Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=-J5ObUKrHmw

 

 

 

 

 

http://www.cheikfitanews.net/2017/03/elections-au-rassemblement-temoignage-de-celui-qui-a-pilote-le-processus.html

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=0quPBiMbkpo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=b82o4074eXI&t=72s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=sSkgK9Ux0LA&t=424s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SoYmgRJwLic

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=V6v6vSD8K8Q&t=9s

Vidéo du slogan-phare des congolais

pour fin mandat de J. Kabila

kabila oyebela

réserve photos du site

Suivez  attentivement cette Vidéo.

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

20 juillet 2017 4 20 /07 /juillet /2017 08:40
Pseudo-élections des gouverneurs : le clan Kabila rattrapé par ses turpitudes

 

La RD Congo navigue véritablement à vue. En pleine transition d'une année, alors que tous les animateurs des institutions congolaises sont hors mandat et que le peuple congolais attend les élections législatives et la présidentielle, la CENI, Commission Electorale Nationale Indépendante vient d’innover dans la bêtise :

La CENI vient de publier un calendrier électoral, non pas celui attendu par le peuple, mais celui des gouverneurs de nouvelles provinces !

Pourquoi ? Il y a deux ans, nous avions publié l’article suivant :

 

Billet. Premiers gouverneurs des nouvelles provinces en RD Congo, fin de la république et retour au moyen-âge

 

 

Il y était dénoncé des pseudo-élections des gouverneurs de nouvelles provinces. Où en sommes-nous aujourd’hui ? Echec total.

La CENI vient d’être rattrapée par ses turpitudes. Et une seule leçon à tirer : l’urgence aujourd’hui est le départ du système Kabila. Par l’organisation des élections de préférence et avant fin 2017.

Sinon, la grogne populaire risque d’entrer en action.

Ci-dessous, cet article de 2015

 

Bruxelles, le 20 juillet 2017

Cheik FITA

Billet. Premiers gouverneurs des nouvelles provinces en RD Congo, fin de la république et retour au moyen-âge

Le régime de monsieur Joseph Kabila a planifié l’élection et l’installation des premiers gouverneurs de nouvelles provinces pour fin juillet-début août 2015. Les nouvelles provinces verront atterrir à leurs têtes des gouverneurs atypiques. L’élection de ces gouverneurs est-elle conforme à la constitution ? Si non, cela n’est-il pas le germe de futures contestations, si pas de la désobéissance civile ?

Le premier problème qui se pose par rapport à ce coup de force que se prépare à effectuer le régime de monsieur Kabila, est que les députés provinciaux actuels avaient été élus en 2006 et installés en 2007 pour cinq ans. Depuis 2012 à l’expiration de leurs mandats, ils ne représentent plus les citoyens qui les avaient élus.

 Et s’ils  se maintiennent, c’est parce que la CENI, commission électorale nationale indépendante, a été incapable d’organiser les élections dans les délais. Les effets pervers de cette incapacité devraient-ils retomber sur les citoyens ?

Et les députés provinciaux de 2007, sont-ils conscients qu’ils n’ont plus de légitimité ?  Qu’ils sont devenus des députés « monyato » ?

Si oui, quand ils décident de jouer à ce jeu illégal, ignorent-ils qu’ils posent un acte de haute trahison ?

La deuxième préoccupation par rapport à ce forcing est que la CENI a prévu d’organiser les élections provinciales en octobre 2015. Et la CENI, malgré ses contreperformances régulières, reste l’institution habilitée à organiser les processus électoraux.

Quelle raison constitutionnelle peut donner au gouvernement le droit de s’arroger les attributions de la CENI? Et à deux mois des élections officielles ?

La troisième préoccupation, c’est le penchant à la corruption.

Il est de notoriété publique que lors de différentes élections des gouverneurs, les députés provinciaux ont accordé leurs suffrages au plus offrant. Ces élections constitueront pour eux une belle occasion pour se refaire une santé financière.

Plus préoccupant encore, c’est le régime lui-même. En 2011, il s’était maintenu par le bourrage des urnes et la falsification des chiffres à la CENI qui lui obéissait au doigt et à l’œil.

Les députés provinciaux de 2007, enclin déjà à la corruption, pourront-ils résister aux injonctions de l’exécutif, surtout si celles-ci sont accompagnées de grosses enveloppes de billets verts ?

En filigrane, n’est-il pas visible que  finalement, c’est le clan kabiliste qui voudrait installer ses gens à la tête de différentes régions pour des raisons inavouées ?

Une fois cette mascarade électorale terminée, la population pourra-t-elle considérer ces nouveaux gouverneurs comme étant l’émanation de sa volonté ?

Afin de mesurer la gravité de l’acte que se prépare à poser le gouvernement congolais, il est prudent de jeter un coup d’œil à ces quelques articles de la constitution :

Article 5

La souveraineté nationale appartient au peuple. Tout pouvoir émane du peuple qui l’exerce directement par voie de référendum ou d’élections et indirectement par ses représentants. Aucune fraction du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice.

Article 28

Nul n’est tenu d’exécuter un ordre manifestement illégal.

Article 64

Tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la présente Constitution.

Article 80

Le Président de la République investit par ordonnance les Gouverneurs et les Vice-gouverneurs de province élus, dans un délai de quinze jours conformément à l’article 198.

Articles 198

Le Gouverneur et le Vice-gouverneur sont élus pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois par les députés provinciaux au sein ou en dehors de l’Assemblée provinciale. Ils sont investis par ordonnance du Président de la République. Les ministres provinciaux sont désignés par le Gouverneur au sein ou en dehors de l’Assemblée provinciale.

Ces articles de la constitution ne montrent-ils pas à suffisance que le régime de monsieur Joseph Kabila foule délibérément aux pieds la dite constitution ? Vis-à-vis des 70.000.000 de Congolais, comment pourrait-on qualifier ce comportement du régime actuel ?

Ne sommes-nous pas en présence d’une mise en place ni plus ni moins d’une gestion moyenâgeuse de l’état congolais ?

 

Bruxelles, le 20 juillet 2015

Cheik FITA

Pseudo-élections des gouverneurs : le clan Kabila rattrapé par ses turpitudes
Repost 0
Published by Cheik FITA
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 19:19
Harcèlement judiciaire, Moïse Katumbi convoqué au tribunal à Lubumbashi

Une ordonnance de fixation de date d'audience concernant monsieur Moïse Katumbi, ancien gouverneur du Katanga a été mise en ligne sur les réseaux sociaux.

Il concerne l'affaire Stoupis.

Selon cette ordonnance, monsieur Moïse Katumbi doit comparaître le 19 juillet 2017 à 9 heures du matin au tribunal de grande instance de Lubumbashi.

La copie du document semble avoir été initialement été pliée en quatre puis dépliée pour le besoin de la cause.

Comment celui qui a diffusé cette ordonnance a-t-il pu entrer en possession du document ? Mystère.

La publicité faite autour de cette audience sent à mille lieues la caporalisation des services judiciaires du pays.

Le concerné étant en Europe, le but inavoué de cette audience est sûrement de condamner monsieur Katumbi par défaut avec ce que cela implique.

Bruxelles, le 18 juillet 2017

Cheik FITA

Harcèlement judiciaire, Moïse Katumbi convoqué au tribunal à Lubumbashi
Repost 0
Published by Cheik FITA
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 06:18
Massacres dans le Kasaï, des militaires tuent et pillent dans les environs de Luiza

Depuis samedi 15 juillet 2017, des militaires de l'armée congolaise seraient arrivés dans le village de Kandimba dans la province du Kasaï central, après avoir traversé la rivière Lulua.

Ces militaires auraient ainsi sévi dans les localités ci-après : Mufobo, Dikolwa, Masala, Mwanda, Mukoko, Mulolo, Yangagala, jusqu'à Yao.

Cela représenterait un rayon de près de soixante kilomètres carrés.

Sur leur passage, ils auraient semé mort et désolation : poules , chèvres, canards emportés, villages incendiés et au moins 12 personnes tuées.

Selon notre correspondant, les militaires congolais ont affirmé qu' ils « pourchassaient les adeptes de Kamwnia Nsapu ».

Les habitants de ces contrées avaient fui leurs villages suite aux affrontements entre militaires congolais -adeptes de Kamwina Nsapu. Ils s'étaient réfugiés dans la province du Lualaba. Il y a peu, les autorités de cette province leur avait demandé de rentrer chez eux, « la situation étant stabilisée. » Mais le samedi 15 juillet, les militaires congolais seraient revenus pour de nouvelles exactions.

 

Bruxelles, le 17 juillet 2017

Cheik FITA

 

Massacres dans le Kasaï, des militaires tuent et pillent dans les environs de Luiza
Repost 0
Published by Cheik FITA
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 17:13
Flash. Concert d'Héritier à l'Olympia annulé

Le site de la salle Olympia de Paris a annoncé en fin de journée du samedi 15 juillet 2017, l'annulation du concert de l'artiste Congolais Héritier Watanabe.

Le concert devait avoir lieu à partir de 20 heures, le même samedi 15.

Cela fait suite au bras de fer qui a opposé l'artiste au mouvement des combattants. 

 

Flash. Concert d'Héritier à l'Olympia annulé
Flash. Concert d'Héritier à l'Olympia annulé
Flash. Concert d'Héritier à l'Olympia annulé
Repost 0
Published by Cheik FITA
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 06:56
Lu pour vous. Profil du mobutiste Atundu,  nouveau boss de la SNEL

A cinq mois de la fin de la petite transition qui a permis à monsieur Joseph Kabila de rester au pouvoir, celui-ci a nommé des nouveaux gestionnaires à la tête de certaines entreprises de l'Etat. A la SNEL,¨Société Nationale d'Electricité, l'une des rares pourvoyeuses de fonds de l'Etat, on retrouve une personnalité qui a fait ses armes sous la 2ème République: Alain Atundu Liongo. Qui est-il?

Ces dernières mois, il  a été très actif dans la défense du Kabilisme. Il est pour beaucoup dans la crise politique post-Accord de la Saint-Sylvestre.

Lui à la tête de la SNEL, est-ce par souci d'une bonne gestion de cette entreprise et pour que la ville de Kinshasa soit mieux éclairée... Ou est-ce plutôt la récompense pour services rendus?

Sitôt la nomination tombée, un pan de la vie du "gestionnaire" Atundu a été mis sur la toile.

Nous vous proposons ce texte. Le concerné a la latitude de transmettre à la rédaction une mise au point éventuelle, au cas où il estimait que les informations reprises ne sont pas conformes à la réalité.

IL-CdB

LA SNEL ENTRE DES TRES MAUVAISES MAINS,ON VA DE MAL EN PIS.
 
ALAIN ATUNDU LIONGO, NOUVEAU PATRON DE LA SNEL : UN EXTRAIT DU RAPPORT DE LA COMMISSION "DES BIENS MAL ACQUIS DE LA CNS" DONNE UN PROFIL TRES SOMBRE  DE L'HOMME QUI VA DIRIGER LA SNEL "
 
LISEZ CI-DESSOUS L'EXTRAIT DU RAPPORT DE LA CNS.
 
Président-Délégué Général de la Gecamines-Commerciale
1. Les faits
01. En avril 1991, Monsieur ATUNDU LIONGO est nommé Président-Délégué Général de la Gecamines – Commerciale.
Cette société éprouve alors de sérieuses difficultés consécutives à un déficit de 3 700 000.00 USD et à la situation qui prévaut à la Gecamines – Exploitation, dont dépend la Gecamines-commerciale, pour son existence (accident de la mine de Kamoto et grèves), difficultés qui ont conduit l’entreprise à faire jouer
la clause de la force majeure pour échapper à diverses pénalités pour non respect de ses engagements.
02. Malgré ce tableau sombre, Monsieur ATUNDU a majoré unilatéralement sa propre provision mensuelle des frais de mission, du simple au double, de 15 000.00 USD à 30 000.00 USD par mois, soit près de 21 milliards de Zaïres mensuellement.
Il faut noter que cette somme lui est versée, qu’il effectue une mission ou non et que les Premiers Ministres KENGO wa DONDO et MULUMBA LUKOJI, qu’il a cité comme ayant autorisé ce barème, nient avoir jamais donné un tel ordre.
Par la suite, Monsieur ATUNDU s’octroiera en plus 1 000.00 USD par jour à chaque mission. En 1991, il recevra 15 527 000.00 FB au titre de frais de mission et, en 1992, 10 115 000.00 FB. Ses ponctions injustifiées pour la même période totalisent 375 000.00 FB, 545 000.00 FB, 200 000.00 USD et 1 950 000 000.00 de Zaïres.
03. De plus, Monsieur ATUNDU a procédé à un retrait de 250 000.00 USD dans le compte de la Gécamines – Exploitation, après la vente de 98 000 tonnes de cobalt en 1991. La procédure normale prévoit que le produit de vente de minerais de la
Gécamines–Exploitation soit obligatoirement versé dans les comptes de la Gécamines–Exploitation qui rétrocède la commission convenue à la Gécamines–Commerciale. Ce montant aurait, selon l’intéressé, servi à financer la campagne de vente de 1991, ce qui n’est pas vérifié au niveau de la comptabilité. 
CNS 92 fra BMA 27
04. Le PDG ATUNDU a pris l’initiative d’un marché de gré à gré pour l’aménagement du 19e étage du building GCM sis boulevard du 30 Juin pour un montant de 539 000.00 USD en faveur de la société Module Z, sans l’aval du Conseil d’Administration, pourtant requis pour ce genre d’investissement.
05. Il ordonnera deux paiements injustifiés en devises en faveur de Monsieur KIN-KIEY MULUMBA, éditeur de l’Hebdomadaire Le Soft de Finances, soit 5 000.00 USD en 1991 et 50 000.00 USD en mai 1992. Pour ce dernier paiement, le PDG a déclaré que Monsieur KIN-KIEY lui ayant annoncé anticipativement son élection comme meilleur PDG de l’année 1992, il lui avait fallu contribuer à l’organisation de la fête en la circonstance.
2. Analyse
De l’étude des documents en notre possession, il ressort ce qui suit :
01. L’injection dans l’entreprise de Messieurs LOLINGA, KITENGE, EKEKYA, tous amis du PGD ATUNDU et la création d’une Direction non prévue, dite La Délégation Générale, dans l’organigramme de la Société et confiée à Mme BUKANI, semblent avoir eu pour objectif la mise en place d’un réseau de détournements des fonds de l’entreprise.
02. S’agissant de 1 000.00 USD de frais de mission supplémentaires qu’il s’octroie par jour, des ponctions des fonds de l’entreprise, du prélèvement de 250 000.00 USD sur la vente de 98 000 tonnes de cobalt de la Gecamines – Exploitation et de la remise des fonds à Monsieur KIN-KIEY, les faits établis et confirmés par Monsieur ATUNDU sont irréguliers.
03. Le PDG ATUNDU est un récidiviste en matière de détournement de deniers publics. Une mission de la Cour de Comptes, après une inspection de contrôle à l’ambassade du Zaïre au Rwanda à l’issue du mandat de
l’intéressé à la tête de cette mission diplomatique, a noté ce qui suit :
L’Ambassadeur ATUNDU LIONGO et l’équipe de Conseillers personnels avec lesquels il est venu et reparti (EKEKYA MOLA, LOLINGA LONGANGE et MPONGI) ont laissé derrière eux une ambassade pillée et des dettes privées dont la mission diplomatique ne peut remettre. On aura remarqué que ce sont les mêmes personnes qui se retrouvent autour de lui à la Gécamines-Commerciale dans le cadre de ce dossier. CNS 92 fra BMA
28
04. Après que Monsieur ATUNDU eut été invité à se présenter devant votre Commission, 02 Administrateurs de la Gécamines–Commerciale, Messieurs MONSHE et MATO, soupçonnés d’avoir collaboré avec la Commission, étaient brutalement déchargés de leurs mandats dans le cadre d’une mise en place arbitraire datée du 12 août 1992 et effectuée dans le but manifeste d’empêcher votre Commission d’atteindre ses objectifs dans cette société d’Etat.
3. Propositions
De tout ce qui précède, considérant que les actes posés par Monsieur ATUNDU relèvent de la criminalité économique, votre Commission vous propose de décider :
01. La restitution du trop perçu par Monsieur ATUNDU et des sommes prélevées indûment par lui à la Gécamines – Commerciale ;
02. La révocation de Monsieur ATUNDU de ses fonctions de PrésidentDélégué Général de la Gécamines – Commerciale et sa mise à la disposition de la justice ;
03. L’interdiction pour ce dernier d’assumer un mandat public ou une charge publique quelconque pour une période de 5 ans ;
04. La réhabilitation immédiate et inconditionnelle des Administrateurs MONSHE et MATO dans leurs mandats et fonctions, d’où, l’annulation de la mise en place du 12 août 1992.
05. Un audit sur l’ensemble de la gestion de la Gécamines depuis sa création.
Source: Extrait du Rapport Commission des Biens Mal Acquis.
 
ANGLO CONGO 
 
Lu pour vous. Profil du mobutiste Atundu,  nouveau boss de la SNEL
Repost 0
Published by Cheik FITA
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 16:52
Flash. Coups de feu et panique au marché central de Kinshasa

Des coups de feu ont été entendus le vendredi 14 juillet 2017 après-midi au marché de Kinshasa.

Une vidéo circulant sur le net montre un policier atteint et que des personnes de bonne volonté ont vite transporté dans un "pousse-pousse" afin de l'acheminer à l'hôpital.

Durant cette période de non-état où tout le monde craint que quelque chose arrive à n'importe quel moment, la population kinoise vit dans une véritable psychose.

IL-CdB

 

Flash. Coups de feu et panique au marché central de Kinshasa
Repost 0
Published by Cheik FITA
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 09:44
Paris 15 juillet 2017 choc frontal Combattants-Musiciens congolais

Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont inondés par des vidéos et des informations concernant d'une part, un concert qu'un musicien congolais tente de donner à l'Olympia de Paris le 15 juillet 2017, et de l'autre une très grande mobilisation des combattants... Contre le concert.

Le décor est ainsi planté pour qu'il y ait un choc frontal entre les deux camps, choc frontal dont on ne peut encore estimer les conséquences.

Cela était-il évitable ?

En décembre 2006, il y a déjà dix ans, aux lendemains de la présidentielle congolaise de cette année, nous avions écrit un article prémonitoire : « Musiciens congolais en Europe, la descente aux enfers ? »

Cet article sera repris en 2012 dans le livre « RD Congo, la démocratie assassinée ? », (pages 105 à 107) livre édité par l'Info en Ligne des Congolais de Belgique.

Nous proposons ci-dessous la version audio de cet article qui reste d'actualité, et qui pourra éclairer un peu mieux ce qui pourrait se passer à Paris le samedi 15 juillet 2017

 

Bruxelles, le 14 juillet 2017

Cheik FITA

Paris 15 juillet 2017 choc frontal Combattants-Musiciens congolais
Paris 15 juillet 2017 choc frontal Combattants-Musiciens congolais
Paris 15 juillet 2017 choc frontal Combattants-Musiciens congolais
Repost 0
Published by Cheik FITA
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 07:04
Lu pour vous. RDC: découverte de 38 nouvelles fosses communes au Kasaï

C'est une nouvelle découverte macabre en RDC, 38 nouvelles fosses communes ont été identifiées au Kasaï, au centre du pays par les Nations unies. Des nouveaux sites qui portent à au moins 80 le nombre de charniers découverts depuis le début de l'insurrection des miliciens Kamuina Nsapu en août 2016.

Ces nouvelles tombes ont été découvertes la semaine dernière au cours d'une mission de reconnaissance conjointe entre l'ONU et les enquêteurs militaires congolais dans la province du Kasaï. 31 fosses communes sur quatre sites différents autour de la localité de Diboko, sur le territoire de Kamonia, ont été retrouvées.Sept autres charniers ont été localisés sur deux sites près de Sumbila.

Une découverte qui porte à plus de 80 le nombre de charniers dans le centre de la RDC. Le défi maintenant va être d'identifier les victimes et surtout les responsables de ces fosses communes. Une tâche qui s’annonce compliquée car depuis près d'un an, les violences sont incessantes dans tout le Kasaï. Depuis que les adeptes du chef traditionnel Kamuina Nsapu ont commencé à se soulever contre les autorités congolaises, 3 300 personnes au moins ont déjà été tuées et près d'un million et demi de personnes déplacées.

L’armée congolaise pointée du doigt

En mars dernier, des témoins interrogés par RFI au Kasaï-Central disaient avoir vu des camions de l'armée jeter des corps morts. Les Nations unies ont elles aussi accusé à plusieurs reprises les soldats congolais d'usage excessif de la force dans la répression de cette rébellion.

Mais les autorités congolaises, elles, démentent une campagne de violations des droits de l'homme systématique dans cette région et parlent  d'incidents isolés. Selon elles les Kamuina Nsapu sont eux aussi responsables d'un certain nombre de charniers.

SOURCE: RFI

Lien : http://www.rfi.fr/afrique/20170712-rdc-decouverte-38-nouvelles-fosses-communes-kasai

 

Lu pour vous. RDC: découverte de 38 nouvelles fosses communes au Kasaï
Repost 0
Published by Cheik FITA/RFI
commenter cet article
12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 09:10

Lors de sa 7998è session du 11 juillet 2017, le Conseil de sécurité a traité de la crise actuelle en RD Congo dont la base est le refus du Président sortant Joseph Kabila de quitter le pouvoir.

La séance a duré un peu plus d'une heure. Après les interventions du Secrétaire Général-adjoint de l'ONU chargé du maintien de la paix, tous les membres du Conseil de Sécurité ont donné leur point de vue : constats, analyses, propositions.

Une unanimité s'est dégagée de toutes ces communications :

- La situation politique en RD Congo est très grave,

- L'accord de la Saint-Sylvestre est la seule feuille de route capable de sortir le pays de la crise,

- Il y a des violations massives de Droits de l'Homme en RD Congo et petit à petit de mots comme « génocide » commence à émerger,

- Le gouvernement a le devoir de protéger ses citoyens, il n'est pas à la hauteur,

- Les forces armées congolaises qui ont le devoir de protéger la population sont celles-là même qui pillent, violent et tuent,

- La situation dans le grand Kasaï est intolérable et fait froid dans le dos,

- Durant les six premiers mois de 2017, le régime de Kinshasa a délibérément bloqué l'évolution du processus démocratique,

- Le gouvernement actuellement en place n'est pas inclusif et n'obéit pas à l'esprit et à la lettre de l'accord de la Saint-Sylvestre,

- La légitimité de l'actuelle transition vient de l'accord de la Saint-Sylvestre,

- Les élections doivent avoir lieu avant le 31 décembre 2017,

- L'alternance à la tête du pays doit avoir lieu en 2017,

- Les derniers propos de Corneille Nangaa de la CENI à propos des élections sont incendiaires, pour ne pas dire irresponsables,

- La CENI doit rapidement publier le calendrier électoral,

- La CENI doit fixer la date de la présidentielle,

- La CENI doit vite terminer l'enrôlement tant à Kinshasa que dans le grand Kasai,

- La situation dans le grand Kasai ne peut pas être u prétexte pour ne pas organiser les élections,

- Eclairage doit être fait sur les massacres dans le grand Kasai, à l'Est

- Les responsables doivent êtres poursuivis,

- Des sanctions ciblées devraient êtres envisagées,

Après toutes ces communications de haute facture et bien documentées, vient le tour du représentant congolais. Et que dit-il ?

1. Il charge le « Rassemblement » qu'il accuse de ne pas être « flexible », cautionnant au passage le débauchage, et la récupération par le regime des brebis galeuses ayant trahi l'idéal de l'opposition,

2. Il appuie l'usage de faux qui a permis d'installer l'avorton de l'accord de la Saint-Sylvestre qu'est le gouvernement de Tshibala.

Dégouttant, humiliant pour la Nation congolaise dans une si haute assemblée.

 

Bruxelles, le 12 juillet 2017

Cheik FITA

Repost 0
Published by Cheik FITA
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 18:27
Félix Tshisekedi : Pas d'élections d'ici le 31.12.2017? Une petite transition sans Kabila

Les déclarations de Corneille Nangaa de la CENI sabordant les élections congolaises de fin 2017 ne cessent de faire des vagues. Lors d'un meeting au siège de l'UDPS à Kinshasa le mardi 11 juillet 2017, Félix Tshisekedi, Secrétaire Général Adjoint du parti et Président du « Rassemblement » a déclaré que si d'ici le 31 décembre 2017 il n'y a pas d'élections, une petite transition sera organisée sans Joseph Kabila.

Un Président de Transition sera désigné par la classe politique et qui aura comme mission principale de conduire le peuple congolais aux élections.

La personnalité choisie ne pourra pas être candidate à la présidentielle. Comme cela avait été pour le Burkina-Faso.

Dans tous les cas, il n'y aura pas de troisième dialogue, le dialogue a déjà eu lieu.

 

NOTA BENE.  Source: Reportage diffusé par Rachel Kitsita

 

Bruxelles, le 11 juillet 2017

Cheik FITA

 

 

Félix Tshisekedi : Pas d'élections d'ici le 31.12.2017? Une petite transition sans Kabila
Repost 0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

Lu pour vous, A propos de la surfacturation du passeport congolais, cri d'une victime de l'arnaque: 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens