Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=-J5ObUKrHmw

 

 

 

 

 

http://www.cheikfitanews.net/2017/03/elections-au-rassemblement-temoignage-de-celui-qui-a-pilote-le-processus.html

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=0quPBiMbkpo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=b82o4074eXI&t=72s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=sSkgK9Ux0LA&t=424s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SoYmgRJwLic

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=V6v6vSD8K8Q&t=9s

Vidéo du slogan-phare des congolais

pour fin mandat de J. Kabila

kabila oyebela

réserve photos du site

Suivez  attentivement cette Vidéo.

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 08:36
Confirmation de la marche d'opposants congolais du 26 mai 2016

Par la bouche d'Albert Fabrice Puela qu'entouraient d'autres membres de l'organisation de la marche du 26 mai 2016, l'opinion congolaise a été informée de l'organisation effective à Kinshasa et à la date choisie, de cette marche dont le but est de :

- Réclamer l'organisation des élections Présidentielle et législatives dans le délai constitutionnel,

- Demander au gouvernement de donner à la CENI les moyens d'organiser les scrutins,

- Dénoncer l'arrêt de la cour constitutionnelle qui prolonge de fait le deuxième et dernier mandat de Joseph Kabila à la tête de la RD Congo,

- Marquer leur soutien aux populations de Beni et de tout l'Est de la RD Congo.

L'obtention de cette autorisation s'est faite au forceps, le pouvoir essayant par divers subterfuges de bloquer cela.

C'est à l'issue d'une séance de travail avec les autorités de la ville que cette issue a été trouvée.

La marche décrétée sur toute l'étendue de la République aura une moins bonne fortune en province où, par excès de zèle, certains gouverneurs, maires ou bourgmestres ont interdit cette marche dans un style digne de la deuxième République.

 

Bruxelles, le 25 mai 2016

Cheik FITA

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 21:56
Document. Conclusions du Conseil Européen sur la République démocratique du Congo

Conseil Européen 

Bruxelles, le 23 mai 2016

(OR. fr) 9101/16 COAFR 136 CFSP/PESC 402 RELEX 410 COHOM 52 RÉSULTATS DES TRAVAUX

Origine: Secrétariat général du Conseil en date du: 23 mai 2016 Destinataire: délégations Nº doc. préc.: 8890/16 Objet: République démocratique du Congo - Conclusions du Conseil (23 mai 2016) 

1. A quelques mois des élections, la République démocratique du Congo (RDC) se trouve à un moment charnière, et les multiples défis auxquels elle est confrontée suscitent la vive préoccupation de l'Union européenne (UE). La résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations Unies (CSNU), adoptée à l'unanimité le 30 mars dernier, souligne la responsabilité première des autorités congolaises pour la préparation et l'organisation des élections dans le respect des dispositions constitutionnelles pertinentes. L'UE appelle le Gouvernement et toutes les autres parties concernées, en particulier la Commission électorale nationale indépendante (CENI), à créer urgemment les conditions nécessaires pour la tenue de scrutins libres, transparents, inclusifs et pacifiques, et notamment les élections présidentielles et législatives. Elle estime que seul un exécutif constitutionnellement légitime et démocratiquement élu pourra apporter la stabilité et réunir toutes les forces vives du pays indispensables pour consolider les avancées importantes des dernières années et faire face aux nombreux défis, sécuritaires, humanitaires, de gouvernance et de développement, qui subsistent. Tout en prenant note de l'arrêt de la Cour constitutionnelle du 11 mai 2016, l'UE souligne qu'un gouvernement démocratique fonde sa légitimité sur des élections régulières et dans les délais stipulés par la Constitution, que l'organisation des élections est la responsabilité du gouvernement, et que le manque de clarté à cet égard constitue actuellement un grand facteur d'instabilité dans le pays.

2. L'UE appelle les autorités congolaises à redémarrer au plus vite le processus électoral en franchissant des étapes concrètes. Conformément à la résolution 2277 du CSNU, elle invite la CENI à communiquer dans les plus brefs délais un calendrier révisé et des options qui permettent aux divers acteurs politiques de se prononcer sur la situation. Elle demande au Gouvernement de la RDC d'élaborer rapidement un plan de déboursement pour les élections ainsi que d'actualiser les listes électorales. Seul un engagement clair du gouvernement, tant politique que financier, permettra à l'UE d'apporter son soutien, au processus électoral en particulier. L'UE souligne à cet égard le rôle important de la Mission de l'ONU pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) d'offrir ses bons offices, en assistance technique et soutien logistique. Elle salue le travail du Représentant Spécial du Secrétaire Général de l'ONU Maman Sidikou.

3. Devant l'impasse actuelle et la montée des tensions, l'UE souligne le besoin et l'urgence d'un dialogue politique bref et précis entre tous les acteurs politiques représentatifs afin d'arriver rapidement à un consensus sur une feuille de route claire, sur la base d'un calendrier et des besoins financiers crédibles à présenter par la CENI, dans le respect de la constitution, en particulier en ce qui concerne l'élection présidentielle. A cet égard, l'UE soutient pleinement la résolution 2277 du Conseil de sécurité de l'ONU et les principes de la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance. Dans ce cadre, en étroite coordination avec les partenaires régionaux et internationaux, elle apporte son soutien à la mission de M. Edem Kodjo, facilitateur de l'Union africaine (UA), appuyée par l'ONU, pour la mise en œuvre d'un dialogue véritablement crédible, constructif et inclusif, et invite toutes les parties prenantes congolaises à lui apporter leur entière coopération.

4. L'appel au dialogue politique doit nécessairement aller de pair avec le droit de chacun à s'exprimer librement. L'UE exprime sa préoccupation quant aux entraves au débat politique en RDC, comme en témoignent les événements récents, notamment à Lubumbashi, Goma et Kinshasa. Face aux rapports faisant état d'actes de harcèlements et d'intimidations en nombre croissant visant des responsables politiques, des professionnels des médias et des membres de la société civile, y compris des défenseurs des droits de l’Homme, l'UE rappelle qu'en cette période préélectorale, le respect des droits de l'Homme, notamment des libertés publiques, et la préservation d'un espace politique ouvert est crucial et constitue une condition préalable à la tenue d'un dialogue réel et crédible. Dans cette perspective, l'UE considère comme fondamentale la tâche de la MONUSCO de documenter les violations des droits de l'Homme et d'en faire rapport en application de la résolution 2277 du Conseil de sécurité et l'UE salue le travail crucial du Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l'Homme en RDC (BCNUDH). Elle souligne l'importance pour le gouvernement de la RDC de respecter ses engagements dans ce domaine conformément à la Constitution et aux accords que la République démocratique du Congo a ratifiés, y compris les conventions internationales en matière de droits de l’Homme et l'accord de Cotonou. Dans ce cadre, l'UE souhaite intensifier son dialogue avec le gouvernement de la RDC. L'UE rappelle la responsabilité individuelle de tous les acteurs, y compris celle des responsables des institutions chargées de la justice et de la sécurité, d'agir dans le stricte respect de l'Etat de droit et des droits de l'Homme, faute de quoi ils auraient à en assumer les conséquences.

5. La situation sécuritaire à l'est de la RDC reste précaire, entrainant des déplacements de populations et des besoins humanitaires importants. L'UE condamne fermement les attaques persistantes des groupes armés et la violence extrême dont sont victimes les populations, notamment dans la région de Beni, et demande aux forces armées de la RDC (FARDC), avec le soutien de la MONUSCO, d'assurer la protection des populations civiles. L'UE condamne toute forme de violence, y compris la violence sexuelle toujours répandue dans le pays, ainsi que le recrutement et l'utilisation des enfants soldats par les groupes armés. Elle appelle les autorités congolaises à poursuivre activement leurs efforts pour mettre fin à ces crimes.

6. L'UE appelle à une reprise effective des opérations conjointes entre les FARDC et la MONUSCO pour neutraliser les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), les Allied Democratic Forces (ADF) et les autres groupes armés. Remédier aux causes profondes du conflit et stabiliser durablement l'est du pays et plus largement la région plus vaste des Grands Lacs requiert que tous les Etats signataires de l'accord cadre d'Addis Abeba de février 2013 s'acquittent des engagements qu'ils ont pris. Dans ce cadre, l'UE invite les autorités à lutter contre l'exploitation illégale des ressources naturelles du pays. Elle appelle aussi à un regain d'efforts pour la mise en œuvre de l'accord cadre et salue l'action de l'Envoyé du Secrétaire Général de l'ONU pour la région des Grands Lacs, Mr Said Djinnit.

7. L'UE est un partenaire de premier plan de la Région des Grand Lacs; avec ses Etats membres elle a consenti des efforts considérables en RDC, avec un investissement très important dans le maintien de la paix, l'aide humanitaire et au développement d'environ €10 milliards dans les derniers dix ans. _  

 

Document. Conclusions du Conseil Européen sur la République démocratique du Congo
Repost 0
Published by Cheik FITA/Conseil européen - dans cheikfitanews
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 07:21

En RD Congo, la CENI , Commission Électorale Nationale Indépendante sera-t-elle en mesure d'organiser les élections dans les délais constitutionnels ?

Selon la constitution congolaise, le 19 décembre 2016 marque la fin du deuxième et dernier mandat de Joseph Kabila à la tête de la RD Congo.

Le 20 décembre, il devra rendre le tablier.

Toujours selon la constitution congolaise, 90 jours avant la fin du mandat du Président, la CENI doit convoquer le corps électoral.

Pour rappel, voici comment s'était présenté le calendrier électoral de 2011  que la CENI avait rendu public le samedi 30 avril 2011 :

4 août 2011 : convocation du corps électoral

17 septembre 2011 : publication de la liste définitive des candidats aux législatives et à la présidentielle

6 septembre 2011 : publication de la liste électorale

28 octobre au 26 novembre : campagne électorale

28 novembre : élection présidentielle et élections législatives

20 décembre : prestation de serment du nouveau président élu

26 mars 2012 : élections provinciales

6 décembre 2012 : proclamation des sénateurs

4 août 2012 : investiture des gouverneurs

Le processus électoral se terminera le 8 juillet 2013 avec l'investiture des maires.

Par rapport à 2011, la CENI accuse un retard de 23 jours. Car à ce jour, le calendrier n'est toujours pas rendu public.

La non-tenue des élections dans les délais constitutionnels créera un vide du pouvoir à tous les niveaux, contrairement à ce que veulent faire croire les gesticulations du clan Kabila.

À ce jour, seuls les députés nationaux et le Président de la République ont encore pour quelques mois, une certaine légitimité, et avec eux le gouvernement. S'il n'y a pas élections dans les délais, le gouvernement tombera à la suite de l'absence d'un parlement ayant le mandat du peuple. Ce sera un vide total. Sachant que les sénateurs et les députés provinciaux ont déjà perdu leur légitimité depuis longtemps.

La nature ayant horreur du vide, tout pourra arriver. Ce n'est pas l'arrêt de la cour constitutionnelle qui conférera une quelconque légitimité populaire au Président sortant, condition sine qua non pour être considéré comme Président.

Sans mandat du peuple, il est hors de question de rester à la tête du pays, même pour une minute.

De son côté, le peuple n'a plus l'obligation d'obéir à un dirigeant qui n'a pas son mandat. Pire, le peuple lui désobéira, avec risque même de le chasser pour imposture.

En cette fin du mois de mai 2016, les partis politiques de l'opposition ainsi que la société civile sont en devoir de mobiliser tout le peuple congolais afin d'exercer une très forte pression sur la CENI pour que le calendrier électoral soit rapidement rendu public et éviter au pays un saut dans l'inconnu.

 

Bruxelles, le 23 mai 2016

Cheik FITA

CENI-RD Congo, 23 jours de retard par rapport à 2011 !
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 12:00
Vu sur la RTBF. Mbiya Mpoy wa Mpoy, deux mois après l’attentat de Zaventem

 

Notre aîné en âge et dans le journalisme Mbiya Mpoy wa Mpoy Michel était l’invité de l’émission dominicale « Les Décodeurs » sur la RTBF le 22 mai 2016.

Deux mois plus tôt, Bruxelles la capitale belge avait été secouée par un double attentat : à l’aéroport de Zaventem et dans le métro à la station Maelbeek.

Ce jour-là, Mbiya Mpoy wa Mpoy était à l’aéroport de Zavetem en partance pour Genève. Le hasard a fait qu’il fut rescapé.

Durant plusieurs jours, Mbiya Mpoy wa Mpoy n’avait plus que cet attentat dans la bouche. La vie s’était pratiquement arrêtée pour lui. Plus rien n’attirait son attention. Quelque soit le sujet que l’on abordait avec lui, c’est toujours celui de l’attentat qui lui revenait dans sa bouche. Il a raconté sa mésaventure des dizaines de fois autour de lui.

En le suivant le dimanche 22 mai 2016 dans l’émission « les décodeurs » nous nous sommes  rendu compte que deux mois après, Mbiya Mpoy wa Mpoy semble progressivement se libérer de ce terrible souvenir. Enfin !

Et son humour légendaire revient progressivement.

Que cette attitude positive puisse contaminer tous ceux qui ont perdu les leurs, et tous ceux qui ont été également des rescapés de cette terrible tragédie. C'est la meilleure façon de ne pas donner raison aux concepteurs de l’attentat.

Oui, la vie doit continuer.

 

Bruxelles, le 22 mai 2016

Cheik FITA

Vu sur la RTBF. Mbiya Mpoy wa Mpoy, deux mois après l’attentat de Zaventem
Repost 0
Published by Cheik FITA
commenter cet article
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 22:47

Lors d'une conférence organisée le vendredi 20 mai 2016 à la maison culturelle flamande Kuumba de Bruxelles, deux parlementaires de la NVA ont déclaré que leur parti était très attentif sur le processus électoral en cours en RD Congo. Régulièrement, les parlementaires de ce parti interpellent le Premier Ministre Charles Michel et Didier Reynders, le ministre des Affaires étrangères sur la situation en RD Congo et tout particulièrement sur le processus électoral actuel caractérisé par beaucoup d'incertitudes.

La conférence avait comme principal public la communauté africaine de Belgique, dont la majeure partie dans la salle étaient des Congolais.

Les orateurs du jour étaient Karl Vanlouwe, Vice-Président du Sénat et député flamand, et Hendrik Vuye, Député Fédéral et ancien président du groupe parlementaire N-VA à la Chambre. Ils ont été introduits pour la circonstance par Maître Laurent Mutambayi, conseiller au Ministère de l'asile et immigration dirigée par Theo Franken, membre aussi de la NVA.

La conférence était axée sur le sens du nationalisme flamand et le programme de la N-VA.

Les origines du nationalisme flamand remontent pratiquement à la naissance de la Belgique au 19ème siècle. La Belgique était alors un état unitaire avec comme seule langue officielle le français.

La NVA, plus grand parti politique et de Flandre et de la Belgique est l'héritière de ce mouvement national flamand qui a toujours cherché à ce que la culture et la langue flamandes soient reconnues à leur juste valeur en Belgique.

Pour Hendrik Vuye, l'objectif final du nationalisme flamand que mène la NVA est d'aboutir un jour à l'indépendance de la Flandre.

 

Bruxelles, le 21 mai 2016

Cheik FITA

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 15:17

Jeudi 19 mai 2016 au rond-point Schuman de Bruxelles, des Congolais ont dénoncé devant les Institutions européennes le silence du monde face à la tragédie que vivent les populations de la ville de Beni à l'Est du Congo : massacres, tueries à n'en pas finir.

C'était lors d'un sit-in qui a duré de 13h00 à 14h30.

On pouvait entendre à plusieurs reprises cette phrase au mégaphone : « On tue à Paris, nous sommes tous Paris. On tue à Bruxelles, nous sommes tous Bruxelles…. Mais on tue à Beni, silence ! »

Un incident est advenu vers la fin du sit-in : un des manifestants s'est saisi du matériel de reportage de Maître Dona et l'a cassé. Motif ? « Aza Collabo ». Le manifestant a été interpellé par la police qui était là.

 

Bruxelles, le 19 mai 2016

Cheik FITA

 

 Bruxelles. Des Congolais dénoncent le silence face à la tragédie de Beni devant l'Union Européenne
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 10:14
CPI. L'accusation demande  contre Bemba 25 ans de réclusion

Deténu à La Haye depuis 2008, Jean-Pierre Bemba, sénateur congolais et ancien Vice-Président de la République a connu ce jour le nombre d'années de prison que l'accusation voudrait qu'il purge : 25 ans.

Cela voudrait dire qu'il resterait en prison jusque 2033, dans 17 ans.

La balle est maintenant dans le camp des juges.

source: France 24

CDB

Bruxelles, le 18 mai 2016

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 14:07

http://img.over-blog-kiwi.com/0/93/22/16/20160516/ob_34fa93_kabila-mzee-et-kabila-joseph-in-cheikf.JPG

Mardi 17 mai 2016, sera une journée « chômée et payée » en RD Congo, en commémoration du 17 mai 1997, jour où l'AFDL avait fait son entrée à Kinshasa, le Maréchal Mobutu ayant fui la capitale la veille.

Nous republions notre article de 2015 à la même date et qui n'a pratiquement pas pris de ride. Presque rien n'ayant changé en bien.

17 mai 1997-17 mai 2015, le leadership à la tête de la RD Congo aura-t-il tenu sa promesse?

En 1997, durant les derniers mois de la marche de l’AFDL vers Kinshasa, les Congolais et particulièrement les kinois n’avaient qu’une phrase : « Kabila aya kaka ».  « Que Kabila arrive… ».

Pourquoi ? Les Congolais en avaient marre de la dictature et de la misère.

Ainsi, au déclenchement du mouvement de l’AFDL et dans son avancée militaire, l’AFDL et ses dirigeants clamaient qu’ils venaient « libérer » le peuple de la dictature, instaurer la démocratie, permettre à chaque citoyen de mieux vivre sur la terre de ses ancêtres, une terre scandaleusement pourvue par la nature. Telle était la promesse donnée aux Congolais.

Le 17 mai 1997, selon le vœu du peuple, Laurent Désiré Kabila accéda au pouvoir. Beaucoup d’espoir étaient placés en lui.

18 ans après, un autre Kabila est au pouvoir : Joseph. S’appeler Kabila avait été un grand atout pour remplacer le M’zee.               

18 ans de pouvoir après, la gestion de la république par l’héritier politique de l’AFDL est-elle conforme aux promesses d'antan et aux attentes du peuple?

À l’époque, les aspirations profondes du peuple congolais étaient : la fin de la dictature puis la démocratisation de la vie politique, le respect des droits de l’homme et l’avènement d’un état de droit, l’éradication de la corruption, du copinage, de l’injustice, du chômage… De la misère. Bref, une meilleure justice distributive.

18 ans après, y a-t-il eu changement ?

Le Congolais vit-il mieux ? A-t-il un meilleur accès aux avantages sociaux les plus élémentaires à savoir : l’alimentation, les soins de santé, le transport, le logement, l’école pour les enfants, l’eau courante, l’électricité ?

Du point de vue économique, des infrastructures dignes d’un grand état ont-ils vu le jour à travers les provinces, les villes et les villages : routes et autoroutes, ponts, écoles, buildings administratifs ?  Des industries agro-pastorales se sont-elles implantées à travers la république ?

A-t-on assisté ou pas à l’émergence d’une classe moyenne trait d’union entre la classe dirigeante et le peuple ?

Du point de vue politique, la démocratie s’est-elle installée avec alternance périodique à tous les niveaux, de la base au sommet, à l’issue d’élections libres et transparentes ? Le citoyen a-t-il droit à une information pluraliste ? L’accès aux médias publics est-il équitable ? Les droits de l’homme sont-ils respectés ?

Du point de vue culturel, a-t-on fait évoluer les mentalités vers plus de valeurs et moins d’antivaleurs ? Vers plus de solidarité, de cohésion nationale et d’amour de la patrie non pas en paroles mais en acte ? Quel camp les intellectuels, les leaders d’opinion ont-ils choisi, celui de la vérité, du bien, du beau et de la justice ou, se sont-ils au contraire engouffrés corps et âme dans le camp de la corruption la plus abjecte, de la flatterie, de l’opportunisme, de la concussion, du mensonge, de la tricherie, de la prostitution ?

18 ans après, ceux qui ont chassé Mobutu, ont-ils innové ? Ont-ils fait mieux que lui, ou moins bien ?

Le leadership de l'AFDL aura-t-il tenu sa promesse?

Aujourd'hui, le peuple peut-il dire comme en 1997 : « Kabila atikala kaka  », « Que Kabila reste au pouvoir ! »

Ironie de l’histoire, en cette dix-huitième année de pouvoir pro-AFDL, des élections se pointent à l’horizon. Et quel cadeau d’anniversaire le pouvoir donne-t-il à tous ces millions de jeunes nés durant l'année de la «libération» qui accèdent cette année à la majorité ? La privation du droit de vote pour les provinciales, urbaines et locales prévues le 25 octobre 2015 !

Tout un symbole.

 

Bruxelles, le 17 mai 2015

Cheik FITA

17 mai 1997-17 mai 2016, le leadership à la tête de la RD Congo aura-t-il tenu sa promesse?
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 23:07
Décès de Baudouin Banza Mukalayi Nsungu, Ministre de la Culture et des Arts de la RD Congo

Monsieur Baudouin Banza Mukalayi Nsungu, Ministre congolais de la Culture et des arts est décédé le samedi 14 mai 2016.

Selon un de ses proches que la rédaction de l'Info en Ligne des Congolais de Belgique a contacté, le décès a eu lieu à 19h45 à Ngaliema Center.

Diplômé en lettres de l'Université de Lubumbashi, Baudouin Banza Mukalayi fut journaliste à la RTNC/Lubumbashi et opérateur culturel.

Il fut élu commissaire du peuple à Lubumbashi au début des années 80.

Il émergea politiquement au point de devenir la deuxième personnalité du MPR aux lendemains de la démocratisation.

L'info en Ligne des Congolais de Belgique présente à la famille du disparu ses condoléances les plus sincères.

 

Bruxelles, le 14 mai 2016

Cheik FITA

Décès de Baudouin Banza Mukalayi Nsungu, Ministre de la Culture et des Arts de la RD Congo
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 18:35
Bientôt un mot d'ordre de désobéissance civile de la part de Tshisekedi ?

Dans une déclaration politique signée le 13 mai 2016 et remise à la presse ce jour, Étienne Tshisekedi, le Président de l'UDPS a déclaré qu’incessamment, il donnerait un « mot d'ordre, pour défendre l'état de droit démocratique et les valeurs de la République qu'aucun individu ou groupe d'individus ne saurait impunément fouler aux pieds pour des intérêts égoïstes. »

Cette déclaration fait suite à la publication d'un arrêt de la Cour Constitutionnelle congolaise qui « a délibérément violé la constitution dans le but de satisfaire les intérêts d'un groupe d'individus décidés de se maintenir au pouvoir contre la volonté du peuple. »

Pour le dirigeant de l'UDPS, et cette Cour Constitutionnelle et la CENI sont « instrumentalisées par le pouvoir de qui elles reçoivent des injonctions. »

Et d'ajouter « Cela confirme la nature du pouvoir de monsieur Joseph Kabila qui est à la tête du pays par défi. »

Pour l'UDPS, « Si les élections ne sont pas organisées dans le délai constitutionnel, monsieur Joseph Kabila devra quitter le pouvoir le 19 décembre 2016 dans les meilleurs de cas, et remettre les clés du palais de la nation au plus tard à minuit. »

L'UDPS réitère son « appel du 24 avril pour que les organisations internationales et les USA puissent faire pression afin que les forces politiques et sociales se retrouvent dans les brefs délais pour un dialogue, seul cadre susceptible d'éviter au pays le chaos dans lequel tente de le replonger monsieur Joseph Kabila et sa famille politique ».

Est-ce le dernier avertissement de Tshisekedi à Kabila avant un appel à une désobéissance civile ?

L’entêtement et le jusqu’au-boutisme de Kabila montrent que la RD Congo va irrémédiablement vers un affrontement entre les forces du changement et les forces du statu quo, ces dernières ne comprenant que le langage de la rue.

Bruxelles, le 14 mai 2016

Cheik FITA

Photo : Radio okapi

Bientôt un mot d'ordre de désobéissance civile de la part de Tshisekedi ?
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews

ANNONCES...MESSAGES

 

Lu pour vous, A propos de la surfacturation du passeport congolais, cri d'une victime de l'arnaque: 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens