Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=-J5ObUKrHmw

 

 

 

 

 

http://www.cheikfitanews.net/2017/03/elections-au-rassemblement-temoignage-de-celui-qui-a-pilote-le-processus.html

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=0quPBiMbkpo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=b82o4074eXI&t=72s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=sSkgK9Ux0LA&t=424s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SoYmgRJwLic

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=V6v6vSD8K8Q&t=9s

Vidéo du slogan-phare des congolais

pour fin mandat de J. Kabila

kabila oyebela

réserve photos du site

Suivez  attentivement cette Vidéo.

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

19 décembre 2015 6 19 /12 /décembre /2015 08:41

 

Il y a quatre ans, lors du hold-up électoral qui avait permis à monsieur Joseph Kabila de se cramponner au pouvoir pour un deuxième et dernier mandat, les Congolais  étaient descendus nombreux dans les rues de différentes villes du monde pour protester contre cette imposture.

Depuis, les choses se sont calmées.

Maintenant que le compte à rebours pour la fin de ce deuxième mandat présidentiel chahuté entre dans sa dernière ligne droite, et que monsieur Kabila ne semble pas émettre des signaux positifs pour son départ du pouvoir, ces Congolais du monde entier qui avaient manifesté alors, vont-ils se souvenir de cette frustration, ou fatigués par le temps, ils vont baisser les bras et rejoindre le camp des très nombreux défaitistes qui disent « Nzambe Ye moko akosala » (Nous remettons cela aux mains de Dieu).

Les manifestations de 2011-2012 avaient eu un réel impact médiatique et politique sur la marche de la RD Congo.

L'implication politique des Congolais de l'étranger par des manifestations de rue en occident pourrait contribuer à la désintégration du clan Kabila, actuellement aux abois, et ouvrir la voie à une vie plus démocratique en RD Congo. Le peuple congolais aspire à plus de démocratie, de liberté ainsi qu'à une vie meilleure. Une mobilisation générale de tous pourrait transformer le rêve congolais en réalité.

Les Congolais vivant à l'étranger doivent assumer leur part dans ce combat.

Ci-dessous, la vidéo d’une manifestation spontanée qui avait eu lieu le 6 décembre 2011 à la sortie du métro Porte de Namur de Bruxelles. Ce  jour-là, la police arrêtât sans ménagements près de deux cents manifestants. Et les autres, la police tentât de le disperser car, ils s’étaient éparpillés dans le quartier Matonge.

Durant des semaines, la tension fut très forte dans le quartier Matonge de Bruxelles.

Bruxelles, le 19 décembre 2015

Cheik FITA

Compte à rebours, bientôt les Congolais, dans les rues de Bruxelles et du monde, contre Kabila ?
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 17:31

 

Le samedi 19 décembre 2015 à partir de 13h30, l’honorable Lisanga Bonganga tiendra à Bruxelles une conférence de presse afin de donner la position de sa plate-forme « Front Populaire Contre la Révision Constitutionnelle » sur le contenu du message sur l’état de la Nation du Président Kabila.

Ce sera au Press Club Brussels Europe, au 95, rue Froissart à Etterbeek, non loin du Rond-point Schuman.

Invitation est lancée à la presse congolaise de Belgique, à la presse internationale ainsi qu’à toute la communauté congolaise de Belgique.

Pour monsieur Lisanga Bonganga, ce discours est gratuitement menaçant vis-à-vis de l’opposition, de la société civile, de la presse, des partenaires internationaux de l’Orient et de l’Occident.

"Il importe d’hausser le ton afin de ne pas faire croire au Président Kabila que le Peuple Congolais peut avoir peur de telles menaces."

Plus de détails, lors de la conférence.

Bruxelles, le 17 décembre 2015

Cheik FITA

Réaction au discours de Kabila, conférence à Bruxelles de Lisanga Bonganga
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 23:18

NPM. Joseph Kabila le 15.12.2015 capture écran/RTNC

Dans un an jour pour jour, le 15 décembre 2016, si les dépouillements des urnes sont rapides, la RD Congo connaîtra déjà le nom du successeur de Joseph Kabila, actuel Président.

Et le lundi 15 décembre 2015 au Palais du Peuple de Kinshasa, le Président Joseph Kabila a prononcé son dernier message sur l’état de la Nation, un message d’adieu, constitution oblige.

Dans la salle du palais du Peuple, des applaudisseurs payés par l’argent du contribuable ont rivalisé d’ardeur pour soutenir le Raïs. Mais personne n’était naïf, l’atmosphère ressemblait à celui d’un certain 24 avril 1990 à la Nsele… « Comprenez mon émotion », une atmosphère de fin de règne.

Après avoir fait ce qu’il considère comme le bilan de son règne, monsieur Joseph Kabila a chuté sur la dernière planche de salut qu'il espère lui permettre de croire et d’espérer encore  régenter la vie des 70.000.000 de Congolais pour l’avenir : le dialogue. Ou mieux, « son dialogue » qui devrait déboucher sur « Un processus électoral authentiquement congolais ».

Et parmi les innovations espérées dans cette authenticité : l’éventualité d’un vote électronique « pour réduire les frais » du processus électoral. Quand on sait que l’électronique dépend de l’électricité, et que l’électricité est à ce jour un concept abstrait pour 90% des Congolais dont un grand nombre d’habitants de Kinshasa la capitale !

Nulle part dans son discours on a perçu le Président Kabila se conjuguer au passé, compte tenu des contraintes constitutionnelles qui pèsent sur lui à savoir : pas de troisième mandat, plus de présence à la tête du pays au delà d’un délai butoir déjà connu et intériorisé par le commun des Congolais.

Que penser du qualificatif « comploteurs contre la république » affublé à certains citoyens congolais ayant une autre vision politique et conscients de ces délais butoirs et qui se sont retrouvés en colloque hors du pays ? Un autre signe d’inquiétude.

En écoutant le dernier discours du Président Kabila sur l’état de la Nation, une forte impression s’est dégagée : Joseph Kabila semble désormais suivre un chemin qui s’éloigne de plus en plus de celui que suit la majorité du Peuple Congolais. Le Peuple Congolais a déjà commencé le compte à rebours, le Président Kabila non, apparemment. Or en définitive, c’est la voix du Peuple qui va s’imposer.

Triste fin de règne.

 

Bruxelles, le 15 décembre 2015

Cheik FITA 

Ci-dessous en vidéo, l'extrait du message ayant trait au "dialogue"

et plus bas en pièce jointe le discours intégral en version texte PDF

Fin de règne, Kabila s’accroche toujours à « son dialogue »
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 02:08

Georges Alula et John N. Malala

 

 

Le colloque de la Convention des Congolais de l’Etranger s’est terminé le dimanche 13 décembre 2015 par la lecture de la déclaration de Bruxelles.

Veuillez la suivre dans la vidéo ci-dessous.

 

Photo d'illustration:

Deux candidats à la présidentielle en RD Congo en 2016, originaires de la diaspora se serrant la main après un débat télévisé.

Un geste que les Congolais vivant à l'étranger aimeraient devenir courant chez les politiciens congolais, surtout ceux qui aspirent à la magistrature suprême.

 

 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 07:27

Le colloque organisé à Bruxelles par la « Convention des Congolais de l’Etranger » a débuté le samedi 12 décembre 2015 dans la salle Passage 44 sous le thème : « Face aux enjeux et élections de 2016, quelle implication de la diaspora ?  ».

À écouter les différentes communications ainsi que les questions des participants, on a noté une tendance à l’adoption d’une déclaration finale musclée qui irait dans le sens d’une grande mobilisation des Congolais vivant à l’étranger pour que 2016 soit une année de changements en RD Congo et que les élections de fin 2016 puissent connaître une alternance à la présidence du pays et l’arrivée aux affaires d’une classe politique plus vertueuse.

Comment les Congolais vivant à l’étranger vont-ils s’impliquer dans ce changement ?

La déclaration finale sera adoptée et rendue publique à l’issue de la séance du dimanche 13 décembre 2015.

Le colloque a commencé avec un léger retard qui s’est répercuté sur tout le programme.

Ci-dessous, le programme initial.

Bruxelles, le 13 décembre 2015

Cheik FITA

Mme Séverine Tshimini Mbuyi, Présidente de la Convention des Congolais de l’Etranger (CCE)

DresseAurore Kinduelo Lutumba, Médecin généraliste à Combs-la-Ville (France) 

Programme général du colloque.

 

Samedi 12 décembre 2015

08h30 - 09h00             

Accueil des participants

09h00 - 10h50             

PREMIÈRE SÉANCE

- Mme Marie-Louise Efekele Otoka / Modératrice

Mme Juliette Binyungu / Rapporteure 

09h00 - 09h05             

Présentation du programme de la journée
M. Pat Patoma Gboya, journaliste (Radio Air Libre – Bruxelles), Maître de cérémonies

09h05 - 09h10             

Mot de bienvenue

M. Bertin Mampaka Mankamba, Sénateur, l’un des premiers noirs au Parlement belge où il siège depuis le14 mars 2014

09h10 - 09h20             

Discours d’ouverture du Colloque

Mme Séverine Tshimini Mbuyi, Présidente de la Convention des Congolais de l’Etranger (CCE)

09h20 - 10h00   

Quels facteurs endogènes favorisent coups d’Etat et dictatures au détriment de la démocratie au Congo ?

Mme Suzanne Monkasai, Présidente de la Plate-Forme des Femmes de la Diaspora Congolaise de Belgique

Prof. Léon Michel Ilunga Kongoloii, écrivain et professeur à l'Université de Lubumbashi (UNILU), RD-Congo

Prof. Philémon Mukendi Nkonkoiii, politologue et écrivain, ancien Ministre de la Culture, RD-Congo

10h00 - 10h45             Débat

10h45 - 11h00             Pause-café

11h00 - 12h30             DEUXIÈME SÉANCE

- Mme Philomène Muamba / Modératrice

- Mme Emma Kumbela Bibikulu/ Rapporteuse

11h00 - 11h40             

Par quels comportements et stratégies politiques les Congolais ont-ils eux-mêmes favorisé les coups d'Etat et dictatures de la 2ème et 3ème Républiques au Congo ?

 Abbé Jean-Pierre Badidikeiv, Vice-doyen responsable de l'UP Notre-Dame de Fatima, membre du Groupe épiphanie

Prof. Mubabinge Bilolov, philosophe, Directeur à l'Institut Africain d'Études Prospectives (INADEP-Europe)

Dr. Jean-Jacques Mbungan iMbanda, Secrétaire national du MLC chargé des Relations extérieures

 11h40 - 12h30             

Débat

12h30 - 14h00             

Pause-déjeuner (dîner offert par la CCE)

 14h00 - 15h30             

TROISÈME SÉANCE

- Mme Arsène Bondjuka / Modératrice

- Mme Jeannine Moninga / Rapporteure

 14h00 - 14h40             

Sur quelles bases bâtir et prendre un autre départ pour 2016 et au-delà ? Quels scenarii probables face aux échéances électorales de 2016 ? 

 Mme Louise Nganduvi, Présidente d'honneur de l'Union des Femmes Africaines, « Femme de Paix 2012 »

Abbé  Jean-Pierre  Mbelu Babanya Kabudivii, Curé de Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus, Nivelles, membreduGroupe épiphanie

Prof. John N. Malalaviii, University of Central Florida, Président du Parti des Travailleurs (PDT), co-fondateur de l'ANACOZA

14h40 - 15h40            

 Débat

15h40 - 16h00             

Pause-café

16h00 - 16h40             

Face aux enjeux et élections de 2016, quelle implication de la diaspora ?

µM. Kerwin Mayizo, animateur

µ DresseJeannette Ngalula Kashale, rapporteure

 Prof. Patrick Mboyoix, Journaliste chroniqueur et chargé des travaux dirigés à l’Université Paris Sarclay (France)

M. Didier Nkingux,Administrateur de l’Aprodec Asbl, Association pour la promotion de la Démocratie et de Développement de la RDC

M. Cheik Fitaxi, Administrateur de « AMSC-RD Congo », antenne Monde de la société civile de la RD Congo

16h40 - 17h30             

Débat

 

17h30 - 19h00            

 Table ronde

Panélistes : - DresseAurore Kinduelo Lutumba, Médecin généraliste à Combs-la-Ville (France) 

- Mme Anastasie Mutoka, journaliste indépendante et Représentante des journalistes de la presse féminine de la RDC

- Mme Gisèle Mandaila Malamba, femme politique belge d’origine congolaise, ancienne Ministre fédérale aux familles

- M. Lucien Bazaiba Angangi, Représentant MLC-Allemagne

- M. Prince Djungu Tambwe, communicologue, membre du « Collectif de jeunes congolais de Belgique ».

- Prof. J.-P. Tshibangu Katshidikaya, Université de Mons, Vice-président de Belgian Society of Rock Mechanics and Eng. Geology

- M. Jean-François Bofwa, Lobbyiste, consultant au Parlement Européen, Spécial ONU Branch-ECOSOC

- Pasteur  Simon-Pierre-Richard  Tshitungu Kapinga Mupompa, Représentant de la CCE en Allemagne

19h00 - 20h00             

Pause et programme libre

 

21h00 - 23h30            

Souper et soirée dansante agrémentés de sketches

En one woman show : « Veuve du félin », « Maman intégrée », « Les Gates » …

Mme Dada Stella Kitoga Bitondo, actrice et metteuse en scène, femme de paix 2011

 

Dimanche 13 décembre 2015

09h00 -09h45             

Accueil

09h45 - 10h00             

Présentation du programme de la journée et de l’Emission

M. Pat Patoma Gboya, Journaliste (Radio Air Libre – Bruxelles), Maître de cérémonies 

10h00 - 13h30            

 Emission : Heure de vérité avec les présidentiables congolais de 2016 
M. Kerwin Mayizo / Animateur

Mme Juliette  Binyungu / Rapporteure

Invités : - Mme   Ève Bazaiba Masudi, Secrétaire générale du Mouvement de libération du Congo (MLC)

- Pasteur Armand Mavinga Tsafunenga, Vice-président de la Coalition des Congolais pour la Transition (CCT)

- M. Georges Alula Makita, leader politique de la diaspora congolais, Président de l'Unité Nationale et Intégrité du Congo (UNIC)

- Prof. John N. Malala, University of Central Florida, Président du Parti des Travailleurs (PDT)

10h05 - 11h00             

Questions aux présidentiables sur la politique intérieure du Congo

M. Fabien Ambingson Kusuanika, journaliste indépendant, rédacteur, animateur et responsable de la webtv Télé Tshangu

M. Ramsès Ramazani Mwarabu, journaliste animateur de Matonge News, Directeur et fondateur de Matonge TV

10h40 - 11h00             

Questions du public

 11h00 - 12h00             

Sur les Perspectives et prospectives de l’économie congolaise

M. Albert Cirimwami Malekera, Président du Conseil d’administration de l’asbl SimaKivu, Bruxelles

Prof. Jeff Lusamba Kashama, Représentant de la CCE en France

11h40 - 12h00             

Questions du public

12h00 - 13h00             

Sur les perspectives et prospectives de la politique étrangère congolaise

M. Carly Kanyinda, journaliste, ancien du Potentiel

M. Hervé Kiana Nsiabar, Président honoraire du cercle des étudiants africains de l'Université de Liège

12h40 - 13h00            

Questions du public

 13h00 - 14h00             

Pause-déjeuner (dîner offert par la CCE)

14h00 - 14h10            

Projet d’une Banque des Congolais de l’étranger (COFIPRO), initiative de Londres

MM. Richard Ntaka  et Jean-Marie Witele, membres de l’Association des Congolais du Royaume-Uni

 14h10 - 14h30            

Adoption de la Déclaration de Bruxelles

M. François Kamba, Responsable de la Commission scientifique de la CCE

 14h30 - 14h50            

Adoption du Rapport de synthèse

Mme Maddy Tiembe, femme politique belge d’origine congolaise, Conseillère communale, Watermael Boitsfort

14h50 - 15h00            

Annonces

M. Ferdinand Ilunga, 1er Vice-président de la Convention des Congolais de l’Etranger (CCE)

15h00 - 15h10             

Mot de circonstances

M. Bertin Mampaka Mankamba, Sénateur, l’un des premiers noirs au Parlement belge où il siège depuis le14 mars 2014

15h10 - 15h30             

Discours de clôture des travaux et remerciements

Mme Séverine Tshimini Mbuyi, Présidente de la Convention des Congolais de l’Etranger (CCE)

 

 

Convention des Congolais de l’étranger à Bruxelles, vers une déclaration pour le départ de Kabila en 2016 ?
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
10 décembre 2015 4 10 /12 /décembre /2015 07:36

Photo: France 24

Via les médias internationaux et les réseaux sociaux, deux images de Kinshasa se sont invitées dans l’actualité durant la première semaine de décembre 2015 : les inondations  dans différentes communes de Kinshasa  même à Gombe, avec au moins 35 victimes humaines, les montagnes d’immondices dans différentes communes… Même à Gombe. Publicité embarrassante pour  les Congolais qui vivent à l’étranger.

En effet, régulièrement, tout Congolais qui vit à l’étranger veut savoir ce qui se passe au pays. Non seulement parce que l’on y a des membres de famille, mais parce que tout simplement c’est son pays. On ne peut pas ne pas aimer son pays, celui qui vous a donné l’existence, à moins d’avoir un cœur de pierre.

Dans des pays multiculturels comme la Belgique, la France, la Grande-Bretagne, les États-Unis…, la valeur d’une communauté et même d’un individu vient aussi de l’image médiatique de son pays.

Régulièrement, quand une image d’un pays est diffusée dans les médias ou les réseaux sociaux (Télévision, Internet, Facebook…), le lendemain tant au boulot qu’à l’école, cela fait la « une » avec des questions du genre : « T’as-vu les images de ton pays ? »

On devine facilement les questions auxquelles les jeunes élèves originaires de la RD Congo doivent répondre ces jours-ci !

Vivement que ceux qui ont une parcelle de pouvoir au pays, pensent régulièrement aux effets pervers de certaines négligences.

 

Bruxelles, le 10 décembre 2015

Cheik FITA

photo: radio okapi

 

Inondations et montagnes d’immondices à Kinshasa s’invitent dans l’actualité
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
6 décembre 2015 7 06 /12 /décembre /2015 05:23

Samedi 5 décembre 2015, lors d’une conférence de presse tenue au  Press Club Brussels Europe, sous la modération de Mitch Mitchinini de Congo Lobbying, monsieur Lisanga Bonganga a déclaré : « le Front Populaire Contre la Révision Constitutionnelle réaffirme son soutien à la version du dialogue tel que prôné par le Président élu Étienne Tshisekedi et l’UDPS…

Il n’appartient plus qu’au Secrétaire Général des Nations Unies, ayant déjà été saisi par les deux parties prenantes congolaises, le Président Tshisekedi pour l’opposition politique et le gouvernement de monsieur Kabila pour sa famille politique, de désigner le Facilitateur pour que débutent les travaux du dialogue tant attendu. »

Député national congolais, Lisanga Bonganga est président de la plate-forme  «Front Populaire Contre la Révision Constitutionnelle ».

Quant à ces personnalités, partis et regroupements qui ont accompagné monsieur Kabila entre 2006 et aujourd’hui, monsieur Lisanga les met tous dans un seul panier qu’il dénomme « Union Sacrée des Kabilistes Frondeurs acquis au glissement, USKF». Pêle-mêle,  on y retrouve, ceux qui avaient participé à la révision constitutionnelle à la hussarde en 2011, ceux qui avaient décidé de siéger au parlement au lendemain des élections chahutées de 2011, ceux qui avaient placé des membres dans la CENI, ceux qui avaient participé aux concertations nationales, ceux qui jusqu’il y a peu, gouvernaient avec monsieur Joseph Kabila…

Ainsi pour Lisanga Bonganga, il n’y a actuellement que deux camps politiques en RD Congo : les pro-Tshisekedi et les pro-Kabila. Lors du dialogue, chacun devra choisir son camp.

 

Bruxelles, le 6 décembre 2015

Cheik FITA

Lisanga Bonganga à Bruxelles : il n’y a que deux camps pour le dialogue, les pro-Tshisekedi et les pro-Kabila
Lisanga Bonganga à Bruxelles : il n’y a que deux camps pour le dialogue, les pro-Tshisekedi et les pro-Kabila
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 18:45

 

Le député congolais Lisanga Bonganga et Cheik FITA 

Samedi 5 décembre 2015, à partir de 11h30, monsieur Lisanga Bonganga, député national congolais tiendra une conférence de presse au Brussel Press Club Europe , rue Froissart, N° 95, non loin du rond-point Schuman.

Selon ses déclarations à l’Info en Ligne des Congolais de Belgique, monsieur Lisanga Bonganga abordera le problème du dialogue en gestation en RD Congo, et surtout, le non du Président Tshisekedi à la convocation de ce dialogue par le Président Kabila.

Des hommes politiques ont déserté il y a peu le camp de monsieur Kabila, cela leur accorde-t-il directement une virginité politique ?

Lisanga Bonganga a promis d’aborder également ce point là, ainsi que d’autres qui secouent actuellement l’environnement politique congolais.

Invitation est lancée à la presse tant congolaise qu’internationale, ainsi qu’aux hommes politiques congolais de Belgique et des environs.

 

Bruxelles, le 5 décembre 2015

Cheik FITA 

Conférence de presse de Lisanga Bonganga à Bruxelles
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
3 décembre 2015 4 03 /12 /décembre /2015 23:18

 

La veuve d'Armand Tungulu, ses avocats et une fille d'Armand Tungulu. Photo Cheik FITA

Jeudi 3 décembre 2015 a eu lieu au Palais de Justice de Bruxelles le procès veuve Armand Tungulu-RD Congo.

L’opinion se souviendra que le 29 septembre 2010, Amand Tungulu avait caillassé le cortège présidentiel de monsieur Joseph Kabila.

Il fut arrêté par la garde présidentielle, roué de coups et emmené vers une destination inconnue.

Le 2 octobre 2010, la justice congolaise annonça qu’Armand Tungulu était mort dans sa cellule.

Sa veuve avait saisi la justice belge afin que le corps du défunt lui soit remis pour les funérailles.  Mais surtout, elle avait besoin d'un acte de décès pour  régulariser sa situation administrative en Belgique. Peine perdue.

Les avocats de la RD Congo ont affirmé qu’étant donné qu’Armand Tungulu était Congolais, son procès devait avoir lieu en RD Congo et non en Belgique.

Pour les avocats de la veuve d’Armand Tungulu, le procès devait avoir lieu en Belgique où Armand Tungulu résidait en compagnie de sa femme et de ses enfants.

Il y a eu une surprise lors de l’audience du jeudi 3 décembre 2015.  Les avocats de la RD Congo ont affirmé qu’ils avaient le certificat de décès d’Armand Tungulu. Problème, Armand Tungulu avait été déclaré mort le 2 octobre 2010, mais le certificat de décès brandi par les avocats de la RD Congo avait été signé le 31 décembre 2010 !

L’arrêt sera rendu le 7 janvier 2016

 

Bruxelles, le 3 décembre 2015

Cheik  FITA

Procès Veuve Armand Tungulu-RD Congo à Bruxelles, le certificat de décès est là !
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 22:22

Dans le cadre de son émission « Le compte à rebours », l’Info en Ligne des Congolais de Belgique » a reçu  monsieur Jean-François Bofwa, lobbyiste auprès des Institutions européennes. Au menu, l’analyse du discours du Président Joseph Kabila de la RD Congo, prononcé le 28 novembre 2015.

Selon la constitution congolaise, monsieur Joseph Kabila ne peut plus se représenter à la présidence, au terme de son deuxième et dernier mandat.

Quelle est la position du concerné ?

Son dernier message à la Nation trahit-il ses intentions ?

Monsieur Bofwa a relevé dans le discours présidentiel des points qu’il a qualifié de véritables divagations. Car,  entre les lignes, on peut constater que la volonté de monsieur Kabila est de changer de mode de suffrage, passer du scrutin direct au suffrage indirect, sous-entendu… Pour qu’il reste au pouvoir !

Selon monsieur Bofwa, convoquer un dialogue « inclusif » est un moyen pour monsieur Kabila, d’arriver à ses fins. Mais il a perdu de vue qu’aucun dialogue ne peut être au dessus de la constitution.

En fait, la constitution ne pose pas problème. C’est monsieur Kabila qui cherche des subterfuges pour se cramponner au pouvoir. Et le dialogue semble être cette bouée de sauvetage.

Dans son discours, monsieur Kabila a également affirmé que la RD Congo manque d’argent pour organiser les élections. Monsieur Bafwa est étonné par cette affirmation quand on pense que monsieur Kabila est au pouvoir depuis 2001. Comment ne pouvait-il pas penser que le gouvernement a le devoir de budgétiser chaque année des fonds pour le processus électoral ?

Quant au souhait de monsieur Kabila pour la non-implication financière de la communauté internationale dans le  processus électoral congolais, monsieur Bofwa a rappelé qu’en 2006, la communauté internationale avait mobilisé près d’un demi-milliard d’euros pour les élections congolaises. Le premier mandat électif de monsieur Kabila était issu des élections financées par la communauté internationale !

Monsieur Kabila changera-t-il d’avis ?

En cas d’entêtement de monsieur Kabila, monsieur Bafwa suggère l’émergence d’un véritable front du refus pour contrer les dérives dictatoriales  du Président sortant.

Ce front de refus devrait aller de paire avec un sursaut d’orgueil de la part du peuple congolais tout entier pour se prendre en charge. Il espère enfin que monsieur Kabila comprendra qu’il n’a qu’une seule voie : fin 2016, remettre le pouvoir au nouveau Président élu.

Bruxelles, le 2 décembre 2015

Cheik FITA

Jean François Bofwa, lobbyiste: la constitution ne pose pas problème, c’est Kabila qui…
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews

ANNONCES...MESSAGES

 

Lu pour vous, A propos de la surfacturation du passeport congolais, cri d'une victime de l'arnaque: 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens