Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

25 novembre 2020 3 25 /11 /novembre /2020 17:55
Diego Maradona la star du football est mort!

Tous les médias du monde sont en ébullition : Diego Maradona  le grand footballeur argentin vient de mourir ce mercredi 25 novembre 2020 . Plus de détails dans les prochaines heures. 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
21 novembre 2020 6 21 /11 /novembre /2020 10:58
Billet. Consultations du Président Félix  Tshisekedi, deux sens du pouvoir aux antipodes.

Par Cheik FITA

Bruxelles, le 21 novembre 2020 

Débutées le 2 novembre 2020 avec le premier jour l’audience accordée au Président sortant de la CENI ainsi qu’au Cardinal Monsengwo, les consultations sur la crise politique actuelle, initiées par le Président congolais Félix Tshisekedi touchent à leur fin.

Quel en a été l’élément déclencheur ?

Que peut-on en retenir ?

Que peut-on en attendre ?

Les causes lointaines.

Le samedi 15 janvier 2011, le parlement congolais votait à la hussarde une  révision constitutionnelle faisant passer la présidentielle de deux tours à un tour.

A l’époque, était Président de l’assemblée nationale, Mr Evariste Boshab, et Premier Ministre Mr Adolphe Muzito.

Le message de cette révision constitutionnelle était très clair : Joseph Kabila Président à l’époque tenait à rester au pouvoir. Pourquoi ? Pour combien de temps ?

Des élections devaient être organisées fin 2016 à la fin du deuxième et dernier mandat de Joseph Kabila.

Le 20 décembre 2016, dernier jour du mandat présidentiel,  il n’y eut pas d’élections. Et Joseph Kabila restera au pouvoir au-delà du délai constitutionnel.

Mais  entre janvier 2015 et  cette date là, il y eut diverses tentatives sans succès, du régime Kabila de modifier la constitution afin que ce dernier puisse briguer un troisième mandat.

Passation de pouvoir.

Le 24 janvier 2019, après des élections chahutées, Joseph Kabila cédait le pouvoir à Félix Tshisekedi.

Près de deux ans après son accession au pouvoir et un an après l’expérience de gouvernement de coalition avec le FCC, la plateforme politique de Joseph Kabila, le Président Tshisekedi est devant une évidence : l’attelage FCC-CACH est bloqué. Impossible d’avancer.

Un hasard ?

Avant de partir, Joseph Kabila avait tout boutiqué et pipé les dés afin de rester incontournable : sénat, chambre basse, territoriale…

Tout ?

Presque tout.

Sauf une chose : les attentes du peuple. Quelque soit le dirigeant, le peuple a des attentes basiques par rapport au pouvoir et qui quand elles grondent, risquent de tout balayer sur son passage. Ces attentes se résument en une phrase : bien vivre en sécurité sur le sol de ses ancêtres.

Cela était-il possible avec l’attelage FCC-CACH ?

Non.

Des deux, qui bloquait ? Le  FCC. Comment ?

Plus dans les palabres pour chercher à maîtriser toutes les mannettes du pouvoir que la proposition d’impulsion d’actions gouvernementales en faveur du peuple !

Que faire ?

Après avoir consulté différentes catégories professionnelles et sociopolitiques du pays, Félix Tshisekedi a dû sûrement s’en rendre compte : le peuple veut vivre, et bien vivre.

Quelles pistes s’offrent au Président Tshisekedi ?

Deux.

  1. Lors de son message à la Nation, le discours du Président devra contenir obligatoirement en priorité, un projet de programme gouvernemental consensuel axé sur les attentes du peuple à savoir :
  • Une grande mobilisation des recettes par l’Etat et la lutte contre la fraude et le détournement des deniers publics,
  • L’attraction des investisseurs,
  • La création des emplois,
  • L’augmentation de la production nationale, surtout agricole,
  • L’investissement dans l’homme via l’enseignement, la santé,
  • La mobilité dans les grandes villes et entre les provinces,
  • La diminution du coût de la vie et le relèvement du niveau social de la population.
  • Et bien sûr le sempiternel problème de sécurité à l’Est qui doit obligatoirement trouver une solution urgente et radicale.

Programme consensuel parce qu’au-delà des divergences politiques, la seule et principale raison d’être des institutions et de leurs animateurs est : Servir le peuple.

  1. L’organisation des élections générales transparentes dans les délais constitutionnels avec obligatoirement le recensement de la population, la délivrance (enfin) d’une carte d’identité nationale.

Oui, l’accès au pouvoir ne doit désormais avoir lieu que via les urnes. Il importe d’améliorer cela.

Qui à la direction de la CENI ?

Si un consensus est trouvé afin de dépolitiser la CENI, et la rendre réellement indépendante et ce consensus devra être trouvé. Ceux qui s’y opposeront seront automatiquement   en porte-à-faux avec le peuple.

Ce consensus entrainera et facilitera la mise en place des dirigeants de la CENI, et la planification du calendrier électoral ainsi que la mobilisation des fonds pour les élections

Quid de la cour constitutionnelle ?

Parmi les prétextes de Joseph Kabila dans le blocage actuel, il y a cette nomination des juges à la cour constitutionnelle. Joseph Kabila devra bien se rendre à l’évidence que depuis janvier 2019, ce n’est plus lui le Chef d’Etat congolais. Il doit cesser de réfléchir comme s’il était toujours Président. Il ne l’est plus. Il est donc superfétatoire pour  Joseph Kabila de penser à obliger l’actuel Président à se dédire par rapport à la nomination des juges de la cour constitutionnelle. Si d’aventure il y tenait, une procédure juridique existe. Mais il doit abandonner le bras-de-fer politique. Il a été défait, et cette défaite politique-là, Joseph Kabila devra bien accepter.

Haro sur le clivage Pro-Kabila-Anti-Kabila.

La crise politique actuelle est venue du clivage pro-Kabila-anti-Kabila. Et ce clivage inhibe les actions prioritaires au profit de la population et dessert le pays et le peuple. Il doit être mis en veilleuse.

Joseph Kabila pourrait-il rebondir un jour ?

Visiblement, Joseph Kabila ne veut pas « lâcher le morceau ». Joseph Kabila peut-il rebondir politiquement ?

En démocratie, on ne peut interdire à personne d’avoir des ambitions politiques. Néanmoins, pour le cas Joseph Kablia, certaines évidences s’imposent :

  1. Le mode d’accession de Félix Tshisekedi au pouvoir et le mode d’accession de Joseph Kabila et de maintien au pouvoir sont diamétralement opposés. Si Joseph Kabila voudrait revenir un jour au pouvoir, ce n’est ni en voulant caporaliser la cour constitutionnelle, ni en cherchant à noyauter la CENI, ni en menaçant de mettre le feu à la baraque, mais c’est en ayant un projet de société auquel le peuple souverain pourrait adhérer. Est-ce le cas actuellement dans le modus opérande politique de Joseph Kabila ?  On est tenté de dire non.
  2. Les Kabilistes qui sont à différents niveaux du pouvoir en RD Congo devraient à leur tour comprendre qu’ils ont chacun une caboche et que le mode « mot d’ordre… » dans lequel ils fonctionnent est nuisible, anti-démocratique, sans avenir et les infantilise. Ce n’est pas à leur honneur.

Au fait, dans la logique des choses, le dauphin de Joseph Kabila à la dernière présidentielle ne devrait-il pas en principe devenir le chef de file politique du FCC ? Et « l’autorité morale » ne devrait-il pas rester qu’une autorité morale ! Qui ne serait consulté qu’après les cogitations et levée d’options de ses partisans ? … S’entêter dans la logique du « mot d’ordre »  n’est-ce pas un suicide politique ? Ceci n’est bien sûr valable que pour ceux  des kabilistes qui sont venus en politique par convictions, et non par bas calculs pour des gains financiers via la politique. Ceux qui n’ont pas de vision politique peuvent toujours attendre les mots d’ordre !

Sens du pouvoir

Le discours post-consultations du Président Tshisekedi devra donc trancher et montrer clairement la différence entre deux visions du pouvoir :

  • Celui du pouvoir pour rendre service à la Nation,
  • Et celui du pouvoir pour le pouvoir pour tirer des avantages.

Depuis janvier 2011 lors de la révision constitutionnelle à la hussarde pour une présidence à un seul tour, Joseph Kabila est-il sorti de ce deuxième schéma ?  Il n’y a aucun signal perceptible dans ce sens. A Joseph Kabila de prouver son éventuelle mutation.

 

Cet article vous a-t-il plus ? Partagez-le autour de vous. Il est aussi accessible sur le site : www.congolaisdebelgique.be

A lire aussi :

http://www.cheikfitanews.net/2018/06/presidentielle-congolaise-a-un-tour-le-mea-culpa-d-adolphe-muzito-a-bruxelles.html

Présidentielle congolaise à un tour : le mea culpa d’Adolphe Muzito à Bruxelles

http://www.cheikfitanews.net/article-revision-constitutionnelle-lecture-de-paul-nsapu-la-cpi-en-filigrane-65627756.html

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
20 novembre 2020 5 20 /11 /novembre /2020 05:32
Etat de Géorgie-USA. Le recomptage des voix confirme Joe Biden gagnant

La rédaction

Bruxelles, le 20 novembre 2020  

 

Clap de fin pour les élections américaines 2020 avec le recomptage des voix dans l'Etat de Géorgie: C'est Joe Biden qui sort gagnant au grand dam de Donald Trump le Président sortant.

Dans la nuit du 19 au 20 novembre 2020 (heure de Bruxelles), les chaînes de télévision américaines dont CNN et Fox News ont annoncé le résultat du recomptage des voix en Georgie: Joe Biden gagnant.

Le faux suspense a pris fin. Avec ou sans le vote de l'Etat de Géorgie, Donald Trump avait déjà été battu.

Donald Trump aurait aimé, ne serait-ce que pour l'honneur prouver qu'il y a eu fraude. Le Républicain devra bien reconnaître la victoire de Joe Biden. 

 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
19 novembre 2020 4 19 /11 /novembre /2020 08:22
Crimes économiques : l’Inspection des finances démolit le clan Kabila

La rédaction

Bruxelles, le 19 novembre 2020 

Mercredi 18 novembre 2020 devant la presse à Kinshasa, l’Inspection Générale des Finances a rendu publiques les conclusions de quelques enquêtes sur la gestion de  certains projets dont le plus grand nombre datant du régime Kabila.

Quelle gabegie ! Pourtant en ce moment il y a une crise politique qui a poussé le Président Tshisekedi à organiser des consultations. Et à la base de cette crise, ceux-là mêmes qui du point de vue économique, sont des criminels. Comment faire foi en leur discours politique alors ? Quand on sait que la politique c’est servir le peuple et non se servir !

Pa rapport aux 18 ans de pouvoir du Clan Kabila, ceci n’est peut-être encore qu’une goutte d’eau de l’océan du pillage des revenus de la République.

Vivement un  profil bas pour un bon nombre de membres du Clan Kabila...  Certains devraient d'ailleurs se retrouver bientôt sous les verroux. 

Ci-dessous la note synthèse élaborée par l’Inspection Générale des Finances.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes.

Document

NOTE SYNTHÈSE DES CONCLUSIONS DES MISSIONS DE L’INSPECTION GÉNÉRALE DES FINANCES AU SECOND SEMESTRE 2020

1. Mission de contrôle du parc agricole de Bukanga Lonzo

A. Objectif

• recherche des causes de la débâcle financière de ce projet

B. Résultats

• Montant décaissé: 285 millions de dollars;

• Situation estimée actuelle du projet: 80 millions de dollars dont 40 millions de dollars station électrique

• Montant perdu par l’état: 205 millions de dollars.

C. Causes de la débâcle .....

• Echec planifie de la conception du projet

• Marché de gré a gré avec un partenaire non expérimente et n’évoluant pas dans le secteur agricole dans son pays d’origine

• Surfacturation en moyenne de 1 à 10 pour les acquisitions des équipements et des engrais agricoles

• Surfacturation présumée des travaux de soutirage d’électricité sur la ligne Inga à 40 millions de dollars dont un trop paiement de 2 millions de dollars.

• 80 % des paiements sur factures ont été loges dans un compte se trouvant en Afrique du sud où les complices se retrouvaient régulièrement pour se partager le butin

• Sur les 285 millions de dollars décaissés par le trésor, 80 millions de dollars seulement ont réellement servi au parc agricole

• Abandon total du parc par tous les gestionnaires après s’être servis sur les fonds issus des surfacturations.

D. Responsabilités

• Six (6) personnes concernées dont deux (2) couvertes par les immunités parlementaires, un (1) expatrié, un (1) Congolais en fuite en Europe.

2. Contrôle de la paie des enseignants par SECOPE

A. objectif

• Vérifier l’apparition subite de nouvelles unités dans la paie avec le déclenchement de la gratuite

• Examiner la situation des mises a disposition des fonds au profit du ministère de l’EPSP ;

B. Résultats

• Existence des faux arrêtés antidatés de recrutement des agents et de création des écoles;

•Explosion du personnel non enseignant au détriment du personnel enseignant pourtant principal destinataire de la gratuité de l’enseignement

• Prise en charge à la paie de nouvelles unités au détriment des anciennes unités non payées

• Paiement au titre de la paie des enseignants des montants supérieurs a ceux liquides (c’est-a-dire de la réalité)

• Détournement présumé de près de 62 milliards de FC

• Utilisation de fausses factures pour détourner les fonds mis à disposition par l’Etat.

C. Responsabilités

• Cinq (5) hauts responsables du ministère de l’EPST et quelques agents de la direction de la paie et de la direction du Trésor et de l’ordonnancement.

3. Mission de contrôle de l’IDEF appelé communément go-pass.

A. Objectif

• S’assurer de l’enregistrement d’exhaustivité des fonds collectés et des affectations conformes a l’objectif du go-pass.

B. Résultats

• De 2015 à fin 2019, montant collecté: 124 millions de dollars dont 118 millions de dollars seulement comptabilisés, soit 6 millions de dollars non retracés ;

• 90 % des recettes affectés aux infrastructures aéroportuaires et 10 % affectés à des dépenses non concernées;

• Détournement de 2 millions de dollars par paiement des intérêts injustifiés;

• Affectation des ressources de l’IDEF à des aéroports non rentables. sur les 87 millions de dollars des marchés passés, la situation se présente comme suit:

- Kalemie : 43 millions de dollars

- Kinshasa : 20 millions de dollars

- Kisangani : 8 millions de dollars

- Kindu : 3 millions de dollars

- Goma : 2 millions de dollars

- Lubumbashi : 1 millions de dollars

C. Responsabilités

• Une (1) personne identifiée

4. Mission sur la dénonciation des fraudes fiscales commises par un opérateur de téléphonie.

A. Objectif

• Eclairer la justice sur la responsabilité des agents de l’administration dans la couverture des fraudes commises par un opérateur de téléphonie cellulaire

B. Résultats;

• Existence de redressement justifié mais par la suite revue à la baisse par les vérificateurs concernés, sans motif valable, mais avec la bénédiction de leur chef hiérarchique;

• Absence de sanction à l’endroit des vérificateurs n’ayant pas conclu des missions importantes leur confiées par leur hiérarchie;

• Le manque à gagner pour le trésor est évalué à 20 millions de dollars pour une seule année.

C. Responsabilités

• Huit (8) fonctionnaires de l’Etat épinglés ont été identifiés;

5. Mission de contrôle de gestion de la province de l’Equateur.

A. objectif

• S’assurer de la comptabilisation des mises à disposition des fonds effectuée par le gouvernement central au profit de la province de l’Equateur;

• Vérifier la gestion du patrimoine de la province

B. Résultats

• Non comptabilisation des fonds décaissés par le gouvernement central au profit de la province de l’Equateur pour ‪2.500.000.000 FC dont la moitié n’a même pas été justifiée jusqu’a ce jour.

• Bradage de quelques éléments du patrimoine de la province.

Fait à Kinshasa, le 18 novembre 2020

Direction de l’Inspection Générale des Finances

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
17 novembre 2020 2 17 /11 /novembre /2020 20:05
Foot, CAN 2021. Les imprévisibles Léopards-RDC gagnent en Angola!

La rédaction

Bruxelles, le 17 novembre 2020

Mardi 17 novembre 2020, les Léopards de la RD Congo se sont imposés à Luanda face à l'équipe nationale d'Angola par un but à zéro. But marqué par    Neeskens Kebano à la  63ème minute.

Le plus curieux est que le  14 novembre dernier, les Léopards ont été tenus en échec au stade des Martyrs de Kinshasa: 0-0.

Ironie de l'histoire, ils avaient comme spectateur privilégié: Le Président congolais Félix Tshisekedi.

Et personne ne donnait chère leur peau en Angola. Et à Luanda, coup de théâtre, les Congolais désillusionnent les Angolais sur leur propre terrain et gagnent!

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
17 novembre 2020 2 17 /11 /novembre /2020 08:08
Kasonga Tshilunde lors d'une cérémonie au siège de l'UNPC à Kin. Photo OCM

Kasonga Tshilunde lors d'une cérémonie au siège de l'UNPC à Kin. Photo OCM

La Rédaction

Bruxelles, le 17 novembre 2020 

"Un éminent défenseur de la liberté de la presse nous quitte. KASONGA TSHILUNDE, Président de l'Union Nationale de la Presse du Congo, est mort ce mardi à Kinshasa."

C'est ce qu'on pouvait lire ce mardi 17 novembre 2020 sur la page Facebook de JED, Journaliste En Danger.

Joint au téléphone par l'Info en Ligne des Congolais de Belgique, Tshivis Tshivwadi de JED a déclaré que Mr Kasonga Tshilunde était hospitalisé depuis quelques jours à la Clinique Ngaliema.

Lors du 9è congrès de l'UNPC, tenu en octobre dernier à Moanda, Kasonga Tshilunde a été reconduit à la tête de l'Union nationale de la presse nationale du Congo (UNPC), à l'issue de l'élection des membres du bureau.

L'Info en Ligne des Congolais de Belgique présente à la famille du défunt ainsi qu'à la presse congolaise, ses condoléances les plus sincères.

***

HOMMAGE DE KABASELE TSHIMANGA A SON POTE KASONGA TSHILUNDE

Je pleure mon pote, mon frère, mon complice : Joseph Boucard KASONGA TSHILUNDE BAYAYOWUMWE.

Je pleure mon ami Boucard qui vient de tirer sa révérence cette nuit du lundi au mardi 17 Novembre 2020.

Je pleure un confrère qui me rappelle bien de souvenirs. Lui correspondant de l'hebdomadaire sportif Michezo qui deviendra plus tard Masano de notre rigoureux chef et aîné Camus MWISA MONGA LIHOMBO, moi correspondant du même journal chez-moi à Tshikapa wa Masamba. C'était vers les années 1970-1972.

Je pleure un grand baroudeur du journalisme sportif national. Lors d'une rencontre fortuite à Kinshasa en 1974, nos chemins se croisèrent. Depuis lors, nous sommes restés liés jusqu'à cette disparition.

Je pleure Kasonga Tshilunde, un ancien collègue.A mon entrée à la rédaction du célébrissime quotidien Elima en 1974 comme Chef des reportages de la section sportive, je fis appel à lui.

Je pleure un grand journaliste sportif, membre d'une équipe combative composée de Mwalimu Malonga Bouka, Mozart Kitemona N'Silu, Branly Ntukani Nzuzi Musenda, Kalonji Kabasele Muboyayi, Simon Bakeba-ba-Kitoko, Kimpozo Mayala. Je suis fier d'avoir appartenu à cette formidable rédaction sportive qui contribua énormément au redressement et au rayonnement de ce journal de Thy-René Essolomwa Nkoy ea Linganga. Je garde un très bon souvenir de mon passage à Elima à cette époque.

Je pleure Joseph Boucard Bayayowumwe avec qui nous avions formé un duo intraitable et joué un grand rôle dans le lancement de la Super Coupe Ambassade de football et du Tour Cycliste International du Bas-Zaire avec l'inséparable confrère Fwamba Ki'Ependa Nkumu "Distingué" de la rédaction sportive du journal"Salongo", notre concurrent.

Je pleure Kasonga Tshilunde. Oui, je le pleure. Je n'oublierai jamais cette nuit d'avril 1987 où, lui et moi, à l'époque deux néophytes des rencontres de l'AIPS, débarquâmes, sans visas, à Barcelone où nous réalisâmes l'exploit de ravir l'organisation du premier congrès de l'AIPS en Afrique noire devant la ville suédoise de Goteborg. Ce fut historique.

Je pleure Kasonga Tshilunde, mon complice. Candidat Secrétaire National de l'AJSZ à l'Assemblée Générale de 1986, je m'étais désisté en sa faveur. Il fut élu à ce poste. Et, moi, j'entrai dans le Comité Max Ngbanzo Lamangale comme Conseiller National.

Je pleure Kasonga Tshilunde. Mais, je n'oublierai jamais la petite adversité devenue légendaire entre mon frère et ami de tous les temps, Pierre-Célestin Kabala Mwana Mbuyi Mwadiamvita, et lui. Malgré cela, avec Musampa Mpopola Bayamba, Kabasongo Nyunyi, Wanani wane Sinda, Kabondo Ngoyi et tant d'autres, nous formions l'équipe de Tshimpumpu's boys, les lieutenants du célèbre journaliste sportif Lucien Tshimpumpu wa Tshimpumpu, une référence inoubliable dans notre métier.

Je pleure Kasonga Tshilunde. A mon retour d'exil, nos voies s'étaient déjà séparées. Lui a continué sa route dans la presse, moi, j'ai bifurqué vers la politique. C'était mon rêve d'enfance.

Boucard, je te pleure comme un frère, un ami, un compagnon de lutte. A ta femme, Liliane, et à tes enfants, je présente toutes mes condoléances. En ce moment de tristesse, je salue ta lutte. Adieu Bayayowumwe!

Fait à Kinshasa, le 17 Novembre 2020.

Crispin KABASELE TSHIMANGA BABANYA KABUDI
Ancien Journaliste Sportif
Président National de l'UDS
Coordonnateur National du GPI

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
16 novembre 2020 1 16 /11 /novembre /2020 07:11
« Ingratitude » de Tshala Mwana : Un crime presque parfait

Cheik FITA

Bruxelles, le 16 novembre 2020

Nous n’avions pas tort en publiant le samedi 15 novembre 2020 l’article intitulé :Musique : « Ingratitude » de Tshala Mwana,  polémique en vue !

Comme chaque fois qu’un sujet mélangeant politique, tribu, musique, sexe et argent…

Le microcosme congolais du Net s’est enflammé dès la mise en ligne de la chanson « ingratitude » de Tshala Mwana. Les passions se sont déchaînées. Un véritable tribunal où tout le monde est à la fois procureur et juge avec des verdicts qui tombent au quart de tour.

Pro-Fatshi et anti-Fatshi se sont écharpés à mort : arguments à l’emporte-pièce et états d’âme jusqu’à l’injure se sont magistralement mélangés, déchaînement de rancœurs d’un côté, fanatisme inconditionnel de l’autre, prises de position subjectives et parfois aussi, quelques tentatives d’analyses assez correctes.

Après tout ce défoulement collectif, qui s’est érigé en tribunal, les jurés doivent désormais trancher en répondant à des questions bien précises afin de permettre en dernier ressort au juge de prononcer le verdict : Coupable, ou non coupable.

La chanson « ingratitude », est-ce un pamphlet contre le Président Tshisekedi ou pas ?

Avant cela, une question subsidiaire : à qui profite le crime ?

L’incriminée étant une musicienne, pas de n’importe quelle nationalité, mais de nationalité congolaise. Quel élément peut avoir trahi l’artiste ?

Un détail.

En écoutant plusieurs fois la chanson ou en relisant les paroles de celle-ci, un détail surgit.

Lequel ?

Pour enregistrer une chanson en studio, la seule inspiration ne suffit pas. L’artiste doit réunir un fond minimum de 10.000 dollars afin de couvrir les différents frais.

S’il y a un producteur, tant mieux, il prend tout en charge. Même alors, souvent, l’artiste ne se gêne pas d’injecter malignement entre les couplets de la chanson des « mabanga », sortes de dédicaces. (Payants! )

Il est des chansons où le producteur peut interdire à l’artiste de mettre des « mabanga ». Ce fut par exemple pour la chanson « Franc congolais » ou « Tokufa po na Congo ».

Or dans la chanson « ingratitude», il n’y avait aucun « libanga ». Et à la place, c’était plutôt des quolibets, « mbwakela » comme on dit en lingala.

Question.

Comme il n’y avait aucun « libanga », ce que la chanson a été entièrement financée par un producteur, sûrement pas par l’artiste qui ne roule pas sur l’or.

Question. Qui a financé la production de la chanson « ingratitude » ?

Encore un peu, la chanson de Tshala Mwana aurait été un crime parfait.

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 19:35
Le passeport congolais désormais à 99$

Par Cheik FITA

Bruxelles, le 15 novembre 2020

Par l’arrêté ministériel N°009/CAB/MIN/AFFET/2020 ET CAB/MIN/FINANCES/2020/121 DU 10/11/2020,  et signé par les Ministres de finance et celle des affaires étrangères en date du 10 novembre 2020, le passeport congolais sera désormais disponible au prix de 99$.

Il sera d’une validité de 5 ans et sera dérivable en sept jours ouvrables à Kinshasa, 14 jours ouvrables pour l’intérieur du pays et 28 jours dans les ambassades de la RD Congo à l’étranger.

Durant longtemps, le passeport congolais s'est vendu à près de 200$, sans compter les à-côtés déboursés pour "motiver" les agents du ministère des Affaires Etrangères.

Bravo donc à Madame Marie Tumba Nzeza, Ministre d'Etat et Ministre des Affaires étrangères ,pour l'aboutissement de ce dossier. 

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 09:26
Musique : « Ingratitude » de Tshala Mwana,  polémique en vue !

Bruxelles, le 15 novembre 2020

Cheik FITA

A 7h57, heure de Kinshasa du dimanche 15 novembre 2020, la chanteuse congolaise Tshala Mwana a posté sur sa page facebook le lien de sa nouvelle chanson intitulée :

« Ingratitude ».

Postée le 14 novembre  2020  sur Youtube, la vidéo n’avait encore que 24 vues. Mais ce 14 novembre, la chanson circulait déjà dans les réseaux sociaux.

Quel est le contenu de cette chanson ?

Cette chanson est un mélange d’un récit, de proverbes, de dictons…

Le récit est très court : onze phrases seulement.

Le voici :

Natomboli yo na miso ya bato

Okomi moto monene

Lelo nakomi mabe

Okomi koluka liwa na nga

Kiti ya nyekese epesi yo liboma

...

Kotonga kofinga nga

Tongo pokwa

Tala rétroviseur

Sala attention oza kokende ngulu ngulu

Sala attention oza kokende nyoka nyoka

Sala attention oza kokende vitesse

Traduction

Je t’ai propulsé aux yeux du monde

Et tu es devenu un grand.

Aujourd’hui je suis devenu mauvais.,

Tu veux même ma mort.

Est-ce le poste que tu as qui t’a rendu fou ?

Du matin au soir, tu ne fais que me critiquer, m’insulter.

Fais attention, tu avances aveuglement,

Fais attention, tu avances en zigzag,

Fais attention tu avances trop vite.

C’est une complainte d’une personne qui se déclare déçue… Et cela lui fait très mal au cœur.

Le personnage principal se plaint d’un autre qu’il a aidé et qui par la suite est devenu ingrat.

Une fois populaire,  l’autre est devenu ingrat.

Comment ? L e récit ne le dit pas.

Et en conclusion, le personnage principal  donne cet avertissement à son ancien compagnon et élève :

« Fais attention, tu avances aveuglement,

Fais attention, tu avances d’une façon tortueuse ».

Histoire vécu ou message politique ?

Les artistes racontent parfois leur vécu, celui des proches ou situations dont ils ont été témoins.

Dans le paysage politique congolais d’aujourd’hui, il sera difficile que le commun des mortels ne soit pas tenté de donner à cette chanson une connotation politique par exemple : le conflit Joseph Kabila-Félix Tshisekedi.

Ce sera à l’artiste d’expliciter sa pensée lors des interviews. Une grande polémique en vue.

Ci-dessous le texte de la chanson

 

Musique : « Ingratitude » de Tshala Mwana,  polémique en vue !
Musique : « Ingratitude » de Tshala Mwana,  polémique en vue !
Musique : « Ingratitude » de Tshala Mwana,  polémique en vue !
Musique : « Ingratitude » de Tshala Mwana,  polémique en vue !
Musique : « Ingratitude » de Tshala Mwana,  polémique en vue !
Musique : « Ingratitude » de Tshala Mwana,  polémique en vue !
Musique : « Ingratitude » de Tshala Mwana,  polémique en vue !
Musique : « Ingratitude » de Tshala Mwana,  polémique en vue !
Musique : « Ingratitude » de Tshala Mwana,  polémique en vue !
Musique : « Ingratitude » de Tshala Mwana,  polémique en vue !

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
14 novembre 2020 6 14 /11 /novembre /2020 13:24
Kinshasa. Des milliers de marcheurs en soutien aux consultations du Président Tshisekedi

Par Cheik FITA

Bruxelles, le 14 novembre 2020

A l’appel d’Augustin Kabuya, Secrétaire Général de l’UDPS, des milliers de manifestants sont descendus dans la rue le samedi 14 novembre 2020 à Kinshasa, et sûrement dans d’autres villes de la RD Congo. Le but de cette marche est de soutenir les consultations actuellement en cours et initiées par le Président Tshisekedi.

Suite aux grandes divergences entre les alliés du FCC-CACH, la coalition actuellement au pouvoir en RD Congo, le Président Félix Tshisekedi a initié depuis le début du mois de novembre des consultations afin de recueillir les avis de différentes couches socioprofessionnelles et politiques de la RD Congo.

A l’issue de ces consultations, le Président Congolais tracera une nouvelle ligne politique à suivre, quitte à reconsidérer la majorité parlementaire.

La marche du samedi 14 novembre vise à démontrer l’adhésion populaire à l’option prise par le Président congolais, malgré la majorité que détient le clan Kabila au parlement, l'autre aile de la coalition.

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens