoulés depuis les dernières élections présidentielle, législatives et provinciales. Mais les médias sont toujours pris d'assaut par les politiciens congolais.

À part la politique, les autres problèmes de la vie nationale peinent à prendre la une des médias tant nationaux, numériques et ceux internationaux qui ont des pages consacrées à l'Afrique en général, et à la RD Congo en particulier.

Ce focus médiatique va-t-il dans le sens des préoccupations du commun des citoyens congolais ?

Au fin fonds des brousses congolaises ainsi que dans les nombreux quartiers miséreux des villes du pays, quand les citoyens se lèvent, ils sont directement confrontés à des problèmes existentiels terribles du genre:

  • Trouver de quoi nourrir leurs membres de famille pour la journée,

  • Avoir de quoi soigner la malaria qui frappe un des enfants,

Pendant ce temps, les politiciens congolais se répandent en conciliabules, déclarations... Encore un peu, les politiciens congolais pourraient convoquer la presse pour informer l'opinion qu'ils viennent d' inventer la roue.

Pourquoi cette agitation continue des politiciens congolais ? Ils veulent être suivis par tout ou partie de la population dans leur vision de l'après-élections.

Pourtant, ils savent très bien qu'un pays ne peut vivre éternellement dans une crise post-électorale. Les élections sont (devraient être) cycliques, à l'image du cycle général de la vie.

Et la vie des paysans congolais est elle, régentée par ce cycle.

Pour la majorité des Congolais, la période électorale est une parenthèse dans leur vie quotidienne qui est déjà assez dure.

Par contre, pour la plupart des politiciens congolais, la politique c'est leur activité quotidienne. Devraient-ils pour autant prendre le peuple en otage ?

Pourquoi les politiciens congolais ne devraient-ils pas intérioriser ce sens cyclique de la vie, et de la vie d'une nation ?

Les élections ? Parlons-en.

Au lendemain des élections de 2011, ceux qui se disaient opposants ou ceux qui aller migrer plus tard vers l'opposition, savaient tous qu'il y aurait bien un jour organisation des élections. Ils avaient suffisamment de temps pour se préparer afin de battre campagne, faire des alliances, et accéder au pouvoir.

Ils savaient tous que Joseph Kabila n'était pas un enfant de chœur qui allait leur céder le pouvoir sur un plateau. Ils savaient tous très bien qu'ils avaient une obligation pour espérer défenestrer Joseph Kabila et son système : s'unir. Faute de quoi, la débâcle était assurée.

Ce sont-ils unis ? Non, ils ont pris le malin plaisir d'affronter le clan Kabila en ordre dispersé. Impossibilité de mettre leurs Ego de côté ? Stratégies électorales de bas niveau ? Oui, tout cela, et bien d'autres approximations.

Et à l'arrivée, il y a eu ce qu'il y a eu comme issue du processus électoral. Était-il si difficile pour un homme avisé de prédire pareille déroute?

Où est la faute du peuple ?

Pourquoi les politiciens congolais ne peuvent-ils pas s'assumer ?

Durant près d'un an, le peuple congolais a été mobilisé pour les élections : pression pour la tenue effective des élections, enrôlement, campagne, élections. Le peuple a fait sa part.

Durant cette période, connaissant la filouterie de leur adversaire commun, les politiciens congolais auraient dû exceller en inventivité, anticipation et autres stratégies pour qu'au final, ils atteignent leur objectif à savoir : accéder au pouvoir. Durant cette période, le peuple était à leur écoute. Que lui ont-ils dit ?

Après la période électorale, devrait-on encore garder le peuple avec soi ? Ne devrait-on pas le laisser rentrer vaquer à ses occupations et chercher à survivre ?

Mieux, les politiciens, toutes tendances confondues, ne devraient-ils pas s'occuper des problèmes quotidiens du peuple ? Oui, le peuple a beaucoup de problèmes qui exigent des solutions urgentes.

De la part des politiciens, s'arc-bouter indéfiniment dans la posture électoraliste ne revient-il pas à prendre sournoisement le peuple en otage ?

Au lendemain du retour au multipartisme en 1990, parlant des politiciens, certains médias écrivaient plutôt : « politi-chiens », avec une volonté peu dissimulée de moquerie.

Trente ans après, les politiciens congolais peuvent-ils regarder le peuple congolais droit dans les yeux et lui dire qu'ils ont évolué et qu'ils méritent plus d'égard?

 

Bruxelles, le 2 mai 2019

Cheik FITA

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
30 avril 2019 2 30 /04 /avril /2019 12:42
Lu pour vous dans ACP, Agence Congolaise de Presse: Sans un seul...

Kinshasa, 29 avril 2019 (ACP).- Le livre «RD Congo, sans un seul coup de feu» préfacé par l’ancien Premier ministre congolais Joseph Nsinga Udjuu est un livre qui retrace, en 500 pages, les quatorze derniers mois du processus électoral congolais jusqu’à la date de passation des pouvoirs entre le Président sortant Joseph Kabila et le nouveau Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a appris ACP.

Selon son auteur, Fita Dibwe dit Cheik Fita, «RD Congo, sans un seul coup de feu» est un témoignage unique sur le cheminement du peuple congolais vers ....

POUR LIRE LA SUITE VEUILLEZ CLIQUER SUR LE LIEN SUIVANT:

https://acpcongo.com/publication-du-livre-rd-congo-sans-un-seul-coup-de-feu/

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
27 avril 2019 6 27 /04 /avril /2019 11:18
Projet « Fonds souverain pour la RD Congo » de CAP21, quel intérêt ?

Comment peut-on expliquer que la RD Congo, avec toutes ses richesses n'arrive toujours pas à décoller ? Y a-t-il des pistes de développement ?
le Vendredi 26 Avril 2019 de 12h-14h CAP 21 a présenté à la Chambre de commerce CBL-ACP, rue Montoyer 24, 1000 Bruxelles , un projet de premier fonds souverain congolais d'investissement pour le financement du développement de la RDC.

Pourquoi cette rencontre ?

Selon Mr Jean-Baptiste Bokoto, initiateur de la rencontre et responsable de CAP21, « Le Fonds souverain d'investissement sera l'instrument catalyseur qui va servir de levier pour lever des fonds sur les marchés internationaux tandis que le FPI est une structure décentralisée de financement des projets porteurs des entreprises. FPI pourra être adossée au fonds souverain.

Mais pour cela, il faudrait le restructurer. »
"La RDC a du pétrole, gaz, électricité verte d'Inga, minerais etc. Elle a donc de quoi constituer une garantie suffisante à même de l'aider à lever des fonds sur le marché international des capitaux pour monter son premier fonds souverain d'investissement. Ce fonds sera le bras armé du développement de la RDC. Chaque congolais ne devra-t-il pas avoir une action dans ce fonds souverain ?"

Le changement de leadership à la tête de la RD Congo avec l'arrivée à la présidence d'un ancien opposant de longue date en la personne de Félix Tshisekedi est un signal encourageant pour la concrétisation de tels projets.

 

Bruxelles, le 27 avril 2019

Cheik FITA

 

 

Partager cet article
Repost0
25 avril 2019 4 25 /04 /avril /2019 14:58
Festival. Nicole Bomele organise la 6è édition d' Anderlecht en Couleurs

Le mercredi 1er mai 2019, Nicole Bomele Nketo, conseillère communale à Anderlecht organise la 6è édition du Festival "Anderlecht en Couleurs". Ce sera au Parc Peterbos dans la commune d'Anderlecht.

Au programme de ce festival plusieurs activités: 

Une brocante, des jeux d'échecs, des animations, différents jeux, des prestations de rappeurs, du gospel, la prestation d'un sosie de Johnny Hallyday, de la musique de Zaiko, un défilé de mode, des concerts de danses folkloriques, des expo de différentes associations, associatif, des stands d'art culinaire , de la bonne nourriture. Ce festival jouit du soutien : de la région de Bruxelles Capitale et ainsi que de la commune d'Anderlecht. 

La première édition du festival "Anderlecht en Couleurs avait eu lieu en 2010, à la place de la Vaillance près du métro Saint Guidon.

Pour accéder au lieu du festival par transport en commun, il faut prendre les bus 49 et 89, arrêt Peterbos.

 

LIRE AUSSI : 

« ANDERLECHT EN COULEURS » EDITION 1 A LA PLACE DE LA VAILLANCE

http://www.cheikfitanews.net/article-anderlecht-en-couleurs-edition-1-a-la-place-de-la-vaillance-56600386.html

LA 3ème EDITION D’ANDERLECHT EN COULEURS A EU LIEU

http://www.cheikfitanews.net/article-la-3eme-edition-d-anderlecht-en-couleurs-a-eu-lieu-109687276.html

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens