Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

23 juillet 2018 1 23 /07 /juillet /2018 21:40
Jean-Pierre Bemba de retour à Kinshasa le 1er août 2018

Dans un communiqué non daté, signé par Eve Bazaiba sa Secrétaire Générale, le MLC annonce le retour en RD Congo de Jean-Pierre Bemba le 1er août 2018.

 

Le Président du MLC rentrera par l’aéroport de Ndjili.

Le MLC demande à tous ses membres d’être là afin de réserver à leur Président un accueil chaleureux.

Parti en catastrophe de la RD Congo en 2007 suite à un conflit entre ses gardes et l'armée congolaise, Jean-Pierre Bemba sera arrêté en Belgique suite à un mandat de la CPI, Cour Pénale Internationale.

Jean-Pierre Bemba passera alors dix ans à la prison de la CPI à La Haye. Ayant été acquitté en appel, Jean-Pierre Bemba peut enfin regagner sa terre natale.

 

Bruxelles, le 23 juillet 2018

Cheik FITA

Jean-Pierre Bemba de retour à Kinshasa le 1er août 2018
Jean-Pierre Bemba de retour à Kinshasa le 1er août 2018
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
23 juillet 2018 1 23 /07 /juillet /2018 19:15
L’opposition brocarde la « passion pour le Congo » de J. Kabila et tire à boulets rouges sur le  «Raïs»

Dans une déclaration de trois pages et en 16 points, publié à Kinshasa le lundi 23 juillet 2018, des partis politiques congolais de l’opposition ont tourné en dérision la déclaration de J. Kabila sur sa « passion pour le Congo » faite devant les parlementaires congolais réunis en congrès, quatre jours plus tôt.

Ils ont tout autant brocardé le bilan que Joseph Kabila a présenté après avoir passé 18 ans à la tête de la RD Congo.

Joseph Kabila qui croyait avoir réussi une sortie politique devant les deux chambres réunies, a plutôt créé un effet boomerang: les principaux partis de l'opposition ont réussi à faire bloc contre le Raïs et tirer allégrèment à boulets rouges sur lui.

Pour ces partis et plates-formes à savoir : l’UDPS, le MLC, l’UNC, la Dynamique et Ensemble :

  • Joseph Kabila est dans la logique du coup de force,
  • Il entreprend des manœuvres pour instaurer un régime personnel qu’il voudrait légitimer par une parodie d’élections, puis régner par la terreur,
  • Joseph Kabila prétend avoir la passion pour le Congo, mais le fruit de cette passion c’est la corruption, le pillage des ressources de la RD Congo,
  • Cette passion pour le Congo, ce sont les Panama papers et de la BGFI, le passeport-gate, des contrats miniers léonins, la distribution des privilèges à ses proches,
  • « La grande passion de monsieur Kabila », c’est l’appropriation de la CENI, Commission Electorale Nationale Indépendante,
  • Ces partis et plates-formes de l’opposition exigent des élections crédibles transparentes et apaisées conformément à la constitution, à l’accord de la saint-sylvestre et aux résolutions de l’ONU,
  • Pour ces signataires de la déclaration, la non-représentation de Joseph Kabila à la prochaine présidentielle est un acquis et de la constitution, et de l’accord de la Saint-Sylvestre,
  • Les signataires rappellent quatre actions impérieuses :
  • 1. Le nettoyage du fichier électoral pour le délester des millions d’électeurs fictifs,
  •  2. La mise à l’écart de la  machine à voter,
  • 3. L’exécution des mesures de décrispation: que soit effective la libération des opposants emprisonnés, et le retour au pays de ceux qui ont été contraints à l’exil,
  • 4. La re-dynamisation de la CENI  avec le départ notamment de l’ancien représentant de l’UDPS.

L’opposition  rappelle enfin que Joseph Kabila étant devenu illégitime, tous les accords qu’il signerait devraient être dénoncés.

 

Bruxelles, le 23 juillet 2018

Cheik FITA

L’opposition brocarde la « passion pour le Congo » de J. Kabila et tire à boulets rouges sur le  «Raïs»
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
22 juillet 2018 7 22 /07 /juillet /2018 17:01
Sortie du métro porte de Namur, à l'entrée du quartier Matonge- Photo Cheik,FITA

Sortie du métro porte de Namur, à l'entrée du quartier Matonge- Photo Cheik,FITA

 

Il y a trois semaines, madame Dominique Dufourny, bourgmestre de la commune d’Ixelles a signé un arrêté autorisant un contrôle systématique d’identité par la police dans le quartier Matonge de Bruxelles.

Sont concernés : tous ceux qui vivent dans le quartier, ceux qui y travaillent ainsi que ceux qui y passent. A pieds ou en voiture.

Pourquoi ce contrôle ?

Selon l’arrêté de la bourgmestre, cela fait suite à « une recrudescence des plaintes des riverains faisant apparaître que de très nombreuses nuisances sont à déplorer de manière récurrente dans le quartier =Matongé= ;

  • La présence quotidienne de dealers de stupéfiants dans le dit quartier,
  • Nombreuses nuisances engendrées par les consommateurs et dealers agglutinés gênant le passage des usagers de la voie publique ainsi que des riverains (trottoirs et portes d’entrées) ;
  • Ce que les dealers précités entendent défendre leur territoire et à ce titre génèrent des troubles de l’ordre public ponctuels (tapage, menaces, rixes) ;
  • La présence de nombreuses personnes à l’origine d’incivilités (dépôts clandestins, personnes qui urinent sur les murs…) ; »

Pour plus de détails, veuillez trouver ci-dessous le texte intégral de l’arrêté.

 

Bruxelles, le 22 juillet 2018

Cheik FITA

Bon à savoir. Trois mois de contrôle systématique d’identité à Matonge-Bruxelles
Bon à savoir. Trois mois de contrôle systématique d’identité à Matonge-Bruxelles
Bon à savoir. Trois mois de contrôle systématique d’identité à Matonge-Bruxelles
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
22 juillet 2018 7 22 /07 /juillet /2018 12:22
Mama Mimi & Cheik FITA à Radio Panik

Mama Mimi & Cheik FITA à Radio Panik

Batumingi bazalaki kozela discours ya J. Kabila. Aloba  soki akotya libaya to té, soki akoloba ke ya ye ekoki.

Na oyo nyonso alobaki, nini ebombamaki ?

Mpo na wana, mokolo ya poso 21.07.2018, Mama Mimi ya Radio Panik na Bruxelles ayambaki mokomi Cheik FITA ya cheikfitanews.net, Info en Ligne des Congolais de Belgique.

Bolanda émission.

 

Discours ya Kabila, Nini ebombamaki ? Mama Mimi ya Radio Panik atuni  Cheik FITA
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
21 juillet 2018 6 21 /07 /juillet /2018 09:04
Thambwe Mwamba sous embargo médiatique jusqu’après les élections
 

Embargo de six mois, marche de protestation, plainte. Telles sont les mesures de rétorsion prises par l'UNPC, Union Nationale de la Presse du Congo contre monsieur Thambwe Mwamba, ministre de la justice dans le gouvernement de Bruno Tshibala, ancien membre du MPR sous Mobutu, puis de l’UDI, du RCD-Goma, du MLC, de la majorité présidentielle et enfin du FCC.

Ces mesures de rétorsion  font suite aux propos injurieux et méprisants qu’avait tenus sieur Thambwe contre les journalistes congolais.

L’UNPC avait donné 48 heures à monsieur Thambwe pour qu’il s’excuse. Le gars est resté muet comme une carpe.

Conséquence, monsieur Thambwe Mwamba devra rester muet durant six mois et attendre jusqu’au 24 janvier 2019 pour qu’un journaliste congolais daigne lui tendre un micro.

Soit un mois après les élections. Et s’il était candidat, il sera bien embêté pour mener sa campagne électorale.

Ci-dessous le communiqué de l’UNPC.

 

Bruxelles, le 21 juillet 2018

Cheik FITA

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE N* UNPC/05/18

48 heures après l'ultimatum qui lui a été envoyé, le Ministre d'Etat à la Justice et Garde des sceaux, Alexis Thambwe Mwamba, n'a pas réagi. Raison pour laquelle l'Union Nationale de la Presse du Congo s'est concertée avec tous ses organes et a pris les mesures graves de rétorsion suivantes:

  1. Un embargo total est décrété sur le Ministre Thambwe pour six mois qui prend effet le mardi 24 juillet 2018 sur toute l'étendue du pays.
  2. 2. Une marche de protestation à l'issue de laquelle un mémorandum sera déposé auprès de Mr le Premier Ministre, Chef du gouvernement.
  3. 3. Une plainte sera déposée auprès du Procureur général près la Cour de cassation. Toute la presse doit faire preuve de solidarité agissante pour que ces mesures soient de stricte application, dans l'intérêt de chaque journaliste et de toute la profession.

Fait à Kinshasa le 20 juillet 2018

KASONGA TSHILUNDE,

Président de l'UNPC

Thambwe Mwamba sous embargo médiatique jusqu’après les élections
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
21 juillet 2018 6 21 /07 /juillet /2018 06:18
Feuilleton Professeur Elikya-FCC, remarques pertinentes de Salomon Baravuga, consultant

Quelle mouche a donc piqué le Professeur Elikya Mbokolo pour aller apposer sa signature sur la charte du FCC, un véritable panier à crabes, où la quasi-totalité des signataires sont ceux-là même qui ont détruit le pays et qui cherchent à se cramponner au pouvoir par tous les moyens ?

Dans l'opinion FCC est décliné sous différentes formes du genre: Fosse Commune des Corrompus. Et seul Dieu sait à quel point il est difficile de changer l'opinion du peuple, la Vox Populi, en pareilles circonstances.

Au regard du travail scientifique immense abattu par le Professeur Elikya, nous sommes de ceux qui pensent qu'au lieu de s'expliquer,  l’éminent intellectuel doit tout simplement retirer sa signature de la charte de ce machin. L'erreur est humaine.

Nous publions ci-dessous :

  • La réponse du  professeur Elikya  au déchaînement médiatique provoqué par son adhésion à un clan politique dont « l’autorité morale » est le Président sortant et hors-mandat,
  • Et une réaction pertinente de Salomon Baravuga, consultant congolais vivant en Suisse.

 

IL-CdB

 

 

Elikya Mbokolo : FCC  MA REPONSE – 16 juillet 2018

Que de brouhaha, que de vacarme, que de cris d’orfraie, autour de la signature que je viens d’apposer sur l’acte fondateur du Front Commun pour le Congo (F.C.C., en sigle) ! Dans l’ordre des signatures, je suis le numéro 100, sur une longue liste de quelques centaines de personnes, de « partis », associations et divers « mouvements ». Les comptes rendus de la presse kinoise me mettent systématiquement en n°1, devant les ténors et détenteurs du pouvoir actuel ! Vive la soi disant « objectivité de la presse congolaise ! Si j’étais vaniteux – Que les dieux m’en préservent !- j’y trouverais une sorte de consécration, certes négative, de ma notoriété. Du côté des « réseaux sociaux », dont je ne suis pas un client assidu, il n’y a qu’insultes, accusations grossières et sans aucun fondement, insinuations vénéneuses... 

De quoi s’agit-il exactement ? 

Il se produit en R.D.C, depuis une dizaine d’années, des rencontres ouvertes au cours desquelles les partis, associations et rassemblements en tous genres se rencontrent pour, proclament-ils en chœur, discuter en profondeur, des affaires du pays, des problèmes auxquels il se trouve confronté, des perspectives et des issues auxquelles on peut espérer poser durablement pour en sortir.

Je n’ai pas été partie de plusieurs de ces rencontres, dont les « Accords de Lusaka » (199) et l’Accord de Sun City (2002), qui ont eu, de toute évidence, des effets positifs dans le sens de la cessation des hostilités armées entre Congolais, dans le sens de la « décrispation » politique et de la relance du vivre ensemble, le tout chargé certes de lenteurs, de retours en arrière. Mais, finalement, tout cela n’a abouti qu’à de nouveaux conflits armés entre Congolais, au soulagement et à la joie de tous les prédateurs en opération sur le sol congolais ou à l’affût un peu partout dans le monde.

J’ai, en revanche, été appelé, sans l’avoir sollicité, à participer, en tant que « personnalité indépendante » aux « Concertations Nationales » de 2011 ainsi qu’au débats et échanges de la Cité de l’Union Africaine en septembre-octobre 2016. La clarté de mon positionnement (« personnalité indépendante ») m’a permis, sans être accusé ou même simplement soupçonné de jouer un rôle de « sous-marin », de soulever des questions et de proposer des solutions de principe, en même temps que pratiques, sur une série de problèmes et de pièges qui empoisonnent la vie des Congolais : le statut, les droits et le rôle des « Congolais de l’Etranger » par rapport à la RDC ; la place et le rôle des « non-originaires » dans les provinces congolaises où ils sont appelés pour diverses raisons à résider, parfois durablement. En outre, dans ce pays où les gens sont obsédés par « la politique », je veux dire la « politicaillerie », les « personnalités indépendantes » dont j’étais et que je reste, ont été les seuls participants à poser la « question sociale », c.-à-d. la question de la misère rampante dans laquelle croupit l’écrasante majorité des citoyens congolais et à souligner la nécessité d’inscrire dans le réel et dans le concret les principes de « la solidarité » dont s’enorgueillit notre hymne national. Inutile de préciser que tous les « politiques » participant à ce « dialogue » -qu’ils fussent de la « majorité présidentielle » ou des diverses branches de l’« opposition » ou, plus exactement, de la soi-disant « opposition », tous sans exception ont balayé d’un revers de la main notre proposition au prétexte que ces exigences n’entraient pas dans les « urgences », bien sûr les urgences « politiques » du partage du gâteau. On sait combien d’entre eux se sont précipités vers les très confortables fauteuils de l’exercice du pouvoir. 

C’est dans le même esprit que, informé des discussions qui ont abouti à la création du « Front Commun pour le Congo », j’ai décidé de participer à la cérémonie de son lancement auquel ont pris part plusieurs centaines de « personnalités » et associations parmi lesquelles, la spectaculaire « Ligue des petites sœurs de Kimpa Vita », un comble de bonheur pour l’historien que je suis ! C’est dire que cette pulsion de « rassemblement » ne s’enferme pas dans les rebondissements stériles et à courte vue de « la politique » congolaise. C’est une très longue dynamique, expression d’une volonté de ne pas se laisser mourir, qui porte l’ensemble de la société congolaise. Qui ose croire que ne jouent un rôle dans la société congolaise que les barons, ci-devant clochards ou presque, de la politique congolaise ?

Joseph Kabila dans tout cela ? Il n’a jamais cessé d’y être présent tout en étant absent, en s’obligeant de regarder de loin les inévitables combats de coqs. De même, il n’a jamais été le conducteur de ces locomotives incontrôlables, ni le deus ex machina partout présent et sans cesse bénéficiaire. Peut-être même s’est-il révélé assez habile pour, sans y participer, en recueillir les fruits comme on l’a vue à la suite des « Concertations Nationales » où, à la sortie, des ténors de l’opposition, y compris ceux de l’opposition armée, se sont massivement précipités pour se rallier à lui ! L’« opposition » congolaise, y compris l’« opposition » actuelle ? Laissez-moi éclater de rire !

 

Je ne suis pas de l’avis de la plupart des analystes de la scène politique congolaise. Beaucoup attendent que sorte d’un chapeau magique ou tombe de quelque miraculeux nuage « le sauveur de la R.D.C. » Presque aucun des membres de la soi-disant « opposition » dont on parle aujourd’hui n’est un « homme nouveau ». Tous sortent de quelque part : qui, de la Deuxième République mobutiste chargée comme on sait des crimes de sang et des vénéneux bénéfices de la prédation internationale du Congo ; qui de l’AFDL première manière, celle de Laurent Désiré Kabila ; qui des innombrables et ténébreuses « oppositions » civiles dont chacun connaît la vénalité et la boulimie sans vergogne ; qui, enfin, des divers mouvements armés dont plusieurs ont commis sur le sol congolais des crimes de guerre et des pillages fructueux. A propos de tout cela, ils ne se sont jamais expliqués publiquement ni fait la moindre amende honorable. A voir la vacuité actuelle de leurs « programmes », il y a tout lieu de craindre que demain soit comme hier, sinon pire. Si, celui qui n’est pas de cette soi-disant « opposition » venait demain à gagner cette élection qui fait bouillir le sang de tout le monde, on les verrait courir en grand nombre, tels des affamés, vers la table du prince.

 

Dès lors, si un espace de vrais débats et d’échanges sans condition s’ouvre, pourquoi se refuser à y prendre place ? Des hommes et femmes, celles-ci en grand nombre, que j’ai rencontrés samedi dernier au lancement du FCC, jeunes, vieux et très vieux, personnalités encartées ou, comme moi, indépendantes, des premiers échanges que j’ai eus avec les uns et les autres, je crois que quelque chose est en train de prendre forme dans cette dynamique.

 

On dit qu’Elikia est un savant. Oui, certes, c’est un travail que je fais avec passion et plaisir depuis un demi- siècle et qui, exclusivement, me fait vivre dans les meilleures conditions de l’aisance d’aujourd’hui. J’entends des gens insinuer ou clamer que je suis venu « chercher à manger », « chercher de l’argent » à Kinshasa. C’est simplement imbécile ! S’ils prétendre me connaître, comment se fait-il qu’ils ne sachent pas que je travaille dans l’enseignement supérieur français depuis 1971 et que j’y ai terminé ma carrière comme

« professeur d’université de classe exceptionnelle » ? Quel besoin aurait-une telle personne de venir ramasser à Kinshasa les miettes de cette prédation généralisée qu’elle a toujours combattue ?

 

Un « savant », oui je le suis. Mais, comme d’autres savants avant moi, en Afrique et en dehors de l’Afrique, je pense qu’il est des moments où le savant doit savoir sortir de sa « tour d’ivoire » pour contribuer à l’assainissement des bourbiers et au défrichement de la forêt.

Rien ne dit que de ce forum (F.C.C.) sortira nécessairement du beau, du sublime et de l’éternel.

Mais, se croiser les bras en vouant aux gémonies et en jetant au feu tous ceux qui, loin de se « salir les mains », entreprennent de défricher la forêt et d’y éclairer les voies de sortie, ce n’est pas mon genre.

La République Démocratique du Congo ploie dans une telle « merde » (désolé, je ne vois pas d’autre mot), qu’il est presque criminel de rester assis chez soi, de se répandre en injures, de squatter les bistrots ou de parader dans les rues en criant des slogans sonores mais vides. A mes yeux, il y a urgence.

L’heure est venue de multiplier, au Congo comme en dehors du Congo, ces laboratoires d’où se formeront les germes de ce futur et les fondations de ce « pays plus beau qu’avant » dont nous rêvons, sans aucun effet concret, depuis plus d’un demi-siècle.

 

Elikia M’BOKOLO Kinshasa, 16-07-2018

 ______________ 

Remarques de Salomon Baravuga, consultant

Comme toujours: il ne suffit pas de poser de bonnes questions, il faut savoir y répondre, choisir le bon moment et les meilleures voies.

SAVANT !! Détenteur d'une certaine connaissance dans un domaine oui !!

On n'a pas besoin d'être Professeur d'Université pour savoir distinguer le bien et le mal.

Quiconque a vécu au ZAÏRE puis au Congo-RDC, sait que la classe politique congolaise est un cas d'école, et ce n'est pas en les caressant dans le sens du poil qu'ils intégreront les valeurs humanistes et républicaines.

Est ce que pour créer les conditions d'accès au paradis pour les hommes, il faut fréquenter le diable en espérant avoir plus de force que lui pour enrayer ses malignités ?

Voyons ! Voyons !!

Monsieur Mbokolo !! Qu'a apporté de concret, vos participations aux grandes messes que vous avez citées?

1) AUX CONCERTATIONS NATIONALES DE 2014 ( pas 2011): on y a enterré l'Accord Cadre d'Addis Abeba, et fier de leurs succès la kabilie a étendu ses exterminations au Kasaï, au Tanganyika, en Ituri, sans parler des massacres de Beni et la poursuite des guerres par procuration dans le Grand Kivu !! Y a t il de quoi se glorifier d'avoir serré la main du diable à ce point ??

2) Deuxième acte: Vous dites avoir pris part aux fameux dialogues d'Edem Kodjo et de la CENCO.

En tout objectivité: après avoir vu que personne ne vous a écouté sur le rôle de la diaspora: était il opportun de vous jeter une deuxième puis une troisième fois dans cette marre aux diables ? Et je pense que vous voyez dans quelle " MERDE" ( je cite vos mots et excusez moi pour cet emprunt un peu......); toute caution à ces dialogues a conduit le peuple congolais aujourd'hui ??

Avez vous pris le temps de bien faire le bilan de ces dialogues et les conséquences tout en établissant les responsabilités au sens large du terme ??

3) ACTE TROIS: Vous estimez que pour sauvez la RDC, IL faut faire feu de tout bois !! Comme vous êtes HISTORIEN DE RENOM, je ne vous ferais l'affront de vous dire que si des pays comme l'Allemagne, le Rwanda, l' Afrique du Sud ont su conjurer leurs démons; ils n'y sont pas arrivés en cherchant le salut auprès des bourreaux de leurs peuples..

Je sais que vous n'êtes qu'une voix parmi  tant d'autres, mais, vous savez très bien que votre AGE ET VOTRE EXPÉRIENCE ne sont pas étrangers à la fois aux attaques que vous subissez, mais aussi aux sollicitations de ceux et celles qui veulent instrumentaliser une personnalité sans histoire pour blanchir leurs crimes multiformes.

 

Comme vous, je suis de la diaspora, activiste tant politique que des droits de l'Homme.

Je ne peux imaginer qu'un jour " LE CARNASSIER DEVIENDRA HERBIVORE, AU POINT À RISQUER MA PEAU EN ME METTANT SUR SON TERRAIN DE CHASSE"!!!

JE VOUS CONSEILLE PLUTÔT DE REVENIR SUR LE TERRAIN QUI EST LE VÔTRE CAR LÀ, IL Y A DES HOMMES ET DES FEMMES QUI ASPIRENT AUX MÊMES VALEURS QUE VOUS ET VOUS N'AUREZ PLUS À CHANTER POUR DES SOURDS ET DANSER POUR DES AVEUGLES.

 

Salomon Baravuga

Consultant Indépendant

Genève-Suisse

Feuilleton Professeur Elikya-FCC, remarques pertinentes de Salomon Baravuga, consultant
Partager cet article
Repost0
20 juillet 2018 5 20 /07 /juillet /2018 08:41
Bouteilles de Simba & Tembo. photo Cheik FITA

Bouteilles de Simba & Tembo. photo Cheik FITA

Le 25 août 2018, dans pratiquement un mois, les bières « Simba et Tembo » produites à Lubumbashi en RD Congo seront disponibles en Belgique.

C’est ce qu’a confié à l’Info en Ligne des Congolais de Belgique, Baudouin Peeters, manager Director de la startup belge Simbabel, qui est à l’origine de cette initiative.

Les bières « Simba et Tembo », qu’est-ce ?

Baudouin Peeters de simbabel, Photo Cheik FITA

Baudouin Peeters de simbabel, Photo Cheik FITA

« La fondation de la brasserie Brasimba dans la province du Katanga remonte aux années 1920, à l’époque du Congo belge. En raison des problèmes d’approvisionnement, il était difficile pour les Belges qui vivaient au Katanga de se procurer de la bière rafraîchissante dont ils avaient tellement envie dans la chaleur tropicale.

Voilà pourquoi, ils avaient décidé de se débrouiller eux-mêmes et avaient commencé à produire leur propre bière locale à Elisabethville (Lubumbashi). La première dégustation de bière fut organisée le lundi 24 avril 1922, date de naissance de la bière Simba! Fin 1925, sa production atteignait une capacité de 40 0000 bouteilles par mois. Début 1926, la bière fut lancée officiellement, remportant un immense succès. La bière ambrée Tembo a suivi dans les années 1950. Les deux bières sont toujours très populaires. » (site simbabel)

Un siècle après sa fondation, les deux produits de  la Brasimba vont effectuer désormais un voyage inverse à celui de leurs créateurs : du Congo vers la Belgique !

Où trouver la bière Simba et Tembo en Belgique ?

Un point de vente est déjà envisagé dans le quartier Matonge de Bruxelles sur la rue Longue Vie, le magasin Delhaize de la chaussée d’Ixelles près de la place Fernand Cocq sera desservi. La plupart des supermarchés belges le seront aussi progressivement.

Signe des temps oblige, il sera possible de commander cette bière en ligne et Simbabel se chargera de la livraison.

 

Bruxelles, le 20 juillet 2018

Cheik FITA

Les bières congolaises « Simba et Tembo » désormais disponibles en Belgique
Les bières congolaises « Simba et Tembo » désormais disponibles en Belgique
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
19 juillet 2018 4 19 /07 /juillet /2018 18:39
joseph kabila, capture d'écran

joseph kabila, capture d'écran

Dans un discours d’un peu moins d’une heure de temps, Joseph Kabila, Président sortant de la RD Congo a longuement planché sur son bilan de 2001 à 2018.

Tout y est passé :

Les routes, la voirie , les réseaux ferroviaires, l’économie, l’armée, la sécurité,  la politique et enfin les élections.

Un véritable satisfecit qu’il s’est octroyé ! Même si quelque part il a reconnu que le social ne suivait pas en affirmant que les « conditions sociales étaient préoccupantes. A mi-discours, Joseph Kabila se projettera même dans l’avenir en faisant allusion à ce qui devrait être réalisé dans le futur :

  • La relance agricole,
  • La relance de l’industrie, touristique notamment,
  • La poursuite des réformes, dont les réformes fiscales,
  • L’amélioration du climat des affaires,

Ceux qui étaient scotchés à leurs petits écrans et qui attendaient que Joseph Kabila dise qu’il serait candidat ou pas seront restés sur leur soif. Il ne le dira jamais.

Alors, Joseph Kabila sera ou sera pas candidat à la présidentielle de décembre 2018 ?

Juste peut-être cet indice: avant son discours, une référence à la fin de Mobutu  avec cette phrase célèbre du dictateur congolais  le 24 avril 1990 à la Nsele quand il prenait congé du MPR-Parti Etat « Comprenez mon émotion ! » Kabila ajoutera : « c’était il y a 28 ans…» Pour lui Kabila ce qui le guidera ce sera « ma passion pour le Congo »

Quid des élections ?

Là encore, une phrase laconique : « Les élections auront lieu ».

Et à propos de son éventuelle candidature ?

« Notre engagement à respecter la constitution demeure lui aussi non équivoque ». comprenne qui pourra.

A qui profiteront donc les 40 minutes sur cinquante-deux du discours, consacrées au bilan 2001-2018, à l’éventuel candidat Joseph Kabila briguant un troisième mandat qui mettra à feu et à sang la RD Congo, ou à un éventuel dauphin à pêcher  dans la masse qui a applaudi Joseph Kabila au Palais du Peuple de Kinshasa le jeudi 19 juillet 2018 ?

 

Bruxelles, le 17 juillet 2018

Cheik FITA

Fin de règne: Le « Comprenez mon émotion » de Joseph Kabila
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
19 juillet 2018 4 19 /07 /juillet /2018 10:55
Signe du destin? 19.07.2018 J. Kabila au palais du peuple, les activistes de FILIMBI en audience foraine

[11:49, 19/7/2018] Ex: CARBONE ,PALMER, GRÂCE,CEDRICK ET MOI MÊME COMPARAISSONS DANS UNE HEURE DEVANT LE TRIBUNAL DE PAIX EN AUDIENCE FORAINE.

On n'est pas des héros. On a trop de défauts...
C'est juste que l'on fait partie d'une génération qui n'attend plus rien des dirigeants,qui ne croit pas en l'homme providentiel,et qui pense que plutôt que d'attendre la biscotte ou le manioc descendu du ciel,il serait mieux de prendre notre destin en main et de planter sur notre propre terre,les graines de l'auto-détermination. C'est n'est qu'ainsi que la RDC et le principe de résurrection pourront de nouveau convoler en lune de miel.

#IlsFinirontParComprendre.
RESISTONS SEULEMENT.
[11:49, 19/7/2018] Ex: Eh oui ! Hélàs, il y a longtemps,  très longtemps que les espoirs des humbles citoyens ont été deçus.
Très longtemps que les éclaireurs sont traités en ennemis publics, juste pour obscurcir la conscience populaire.
Très longtemps que ceux qui  ont pu échapper à l'asservissement et au lavage de cerveaux sont traités en étrangers , dépourvus de leur identité.
Eh oui ! Seul le reveil populaire par ceux qui ont compris les causes profondes du mal congolais, pourra apporter le salut ! Ce ne seront ni les dialogues, ni les concertations, ni les parodies electorales qui apporteront le salut !! Rares sont les tyrannies sanguinaires qui ont été défaites par les bons discours ✊🏿✊🏿✊🏿

SOURCE: activistes de FILIMBI 🤜🏼🤜🏼👊🏻👊🏻

Signe du destin? 19.07.2018 J. Kabila au palais du peuple, les activistes de FILIMBI en audience foraine
Partager cet article
Repost0
18 juillet 2018 3 18 /07 /juillet /2018 13:54
Message à la Nation de J. Kabila : « les loups ne se mangent pas entre eux»

Mercredi 18 juillet 2018, Léon Lobitch Kengo wa Dondo, Président du Sénat Congolais de 2007 à 2012 et Aubain Minaku, Président de l’assemblée nationale congolaise de 2012 à 2017 ont signé ensemble une décision pour que Joseph Kabila, Président de 2011 à 2016 vienne prononcer devant leurs deux chambres, un message à la Nation.

Les trois personnalités ont en commun une chose : plus aucun d’eux ne dispose d’un mandat du peuple.

ci-dessous copie de cette décision.

Comme quoi, « les loups ne se mangent pas entre eux. »

Bruxelles, le 18 juillet 2018

IL-Cdb

Message à la Nation de J. Kabila : « les loups ne se mangent pas entre eux»
Partager cet article
Repost0

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens