Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

25 avril 2019 4 25 /04 /avril /2019 08:28
Jeanine Mabunda Pdte Parlement congolais. Photo de profil Facebook

Jeanine Mabunda Pdte Parlement congolais. Photo de profil Facebook

Que peut attendre le peuple congolais du parlementaire actuel ?

Un proverbe millénaire et universel dit :« Si tu me donnes un poisson, je mangerai un jour, si tu m'apprends à pêcher, je mangerai toujours ».

Lors de son adresse à ses pairs le mercredi 24 avril 2019 avant sa prise de fonction, Mme Jeanine Mabunda la nouvelle Présidente de l'assemblée nationale congolaise a parlé du social des parlementaires. Ci-dessous un extrait :

«  Le député est devenu l’interface social sur terrain, dans sa localité, dans la proximité de ses concitoyens : « matanga/deuil », cas de maladie d’un électeur, demande de secours d’un voisin du de quartier, le député est fortement sollicité, à mi-chemin entre l’assistant social, le conseiller des familles ou le confident des jeunes et parfois l’ingénieur-bâtisseur de tout un territoire. »

A quelle conclusion la nouvelle présidente de l'A.N. Arrive-t-elle ?

« Je solliciterai une conversation franche sur le sujet avec l’exécutif non pas pour «engraisser » le député mais me rassurer que le juste milieu est trouvé. »

En restant dans l'entendement du Mme Mabunda, nous dirons plutôt :

  • Lorsqu'une famille est frappée par un deuil, à quels problèmes fait-elle face, comment l'état peut-il résoudre cela ?

  • Quand un citoyen tombe malade, lui est-il aisé de se faire soigner ? Si non, que peut l'état ?

  • Quand un voisin du quartier vient demander un secours au parlementaire, n'y a-t-il pas meilleure adresse ? Si non, que peut l'état ?

  • Le député doit-il être l'assistant social, le conseiller des familles, ou le confident des jeunes et parfois l’ingénieur-bâtisseur de tout un territoire ? Si non, que devrait proposer l'état ?

    Dans cet extrait, la nouvelle Présidente de l'assemblée nationale congolaise a non seulement dépeint l'héritage laissé au nouveau pouvoir, mais elle a en même temps mis le curseur à l'endroit où le prochain gouvernement devra commencer son job. Très bientôt, ce gouvernement passera devant le parlement. Si madame Mabunda veut éviter à ses collègues parlementaires de jouer dans la société congolaise ce rôle qui n'est pas le leur, le parlement devra jouer pleinement son vrai rôle.

    Elle l'a aussi dit et nous citons : « l’Assemblée Nationale exerce, concurremment avec le Sénat, le pouvoir de voter les lois et de contrôler le Gouvernement, les entreprises publiques et les établissements et services publics. Aussi, toutes ces fonctions fondamentales d’un parlement sont capitales à la qualité de la gouvernance générale d’un pays. »

    Au lieu de réduire les Congolais à l'état de mendiants chez les parlementaires, l'heure est venue de créer des emplois pour que chaque Congolais  « se prenne en charge ».

    Face aux problèmes des Congolais : pas d’emplâtre sur une jambe en bois.

Bruxelles, le 25 avril 2019

Cheik FITA

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
23 avril 2019 2 23 /04 /avril /2019 07:48
Billet. RD Congo : Législature 2018-2023, enfin le démarrage

Les élections, quoique chaotiques terminées, la crise post-électorale passée, le démarrage de nouvelles institutions de la République Démocratique du Congo sera perceptible à partir de cette dernière semaine du mois d'avril 2019.

Avec la mise en place du bureau définitif de l'assemblée nationale prévue le mardi 23 avril 2019, la législature congolaise 2018-2023 sera progressivement fonctionnelle. Un Premier ministre pourrait être nommé dans la foulée et un gouvernement mis en place par la suite.

C'est seulement après la présentation du programme du gouvernement au parlement que les électeurs congolais pourront enfin être fixés sur leur sort pour les cinq années à venir.

Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo le nouveau Président de la République avait déjà donné les grandes lignes de sa gouvernance le 24 janvier 2019 lors de son investiture. La nouvelle majorité parlementaire très hétéroclite pourra-t-elle aller dans le sens de la vision du Président de la République à savoir :

  • La gestion orthodoxe et transparente de la chose publique,

  • La primauté de l'intérêt général,

  • La fin de la corruption et des détournements ?

Plusieurs barons de l'ancien régime sont revenus dans cette législature.

Seront-ils tentés d'aller dans l'exécutif ? Si oui, pour quels objectifs, se servir à pleines mains comme jadis ou servir ?

Habitués à vivre dans l’opulence, accepteront-ils de changer de mode de vie ?

Et la nouvelle opposition, quelle sera sa configuration ?

Sera-t-elle une opposition à la vision du Président à savoir : opposition à l'état de droit, la démocratie et le progrès social, ou une opposition à la personne de Félix Tshisekedi parce qu'ayant battu campagne contre lui ? Ou encore une opposition du genre « ôtes-toi que je m'y mette », ou une opposition simplement revancharde ?

Sera-t-elle une opposition aux barons de Joseph Kabila qui se retrouveront dans les différentes institutions ?

Sera-t-elle enfin une opposition idéologique ? Quelle idéologie contre quelle autre ?

Après ce démarrage de nouvelles institutions, le peuple congolais, le souverain primaire doit être la sentinelle du jeu politique, afin que les anciennes habitudes ne reviennent plus, l'espace d'expression étant sensiblement libéré depuis le changement de leadership à la tête du pays.

Bruxelles, le 23 avril 2019

Cheik FITA

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
19 avril 2019 5 19 /04 /avril /2019 04:56
RD Congo: Deuil national et drapeaux en berne le vendredi 19.04.2019

 

Le Président de la République a, lors d'un meeting tenu à Mukwidja en signe de compassion suite à la catastrophe fluviale qui a entraîné la disparition de 142 Congolais, pris la décision de décréter un deuil national sur toute l'étendue de la RDC.

En effet, durant 24 heures, les drapeaux seront en berne malgré que le travail va continuer.

En outre il a remis.1.000 gilets de sauvetage au gouverneur afin que désormais tout passager puisse en être porteur durant toute navigation.

Le ou les propriétaire(s) dudit bateau sera traduit devant la justice afin que toute la vérité sur cet accident soit dévoilée a déclaré Felix Tshisekedi sous les applaudissements de la population.

Enfin, après avoir remis une contribution financière pour les frais funéraires, il a tenu à rassurer que les travaux de réhabilitation de la route Bukavu-Kalhere vont débuter dans les tous prochains jours.

source texte et photo : page Facebook de la Présidence de la République

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
17 avril 2019 3 17 /04 /avril /2019 10:42
Lu pour vous. La concession de l’Agence Congolaise de Presse, ACP, spoliée !

Paru dans le journal "Le Phare" de Kinshasa, du 17 avril 2019

par DOM.

Si rien n’est fait d’ici là, l’Agence Congolaise de Presse (ACP), cette unique agence officielle de l’Etat congolais, verra son personnel jeté dans la rue et placé dans une situation où il ne saura plus travailler. C’est la conséquence d’une décision judiciaire rendue en date du 25 mars 2019 par le Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe, mais qui venait seulement d’être signifiée à l’ACP le lundi 15 avril.

Ce jugement ordonne la cession d’une partie de la concession de l’ACP à un individu – dont l’identité n’est pas révélée. Selon des sources concordantes, il s’agirait d’un expatrié – qui prétend en détenir le droit de propriété. Ledit jugement ordonne aussi l’annulation du certificat d’enregistrement que détient l’Agence depuis des décennies, lequel avait été obtenu en bonne et due forme. On rappelle que c’est en 1973 que cette concession qui abrite les services de l’Agence congolaise de presse avait été achetée par le gouvernement pour le compte de l’AZAP (Agence zaïroise de presse) devenue ACP en mai 1997.

            On apprend que l’ACP a décidé d’aller en appel pour s’attaquer au fameux jugement qui non seulement a surpris tout le personnel de l’Agence, mais a suscité également l’étonnement de tous quant à sa motivation.

Les responsables de l’ACP, qui dénoncent cette énième tentative de spoliation du patrimoine de l’Etat congolais, renseignent que le Parquet général de la République avait saisi, il y a environ trois ans, la Direction de l’ACP par écrit pour le prévenir de l’existence d’un réseau de spoliateurs. Et leur concession comptait parmi les cibles visées par les mafieux.

Nécessité de décourager la pègre spoliatrice

            On rappelle qu’il y a peu, il a été décidé la mise sur pied d’une commission spéciale chargée de repérer à travers le territoire national tous les cas de spoliation dont l’Etat est victime et les examiner minutieusement en vue de permettre aux nouvelles autorités de prendre des décisions qui s’imposent. Cette commission est placée sous la direction du ministre intérimaire des Affaires foncières.

            A propos de la menace de spoliation qui pèse sur l’Agence congolaise de presse, il importe de rappeler qu’à une certaine époque, vers 2008-2009, plusieurs terrains appartenant aux établissements publics avaient fait l’objet d’occupations illégales qui avaient suscité pas mal d’interrogations et inquiétudes dans l’opinion. Des terrains d’établissements scolaires ainsi que des concessions abritant les services publics de l’Etat avaient été victimes des constructions anarchiques:

Athénée de la gare, le Jardin botanique de Kinshasa, la boucle du Marché central de Kinshasa, l’ACP, le terrain situé au croisement des avenues Wangata et Tabu Ley (ex-Tombalbaye) mieux connu sous l’appellation de « terrain Mama Yemo », parce qu’appartenant à l’hôpital général de Kinshasa, ex-Mama Yemo. Heureusement pour ce dernier cas, en l’occurrence le terrain « Mama Yemo », la détermination du personnel de l’hôpital avec en tête le directeur général ainsi que les jeunes des communes de Kinshasa et Lingwala avait fait reculer l’envahisseur. Ils s’étaient soulevés pour dire non à la spoliation du bien commun. Ce qui fait que des moellons, caillasses et autres matériels de construction qui y étaient déjà stockés, avaient disparu sans que le propriétaire ait le courage de demander la direction qu’ils avaient prise.

            Pour revenir au dossier ACP, il faut dire que tout est parti du fameux contrat d’exploitation des magasins au rez-de-chaussée de l’immeuble conclu en 2008 on ne sait par qui et pour quelle clause. Idem pour le terrain de l’Athénée de la gare envahi par des immeubles !

            On se souvient seulement qu’un ministre à l’époque, en l’occurrence Toussaint Tshilombo de la Communication et des Médias pour ne pas le citer, avait été remercié du gouvernement pour s’être opposé à l’occupation du bâtiment abritant les services de l’ACP par des magasins des particuliers. Deux semaines avaient suffi pour que le ministre soit chassé du gouvernement. Son péché était d’avoir dénoncé le dossier dans une plénière de l’Assemblée nationale sous la présidence de Vital Kamerhe.

Il avait informé les députés du manquement dont il avait été l’objet de la part d’un sujet libanais à cause de son opposition affichée à l’occupation de l’immeuble ACP. Le fameux expatrié lui avait prévenu en langue Lingala qu’il allait «sauter» au cas où il continuait à opposer son refus au projet d’occupation du bâtiment ACP.

            Voilà un dossier dont la Commission de spoliation devra se saisir pour accompagner le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, dans sa détermination à mettre fin à toutes sortes d’antivaleurs qui avaient été érigées en système de gouvernance en RDC et redonner au pays ses lettres de noblesses. Il faut également pour décourager définitivement tous ceux ou toutes celles qui, nationaux comme étrangers, avaient cru avoir pris la République en otage.

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
15 avril 2019 1 15 /04 /avril /2019 19:11
PHOTO : capture d'écran vidéo BFM/TV

PHOTO : capture d'écran vidéo BFM/TV

C'est un véritable drame que la France a vécu le lundi 15 avril 2019 en fin de journée: la cathédrale Notre-Dame de Paris a pris feu. Plusieurs chaînes de télévision du monde ont diffusé cela en direct. Lorsque la flèche de l'édifice s'est effondrée, on a pu entendre ce cri de plusieurs personnes sur place : "Ah non!".

Voici ce que l'on peut lire dans Wikipédia sur la cathédrale Notre-Dame de PARIS/

La cathédrale Notre-Dame de Paris, en forme courte Notre-Dame, est la cathédrale de l'archidiocèse de Paris, en France. Elle est située dans l'est de l'île de la Cité, dans le 4ᵉ arrondissement de Paris. Sa façade occidentale domine le parvis Notre-Dame - place Jean-Paul-II.

Adresse : 6 Parvis Notre-Dame - Pl. Jean-Paul II, 75004 Paris, France

Début de la construction : 1163

Hauteur : 69 m
Style architectural : Architecture gothique française
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
14 avril 2019 7 14 /04 /avril /2019 12:44
Lu pour vous. « Le cœur de l'Homme Congolais »

Au point 6D du chapitre 1 du livre « Demain, le Congo... Comme l'Europe ? » publié en décembre 2007, on peut lire ceci :

« Égoïsme, chacun pour soi ». Il s'agit d'un coup d’œil dans le cœur de l'homme congolais.

Douze ans après, y a-t-il eu changement ?

Dans douze ans, pourrons-nous être en mesure de changer cela ?

Ci-dessous copie de cet extrait.

 

Lu pour vous. « Le cœur de l'Homme Congolais »
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
11 avril 2019 4 11 /04 /avril /2019 06:12
Document. Liste des gouverneurs et vice-gouverneurs 2019 en RD Congo
Document. Liste des gouverneurs et vice-gouverneurs 2019 en RD Congo
Document. Liste des gouverneurs et vice-gouverneurs 2019 en RD Congo
Document. Liste des gouverneurs et vice-gouverneurs 2019 en RD Congo
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
9 avril 2019 2 09 /04 /avril /2019 09:30
« Opinion individuelle d'un juge ». Analyse juridique de Me Oscar Mubiayi Nkashama

Durant la campagne électorale et au lendemain de la proclamation des résultats des scrutins du 30 décembre 2018, l'opposition congolaise s'était divisée en deux ailes qui se combattaient sur tous les fronts : politique, médiatique, juridique... Les extrémistes de chaque camp ne se gênaient même plus de donner des « coups en dessous de la ceinture ». Dans d'autres milieux, les palabres étaient même descendus très très bas.

D'un point de vue de l'argumentaire, la voix des différents spécialistes étaient parfois devenue inaudible face au vacarme.

Les esprits s'étant quelque peu calmés, l'Info en Ligne des Congolais de Belgique reprend ci-dessous l'analyse d'un juriste sur un des points qui avaient fait polémique : « L'opinion individuelle d'un juge ». Il s'agit de Me Oscar Mubiayi Nkashama du barreau de Lille.

IL-CdB

Bruxelles, le 9 avril 2019

UN NÉCESSAIRE COUP ÉCLAIRAGE SUR LE CONTENTIEUX ÉLECTORAL EN RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO. RÉPONSE A L’OPINION INDIVIDUELLE DU JUGE Corneille WASENDA par Maître Oscar MUBIAYI NKASHAMA, Avocat au barreau de Lille et Chercheur indépendant en Droit public.

Depuis la promulgation de la constitution congolaise le 18 février 2006, la lutte pour la conquête du pouvoir politique en République démocratique du Congo (RDC) s’est transposée du champ de batailles de guerres de rébellions1 au terrain des urnes. Et c’est fort heureux ! Désormais, le pouvoir s’obtient en RDC non pas par le kalachnikov mais par le bulletin de vote. L’article 5 de la constitution congolaise dispose que « (…) Tout pouvoir émane du peuple qui l’exerce directement par voie de référendum ou d’élections (…) ».

Il s’agit là de la consécration de la légitimité démocratique comme fondement du pouvoir en RDC. Dominique ROUSSEAU a fait observer à juste titre que l’élection est, dans un Etat démocratique, un « fondement démocratique de la légitimité2 . » Mais, parfois loin de résoudre la crise de légitimité, l’élection, par le billet de la question de sincérité et vérité des résultats, peut replonger un pays dans une nouvelle crise souvent appelée post-électorale. Car, « après l’élection, le verdict des urnes, loin d’apaiser les passions, peut les attiser3 . » L’élection présidentielle du 30 décembre 2018, qui vient de se dérouler en RDC, continue d’attiser les passions. L’arrêt de la Cour constitutionnelle du 20 janvier 2019, qui a proclamé Monsieur Felix Antoine TSHILOMBO TSHISEKEDI président définitivement élu, s’il a définitivement clos les débats du prétoire, il n’en demeure pas moins qu’il a ouvert place au débat doctrinal, ce qui est bien pour la science et l’avenir de notre jeune démocratie en marche. Dans ce contexte, l’élite, dont la position doctrinale est susceptible d’influencer l’opinion publique4 , n’a-t-elle pas une grande responsabilité ? Le juge, l’avocat et le scientifique ne deviennent-ils pas, par leurs œuvres, les acteurs nécessaires pour bâtir, au cœur de l’Afrique et au centre du monde, un état de droit et une nation puissante et prospère tant rêvés dans notre pays ?

1 Ces rebellions ont causé plus de 6 millions des morts. 2 ROUSSEAU Dominique, cité par DELPERE Francis, Le contentieux électoral, Paris, Puf, 1998, p.86. 3 Ibid., p.8. 4 A ce sujet, Edward BERNAYS affirme que « la manipulation consciente, intelligente, des opinions et des habitudes organisées des masses joue un rôle important dans une société démocratique. Ceux qui manipulent ce mécanisme social imperceptible forment un gouvernement invisible qui dirige véritablement le pays. » v. MARTINACHE Igor, « Edward Bernays, Propaganda. Comment manipuler l'opinion en démocratie », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2007, mis en ligne le 16 octobre 2007, consulté le 24 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/lectures/451.

2

pour lire la suite veuillez ouvrir l’entièreté du document en pièce attachée (en PDF)

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
7 avril 2019 7 07 /04 /avril /2019 09:25
Bruxelles, la Convention des Congolais de l’Étranger tourne la page « élections »

Samedi 6 avril 2019 à la salle paroissiale Saint Anges de Bruxelles, la CCE, Convention des Congolais de l’Étranger a tenu une réunion d’évaluation autour du thème : « Situation post-électorale en RD Congo ».

Dans son mot d'introduction, Madame Séverine Tshiminini a expliqué le contexte de cette réunion :

Il y a eu élections en RD Congo, cela a été un moment historique pour les Congolais. Des élections qui ont été arraché de haute lutte par le peuple congolais, et qui n'étaient pas un cadeau du régime de Joseph Kabila.

Malheureusement, la période de campagne a été une période de grande tension mais hélas, de grands déchirements aussi dans le camp des forces du changement. Les frères d'hier, sont devenus pratiquement des ennemis aujourd'hui ! Les élections passées, que faire ?

Après cette introduction, il y a eu des exposés en deux parties suivies chacune d'un long échange entre participants.

  • La première partie était un regard croisé sur la situation post-électorale,

  • La deuxième, une présentation des projets à caractère social et économique ainsi qu'un appel à projets et les modalités de recherche de partenariat ainsi que du financement.

À l'issue de la rencontre une déclaration a été lue, axée sur ce qu'auront été les élections congolaises, le rôle de la diaspora et surtout ses projections pour les années à venir, avec en RD Congo une présidence dirigée désormais par un ancien opposant : Mr Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, nouveau Président de la RD Congo.

Bruxelles, le 7 avril 2019

Cheik FITA

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
6 avril 2019 6 06 /04 /avril /2019 07:16
Développement : Des originaires du Grand Kasaï en conclave à Bruxelles

Dans le cadre du « Forum Mondial pour le développement du grand Kasaï » FOMDEK en sigle, des ressortissants du Grand Kasaï se sont retrouvés à Bruxelles le 05 avril 2019 pour échanger sur les voies et moyens de développer leur province d'origine. Le forum s'étend sur deux journées.

Voici les intervenants de la première journée  ainsi que les thèmes qu'ils ont abordés:
Edouard Diyi Tshitenge : accès à l'éducation de qualité pour tous »

Chantal Tshibola Kabangu: « organisation paysanne et productivité agricole »,

Jean-Eric Badibanga : « Entreprendre au Kasaï/Incubateur d'entreprises »,

Dany Mukendi wa Dinanga : informations et état des lieux de la MIBA, pistes de relance »,

Dr Paulin Masendu Kalenga : « Les défis en santé dans le Grand Kasai »,

Alexandra Mbaye : « Les NTIC et développement rural »,

Trois exposés auront lieu le samedi : 

Siméon Ndaye : « Diaspora et pistes pour la création d'un fonds d'Investissements »

Floribert Beloko : « Sécurité alimentaire, défis à relever »

Ayoko Mensah : « Entrepreneuriat culturel, source de développement »

Les participants se retrouveront ensuite en quatre ateliers :

  • Entrepreneuriat,

  • Projet Agro Pastoral Intégré

  • Fonds d'investissements et structure de suivi des résolutions

  • Énergie, Mines et investissements.

Le forum se clôturera par la publication des résolutions.

Mal aimé durant les régimes de Mobutu puis de Joseph Kabila, le Grand Kasaï pourrait-il enfin amorcer son décollage , grâce à l'initiative de ses natifs, et grâce au changement à la tête du pays ?

Bruxelles, le 6 avril 2019

Cheik FITA

 

Développement : Des originaires du Grand Kasaï en conclave à Bruxelles
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens