Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

31 juillet 2018 2 31 /07 /juillet /2018 08:12
Billet. J. Kabila et son clan rattrapés par une erreur fatale, vouloir régenter le temps

Durant longtemps, Joseph Kabila, le Président sortant et fin-mandat depuis décembre 2016 s’est adonné à un jeu très dangereux : jouer avec le temps.

Cela lui a tellement bien réussi en 2017 que certains ont cru que Joseph Kabila allait rebondir pour rester au pouvoir plusieurs années encore, et pourquoi pas rivaliser de longévité au pouvoir avec son modèle le Maréchal Mobutu.

En cette veille du début du mois d’août 2018, une question trotte l'esprit de plusieurs Congolais :

« Joseph Kabila sera-t-il vainqueur ou non de la marche du temps ? »

En RD Congo, le mois de juillet 2018 aura été marqué par l’ouverture des dépôts des candidatures à  la présidentielle et aux législatives nationales. Quel sens cela revêt-il ?

Une nouvelle dynamique ayant sa propre logique s’est mise progressivement en marche, dynamique amorcée le 24 juin 2018  avec la convocation du corps électoral.

Cette dynamique en cours n'est  contrôlée ni par l’opposition qui cherche à accéder au pouvoir, ni par le clan Kabila qui tente  par tous les moyens à se cramponner à la tête du pays.

Comme dans une pente descendante, cette dynamique ne pourra s’arrêter qu’en son  point de chute préprogrammé: la tenue inexorable et irréversible des élections en fin d’année, à quelques jours ou quelques semaines près.

Ayant réussi à voiler son jeu durant des mois, avec le mois d’août qui commence, Joseph Kabila va être rattrapé par le temps et obligé à jeter le masque au plus tard le 8 août.

Oui, dans son accélération, cette dynamique du temps va franchir un nouveau palier.

  •  Ou Joseph Kabila pose sa candidature en violation flagrante de la constitution,
  •  Ou Joseph Kabila ne  pose pas sa candidature et désigne un dauphin.

Un choix cornélien car,  dans les deux cas, le Président sortant n’aura plus d’emprise sur les conséquences de son acte.

S’il ose poser sa candidature en violation de la constitution, impopulaire au pays et banni au plan international qu’il est , il sera incapable de maîtriser les réactions qui s’en suivront. Sans compter que même dans son propre camp, il y a de moins en moins des personnes disposées à se suicider politiquement pour lui ou avec lui.

Le Président sortant sera comme quelqu’un qui marche sur la queue d’un chien : il sera mordu et pourchassé. L’issue de cette course-poursuite est toute indiquée : être jeté hors du pouvoir.

« Eloko na eloko, ezalaka na tango na yango », en lingala, « Kila kitu na wakati yake » en swahili… Oui « Chaque chose en son temps ». Le temps va imposer sa loi.

Joseph Kabila et son clan doivent se mettre à l’évidence : la roue du temps est en train de tourner inexorablement la page « Joseph Kabila ».

Avoir voulu régenter le temps a été une erreur fatale pour Joseph Kabila dans laquelle il a entraîné son clan.

 

 

Bruxelles, le 31 juillet 2018

Cheik FITA

 

Billet. J. Kabila et son clan rattrapés par une erreur fatale, vouloir régenter le temps
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
30 juillet 2018 1 30 /07 /juillet /2018 08:01
Seth Kikuni, candidat à la présidentielle congolaise de décembre 2018

Le samedi 28 juillet 2018, un premier candidat a déposé son dossier pour la présidentielle congolaise du 23 décembre 2018, c’est un indépendant.

Il s’appelle Seth Kikuni.

Qui est-il, et quelles sont ses ambitions ?

Voici ce qu’on peut lire sur sa page facebook :

« Seth M. Kikuni, né le 14 décembre 1981 à Kinshasa, est un homme d’affaires congolais, propriétaire du groupe KMS Investments, dont il est le Président-Directeur Général.

Il est à la tête, entre autres, de la plate-forme Actionnaires.cd et du groupe Kikuni’s. Seth M. Kikuni est le fils de Pierre Kikuni Saido, fonctionaire de l’Etat qui a gravi tous les échellons de l’Administration publique : Attaché de bureau, chef de bureau, chef de Division, Directeur à la Fonction Publique, puis Secrétaire Général au Ministère des Mines. Seth Kikuni est élevé par ses parents dans la commune de Kintambo qui lui apprennent à être patriote.

Il effectue ses études primaires au Collège Saint-Georges, et ses études secondaires au Collège Frère Alingba de la Congrégation Lassallienne. En 2001, Seth Kikuni est déclaré admissible à l'Université de Kinshasa, mais ses résultats lui permettent d’obtenir la même année une bourse d’études universitaires pour la Turquie.

Après l’apprentissage de la langue turque, il intègre la Faculté des Sciences Politiques de l’Université d’Ankara. A sa sortie de la Faculté, une autre bourse d’étude lui est accordée pour faire la Maitrise à l’Institut des Sciences Sociales de l’université Franco-Turque Galatasaray. Il finit cette maîtrise en 2010.

Bien que doctorant dans la même université, il décide de rejoindre l’université de Pretoria en Afrique du sud pour travailler comme chercheur dans le domaine des études culturelles. En 2012, Seth Kikuni rejoint le groupe Sud-africain MMola Investments group, une entreprise multi-sectorielle avec plusieurs investissements dans les domaines de la Télécommunication, Hôtellerie et Immobilier.

Il en devient le Directeur exécutif et restructure les activités du groupe, notamment le rachat des hotels et Auberges auprès des fermiers Sud-africains. En 2014, Seth Kikuni crée KMS Investments et établit la plus grande chaine du prêt à porter masculin.

Aujourd’hui multi-sectoriel, KMS Investments dispose de plusieurs filiales et actions dans les entreprises turques et congolaises. Philanthrope et Scientifique très devoué, Seth Kikuni entreprend de nombreuses actions de mécénat pour valoriser l’image du groupe KMS Investments et lui donner une dimension plus institutionnelle. Chaque année, KMS Investments apporte aussi son soutien à plus d’une dizaine d’entrepreneurs et Start-Ups.

« On ne choisit pas ses frères ».

Une fois que l’on devient public, les gens ont comme premier  réflexe d’aller fouiller votre vie.

C’est ainsi que dans les réseaux sociaux circule déjà ceci :

« Le grand frère du candidat président Seth Kikuni, Billy Kikuni béret rouge et Président du PPRD Tshangu. Malembé Malembé !!! Ekoyebana ».

L’éventuelle future « Première dame »

Seth Kikuni est marié à Lawraine Kabwiz. Sur la page facebook de la femme du candidat on peut lire :

« "Voter la jeunesse c'est opter pour le changement " je soutiens fortement la candidature de mon Mari pour l'élection présidentielle 2018"

Vous avez dit la jeunesse ?

En janvier 2001, la RD Congo eut l’occasion d’avoir le Président le plus jeune de l’époque. Il n’avait que 29 ans. Un certain Joseph Kabila !

La question couperet.

A quelle condition le candidat Seth Kikuni pourra-t-il devenir le prochain Président de la RD Congo ?

A une condition : Etre le candidat qui réunira le plus de suffrage, la présidentielle étant à un tour.

 

Bruxelles, le 30 juillet 2018

Cheik FITA

Seth Kikuni, candidat à la présidentielle congolaise de décembre 2018
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
29 juillet 2018 7 29 /07 /juillet /2018 17:18
 Quels ont été les à-côtés de la conférence de JP Bemba à Bruxelles ?  Questions de Mama Mimi de Radio Panik

Pour la première fois depuis sa sortie de prison, Jean-Pierre Bemba le Président du MLC a tenu une conférence de presse le Mardi 24 juillet 2018. à l’hôtel ex-Conrad de Bruxelles.

Les images de cette conférence ont abondamment circulé sur les réseaux sociaux, donnant des réponses à certaines questions, mais suscitant aussi des interrogations.

Dans son émission hebdomadaire du samedi 29 juillet 2018, Mama Mimi de Radio Panik a invité Cheik FITA de l’Info en Ligne des Congolais de Belgique en tant que témoin de l’événement , de venir répondre à une série d’interrogations des internautes et des auditeurs de Radio Panik.

 

Ci-dessous la vidéo de cette émission qui en été filmée en Live.

 

Burxelles, le 29 juillet 2018

Cheik FITA

 Quels ont été les à-côtés de la conférence de JP Bemba à Bruxelles ?  Questions de Mama Mimi de Radio Panik
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
29 juillet 2018 7 29 /07 /juillet /2018 08:08
Bemba face à la presse à Bruxelles. photo Cheik FITA

Bemba face à la presse à Bruxelles. photo Cheik FITA

Alain Atundu, ancien barbouze sous Mobutu et reconverti en kabiliste pour des raisons évidentes a réussi à véhiculer dans certains médias occidentaux  l’opinion de leur clan politique selon laquelle Jean-Pierre Bemba ne peut être éligible pour faits de corruption.

Cette déclaration est une réplique aux propos de Jean-Pierre Bemba à Bruxelles, lors de sa première conférence de presse après sa libération.

 

Sans entrer dans le fonds du problème, il sied plutôt de s’intéresser aux motivations du sieur Alain Atundu.

Peur de voir le clan de l’opposition se renforcer ?

Réflexe hérité du parti-état ignorant que les trois pouvoirs sont indépendants ?

Démonstration inconsciente que le clan Kabila a la mainmise sur la CENI, Commission Electorale Nationale Indépendante de la RD Congo, et capable de conditionner ainsi la centrale électorale pour qu’elle rejette la candidature de Jean-Pierre Bemba ?

Volonté de prouver au « boss » que l’on « travaille » et justifier les prébendes qu’il reçoit ?

Le dépôt des candidatures a commencé. Au lieu de s’occuper de la candidature de Jean-Pierre Bemba ainsi que de tous les opposants, et polluer inutilement la campagne électorale, Alain Atundu ne devrait-il pas commencer par dire aux Congolais dans quelle circonscription il ira poser sa candidature ! Dans son village d’origine ou à Kinshasa son lieu de résidence ?

Personnage jamais élu même comme chef de quartier, Alain Atundu, un des porte-voix des imposteurs au pouvoir est à l’image des quidams qui gravitent autour du Président sortant Joseph Kabila : des opportunistes de mauvais goût qui ne sont là que pour l’argent, qui ne sont arrivés dans la haute sphère du pouvoir que par des contorsions de tout genre, et qui dès que Joseph Kabila sera hors du pouvoir le renieront sans état d’âme.

La dernière sortie médiatique d’Alain Atundu à propos de Jean-Pierre Bemba ne peut susciter que dégoût. Dommage que certains médias internationaux sont tombés dans le panneau. Sur la scène politique congolaise actuelle, les bruits les plus assourdissants proviennent des tonneaux vides.

 

Bruxelles, le 29 juillet 2018

Cheik FITA

Atundu, un ancien barbouze de Mobutu décrète que JP Bemba n’est pas éligible.
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
26 juillet 2018 4 26 /07 /juillet /2018 22:32
Flash. Lu pour vous. L'avertissement des USA à J. Kabila face à ses atermoiements et manoeuvres dilatoires

Etats-Unis prévient Kabila du Congo que "le temps de la posture est terminé" Michelle Nichols 3 MIN LIRE NATIONS UNIES (Reuters) - Les Etats-Unis déplorent que le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, n'ait pas annoncé publiquement qu'il ne se représenterait pas aux élections prévues en décembre, l'avertissant que "le temps de est fini."  

traduction google.

Pour lire la suite, veuillez cliquer sur le lien suivant:

https://www.reuters.com/article/us-usa-congo-un/us-warns-congos-kabila-that-time-for-posturing-is-over-idUSKBN1KG2EB

Flash. Lu pour vous. L'avertissement des USA à J. Kabila face à ses atermoiements et manoeuvres dilatoires
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA/reuters
26 juillet 2018 4 26 /07 /juillet /2018 10:19
Billet. Elections congolaises : « L’homme qu’il faut, à la place qu’il faut »   

En exécution de son calendrier, le mercredi 25 juillet 2018, la CENI, Commission Electorale Nationale Indépendante de la RD Congo, a ouvert  ses bureaux de réception des candidatures pour la présidentielle et les législatives nationales.

Cette opération de dépôt de candidatures s’étendra jusqu’au 8 août prochain.

Et le 23 décembre 2018, les Congolais devront désigner celui qui devra les diriger pour cinq ans, et ceux qui devront légiférer durant la même période.

Au fur et à mesure qu'il avance, le processus électoral  se crée sa propre dynamique qui échappe progressivement au contrôle des ennemis du peuple, qui l'ont pris en otage durant des mois.

Sans polémiquer sur la manière dont les élections seront organisées, et les différentes manœuvres du clan Kabila pour se cramponner au pouvoir, le peuple congolais doit se réapproprier ces élections en relevant un certain nombre de défis :

  • La tenue effective des élections,
  • La limitation de la fraude,
  • Le jour du vote, le choix par le peuple de l’homme qu’il faut à la présidence, de même au parlement.
  • La protection de la sanction des urnes afin que l’expression du peuple ne soit pas volée,

Pourquoi le choix des hommes est-il si important ?

Le plus grand mal dont souffre la RD Congo, c’est celui des hommes. Cela est-il récent ? Non.

Juin 1992 Cheik FITA à la tribune de la CNS

Juin 1992 Cheik FITA à la tribune de la CNS

En juin 1992 à la tribune de la CNS, Conférence Nationale Souveraine, en tant qu’invité de la CNS pour le monde culturel, j’avais lu une communication intitulée : « Plaidoyer pour l’Homme ».

Voici deux extraits de cette communication :

« …Plusieurs théories sont déjà émises pour faire de la troisième République presqu’un paradis. Mais tient-on compte, en élaborant ces théories, de l’animateur principal qu’est l’Homme Zaïrois lui-même, tel qu’il apparaît aujourd’hui, tel que nous le lèguent les trente-deux ans d’indépendance, avec ses tares que sont la loi du moindre effort, la corruption, le pillage, le détournement, le tribalisme, le manque de sens du bien commun et du respect pour soi-même et pour autrui… »

« … Nous avons vu tous dans le passé tous les échecs subis dans les actions consistant à vouloir changer la société, la société des Hommes. Il y a eu échec parce qu’on a confié le bistouri au maçon, la craie au plombier, le rabot à l’économiste, la houe au cordonnier… La liste est longue et, dans tous les domaines (finances, politique, justice, etc.) Il est temps de replacer l’Homme qu’il faut à la place qu’il faut. »

Exprimé il y a 26 ans, à une époque où 60% des électeurs d’aujourd’hui n’étaient pas encore majeurs ou n’étaient même pas nés, ce vœu pourrait donc se concrétiser le 23 décembre 2018. Pour cela, une mobilisation tout azimut doit commencer auprès du peuple congolais tout entier, tant au pays qu’à l’étranger.

Pour les Congolais vivant à l’étranger qui ont été exclus du scrutin, le journal en Ligne des Congolais de Belgique ainsi que la plate-forme « Antenne Monde de la Société Civile de la RD Congo » vont lancer incessament la réalisation d’une banque des données des Congolais vivant à l’étranger. Cet outil permettra d’influer sensiblement sur le processus électoral en cours en RD Congo.

L’heure est venue de mettre fin à l’aventurisme au sommet de l’état.

 

Bruxelles, le 26 juillet 2018

Cheik FITA

ci-dessous l’intégralité de la communication de Cheik FITA à la CNS en 1992.

Cheik FITA CNS 1992, salle des congrès du Palais du Peuple

Cheik FITA CNS 1992, salle des congrès du Palais du Peuple

Billet. Elections congolaises : « L’homme qu’il faut, à la place qu’il faut »   
Billet. Elections congolaises : « L’homme qu’il faut, à la place qu’il faut »   
Billet. Elections congolaises : « L’homme qu’il faut, à la place qu’il faut »   
Billet. Elections congolaises : « L’homme qu’il faut, à la place qu’il faut »   
Billet. Elections congolaises : « L’homme qu’il faut, à la place qu’il faut »   
Billet. Elections congolaises : « L’homme qu’il faut, à la place qu’il faut »   
Billet. Elections congolaises : « L’homme qu’il faut, à la place qu’il faut »   
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
25 juillet 2018 3 25 /07 /juillet /2018 04:22
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
24 juillet 2018 2 24 /07 /juillet /2018 17:44
Jean-Pierre Bemba à Bruxelles: « Je serai candidat à la présidentielle mais suis pour une candidature unique... »

Mardi 24 juillet 2018, Jean-Pierre Bemba le Président du MLC , Mouvement pour la Libération du Congo a tenu sa première conférence de presse depuis sa libération.

C'était à l'hôtel  Steingenberger ex-Conrad, à Bruxelles.

Dr  Mbungani, le chargé des relations extérieures du MLC qui introduisait l’orateur, a demandé aux journalistes de poser toutes les questions possible sauf sur un thème bien précis : le dossier encore pendant à la CPI sur la subordination des témoins.

Toutes les questions ont été effectivement posées :

  • Le programme de son séjour et les conditions d’obtention de son passeport,
  • Sa candidature à la présidentielle,
  • La candidature éventuelle de Joseph Kabila à la prochaine présidentielle,
  • Son avis sur le bilan dressé par le Président sortant,
  • Son avis la présence à Bruxelles du corps d’Etienne Tshisekedi, toujours dans un funérarium,
  • Les moyens pour la campagne électorale
  • L’éventualité d’un deal entre le MLC et le clan Kabila.

Jean-Pierre Bemba a confirmé qu’il arriverait à Kinshasa le 1er août 2018 en matinée par un vol privé.

Il voyageait pour deux raisons : aller s’incliner sur la tombe de son père et voir sa famille d’abord, poser sa candidature pour la présidentielle ensuite.

Il contactera toute l’opposition pour qu’ensemble ils se mettent d’accord sur une candidature unique de l’opposition. De sa candidature, Jean-Pierre n’en fait pas une fixation.

Durant son séjour, il n’a pas prévu de meeting, et son séjour sera court.

Quant à une éventuelle candidature de Joseph Kabila, Jean-Pierre Bemba s’est refusé de s’engager dans des suppitations. A ce qu’il sache, Joseph Kabila ne se présentera pas, la constitution ne le lui permettant pas. Et si d’aventure lePrésident sortant se présentait ? Pour Jean-Pierre Bemba ce serait alors un destastre pour le pays.

Pour sa campagne et celle des membres du MLC, Jean-Pierre Bemba a rappelé qu’un parti politique vit des cotisations de ses membres. Le MLC a déjà lancé sa campagne pour la collecte des fonds.

Durant toute la conférence, Jean-Pierre Bemba a paru très calme et serein, sûr de lui, ne se précipitant pas pour répondre, prenant parfois le temps de réfléchir avant d’avancer une quelconque affirmation.

Plus de détails dans la vidéo de l’intégralité de la conférence.

Bruxelles, le 24 juillet 2018

Cheik FITA

Jean-Pierre Bemba à Bruxelles: « Je serai candidat à la présidentielle mais suis pour une candidature unique... »
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
24 juillet 2018 2 24 /07 /juillet /2018 06:19
Georges Alula (à droite) Photo Cheik FITA

Georges Alula (à droite) Photo Cheik FITA

Le dernier discours du Président sortant congolais J. Kabila ne cesse de soulever des vagues.

De passage à Bruxelles, Georges Alula président du parti congolais UNIC et candidat à la présidentielle de décembre 2018 a donné au micro de l'Info en Ligne des Congolais de Belgique, ses impressions sur ce discours du Président Joseph Kabila devant le congrès.

Pour Georges Alula, ce discours était en deçà des attentes.

Ce qui laisse libre voie à toutes sortes d’interprétations. Notamment à suspecter le Président sortant de ne pas vouloir quitter le pouvoir, « j’y suis j’y reste ».

Goerges Alula qui vit aux Etats-Unis compte se rendre très bientôt à Kinshasa d’où il pourrait annoncer sa candidature.

Il a affirmé que les candidats à la présidentielle issus de la diaspora avaient un atout par rapport à ceux qui vivent au pays : le fait d’avoir un regard plus distant, et bien sûr celui aussi de vivre quotidiennement dans un environnement démocratique.

Il a enfin effleuré ce que son parti pourrait réaliser pour la RD Congo s’il devait un jour diriger la RD Congo : une industrialisation à outrance du pays grâce aux ressources minières.

 

Bruxelles, le 24 juillet 2018

Cheik FITA

 

Georges Alula candidat à la Présidentielle : Le discours de J. Kabila était en deçà des attentes
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
23 juillet 2018 1 23 /07 /juillet /2018 22:27
Policiers  à l'entrée de la galerie d'Ixelles, photo Cheik FITA

Policiers à l'entrée de la galerie d'Ixelles, photo Cheik FITA

 

Lundi 23 juillet 2018, les éléments de la police ont été très visibles dans le quartier Matonge de Bruxelles. Cette présence fait suite à la publication d’un arrêté de la bourgmestre de la commune d’Ixelles décidant un contrôle très accru des identités sur cette portion de la commune, suite à certaines dérives.

A l’entrée de la galerie d’Ixelles, plusieurs jeunes qui traînent souvent là n’avaient pas l’air de bien prendre la chose, considérant cette décision comme une sorte de provocation.

Au coin de plusieurs rues du quartier, l’arrêté de la bourgmestre était placardé d’une façon très visible.

Hors micro, un habitué du quartier Matonge a affirmé comprendre la décision de la bourgmestre, mais a ajouté que malgré tout, cette présence policière aura un impact négatif sur les affaires.

Rendez-vous fin septembre pour dresser le bilan de cette action.

 

Bruxelles, le 23 juillet 2018

Cheik FITA

 

Arrêté de la bourgmestre à un coin de rue à Matonge photo cheik fita
Arrêté de la bourgmestre à un coin de rue à Matonge photo cheik fita

Arrêté de la bourgmestre à un coin de rue à Matonge photo cheik fita

Partager cet article
Repost0

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens