Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=-J5ObUKrHmw

 

 

 

 

 

http://www.cheikfitanews.net/2017/03/elections-au-rassemblement-temoignage-de-celui-qui-a-pilote-le-processus.html

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=0quPBiMbkpo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=b82o4074eXI&t=72s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=sSkgK9Ux0LA&t=424s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SoYmgRJwLic

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=V6v6vSD8K8Q&t=9s

Vidéo du slogan-phare des congolais

pour fin mandat de J. Kabila

kabila oyebela

réserve photos du site

Suivez  attentivement cette Vidéo.

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 04:51

Invité sur France 24, au journal du soir le mercredi 12 août 2015, monsieur Kin Kiey Mulumba, dernier ministre de l’information du Maréchal Mobutu et ministre des relations avec le parlement du régime de monsieur Joseph Kabila a plaidé pour une modification de la constitution afin qu’il y ait en RD Congo des grands électeurs pouvant élire le Président… Sous-entendu, Joseph Kabila.

Selon lui, « la RD Congo a besoin de Kabila. ». Et d’ajouter : « Pourquoi des députés peuvent être réélus indéfiniment et pas le président de la république ? »

Cette prestation médiatique de Kin Kiey Mulumba est un signe avant coureur des actions à venir conçues par Joseph Kabila et les siens pour la confiscation du pouvoir.

Ainsi, les déclarations de monsieur Kin Kiey doivent être mises en relation avec d'autre actions d’envergure dont une, déjà mise en marche par les kabilistes : l’imposition à la CENI, commission électorale nationale indépendante,  de l’organisation en septembre-octobre 2015, d’un simulacre d’élections des gouverneurs des nouvelles provinces par des députés provinciaux dont le mandat a déjà expiré depuis 2012.

Les pièces du puzzle se mettent progressivement en place : le clan Kabila a décidé de défier le peuple afin de rester au pouvoir par tous les moyens.

Pour les partis d’opposition, ceci est un signal pour démarrer illico presto, la mobilisation tout azimut de la population afin d’arrêter la machine de la première action en vue, de confiscation du pouvoir par le clan Kabila : le parachutage programmé de pseudo-gouverneurs de nouvelles provinces grâce à la traitrise des députés provinciaux hors mandats.

La mouvance kabiliste est en plein concours d’imaginations pour trouver une astuce visant à permettre à leur « Raïs » de rester à la tête du pays au delà de la date buttoir du 19 décembre 201, même s’il faut mettre le pays à feu et à sang.

Par la bouche de Kin Kiey Mulumba, les kabilistes viennent de bouter le feu à la maison RD Congo.

Le voyage de monsieur Kin Kiey à Paris et son passage sur France 24 n’était pas gratuit.

 Bruxelles, le 13 août 2015

Cheik FITA

photo: lesoftonline

vidéo : France24

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
11 août 2015 2 11 /08 /août /2015 17:40

Congolaises, Congolais vivant à l’étranger, l’AMSC-RD Congo, « Antenne Monde de la Société Civile de la RD Congo » lance à votre intention l’appel suivant.

À l’instar de 1959-1960, de 1990-1991, 2015-2016 est une période charnière pour l’histoire de notre pays la RD Congo. Nous avons la possibilité de réussir cette épreuve et sortir ainsi notre pays de la bêtise, tout comme nous risquons de manquer le rendez-vous, d’échouer.

Comment ?  Pourquoi un appel en primeur aux Congolaises et Congolais vivant à l’étranger ? Que faire pour réussir ce challenge? Comment éviter l’échec ?

Tenez.

  1. En 1959-1960, le peuple congolais s’était levé.

L’indépendance de la RD Congo en 1960 avait été l’aboutissement des manifestations de 1959. Que s’est-il passé par la suite ? Cinq ans d’instabilité politique, puis une dictature de 32 ans.

  1. En 1990-1991, la pression populaire avait conduit à la CNS, conférence nationale souveraine. Suite à un atterrissage forcé, il y eu piétinement et quelques années plus tard, c’est l’AFDL qui chassa Mobutu et ses gens et la suite ? Un régime qui n’a pu répondre aux aspirations profondes du peuple et qui illégitime, impopulaire.
  2. En cette période 2015-2016, le régime actuel est dans l’obligation d’appeler toute la population congolaise aux urnes. Les élections devront obligatoirement avoir lieu. Ce régime n’a pas le choix, même s’il cherche à jongler avec les dates. Le peuple souverain doit impérativement être consulté ! Pire, il y a même une date couperet. En 2011, le peuple avait également été aux urnes, mais son expression avait été trafiquée.

Comment éviter le hold-up électoral comme en 2011 ? Comment, via ces élections, permettre l’accès au pouvoir des personnes que le peuple se sera librement choisi ?

C’est ce que l’AMSC-RD Congo propose à travers cet appel.

En voici les modalités.

  1. La première clé de cette stratégie, ce sont les Congolaises et Congolais vivant à l’étranger : Europe, États-Unis, Canada, Afrique du Sud, pays développés ou émergeant d’Asie. Ces Congolaises et Congolais évoluent dans un environnement démocratique, sont suffisamment informés, ont la facilité de communiquer, et sont à l’abri des besoins primaires de la vie. L’AMSC-RD Congo a besoin de 500 personnes au moins, capable de choisir une commune ou un territoire en RD Congo avec lequel ces congolais, chacun entouré d’une équipe d’amis sous forme de cellule d’action, entreront en contact avec quelques Congolais au pays, d’une commune ou d’un territoire à leur choix, pour collaboration. Ces derniers, constitués également en cellule.
  2. La deuxième clé, c’est la mobilisation au pays de cellules correspondantes dans chaque commune ou territoire, sous l’impulsion de chacune des 500 cellules de l’étranger.
  3. Ainsi, le jour des élections par exemple, chaque cellule mettra devant chaque bureau de vote un certain nombre de témoins capables de collecter les résultats sortis des urnes, les photographier via un Smartphone et de les envoyer à la cellule correspondante à l’étranger.
  4. La coordination de l’AMSC-RD Congo pourra ensuite, compiler toutes ces données venues de différents bureaux de vote de différentes communes et territoires, puis publier cela.

Des informations plus pointues seront mises à la disposition de ceux qui adhéreront au projet.

Congolaises et Congolais vivant à l’étranger, ceci est une interpellation patriotique et citoyenne. La RD Congo vous a donné la vie, voici une occasion pour lui en être reconnaissant en le servant.

 

E-MAIL : contact@antennemondesocietecivile-rdcongo.com

WEBSITE: http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
11 août 2015 2 11 /08 /août /2015 13:11

Dans une vidéo diffusée le lundi 10 août 2015 depuis Paris par notre confrère Alimia Mongala des amis de Wetchi , celui-ci dénonce l’interdiction qui lui a été faite de filmer la manifestation du 8 août 2015 au passage 44, organisée par les combattants pro-dialogue.

En tant que journaliste, nous dénonçons ce comportement de la ou des personnes qui auraient été à la base de cet acte et nous nous montrons solidaire à Alimia Mongala.

L’état de droit pour lequel nous battons tous, c’est aussi le droit de respecter le travail des autres, notamment celui des journalistes d’avoir accès à l’information.

Le ou les responsables de ce comportement regrettable devraient s’excuser pour ce préjudice causé à notre confrère.

Nous tenons enfin à rappeler que les journalistes congolais de Belgique ne sont subsidiés par qui que ce soit. Malgré ce handicap, leur travail a beaucoup contribué à donner une information du Congo plus proche de la réalité à Bruxelles, capitale de la Belgique et capitale de l’Europe.

 

Bruxelles, le 11 août 2015

Cheik FITA 

 

 Soutien à Alimia Mongala des amis de Wetchi interdit d’accès à la rencontre pro-dialogue-Tshisekedi
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
9 août 2015 7 09 /08 /août /2015 07:34

La soirée politique organisée samedi 8 août 2015 par des combattants congolais dans la salle du passage 44 à Bruxelles doit logiquement clore dans la diaspora congolaise le débat entre les "pro-dialogue" et les "anti-dialogue"pour la situation politique actuelle en RD Congo. Pourquoi ?

Des chiffres d’abord.

Après un pugilat sans merci sur les réseaux sociaux avec parfois hélas des dérives verbales et des moments nauséabonds, le samedi 8 août, chaque camp a eu à mobiliser sur terrain ses adeptes, et les chiffres ont tranché :

Plus de deux cent personnes pour les « pro-dialogue », et moins de cent lors de la marche des « anti-dialogue».

Des arguments ensuite.

Lors de la manifestation des « anti dialogue », au mégaphone en attendant le début de la marche et en interview, ceux-ci ont donné les raisons de cette colère : ne pas permettre à Joseph Kabila d’opérer un « glissement » dans le calendrier du processus électoral, ne pas participer à un éventuel gouvernement de transition pour partager les postes.

Dans la soirée politique des « pro-dialogue », plusieurs intervenants ont expliqué la position de l’UDPS, le parti d’Étienne Tshisekedi : en tant que parti, l’UDPS vise à accéder au pouvoir par les urnes. Et il y a un processus électoral en cours qui culminera par la présidentielle de fin 2016. Mais tirant les leçons de 2006 et surtout celles de 2011 avec le hold-up électoral, l’UDPS veut s’assurer que cette fois, on ne lui volera pas la victoire. Pour cela, il est important de se mettre d’accord avec les « gens d’en face » et devant témoins (un médiateur neutre, de préférence une institution internationale) sur les pré-requis d’un processus électoral : un fichier électoral fiable avec l’enrôlement de nouveaux majeurs de 2011 à 2016, une CENI, commission électorale nationale, réellement neutre, et un climat politique apaisé.

L’attente d’un éventuel dialogue avec le clan Kabila est-t-elle éternelle ? Non.

Pour les orateurs de l’UDPS, si Kabila ne se plie pas à cet exercice démocratique, très bientôt, elle actionnera l’article 64 de la constitution en appelant le peuple à la désobéissance civile et à la pression sur les animateurs du système. En dehors du langage des armes, ce langage-là, monsieur Kabila et les siens le comprennent facilement et le craignent.

Après le passage au podium de plusieurs orateurs, l’heure était venue de donner la parole à monsieur Étienne Tshisekedi, le grand invité du jour.

Les organisateurs de la soirée projetterons alors sur écran une vidéo de l’audience leur accordée par monsieur  Étienne Tshisekedi quelques  heures plus tôt ainsi que l’extrait de sa communication par rapport au dialogue.

Selon les organisateurs, les services de sécurité belge n’avaient pas jugé utile que monsieur Tshisekedi se déplace, compte tenu du climat conflictuel dans le milieu des combattants et d’ajouter :

« En tant que rassembleur, monsieur Tshisekedi ne pouvait pas venir à la manifestation d’un camp contre l’autre. »

 

Bruxelles, le 9 août 2015

Cheik FITA

 

 

Repost 0
Published by Cheik FITA
8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 16:29

Un peu moins d’une centaine de manifestants dont certains venus de Paris ou Londres,  se sont réunis samedi 8 août 2015 à la porte de Namur à Bruxelles pour une marche de protestation contre un éventuel dialogue Tshisekedi-Kabila, et pour dénoncer le silence qui entoure de plus en plus l’affaire de la fosse commune de Maluku.

La marche commencée vers 16h00 devait se terminer à la Place Luxemburg, en face du parlement européen.

À la fin de la marche, peu après 17h30, une quarantaine de manifestants via le métro sont allés devant le passage 44 à Rogier pour un sit-in contre la tenue d’une manifestation pro-dialogue avec comme invité monsieur Étienne Tshisekedi.

La plupart des personnes interviewées avant la manifestation ont déclaré qu’elles étaient venues marcher contre cet éventuel dialogue du fait que  le pouvoir de monsieur Joseph Kabila est assimilé à un pouvoir des occupants. Lui donner cette chance, serait lui accorder la possibilité d'un glissement par rapport aux délais constitutionnels de la fin de son deuxième et dernier mandat (fruit d'un hold-up électoral) à la tête du pays. Et il est hors de question de dialoguer avec des occupants. Cette position a été donnée surtout par les membres de l’APARECO, dont une  banderole était placée en tête de la marche.

Dans ses messages à l’intention des participants, monsieur Joseph Mbeka l’organisateur a tenu à faire remarquer que ce n’était pas une marche de l’APARECO. L’appel avait été lancé à tous les compatriotes anti-dialogue, dont l’aile « dissidente » de l’UDPS qui brillait par son absence.

 

Bruxelles, le 8 août 2015

Cheik FITA

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 03:35

Le groupe congolais Tout Puissant Kimvuka, arrivé récemment en Belgique sur invitation de l’organisation 11.11.11. pour y donner des concerts, a disparu dans la nature avant de s’être produit. Juste après leur arrivée à l’aéroport de Zaventem, fin juillet, six membres du groupe musical se sont volatilisés. Peu après, un septième était introuvable. Les deux derniers ont ensuite également disparu. Ils devaient donner des concerts aux Fêtes de Gand et au Festival anversois Zomer van Antwerpen

source :VRTNEWS

...

Fin juillet, le groupe congolais Tout Puissant Kimvuka est arrivé en Belgique pour donner un concert en aout à Muziek in de Wijk ("Musique dans le quartier"), une initiative du Zomer van Antwerpen. Le groupe avait déjà donné des représentations en Belgique auparavant. Le lendemain de leur arrivée à l'aéroport de Zaventem, sept des neuf membres du groupe semblent avoir disparu. Leur concert a donc dû être annulé. "Au début, nous espérions qu'ils referaient surface, mais ce ne fût pas le cas", explique Corine Van Kelecom du service de communication du 11.11.11 au Standaard. "Les deux musiciens restant étaient vraiment sous le choc. Nous sommes allés avec eux au commissariat pour signaler la disparition."

Les musiciens ont joué encore joué aux Gentse Feesten. Peu avant le vol qu'ils devaient prendre pour rentrer à Kinshasa, ils ont aussi disparu, laissant derrière eux bagage, instruments ainsi que leur salaire. "Nous devions les payer après le concert", précise Corine Van Kelecom au Standaard. Cette seconde disparition a elle aussi été signalée à la police d'Anvers. 

SOURCE : levif.be

lien : http://www.levif.be/actualite/belgique/le-groupe-congolais-tout-puissant-kimvuka-s-evanouit-dans-la-nature/article-normal-409277.html

PHOTO : capture vidéo

Repost 0
Published by VRT-LEVIF.BE - dans cheikfitanews
5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 09:05

Dans le cadre de notre émission « Le compte à rebours » par rapport à la fin du deuxième et dernier mandat de monsieur Kabila à la tête de la RD Congo, nous avons reçu monsieur Babi Balukuna, candidat de la plateforme « SET » aux provinciales congolaises prévues pour le 25 octobre 2015.

SET, est l'abréviation de « Soutien à Étienne Tshisekedi », une plateforme qui avait été créée lors des élections congolaises de novembre 2011.

Président d’un mouvement des combattants dénommé FCI, « Force du Combat Intelligent » Babi Balukuna avait  été candidat aux législatives chahutées de novembre 2011.

Cette année, il revient à la charge en posant sa candidature pour les provinciales congolaises d’octobre 2015, à Ngaliema (N°505) dans la ville-province de Kinshasa.

Quelle est sa lecture de l’actualité congolaise en ce moment, alors que lentement et sûrement, le deuxième mandat présidentiel de monsieur Kabila tend vers sa fin, alors qu'en même temps, il y a cacophonie dans leur mouvement des combattants ?

 

Bruxelles, le 5 août 2015 

Cheik FITA

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
3 août 2015 1 03 /08 /août /2015 20:59
Repost 0
Published by Cheik FITA
3 août 2015 1 03 /08 /août /2015 07:45

 

 

Dans de notre émission « Compte à rebours » consacré au processus électoral congolais qui aboutira par la présidentielle de fin 2016 avec le départ du pouvoir de monsieur Joseph Kabila, nous avons reçu en ce début du mois d’août 2015, Me Jean De Dieu Nguadi, représentant adjoint de l’UDPS-Benelux.

Lors de la campagne électorale de 2011, Me Nguadi avait été président de l’association « Tshisekedi for Président » basée en Belgique et qui regroupait un certain nombre d’avocats d’origine congolaise. Ceux-ci s'étaient positionnés par rapport au candidat à la présidence dont le profil était le plus proche de leurs idéaux ainsi que des aspirations du peuple congolais : Le candidat d’alors, Étienne Tshisekedi, président de l’UDPS, Union pour la Démocratie et le Progrès Social.

Hélas, le hold-up électoral de 2011 s’était invité avec ses effets pervers que l'on connaît.

Seulement, le temps étant ce qu’il est, une nouvelle présidentielle pointe à l’horizon. Et l’ombre d’Étienne Tshisekedi commence de nouveau à hanter les esprits au point que l’on assiste depuis peu à des coups, parfois en dessous de la ceinture, portés contre l’UDPS et son dirigeant. Hasard ? Calcul politicien ?

D’autre part, la fin fatidique du mandat présidentiel s’approche, provoquant une forte agitation presque maladive dans le camp du pouvoir en place.

Pour parler de tout cela, Me Jean De Dieu Nguadi s’est ainsi prêté aux questions de l’ « Info en ligne des Congolais de Belgique » :

Analyse de l’actualité, informations sur son parti ainsi que la position de celui sur certaines manœuvres politiciennes du pouvoir en place et de ceux qui combattent l’UDPS, pour des raisons facile à deviner, la peur de l’instauration en RD Congo d’un état de droit... Et l’état de droit ayant comme conséquences :

  • La fin des privilèges, du pillage des richesses nationales, de l’impunité et de toutes les tares liées à un régime dictatorial.
  • Le début d’une justice distributive que le peuple réclame et auquel il a droit.

Comment pourrait-on dès lors qualifier ceux qui combattent cet objectif pour lequel se battent, l’UDPS ainsi que son leader ?

Pour Me Nguadi, ceux qui combattent l’UDPS, sont en réalité des ennemis du peuple congolais : ils cherchent leurs profits, leurs positionnements politiques, au détriment du bien des millions de Congolais, au détriment des aspirations profondes du peuple.

Plus de détails avec cet entretien vidéo.

 

Bruxelles, le 3 août 2015

Cheik FITA 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 09:11

Au mépris du calendrier électoral général de la CENI publié en février 2015, le régime de monsieur Joseph Kabila a décidé d’organiser des élections des gouverneurs de nouvelles provinces, le 6 octobre 2015 avec comme corps électoral les députés provinciaux qui avaient été élus en 2006, dont le mandat avait été validé en 2007, et venu à terme en 2012.

Cette parodie d’élections est une véritable insulte à l’intelligence et au peuple congolais pour les raisons suivantes :

  1. La CENI a comme obligation d’organiser de façon cyclique des élections à tous les niveaux. Sachant qu’elle avait organisé des élections provinciales en 2006, elle devait organiser les suivantes en 2011, elle ne l’a jamais fait, elle est fautive.
  2. Le gouvernement devait mobiliser les fonds pour la CENI, elle ne l’a jamais fait, il est fautif.
  3. Les députés provinciaux élus en 2006 savaient que leur mandat était de cinq ans, pas un jour de plus. Il est étonnant de les voir toujours siéger aujourd’hui hors mandat, toucher des honoraires, légiférer et suprême trahison, ils se préparent à voter des gouverneurs pour des provinces qui n’existaient pas encore lors des élections. Ils sont une bande de malhonnêtes et d’escrocs politiques.

Les actes et comportements cumulés ainsi que complices de ces trois institutions sont un grand mépris des 70.000.000 de Congolais.

Les députés provinciaux de 2007-2012 sont périmés et en lingala, on les appellerait députés « monyato ».

Oui, cet acte se résume en ceci : «  Les commanditaires de l’acte, les éventuels futurs gouverneurs et leurs députés-monyato d’électeurs peuvent être considérés comme un groupe d’individu qui cherche à exercer le pouvoir en violation de la constitution.»

Et l’article 64 de la constitution congolaise est clair :

Article 64

Tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la présente Constitution.

Au lieu de chercher des solutions pour une fin de règne apaisée, le régime de monsieur Joseph Kabila semble opter pour la confrontation. Oui, la programmation d’une éventuelle élection des pseudo-gouverneurs pour les nouvelles provinces, est un germe de conflit.

 

Bruxelles, le 2 août 2015

Cheik FITA

 

Nota bene

Ci-dessous, la liste réactualisée en 2009 de ces dames et messieurs qui veulent poser un acte dangereux et de haute trahison contre la république démocratique du Congo, au risque de pousser le peuple à appliquer l’article 64 de la constitution

(extrait. pour lire toute la liste pour les onze provinces, cliquez sur l'attache ci-dessous)

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews

ANNONCES...MESSAGES

 

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens